Traitement du polype gastrique adénomateux

Les polypes dans l'estomac sont des formations bénignes d'étiologie épithéliale qui se forment sur la membrane muqueuse de l'organe. Un des types les moins communs de la maladie est un polype de l’estomac adénomateux. Cette tumeur dangereuse est un précurseur des processus oncologiques. Il est donc important de diagnostiquer le problème rapidement.

Qu'est-ce qu'un polype adénomateux gastrique?

Un polype est une tumeur sur un pédicule ou sur une base large. Il est formé à partir du tissu glandulaire du mucus. La polypose est le plus souvent une maladie secondaire qui survient à la base d'une gastrite ou d'autres processus inflammatoires et infectieux des muqueuses. Les polypes adénomateux sont des néoplasmes précancéreux qui, sans traitement approprié et opportun, ont des conséquences dangereuses. Presque toujours éviter les conséquences. Bien que la maladie ne soit pas considérée comme trop commune, à l’âge de 60 ans, la moitié des habitants de la Terre sont confrontés à au moins un polype adénomateux. Habituellement, une tumeur apparaît à l’âge moyen, mais il est probable qu’elle se développe chez un bébé ou un adolescent.

Les polypes qui se développent sur une tige large sont plus dangereux, car le risque de conversion en cancer est plus grand. Le danger de développer une oncologie dépend de la taille de la formation: plus la tumeur est grosse, plus les risques sont élevés. La maladie se caractérise par le fait que la présence de polypose chez les parents dans la moitié des cas est transmise au bébé. Les gros polypes adénomateux peuvent saigner. Les formations sont classées en 3 types:

  • tubulaire;
  • villeux (le plus dangereux);
  • mixte

Raisons

La raison physiologique de la formation d'une telle tumeur bénigne est une violation de la séquence et de la nature correctes de la récupération des cellules muqueuses. On pense que la prédisposition héréditaire y conduit, car la présence de polypes chez un parent augmente de 50% la probabilité d’une néoplasie chez l’enfant. De plus, le risque de développer une oncologie chez ces patients est plus élevé que chez ceux dont les parents n'étaient pas atteints de polypose.

Danger

Tous les polypes adénomateux ne sont pas dangereux pour la vie et la santé du patient. Ainsi, un polype, dont la taille peut atteindre 10 mm, est sans danger, il peut se transformer en cellules cancéreuses dans des cas exceptionnels. La présence d'un seul grand polype peut entraîner des effets indésirables, dont le cancer. Les tumeurs les plus dangereuses sont celles qui se développent sur des jambes larges, car leur «racine» est beaucoup plus profonde que chez d'autres. Ils sont capables de pénétrer profondément dans les muqueuses, ce qui rend le traitement difficile.

Les symptômes

Les petits polypes fraîchement formés ne sont pas caractérisés par des symptômes externes qui peuvent les distinguer des autres maladies de l’estomac. Les premiers signes sont:

  • des ballonnements;
  • inconfort après un repas;
  • brûlure dans l'œsophage;
  • légère nausée.

Développe plus loin la panne et le manque de désir de manger. Comme les polypes saignent souvent, ces symptômes peuvent être ajoutés:

Diagnostics

Le diagnostic des polypes de type adénomateux à un stade précoce est le plus souvent possible par hasard, car il n'y a pas de signes extérieurs. Le diagnostic commence par l'anamnèse. Le médecin pose des questions sur les symptômes et autres maladies, y compris les maladies chroniques des parents. Ensuite, vous avez besoin de la palpation de la cavité abdominale et de l'inspection visuelle du patient. Méthodes de diagnostic:

  • examen endoscopique de l'estomac;
  • examen aux rayons x;
  • analyse de la présence d'hélicobactéries;
  • biopsie des muqueuses et examen histologique du biopathe pouvant révéler une métaplasie, une dysplasie ou un cancer.

Traitement

Comme il existe un risque de convertir des polypes en une tumeur maligne, il est plus efficace de retirer la tumeur.

Après la chirurgie, la patiente subit des examens réguliers après 3 et 6 mois. La méthode d'intervention chirurgicale dépend de l'emplacement de la tumeur et de sa taille: les petites sont éliminées par électrocoagulation. Si la polypose a touché de grandes zones de l'estomac et des intestins, une opération classique est réalisée sur la cavité abdominale (à condition qu'il n'y ait pas de processus oncologique). Parfois, traitement possible avec des produits pharmaceutiques. En outre, on montre au patient des aliments diététiques:

Des médicaments

Les polypes gastriques adénomateux peuvent être guéris par des médicaments. Le patient est prescrit des cours:

  • des antioxydants;
  • médicaments d'hélicobactéries (si disponibles);
  • "Sélénium", etc.

Le traitement par des produits pharmaceutiques vise le traitement de la maladie primaire, par exemple la gastrite, car il n’existe aucun traitement spécial contre la polypose.

Remèdes populaires

Le traitement de la polypose adénomateuse avec des remèdes populaires ne peut être la seule thérapie. Ces médicaments peuvent être utilisés comme traitements adjuvants. Les guérisseurs recommandent une thérapie de jus.

Il est recommandé de prendre des médicaments différents, tels que le miel, le citron et l'huile végétale. Pour préparer, mélanger 500 g de miel et huile de 100 g de jus de citron. Vous devez boire le mélange dans une cuillère trois fois par jour avant les repas.

L'utilisation de remèdes populaires n'est possible qu'après consultation de votre médecin, car les médicaments peuvent non seulement apporter des avantages, mais aussi des inconvénients. Les médicaments des grands-mères peuvent irriter les organes digestifs et aggraver la maladie primaire.

Complications possibles et prévention

La polypose est caractérisée par une forte probabilité de développer des complications:

  • formation de prolapsus dans le duodénum;
  • saignements;
  • atteinte d'un grand néoplasme;
  • péristaltisme et motilité;
  • processus oncologiques.

Les mesures préventives contre les polypes sont dans un régime alimentaire équilibré. Les aliments qui irritent l'estomac doivent être exclus du régime. Vous devez donc renoncer aux produits gras, épicés, frits, fumés, salés, etc. La conservation et les marinades ne vous seront d'aucune aide.

Il est important de cesser de consommer des boissons alcoolisées et de fumer, car elles ont des effets extrêmement néfastes sur le tractus gastro-intestinal.

Étiologie et méthodes de traitement du polype gastrique adénomateux

Le polype adénomateux de l’estomac n’est pas une maladie très courante, mais non moins dangereuse. Les polypes sont des tumeurs bénignes du pédicule ou ayant une large base qui proviennent des cellules glandulaires de la muqueuse.

Les polypes gastriques sont une pathologie secondaire de la gastrite et d’autres maladies infectieuses et inflammatoires qui affectent les muqueuses des organes.

L'étiologie de cette maladie est une question discutable. On pense que le polype de l’estomac adénomateux se produit plus souvent chez les personnes dont les parents ont souffert de cette maladie. De plus, le risque de réincarnation d'une tumeur bénigne en une tumeur maligne chez les patients présentant une «mauvaise hérédité» est beaucoup plus élevé que chez ceux qui n'en ont pas. Le polype adénomateux affecte généralement le côlon et a tendance à se reproduire.

Qu'est-ce qu'un polype adénomateux dangereux de l'estomac?

Tous les polypes ne constituent pas une menace pour la vie et la santé du patient. On considère que les formations simples d'une taille inférieure à 1 cm ne sont pas dangereuses et se régénèrent rarement en tumeurs malignes. En revanche, un seul polype dont la taille est supérieure à 1 cm peut entraîner de nombreuses complications.

Parmi les complications possibles, la possibilité qu'un patient ait un cancer est considérée comme la plus importante. Les tumeurs à base large sont particulièrement dangereuses. Ils ont tendance à pénétrer dans les couches profondes de la membrane muqueuse, ce qui complique grandement le diagnostic et le traitement, et ne fait qu'augmenter le risque de tumeurs malignes.

Les principaux symptômes de la maladie et les méthodes de diagnostic différentiel

À un stade précoce, le polype adénomateux de l'estomac ne présente aucune manifestation clinique permettant un diagnostic différentiel sans équivoque. Le patient peut ressentir de la gêne après avoir mangé, des flatulences, des nausées ou des brûlures d'estomac légères. L'appétit du patient disparaît et il y a une faiblesse générale. Si le processus est allé bien et que l'ulcération de la membrane muqueuse est apparue, le patient commence à présenter un saignement interne, qui se manifeste extérieurement par une pâleur. Pendant cette période, le patient peut ressentir de fortes douleurs de coupe dans la région épigastrique.

Toute irrégularité dans le tractus gastro-intestinal ou toute modification du bien-être sont une raison de faire appel à un gastro-entérologue. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic précis en fonction de certaines méthodes de recherche. Un polype adénomateux de l'estomac peut être détecté par rayons X ou par examen endoscopique. Cette dernière méthode est plus fiable, car les petits polypes ne sont pas toujours détectés sur les rayons X, ce qui rend difficile un diagnostic correct.

Prévention et traitement de la maladie

La prévention de toutes les maladies de l'estomac est réduite au régime et au régime appropriés. Les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal devraient exclure du régime alimentaire tous les aliments "agressifs", à savoir: frits, salés, fumés, épicés, etc.

Le traitement du polype gastrique adénomateux a 2 directions. Traitement symptomatique conservateur visant à normaliser le travail des organes de l'appareil digestif (motilité gastrique, troubles de la sécrétion, etc.). Il existe des cas où le traitement conservateur est inefficace. Dans ce cas, l'ablation chirurgicale du polype est indiquée. Les méthodes de traitement et le traitement médicamenteux sont prescrits par un médecin individuellement, et l'auto-traitement est dangereux pour la santé.

Polypes dans l'estomac: symptômes et traitement

La qualité de la vie humaine dépend de la santé des organes internes. L'estomac effectue un travail important dans le système digestif et ne provoque pas toujours de gêne chez une personne, même en présence d'une maladie. Mais la ruse de telles maladies est que si vous ignorez leur traitement, elles peuvent entraîner de graves complications. Par conséquent, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Quels sont les polypes d'estomac? Quel est leur danger?

Un polype de l'estomac est une prolifération incontrôlée de cellules sur les parois de la membrane muqueuse d'un organe, se présentant sous la forme d'une structure glandulaire ovale, ronde ou fongoïde. Les polypes peuvent être de différentes tailles - jusqu'à 6 cm.

Ce sceau est constitué de tissu épithélial et est une tumeur bénigne, mais si elle n'est pas traitée, bien consommée, si l'alcool est consommé en abusant et si d'autres facteurs négatifs sont présents, les cellules peuvent dégénérer en cellules malignes. Le cancer progresse rapidement, il est donc très important de surveiller la santé et de rechercher de l'aide professionnelle à temps. De plus, ce n'est pas la seule complication qui peut survenir en ignorant la maladie.

Les polypes ont une apparence dangereuse:

  • violations de la fonction motrice de l'estomac, jusqu'à l'obstruction;
  • saignement interne;
  • les ulcères;
  • troubles sécrétoires (acidité faible ou élevée).

Propagation

Les polypes peuvent être localisés dans les parties centrale, supérieure et inférieure de l'estomac. De plus, il affecte simultanément une et plusieurs parties, parfois l’ensemble de l’estomac. Le degré de prévalence dépend de l'état de la membrane muqueuse. Il y a des polypes sur une large base et sur les jambes.

La formation multiple de polypes sur la membrane muqueuse est appelée polypose.

Les polypes peuvent ne pas montrer leur présence dans l'estomac pendant longtemps, mais dès que le processus de croissance commence, leur taille augmentant, lorsqu'une grande partie de la membrane muqueuse est atteinte, le polype se tord ou sa longue jambe bloque le passage des aliments dans le duodénum, ​​le patient remarquera des sensations douloureuses. En outre, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • nausée, bâillonnement, pas d'appétit, manque d'absorption de la nourriture;
  • fatigue, vertiges, hypotension artérielle, pâleur, rythme cardiaque rapide;
  • douleur différente: la douleur peut être sourde, douloureuse ou intense;
  • constipation, diarrhée, ballonnements, lourdeur;
  • pigmentation de la peau du visage, des paumes, des gencives.

Peut être confondu avec d'autres maladies courantes. N'ayant aucun symptôme spécifique, tout d'abord, une personne est contrôlée pour la présence de gastrite.

Classification

La classification dépend en grande partie des tissus qui ont été impliqués dans la formation de la tumeur. Les polypes peuvent être classés en fonction du type de menace de transformation en cellules cancéreuses et du lieu de localisation.

Types de polypes pour la menace de la renaissance:

Les types de polypes sur le site de localisation peuvent ne pas être associés à une polypose:

  • hyperplasique;
  • hyperplasiogène;
  • hypertrophique;
  • inflammatoire.

De plus, les polypes peuvent se multiplier, tels sont congénitaux.

Les polypes des parties suivantes de l'estomac se distinguent par leur distribution:

  • antral;
  • polype du corps de l'estomac;
  • vessie gastrique;
  • cardiaque

Considérons les polypes d'estomac les plus courants.

Polype hyperplasique

Il s’agit d’une prolifération de tissu épithélial et de la formation d’une tumeur sur le pédicule ou sur une large base. Ne pousse généralement pas de plus de 20 mm.

Il survient à la suite de processus infectieux et inflammatoires dans le corps (gastrite et autres maladies), et notamment de la présence de bactéries parasitaires Helicobacter pylori, qui endommagent la paroi de la muqueuse gastrique et émettent de nombreuses toxines.

C'est le type de polype le plus courant, ses cellules se régénèrent rarement en cellules cancéreuses, mais la tumeur peut provoquer une stagnation et des saignements dans les aliments.

Polype de l'estomac

Situé dans la partie inférieure du corps, près de la frontière entre l'estomac et les intestins. Ce type de polype peut être inflammatoire, précancéreux et le polype de Peitz-Jeghers. Souvent les causes d'apparition: hérédité, gastrite chronique, âge après 50 ans.

Pour le diagnostic par endoscopie, biopsie et rayons X. Symptômes typiques de ce type de polype:

A souvent une forme ovale ou arrondie. Dans certains cas, la croissance peut tomber dans le duodénum, ​​empêchant ainsi le retrait normal des aliments de l'estomac.

Pour le traitement chirurgical.

Polype adenomatous de l'estomac

Ce polype est aussi appelé néoplasique. Si le patient a été diagnostiqué, il doit savoir qu'une tumeur se transforme en une tumeur maligne dans 15% des cas, ce qui signifie qu'une intervention chirurgicale précoce est simplement nécessaire pour écarter le développement d'une pathologie.

Extérieurement, ce type est semblable au champignon gris, rose ou rouge, la texture est plus compactée que le tissu environnant. Peut se produire plusieurs ou singulièrement. L'échec hormonal, l'âge après 40 ans, la prise d'inhibiteurs, une alimentation de mauvaise qualité peuvent provoquer une tumeur.

Difficile à trouver, cela se produit rarement, mais lorsque les symptômes douloureux se manifestent, une endoscopie, une fluoroscopie, une biopsie aideront à diagnostiquer la maladie.

Polype hyperplasiogène de l'estomac

La structure de ce polype ressemble à une inflorescence de chou-fleur. Apparaît en violation des glandes de la muqueuse gastrique. La taille ne dépasse généralement pas 30 mm. Va rarement dans une formation maligne.

Les médecins recommandent le retrait parce que le passage des aliments affectera en permanence et peut-être traumatisera le polype en raison de son emplacement, ce qui peut entraîner des complications et la croissance tumorale. Pour prévenir et maintenir l’immunité, il est recommandé de prendre des lactobacilles.

Polype glandulaire de l'estomac

Une maladie rare qui peut ne pas se faire connaître avant plusieurs années, car même avec de grandes tailles, une personne ne ressent parfois pas la présence d'un polype et le travail de l'estomac ne change pas. Sur une consistance et la couleur ne diffère pas des tissus environnants. Il se propage rapidement à travers la membrane muqueuse et a une large tige.

Malgré l'absence de symptômes, les cellules bénignes peuvent dégénérer en cellules malignes. Les méthodes de diagnostic du polype glandulaire comprennent: la gastroscopie, la biopsie.

Causes de

  • l'hérédité;
  • troubles hormonaux;
  • apparaît en raison d'une inflammation dans l'estomac, une gastrite;
  • mauvaises habitudes
  • mauvaise nutrition. Les aliments gras et épicés, l'abus d'alcool peuvent conduire à l'apparition de polypes;
  • immunité affaiblie;
  • le stress;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • âge après 40 ans.

Diagnostics

  • endoscopie;
  • études histologiques (aideront à déterminer la classification exacte des polypes);
  • Rayon X (si la taille d'un polype est inférieure à 0,5 cm, il est presque impossible de diagnostiquer la présence d'une formation par cette méthode);
  • Échographie.

Traitement

Le traitement d'un polype consiste soit en son élimination, soit en un examen régulier. Cette dernière méthode est prescrite lorsque le patient ne veut pas enlever les polypes ou dans leur petite taille et distribution, ainsi que l'absence d'inconfort.

Si la décision d'un examen périodique est prise, il est nécessaire, pour prévenir les complications, d'être contrôlée au moins une fois tous les six mois par un médecin. Le contrôle du développement et de l'état des polypes permettra de prévenir l'apparition de maladies dangereuses.

Remèdes populaires, sans chirurgie

Si le stade de la tumeur est initial, beaucoup dépend du régime alimentaire. Une bonne nourriture en portions aide à arrêter le développement et la croissance des formations.

Les produits suivants peuvent avoir un effet bénéfique sur la muqueuse gastrique:

  • miel, huile d'olive, jus de citron. Mélanger les ingrédients dans des proportions égales et prendre 1 cuillère à soupe avant les repas;
  • 10 graines de citrouille, jaune d'oeuf, huile raffinée 5 c. broyer, mélanger et prendre avant les repas;
  • une infusion d'herbes: menthe, camomille, calendula, ortie blanche, wintergreen.

Chaque patient nécessite un traitement individuel, de sorte que tout le monde ne peut pas aborder les méthodes susmentionnées de traitement des remèdes populaires.

Assistance médicale

L’élimination des polypes et la normalisation de l’état du patient sont possibles grâce aux principales méthodes énumérées ci-dessous.

Le polyp est cautérisé par l'action des ondes radio haute fréquence, les parois de l'estomac sont endommagées par la destruction thermique. Ceci est un moyen doux pour éliminer la formation, parce que après la procédure, le patient n'a plus d'effets secondaires - pas de brûlures, inflammations, meurtrissures, pigmentation, etc. Les indicateurs de température de la thermocoagulation sont bien moindres qu'avec l'élimination au laser, mais cette méthode est appropriée pour éliminer les petits polypes.

Retrait laser

Se produit sous anesthésie locale. C'est considéré comme une voie douce, car L'effet de la soudure des vaisseaux sanguins disséqués minimise la perte de sang et le processus de récupération après la chirurgie devient moins douloureux. En association avec un traitement médical et des médicaments homéopathiques, un effet plus visible du traitement est obtenu.

La chirurgie

Il est prescrit lorsque le traitement conservateur devient inefficace et cesse d'influencer les néoplasmes s'il existe un risque de dégénérescence des cellules bénignes en cellules malignes, en cas de violation du tractus gastro-intestinal, etc.

La résection (enlèvement) est réalisée par plusieurs méthodes:

  1. Polypectomie endoscopique. Le moyen le plus courant de supprimer. Convient aux formations simples ou lorsqu'une petite zone de la membrane muqueuse est atteinte.
  2. Chirurgie abdominale. Avec la défaite d'une grande partie de l'estomac, il peut parfois être nécessaire d'en retirer une partie, car seule une intervention chirurgicale complète est appropriée.

Traitement de la toxicomanie

Le médecin peut vous prescrire des médicaments qui stimulent la digestion.

En violation de la motilité gastrique, les médicaments suivants sont prescrits: Phosphalugel, Motilium.

Si l'estomac est enflammé, des médicaments sont prescrits pour éliminer ce symptôme. Dans ce cas, les médicaments prescrits avec l'ulcère peptique.

Régime après la suppression d'un polype dans l'estomac

Même si le retrait a réussi et que l’estomac a cessé de gêner le patient, il existe toujours un risque de récurrence de la tumeur. Par conséquent, il est très important d'observer un ensemble de mesures préventives et une surveillance régulière par un médecin. Le régime postopératoire est l’une des conditions essentielles du respect de la prévention.

Les aliments doivent être liquides ou semi-liquides, ils affectent favorablement la membrane muqueuse et ne la blessent pas. En outre, vous devez manger de petits repas souvent, afin de ne pas surcharger le travail de l’estomac.

Évitez d'utiliser les produits suivants:

  • alcool, café, thé fort;
  • gras, fumé;
  • cornichons, cornichons, conservation.

La prévention générale dépend de l'accès rapide à un médecin, du respect d'un mode de vie sain et d'une nutrition adéquate. Les mesures préventives seront utiles à toutes les personnes de plus de 40 ans.

Si les premières sensations douloureuses apparaissent, il n'est pas nécessaire d'attendre qu'elles deviennent permanentes. La gastrite et d'autres processus inflammatoires de l'estomac affectent directement l'apparence des polypes. Un traitement rapide est donc la clé d'un rétablissement rapide.

Avec l'âge, la possibilité d'apparition de polypes chez les personnes augmente, vous devez donc être attentif aux sensations désagréables et douloureuses et être responsable de votre santé.

Cette vidéo montre l'élimination du polype de la boucle endoscopique. La taille du polype est petite, il est rare dans l'estomac, l'opération a donc été rapide et réussie.

Estomac polype: symptômes et traitement

Un polype de l'estomac est une prolifération bénigne du tissu glandulaire. Il peut apparaître comme une croissance unique (1 à 3 polypes), mais il en existe parfois beaucoup (10 à 15 et plus). Dans ce cas, le patient reçoit un diagnostic de polypose diffuse (multiple). L'hérédité est l'une des causes de la maladie. Autrement dit, si dans la famille un membre de la génération la plus âgée souffre de cette maladie, la probabilité de son développement chez les enfants est élevée. Précède également le développement d'un polype des processus inflammatoires chroniques dans la muqueuse gastrique.

Causes de l'apparition et du type de polypes gastriques

Les polypes gastriques sont diagnostiqués chez 30% des personnes de plus de 50 ans. Parmi les causes et facteurs de la maladie, il convient de souligner:

  • Âge après 40 ans;
  • prédisposition génétique;
  • gastrite chronique avec infection à Helicobacter pylori;
  • mauvaise nutrition.

De par leur structure, les polypes peuvent apparaître:

  • Du tissu glandulaire - adénomateux.
  • De cellules épithéliales - hyperplasiques.

Les polypes adénomateux sont divisés en:

  • tubulaire, se développant à partir des cellules tubulaires de la membrane muqueuse de l'estomac;
  • papillaire, se développant à partir de la couche papillaire;
  • papillotubulaire, mélangé.

S'il vous plaît noter: Les polypes adénomateux peuvent se transformer en cancer de l'estomac. Cela se produit dans 10-15% des cas, il est donc très important, après la découverte d'un polype, de commencer son traitement ou d'organiser une surveillance de l'état de formation, pour lequel une analyse tissulaire est périodiquement effectuée pour la présence de cellules cancéreuses.

Dans 95% des cas, des polypes hyperplasiques se produisent. Contrairement aux adénomes, ils ne se développent jamais en cancer. La plupart des polypes surviennent chez les hommes d'âge moyen. Rarement chez les jeunes et les enfants.

Par lieu émettre:

  • polype pylorique (pylorique) situé sur le site de la transition de l'estomac au duodénum;
  • polype du corps de l'estomac.

À l'extérieur, les polypes peuvent ressembler au chou-fleur, aux baies et aux champignons. Parfois, ils sont situés sur la jambe, et parfois sur une large base.

Selon quels signes pouvons-nous suggérer la présence d'un polype chez l'homme

Aux premiers stades de la croissance polypeuse ne se manifeste pas. Au fil du temps, les symptômes suivants apparaissent:

  • inconfort et douleur épigastrique;
  • salivation excessive;
  • manque et changement d'appétit;
  • éructations (vides et avec brûlures d'estomac);
  • des nausées et des nausées;
  • douleur pendant le repas, donnant dans le dos et sous les omoplates;
  • alternance de diarrhée et de constipation;
  • ballonnements (flatulences);
  • goût et odeur désagréables de la bouche;
  • faiblesse générale et perte de poids.

Il convient de noter que des plaintes et des signes similaires sont observés dans la gastrite, l'ulcère gastrique. Par conséquent, les polypes aux premiers stades de l'examen constituent souvent une découverte aléatoire.

Au fur et à mesure qu'ils grandissent, les polypes provoquent des plaintes plus graves et peuvent se manifester:

  • les selles goudronneuses sombres, qui indiquent la présence de saignements dans l'estomac;
  • vomissements de sang;
  • douleurs aiguës et crampes dans le haut de l'abdomen (épigastre), souvent réparties dans tout l'abdomen, irradiant (irradiant) vers le dos. Ce symptôme suggère que, très probablement, une obstruction de l'estomac, causée par la grande taille du polype.

Les dernières étapes du développement des polypes sont compliquées:

  • l'apparition d'ulcères;
  • saignement interne;
  • difficulté à faire passer la nourriture;
  • atteinte d'un polype situé sur la longue jambe par le pylore (le muscle pectoral entre l'estomac et le duodénum).
  • transformation maligne d'un polype adénomateux (malignité).

Méthodes de diagnostic

Auparavant, il a été noté que les plaintes résultant d'un polype sont très similaires aux symptômes de la gastrite, l'ulcère gastrique. Le polype se développe souvent dans le contexte de l'inflammation existante de la muqueuse gastrique - gastrite. Par conséquent, les plaintes pour reconnaître sa présence sont très difficiles.

Les diagnostics viennent en aide au médecin:

  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS). À l'aide d'un gastroscope, vous pouvez non seulement détecter un polype, mais également effectuer une biopsie - un tissu de polype à analyser pour détecter la présence de cellules malignes;
  • la fluoroscopie de l'estomac à l'aide d'agents de contraste. Cette enquête aidera à établir la forme générale d'un polype dans l'estomac;
  • une étude de sang occulte dans les selles. Conduit afin de déterminer l'apparition possible de saignements provoqués par un polype;
  • numération globulaire totale. En cas de récidive, des saignements même mineurs dans le sang peuvent détecter des signes d'anémie (anémie), qui se traduiront par une diminution du nombre de globules rouges et d'hémoglobine;
  • analyses sérologiques. Le but de ces études est de trouver des anticorps contre l'infection à helikobaktenoy.

Après le diagnostic, il reste à choisir une méthode pour traiter un polype dans l'estomac.

Méthodes de traitement des polypes gastriques

Après avoir détecté un polype et effectué tous les examens nécessaires, le médecin suggérera dans la plupart des cas son ablation chirurgicale. Le traitement médicamenteux ne conduit pas à la guérison de cette maladie, mais peut réduire les manifestations de la gastrite concomitante, nécessaire pour préparer le patient au traitement chirurgical. Par conséquent, la réponse à la question «Devrais-je enlever un polype gastrique?» Est sans ambiguïté - oui.

Si le patient refuse l’opération pour une raison quelconque, le médecin décide de recourir à une tactique d’attente avec observation dynamique, recommandation de se soumettre à un examen tous les six mois et, en cas de danger, à la résection du polype. Le traitement dans ce cas est effectué à l'aide de médicaments.

Traitement médicamenteux des polypes

Il s'agit d'éliminer les symptômes de la maladie. En cas de gastrite existante (et cela est observé chez presque tous les patients atteints de polypes), éliminez les plaintes existantes. Les médicaments tentent d'améliorer la motilité de l'estomac et des intestins. Ceci est réalisé en prenant de la ranitidine, du motilium et d’autres médicaments de ce groupe. En cours de route, les violations de l'activité de sécrétion de l'estomac sont éliminées.

Enlèvement endoscopique de polypes

Ces dernières années, on a commencé à appliquer des méthodes plus simples d’élimination du polype de l’estomac. Au stade initial de développement, il est possible de gérer avec succès une intervention endoscopique. Avec la gastroscopie, les polypes simples et multiples peuvent être enlevés.

Une boucle spéciale est insérée à travers le canal du gastroscope dans la cavité de l'estomac, qui serre la tige du polype à la base même, puis une diathermocoagulation est effectuée (cautérisation avec un courant) et le polype meurt et est retiré. La procédure chirurgicale s'appelle électro excision.

Après l'intervention, les patients subissent une gastroscopie de contrôle 3 mois après la chirurgie. Si nécessaire, nommer une électrocoagulation supplémentaire - cautérisation des tissus résiduels. La guérison complète a lieu après 2 mois. Les patients ayant subi une électroexcision et une électrocoagulation sont recommandés pour des examens réguliers afin de détecter une éventuelle récurrence d'un polype.

Important: les biopsies fréquentes d'un polype peuvent accélérer la croissance et favoriser la malignité. Par conséquent, le médecin doit soigneusement peser le besoin de recherches répétées.

Résection de l'estomac

En présence de gros polypes, entraînant des complications sous forme de saignement et d'obstruction, des rechutes répétées (polypes répétés), ainsi qu'en cas d'évolution maligne, une résection de l'estomac est nécessaire, c'est-à-dire une élimination de la partie de l'estomac sur laquelle les polypes apparaissent.

Remèdes populaires dans le traitement du polype gastrique

Pendant des siècles, la médecine traditionnelle a rassemblé un grand nombre de façons de traiter les maux d'estomac. Important: Aucune des recettes de la catégorie «Médecine traditionnelle» ne peut être utilisée sans l’autorisation d’un médecin et doit être associée à des méthodes médicales pour le traitement des polypes gastriques et des maladies associées.

Pour les polypes, les médicaments suivants sont considérés comme les meilleurs:

  • Un mélange de miel et de beurre. 1 litre de chaque ingrédient à cuire dans une casserole à feu doux pendant 2 heures. Ne pas oublier de remuer jusqu'à une masse homogène. Ensuite, laissez le mélange refroidir et refroidir au réfrigérateur. Prendre 1 cuillère à soupe le matin une demi-heure avant les repas. Au fil du temps, le polype peut disparaître.
  • Un mélange de miel, d'huile d'olive et de jus de citron. Le miel et l'huile d'olive prennent 0,5 litre, le jus de 2 citrons pressé. Remuez bien. La composition résultante est stockée au réfrigérateur. Prendre 1 cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas. La durée du traitement est un mois. Répéter tous les six mois.
  • Un mélange de jaunes d'oeuf et de graines de citrouille. Faites bouillir 7 œufs, retirez les jaunes. Ajouter la farine à base de 6 cuillères à soupe de graines de citrouille et les jaunes dans 0,5 litre d'huile de tournesol. Réchauffer Mettre au bain-marie et incuber environ 20 minutes. Laisser refroidir puis conserver au réfrigérateur. Composition médicinale prendre 1 cuillère à café le matin pendant 5 jours. Ensuite, vous avez besoin d'une pause, également 5 jours. Continuez à prendre le médicament.

Fais attention: commencer le traitement des polypes gastriques avec des remèdes populaires, n'oubliez pas de consulter votre médecin, car Dans certaines situations, la médecine traditionnelle peut être impuissante et vous ne manquez que le temps et vous provoquez des complications supplémentaires de la maladie.

Mesures préventives pour prévenir l'apparition et la réapparition de polypes.

Hélas, il n’existe pas de mesures spéciales pour la prévention des polypes gastriques. Pour prévenir l'apparition de ces formations, il est nécessaire de traiter la gastrite chronique existante.

N'oubliez pas d'être prudent lorsque vous prenez des médicaments qui tendent à détruire la muqueuse gastrique. Tout d’abord, nous parlons d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (Voltaren, Ibuprofen, Diclofenac sodium, etc.)

Il est nécessaire de limiter la consommation d'alcool, de café. Il est conseillé d'exclure de fumer.

Régime alimentaire pour un polype de l'estomac

Un régime bien choisi et observé est un moyen efficace de prévenir l'apparition et le développement de polypes.

Pour s'y conformer, vous devez vous abstenir de:

  • marinades et marinades;
  • aliments en conserve;
  • plats fumés, frits et épicés;
  • bouillons de viande gras;
  • boissons fortes avec de la caféine.

Recommandé pour manger:

  • produits laitiers fermentés, fromage cottage, crème;
  • soupes de légumes;
  • viande et poisson maigre bouilli;
  • bouillie de céréales;
  • légumes pointus, en purée et cuits au four;
  • fruit sucré;
  • œufs à la coque;
  • tisanes, compotes de fruits non acides, eau minérale;
  • desserts sucrés (biscuits, biscuits, marmelade).

Pour plus d'informations sur les polypes et les complications possibles, vous pouvez consulter cette revue:

Vladimir Stepanenko, chirurgien

18 652 vues totales, 3 vues aujourd'hui

Polypes de l'estomac

Les polypes gastriques sont des excroissances bénignes de la structure glandulaire émanant de la muqueuse gastrique. Les polypes de l'estomac se développent de manière asymptomatique. Cependant, lorsqu'ils atteignent de grandes tailles, ils peuvent provoquer des saignements gastriques, des crampes abdominales, des difficultés à évacuer les aliments de l'estomac. la malignité des polypes est possible. Le diagnostic repose sur la fibrogastroscopie et la biopsie endoscopique, la radioscopie de l'estomac. Les tactiques relatives aux polypes gastriques peuvent être futures (observation et contrôle dynamiques) ou chirurgicales actives (élimination des polypes au cours d'une endoscopie ou d'une chirurgie abdominale).

Polypes de l'estomac

Les polypes gastriques sont des formations épithéliales tumorales de nature bénigne qui apparaissent sur la paroi interne de l'estomac. Il s'agit d'une maladie très courante en gastro-entérologie, qui ne se manifeste souvent pas cliniquement et qui est retrouvée au cours de la fibrogastroscopie pour une pathologie différente. En règle générale, les polypes gastriques sont caractéristiques des patients d'âge moyen (40 à 50 ans), mais peuvent également survenir chez les personnes plus jeunes et les enfants. Plus souvent (plus de 2 fois), des polypes gastriques se développent chez l'homme. Dans la plupart des cas, les polypes gastriques sont situés dans le pylore de l'estomac, moins souvent dans le corps de l'estomac. Les polypes simples sont retrouvés dans 47% des cas, multiples - dans 52% des cas; environ 1-2% des patients ont une polypose gastrique diffuse.

Causes et classification des polypes gastriques

Facteurs contribuant à la survenue de polypes gastriques: âge supérieur à 40 ans; Infection à Helicobacter pylori (des polypes se développent souvent sur le fond de la gastrite); prédisposition génétique (caractéristique du polype adénomateux - une maladie caractérisée par le fait que les polypes se courbent principalement dans le gros intestin, mais peuvent se retrouver dans d'autres parties du tube digestif).

Selon les signes morphologiques, les polypes gastriques sont divisés en adénomateux et hyperplasiques.

Les polypes hyperplasiques se retrouvent presque 16 fois plus souvent, ils sont une prolifération de cellules épithéliales de l'estomac et ne sont pas une vraie tumeur. En raison de sa structure morphologique, les polypes hyperplasiques ne sont presque jamais malignes.

Les polypes adénomateux se forment à partir de cellules glandulaires et sont des tumeurs bénignes de l'estomac avec un risque élevé de dégénérescence en cancer de l'estomac (en particulier pour les grandes formations de plus de deux centimètres).

Les polypes adénomateux (adénomes gastriques) sont à leur tour subdivisés en fonction de la structure histologique en tumeurs tubulaires, papillaires et papillotubulaires (en fonction de la prévalence des structures tubulaires glandulaires ou papillaires dans le tissu tumoral). Outre les caractéristiques morphologiques, les polypes sont classés par nombre (simple et multiple) et par taille.

Symptômes de polypes d'estomac

En règle générale, les petits et les jeunes polypes ne se manifestent pas cliniquement ni ne se manifestent par des symptômes de gastrite, à l'origine du développement des polypes.

Les grandes formations peuvent être compliquées par des saignements gastriques (et ensuite du sang se retrouve dans les selles - selles goudronneuses ou vomissements avec du sang). La taille importante du polype peut causer des problèmes d'estomac. Les polypes des jambes peuvent sortir par le pylore dans le duodénum et être piégés, provoquant des crampes aiguës sous le sternum, irradiant dans tout l'abdomen.

Les polypes peuvent contribuer au développement des complications suivantes: formation d'ulcères et de saignements internes, difficulté à évacuer les aliments de l'estomac au duodénum jusqu'à l'obstruction gastrique, pincement d'un polype par le pylore (pour les polypes sur la tige longue et mince), malignité (pour les polypes adénomateux).

Diagnostic des polypes gastriques

Le plus souvent, les polypes sont détectés par un examen endoscopique ou radiologique de la gastrite. Les patients ne notent aucun symptôme spécifique; en règle générale, les polypes sont accompagnés d'une inflammation chronique de la muqueuse gastrique, de sorte que les manifestations de la gastrite apparaissent au premier plan.

La technique de diagnostic la plus informative est la gastroscopie - examen endoscopique, qui permet d’examiner en détail la muqueuse gastrique, de révéler les formations, d’évaluer leur taille et de procéder à une biopsie pour une analyse histologique. L'examen radiographique de l'estomac avec un agent de contraste vous permet de définir le relief des parois de l'estomac et de détecter la présence de polypes.

Parmi les mesures de diagnostic en laboratoire, il n’existe pas de méthode spécifique pour détecter les polypes gastriques, mais si vous pensez que le polype saigne, vous pouvez effectuer un test de recherche de sang occulte dans les selles. Avec des saignements fréquents dans l'analyse générale du sang peut indiquer des signes d'anémie. Pour identifier l'infection à Helicobacter pylori, une PCR est effectuée et les anticorps sont détectés par ELISA.

Traitement des polypes gastriques

Observez les recommandations et les rendez-vous du gastro-entérologue. En fonction de la taille, du nombre et des caractéristiques morphologiques des polypes, le médecin détermine les mesures thérapeutiques à prendre, mais dans tous les cas, la meilleure mesure de traitement est l’élimination des polypes. Les petits polypes peuvent être enlevés par endoscopie. Les grands polypes et les formations à base large nécessitent une intervention chirurgicale plus grave.

Parfois, avec des polypes hyperplasiques de petite taille, un médecin peut proposer une tactique d’attente - diète et suivi avec examen régulier (examen fibrogastoscopique) de l’estomac au moins une ou deux fois par an. Le médecin note la dynamique de croissance des polypes, la nature des modifications de leur surface (formation d'irrégularités, érosions, ulcérations, saignements), la formation de nouveaux excroissances. Une forte accélération de la croissance et une modification de la surface d'un polype peuvent être des signes de malignité.

En cas de développement de complications, la question de l'ablation chirurgicale ou, si possible, endoscopique d'un polype est soulevée. Après le retrait du polype, les patients doivent également être examinés régulièrement pour déterminer le risque de récurrence des polypes.

Les patients après le retrait endoscopique de polypes (électroscission ou électrocoagulation) doivent subir une endoscopie de contrôle dans 10 à 12 semaines afin de clarifier le caractère complet du nettoyage des parois de l'estomac par les polypes. Parfois, ils effectuent l'élimination des résidus de polypes. La guérison finale des défauts de la muqueuse résultant de l'élimination endoscopique des polypes a lieu dans un délai de deux à huit semaines.

Il convient de rappeler qu'avec un suivi endoscopique régulier de la muqueuse gastrique avec des biopsies fréquentes, la croissance des polypes peut s'accélérer. L'endoscopie contribue également à la propagation d'une formation maligne sujette aux métastases.

La gastrectomie est réalisée dans le cas de gros polypes, de multiples polypes souvent récurrents, de formations compliquées de saignement important, de nécrose, de pincement, d'obstruction de l'estomac, de tumeur maligne du polype. Il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique pour les polypes gastriques, mais comme cette maladie survient souvent lors d’une gastrite, les médicaments sont prescrits conformément aux principes de traitement de cette maladie.

Prévention des polypes gastriques

La médecine moderne n'émet pas de mesures spécifiques pour la prévention des polypes gastriques. Les mesures préventives devraient viser principalement à prévenir la survenue d'une gastrite (ou un traitement opportun et adéquat), car c'est la gastrite chronique qui est le principal facteur contribuant au développement et au développement des polypes gastriques.

Pour prévenir les maladies de l’estomac, les principales mesures sont les suivantes: nutrition rationnelle conformément au régime, limitation du tabagisme et de la consommation d’alcool, contrôle des médicaments pris (utilisation prudente de médicaments gastrotoxiques, en particulier d’analgésiques et d’antipyrétiques du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Les patients qui ont révélé des polypes de l’estomac doivent respecter un régime alimentaire, à l’exception des produits irritants pour la muqueuse gastrique (épicé, salé, acide, frits, fumés), ainsi que des aliments qui augmentent la sécrétion d’acide chlorhydrique. Il est souhaitable d'abandonner complètement l'alcool et le tabac: l'alcool a un effet néfaste direct sur la membrane muqueuse, ce qui peut entraîner une érosion et une ulcération du polype. Fumer affecte également l’état de la paroi stomacale en réduisant ses propriétés protectrices et en contribuant à augmenter la production d’acide chlorhydrique.

Les préparations d'un groupe de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiquées chez les patients atteints de polypes gastriques.

Prédiction des polypes gastriques

Lors du retrait des polypes, le pronostic est favorable. La seule chose à faire est qu’il existe une forte probabilité de récurrence, mais une observation régulière au dispensaire permet de détecter rapidement une rechute et d’enlever de nouvelles formations à un stade précoce en utilisant des méthodes peu invasives. Après le retrait des polypes, la récupération est généralement complète. L'évolution prolongée de la maladie peut entraîner un cancer de l'estomac.

Polype adenomatous de l'estomac

Pas trop souvent, cependant, une maladie dangereuse - polype adénomateux de l'estomac. Il a été décrit pour la première fois au XVIe siècle par Amato Lusitano, médecin et écrivain portugais, après avoir ouvert l'estomac et les polypes trouvés. Le premier diagnostic correct a été posé par le médecin russe Vasily Obraztsov. Il a réussi une opération et a retiré le polype du patient ainsi que des fragments de la membrane muqueuse. Depuis lors, la maladie a été traitée chirurgicalement.

Les polypes apparaissent comme une pathologie après des maladies infectieuses et inflammatoires (gastrite, gastroduodénite). Ce sont des tumeurs d'étiologie bénigne (peuvent être sur le pédicule ou sur une base large), ont une couleur rouge, rose ou grise, se développent sans symptômes spécifiques. Mais, pour atteindre une grande taille, causer des problèmes sous la forme de saignements, douleurs à l'estomac. Le danger des polypes est qu'ils sont des précurseurs du cancer de l'estomac.

Les causes

L'apparition d'une tumeur bénigne est due à une violation de la séquence correcte de récupération de la muqueuse gastrique. La composition glandulaire des cellules est la cause des polypes adénomateux. Leur présence dans l'estomac indique une condition précancéreuse, aussi la génétique et les gastro-entérologues discutent-ils encore des facteurs d'apparence.

Les plus probables sont les suivants:

  • Âge supérieur à 40 ans: une tumeur est provoquée par des changements naturels liés à l'âge. C'est chez les personnes de ce groupe d'âge que le risque d'oncologie est élevé;
  • Prédisposition génétique: la génétique l'explique par la composition spécifique du suc gastrique et de l'acide chlorhydrique;
  • Gastrite, gastro-duodénite, ulcère gastroduodénal: un processus inflammatoire gastrique favorise la reproduction des micro-organismes et affaiblit la résistance des muqueuses.
  • L'utilisation de certains médicaments. L'aspirine, l'ibuprofène et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens sont particulièrement nocifs;
  • Stress chronique. On considère que les personnes exerçant des professions telles que l’enseignant, le responsable, l’ouvrier commercial sont les plus touchées par la maladie;
  • Malnutrition et mauvaises habitudes. Selon les statistiques, on trouve plus souvent des polypes adénomateux de l’estomac chez les consommateurs d’abus d’alcool, chez les fumeurs ainsi que chez les amateurs d’aliments gras et épicés;
  • Maladie juvénile: polype adénomateux congénital;
  • Syndrome de Pates-Jigs: les muqueuses de l’estomac et l’ensemble du système digestif présentent des taches étendues avec hyperplasie;
  • Hérédité: Bien que seulement l'hypothèse, mais cela signifie que le polype peut être trouvé à tout âge;
  • L'exposition aux radiations, dont l'effet affecte les muqueuses du corps (y compris l'estomac).

Il convient de rappeler que le plus dangereux est le polype adénomateux de l’estomac sur une base large, car il présente un degré très élevé de malignité (transformation en une tumeur maligne).

Classification

En fonction du nombre de néoplasmes, les polypes sont divisés en:

  • Célibataire: caractérisé par le fait qu’ils ne révèlent pas leur présence, les symptômes sont absents. Vous pouvez en apprendre davantage sur leur présence par hasard lors d'un examen médical pour une autre maladie ou lorsqu'un polype atteint une taille importante. Dans ce cas, la tactique des médecins - l’attente, qui consiste à observer et à contrôler, ainsi qu’au traitement conservateur des maladies associées.
  • Multiple (plus de trois polypes): le traitement consiste en une intervention chirurgicale.

Histologiquement distinguer ces types de polypes:

  • Un simple polype adénomateux de l'estomac, constitué de glandes séparées par des couches de tissu conjonctif;
  • Polype en prolifération dans lequel se trouvent des glandes qui ne produisent pas de mucus.

Les polypes adénomateux sont divisés en 3 types:

  • Tubulaire (la probabilité de renaissance est minime);
  • Mixte;
  • Villous (plus dangereux, renaissant dans des tumeurs malignes - 40%, réapparaissent dans un tiers des cas après leur retrait);
  • Polypose familiale (diffuse), dans laquelle il existe un grand nombre de polypes - jusqu'à 1 000. Dans certains cas, ils ne quittent pas les zones non touchées. La probabilité de malignité atteint 80% à 100%.

Les symptômes

La présence de la maladie peut être détectée lorsque les polypes atteignent des tailles supérieures à 2 cm de diamètre, selon les caractéristiques suivantes:

  • Douleurs fréquentes à l'estomac, que les patients absorbent avec l'aide d'analgésiques en essayant de s'automédication;
  • Mauvaise haleine (avec des dents et des gencives en bonne santé), indiquant la décomposition de la membrane muqueuse due à un processus inflammatoire causé par un polype;
  • Mauvaise digestion des aliments, entraînant une sensation de lourdeur de l'estomac pendant longtemps. Si le polype a atteint une grande taille, il peut y avoir des vomissements, des flatulences, des éructations;
  • Melena - selles goudronneuses, vomissements couleur café - symptômes de saignement pouvant survenir à la fois chez les polypes petits et grands (le plus souvent en présence de polypes à la jambe);
  • Mucus et sang écarlate dans les matières fécales;
  • Augmentation de la formation de gaz avec une nutrition appropriée. Il y a une gêne causée par des grondements et des douleurs d'estomac;
  • Douleur dans l'anus, autour du nombril, dans l'épigastre;
  • Démangeaisons dans l'anus;
  • La diarrhée est difficile à arrêter ou la constipation dure plusieurs jours. Le corps est épuisé, une faiblesse et une anémie apparaissent.

Diagnostics

À partir du moment où un polype gastrique apparaît, sa détection peut prendre jusqu'à 5 ans. Afin de mener un traitement adéquat, il est nécessaire de diagnostiquer correctement et systématiquement.

Comme il n'est pas possible de diagnostiquer visuellement un diagnostic, les mesures suivantes sont prises pour le configurer:

  1. Test sanguin général (clinique) montrant une ESR accrue, une leucocytose, une anémie (taux d'hémoglobine faible et nombre d'érythrocytes inférieurs à la normale).
  2. Analyse biochimique du sang.
  3. Analyse du sang occulte fécal.
  4. Examen endoscopique. Pendant la procédure, un tube spécial avec une lampe de poche et une caméra est inséré dans l'estomac. Une image est affichée sur le moniteur, où vous pouvez voir tous les changements et détecter la présence d'un polype dans l'estomac.
  5. Échographie endoscopique. Pendant l’étude, vous pouvez voir sur le moniteur une tache sombre indiquant un polype. Cette méthode de diagnostic est indolore, ses ultrasons sont sans danger. Par conséquent, il convient pour examiner des personnes de tout âge.
  6. Rayon X avec un agent de contraste (baryum). Utilisé moins fréquemment. Il est utilisé pour la suspicion de gros polypes, ainsi que pour la présence de néoplasmes d'étiologie bénigne et maligne.
  7. Résonance magnétique ou tomodensitométrie. Utilisé beaucoup moins fréquemment, mais avec des performances élevées.

En cas de détection de polype adénomateux de petite taille, celui-ci est retiré lors de la procédure et aucune anesthésie n'est utilisée. Cette méthode simple vous permettra de résoudre rapidement et facilement le problème.

Traitement des polypes gastriques adénomateux

Le traitement avec des méthodes thérapeutiques conservatrices n'est pas effectué. Il n'y a pas non plus de moyens populaires. Médicaments prescrits par un gastro-entérologue, destinés au traitement des processus inflammatoires à l'origine d'un polype. Les médicaments les plus couramment prescrits sont Almagel, Omez (omprozole), Renny, De-nol et autres. La réussite d'un traitement repose non seulement sur la prise de médicaments, mais aussi sur un mode de vie sain, le respect d'un régime alimentaire particulier. Pendant le traitement, il est recommandé d'exclure de tels produits:

  • L'alcool et les boissons gazeuses qui provoquent des ballonnements;
  • Produits frits et fumés qui irritent la membrane muqueuse;
  • Café
  • Le salage, en raison de leur acidité accrue et du risque de saignement;
  • Kiwi, ananas, fruit aigre.

Dans les cas où un polype mesure moins de 2 cm de diamètre, les médecins adoptent une tactique d'attentisme. Parfois, après traitement et élimination de Helicobacter Pylori, vous pouvez observer la régression du polype. Dans d'autres cas, la seule méthode efficace est la chirurgie. La méthode préférée et la plus efficace est l'extraction endoscopique, dans laquelle de telles techniques sont utilisées:

  • Supprimer un polype à l'aide d'une boucle;
  • Biopsie (en présence de plusieurs polypes de petite taille);
  • Cautérisation, c'est-à-dire élimination des tissus du polype à l'aide d'un courant électrique;
  • Résection de la muqueuse avec le polype.

Cette technique comporte un certain nombre de contre-indications, notamment:

  • État grave du patient;
  • La présence d'un stimulateur cardiaque;
  • Mauvaise coagulation du sang.

Des complications sont possibles: saignement pendant et après la chirurgie, perforation des parois, mais la plus défavorable - un pourcentage élevé de récidives. Après 1,5 mois après le traitement, il est nécessaire de subir un examen endoscopique répété. Si nécessaire, le médecin retirera les fragments restants d'un polype adénomateux dans l'estomac.

Si sa taille est grande, ainsi que si la récurrence ou la suspicion de transformation maligne est constante, un traitement radical est effectué - une polypectomie (élimination complète) du polype. En fonction de la situation, conduisez:

  • Enlèvement d'une partie de l'estomac (résection segmentaire);
  • Ablation complète de l'organe (gastrectomie).

Les conséquences d'un traitement tardif et d'une intervention chirurgicale peuvent être:

  • Cancer de l'estomac;
  • Un polype en expansion peut entraîner une diminution de la perméabilité de l'estomac, car il ne permettra pas aux aliments de se déplacer dans le tractus gastro-intestinal;
  • La sortie d'un polype sur le pédicule vers le duodénum, ​​ce qui provoque une obstruction intestinale. Accompagné de douleurs aiguës, car il est susceptible d'être pincé par le pylore (une valve située entre l'estomac et le duodénum);
  • Dysplasie de l'estomac, qui est une condition précancéreuse;
  • Ulcères sur les polypes, apparaissant en raison de l'exposition chimique du contenu de l'estomac. Pour cette raison, il se produit un saignement qui peut durer indéfiniment. En conséquence, le patient ressent une faiblesse, des vertiges, une fatigue.

L'estomac est un organe important de la personne et son bon fonctionnement est un gage de la santé de tout l'organisme. Par conséquent, si vous avez une gastrite, un ulcère peptique ou tout autre problème, une consultation urgente d’un gastro-entérologue est nécessaire, ce qui aidera à les résoudre.