Diarrhée et vomissements - causes et traitement

La diarrhée et les vomissements peuvent être les symptômes de nombreuses maladies. Il est très difficile de déterminer indépendamment la cause de cette maladie. Pour un diagnostic précis, il est nécessaire de consulter un médecin et de passer une série de tests. Il faut se rappeler que le retard du traitement menace de déshydrater le corps, ce qui est particulièrement dangereux pour les jeunes enfants. La diarrhée et les vomissements chez l’adulte entraînent moins de complications, mais cette affection est très éprouvante sur le plan physique et mental. Les proches doivent savoir quel type d’aide peut être apportée à une personne pour ne pas lui nuire.

Raisons

Le plus souvent, lorsque la diarrhée et les nausées apparaissent, les gens parlent d'indigestion. Mais ce n'est pas tout à fait vrai, les raisons de cette détérioration de la santé peuvent être:

  • microorganismes pathogènes, maladies fongiques et parasitaires;
  • intoxication alimentaire insalubre;
  • l'utilisation d'aliments gras, de boissons alcoolisées ou de certains médicaments;
  • la grossesse
  • trop manger ou consommation excessive d'alcool;
  • situations stressantes et une grande anxiété.

Si la gastro-entérite virale devient la cause de nausée, de vomissements, de diarrhée et de faiblesse, une personne peut facilement infecter les autres. Le patient devient porteur dès les premiers symptômes de la maladie et est considéré contagieux pendant environ 3 jours après le rétablissement. À cet égard, il est nécessaire de limiter le cercle de communication d'un malade afin d'éviter la propagation de l'infection.

Modes de transmission

L'infection par des infections intestinales aiguës, dans lesquelles diarrhée et vomissements se produisent simultanément, se manifeste de la manière suivante:

  • En contact avec des objets infectés, après quoi la personne se salit les mains dans la bouche.
  • En consommant des aliments ou des boissons infectés par un agent pathogène.
  • En contact direct avec une personne malade, utilisation d’un plat ou d’autres articles ménagers.

Souvent, les gens paniquent lorsque les premiers symptômes d’une maladie apparaissent et ne savent pas quoi faire. Ne paniquez pas, vous devez au plus vite donner les premiers soins au patient.

Symptômes associés

En plus de la diarrhée et des vomissements, une personne peut présenter des symptômes supplémentaires indiquant une intoxication du corps. Ceux-ci comprennent:

  • douleurs coupantes dans l'abdomen;
  • nausée persistante;
  • faiblesse générale;
  • peut être des ballonnements, qui sont complétés par des œufs pourris qui jaillissent;
  • légère augmentation de la température corporelle.

Parfois, une douleur abdominale chez un adulte ou un enfant peut entraîner une suspicion d'appendicite. Avant de commencer à fournir les premiers secours, vous devez éliminer cette pathologie dangereuse. Pour ce faire, demandez au patient de tirer la jambe droite pliée du genou vers la poitrine. Si, au cours de ce mouvement, la douleur dans l'abdomen augmente, c'est un motif d'appel d'urgence.

Des vomissements sévères et une diarrhée sans fièvre peuvent survenir avec une tension nerveuse excessive. Dans ce cas, une personne n'a besoin que de boire une tasse de thé fort additionnée de menthe.

Comment aider avec les vomissements et la diarrhée

S'il y a des selles liquides fétides accompagnées de nausées, effectuez un certain nombre d'activités en suivant une séquence stricte:

  • En cas de vomissements répétés, il n'est pas recommandé de manger avant 12 heures. Idéalement, le jeûne médical peut durer jusqu'à une journée. A cette époque, vous ne pouvez que boire. Pour otpaivaniya prendre de l'eau pure, compotes, thé vert ou décoctions médicinales. Autorisé à dissoudre des morceaux de glace aux fruits. Boire de petites portions toutes les 20 minutes.
  • Si des produits de mauvaise qualité provoquent des vomissements et de la diarrhée, lavez-vous l'estomac. Pour les adultes et les enfants de plus de 3 ans, cette procédure peut être effectuée à la maison. Bébés de moins de trois ans, l’estomac n’est lavé qu’à l’hôpital.
  • Une fois les vomissements stoppés, le patient ressent une sensation de faim. Vous pouvez l'éteindre avec une banane mûre, une pomme au four, des craquelins avec du thé. Si les aliments légers ne provoquent pas de nouveaux vomissements, vous pouvez alors passer progressivement au régime habituel tout en évitant les aliments gras et lourds.

Lorsque des vomissements se produisent immédiatement après avoir pris un médicament prescrit par un médecin, vous devez le boire à nouveau au même dosage. Si une femme vomit après avoir pris des pilules hormonales, le reste du mois est de préférence protégé par d'autres moyens.

Quand une personne ne se préoccupe que de la diarrhée, sans nausées ni vomissements, vous pouvez prendre du smekta ou du charbon activé. Généralement, ces médicaments suffisent à normaliser l’état de santé en quelques heures. Avec la diarrhée, l'eau peut aider une eau de riz forte avec des raisins secs. Deux cuillères à soupe de riz et une cuillère de raisins sont mijotées pendant une demi-heure à feu doux, puis filtrées et bues toutes les demi-heures.

Le traitement des jeunes enfants doit être confié à un pédiatre qualifié ou à un spécialiste des maladies infectieuses. Le poids des bébés étant assez faible, la déshydratation du corps survient rapidement. Seul un médecin pourra évaluer tous les risques et, si nécessaire, placer l'enfant à l'hôpital.

Thérapie de régime

La diète contre la diarrhée et les vomissements aide à rétablir rapidement le corps. Le régime comprend des aliments naturels à haute teneur en vitamines. La nourriture est prise en petites portions, mais très souvent, jusqu'à 6-7 fois par jour. Le régime devrait durer environ 2 semaines, généralement pendant cette période, le tractus gastro-intestinal a le temps de se rétablir presque complètement.

En période de rééducation après des vomissements et de la diarrhée, vous pouvez utiliser les produits suivants:

  • Viandes faibles en gras et deuxième bouillons.
  • Poisson maigre bouilli.
  • Œufs à la coque
  • Légumes cuits à la vapeur ou bouillis.
  • Biscuit ou craquelins.
  • Pommes et bananes.
  • Lait et fromage cottage faibles en gras.
  • Bifidowkefir.
  • Produits céréaliers - céréales, puddings, casseroles.

Il est déconseillé d'utiliser des saucisses, des produits fumés, des cornichons, des marinades et des plats richement épicés d'épices. L'usage de boissons alcoolisées et même de bière est strictement interdit.

Lorsque les symptômes aigus de la maladie s'atténuent, vous pouvez manger du miel. Ce produit naturel contient de nombreuses substances bénéfiques qui ont un effet bénéfique sur un corps affaibli.

Comment se débarrasser rapidement de la diarrhée et des vomissements

Si vous souhaitez guérir rapidement de la diarrhée et des vomissements, vous pouvez utiliser des préparations pharmaceutiques. Parmi les antiémétiques, le cerrucal est le plus souvent utilisé, bien qu'il puisse être remplacé par le métoclopramide, car il contient le même principe actif, mais coûte un ordre de grandeur moins cher. Ce médicament est disponible en solution injectable et en comprimés. Si les vomissements ne sont pas très prononcés, vous pouvez alors prendre des pilules. Les envies émétiques s’atténuent en général une demi-heure après la prise du médicament et ses effets durent jusqu’à 6 heures. Avant de commencer le traitement, vous devriez consulter votre médecin, il sera en mesure de calculer le dosage correct.

Si une personne ne se préoccupe que de la diarrhée et qu’il n’ya pas d’autres symptômes, vous pouvez alors prendre de l’imodium, du smect ou du charbon activé. Tous ces médicaments, en peu de temps, soulageront les flatulences et les visites fréquentes aux toilettes, ainsi que les inflammations intestinales. Prenez ces médicaments conformément aux instructions ou à la posologie recommandée par le médecin. Il n'est pas nécessaire d'augmenter la dose prescrite dans l'espoir d'accélérer le rétablissement. Cela peut entraîner une surdose et une mauvaise santé.

Pas besoin d'arrêter la diarrhée et les vomissements après la première envie. Grâce à ces processus désagréables, le corps lui-même est nettoyé de substances nocives et de micro-organismes pathologiques. L'administration rapide d'antiémétiques n'est pas pratique car le rétablissement sera retardé.

Remèdes populaires contre la diarrhée et les vomissements

Certaines personnes se méfient des préparations pharmaceutiques et préfèrent les herbes médicinales. Dans ce cas, vous devez savoir ce qui peut être traité. Pour soulager les nausées et les nausées, vous pouvez donner au patient du thé à la menthe ou à la mélisse, dans lequel est ajoutée une rondelle de citron. Une telle boisson tonifie bien, soulage l'inflammation de l'estomac et des intestins et réduit également la tension musculaire. Il est possible de donner cette boisson à des patients de tous les groupes d'âge, progressivement, mais très souvent.

De la diarrhée peut aider l'herbe millefeuille. Cette plante médicinale a une action désinfectante et bactéricide. Une décoction de matières premières végétales arrête très rapidement la diarrhée et ramène la personne à la normale. Les enfants boivent ce bouillon avec une grande réticence, car il est très amer. Les adultes reçoivent deux cuillères à soupe de ce remède traditionnel contre la diarrhée toutes les demi-heures, tandis que les enfants à partir de trois ans peuvent recevoir une cuillère à thé.

Lorsque vous avez besoin d'appeler d'urgence un médecin

Appelez d'urgence un médecin ou rendez-vous dans un établissement médical dans les cas suivants:

  • La diarrhée et les vomissements durent plus d'une journée.
  • Outre la diarrhée et les nausées, la fièvre a augmenté et de graves douleurs abdominales sont observées.
  • La diarrhée dure plus de 3 jours, alors qu'il n'y a aucune tendance à s'améliorer.
  • Tous les symptômes de déshydratation sont évidents - faiblesse générale, sécheresse des muqueuses, cyanose de la peau et miction rare.
  • Dans les selles, il y a des taches de sang ou des masses fécales ont un aspect goudronneux.
  • La douleur dans l'abdomen ne diminue pas après un vomissement ou une visite aux toilettes.
  • Une personne souffre de diabète insulino-dépendant et développe une diarrhée et des vomissements.
  • Une personne malade en raison de vomissements ne peut pas prendre les médicaments qui lui sont vitaux.

Un besoin urgent de consulter un médecin si la diarrhée et les vomissements commençaient immédiatement après le retour d'un voyage dans des pays exotiques. Là, il était tout à fait possible d'être infecté par quelque chose de spécifique.

La diarrhée et les vomissements peuvent non seulement nuire à l'état de santé général, mais également perturber tous les projets. Pour vous débarrasser rapidement de ces symptômes désagréables, vous devez suivre un régime, boire beaucoup et, si nécessaire, prendre des médicaments.

Vomissements et diarrhée

Chaque personne était confrontée au phénomène de l'indigestion et des intestins. C’est pourquoi tout le monde est encouragé à savoir comment gérer les manifestations du désordre à la maison.

La chose la plus importante est de considérer que la diarrhée ou les vomissements ne sont pas des maladies distinctes, mais indiquent que le corps est infecté par une infection ou un virus.

Que faire si une personne présente des symptômes de diarrhée ou de vomissements?

Les médecins recommandent de ne pas paniquer, car il s’agit d’une sorte de légitime défense du corps contre l’influence de substances toxiques nocives qui pénètrent de l’extérieur ou se produisent dans le tractus gastro-intestinal à la suite de son infection.

Il est important de se rappeler que la diarrhée et les vomissements, associés à une douleur abdominale grave, à la fièvre et à d'autres troubles du système végétatif, nécessitent un traitement immédiat par des spécialistes.

Jusqu'à l'arrivée de l'ambulance, la personne devrait recevoir les premiers soins.

Causes de la diarrhée et des vomissements

Parmi les gens, on pense que la diarrhée et les vomissements ne sont que des troubles digestifs. Mais cette affirmation est fausse.

Les principales causes de mauvaise santé comprennent les facteurs suivants:

  1. Infection du corps par des microorganismes pathogènes, des champignons ou des parasites.
  2. L'utilisation d'aliments de qualité inférieure.
  3. Empoisonnement avec des aliments gras, de l'alcool ou des médicaments.
  4. Portant un enfant.
  5. Suralimentation constante.
  6. Passion pour les boissons alcoolisées.
  7. Stress régulier, anxiété.

Dans le cas où une personne est diagnostiquée avec une gastro-entérite virale, il est dangereux pour les autres.

Ces patients sont déjà porteurs de la maladie au tout début de sa manifestation et sont considérés dangereux pendant 3 jours après le rétablissement complet.

Cela suggère que les patients doivent être isolés de la société pour que l'infection ne se transmette pas à d'autres personnes.

Les infections à l'origine des vomissements et de la diarrhée pénètrent dans l'organisme de différentes manières:

  1. Une personne touche un objet infecté, puis touche sa bouche.
  2. Les gens boivent des boissons ou consomment des aliments contaminés par des bactéries.
  3. La personne est en contact avec un parent malade. Il en va de même pour les professionnels de la santé qui communiquent étroitement avec les patients.

Très souvent, les gens commencent à paniquer lorsque des vomissements et de la diarrhée apparaissent. Cela se produit quand ils ne savent pas quoi faire.

Symptômes de vomissements et de diarrhée

Les médecins diagnostiquent souvent diverses pathologies provoquant des diarrhées et des vomissements. De plus, les patients présentent souvent les symptômes supplémentaires suivants:

  1. Tendresse abdominale.
  2. Nausée
  3. Faiblesse constante
  4. Une légère augmentation de la température corporelle.

Le plus souvent, l'état s'améliore après quelques jours. Pendant 3-4 jours, il récupère complètement.

Mais il arrive aussi que la diarrhée et les vomissements déshydratent grandement le corps. Les patients doivent donc se réhydrater à l'aide d'outils pharmaceutiques spéciaux. Par exemple, Regidron.

Dans le cas où la déshydratation a entraîné une détérioration de l'état, la personne doit être hospitalisée dans le service hospitalier, où elle recevra une injection de liquide de nettoyage par perfusion intraveineuse.

Il convient de noter que la déshydratation observée chez les nourrissons et les personnes âgées est une affection très dangereuse pouvant être fatale.

Comment donner les premiers secours au patient

L'homme qui a été le premier à avoir eu la diarrhée et des vomissements ne sait souvent pas quoi faire ni comment se faire soigner.

Initialement, il convient de noter que de tels symptômes indiquent une violation du système digestif et des conditions pathologiques plus graves.

Les vomissements et les selles molles aident à libérer rapidement le corps des substances toxiques nocives. Il est donc dangereux de ralentir ces processus avec n'importe quel médicament. Que faire?

Vous pouvez aider une personne comme suit:

  1. Si les vomissements et la diarrhée sont abondants, les patients souffrent souvent de déshydratation. Par conséquent, il est très important de boire beaucoup de liquide. Après la prochaine envie, les gens devraient prendre Regidron par 10 millilitres par 1 kilogramme de poids du patient malade.
    La déshydratation ne peut être ignorée car il s’agit d’un processus très dangereux.
  2. Les seuls médicaments autorisés à ce stade sont les médicaments contenant du potassium, du calcium et du magnésium. C'est pourquoi il est recommandé aux patients de boire Oroglin. La posologie doit être prescrite uniquement par le médecin traitant. S'il n'y a pas d'argent pour des médicaments coûteux, vous pouvez alors préparer vous-même une telle solution. Pour ce faire, prenez un litre d'eau, dissolvez-y une cuillerée de sel et une cuillerée de sucre. Une telle substance facilite l'état du patient.
  3. Les médecins conseillent aux personnes souffrant de vomissements et de diarrhée de ne pas manger d'aliments pendant les premiers jours de l'apparition d'une pathologie.
  4. Si nous parlons de médicaments, alors les patients vomissant ne peuvent recevoir que du charbon activé. Il est nécessaire de prendre 1 comprimé par 10 kilogrammes de poids de l'enfant et 10 comprimés à la fois pour un adulte. Le charbon doit être dissous dans de l'eau chaude et boire ¼ de tasse toutes les 30 minutes.
  5. Autorisé la réception de remèdes populaires. Avec de la diarrhée et des vomissements, l’amidon, dissous dans de l’eau tiède et bu en une gorgée, se débrouille bien.

Une décoction de riz peut être donnée aux jeunes enfants. L'outil agit assez rapidement et facilite la condition du bébé.

Dans le cas où la diarrhée et les vomissements sont causés par une infection, la médecine traditionnelle n’aidera pas.

Il est à noter que les antibiotiques pour les vomissements sans ordonnance d'un médecin ne peuvent être pris, Smecta et Regidron sont impuissants pour les infections intestinales et que les comprimés pour la diarrhée ne font que ternir l'image et vous empêcher de décider du diagnostic correct.

Par conséquent, il est préférable de faire appel à un professionnel qualifié.

Si un médecin soupçonne une cause virale de diarrhée et de vomissements, il peut prescrire Enterofuril.

Il s'agit d'un agent antibactérien universel ayant un effet positif sur le tractus gastro-intestinal et ne provoquant pas de dépendance.

Comment manger avec les symptômes

Les patients devront se conformer à un régime alimentaire spécial et refuser les produits susceptibles d'entraîner de nouvelles attaques. Les produits suivants doivent être exclus du régime alimentaire:

  1. Café qui peut provoquer une irritation de l'estomac.
  2. Aliments froids ou chauds qui irritent les intestins et l’estomac.
  3. Les aliments gras, frits et lourds qui déclenchent des troubles intestinaux.
  4. Les boissons gazeuses entraînant une augmentation de la formation de gaz.
  5. Un lait mal digéré.
  6. Fruits et légumes non transformés, pain et noix frais, irritant le tractus gastro-intestinal.

Ne pas oublier la consommation excessive d'alcool et la régularité dans l'utilisation des fluides. Les patients qui ont la diarrhée et les vomissements, ont permis des thés, de la gelée et des décoctions d'herbes.

Les produits autorisés contre la diarrhée sont les suivants:

  1. Aliment contenant de la pectine, qui combat les troubles intestinaux. Ceux-ci comprennent la purée de pomme, la banane et le yogourt à base de substances naturelles.
  2. Aliment contenant une grande quantité de potassium. La substance considérée a la propriété de se lessiver des troubles intestinaux.
    Les gens sont invités à utiliser des bananes et des jus de fruits.
  3. Le sel alimentaire donne la possibilité de surmonter la déshydratation, en retenant un liquide dans l'organisme.
  4. Les aliments contenant des protéines sont un type particulier de protéines. Cette nourriture comprend le bœuf, le poulet et les œufs.
  5. Fruits et légumes bouillis ou cuits au four.

Le régime médical est très utile pour le corps. Il aide à soulager l'estomac, à nettoyer les intestins et à prévenir la diarrhée et les vomissements.

Quand avez-vous besoin d'aide médicale?

Les médecins identifient un certain nombre de situations dont l'apparition doit immédiatement appeler une ambulance. Ils sont:

  1. La diarrhée et les vomissements durent plus de 24 heures.
  2. En plus des vomissements et de la diarrhée, une personne a une élévation de température supérieure à 38 degrés et des douleurs dans l'abdomen.
  3. La diarrhée dure plus de 3 jours ou l’état ne s’améliore pas au bout de 4-5 jours.
  4. Le patient présente des signes de déshydratation: étourdissements, faiblesse grave et miction, excrété en petite quantité.
  5. Il y a une diarrhée avec des selles sanglantes ou des masses fécales deviennent noires.
  6. Douleur abdominale qui persiste après des vomissements ou une diarrhée.
  7. Diabète insulinodépendant dans l’histoire.
  8. Une personne ne peut pas boire les pilules dont elle a régulièrement besoin.
  9. Les personnes ayant présenté les symptômes en question se sont récemment rendues à l'étranger et auraient pu être infectées par une infection spécifique.

Si vous suivez toutes les règles et recommandations, vous ne pouvez pas vous inquiéter du fait que la diarrhée ou les vomissements seront retardés pendant longtemps.

Comment éviter la diarrhée

Afin de prévenir la propagation de l'infection, vous devez suivre quelques règles de base. Ils sont:

  1. Se laver les mains après être allé aux toilettes et avant chaque repas. Il convient de préciser ici que les préparations pour la désinfection des mains ne combattent pas tous les types de bactéries.
  2. Il est interdit d'utiliser la vaisselle et les serviettes utilisées par une personne infectée.
  3. Les vomissures et les excréments doivent être bien rincés, en s'assurant que les toilettes sont propres.
  4. Après une personne malade, vous devez désinfecter soigneusement les objets environnants. Par exemple, les poignées de porte et les robinets.
  5. Les vêtements et les draps doivent être lavés à l'eau chaude plusieurs fois.
  6. Vous n'avez pas besoin de toucher votre visage pendant la maladie.
  7. Si l'infection ne peut être évitée, il est préférable de rester à la maison.
  8. Il est recommandé de rester à l'écart de la personne infectée.

Les gens devraient tenir compte du fait que l'auto-traitement peut entraîner des complications désagréables: salmonellose, dysenterie et autres infections intestinales rapides.

Ceci suggère que les diarrhées et vomissements prolongés doivent être traités sous la surveillance d'un spécialiste. Il est préférable de le faire dans un hôpital du service des maladies infectieuses.

Diarrhée et vomissements chez l'adulte

La diarrhée et les vomissements chez l'adulte sont toujours des symptômes pathologiques qu'on ne peut attribuer à l'état normal du corps. La cause la plus probable de diarrhée et de vomissements chez cette catégorie de patients est la toxicité alimentaire, ainsi que diverses intoxications (y compris l'intoxication médicamenteuse). Dans certains cas, ces symptômes peuvent indiquer des maladies du tractus gastro-intestinal, des infections parasitaires, des maladies du pancréas et de la vésicule biliaire, ainsi que des troubles psychosomatiques et végétatifs-vasculaires.

Diarrhée et vomissements chez l'adulte

Dans les cas graves de vomissements abondants et répétés, le patient nécessite des soins médicaux d'urgence. Il est donc important de connaître les causes les plus courantes de ces symptômes cliniques et les bases des mesures d'urgence (mesures de réhydratation, détoxication, etc.).

Diarrhée et vomissements avec fièvre

Les infections intestinales aiguës sont une cause majeure de diarrhée et de vomissements chez l’adulte et l’enfant. La période d'incubation des infections intestinales peut aller de 4 heures à 3 à 5 jours (selon l'agent pathogène). Les bactéries et les virus peuvent pénétrer dans le tractus gastro-intestinal d'un être humain par voie orale, fécale-orale par contact, ainsi que par contact physique d'une personne porteuse de l'infection. Certains types de bactéries peuvent pénétrer dans l'organisme par la peau. L'hygiène est donc une condition essentielle pour la prévention des maladies bactériennes et virales de l'intestin.

Règles d'hygiène - la meilleure prévention des infections intestinales

La dysenterie

C'est une maladie infectieuse causée par une bactérie gram-négative en forme de tige du genre Shigella. Ils peuvent maintenir leurs moyens d’existence jusqu’à 3 ou 4 mois (dans le sol et les eaux usées) et, lorsqu’ils sont ingérés dans des aliments (viande, œufs), Shigella peut proliférer activement en libérant des cytotoxines dangereuses pour l’homme.

Bactéries du genre Shigella

Mécanisme pathogénique du développement de la dysenterie

Gros intestin (principalement - côlon sigmoïde)

En plus des vomissements et de la diarrhée dans la dysenterie, d'autres symptômes sont prononcés, par exemple:

  • syndrome d'intoxication (fièvre fébrile, fièvre, frissons, maux de tête, somnolence);
  • abaisser la pression artérielle;
  • manque d'appétit sur le fond de nausée grave;
  • douleurs coupantes à l'envie de vider l'intestin.

Parmi les symptômes caractéristiques de la dysenterie figurent des douleurs abdominales graves.

Douleur abdominale dans la dysenterie peut être diffuse, mais plus souvent les patients se plaignent de la douleur locale, les décrivant comme une douleur aiguë, des crampes.

Faites attention! Les risques maximaux d’infection par des bactéries du genre Shigella sont observés en été, lorsque le transport et le stockage de denrées périssables sont difficiles.

Coli infection (escherichiosis)

L'escherichios est une maladie infectieuse du tube digestif causée par des protéobactéries pathogènes du genre Escherichia (en particulier la bactérie Escherichia coli - Escherichia coli). La période d'incubation des infections causées par E. coli va de 12 heures à 7 jours, mais le plus souvent, les symptômes de la maladie apparaissent 1 à 3 jours après l'infection. Chez l’adulte, l’eschérichiose commence toujours de façon aiguë: la température de la patiente monte à 38 ° -38,5 ° C. Des vomissements peu fréquents mais abondants commencent, ce qui n’apporte aucun soulagement.

Dans les 3 à 4 heures suivant l'apparition des premiers signes, d'autres symptômes apparaissent, par exemple:

  • fièvre
  • diarrhée (les selles sont fréquentes, abondantes, peuvent faire l’objet d’une fontaine et contenir beaucoup d’eau);
  • nausées sévères (l'un des principaux signes d'intoxication);

Les nausées sont l’un des premiers symptômes de l’intoxication.

La peau et les lèvres sèches - un signe de déshydratation pendant l'intoxication

C'est important! L'apparence des selles et leur quantité sont d'une grande valeur diagnostique pour déterminer le type d'infection à coli. Les selles molles fréquentes sans veines muqueuses ni sanguines sont caractéristiques de la forme entéropathogène et entérotoxigénique de l’eschérichiose. La diarrhée sanglante (colite hémorragique) est presque toujours le signe d’une forme d’infections entéro-invasive causée par E. coli.

Entérocolite Clostridienne

L'entérocolite pseudo-membraneuse à Clostridium est une lésion de toutes les parties de l'intestin causée par une bactérie anaérobie à Gram positif du genre Clostridium (Clostridium difficile). Le processus inflammatoire aigu est principalement dû à l'utilisation irrationnelle et prolongée d'antibiotiques, qui conduit à l'apparition de souches de bactéries résistantes (résistantes) et au développement de la surinfection. Une diarrhée aqueuse prolongée avec du sang et de grandes quantités de mucus est le principal signe diagnostique d'entérocolite à Clostridium chez l'adulte, qui s'accompagne presque toujours de vomissements et de douleurs abdominales sévères.

Agents causaux de la colite pseudomembraneuse - Clostridia

Autres symptômes de colite pseudo-membraneuse chez l'adulte:

  • forte fièvre et autres signes d'intoxication systémique du corps (léthargie, maux de tête, frissons, faiblesse);
  • douleur abdominale, aggravée avant les selles;
  • ténesme (besoin fréquent, inefficace et douloureux de vider l'intestin);
  • ballonnements légers.

La maladie se manifeste par des ballonnements, une défécation douloureuse, une douleur abdominale intense

Dans les cas graves de colite à Clostridium, on observe souvent des troubles du système cardiovasculaire: modification de la fréquence cardiaque, perte de charge, essoufflement. À la palpation de l'abdomen, on détermine la douleur locale dans la projection du gros intestin.

C'est important! Les formes lancées d'entérocolite pseudo-membraneuse sont une perforation dangereuse des parois intestinales. Par conséquent, avec l'apparition de la diarrhée et des vomissements, associés à une forte fièvre et à un ténesme douloureux, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Salmonellose

La salmonellose (fièvre paratyphoïde, fièvre typhoïde) comprend les maladies aiguës du tractus gastro-intestinal causées par des protéobactéries du genre Salmonella.

Bactéries du genre Salmonella

Une grande quantité de Salmonella se trouve dans les blancs d’œufs, ainsi qu’à la surface des coquilles d’œufs. Par conséquent, avant de cuire les œufs, il est toujours nécessaire de bien les laver à l’eau bouillante et au savon. La viande, les légumes et les légumes verts rassis peuvent également être contaminés par Salmonella (des micro-organismes peuvent atteindre la surface du fruit par les excréments fécaux d'animaux infectés). La période d'incubation de la salmonellose dure de quelques heures à 3-4 jours, mais chez la plupart des patients, les symptômes de l'infection apparaissent environ le premier jour après l'infection.

Les œufs de poulet sont la principale source d’infection.

  • des nausées et des vomissements;
  • selles liquides et fréquentes (diarrhée);
  • fièvre basse;
  • mal de tête, faiblesse, somnolence;
  • hypertrophie du foie et de la rate.

En plus des vomissements, de la diarrhée et d’autres manifestations désagréables, la salmonellose peut provoquer une augmentation du foie et une violation de ses fonctions.

Dans certains cas, la salmonellose peut survenir sans symptômes et l'auto-guérison survient après 8 à 10 jours de maladie. Bien que le patient lui-même puisse être dans un état satisfaisant et conserver sa capacité de travail, il est porteur de l’infection jusqu’à sa guérison complète et peut être dangereux pour la santé des autres.

Jusqu'à sa guérison complète, la personne est porteuse de l'infection et peut facilement infecter les autres.

Traitement des infections intestinales chez l'adulte

Dans la plupart des cas, les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections bactériennes du tractus gastro-intestinal. L'utilisation de ces médicaments est recommandée après une culture bactériologique et l'identification de l'agent infectieux, ainsi que pour déterminer sa sensibilité à un médicament particulier. Cela est dû à la résistance élevée de certaines souches de bactéries aux agents antibactériens et bactéricides les plus courants. Par exemple, en cas de salmonellose, l'administration de tétracycline et d'aminoglycosides est inefficace, car la plupart des souches de Salmonella sont hautement résistantes à ces médicaments.

Principes de traitement des infections intestinales

Les plus efficaces pour le traitement des infections bactériennes sont les fluoroquinolones et les pénicillines (amoxicilline) sous les noms commerciaux suivants:

Nausées, diarrhée et vomissements: causes, traitement

La présence de diarrhée et de vomissements indique une intoxication alimentaire ou une pathologie du tube digestif. Il est impossible d'identifier indépendamment la cause exacte, ce qui nécessite la collecte d'analyses et la réalisation d'une enquête sur le matériel.

Raisons

De tels symptômes apparaissent à la suite:

  • microflore pathogène dans l'intestin;
  • usage excessif de drogues ou d'alcool;
  • intoxication alimentaire;
  • maladie fongique ou parasitaire;
  • stress excessif;
  • trop manger, surtout les aliments gras.

Les vomissements, les nausées et les diarrhées se produisent également en présence de maladies:

  • infection virale: rotavirus, hépatite;
  • gastrite, ulcères d'estomac ou intestins;
  • cholécystite;
  • une pancréatite;
  • appendicite aiguë;
  • infection intestinale de type bactérien: choléra, dysenterie, salmonellose;
  • entérocolite.

Symptômes associés

Outre les principaux signes d'intoxication ou de pathologies d'organes, d'autres apparaissent:

  • douleur aiguë dans l'abdomen;
  • la faiblesse;
  • ballonnements et éructations;
  • augmentation de la température.

Quand appeler une ambulance

Lorsque des symptômes autres que des vomissements et de la diarrhée apparaissent, un appel à l'ambulance est nécessaire:

  • forte sensation de soif;
  • hypotension artérielle;
  • des convulsions;
  • perte de conscience;
  • miction douloureuse;
  • peau sèche et pâle.

Diagnostics

Pour identifier avec précision les causes des symptômes, ceux-ci sont examinés et collectés:

  • inspection visuelle et palpation de l'abdomen pour retrait préalable;
  • test sanguin: général, biochimique;
  • les selles de bakposev pour détecter l’infection;
  • coprogramme;
  • analyse des matières fécales pour les parasites: ascaris, Giardia, oxyures;
  • gastroscopie;
  • coloscopie pour l'examen de la muqueuse intestinale;
  • Échographie du tractus gastro-intestinal;
  • l'irrigoscopie pour examiner le côlon;
  • sigmoïdoscopie pour étudier l'état du rectum, ainsi que du côlon sigmoïde.

Premiers secours

Si vous avez des vomissements et de la diarrhée, vous devriez:

  • exclure la consommation d'aliments dans les 12 heures suivant la dernière attaque;
  • toutes les 15-20 minutes, buvez du liquide en petites portions pour éviter la déshydratation du corps: solutions salines, thé vert sans sucre ou compote de fruits secs;
  • lorsque la cause de la nourriture gâtée, laver l'estomac;
  • après avoir arrêté les vomissements et la diarrhée, la première chose que vous puissiez manger est des craquelins et du thé, et si possible, exclure les autres aliments;
  • Si une femme présente des symptômes, il est recommandé de changer les méthodes de protection après la prise de contraceptifs hormonaux.

L'automédication pour éliminer les maux est interdite. Seuls les sorbants sont utilisés pour éliminer les toxines du corps.

Lorsque la drogue a été intoxiquée, cela vaut la peine d'attendre, elle quittera le corps lui-même. Cela ne s'applique pas aux cas où une quantité excessive de médicaments a été prise.

Traitement

Tous les médicaments et médicaments prescrits par le médecin, sous le contrôle desquels un traitement est en cours. Pour éliminer les toxines de l'estomac et des intestins, des sorbants sont prescrits:

  • charbon activé - 1-3 comprimés à prendre 3-4 fois par jour, en cas d’empoisonnement, par cure;
  • Smecta - prendre 2 sachets 3 fois par jour 30 minutes avant les repas, de 3 à 7 jours;
  • Enterosgel - 1 sachet de 22,5 g 3 fois par jour 1 heure avant les repas, une cure de 3 à 5 jours;
  • Polysorb - 1 g par 10 kg de poids dans 100 ml d’eau bouillie et boire 4 fois par jour 30 minutes avant les repas, soit 3 à 5 jours.

Le manque de liquide dans le corps reconstitue:

  • Regidron - emballez dans 1 litre d’eau bouillie, buvez 50-100 ml de solution toutes les 5-10 minutes pendant 3-5 heures.

Pour restaurer les fonctions du tube digestif et réduire le risque de dysbiose, un traitement probiotique est réalisé:

  • Linex - prendre 2 capsules 3 fois par jour après les repas, un cours individuel;
  • Normobact - 1 à 2 sachets par jour pendant les repas de 10 à 14 jours.

Pour restaurer la digestion dans l'estomac et les intestins, on utilise des enzymes:

  • Mezim - 1-2 comprimés à prendre avant chaque repas, l'heure d'admission et le déroulement du traitement dépendent de la maladie;
  • Festal - boire 1-2 gouttes de comprimés 3 fois par jour après les repas, un traitement de plusieurs jours à plusieurs mois;
  • CREON 10 000 - 1 à 2 capsules à chaque repas et 1 capsule au moment du goûter, 4 à 15 capsules par jour, le cours est individuel;
  • Pancréatine - 2-4 comprimés 2-4 fois par jour avec les repas, le cours varie.

Ces médicaments - c’est la première aide médicale à éliminer les manifestations de la maladie. Lorsque leur apparition est due à des maladies du tractus gastro-intestinal, un traitement séparé est prescrit par un médecin.

Mode d'alimentation

Au début, un «régime de famine» est observé, empêchant l'ingestion de tout aliment en raison de la possibilité de provoquer une attaque de vomissement. La durée du jeûne est de 6 à 12 heures en fonction de l'état du corps. Une nutrition plus poussée exclut du régime:

  • café
  • aliments excessivement froids ou chauds;
  • aliments gras, frits et aussi lourds;
  • boissons gazeuses;
  • produits laitiers;
  • pain, fruits ou légumes crus et noix;

Boire prend beaucoup et régulièrement, au moins 1 fois toutes les 15 minutes. Par exemple, thé vert, solution salée ou compote de fruits secs. La nutrition pendant le traitement comprend:

  • produits contenant de la pectine - un élément qui normalise la fonction des intestins: pommes, bananes, yaourts naturels;
  • aliments riches en potassium: jus de fruits naturels, bananes;
  • la nourriture, qui contient beaucoup de protéines: bœuf, poulet, œufs;
  • légumes bouillis ou fruits, sauf les agrumes.

Remèdes populaires

Les attaques de vomissements et de diarrhée sont traitées avec des recettes de la médecine traditionnelle, si elles n'apparaissent pas à cause des pathologies du tractus gastro-intestinal. En outre, ils éliminent les symptômes, la faiblesse, la douleur et les frissons qui l'accompagnent:

  • Décoction de camomille. 2 cuillerées à thé de fleurs infusées dans 250 ml d'eau bouillante, insistez 3 heures, filtrez et buvez sous forme de chaleur par jour, à la manière d'un thé ordinaire;
  • Bouillon hanches. 50 g de baies verser dans un thermos 500 ml d’eau bouillante et laisser reposer pendant 8 heures, filtrer et boire 100 ml 4 à 5 fois par jour;
  • Graines de fenouil. 2 cuillères à soupe de produit pour 1 litre d'eau bouillante et laisser pendant 30-40 minutes, boire 50-100 ml par portions 5-10 fois par jour;
  • Décoction d'orge. 2,5 cuillères à soupe de céréales verser 400 ml d'eau, insister 5 heures, puis cuire pendant 15 minutes et filtrer. Prendre 15 ml 6 fois par jour.

Il est important de ne pas utiliser le traitement des remèdes populaires comme thérapie principale, mais uniquement auxiliaire.

Prévention

Pour prévenir les vomissements, les nausées et la diarrhée chez l'adulte, des mesures préventives sont prises:

  • afin d'éviter le développement d'infections intestinales, boire de l'eau bouillie, laver les fruits, les légumes et les légumes;
  • essayer de vérifier la durée de conservation des produits, acheter des produits frais, à l'exclusion des produits non certifiés;
  • lavez-vous les mains à l'eau et au savon avant de manger, après les lieux publics ou les toilettes;
  • effectuer un nettoyage humide, bien laver les ustensiles de cuisine pour éliminer les bactéries et les agents pathogènes.

Vidéo

Causes de vomissements et de diarrhée, douleurs abdominales, produits de traitement. Quel médecin peut aider à diagnostiquer.

L'apparition de vomissements, de nausées et de diarrhées chez un adulte indique une maladie du tube digestif ou des troubles digestifs dus à une intoxication du corps. Le traitement est basé sur les résultats du diagnostic et du diagnostic. Vous devriez également suivre un régime, prendre des médicaments prescrits.

Nausée et diarrhée (diarrhée), causes de nausée, vomissements et diarrhée, et si vomissements?

Contenu de l'article:

Nausée, diarrhée (diarrhée) et vomissements, causes, quelles maladies peuvent être, si nausée et diarrhée?

Les premiers signes de troubles des organes de l'appareil digestif sont à juste titre considérés comme des nausées et des diarrhées. Ces symptômes se manifestent lors d'infections infectieuses des intestins, d'intoxications alimentaires et se manifestent souvent par une réaction humaine à un changement radical des conditions climatiques.

Considérant que ces signes peuvent indiquer un certain nombre d’autres maladies graves, si le bien-être du patient ne s’améliore pas au bout de deux jours, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen, un traitement et la prévention des complications. L'article traite des principales causes pathologiques de l'apparition de symptômes douloureux comme la nausée, la diarrhée (diarrhée) et les vomissements, énumère également les causes physiologiques de la nausée, de la diarrhée et des vomissements, que faire si vous ressentez des nausées, de la diarrhée ou des vomissements. La combinaison de diarrhée et de vomissements est très dangereuse pour la déshydratation. Il est donc très important de prévenir la déshydratation, de la prévenir et de toujours consulter un médecin en cas de diarrhée accompagnée de vomissements et de nausées graves et, si nécessaire, d'appeler un médecin d'urgence.

La détérioration de l'état du patient, en particulier en association avec de la fièvre et des vomissements avec inclusions de mucus, de pus et / ou de sang, nécessite un appel immédiat à la brigade d'ambulances. Des actions similaires sont effectuées si les impuretés du mucus et du sang contiennent des masses fécales lors de la diarrhée.

Violations du système digestif, maladies du tractus gastro-intestinal

Dans la plupart des cas, les nausées, les diarrhées et les vomissements sont des signes d'anomalie dans les organes du tractus gastro-intestinal. Tenant compte des symptômes douloureux qui dérangent le patient et des résultats des tests obtenus sur son arrière-plan, le médecin reçoit les bases du diagnostic et est capable de prescrire le traitement approprié. Les maladies de l’estomac, accompagnées de symptômes de vomissements et de diarrhée, peuvent être aiguës et chroniques. Il est plus facile d'identifier une violation sous une forme aiguë que sous une forme chronique, car dans une telle situation, les symptômes de la maladie sont prononcés, ils apparaissent de manière inattendue et ont une intensité croissante. Le patient doit contacter un spécialiste dès que possible pour un examen, un examen et la possibilité de déterminer les méthodes de traitement.

Par exemple, dans l'appendicite aiguë, une personne souffre d'une douleur intense et croissante dans la partie inférieure droite, et d'autres symptômes désagréables risquent de se produire simultanément. Le fait d’avoir accès à un médecin au moment de confirmer un diagnostic peut sauver non seulement la santé, mais aussi la vie. Par conséquent, afin de prévenir les conséquences indésirables, vous ne devez pas négliger d'appeler une ambulance ou de vous rendre à l'hôpital pour des maux associés à une douleur abdominale et ses symptômes. Les maladies chroniques sont caractérisées par des exacerbations et des rémissions. Une exacerbation se manifeste d'une manière similaire à la forme aiguë d'une maladie de l'estomac ou des intestins, tandis que ses symptômes apparaissent complètement progressivement, après un certain temps. Lorsque les symptômes de rémission de la maladie peuvent être absents. Si la maladie, accompagnée de nausées, de diarrhée et de vomissements, est reconnue comme chronique, il est nécessaire de prendre des mesures préventives pour éviter l'apparition de l'exacerbation probable.

Infections intestinales et nausées, diarrhée et vomissements

Les nausées et les diarrhées accompagnent toujours les infections intestinales. De telles maladies sont dangereuses pour la vie humaine. Les agents responsables d'infections intestinales sont divisés en trois types les plus courants: parasitaire, viral et bactérien. Il convient de rappeler que la diarrhée et les nausées ne sont pas les seules manifestations d’un dysfonctionnement de l’organisme lorsqu’une infection de l’intestin est infectée. Avec eux, douleurs à l'estomac, fièvre, fatigue, vertiges, somnolence et autres. Ces maladies se développent rapidement et sont prononcées.

Intoxication alimentaire et nausée, vomissements, diarrhée (diarrhée sévère)

Initialement, les symptômes d'intoxication sont aussi proches que possible des manifestations d'infections intestinales. Le patient peut ressentir de l'amertume ou un autre goût désagréable, une douleur à l'abdomen, une faiblesse musculaire, une déshydratation et des maux de tête. La sensation de nausée en cas d'empoisonnement augmente inévitablement et conduit à des vomissements. Les actions visant à éliminer du corps les substances qui ont entraîné une intoxication exigent rapidité et cohérence. Tout d'abord, il est recommandé d'effectuer un lavage gastrique en buvant abondamment. En plus de l’eau pure, il est permis de prendre la décoction de camomille, qui a un effet calmant et anti-inflammatoire. Il est également permis de prendre des médicaments dont l’action vise à éliminer les toxines.

Si, après les mesures prises, le bien-être de la victime ne s'améliore pas, une ambulance devrait être appelée. Les cas d'intoxication par les nausées et les diarrhées indiquent la gravité de la situation et nécessitent son examen obligatoire par un médecin spécialiste. L'empoisonnement ne survient pas nécessairement lorsque des substances toxiques pénètrent dans le corps. Très souvent, cela se produit à la suite d'une consommation excessive d'aliments, en particulier d'aliments gras ou lourds. Les boissons alcoolisées constituent une catégorie distincte de produits consommés par les personnes.

Quelles que soient les circonstances du repas, il est impératif de porter une attention particulière à sa qualité, à sa préparation, à sa fraîcheur et à son aptitude à manger les produits qui composent le plat fini. Les aliments dont la date de péremption est dépassée, dans lesquels les conditions de stockage et les technologies de préparation ont été violées, ainsi que de l’eau de boisson non traitée ou insuffisamment purifiée sont les principales sources d’intoxication alimentaire. Pour qu'un repas ne conduise pas à des conséquences désastreuses, chacun de nous doit prendre soin de la composition et de la qualité des aliments qui composent son alimentation quotidienne.

Nausée, diarrhée (diarrhée) et vomissements, quoi d'autre pourrait être la raison?

Stress et autres stimuli psychologiques et émotionnels

Les facteurs à l'origine de ces maladies, outre les raisons susmentionnées, sont également la grossesse, les tensions nerveuses, le stress et les changements climatiques.
L'excitation provoque une forte libération d'adrénaline dans le sang, à laquelle le système digestif réagit par des nausées. Ce phénomène ne présente pas de danger pour l'état du corps humain et disparaît généralement de lui-même tout au long de la journée. Après cela, la santé d'une personne est normalisée. Dans les cas où le stress et la tension nerveuse sont permanents ou prolongés, l'état du corps résultant d'une exposition prolongée aux irritants peut s'aggraver, ce qui peut provoquer des diarrhées, des nausées, des vomissements, etc.

Il convient de noter que les conditions de stress imposées au non-respect des règles de la saine alimentation et aux mauvaises habitudes deviennent souvent la cause décisive de l'apparition et du développement de certaines maladies du système digestif.

Nausées et diarrhées causées par les changements climatiques

Les plaintes de troubles du travail harmonieux du corps sont plus courantes en période de changement climatique. Le corps de chaque personne étant différent, chaque personne réagit à ces changements de différentes manières: pour une personne, il peut s'agir de maux de tête et d'augmentation / diminution de la pression artérielle, de l'autre - d'une perturbation de l'estomac et des intestins. Le plus souvent, de telles conditions apparaissent lors de vols longue distance ou de transferts, lorsque l'organisme n'a pas suffisamment de temps pour se restructurer dans des conditions extérieures en mutation rapide. Les symptômes d'affections ne nécessitent pas de traitement complet et disparaissent au bout de quelques jours, dès que le corps s'habitue au nouvel environnement.

Nausées et diarrhées chez les femmes enceintes

Ces symptômes accompagnent une toxicose, familière à la plupart des femmes, portant la progéniture une fois ou à plusieurs reprises. Si la nausée se transforme en vomissement, il y a une diarrhée - vous devez consulter un médecin pour un examen. Si l'état du patient ne s'améliore pas et que la température et d'autres symptômes gênants augmentent, la décision immédiate sera l'avis médical immédiat. Les troubles du tractus gastro-intestinal au cours de la toxicose se produisent dans le contexte de modifications hormonales survenant après la conception. Ce sont souvent ces signes qui incitent une femme à aller à l'hôpital, après quoi sa position intéressante est révélée.

En plus des facteurs hormonaux, le pouvoir de la toxicose est stimulé par les états de panique et le stress. Pour les femmes planifiant une grossesse et attendant consciemment la naissance d'un enfant, la toxicose se passe souvent sans heurts et sans complications par rapport à celles pour qui la grossesse a été une surprise ou a été indésirable. Si la diarrhée et les nausées accompagnées de vomissements ne cessent pas, la mère et l’enfant sont menacés de déshydratation. Dans ce cas, afin de recevoir une assistance qualifiée et d'éviter des conséquences négatives, il est impératif de consulter un médecin.

Et si des nausées, des douleurs abdominales et de la diarrhée apparaissent?

Lorsque ces symptômes se manifestent, le corps devrait recevoir suffisamment de liquide en buvant beaucoup. Dans ce cas, il est recommandé de ne boire que de l'eau minérale purifiée non gazeuse ou du thé vert. La nausée, entraînant des vomissements et une diarrhée, peut entraîner une déshydratation. À cet égard, lorsque vous observez une telle affection, essayez le premier jour de boire plus et de ne pas manger avant le moment où l'état du patient ne s'améliorera pas. Si votre état empire, vous devez appeler une ambulance. Si les symptômes désagréables disparaissent et disparaissent à la suite d'un lavage gastrique, vous pouvez utiliser du charbon activé pour aider à éliminer les substances nocives du corps.

La nausée, les vomissements et la diarrhée peuvent également être:
- dysbactériose;
- dysfonctionnement de l'intestin et des maladies gastro-intestinales;
- maladies infectieuses;
- empoisonnement;
- entérite, colite ulcéreuse, entérocolite, maladie de Crohn.

L'apparition simultanée des symptômes ci-dessus chez une personne n'est pas courante, mais c'est possible. Leur présence en combinaison avec une douleur dans le péritoine, sans changer la température du corps, dans la plupart des cas, des signes d'intoxication alimentaire. Le patient peut souffrir d'une faiblesse générale du corps et d'une fatigue accrue.

Que faire en cas de nausée grave, de diarrhée et de vomissements et de température corporelle élevée?

Si une personne est parfaitement consciente du fait que l'intoxication alimentaire dégrade sa santé, il faut tout d'abord rincer l'estomac, après quoi il est permis de prendre des sorbants et des médicaments qui favorisent l'élimination des toxines et des substances toxiques obtenues et formées lors de l'intoxication.

Si un patient perd sa couleur après des nausées et des selles anormales, la couleur de l'urine devient plus foncée que d'habitude et la sclérotique des yeux et de la peau devient jaunâtre. Les symptômes ci-dessus indiquent la présence d'une hépatite virale. Lorsqu'ils sont détectés, il est nécessaire de chercher immédiatement de l'aide à l'hôpital, car cette maladie nécessite un traitement inconditionnel exclusivement dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses. Des nausées et des diarrhées simultanées avec une température corporelle élevée peuvent être un signe de grippe gastrique. Ces symptômes nécessitent un appel chez le médecin à la maison et, après l'inspection, suivent ses recommandations et boivent beaucoup de liquide.

Vomissements et diarrhée

Des symptômes tels que vomissements et diarrhée n'apparaissent pas trop souvent en même temps. Cependant, ils signifient toujours la présence d'un dysfonctionnement grave du tractus gastro-intestinal, qui peut être provoqué par une grande variété de maladies des organes internes de l'homme. Et dans certains cas, des diarrhées et des vomissements peuvent apparaître à la suite des effets secondaires d'un certain groupe de médicaments. Les causes de vomissement et de diarrhée, les sensations de nausée, consistent le plus souvent en une intoxication alimentaire. Dans certains cas, des maladies graves, des infections intestinales et diverses pathologies du système gastro-intestinal des organes peuvent provoquer des diarrhées et des vomissements. Le corps lui-même, à l'aide d'un réflexe nauséeux ou d'une diarrhée (violation de la défécation), tente de se débarrasser le plus tôt possible d'un contenu dangereux.

Pourquoi y a-t-il des vomissements et de la diarrhée?

Les symptômes tels que les vomissements et la diarrhée constituent toujours une réaction protectrice du corps contre les infections qui y pénètrent, les scories et les toxines, divers types de poisons et autres substances toxiques pouvant avoir des effets nocifs sur la santé humaine. Les symptômes de la diarrhée accompagnée de vomissements sont accompagnés de nombreuses maladies des organes internes, allant d'une infection intestinale à un processus d'empoisonnement et se terminant par des tumeurs, des pathologies de l'appareil vestibulaire. Mais dans ces derniers cas, ces diagnostics sont concomitants et ne donnent pas une image complète de la maladie, et le traitement de ces maladies a ses propres nuances. Lors de l’étude de ces symptômes, il faut d’abord se pencher sur les pathologies du système gastro-intestinal. Si les vomissements et la diarrhée se conjuguent, une déshydratation et une déstabilisation du métabolisme sel-eau se développent, ce qui peut nuire au fonctionnement du cerveau, du cœur et des reins.

Les premières causes de symptômes négatifs sont les micro-organismes, l'intoxication, l'alcool et la malbouffe, l'indigestion et les allergies aux médicaments ou aux aliments. Certaines infections peuvent également provoquer une aggravation: salmonellose et dysenterie. L'intoxication du corps l'amène toujours à se débarrasser le plus rapidement possible de la substance toxique en vomissant et en provoquant des diarrhées, des nausées, ce qui entraîne progressivement la formation de vomissements.

La consommation excessive d'aliments nocifs, plus précisément d'aliments difficiles à digérer, d'aliments mal digérés, complique non seulement le travail du tractus gastro-intestinal, mais fatigue également considérablement le corps en raison du fonctionnement à long terme du tractus gastro-intestinal. La consommation fréquente d'aliments frits, trop cuits, fumés et très gras, ainsi que d'aliments salés, entraîne une charge accrue du tractus gastro-intestinal et une quantité excessive de substances nocives. L'intoxication alcoolique est également l'une des causes les plus courantes de vomissements et de diarrhée.

Une autre cause de vomissement et de diarrhée peut être une nourriture de mauvaise qualité, une nourriture avariée, de l’eau contaminée, avec laquelle une grande quantité de toxines et de toxines pénètre dans le corps, ce qui provoque certainement des nausées, des vomissements et souvent de la diarrhée et d’autres troubles de la défécation. Lorsque le corps est infecté par une bactérie, les symptômes ressemblent à une intoxication alimentaire. Le manque de nourriture ou d'eau sale entraîne la progression d'une infection intestinale. L'empoisonnement résulte de l'absorption de substances impropres à l'organisme et de son empoisonnement.

Maladies pour lesquelles: nausée, vomissement et diarrhée

Il existe plusieurs groupes principaux de maladies pour lesquelles l'apparition simultanée de nausées, de vomissements et de diarrhée est possible. Examinez ces groupes de maladies et déterminez ce qui doit être fait:

  1. Les nausées, les vomissements et la diarrhée, associés à une faible fièvre, une faiblesse et un léger marmonnement dans l'estomac indiquent une intoxication alimentaire. Dans une telle situation, vous devez rincer l'estomac, prendre des sorbants (par exemple, Polysorb, Filtrum-STI, Polifan, Enterosorb, etc.) et boire des solutions salines (par exemple, Rehydron, Trisol, etc.) pour restaurer le volume de fluide et d'électrolytes perdu vomissements et diarrhée.
  2. Une diarrhée sévère, des nausées et des vomissements associés à une faiblesse grave indiquent une infection intestinale. Si une infection intestinale est suspectée, vous devez appeler un médecin et commencer un traitement antibiotique.
  3. Une diarrhée sévère et des vomissements sévères associés à une forte fièvre et à des douleurs abdominales sont des signes de grippe gastrique causée par le rotavirus ou le norovirus. Dans ce cas, vous devez respecter un régime alimentaire équilibré, prendre des sorbants et boire beaucoup de liquide. Malheureusement, il n’existe aucun traitement spécifique contre la grippe gastrique.
  4. Les vomissements et la diarrhée, les selles décolorées associées à une urine foncée et à une peau jaune indiquent une hépatite virale. En cas de suspicion d'hépatite aiguë, celle-ci doit être immédiatement hospitalisée dans un hôpital infectieux.
  5. Des nausées, des vomissements et des diarrhées plus ou moins graves peuvent également se développer avec gastrite, cholécystite, pancréatite, hépatite chronique, ulcère gastrique et ulcère duodénal. Si une personne souffre de l’une des maladies répertoriées et que, dans ce contexte, elle développe des nausées, des vomissements et une diarrhée, la pathologie principale doit alors être instaurée. Dans le même temps, il est nécessaire de prendre un antiémétique (Tsirukal, Motilium, etc.) et une préparation pour la fixation des selles (Loperamide, par exemple) ou un sorbant (Polysorb, Polyphepan, par exemple).
  6. Des concentrations élevées d'acétone et de corps cétoniques dans le sang provoquent des vomissements intenses et indomptables, accompagnés de nausées et de diarrhées. Si une odeur particulière d’acétone est trouvée dans l’air exhalé, il est urgent de donner à une personne des aliments riches en glucides, par exemple une tranche de pain blanc, du thé avec du sucre, etc. Ensuite, dès que possible, vous devriez consulter un médecin.
  7. Perturbation du système nerveux humain. La plupart des médecins estiment qu’une proportion importante de tous les cas de nausées et de vomissements, de diarrhée et d’autres symptômes de perturbation des organes du tractus gastro-intestinal apparaît en raison de perturbations du système nerveux humain. Le stress à long terme et la fatigue psychologique chronique contribuent très souvent à l'apparition d'une grande variété de maladies du tube digestif, du foie, des reins et du travail du système cardiovasculaire humain.

Déséquilibre du système digestif

La conséquence de la diarrhée et des vomissements devient généralement une forte alimentation. Lorsque vous mangez une grande quantité d'aliments gras, épicés ou frits, des problèmes apparaissent avec le pancréas et le fonctionnement du foie. Dans ce cas, vous devez abandonner la nourriture pendant un moment. Cela aidera à localiser les sensations douloureuses d'un radiateur chauffant placé sur la cavité abdominale. La diarrhée et les vomissements graves sont un symptôme grave qui nécessite un traitement immédiat. Si le bien-être d’une personne ne fait qu’aggraver, s’agissant d’une situation très grave, de nausées, de vomissements et de diarrhée, une ambulance doit être appelée.

Il est possible de restaurer la fonctionnalité optimale du système digestif à l'aide de médicaments contenant des enzymes. Les médecins prescrivent les médicaments suivants: Mezim, Panzinorm, Festal. En ce qui concerne les problèmes de pancréas, Kreon a la meilleure utilisation. Il contient une large gamme d’enzymes qui sont libérées lors du fonctionnement normal du corps. Si vous avez une douleur aiguë à l'abdomen, au pancréas ou au foie, vous pouvez prendre les médicaments suivants: Duspatalin, Drotaverine, No-shpa. Lorsque des problèmes du système digestif devraient changer la composition et le régime alimentaire, en tenant compte des propriétés irritantes des aliments consommés.

Intoxication alimentaire

En cas d'intoxication alimentaire, douleur aiguë à l'estomac après avoir mangé, vomissements, diarrhée, nausée, vertiges. L'empoisonnement est associé à la consommation de produits inappropriés contenant des substances nocives ou contaminés par des micro-organismes dangereux.

Part des intoxications alimentaires:

  1. L'empoisonnement bactérien - une maladie provoquée par l'ingestion de bactéries ou de micro-organismes nuisibles, peut également provoquer une diarrhée et des vomissements, ainsi qu'une forte sensation de nausée.
  2. L'empoisonnement non bactérien est une maladie causée par un empoisonnement, des produits chimiques ou des nitrates. Selon le niveau de la lésion, les symptômes de la maladie peuvent varier. En plus des vomissements et de la diarrhée, on observe des syndromes du foie, de la fièvre, des troubles du rein et du système nerveux. Une intoxication alimentaire peut provoquer des crises qui entraînent des dommages irréparables pour la santé ou la mort. Par conséquent, dans certains cas, le patient doit simplement fournir une assistance médicale avant l’arrivée du médecin traitant, l’ambulance.

Pour déterminer l’état de la nourriture, vous pouvez faire attention à son goût, sa couleur et son odeur. Au moindre changement négatif, il vaut mieux ne pas manger de nourriture. Vous pouvez être empoisonné avec des aliments frais, lorsque les aliments ont été préparés par une personne infectée, malade ou malade.

L'intoxication alimentaire est généralement aiguë et aiguë, les symptômes apparaissent quelque temps après avoir consommé un produit de qualité médiocre. En quelques jours, les symptômes augmentent et l'état du patient s'aggrave. Dans ce cas, demandez l'aide de votre médecin. Le danger mortel est la listériose et le botulisme. Le botulisme entraîne la progression des malformations du système nerveux central. Si le traitement nécessaire n'est pas appliqué, le patient sera fatal. La listériose se traduit par l'absence de symptômes, elle peut entraîner des fausses couches, des anomalies fœtales et une naissance prématurée.

Quand demander de l'aide médicale?

Dans les situations suivantes, il est très important de consulter un médecin:

  • Les vomissements et la diarrhée ne passent pas plus de 24 heures.
  • En plus des diarrhées, des vomissements et des nausées, la température de votre corps a augmenté et doit atteindre 38,3 ° C ou plus et il existe une douleur à l'abdomen.
  • La diarrhée dure plus de 3 jours ou il n'y a pas d'amélioration progressive pendant 5 jours.
  • Vous présentez des symptômes de déshydratation, tels que des vertiges, de petites quantités d'urine (la miction se produit toutes les 8 heures ou plus) ou une perte de force sévère.
  • Vous avez une diarrhée sanglante ou des masses fécales noires et goudronneuses.
  • Vous ressentez des douleurs abdominales qui ne disparaissent pas après des attaques de vomissements et / ou de diarrhée.
  • Vous avez un diabète insulino-dépendant et vous avez des vomissements, de la diarrhée ou des nausées.
  • Vous ne pouvez pas prendre les médicaments dont vous avez constamment besoin.
  • Vous avez récemment voyagé dans un pays où vous pourriez avoir été infecté par quelque chose de spécifique.

Diagnostics

Puisque la diarrhée et les vomissements n'indiquent pas toujours une intoxication alimentaire, le diagnostic proposé ou inconnu doit être clarifié et confirmé. Cela se fait généralement à l'aide des méthodes de diagnostic suivantes:

  • analyse obligatoire des matières fécales: sur cette base, ils mèneront une étude sur les helminthes, la dysbactériose et rédigeront un coprogramme;
  • Échographie ou rayons X de la cavité abdominale;
  • un test sanguin peut être non seulement général, mais aussi biochimique si vous suspectez des maladies internes graves;
  • rectoromanoscopie;
  • fèces et vomissements de bakposev.

Certaines de ces techniques sont obligatoires (analyse des matières fécales et numération globulaire complète), les autres ne sont réalisées que si une pathologie spécifique est suspectée. Le diagnostic est très important, car cela dépendra du diagnostic, de la manière de traiter la maladie détectée et de l’élimination des symptômes dangereux.

Diarrhée et vomissements - premiers secours et traitement

En cas de vomissement, de diarrhée et d’empoisonnement, vous devez vous abstenir de prendre de la nourriture pendant un certain temps. Il est nécessaire de fournir le mode de consommation nécessaire au patient. En tant que liquide, vous devez utiliser de l'eau minérale sans gaz, de l'eau ordinaire, du thé noir faible sans sucre et des compositions régénérantes spéciales. Appliquez-les strictement selon la recette. En cas d'empoisonnement, un agent adsorbant peut être utilisé (Smecta ou charbon actif).

S'il y a constamment des vomissements sévères, il est permis de prendre des médicaments antiémétiques. Lorsque l’intoxication est causée par une bactérie infectée, des médicaments antimicrobiens doivent être utilisés Mais rappelez-vous qu’en cas de détérioration de la situation, vous devez toujours appeler une ambulance, car en cas de vomissements répétés avec diarrhée, en cas de nausée et de vomissements graves, il y a violation de la défécation. Si la température monte ou fait très mal au-dessus de l'abdomen, appelez une ambulance.

Si les vomissements sont accompagnés de diarrhée, le niveau d'intoxication est grave et nécessite un examen médical obligatoire et, si nécessaire, des soins médicaux d'urgence. Il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance si l'état du patient est seulement aggravé.

Récupération et réhabilitation après un empoisonnement

Après la fin des réflexes nauséeux et la fixation de la chaise, vous pouvez procéder à un régime alimentaire normal. Assurez-vous de suivre un certain régime. Le premier jour de récupération, vous pouvez manger du bouillon de riz, du porridge, bouilli dans de l'eau, des craquelins, cuits à partir d'un pain maigre. Comme boisson, vous pouvez boire du thé noir faible sans sucre, compote de fruits secs et bouillon d'églantier. Les aliments sucrés, salés ou fumés, la viande, les fruits, le lait et les produits laitiers ne sont pas autorisés à être consommés.

Le lendemain, on a autorisé l'utilisation de bouillie bouillie et de légumes bouillis dans du lait, que l'on a dissous en deux dans de l'eau. Commencer à manger des aliments ordinaires ne devrait pas être plus tôt que le troisième jour, alors que vous pouvez ajouter la consommation de médicaments contenant des enzymes. Si des antibiotiques sont prescrits, ils peuvent être pris pendant au moins deux jours, même en l'absence de symptômes de la maladie. Avec le rétablissement complet et la normalisation du patient et de tous les organes, il est possible de refuser de prendre des médicaments.

Après avoir utilisé des antibiotiques, il est nécessaire de procéder à une restauration de la microflore intestinale et à la normalisation du développement d'une dysbactériose (par exemple, la nystatine). Vous pouvez commencer à prendre vos médicaments immédiatement après la normalisation des selles. Ces médicaments aideront le système digestif à normaliser la capacité de travail.

Vomissements et diarrhée - questions et réponses

Que faire en cas de fièvre, de vomissements et de diarrhée?

En cas de nausée entraînant des vomissements, accompagnée de diarrhée et d’une augmentation de la température corporelle, appelez de toute urgence les soins médicaux, Ces symptômes peuvent indiquer le développement d'une maladie infectieuse (lorsqu'une infection est entrée dans le corps) ou le développement d'un processus inflammatoire dans le corps.

En cas de vomissement, nausée, diarrhée, faiblesse grave et vertiges?

Si vous présentez ces symptômes de vomissements et de diarrhée, qui s’accompagnent également d’apparition de faiblesse grave, de fièvre, de vertiges, vous devez absolument consulter votre médecin et, si nécessaire, et une détérioration de la santé humaine, une exacerbation des nausées, l’apparition de vomissements sévères et répétés, une faiblesse du corps, vous devriez appeler une ambulance.

Depuis en cas de vertiges accompagnés de nausées et de vomissements, il est probable que le système nerveux autonome a échoué. Si vertige sans fièvre, alors très probablement, il indique le développement de la dystonie végétative-vasculaire. Si les paramètres de pression et de pouls d'une personne sont normaux, la cause des nausées et des vomissements peut être imputable à une attaque de panique au cours de laquelle, pour stabiliser l'état de santé, il convient de se calmer avec tous les moyens psychologiques disponibles. Les médicaments en cas d'attaque de panique doivent toujours être discutés avec un médecin avant utilisation.

Diarrhée sévère, nausée et vomissement - causes, que faire?

L'apparition d'une diarrhée sévère, de nausées et de vomissements peut indiquer le développement d'une infection intestinale. Si le médecin traitant confirme ces symptômes et diagnostique une infection intestinale, un traitement antibiotique est généralement prescrit, ce qui contribuera à la normalisation du tractus gastro-intestinal.

Si vous avez des nausées, des vomissements et de la diarrhée, mais une température corporelle basse?

Si l’augmentation de la température corporelle est insignifiante, mais qu’il existe tout de même une certaine faiblesse ainsi que des nausées, des vomissements et une diarrhée, il est fort probable que ces symptômes indiquent le développement d’une intoxication alimentaire. Lorsque l'intoxication alimentaire devrait laver l'estomac et prendre les médicaments nécessaires, des absorbants. Avec des vomissements fréquents et la diarrhée devrait boire beaucoup, parce que Ces symptômes contribuent à une déshydratation sévère.

En cas de diarrhée grave et de vomissements graves à une température corporelle élevée

En cas de douleur abdominale, de température corporelle élevée, de diarrhée sévère et de nausée entraînant des vomissements, la combinaison de ces symptômes peut indiquer le développement d'une grippe gastrique. En règle générale, la grippe gastrique se développe en raison des effets pernicieux du rotavirus ou du norovirus. En cas de grippe gastrique, le médecin prescrit généralement un régime alimentaire strict, un régime alimentaire ménageant le système digestif. Avec la grippe gastrique, le médecin recommande l'adoption de sorbants, boire beaucoup d'eau pour restaurer le corps de la déshydratation. Dans le cas de la grippe gastrique, il n’existe aucun traitement spécifique, car il est toujours attribué en fonction de la situation, des caractéristiques du diagnostic.

Vomissements, nausées et diarrhée avec excréments décolorés, urine foncée

Si une personne a des excréments décolorés, une urine foncée de couleur bière et, en même temps, elle est très malade et vomit, la diarrhée a commencé. Ces symptômes indiquent probablement le développement d'une hépatite virale, une hépatite aiguë. Ces symptômes indiquent le développement d'une maladie grave qui nécessite des soins médicaux immédiats. Le plus souvent, le médecin décide de placer le patient dans un hôpital infectieux.