Diarrhée au troisième trimestre de la grossesse

Pour les femmes qui attendent le bébé, la constipation est plus courante que les selles liquides. Par conséquent, avec la diarrhée, il est impératif de trouver et d’éliminer la cause. Pour la diarrhée en fin de grossesse, les causes peuvent être:

  • intoxication alimentaire ou médicamenteuse;
  • infection intestinale;
  • réaction individuelle à la nourriture, aux fruits;
  • réaction à l'approche du travail.

Des causes non standard de désordres intestinaux causés par les caractéristiques individuelles de la femme sont également possibles. Si la cause de la diarrhée en fin de grossesse est mineure et disparaît rapidement, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin. Dans tous les autres cas, avec une frustration continue, il est nécessaire de consulter un médecin.

Diarrhée du troisième trimestre

Le troisième trimestre est accompagné d’une croissance et d’un développement intensifs de l’enfant. C’est le début de la 27e semaine de grossesse et une diarrhée causée par un virus ou une bactérie au cours de cette période peut affecter le système immunitaire et le développement des poumons du bébé, qui sont très vulnérables pendant cette période. Diarrhée des 28e, 29e, 30e et 31e semaines de grossesse, même si elle entraîne une naissance prématurée, dans 90% des cas, un bébé viable a toutes les chances de naître sans complications ultérieures de nature physique ou neurologique.

La période de 28 à 31 semaines est caractérisée par une accumulation intense de tissu adipeux, d'os développés chez le fœtus, qui ne sont toujours pas suffisamment solides. C'est un tournant décisif, mais néanmoins, la diarrhée tardive n'est pas si grave pour l'enfant et la mère. Les poumons complètement formés du fœtus jouent un rôle important dans le métabolisme et la diarrhée tardive est plus facilement tolérée, car il est possible de prendre des médicaments. Il est également possible et nécessaire de le traiter car pendant cette période, le corps de l’enfant est suffisamment protégé contre les infections et l’exposition aux médicaments.

Une diarrhée à 32, 33, 34, 35 semaines de grossesse est un précurseur du début du travail. De plus, les symptômes du début du travail comprennent les vomissements, les nausées, le manque d’appétit et la présence de faux travaux. La préparation active de l'enfant pour la future naissance se poursuit. Dans ce cas, la diarrhée à ce stade peut être causée par une violation du tractus gastro-intestinal due à des modifications du niveau hormonal ou au stress. Il est possible qu'en cas de diarrhée tardive, le corps se débarrasse des toxines et de la microflore pathogène. Dans le cas de ces facteurs, vous pouvez prendre du charbon actif, de l’eau de riz ou des remèdes populaires sous forme de décoctions, de teintures d’herbes médicinales. Cela peut également être causé par la pression du fœtus sur le col de l'utérus. À ce stade, le poids du bébé atteint 2 100 grammes avec une croissance de 30 centimètres. Il a un système immunitaire et des poumons complètement formés, et la diarrhée chez la mère ne représente pas une menace particulière pour le fœtus.

Ses caractéristiques distinctives sont 35 semaines. Premièrement, cette période est critique, car dans un mois, avec le développement normal du processus, il y aura un accouchement. Ici, la diarrhée peut être le symptôme d'une maladie très grave. La diarrhée, surtout accompagnée de crampes douloureuses, indique le début de l'autoépuration du corps avant l'accouchement et doit de toute urgence aller à l'hôpital.

Après avoir établi la cause, il est possible d'arrêter les selles molles à 35, 36 et 37 semaines de gestation en prenant des médicaments prescrits par le médecin et en restaurant les liquides et les nutriments perdus. En plus des causes courantes, des selles molles dans les dernières périodes peuvent être causées par une compression des organes digestifs. Par conséquent, il est dangereux le développement rapide de la femme déshydratation. Le poids d'une femme qui a augmenté de 10 à 12 kg crée une charge très sérieuse sur les organes internes, la femme devient sédentaire et, de ce fait, la diarrhée survient souvent au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Une diarrhée de 35 à 37 semaines élimine une grande quantité de nutriments qui provoquent la famine du fœtus. Cela augmente considérablement le risque de thrombose, qui menace de graves complications lors de l'accouchement. L'accouchement prématuré en raison de selles molles est dangereux pour la mère et le bébé. Étant donné le danger particulier qui se présente entre 35 et 37 semaines de grossesse, il est nécessaire de surveiller de près le respect de toutes les règles d’hygiène personnelle et de ne pas se rendre dans des endroits exposés au risque d’infection par des virus et des bactéries. Et, bien entendu, une attention particulière devrait être accordée à la préparation des produits à base de viande et de poisson destinés à la cuisson. Une grande importance pour la diarrhée dans le troisième trimestre de la grossesse a un régime alimentaire.

Diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

À partir de la 38e semaine de grossesse, l’enfant est considéré comme étant à terme et la femme commence à se préparer au travail. À 9 mois, la substance muqueuse peut partir, ce qui a recouvert l'utérus de la pénétration de toute infection. Si la diarrhée en fin de grossesse est causée par une infection intestinale, la mère peut infecter l’enfant. La raison peut être des médicaments ou des vitamines. La diarrhée peut causer des maladies telles que le diabète et certaines autres.

Diarrhée à 38 semaines de grossesse, si elle doit être traitée uniquement après en avoir déterminé les causes, en particulier si elle est accompagnée de fièvre, de vomissements, de signes de déshydratation grave du corps de la femme et sous contrôle médical. En général, les médecins considèrent que les troubles digestifs tardifs, en l'absence de symptômes supplémentaires, sont normaux et indiquent une préparation à l'accouchement. Cependant, l'élimination des selles molles à la semaine 38 est strictement interdite.

Diarrhée à 39 et 40 semaines de grossesse

La diarrhée à 39 ou 40 semaines de gestation est principalement causée par l'autoépuration du corps pour assurer le processus normal d'accouchement et ne nécessite aucune action. Soulager son état de diarrhée à l'âge de 9 mois de grossesse, une femme peut prendre des décoctions d'herbes médicinales, mais uniquement avec l'autorisation du médecin. La diarrhée pendant la grossesse à 39 semaines en raison de la pression accrue sur l'utérus, peut être corrigée par la consommation de pommes de terre bouillies, de riz et de bananes. Si le trouble de la semaine 39 est causé par un léger empoisonnement, il ne deviendra pas une menace pour l'enfant. Tous les virus et bactéries qui causent des selles molles à 39 semaines de gestation affectent rarement le foetus. La déshydratation est le problème le plus important avec les matières fécales liquides pendant cette période pour le bébé et sa mère. Si la déshydratation due à la diarrhée survient à 39 semaines de grossesse, vous devriez immédiatement demander de l'aide. En cas de diarrhée à 40 semaines de gestation, si la fréquence des selles est supérieure à 2 fois et dure plus de 3 jours, le danger pour la mère et l'enfant augmente de nombreuses fois et il est nécessaire d'aller d'urgence à l'hôpital.

Pourquoi y a-t-il une diarrhée à 34 semaines de gestation?

Le troisième trimestre marque la dernière étape de la grossesse. Le bébé est déjà viable et il commence déjà à être à l'étroit dans l'utérus. Il était déjà presque complètement formé, a pris du poids et a grandi.

Le corps de la femme subit également de grands changements et commence déjà à se préparer à un accouchement précoce. Tout au long de la grossesse, les femmes souffrent de nombreux troubles des organes internes. Le plus souvent, ils sont confrontés à la constipation. Mais souvent, il y a la diarrhée. Au troisième trimestre, ce phénomène peut avoir des conséquences dangereuses pour l'enfant et nécessite donc l'identification de la cause et un traitement immédiat.

Causes de la diarrhée

À 34 semaines de grossesse, le bébé pèse environ deux kilogrammes. La charge sur le corps de la mère augmente et tous les organes fonctionnent différemment. L'utérus se détend et de fausses contractions sont possibles. Les facteurs menant à la diarrhée à 34 semaines de gestation peuvent être très importants.

Les principales causes de diarrhée à 34 semaines:

  • la pression de l'utérus sur les organes internes à la suite de son augmentation. Le bébé grandit et prend constamment du poids. L'utérus serre de plus en plus les organes, ce qui provoque une gêne et des perturbations dans leur travail;
  • précurseurs de l'accouchement. Pendant cette période, le corps commence à s'entraîner et il y a de fausses contractions. La diarrhée est la façon dont le corps se dissipe avant le travail;
  • situation stressante. L'accouchement est déjà très proche. Beaucoup de femmes commencent à ressentir de la peur et du stress, ce qui peut entraîner des troubles intestinaux.
  • perturbations hormonales. Pendant la grossesse, les hormones sont produites en plus grande quantité pour détendre les muscles, mais elles perturbent également le fonctionnement des organes internes.
  • la malnutrition, la suralimentation fréquente et l'utilisation d'aliments incompatibles peuvent provoquer une intoxication;
  • les allergies à certains aliments peuvent se manifester par une diarrhée;
  • les maladies infectieuses peuvent causer une indigestion;
  • maladies chroniques de l'estomac ou du tractus intestinal.

Chacune de ces causes peut entraîner une diarrhée au cours d'une longue gestation. Un traitement est nécessaire dans chaque cas. Une diarrhée prolongée peut avoir des conséquences graves et nuire au bébé.

Quelle est la dangerosité de la diarrhée

Dans la plupart des cas, la diarrhée à 34 semaines de gestation est une manifestation physiologique. Le bébé est déjà complètement formé et la diarrhée ne le met pas en danger.

Les exceptions sont les infections intestinales et l'administration, puisque pour leur traitement nécessite un traitement médicamenteux. Les préparations contre cette diarrhée peuvent pénétrer dans le placenta et avoir un effet toxique sur le fœtus. Les effets d'une telle exposition peuvent être irréversibles.

La déshydratation de la mère due à la diarrhée à 34 semaines de gestation est également dangereuse pour le bébé. Dans cet état, la circulation sanguine est perturbée, ce qui entraîne des perturbations dans l'apport en oxygène et en nutriments au fœtus. L’enfant peut souffrir d’hypoxie.

Si les symptômes suivants apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin:

  • sentiment de soif fort et insatiable;
  • bouche sèche;
  • pendant longtemps il n'y a aucune envie d'uriner;
  • des nausées et des vomissements;
  • du mucus et du sang dans les selles;
  • température corporelle élevée;
  • évanouissement.

Dans ces cas, une hospitalisation et une surveillance constante du fœtus sont nécessaires. L'auto-traitement pendant cette période de grossesse est inacceptable et peut avoir des conséquences irréversibles.

Traitement

Le traitement de la diarrhée pendant la grossesse devrait commencer dès les premiers symptômes. Tout d'abord, vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour éliminer la déshydratation.

Les principales actions en cas de diarrhée:

  1. Restauration de l'équilibre hydrique dans le corps à l'aide d'électrolytes (par exemple, le Regidron) et ingestion de grandes quantités de liquide.
  2. Acceptation des sorbants qui aident à nettoyer le corps des toxines et à restaurer la microflore intestinale (par exemple, Smekta, charbon actif, Enterosgel).
  3. Réduisez votre consommation d'aliments, mais augmentez votre consommation d'eau.

La médecine traditionnelle offre de nombreuses façons de traiter les selles liquides chez la femme enceinte:

  • thé fort;
  • eau de riz;
  • féculents;
  • décoction de croûtes de grenade;
  • infusion d'Hypericum;
  • bouillon de cerises.

De tels outils sont sans danger pour l'enfant et aident bien avec les troubles intestinaux.

Si les mesures prises ne vous aident pas et que la diarrhée à 34 semaines de grossesse ne cesse pas, consultez un médecin. Après avoir établi la cause, il prescrit des médicaments. Le médecin prescrit les médicaments qui ont le moins d’effet sur le fœtus. Il est nécessaire de respecter strictement la posologie et le schéma posologique. Les médicaments à long terme contre la diarrhée peuvent provoquer une violation de la motilité intestinale et mener à la constipation.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire joue un rôle important dans la restauration de la microflore intestinale et dans la normalisation de l'état d'une femme enceinte lors d'un trouble intestinal. Suivre un régime alimentaire spécial signifie éliminer les aliments susceptibles de provoquer une fermentation dans l'intestin ou de l'irriter.

Vous devez refuser les plats suivants:

  • les aliments gras;
  • nourriture frite;
  • fruits et légumes frais;
  • les épices;
  • cuisson au four;
  • pain frais;
  • des bonbons;
  • café
  • le soda;
  • les sauces;
  • produits laitiers fermentés.

Préférence de donner les plats suivants:

  • des bouillies sur l'eau;
  • soupes de légumes;
  • légumes cuits à la vapeur;
  • viande maigre;
  • boissons aux fruits, compotes.

Vous devez également suivre certaines règles pour manger après la diarrhée:

  1. Le premier jour, il vaut mieux ne pas manger du tout, mais boire beaucoup d'eau.
  2. Le deuxième jour, commencez à ajouter des produits progressivement.
  3. Il est préférable de cuire à la vapeur et bien mâcher pour une absorption rapide.
  4. Mangez chaud pour ne pas inhiber la digestion et ne pas irriter les intestins.

Après la restauration du corps après la diarrhée, une femme enceinte doit surveiller attentivement son régime alimentaire.

À la trente-quatrième semaine de grossesse, le bébé a déjà une taille assez grande. Le corps de la mère est constamment soumis à la pression de l'utérus. En outre, l'accouchement à venir procure de nombreuses expériences.

Tout cela peut être la cause de la diarrhée. Dans la plupart des cas, ce n'est pas dangereux pour le bébé. Mais si la situation s'aggrave et qu'il est impossible d'arrêter la diarrhée en utilisant des remèdes maison, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Il est le seul à pouvoir prescrire un médicament après avoir déterminé la cause du trouble intestinal.

Pour une récupération rapide du corps et la normalisation de la digestion, il est important de suivre un régime et, à l'avenir, de surveiller attentivement votre régime et de suivre les règles d'hygiène.

Trente-quatrième semaine de grossesse.

Futur enfant

Hauteur - 43-44 cm, poids - 2300-2400 gr.

Si l'accouchement a lieu maintenant, le bébé peut déjà respirer de manière autonome sans dispositifs spéciaux. Bien sûr, les médecins le surveilleront de près, ainsi que ses poumons, mais le bébé est néanmoins assez développé pour mener une vie autonome.

Il a grandi et grossi, mais sa tête est beaucoup plus grosse et plus lourde que ses fesses. C’est pourquoi la majorité des bébés retournent la tête et passent leurs dernières semaines dans le ventre de ma mère, ce qui coïncide avec la forme de l’utérus. C’est donc plus confortable et deuxièmement, il est plus pratique de laisser le bassin de la mère pendant le travail. Cependant, 4 à 5% des bébés resteront en présentation pelvienne ou transversale.

L'enfant se prépare à manger et produit activement une hormone qui favorise la production de lait chez la mère. Beaucoup de femmes à ces conditions, et même plus tôt, remarquent l'écoulement de gouttelettes de colostrum au sein.

Le gamin est «chauve» - il a perdu le duvet de lanugo, qui couvrait auparavant tout son corps. Maintenant, l'enfant est élégant et mignon, comme un vrai homme. En même temps, les cheveux sur sa tête ont augmenté et ils sont devenus plus épais.

Pour déterminer l’état de l’enfant, les médecins utilisent un test biophysique spécial avec une échelle de 0 à 2 et la norme est 2, 0 - une anomalie. Selon les ultrasons, CTG et Doppler, la respiration, les mouvements, le tonus fœtal, la fréquence cardiaque et le liquide amniotique sont estimés.

Les résultats sont résumés. Plus le résultat est bas, plus les complications sont possibles. Avec des scores extrêmement bas, il peut même être décidé d'accoucher tôt. Bien sûr, vous devez d’abord refaire le test pour éviter les erreurs.

Un tel test est obligatoirement effectué si la mère est diabétique, si l'enfant bouge un peu et est lente ou si la grossesse est reportée, en général toujours, lorsqu'il y a des doutes sur le fait que la grossesse se déroule normalement.

Future maman.

La prise de poids moyenne cette semaine est d’environ 12 kg. La hauteur du bas de l'utérus est de 34 cm Cette semaine, les mères commencent à examiner soigneusement leur abdomen afin de comprendre s'il est descendu ou non.

Abaisser l'abdomen est l'un des signes populaires les plus populaires qui déterminent le début du travail. Habituellement, le bébé apparaît 2 à 4 semaines plus tard. Maintenant, à la semaine 34, il est encore un peu tôt, mais toutes les mères commencent à persévérer pour examiner leur abdomen et discuter activement avec leurs amis et leurs proches pour savoir s’il est tombé ou non.

En réalité, l'estomac change de forme lorsque l'enfant appuie sur la tête au fond du bassin, c'est-à-dire qu'il adopte une «position de pré-départ». Si plus tôt l'estomac se gonflait et appuyait sur le diaphragme, maintenant, avec tout le poids, il appuie. Maman devient beaucoup plus facile à respirer, mais elle commence souvent à aller aux toilettes, car la pression sur l'urètre augmente.

Vous pouvez vérifier si votre ventre est abaissé ou non. Fixez la paume entre la poitrine et l'abdomen. S'il repose tranquillement dans un creux, l'estomac est abaissé et s'il ne vous va pas, il ne l'est pas encore.

Ainsi, abaisser l'abdomen est l'un des signes d'un travail imminent. Quels autres signes?
1) Douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, apparaissent 3-4 semaines avant l'accouchement, peuvent s'aggraver une semaine avant l'accouchement. L'enfant appuie sa tête sur les os du bassin et les terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur dans toute la partie inférieure du corps, voire un pincement du nerf et il sera difficile pour la mère de changer de position.
2) Tonus utérin accru, le plus proche de l'accouchement, le plus souvent, jusqu'à 1-2 fois par jour. Dans le même temps, il y a une augmentation de "brakstonov".
3) changement d'humeur. La future mère elle-même commence à attendre avec impatience la naissance, l'état de grossesse lui semble déjà ennuyé, inapproprié. Quand vous commencez à vous demander: «Quand vais-je accoucher?», Vous êtes prêt pour l'accouchement et votre terme arrivera dans 3 à 4 semaines. L'apogée de l'impatience survient 2 semaines avant la naissance.
4) 1-2 semaines avant l'accouchement, il y a une diminution de l'appétit et du poids. Dans tous les cas, on n'observe généralement pas d'augmentation de poids pendant 1-2 semaines avant l'accouchement. Beaucoup cessent de vouloir manger du tout, cependant, c'est très individuel.
5) L'instinct "d'insérer le nid" est en augmentation. La future mère prépare une «dot» pour le bébé avec un soin excessif, décore la chambre, met un berceau, etc. etc. C’est bien, mais n’en faites pas trop, sinon vous risquez de trop travailler ou de causer par inadvertance une naissance prématurée.

Signes de signes, mais voici une liste de signes qui vous indiquent que vous irez à l'hôpital dans les prochaines 24 heures:
1) Sortez le bouchon muqueux. Comme nous le savons, le bouchon de mucus "scelle" la sortie de l'utérus. La veille ou quelques heures avant l'accouchement, le liège est séparé et quitte le corps. Il peut se former dans un gros caillot de mucus et se dissoudre par endroits. Mais le fait est que vous ne serez confondu avec rien. L’apparition de mucus brunâtre sur vos sous-vêtements suggère que la dilatation cervicale a commencé. Attention: maintenant vous devez vous écouter et essayer de ressentir les premières contractions.
2) Une fois que le liège sanglant commence à apparaître, cela ressemble un peu au début de la menstruation.
3) La fonction intestinale peut changer et une diarrhée peut apparaître. Cela est dû au début des hormones responsables du travail.
4) de l'eau. Loin de toute femme avant le début du travail, la vessie fœtale et le liquide amniotique s'en vont.

Mais si l'eau est partie, vous devez immédiatement vous rassembler à l'hôpital. Faites attention à la couleur des eaux. Ils devraient être légers, incolores. Si elles sont de couleur verdâtre, le méconium est parti - les calories d'origine de l'enfant.

Par conséquent, la possibilité que, pour une raison quelconque, l'enfant soit exposé à trop de spasmes dans l'utérus (parce que le méconium chez un bébé part habituellement après l'accouchement) n'est pas exclue. Cela peut ne pas être un signe tout à fait favorable, assurez-vous d'avertir le médecin.

Il ne faut pas oublier que l'eau ne peut pas s'écouler complètement et fuir. C'est à dire de temps en temps, une petite quantité de liquide se dégage de vous. Comme dans le cas des eaux usées complètes, il est nécessaire de se rassembler à l'hôpital.

Il convient de garder à l’esprit que le risque d’infection du fœtus est accru et que, si l’eau fuit pendant plus de 32 heures, une infection intra-utérine peut se développer. Si vous n’êtes pas encore arrivé au moment de l’accouchement, cela vaut la peine d’y porter une attention particulière: les fuites d’eau peuvent provoquer une naissance prématurée.

5) Et enfin, le signe le plus fondamental - les contractions. Comme ils sont encore faibles, ils peuvent être confondus avec le mal de dos, sinon pour la régularité. Mais si elles sont régulières, à chaque demi-heure, elles deviennent plus fortes, si elles ne faiblissent pas, peu importe ce que vous faites, alors c'est exactement le combat.

Notez à vous-même leur intensité et leur durée, préparez en même temps le mari avec la machine ou appelez une ambulance pour vous rendre à l'hôpital. N'oubliez pas d'appeler votre médecin, plus vous l'informerez tôt que la naissance a commencé, mieux ce sera.

À la semaine 34, une échographie devrait être effectuée. Cette fois, le médecin détermine la présentation du fœtus, c.-à-d. quelle position le bébé occupe-t-il dans l'utérus (tête en bas ou jambes), et fixe également la position du placenta (recouvre-t-il le canal utérin), les dimensions de base du bébé et son respect de l'âge gestationnel. Lors de cette échographie, la date de naissance peut être déterminée avec une précision de presque 100%, sauf si le cas en décide autrement.

Comment arrêter la diarrhée pendant la grossesse pendant 34 semaines sans médicament?

Pendant toute la grossesse, chaque femme enceinte essaie de se protéger du rhume, de la communication avec les personnes malades, des transports en commun, afin de ne pas tomber malade et de ne pas être infecté par diverses maladies infectieuses. C'est une décision tout à fait raisonnable et correcte.

À la 34e semaine de grossesse, les modifications appropriées se produisent, par lesquelles le fœtus et la future mère passent. Le bébé commence à peser plus de deux kilogrammes et sa croissance atteint 43 ou 44 centimètres. Il commence à développer des poumons, de la graisse sous-cutanée, en relation avec lesquels la peau devient plus lisse et plus rose, il y a un processus de renforcement des tissus des os et du cartilage. Le bébé devient nettement à l'étroit dans l'utérus. Certes, ce n'est pas le moment d'attendre la naissance, mais il est possible que le bébé naisse à cette période.

Il est impossible d'appeler cela prématuré, car les enfants nés à cette époque peuvent respirer par eux-mêmes et ne nécessitent pas de soins particuliers ni de la surveillance de leur côté. Quant à la mère, elle est sujette à des changements importants au cours de cette période. L'abdomen devient arrondi et augmente de taille. L'utérus commence à se préparer à l'accouchement et se détend. Parfois, il peut y avoir de fausses contractions ou de soi-disant entraînements, mais ce ne sont pas encore de vraies contractions. Cependant, de cette manière, le corps indique clairement qu'il se prépare pour la prochaine naissance.

Dans certains cas, les femmes enceintes peuvent être dérangées par la diarrhée pendant la grossesse (34 semaines est la période la plus difficile). Il est nécessaire d'énumérer ses principales raisons. Premièrement, une intoxication alimentaire, deuxièmement, un rhume et, troisièmement, une infection infectieuse. La diarrhée infectieuse est considérée comme la plus dangereuse dans ce cas, car elle nécessite une intervention médicale, ce qui n’est pas tout à fait souhaitable pendant la grossesse. Le traitement de la diarrhée chez la femme enceinte nécessite prudence et vigilance afin de ne pas nuire au bébé.

Il est important de savoir qu'il est possible de traiter la diarrhée pendant la grossesse uniquement après une consultation appropriée avec un médecin et un examen complet. En aucun cas, ne devrait pas permettre l'auto-traitement, en particulier l'utilisation de médicaments.

Si la diarrhée ne peut pas être arrêtée pendant un certain temps et si le médecin vous prescrit un médicament, le médicament contre la diarrhée pour femme enceinte devrait avoir le moins d’effet sur le fœtus. Dans de tels cas, il est nécessaire d’établir une surveillance obligatoire par le médecin traitant. Si la diarrhée est froide ou si ce phénomène est associé à l'ingestion d'aliments de mauvaise qualité, dans ce cas, un régime est prescrit pour la diarrhée chez la femme enceinte. Le régime suggère que les aliments frits, gras, épicés et irritants doivent être exclus du régime pendant un moment. En outre, il faut rayer les bouillons saturés, le chocolat, les confiseries, les fruits et les intestins relaxants.

Pendant la diarrhée, vous devriez manger des pommes de terre bouillies, des soupes légères, des féculents qui renforcent les intestins. Le thé fort aidera. Vous pouvez recourir à l'aide de recettes folkloriques de grand-mère. Pour ce faire, vous devez préparer du millepertuis et boire sa solution pendant deux à trois jours au lieu de thé. La recette d’une autre infusion est la suivante: vous devez prendre un zeste de grenade et le laver à fond, puis verser de l’eau bouillante dessus. Ainsi, tous les germes sont détruits. Ensuite, déposez les croûtes dans un bol émaillé, versez-y de l’eau bouillante et laissez mijoter pendant une heure. Refroidissez le bouillon, prenez 2 cuillères à soupe avant les repas. Vous devez savoir que de telles perfusions ne doivent pas être prises sans consulter un médecin, car les deux pelures de millepertuis et de grenades peuvent provoquer des réactions allergiques.

Il est intéressant de savoir que la diarrhée peut également être provoquée par la période de travail qui approche. Lorsque le fœtus est déjà en baisse, il commence à exercer une pression sur les intestins, ce qui entraîne un nettoyage spontané des intestins de la masse fécale accumulée pendant toute la période de la grossesse.

Ainsi, l'article présentait les principales causes de diarrhée, comment arrêter la diarrhée chez une femme enceinte, quels remèdes traditionnels utiliser, etc. En conclusion, il convient d'ajouter que toutes les maladies pendant la grossesse ne doivent être traitées que sous la surveillance du médecin traitant.

Diarrhée en fin de grossesse

Si une diarrhée est observée pendant la grossesse au troisième trimestre, il est urgent de trouver les causes et de les éliminer. Ces derniers mois, les troubles intestinaux ne sont pas une manifestation fréquente mais plutôt dangereuse.

Tableau clinique

Si les selles liquides durent plus de deux jours, la couleur, l’odeur, la consistance changent brusquement - il est urgent de consulter un médecin.

La diarrhée dangereuse à 38 semaines de grossesse et les autres trimestres de ce trimestre se divisent en trois types principaux selon la gravité des symptômes:

  1. Un type aigu de trouble intestinal, dans la trente-sixième à la quarantième semaine, dure de 2 à 5 jours. Les causes en sont diverses infections ou une nourriture périmée de mauvaise qualité.
  2. Le type prolongé dure plus de 14 jours et est traité exclusivement à l'hôpital sous la surveillance d'un spécialiste.
  3. La diarrhée chronique est la forme la plus dangereuse et dure depuis plus d'un mois. Il existe un problème dû à des processus pathologiques, à diverses maladies ou au développement de néoplasmes.

C'est important! En aucun cas, ne pas auto-médication, le médecin doit diagnostiquer la cause et prescrire un schéma thérapeutique efficace.

Les symptômes

Cette période est caractérisée par des semaines allant de 28 à 40, période à laquelle l'enfant grandit rapidement, gagne en force, gagne en force. Une diarrhée tardive pendant la grossesse non seulement provoque une gêne, mais peut également nuire au développement normal du système respiratoire du bébé.

Les statistiques montrent que dans 90% des cas, la diarrhée en fin de grossesse, qui a provoqué un travail prématuré, permet de donner naissance à un enfant en bonne santé et offre une forte probabilité que le bébé ne présente pas d'anomalies physiques et neurologiques.

La diarrhée pendant la grossesse au troisième trimestre, selon de nombreux médecins, est un signe avant-coureur du travail imminent. En outre, à la semaine 41, des nausées, des vomissements et un manque d’appétit peuvent s’ajouter à la diarrhée. Peut-être que si le problème est de nature stressante, l’estomac autour du nombril va faire mal.

Diarrhée pendant la grossesse

Selon la période de gestation de l'enfant, les causes et la gravité de l'indigestion peuvent légèrement différer.

C'est important! Si, à tout moment, la diarrhée dure plus de 48 heures, elle s'accompagne de symptômes supplémentaires: augmentation de la température corporelle, vomissements, impuretés de mucus ou de sang dans les selles, consultez immédiatement un médecin! Cette condition est dangereuse pour la mère et l'enfant.

28-31 semaines

À partir de la 28e semaine de grossesse, la restriction d'utilisation de médicaments est partiellement levée. À la 29e semaine de grossesse, il est assez dangereux d'ignorer les symptômes de la diarrhée - il est utile de contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide pour le traitement.

De nombreux facteurs peuvent provoquer une diarrhée à 30 et 31 semaines de gestation, notamment psychologiques, infectieux, physiologiques et autres.

Une forte excitation, des expériences émotionnelles profondes au cours des dernières semaines de grossesse conduisent à une perturbation de la motricité normale. Les médecins dans ce cas diagnostiquent souvent le syndrome du côlon irritable, qui nécessite un traitement urgent sous surveillance médicale.

32-35 semaines

Du point de vue de la physiologie, la diarrhée à 32, 33 semaines de grossesse s'explique par l'autoépuration de l'organisme, phénomène auquel un quart des patientes sont confrontées. Cette condition ne devrait pas poser de problème si elle ne dure pas plus de deux jours et n'est pas accompagnée de symptômes supplémentaires. Les selles molles disparaissent le plus souvent avant le début des contractions.

À partir de la 34e semaine de grossesse, le niveau de sensibilité aux aliments augmente. Même les allergies alimentaires peuvent apparaître dans les plats habituels.

Les ulcères chroniques et la gastrite peuvent s'aggraver, ce qui entraîne inévitablement une diarrhée chez les femmes enceintes au troisième trimestre.

En cas de dysfonctionnement de la vésicule biliaire, les enzymes digestives et le suc gastrique font défaut. Il provoque également le développement de processus de putréfaction, la diarrhée survient à 34, 35 semaines de grossesse.

36-39 semaines

Quand il y a 36 semaines de grossesse, s'il n'y a pas de complications, vous ne devriez pas chercher de raisons d'excitation. Pendant cette période, l'indigestion n'est pas moins fréquente que la fatigue et l'enflure.

À ce moment-là, le corps de la femme se prépare à l'accouchement, il est donc difficile de digérer les aliments gras, ce qui est une cause fréquente de développement d'une diarrhée à la 36e semaine de grossesse.

Si la diarrhée rapide et débilitante débute à 36, 37 semaines de grossesse, le médecin peut vous prescrire un agent antidiarrhéique efficace. À 37 semaines, si vous ne vous sentez pas bien, vous devez appeler une ambulance. Vous ne devez pas consulter le médecin vous-même.

Les selles molles à 37 semaines de gestation peuvent être déclenchées par une exacerbation de maladies intestinales. En cas de diarrhée, il existe des signes tels que des vertiges, des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen, une température corporelle élevée.

Si la diarrhée à 38 semaines de grossesse ne disparaît pas ou si les attaques deviennent plus fréquentes, il est nécessaire, en plus du traitement principal, de saturer le régime avec des aliments riches en calcium.

Lorsque vous avez des selles molles entre 36 et 39 semaines de grossesse, ne consommez pas de produits laitiers, il est préférable d’utiliser des complexes vitaminiques.

Les agents pathogènes intestinaux, les virus tels que la dysenterie, la fièvre typhoïde, le choléra, la salmonellose, l’entérovirus, le rotovirus sont les causes des selles molles à 36, 37, 38, 39 semaines de gestation, des parasites intestinaux peuvent se développer lors du transfert dans une région de résidence défavorable, lors du changement de zone climatique.

Avec la croissance et le développement du bébé à 9 mois de grossesse, le fœtus appuie sur le col de l'utérus. Cela se produit principalement lorsque le poids corporel de l’enfant atteint 2100 g et 30 centimètres. Dans ce cas, les selles molles à 38 semaines de grossesse ne sont pas dangereuses pour la mère et le fœtus.

Une diarrhée à 36, 37, 38, 39 semaines de grossesse peut être causée par un empoisonnement avec des aliments de mauvaise qualité, des aliments rassis, dans ce cas des bactéries pathogènes pénètrent dans l'organisme. Souvent, avec des diarrhées en fin de grossesse, il existe un symptôme de vomissement.

Une diarrhée à 39 semaines de gestation peut indiquer l'apparition d'une occlusion intestinale.

40 semaines

La diarrhée à 40 semaines de gestation est tout à fait compréhensible et il n’ya pas de quoi s’inquiéter. Cet organisme de la future maman est naturellement nettoyé, car 40 semaines de grossesse sont celles où il devrait y avoir un accouchement.

Une femme veut souvent entendre l'odeur de peinture, de chaux, donc une diarrhée à 40 semaines de grossesse peut être provoquée par une réaction à des vapeurs toxiques, des matériaux de construction, des vernis, des peintures.

Quelle est la dangerosité de la situation dans les derniers termes?

Les selles liquides de 28 à 39 semaines de grossesse comportent un certain nombre de risques pour la mère et le fœtus:

  1. Déshydratation du corps, lessivage d'oligo-éléments et de vitamines utiles.
  2. Au troisième trimestre de la grossesse, une augmentation du péristaltisme stimule une contraction accrue de l'utérus. Ceci est lourd avec la possibilité d'un travail prématuré.

Avant de prendre des mesures, il est nécessaire de subir un examen et une consultation avec le médecin traitant, découvrez les raisons.

Traitement

C'est important! Les médicaments sont utilisés dans le traitement de l'indigestion pendant la grossesse, lorsque les infections intestinales ont été diagnostiquées comme causes de la diarrhée.

Dans ce cas, seul le médecin peut décider quoi faire et comment traiter le patient. Les situations restantes n'ont pas besoin de prendre de médicaments puissants.

  1. Tout au long de la période, et particulièrement à la quarantième semaine, un régime strict, un régime à boire spécial, est obligatoire avant l'accouchement.
  2. Afin de réduire le fardeau imposé à la femme par la diarrhée au cours des dernières étapes, le médecin peut prescrire l’utilisation du sorbant Smekta ou Enterosgel; dans chaque armoire à pharmacie, la trousse à domicile contient du charbon activé, ce traitement sera efficace et sans danger.
  3. Pour rétablir l'équilibre hydrique dans le corps d'une femme, il est important de prendre Regidron.
  4. En cas de diarrhée aiguë pendant la grossesse, le médecin traitant peut prescrire "Lomotil", "Loperamide", "Nifuroksazid". Mais seulement si le résultat attendu dépasse le risque de conséquences négatives.
  5. Pour éliminer les troubles intestinaux dus à une surcharge nerveuse, à partir de la 28e semaine de portage d'un bébé, des médicaments sédatifs, développés sur la base de motherwort, de menthe poivrée, de valériane et de camomille, sont prescrits.
  6. Pour se débarrasser des signes d'intoxication, avec le développement des selles liquides à 40 semaines, prescrit de la poudre "Laktosol".

Vous pouvez préparer du yogourt fait maison à partir d’un groupe de produits non pharmacologiques, un probiotique naturel qui aide à éliminer l’indigestion.

Prévention

Très souvent, les selles molles pendant la grossesse ne sont pas un signe de contractions à venir, mais des lésions infectieuses, la consommation de produits périmés, de produits de qualité médiocre, etc. Les médecins disent en toute confiance que la diarrhée pendant la grossesse peut être évitée si les femmes enceintes observent les précautions suivantes:

  • Se laver les mains avec du savon régulièrement après les promenades, les toilettes et les jeux avec les animaux.
  • Ne pas manger de produits de qualité inférieure.
  • Laver soigneusement les légumes, les fruits.
  • Ne buvez que de l'eau bouillie.
  • Contrôler les symptômes dans les maladies gastro-intestinales chroniques.
  • Essayez de vous déplacer avec modération.

Il vaut toujours mieux prévenir les maladies que guérir!

Chaque femme doit comprendre que la grossesse est une période pendant laquelle son corps travaille à deux. Vous devez donc faire très attention à vous-même, mais aussi à la santé de votre bébé. Par conséquent, la diarrhée pendant la grossesse au troisième trimestre doit être rapidement éliminée.

Pendant presque toute la période allant jusqu'au neuvième mois, une femme est confrontée à des problèmes tels que constipation ou diarrhée, nausée et vomissements. Il est important de savoir qu'avec chacun de ces problèmes, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin et de ne pas se soigner soi-même!

Nausée et diarrhée légères parfois - constamment! Grossesse 34 semaines

Les filles, bonjour! En général, à partir de 33 semaines, une sorte d’attaque a commencé… Je veux aller aux toilettes à grande échelle, mais je reviens avec la diarrhée, bon sang… Cela ne fonctionne pas, il n’ya pas de faille… mais un grand désir de partir beaucoup. il est certain que la nausée est légère au moins une fois par jour. mais les vomissements n'ont pas atteint...

qui était ainsi. On m'a prescrit du Hofitol... aujourd'hui, achetez-le, essayez-le! Cela semble promis, cela aidera.

Application mobile "Happy Mama" 4.7 La communication dans l'application est beaucoup plus pratique!

le corps est nettoyé avant l'accouchement et la nausée peut être due à différentes choses, même si l'utérus commence à s'ouvrir

wow merci J'accouche toujours tôt... bien que les médecins soient enclins à 37-38 semaines.

Je ne sais pas… ma deuxième semaine est déjà bouleversée, puis l’estomac refuse de travailler… je ne sais pas quoi faire, même si vous ne mangez pas du tout! Et les brûlures d'estomac fous

est sur le point de. même chose! Je vais essayer ce médicament, cela peut vraiment aider))))

wow 1 Je vais voir ma réaction… peut-être… le bébé est assis haut.

Townota bilin odin den no pravda i rvota bila, potom prowla no slabost bila dnya 3.

Ne znau daje v chem delo-mojet organiser chistitsya?

peut-être... je ne me connais pas. avant la naissance semble un peu plus. la semaine 3 a déjà plus de temps.

Il y avait des problèmes similaires avec la chaise, j'ai découvert les produits qui la provoquaient et l’éliminaient, cela devenait un peu plus facile, mais avec la nausée, je ne sais pas quoi faire, mais encore une fois dans 2-3 jours, j’ai un câlin standard avec un ami blanc ((((

et on a dit au médecin que vous vomissiez, la toxicose tardive n'est pas bonne

horreur ici c'est la beauté des 3 trimestres. nous tiendrons alors quoi faire. merci !!

at-elle dit, mais j’ai maintenant changé de super-médecin pour une jeune fille qui ne peut tout simplement pas me dire quoi que ce soit à cause de son manque d’expérience, l’essentiel est qu’il n’y ait pas de gonflement, j’ai suivi la pression tout le temps et les tests sont normaux... j’ai une puzya très vilaine était

Oui, il n'y a rien... pas si long d'être patient))

oh yeah)))) Je rêve de donner naissance à 38)))) je préférerais))) hâte de rencontrer mon petit fils !!

mis en réserve à 33 semaines, il y avait aussi une légère nausée (mais ce n'était pas à cause de cela)

Oh, bon sang. Je crains seulement que tout ce que j'ai mangé ne se rende aux toilettes par le passage arrière !! 1 Je ne prends vraiment pas de poids! c'est plus et moins probablement. Je ne vais nulle part, j’aime ça... j’ai toujours envie de chier)) hier, mon mari est presque devenu fou alors que nous sommes allés au centre à l’échographie!

Qu'avez-vous dit à propos de l'échographie?

donc rien de spécial... nous grandissons, la circulation sanguine, dopler est tout bon... L'eau n'a pas augmenté, mais elle n'a pas diminué... et nous sommes toujours allongés sur le fond, ou plutôt assis. Aucun changement! ont nommé doppler répété le 3 Février! dans 36 semaines re-contrôler l'échographie.

Eh bien, il est encore temps, que Dieu nous garde se retourne

Eh bien, oui)) Je suis tout dans les exercices. )))) J'essaie))))

c'est terriblement facile. et il n'y a pas de vomissements, parfois juste une nausée aussi désagréable... comme si je prenais un bus-icarus.

J'étais comme ça (

et sur l'accouchement et les vomissements était (bile) parce qu'il n'y avait rien à manger

à propos des dieux. cela signifie que c'est normal. ((((dieu merci que même si je ne vomis pas.)

Je me sens malade quand je veux manger... parfois le soir, quand je n’ai pas le temps de cuisiner moi-même... Oui, il n’ya pas de diarrhée forte... mais les mollets sont doux et pratiques, comme la diarrhée... Je pense que c’est la norme... quand j’ai utilisé le premier, j’avais aussi une chaise trop liquide... j’avais un peu... et tous... à la vôtre.

Oh, ma bonne, moi sans grossesse est toujours malade quand j'ai faim. Oui, pas mal! plutôt Je ne le tolère pas, c’est vraiment effrayant et excitant… autant de sentiments différents. la vie va changer radicalement.

Oui, Zaya... elle ne sera plus la même. Mais c’est un tel bonheur, vous comprendrez... vous serez le plus heureux, vous aurez un garçon, le premier-né... c’est le meilleur... il grandira comme moi et deviendra un petit assistant de sexe masculin, il se comportera de façon capricieuse et c’est cool... il n’existe pas de telle chose avec une fille... un garçon

AAAAAAAAAAAAAAaaa kids-kids est une classe.

oh... probablement d'accord))))))))))))) merci)))

Diarrhée à 34 semaines de gestation

Tabouret à 34 semaines de gestation

Forum des parents:

Selles molles pendant la grossesse

Les troubles digestifs sont un problème très courant chez une femme enceinte. En raison de la charge imposée au corps pendant la grossesse, presque tous les organes fonctionnent de manière complètement différente, ce qui les affaiblit parfois. Des selles molles ou de la diarrhée peuvent apparaître pendant la grossesse pour diverses raisons.

1. Les hormones, qui augmentent pendant la grossesse, créent une relaxation pour tous les organes musculaires, créant des conditions pour porter un bébé, mais perturbant en même temps leur travail.

2. La pression utérine sur les organes digestifs augmente la possibilité de selles liquides.

3. Mauvaise nutrition des femmes enceintes, telle que trop manger.

4. Infections intestinales.

6. Maladies chroniques du tractus gastro-intestinal.

7. Sensibilité aux produits.

8. Troubles hormonaux.

10. Réduction des enzymes digestives dans le corps d'une femme enceinte.

Le danger est que, après une déshydratation prolongée des selles liquides, il peut se produire. Ce processus conduit à une défaillance des systèmes internes du corps en raison de la perturbation de l'équilibre eau-sel.

La déshydratation est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

• Soif et bouche sèche.

• Aucune envie d'uriner.

Le réapprovisionnement en fluide devrait être la première chose à faire lors de la déshydratation.

En outre, avec des selles molles prolongées, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, il peut y avoir un tonus dans l'utérus, qui provoque le plus souvent une fausse couche.

Le traitement de la diarrhée sévère doit être effectué par un spécialiste, car il est nécessaire de rechercher la cause de l'apparition des selles liquides. Dans des cas exceptionnels, ils gèrent généralement avec un régime alimentaire et des médicaments sûrs:

• Rétablir l’équilibre eau-sel à l’aide de rehydron. La correction de l'équilibre électrolytique est nécessaire en cas de diarrhée.

• charbon actif. Neutralise les toxines qui causent des intoxications.

• Smecta. Crée la stabilisation de la barrière muqueuse dans l'intestin.

Tous ces médicaments sont naturels et ne nuisent pas à la santé de la mère et de l’enfant. Les médicaments restants ne sont prescrits que par un médecin.

Le régime alimentaire est très important pour la diarrhée et fait référence au traitement.

• Boisson abondante. Il convient le mieux aux boissons aux fruits, au thé noir, aux bouillons et à l’eau plate. Interdit: boissons à gaz, café, lait.

• La décoction de riz est très utile avec les selles liquides.

• À la première apparition de selles molles, il est nécessaire de refuser de manger mais de ne pas boire.

• Les aliments gras, salés et épicés sont interdits. La préférence est donnée aux bouillies sur l'eau.

La prévention des selles liquides est la sélection et le traitement appropriés des produits. Le respect des règles élémentaires d'hygiène peut protéger une femme enceinte contre des phénomènes aussi désagréables que des selles molles.

La diarrhée n’est pas rare à ce moment important et une femme devrait toujours consulter son gynécologue pour savoir comment agir au moindre événement. Mais si les selles liquides sont accompagnées de symptômes gênants supplémentaires, il est nécessaire de faire immédiatement appel à un spécialiste et de passer les tests nécessaires.

Matériel préparé spécifiquement pour le site KID.RU

Selles molles pendant la grossesse

Les médecins disent que les dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal chez les femmes enceintes sont considérés comme la norme. Pendant la période d'attente de l'enfant, le corps de la femme se réorganise et de nombreux systèmes d'organes commencent à fonctionner de manière accrue afin d'assurer le fonctionnement normal et les moyens de subsistance de la future maman, mais également du bébé, qui actuellement se développe et grandit activement dans l'utérus.

La taille de l'utérus augmente, affectant de nombreux systèmes organiques chez la femme. Le tractus gastro-intestinal, les systèmes urinaire et reproducteur sont les plus influents. Par exemple, le corps de l'utérus peut exercer une pression sur les uretères, ce qui complique l'écoulement de l'urine. Avec la pression de l'utérus sur les intestins inférieurs, la femme éprouve également un malaise. Mais ce ne sont pas tous des exemples de l'influence de l'utérus avec le développement du fœtus sur le tractus gastro-intestinal d'une femme.

Des maux d'estomac, de la diarrhée ou une «diarrhée» le plus souvent entendue peuvent considérablement aggraver la vie d'une femme enceinte. Les futures mères ont des problèmes de défécation pour de nombreuses raisons, parmi lesquelles les maladies fréquentes du gros intestin et les processus malsains dans tout le corps. L'indigestion est caractérisée par des symptômes tels que: léthargie générale, nausée, forte fièvre, goût désagréable dans la bouche. La cause principale de cette affection est le plus souvent une infection intestinale aiguë. C'est la dysenterie, le choléra, le typhus. Ces maladies graves doivent être traitées d'urgence à l'hôpital et sous la surveillance de professionnels expérimentés, car elles nuisent non seulement à la santé de la femme, mais aussi à la santé et à la vie du fœtus.

La diarrhée peut aussi être le résultat d'une intoxication alimentaire aiguë. Mais même dans ce cas, il est nécessaire de recourir de toute urgence à l'aide d'un médecin qui prescrira un déroulement adéquat des procédures médicales et, si nécessaire, un traitement médical. Une telle condition pathologique peut également être due à des facteurs héréditaires dus à une production insuffisante de certaines enzymes dans le corps. Dans une telle situation, le médecin vous prescrira le strict respect d'un régime alimentaire particulier, ce qui permettra de stabiliser la situation et de maintenir votre corps en forme pour une grossesse réussie. Les selles liquides pendant la grossesse, les troubles du tractus gastro-intestinal, la détérioration de l’organisme dans son ensemble peuvent également provoquer les maladies suivantes:

- une réaction allergique à la nourriture;
- dysbiose intestinale;
- les maladies de l'estomac;
- maladies du pancréas;
- perturbation du système endocrinien;
- syndrome du côlon irritable (communément appelé "maladie de l'ours");
- les helminthiases.

Presque toutes les femmes enceintes souffrent de diarrhée et de constipation. Et beaucoup de futures mères s'inquiètent de la possibilité d'un auto-traitement à domicile ou d'un traitement en milieu hospitalier. Dans de telles conditions, il est toujours recommandé de prendre soin de vous et de consulter un médecin. Si les maux d'estomac ne sont pas caractérisés par une forte fièvre, des selles fréquentes avec des impuretés de mucus et de sang et d'autres symptômes graves, ne vous inquiétez pas trop. Après 28 semaines, certains médicaments sont autorisés: Entrobene, Loperamide, Diara, Imodium, Lopedium. Pour vous assurer, parlez-en à votre médecin lors de votre prochaine visite. Très probablement, le médecin vous prescrira ces médicaments particuliers. Vous devez vous calmer et vous rappeler que tous les stress affectent la santé d'un enfant à naître.

Publié par: Mark Kireev

Date de publication: 10.04

Enregistrement de la navigation

Selles liquides pendant le traitement de la grossesse

Selon les experts, la violation du tube digestif pendant la grossesse est considérée comme normale. Après tout, dans la position des femmes, de nombreux processus commencent à se reconstruire dans le corps, et certains systèmes du corps fonctionnent simplement pour être portés, car il est nécessaire de fournir tout ce qui est nécessaire au corps de la mère et au bébé, qui se développent activement dans le ventre de ma mère. Un utérus qui grossit peut affecter directement les fonctions de nombreux systèmes de l'organisme.

Et fondamentalement, cela affecte le travail du tube digestif et du système urogénital. Pendant la croissance de l'enfant, l'utérus serre fortement les uretères, ce qui entraîne une sortie d'urine très difficile. Et cela peut aussi mettre beaucoup de pression sur l'intestin grêle, ce qui crée un certain inconfort. Mais seul cet effet de la grossesse sur le corps féminin n'est pas limité.

Causes des selles liquides chez les femmes enceintes

Pendant toute la période prénatale, presque toutes les femmes sont confrontées à la diarrhée et à la constipation. Et dans cette affaire, il est très important de comprendre que dans ce cas, vous devriez consulter un médecin, car vous ne pourrez pas éliminer le trouble du système digestif par vous-même. Chez une femme enceinte et une personne en bonne santé, la masse de matières fécales peut varier de 120 à 350 g par jour. Cependant, cette quantité dépend de la quantité de fibres que contient l'aliment consommé, de la quantité d'eau restant dans l'aliment et dépend également des substances non digérées après le repas.

La diarrhée pendant la grossesse peut être présente sous forme aiguë et si les selles liquides ont déjà plus de trois semaines, elles sont passées à la forme chronique, c'est-à-dire que les selles liquides sont systématiquement présentes, la masse moyenne des selles dépassant généralement 350 g par jour. Habituellement, la diarrhée pendant la grossesse se manifeste lorsque la quantité d'eau contenue dans les selles augmente et atteint 65 à 92%. Très souvent, il s’agit d’une violation de l’absorption des substances alimentaires, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une polyfécale, lorsqu'un grand nombre de matières fécales se présente sous la forme de résidus alimentaires non digérés.

Et si la motilité intestinale est altérée dans le corps, les selles deviennent fluides et fréquentes, cependant, la quantité quotidienne de selles ne dépasse pas 250 à 300 g et une femme peut avoir des selles liquides noires pendant la grossesse, ce qui indique dans la plupart des cas la présence d'une dysbiose.. Par conséquent, il est nécessaire d’abord d’analyser toutes les caractéristiques individuelles de la diarrhée, puis de déterminer la cause physiopathologique de l’apparition de la maladie, ce qui facilite assez souvent le diagnostic complet de la maladie et le choix des méthodes de traitement. Il est à noter que la diarrhée chez la femme enceinte peut survenir pour des raisons complètement différentes, telles que la dysenterie, la salmonellose, les maladies virales, une alimentation malsaine, la dysbiose, l'allergie à certains aliments, le manque de vitamines K, F, B2, niacine, à la suite de troubles métaboliques, après une intoxication aiguë, ainsi que par suite d’un fort sursaut ou d’une névrose.

Traitement de la diarrhée pendant la grossesse

Afin de comprendre ce qui est nécessaire au traitement de la diarrhée chez la femme enceinte, il est nécessaire de connaître exactement sa cause. En règle générale, le traitement de la diarrhée chez la femme enceinte a lieu à domicile et il est très rare à l’hôpital, ne serait-ce qu’une forme aiguë de la maladie. Initialement, le médecin prescrit à la femme les médicaments qui vont aider à arrêter le processus accéléré de défécation, puis il établit un diagnostic complet et prescrit un traitement thérapeutique efficace.

Le charbon actif est un excellent remède contre la diarrhée durant la grossesse. En effet, dans cette préparation, on applique du charbon d’origine animale et végétale, qui a fait l’objet d’un traitement spécial et qui présente donc une activité de surface considérable. Le charbon actif est capable d'absorber des gaz, des alcaloïdes, c'est-à-dire des composés organiques azotés d'origine naturelle et végétale, à activité physiologique, ainsi que des toxines, c'est-à-dire des substances nocives, provoquées par un empoisonnement ou une indigestion.
Dans les selles liquides d’une femme enceinte, le médecin prescrit un smect, c’est-à-dire un médicament qui stabilise la barrière muqueuse et forme des liaisons complexes polyvalentes avec les glycoprotéines, puis il augmente la quantité de mucus, ce qui améliore toutes ses propriétés gastroprotectrices. Et il possède d'excellentes propriétés de sorption sélective et absorbe également tous les virus et bactéries qui se trouvent dans la lumière du tractus gastro-intestinal. Smect à petites doses n'affecte pas la motilité intestinale.

Enterosgel, un médicament prescrit par un autre médecin, a un excellent effet de désintoxication après ingestion. Il contient une matrice silico-organique d'acide méthylsilicique, qui absorbe parfaitement du sang, ainsi que du contenu de l'intestin, tous les produits de réactions métaboliques incomplètes et toutes les substances toxiques véhiculant du poids. Et plus tard, après absorption, tous ces composés sont éliminés du corps avec les fèces. En outre, enterosgel peut arrêter toutes les manifestations de la toxicose, normalise également les paramètres de laboratoire de l'urine et du sang, améliore le fonctionnement des reins, des intestins et du foie.

Articles intéressants:

Sources: http://www.kid.ru/problemy-pri-beremennosti/zhidkiy-stul-pri-beremennosti.php, http://nedeli-beremennosti.com/zhidkij-stul-pri-beremennosti.php, http://nedeli-beremennosti.com/zhidkij-stul-pri-beremennosti/, http: / /medportal.su/zhidkij-stul-pri-beremennosti-lechenie/

Pas encore de commentaires!

34 semaines de grossesse mal de ventre: causes

Inquiétant, probablement pas. À la 34e semaine de grossesse, les douleurs à l'estomac sont souvent causées par des épisodes «d'entraînement» de Braxton Hicks. Après tout, le corps de la femme se prépare déjà activement à l'accouchement.

Pourquoi mal et tire l'estomac à 34 semaines de grossesse?

Si l'estomac fait mal et que la douleur commence dans la partie supérieure de l'utérus, diminue progressivement puis s'atténue, il s'agit des «combats d'entraînement». La sensation de traction dans l'abdomen est également normale.

Les combats d'entraînement durent généralement de quelques secondes à 2 minutes. En règle générale, ils ne changent pas de durée chez une femme donnée et augmentent avant la fin de la grossesse. Essayez de retracer l’apparence des contractions, après quelles actions elles se produisent - et vous pourrez peut-être exclure de votre comportement les moments qui entraînent l’apparition de douleurs et de tensions de l’utérus.

Donc, la douleur dans l'abdomen n'est pas une raison pour sonner l'alarme, mais il conviendra de discuter de vos sentiments avec votre médecin. Mais s’ils commençaient à gaspiller de l’eau, ils n’auraient pas le temps d’y réfléchir. Appelez une ambulance sans délai. Cela indique que la naissance a commencé.

Quoi d'autre à rechercher à 34 semaines de gestation?

Le danger du rhume. Essayez de ne pas attraper une infection virale. Premièrement, cela affaiblira votre corps, qui aura besoin de beaucoup de force pour faire face au prochain test difficile (la naissance). Et deuxièmement, un enfant peut être infecté pendant l'accouchement, ce qui est totalement indésirable.

Nausée, vomissements, diarrhée à 34 semaines de gestation. Très probablement, ce sont également des précurseurs de la naissance imminente. Et pourtant, il ne s’arrête pas pour s’assurer que ce n’est pas une infection ou un empoisonnement intestinal.

Oedème À la semaine 34, l'œdème est un problème grave. Ils peuvent apparaître si les veines des jambes ne vous conviennent pas et peuvent être un symptôme de toxicose tardive. Si vous craignez un gonflement, assurez-vous de faire attention à votre médecin.

De retour dans 34 semaines de grossesse. Si vous n'avez pas eu de problèmes de dos auparavant, la douleur est probablement due à la fatigue musculaire. Dans ce cas, le résultat effectif donne des exercices thérapeutiques. Le pansement aidera également. Mais le mal de dos peut toujours signaler une sorte de maladie rénale. La cause de la douleur sera déterminée par votre médecin, il vous prescrira le traitement.

Décharge de 34 semaines pendant la grossesse

À cette semaine 34, vous pouvez avoir des saignements après un examen gynécologique de routine. Si oui, alors il y aura peu de décharge. Mais si le saignement devient grave, il est urgent de consulter un médecin.

Si, à 34 semaines de grossesse, des sécrétions muqueuses apparaissaient, le bouchon de mucus qui couvrait le canal cervical pendant toute la grossesse commençait à se dégrader, ce qui signifie que vous iriez bientôt à la maternité. Et si les eaux usées, la naissance a déjà commencé.

Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. Les naissances à ce moment-là ont déjà lieu comme d'habitude, il n'y a aucun danger pour l'enfant.

© Olga Vasilyeva pour astromeridian.ru

Autres articles connexes:

Trente-quatrième semaine de grossesse.

Futur enfant

Hauteur - 43-44 cm, poids - 2300-2400 gr.

Si l'accouchement a lieu maintenant, le bébé peut déjà respirer de manière autonome sans dispositifs spéciaux. Bien sûr, les médecins le surveilleront de près, ainsi que ses poumons, mais le bébé est néanmoins assez développé pour mener une vie autonome.

Il a grandi et grossi, mais sa tête est beaucoup plus grosse et plus lourde que ses fesses. C’est pourquoi la majorité des bébés retournent la tête et passent leurs dernières semaines dans le ventre de ma mère, ce qui coïncide avec la forme de l’utérus. C’est donc plus confortable et deuxièmement, il est plus pratique de laisser le bassin de la mère pendant le travail. Cependant, 4 à 5% des bébés resteront en présentation pelvienne ou transversale.

L'enfant se prépare à manger et produit activement une hormone qui favorise la production de lait chez la mère. Beaucoup de femmes à ces conditions, et même plus tôt, remarquent l'écoulement de gouttelettes de colostrum au sein.

Le gamin est «chauve» - il a perdu le duvet de lanugo, qui couvrait auparavant tout son corps. Maintenant, l'enfant est élégant et mignon, comme un vrai homme. En même temps, les cheveux sur sa tête ont augmenté et ils sont devenus plus épais.

Pour déterminer l’état de l’enfant, les médecins utilisent un test biophysique spécial avec une échelle de 0 à 2 et la norme est 2, 0 - une anomalie. Selon les ultrasons, CTG et Doppler, la respiration, les mouvements, le tonus fœtal, la fréquence cardiaque et le liquide amniotique sont estimés.

Les résultats sont résumés. Plus le résultat est bas, plus les complications sont possibles. Avec des scores extrêmement bas, il peut même être décidé d'accoucher tôt. Bien sûr, vous devez d’abord refaire le test pour éviter les erreurs.

Un tel test est obligatoirement effectué si la mère est diabétique, si l'enfant bouge un peu et est lente ou si la grossesse est reportée, en général toujours, lorsqu'il y a des doutes sur le fait que la grossesse se déroule normalement.

Future maman.

La prise de poids moyenne cette semaine est d’environ 12 kg. La hauteur du bas de l'utérus est de 34 cm Cette semaine, les mères commencent à examiner soigneusement leur abdomen afin de comprendre s'il est descendu ou non.

Abaisser l'abdomen est l'un des signes populaires les plus populaires qui déterminent le début du travail. Habituellement, le bébé apparaît 2 à 4 semaines plus tard. Maintenant, à la semaine 34, il est encore un peu tôt, mais toutes les mères commencent à persévérer pour examiner leur abdomen et discuter activement avec leurs amis et leurs proches pour savoir s’il est tombé ou non.

En réalité, l'estomac change de forme lorsque l'enfant appuie sur la tête au fond du bassin, c'est-à-dire qu'il adopte une «position de pré-départ». Si plus tôt l'estomac se gonflait et appuyait sur le diaphragme, maintenant, avec tout le poids, il appuie. Maman devient beaucoup plus facile à respirer, mais elle commence souvent à aller aux toilettes, car la pression sur l'urètre augmente.

Vous pouvez vérifier si votre ventre est abaissé ou non. Fixez la paume entre la poitrine et l'abdomen. S'il repose tranquillement dans un creux, l'estomac est abaissé et s'il ne vous va pas, il ne l'est pas encore.

Ainsi, abaisser l'abdomen est l'un des signes d'un travail imminent. Quels autres signes?
1) Douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, apparaissent 3-4 semaines avant l'accouchement, peuvent s'aggraver une semaine avant l'accouchement. L'enfant appuie sa tête sur les os du bassin et les terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur dans toute la partie inférieure du corps, voire un pincement du nerf et il sera difficile pour la mère de changer de position.
2) Tonus utérin accru, le plus proche de l'accouchement, le plus souvent, jusqu'à 1-2 fois par jour. Dans le même temps, il y a une augmentation de "brakstonov".
3) changement d'humeur. La future mère elle-même commence à attendre avec impatience la naissance, l'état de grossesse lui semble déjà ennuyé, inapproprié. Quand vous commencez à vous demander: «Quand vais-je accoucher?», Vous êtes prêt pour l'accouchement et votre terme arrivera dans 3 à 4 semaines. L'apogée de l'impatience survient 2 semaines avant la naissance.
4) 1-2 semaines avant l'accouchement, il y a une diminution de l'appétit et du poids. Dans tous les cas, on n'observe généralement pas d'augmentation de poids pendant 1-2 semaines avant l'accouchement. Beaucoup cessent de vouloir manger du tout, cependant, c'est très individuel.
5) Augmente l'instinct "vitya nids". La future mère prépare une «dot» pour le bébé avec un soin excessif, décore la chambre, met un berceau, etc. etc. C’est bien, mais n’en faites pas trop, sinon vous risquez de trop travailler ou de causer par inadvertance une naissance prématurée.

Signes de signes, mais voici une liste de signes qui vous indiquent que vous irez à l'hôpital dans les prochaines 24 heures:
1) Sortez le bouchon muqueux. Comme nous le savons, le bouchon muqueux scelle la sortie de l'utérus. La veille ou quelques heures avant l'accouchement, le liège est séparé et quitte le corps. Il peut se former dans un gros caillot de mucus et se dissoudre par endroits. Mais le fait est que vous ne serez confondu avec rien. L’apparition de mucus brunâtre sur vos sous-vêtements suggère que la dilatation cervicale a commencé. Attention: maintenant vous devez vous écouter et essayer de ressentir les premières contractions.
2) Une fois que le liège sanglant commence à apparaître, cela ressemble un peu au début de la menstruation.
3) La fonction intestinale peut changer et une diarrhée peut apparaître. Cela est dû au début des hormones responsables du travail.
4) de l'eau. Loin de toute femme avant le début du travail, la vessie fœtale et le liquide amniotique s'en vont.

Mais si l'eau est partie, vous devez immédiatement vous rassembler à l'hôpital. Faites attention à la couleur des eaux. Ils devraient être légers, incolores. Si elles sont de couleur verdâtre, le méconium est parti - les calories d'origine de l'enfant.

Par conséquent, la possibilité que, pour une raison quelconque, l'enfant soit exposé à trop de spasmes dans l'utérus (parce que le méconium chez un bébé part habituellement après l'accouchement) n'est pas exclue. Cela peut ne pas être un signe tout à fait favorable, assurez-vous d'avertir le médecin.

Il ne faut pas oublier que l'eau ne peut pas s'écouler complètement et fuir. C'est à dire de temps en temps, une petite quantité de liquide se dégage de vous. Comme dans le cas des eaux usées complètes, il est nécessaire de se rassembler à l'hôpital.

Il convient de garder à l’esprit que le risque d’infection du fœtus est accru et que, si l’eau fuit pendant plus de 32 heures, une infection intra-utérine peut se développer. Si vous n’êtes pas encore arrivé au moment de l’accouchement, cela vaut la peine d’y porter une attention particulière: les fuites d’eau peuvent provoquer une naissance prématurée.

5) Et enfin, le signe le plus fondamental - les contractions. Comme ils sont encore faibles, ils peuvent être confondus avec le mal de dos, sinon pour la régularité. Mais si elles sont régulières, à chaque demi-heure, elles deviennent plus fortes, si elles ne faiblissent pas, peu importe ce que vous faites, alors c'est exactement le combat.

Notez à vous-même leur intensité et leur durée, préparez en même temps le mari avec la machine ou appelez une ambulance pour vous rendre à l'hôpital. N'oubliez pas d'appeler votre médecin, plus vous l'informerez tôt que la naissance a commencé, mieux ce sera.

À la semaine 34, une échographie devrait être effectuée. Cette fois, le médecin détermine la présentation du fœtus, c.-à-d. quelle position le bébé occupe-t-il dans l'utérus (tête en bas ou jambes), et fixe également la position du placenta (recouvre-t-il le canal utérin), les dimensions de base du bébé et son respect de l'âge gestationnel. Lors de cette échographie, la date de naissance peut être déterminée avec une précision de presque 100%, sauf si le cas en décide autrement.