Traitement de la gastrite antrale

La cause principale du développement de reflux gastritique dans l'antre de l'estomac est une infection par Helicobacter pylori pathogène. Le microbe a un effet négatif sur les glandes de l'organe et endommage la muqueuse épithéliale. L'infection peut survenir à l'arrière-plan des troubles auto-immuns. Il existe de nombreuses méthodes de diagnostic de l'hyperplasie, avec établissement de la cause et sélection du schéma de traitement approprié. Si vous commencez une gastrite de reflux, des complications dangereuses qui menacent la vie humaine vont se développer.

Antrum et son inflammation

L'estomac est formé de trois sections:

  • en haut
  • des corps;
  • inférieur, qui s'appelle également antral, pyloric ou antrum.

La partie inférieure de l'estomac est tapissée de cellules de la glande sécrétant deux substances importantes:

  • les bicarbonates nécessaires pour neutraliser la masse alimentaire, traités au suc gastrique et sans danger pour les mouvements ultérieurs dans les intestins;
  • mucus qui protège la coquille contre l’acide chlorhydrique agressif.

Lorsque l'inflammation de la région atrale développe une gastrite de type B et un bulbit. Fondamentalement, la maladie survient sous forme érythémateuse chronique, qui survient lors de gastrite aiguë ou catarrhale non traitée. L'hyperplasie s'accompagne d'une augmentation de l'acidité, car la coque de l'antre produit l'hormone gastrine, responsable de la production d'acide chlorhydrique. Par conséquent, la gastrite de reflux et le bulbe sont hypersécrétoires.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la gastrite de l'antre deviendra une forme dégénérative-dystrophique, à la suite de laquelle des cicatrices apparaîtront sur la membrane muqueuse, la lumière sera rétrécie et le passage au 12-duodénum sera difficile. La maladie est souvent compliquée par une oesophagite.

Causes de la gastrite antrale de l'estomac

Facteurs provoquant une gastrite antrale:

  • intoxication par des hélicobactéries;
  • traitement à long terme avec certains médicaments;
  • fumer;
  • l'alcoolisme;
  • utilisation fréquente d'aliments chauds et épicés;
  • stress, névrose;
  • destruction vasculaire;
  • brûlures corporelles étendues;
  • Infection par le VIH;
  • infection à candidose, cytomégalovirus;
  • infection parasitaire;
  • déséquilibre auto-immunitaire.

Dans la plupart des cas, la gastrite antrale, comme le bulbit, est causée par des hélicobactéries. En raison de l'activité vitale des microbes provoquée par l'inflammation des muqueuses, une duodénite, des ulcères, voire un cancer de l'estomac et un lymphome peuvent se développer. Le corps est affecté comme suit:

  1. Helicobacterium pénètre dans l'estomac et se fixe sur les cellules de l'épithélium.
  2. En raison de l'activité vitale, l'urée est convertie en ammoniac et l'acide est neutralisé dans l'organe.
  3. Un foyer érythémateux infectieux se forme au site d’accumulation de bactéries.
  4. L'inflammation se développe en raison de la mort des cellules épithéliales. Le processus d'ulcération commence.
Retour à la table des matières

Caractéristiques cliniques des espèces

La gastrite de l'antre est de deux formes:

  • Aiguë, qui se développe avec des brûlures chimiques ou thermiques, des dommages mécaniques, des infections bactériennes, aiguës et toxicologiques.
  • Gastrite antrale chronique caractérisée par des foyers d’atrophie. Il se développe à partir d'une forme aiguë négligée et se caractérise par un parcours lent avec alternance de rémissions et d'exacerbations.

La gastrite catarrhale présente une grande diversité d'espèces en fonction des caractéristiques du tableau clinique. Par type de lésions sont distingués:

  • La gastrite érythémateuse est une sous-espèce de la forme chronique. Il se manifeste par une irritation, une inflammation, une érosion de la membrane muqueuse et se manifeste par une rougeur superficielle et un gonflement de la membrane sans lésion profonde.
  • Type mixte Combine les caractéristiques des formes hémorragique, hypertrophique, érosive et antrale. La forme mixte de la gastrite correspond à une acidité élevée dans l'estomac.
Retour à la table des matières

Symptômes de la gastrite superficielle

La gastrite de l'antre superficiel se caractérise par une inflammation de la couche externe de l'épithélium de l'estomac sans formation de zones érosives, ulcéreuses ou cicatrisées. Dans le même temps, les fonctions des cellules de la glande sont préservées. L’efficacité du traitement étant élevée, le pronostic est bon dans la plupart des cas. La gastrite antrale symptomatique superficielle est semblable à d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal. Mais vous pouvez sélectionner des fonctionnalités spécifiques:

  • brûlures d'estomac avec régurgitation acide, indiquant une augmentation de la concentration d'acide gastrique;
  • défécation avec altération, dans laquelle la constipation alterne avec la diarrhée due à un dysfonctionnement digestif;
  • sensibilité épigastrique une heure et demie après avoir mangé ou l'estomac «affamé»;
  • nausée, sensation de lourdeur.
Retour à la table des matières

Érosif

La gastrite antrale focale découle de la forme précédente, mais affecte les couches profondes de l'épithélium. Des ulcères simples ou multiples et des érosions se forment. Le traitement est difficile, difficile à prévoir. Dans un processus érosif, les symptômes de la forme de surface sont dupliqués, mais avec une plus grande force. Peut-être l'apparition de vomissements avec des stries sanglantes, l'apparition de matières fécales noircies, indiquant une érosion hémorragique.

Folliculaire

Fait référence à des formes rares. Il se forme avec une forte lésion de l'épithélium d'hélicobactéries. Dans les plaies formées, les lymphocytes s'accumulent. Des follicules sont formés qui bloquent les glandes sécrétant des bicarbonates. L'hyperplasie est directement liée à l'état du système immunitaire humain. La symptomatologie est la même que pour la forme superficielle. Les exceptions sont les douleurs fréquentes mais non sévères avec une inflammation folliculaire.

Hyperplasique

Il se développe sur le fond de l'hyperplasie du mucus avec une croissance forte. Plusieurs petits polypes sont formés. L'hyperplasie arrive:

  • diffuse, c'est-à-dire distribuée dans toute la cavité de l'estomac;
  • local, c’est-à-dire concentré dans un certain lieu.

Les symptômes spécifiques ne sont pas associés à l'hyperplasie. Diagnostiqué uniquement avec un examen gastroscopique. Le tableau clinique est commun.

Inflammation diffuse

L'inflammation est caractérisée par une atrophie, une prévalence, une uniformité et une uniformité des lésions dans la lumière gastrique. Caractéristiques spécifiques:

  • dysfonctionnement de la fonction digestive dû à une inflammation de toute la surface de l'estomac;
  • intoxication grave due à des aliments non digérés stagnants et à l'absorption des toxines résultantes;
  • faiblesse, nausée constante, fièvre;
  • douleur épigastrique sévère persistante.
Retour à la table des matières

Chez les femmes enceintes et allaitantes

La gastrite antrale apparaît pendant la grossesse avec une prédisposition génétique ou un cas existant de la forme catarrhale de la maladie dans l'histoire des femmes. Le principal danger de la gastrite hyperplasique antrale est le vomissement, qui peut entraîner une fausse couche à un stade précoce ou une naissance prématurée à une période ultérieure. Les vomissements fréquents et abondants constituent une menace pour la vie d'une femme enceinte en raison d'une déshydratation rapide.

La gastrite n'affecte pas le fœtus ni le nourrisson nourri. Mais il est interdit de se soigner soi-même, de consommer des médicaments sans le consentement du médecin en raison du risque d'empoisonnement du bébé par le lait ou de la défaillance du fœtus. Le traitement est choisi par le médecin sur la base des données de diagnostic et des particularités de l’état de la femme. Fondamentalement, la gastrite est traitée avec une thérapie de régime.

Chez les enfants

L'évolution de la gastrite infantile varie selon les catégories d'âge:

  1. Au cours de la période néonatale, les bébés ont souvent tendance à cracher une grande quantité de nourriture. Cette manifestation est appelée gastrite physiologique, qui ne nécessite pas de traitement spécifique et disparaît avec le temps. La principale condition pour son élimination est d'assurer la bonne nutrition de l'enfant en excluant les aliments acidifiants du régime alimentaire. Si les symptômes persistent longtemps, consultez votre médecin.
  2. À l’école primaire, l’inflammation commence en raison d’un changement important de régime alimentaire et d’une augmentation du stress psychologique et physique. La symptomatologie correspond au développement de la maladie chez l'adulte. Le traitement est basé sur le respect des règles de nutrition. Le traitement médicamenteux est prescrit par un médecin.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Un ensemble de méthodes est nécessaire, dont le but est une définition précise de l'étiologie, le type d'agent responsable de l'hyperplasie. Le diagnostic est établi à partir d'informations sur l'anamnèse et les manifestations d'une maladie érythémateuse. Produit par:

  • examen de la cavité gastrique avec un endoscope;
  • prélèvement de biopsie pour déterminer la présence d'Helicobacter;
  • analyse des matières fécales et des vomissures, du sang;
  • test respiratoire pour la présence dans l'air exhalé de Helicobacter pylori.

Aux premières étapes, les méthodes instrumentales suivantes sont utilisées:

Si des symptômes aigus sont observés ou si le cours de l'hyperplasie est passé à un stade sévère, les méthodes instrumentales ne sont pas appliquées. Les procédures de qualification supplémentaires sont:

Sonnant

  • fonction de sécrétion de l'estomac;
  • niveau de production de jus digestif.

Une sonde mince de diamètre inférieur à 0,5 cm est introduite dans l'estomac par la bouche. Une pompe est fixée à l'extrémité libre du tube pour pomper le contenu gastrique. Un échantillon de la sécrétion basale est prélevé par portions. Après avoir recueilli la quantité requise de sécrétions à jeun, le patient reçoit un petit-déjeuner stimulant avec des sécrétions contenant de l'histamine. Après 30 minutes, répétez le pompage. La durée totale de détection est de 2,5 heures. Les échantillons sont envoyés pour analyse en laboratoire afin d'obtenir:

  • les valeurs d'acidité, la concentration de peptides et d'autres substances;
  • Descriptions de la quantité et de la consistance du liquide dans l'estomac.
Retour à la table des matières

Gastroscopie

L'endoscopie fibrogastroduodénale est la méthode la plus efficace et la plus précise pour diagnostiquer une gastrite hyperplasique et d'autres formes. Pour le transporter, l’endoscope flexible est utilisé avec une caméra à une extrémité et un moniteur à l’autre. À l'aide d'un outil, l'état de l'estomac est examiné de l'intérieur. Le traitement de la cavité buccale avec une solution anesthésique est nécessaire pour détendre les muscles et soulager la douleur. EGD détermine:

  • localisation de foyers érythémateux d'inflammation;
  • type de lésion.

De plus, le diagnostic se différencie d'autres pathologies similaires de l'estomac.

Biopsie

L'EGD est nécessairement accompagné d'une biopsie, ce qui améliore la précision du diagnostic de la maladie érythémateuse. Des fragments séparés de tissus affectés sont prélevés dans différentes zones de l'estomac afin de réaliser un ensemble de tests de laboratoire.

Recherche en laboratoire

  1. Tests sanguins généraux pour déterminer la composition. À propos de la gastrite indique un faible taux d'hémoglobine, de VS et de globules rouges.
  2. La biochimie indique une diminution des protéines, une augmentation de la bilirubine et la présence d'anticorps anti-hélicobactéries. Le manque de pepsinogenov indique que la gastrite atrophique antrale a commencé et que le risque de malignité a augmenté.
  3. L'étude des matières fécales, aide à diagnostiquer l'urine:
    • déséquilibre acide;
    • niveau de fermentation;
    • la présence d'impuretés indésirables, telles que les acides gras, l'amidon, les fibres musculaires, le tissu conjonctif, ce qui permet de déterminer une gastrite atrophique antrale.

Traitement

Le traitement de la gastrite antrale est complexe et dépend du type, du niveau d’acidité, de la nature du parcours. Il est effectué en ambulatoire. Méthodes thérapeutiques:

  • prendre des médicaments;
  • régime épargnant;
  • recettes folkloriques;
  • physiothérapie.

La durée du cours dépend des symptômes et de leur gravité. Forme érythémateuse chronique peut être traitée pendant des mois.

Régime alimentaire

  1. Nourriture - température de la pièce.
  2. Aliments interdits au menu: glaces, boissons froides. Ils peuvent provoquer des spasmes dans les vaisseaux sanguins et des plats trop chauds peuvent provoquer des blessures.
  3. Alimentation fractionnée - après 2,5 heures.
  4. Ingrédients de la ragoût, bouillir, cuire au four.
  5. Aliments frits, épicés, aigres, marinés, interdits, qui stimulent la formation de gaz.
  6. Pendant la période d'exacerbation, le menu recommandé est le tableau numéro 1. Aliments interdits à base de fibres grossières.
Retour à la table des matières

Des médicaments

  • stabilisation de l'acidité en prenant des antiacides, des inhibiteurs de proton, des bloqueurs d'histamine;
  • régulation des fonctions du tractus gastro-intestinal - "Motilium", "Zerukal";
  • assurer la protection des cellules épithéliales de l'exposition au contenu acide en prenant des activateurs de la sécrétion de mucus - huile d'argousier, Solcoseryl;
  • la destruction des hélicobactéries par des antibiotiques, des médicaments contenant du bismuth.

La gastrite antrale aiguë est traitée avec "Motillak", des antiacides ("Gefal", "Almagel"), des médicaments enveloppants ("De-nol", "Sukralfat"). L'atrophie ulcéreuse est traitée avec de l'oméprozole et de la ranicidine pour stabiliser la fonction digestive en stabilisant la sécrétion d'acide chlorhydrique. Pentoxyl et Methyluracid sont recommandés pour la réparation cellulaire.

L'œsophagite antrale est traitée avec des médicaments qui améliorent la motilité intestinale.

Recettes folkloriques

  1. Buvez sur un estomac vide du jus de pommes de terre. Le cours dure 10 jours.
  2. Infusion de 10 g de racine de bardane dans 1 litre d’eau bouillante âgée de 12 heures. Prendre 150 ml 4 fois.
  3. Buvez du jus de chou 50 ml à chaque fois avant les repas.
  4. Infusion de 5 g de racine de calamus dans 250 ml d’eau bouillante. Buvez avant les repas.
  5. Buvez 5 g d'aloès pendant une demi-heure avant les repas pendant 30 jours.
  6. Une infusion de camomille, de tilleul, de menthe, de graines de lin au lieu de thé.
Retour à la table des matières

Des complications

Lorsque la gastrite de reflux de l'antre se produit, un déséquilibre dans la flore saine de l'estomac entraîne les conséquences suivantes:

  • cicatrisation des parois de l'estomac et de l'œsophage;
  • bulbit;
  • déformation et sténose de l'estomac;
  • scories du corps;
  • faiblesse générale;
  • insomnie chronique;
  • les poches;
  • l'hypertrophie;
  • l'anémie;
  • ulcère peptique;
  • une pancréatite;
  • dysbactériose;
  • saignement intense;
  • kystes, polypes;
  • atrophie du cancer.
Retour à la table des matières

Pronostic et prévention

L’inflammation antrale chronique de type érythémateuse n’est traitée avec succès qu’avec l’initiation précoce du traitement, le respect scrupuleux des recommandations et le régime alimentaire. Si vous ne consultez pas un médecin, le processus passera à un stade diffus, ce qui provoquera un ulcère, une muqueuse hyperactive, une tumeur sur la membrane atrophiée. Mesures préventives:

  • Respect des règles d'hygiène personnelle, des principes de saine alimentation et de style de vie.
  • Réduire le stress.
  • Traitement soigneux du reflux de gastrite aiguë primaire.
  • Traitement opportun d’autres pathologies du tractus gastro-intestinal.

Signes et traitement de la gastrite antrale

La gastrite antrale, survenant dans la partie inférieure de l'estomac, se caractérise par une augmentation du niveau d'acidité. Les cellules antrales produisent de la gastrine, une hormone qui stimule la production d'acide. Par conséquent, la gastrite de cette partie de l'estomac appartient à l'inflammation chronique catarrhale hypersécrétoire.

Le processus pathologique progresse avec le temps et provoque une hyperplasie du tissu conjonctif, ainsi qu'une altération de l'innervation et de la fonction musculaire. À la suite de ces processus dégénératifs, la fonction motrice de l’organe se détériore et sa partie inférieure se déforme.

Formes de la maladie

Il existe plusieurs types de cette maladie:

  • Catarral - la forme initiale de la gastrite. Il n'affecte que les couches superficielles et ne s'étend pas en profondeur. La gastrite catarrhale diffuse capture complètement toute la surface de l'estomac. Les raisons de son apparition: la malnutrition, le stress et la bactérie Helicobacter pylori.
  • Erythémateux - se caractérise par des éruptions cutanées ovales rose vif sur la membrane muqueuse. Les taches ont tendance à se transformer en une forme érosive. La gastrite érythémateuse peut être de deux types: focale - représente les zones touchées de la membrane muqueuse et diffuse affecte la plus grande partie de l'organe. La gastrite érythémateuse exsudative provoque de graves lésions de la membrane muqueuse de nature générale.
  • La gastrite antrale érosive est une forme grave de la maladie. Symptômes de la maladie: apparition d'érosions, saignements, selles noires, sang dans les vomissures. Cette forme s'appelle également hémorragique.
  • La gastrite folliculaire est une forme très rare, apparaissant dans le contexte de la muqueuse touchée. Les accumulations de lymphocytes provoquent un blocage des glandes produisant du bicarbonate. Causes de la maladie: la réaction du système immunitaire du patient. Les symptômes de la maladie folliculaire sont similaires à ceux de la peau superficielle, la douleur ayant une intensité moyenne, mais se produisant plus souvent.
  • La gastrite hyperplasique est caractérisée par la formation de petits polypes et est de deux types: hyperplasique diffuse, affectant toute la cavité de l'organe et hyperplasique focale. Il n'y a pas de symptômes spéciaux de la maladie. Gastrite avec kystes pouvant atteindre 2 cm - granulaire.
  • La gastrite hypertrophique granulaire est caractérisée par la formation de multiples kystes sur les parois de l'estomac. L'enquête détermine la nature ou le nombre de tumeurs, les causes d'apparition et de localisation. Au départ, la gastrite granulaire hypertrophique est asymptomatique mais, à mesure qu’ils grandissent, les patients présentent des symptômes désagréables: douleur dans l’espace intercostal, diarrhée, nausée, vomissements. La gastrite granulaire est dangereuse pour le risque de saignement.
  • La gastrite atrophique antrale a un cours chronique et conduit à une insuffisance gastrique. Il est considéré comme une condition précancéreuse.
  • Parfois, la maladie apparaît sur fond de sclérose du tissu gastrique, provoquant une inflammation et la formation de cicatrices. Ensuite, l'antre se rétrécit et développe une gastrite antrale rigide. Les signes de la maladie: douleur épigastrique, nausée, hypersécrétion et parfois achlorhydrie.

La gastrite mixte se produit en raison du développement simultané de plusieurs formes. Ensuite, chez un patient, une maladie de type érosif, catarrhal et hyperplasique peut être détectée.

Les causes

Des études médicales ont confirmé que les causes de la maladie sont nombreuses, mais l'infection à Helicobacter pylori en est la principale. Ils peuvent provoquer une inflammation de la membrane muqueuse et augmenter l'activité sécrétoire de l'estomac.

La gastrite de l'antre de l'organe peut être causée par les raisons suivantes:

  • Infection à Helicobacter pylori;
  • candidose ou infection à cytomégalovirus;
  • prendre des AINS;
  • abus d'aliments épicés et chauds;
  • alcoolisme et tabagisme;
  • exposition prolongée au stress;
  • pathologies vasculaires;
  • maladies auto-immunes;
  • infestation par le ver.

La gastrite antrale, dont le traitement est inopportun ou incorrect, peut entraîner un rétrécissement de la lumière de l'organe et l'apparition de cicatrices, ainsi que des difficultés de mobilité.

Symptômes de la maladie

Pendant longtemps, la gastrite antrale se développe asymptomatiquement, jusqu'à ce qu'elle commence à causer beaucoup de problèmes au patient.

Le spécialiste peut poser le bon diagnostic après avoir référé un patient à un examen de laboratoire et à un test instrumental, et étudié soigneusement les symptômes de la maladie.

Ces symptômes peuvent indiquer le développement d'une pathologie:

  • Douleur abdominale spasmodique qui survient lors de longues pauses-repas.
  • Pression, éclatement et lourdeur dans l'épigastre.
  • Phénomènes diarrhéiques (nausées, éructations, brûlures d'estomac, moins souvent - vomissements).
  • Ballonnements, flatulences, selles instables.
  • Violation des processus digestifs.
  • PH anormal du suc gastrique.
  • Odeur ou goût désagréable dans la bouche.
Avec un traitement inadéquat ou tardif, la maladie prend une forme chronique pouvant entraîner des complications. La muqueuse subit des transformations dégénératives-dystrophiques, une oncopathologie peut se développer.

Thérapie de la forme antrale de la maladie

Le traitement de la maladie, en fonction de la gravité et de la forme, a lieu à l'hôpital ou en consultation externe. Traitement complet:

  • régime alimentaire avec gastrite antrale;
  • pharmacothérapie;
  • remèdes populaires de thérapie.

Lors de la prescription de médicaments, le spécialiste prend en compte les symptômes et l'état du patient.

  1. Si la maladie est provoquée par Helicobacter pylori, plusieurs antibiotiques sont prescrits en même temps. Par exemple, la clarithromycine, l'ampicilline, le métronidazole.
  2. Pour commencer à traiter la forme aiguë de la maladie, il faut des antiacides neutralisant l’acide chlorhydrique de l’estomac et des agents enveloppants.
  3. Lorsque les spasmes et les malaises sont prescrits, les antispasmodiques sont des médicaments qui soulagent la douleur et détendent les muscles lisses.
  4. Lorsque la gastrite de reflux donne des prokinetics qui aident à améliorer la motilité du tube digestif.
  5. La gastrite atrophique ulcéreuse doit être traitée avec des médicaments normalisant la libération d'acide chlorhydrique, ainsi que des gastroprotecteurs aidant à la régénération du muqueux.

Tous les types de maladies inflammatoires de l'antre de l'estomac suivent un schéma thérapeutique similaire.

Thérapie non conventionnelle

En outre, l'inflammation du mucus avec des remèdes populaires doit être traitée. Il existe de nombreuses recettes simples et efficaces:

  • La teinture de propolis pour l'inflammation de la muqueuse organique est utilisée comme gastroprotecteur. Vous pouvez appliquer l'option maison et pharmacie. Il régénère les lésions muqueuses et stabilise l'acidité du suc gastrique. La préparation de propolis crée non seulement une coque protectrice, mais restaure également la membrane muqueuse. Pour un effet optimal, la teinture de propolis est prise en 30 gouttes avant le coucher. Avec une acidité accrue avant de manger, et réduite - avant les repas. Pour la régénération de l'érosion, la teinture de propolis est prise en 20 gouttes avec 200 ml de lait pendant la nuit.
  • Une décoction de racine de bardane 10.0–200.0 boit 100 ml quatre fois par jour.
  • Le jus de chou aide de tous les types de gastrite, si vous le buvez dans 120 ml avant un repas.
  • Calamus root 10.0–200.0, insistez 25 minutes. Traiter la gastrite antrale 100 ml avant les repas quatre fois par jour.
  • Jus de pommes de terre frais à boire tous les jours avant les repas, 200 ml.
  • Buvez du jus d'aloès 10 ml avant les repas.
  • Il est efficace de prendre une décoction d'un mélange de graines de camomille, menthe, citron vert et lin 100-200 ml trois fois par jour.
  • La poudre de propolis ajouter au beurre (dans le rapport 1: 9) et battre. Le mélange résultant mijoter pendant 40 minutes sous le couvercle dans un bain-marie. Une boisson de 10 g de mélange de propolis est mélangée dans 250 ml de lait tiède. Prenez avant le coucher.
  • Lors d’une hypersécrétion d’acide chlorhydrique à l’aide du mélange végétal suivant: parties égales d’Althea, de calamus, de millepertuis, de millefeuille, de calendula et de camomille. 10 g de propolis et 80 g du mélange sont ajoutés à un litre d'eau, puis cuits au bain-marie pendant 20 minutes. Dans 120 ml de la masse résultante, on verse 5 ml de novocaïne à 0,5% et on prend trois fois par jour avant les repas. Les herbes ont une action carminative, Novocainum soulage la douleur et les nausées.

Il est nécessaire de traiter la maladie pendant une longue période, au moins 2 mois.

La thérapie avec des remèdes populaires ne doit être effectuée qu'après l'examen et la conclusion du spécialiste traitant.

Tout le monde n’imagine pas ce qu’est la gastrite antrale et à quel point elle est dangereuse si le traitement n’est pas correctement ou complètement exécuté.

La complication la plus dangereuse de la gastrite est la dégénérescence maligne du processus pathologique. Par conséquent, en cas de violation du tractus gastro-intestinal, il est nécessaire de consulter rapidement un médecin et de ne pas commencer le traitement vous-même. Dans ce cas, vous pouvez obtenir une guérison complète en évitant que la maladie ne se transforme en une forme chronique.

Gastrite antrale

La malnutrition, la négligence pour la santé, le stress, l'effort physique accru et les bactéries pathogènes augmentent le risque de gastrite antrale. C'est ce qu'on appelle une maladie qui affecte la section gastrique, où la nourriture est formée dans un bloc. En progressant, il perturbe le travail des glandes digestives, affecte la membrane muqueuse, provoquant une inflammation, une érosion, une cicatrisation de l'antre.

Causes de la maladie

La maladie est causée par diverses causes, dont 95% sont associées à des lésions bactériennes. L'infection s'appelle Helicobacter pylori, située dans la membrane muqueuse, elle est le principal agent responsable de la maladie, caractérisée par une activité accrue dans l'environnement gastrique avec un pH de 4-6 et un pH plus élevé. Les niveaux d'acide réduits ont un effet dévastateur sur la bactérie. Dans le même temps, la maladie prend souvent une forme endormie et est réactivée dans des conditions favorables.

Au cours de ce processus, les bactéries produisent des enzymes qui transforment l'habitat et ont des effets néfastes sur le corps. L'un d'entre eux, l'uréase, convertit l'urée en ammoniac, formant ainsi un niveau accru d'alcali.

La mucinase dilue le mucus gastrique, réduisant ses propriétés protectrices et ouvrant la voie aux bactéries. Ils passent facilement dans la section antrale, trouvant ici un environnement confortable pour la reproduction active. Son effet est les désordres fonctionnels et les processus inflammatoires de la membrane muqueuse. La maladie désactive la partie pylorique responsable de la production de bicarbonates, ce qui entraîne une augmentation de l'acidité, qui affecte à son tour la muqueuse et d'autres zones.

L'invasion de la bactérie Helicobacter pylori dans l'estomac et la gastrite antrale qui s'ensuit sont dues à plusieurs facteurs, parmi lesquels:

  • Mauvaise nutrition;
  • Pylore faible (pylore), provoquant la pénétration de matériaux intestinaux dans l'estomac;
  • Réactions allergiques;
  • Réception d'alcool, de tabac;
  • Aliments épicés;
  • L'effet sur l'estomac de certains médicaments, tels que les médicaments antituberculeux;
  • Chocs nerveux, stress;
  • Maladies infectieuses, y compris le VIH, la candidose;
  • Brûlures corporelles à grande échelle affectant l'estomac.

Parfois, la pénétration de bactéries est due à des pathologies endocriniennes, à des problèmes de la région cardiovasculaire, des organes respiratoires et des reins. La gastrite antrale est très souvent causée par des vers.

En plus de l'estomac, le duodénum est sujet à une infection. En développement, la maladie provoque une érosion de la membrane muqueuse, un cancer, un lymphome.

Symptômes de la maladie

Au stade initial de la gastrite antrale, la partie affectée de l'estomac ne reçoit pas suffisamment de sécrétion de jus, ce qui provoque des symptômes similaires à ceux de l'ulcère gastroduodénal. L'appétit reste normal, mais le patient se plaint de constipation, de brûlures d'estomac, de goût acide et de douleurs quelques heures après avoir mangé.

Lors d'un examen direct, la langue est propre et humide, une pression sur l'estomac dans la zone droite provoque des sensations douloureuses. Des manifestations constantes de la maladie à différents stades agissent également:

  • Les contractions dans l'abdomen qui accompagnent la sensation de faim;
  • Réactions d'inconfort. Sensation de plénitude dans l'estomac;
  • Nausées récurrentes;
  • Problèmes de selles (diarrhée, constipation);
  • Goût acide et arôme prononcé de la bouche.

L'absence de mesures opportunes traduit la gastrite antrale au stade avancé avec les complications ultérieures de la maladie. Saignements gastriques, de graves défauts de la muqueuse, une dégradation de la surface et un cancer de l'estomac sont une conséquence possible.

Typologie de la maladie

Il existe plusieurs formes de la maladie, différents types de parcours et de spécificité:

Gastrite superficielle de la section antrale, qui est la forme la plus simple de la maladie qui se produit sans la participation de bactéries. L'inflammation n'affecte que les couches supérieures de la membrane muqueuse, sans pénétrer dans les zones profondes. La maladie se caractérise par l'absence de lésions tissulaires et de cicatrices. L'impact provoque un amincissement de la coquille, réduisant la production d'enzymes et d'acide chlorhydrique;

Section antrale de la gastrite érosive. L'un des types les plus difficiles de la maladie, causée par l'entrée de la bactérie Helicobacter pylori. Des ulcères, des fissures et de l'érosion se forment sur les tissus gastriques. Le patient souffre de saignement interne. Leurs manifestations sont une faiblesse générale, des selles foncées, des éléments caractéristiques du vomi. Au stade avancé de la maladie antrale, la perte de sang peut entraîner la mort;

Section antrale de la gastrite atrophique. C'est une forme chronique de la maladie, provoquant une insuffisance gastrique. La membrane muqueuse se dégrade, une dysplasie, une métaplasie intestinale se développe. La phase précède le cancer.

Très souvent, le satellite est bulbit, ce qui forme des processus inflammatoires dans le bulbe duodénal. Elle est causée par un excès d'acide chlorhydrique qui, lorsqu'il pénètre dans l'intestin, traduit la maladie antrale en phase érosive.

Diagnostic de la maladie

L’examen du patient et une identification claire de la maladie sont effectués de différentes manières, notamment:

  1. Radiographie;
  2. Biopsies;
  3. FEGDS;
  4. Tomographie numérique;
  5. Fibrogastroscopie;
  6. Échographie.

La gastroscopie révèle la consolidation d'éléments du relief gastrique, des contractions spasmodiques du pylore (pylore), un péristaltisme distribué et des mouvements chaotiques du contenu de l'estomac.

La bactérie Helicobacter pylori est bien diagnostiquée grâce à des tests rapides originaux. Les éléments de la membrane muqueuse sont immergés dans une composition spéciale, où ils changent d'aspect en fonction de la nature de la lésion. Le processus est effectué dans l'heure - une journée, la présence de l'infection est indiquée par une couleur pourpre.

L'étude est un type de test de l'uréase, également présenté par la procédure respiratoire. L'urée (sensible aux effets des bactéries), marquée avec la substance C13, est introduite dans le compartiment gastrique, puis l'air est examiné pour sa concentration. Des indicateurs jusqu'à 1% démontrent l'absence de la maladie, 3,5% - un stade bénin, 9,5% - de graves dommages.

FEGD indique des taches dans la membrane muqueuse, des manifestations œdémateuses, des hémorragies, une érosion des surfaces. La faiblesse du pylore (pylore) provoque une stagnation interne. L'acidité de l'estomac est étudiée à l'aide de mesures du pH et d'une étude ultérieure du matériau.

L'examen endoscopique est accompagné d'une biopsie tissulaire pour identifier l'histologie et l'activateur de la maladie. L'inflammation est prononcée, il y a à la surface un nombre important de bactéries qui aggravent la maladie. Le diagnostic ELISA, qui consiste à détecter les anticorps anti-Helicobacter pylori dans le sang, la salive et le suc gastrique d'un patient, témoigne d'une efficacité élevée. Ils se forment au plus tard un mois après le moment de la maladie et restent actifs quelque temps après la guérison.

La gastrite antrale a des symptômes similaires avec un ulcère et d'autres maladies de l'estomac. Pour le détecter, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste qualifié, à l'exclusion des diagnostics indépendants.

Traitement de la maladie

La lutte contre la maladie et sa prévention sont menées par des médecins spécialisés dans des domaines médicaux tels que la thérapie, la gastro-entérologie, l’endoscopie. Sur la base de la forme et de la nature de la maladie, le traitement de la gastrite antrale est ambulatoire ou hospitalier.

La base de la résistance à la maladie est une combinaison de régime alimentaire et d’utilisation de médicaments spéciaux. Le processus complique la caractéristique de la bactérie Helicobacter pylori, qui est capable de s'adapter rapidement à divers antibiotiques. Pour cette raison, le médecin associe des médicaments en prescrivant la clarithromycine, la tétracycline, le métronidazole et l’ampicilline.

Le système de médicament est complété par des inhibiteurs qui exercent une pression sur Helicobacter pylori dans l'estomac, après quoi les antibiotiques les éliminent. L'absence de changements positifs dans les 5 jours conduit à la désignation d'un autre programme, la décision est prise uniquement par le spécialiste assistant.

De l’érosion de la membrane muqueuse et de la forte acidité, des médicaments enveloppants qui neutralisent la sécrétion - gefal, almagel, denol, sucralfate - aident bien. Les spasmes du pylore éliminent la papaverine, la drotavérine, le péristaltisme est normalisé avec le métoclopramide.

Une place importante dans la lutte contre la gastrite antrale est également occupée;

  1. Physiothérapie;
  2. Thérapie par ultrasons pour éliminer les symptômes douloureux;
  3. Galvanisation de la section gastrique;
  4. L'utilisation du courant modulé.

Localisant l'exacerbation de la maladie, les experts recommandent un traitement à l'eau minérale, à la boue et à la paraffine. La guérison complète de la membrane muqueuse est impossible sans l'utilisation de médicaments synthétisant des protéines, notamment l'inosine, l'huile d'argousier, les stéroïdes anabolisants. La gastrite antrale est parfois activée par la prise de médicaments, ce qui conduit à une révision complète du régime médicamenteux.

Remèdes populaires

Une efficacité élevée est démontrée par les méthodes traditionnelles de traitement d'une maladie. Le plus simple d'entre eux est la nourriture à forte teneur en farine d'avoine, comme la bouillie et la gelée. Les préparations à base de plantes de camomille, achillée millefeuille, millepertuis et chélidoine, complétées de feuilles d'aloès, sont d'une grande aide.

L'acidité réduit le jus de pommes de terre nouvelles, pris une heure avant les repas dans la quantité d'un verre. La procédure est effectuée pendant 10 jours avec le même intervalle pendant 2 mois. Les tubercules plus vieux ne sont pas recommandés car, en raison de la forte teneur en corned-beef, ils peuvent avoir des conséquences négatives.

L'effet enveloppant est créé par les graines de lin, dont la décoction constitue une protection fiable des parois de l'estomac. Une cuillère à soupe de lin moulu, versez un verre d'eau, faites bouillir pendant 5 minutes, puis insistez une heure. Le dosage est une cuillère à soupe de bouillon, bu 15 minutes avant les repas.

Nourriture spéciale

L'un des éléments les plus importants du traitement est le régime alimentaire prescrit par le spécialiste présent. Il est à base d'aliments liquides et de céréales, consommés par petites portions toutes les 4 heures. La phase aiguë de la maladie est traitée avec la famine, restaurant les zones touchées de l'estomac. Tout écart par rapport aux aliments spéciaux entraîne une détérioration de l’état du patient, transformant la maladie antrale en un stade critique.

Les produits autorisés à être utilisés sont présentés:

  • Pain miettes de pain blanc;
  • Viande bouillie (poulet, lapin), poisson;
  • Purée de légumes, soupes aux pois;
  • Des pâtes;
  • Côtelettes à la vapeur;
  • Thé légèrement infusé, jus de citron dilué avec de l'eau.

Complètement exclu du régime:

  • Fumé, produits frits, épices;
  • Conserves, cornichons
  • Soude, alcool;
  • Du chocolat;
  • Cuisson de la farine;
  • Produits à effet de fermentation (lait, crème sure, pain noir, raisins).

Le patient doit éviter les établissements de restauration rapide, après la fin de la phase aiguë, les aliments frits sont progressivement et par petites portions, repris dans le régime alimentaire. Quelle que soit l’étendue de la maladie, vous devez faire très attention aux fruits séchés, aux viandes grasses et aux produits salés qui peuvent entraîner des complications.

Ensuite, le nutritionniste fait un menu spécial. Il est souvent recommandé aux patients d’avoir la table numéro 2, combinant une combinaison équilibrée de produits:

  1. Petit déjeuner Un œuf à la coque, du fromage, une bouillie de lait à base d'avoine, du thé faible;
  2. Déjeuner Bouillon faible en gras avec pâtes, galettes de viande, carottes cuites, gelée;
  3. Thé Teinture de rose musquée;
  4. Le dîner Poisson bouilli, riz, purée de fruits, thé faible.

Pour aller au lit, il est important de prendre un verre de kéfir.

Il est beaucoup plus facile de prévenir l'inflammation de l'antre que de faire face aux effets de la maladie. Pour ce faire, il est souhaitable d'éviter une charge physique et morale excessive, les mauvaises habitudes (tabagisme et alcool), d'observer le régime quotidien, d'adhérer à une nutrition adéquate. La prévention de la maladie est un recours opportun pour un spécialiste, excluant l’attitude négligente envers la santé et l’auto-traitement.

Gastrite antrale

La gastrite antrale est une maladie inflammatoire chronique de l'estomac qui affecte la muqueuse de la section de sortie (antrum). Il s'agit d'une gastrite chronique de type B - d'origine bactérienne. Se manifeste par une douleur dans l'épigastre (faim ou quelques heures après avoir mangé), des nausées, des éructations acides, des symptômes dyspeptiques avec un appétit préservé. La principale méthode de diagnostic est la fibrogastroduodénoscopie, une étude portant sur la présence d’hélicobactéries. Les antibiotiques antihelicobacter, les antiacides, les régénérateurs et les analgésiques sont nécessairement inclus dans le traitement.

Gastrite antrale

La gastrite antrale est une inflammation chronique de la muqueuse gastrique, localisée dans la région pylorique. Cette partie de l'estomac sert à alcaliniser le chyme alimentaire avant de passer dans l'intestin. L'inflammation de l'antre provoque un blocage de la production de bicarbonate, l'acidité du suc gastrique augmente et le contenu acide pénètre dans le duodénum, ​​provoquant la formation d'ulcères. La gastrite antrale est généralement considérée comme un stade précoce de la gastrite chronique. Cette forme d'inflammation d'Helicobacter pylori est détectée en très grand nombre. Avec la propagation de l'infection à d'autres départements, le nombre de bactéries diminue. La gastrite antrale a des symptômes très similaires à ceux de l'ulcère gastrique. 85% de toutes les maladies de l'estomac sont à l'origine de cette pathologie. Cependant, seulement 10 à 15% de tous les patients atteints de gastrite chronique se tournent vers un gastro-entérologue.

Causes de la gastrite antrale

Environ 95% de tous les cas de gastrite antrale chronique sont associés à la détection d'une bactérie appelée Helicobacter pylori dans la muqueuse gastrique. Cet agent pathogène peut habiter confortablement le mucus gastrique à un pH de 4 à 6, bien qu'il conserve son activité dans un environnement plus acide. L'hypochlorhydrie (faible acidité du suc gastrique) est destructrice pour Helicobacter pylori. Dans des conditions défavorables, la bactérie peut prendre une forme de repos particulière et, lorsqu'elle est libérée dans un environnement confortable, elle redevient active.

Helicobacter pylori se caractérise par la production d'un certain nombre d'enzymes qui contribuent à modifier l'environnement qui les entoure. Ainsi, l'uréase clive l'urée de l'estomac en ammoniac, alcalinisant l'environnement autour du microorganisme. La mucinase aide à réduire la viscosité du mucus gastrique. Dans de telles conditions, les bactéries mobiles pénètrent facilement à travers la couche de mucus protecteur jusqu'à l'épithélium antral de l'estomac, où elles commencent à proliférer activement, endommageant la membrane muqueuse et perturbant les glandes gastriques. La section pylorique cesse de produire des bicarbonates (milieu alcalinisant) et, par conséquent, l’acidité du suc gastrique augmente progressivement, endommageant davantage l’épithélium de l’estomac dans d’autres parties.

Infarctus du reflux gastrique causé par l'hélicobactérie (rejet du contenu intestinal dans l'estomac en raison de la faiblesse du pylore), prise de certains médicaments (salicylates, AINS, anti-tuberculose), allergies alimentaires, régime alimentaire médiocre, alcool, tabac. Certains facteurs internes prédisposent également au développement de cette pathologie: foyers d'infection chronique, pathologie endocrinienne, carence en fer, insuffisance cardiaque et respiratoire, insuffisance rénale chronique.

Symptômes de la gastrite antrale

Habituellement, l'inflammation de l'antre de l'estomac a lieu aux stades initiaux en tant que processus non atrophique sans insuffisance de sécrétion du suc gastrique. La clinique de cette pathologie est semblable à un ulcère: douleur épigastrique, faim ou quelques heures après avoir mangé; brûlures d'estomac, éructations acides et aériennes, tendance à la constipation. L'appétit ne souffre pas.

Lorsque vu la langue propre, humide. À la palpation de l'abdomen, la douleur est localisée dans l'épigastre droit (zone pyloroduodénale). La perte de poids ne survient que dans les cas de maladie grave.

Diagnostic de la gastrite antrale

Lorsque la gastrographie avec contraste épais épaississement marqué du relief se plie dans le pylore, spasme du pylore, péristaltisme segmentaire, évacuation aveugle du contenu gastrique.

Lorsque les fegds sont visibles, une hyperhémie muqueuse tachetée, un gonflement des tissus de l'antre, des hémorragies et une érosion peuvent être détectés. Il y a augmentation de l'exsudation, stagnation du contenu de l'estomac due au spasme du pylore. Lors de l'examen endoscopique, une biopsie tissulaire est nécessairement réalisée pour l'examen histologique et l'isolement de l'agent pathogène. Dans le même temps, déterminé histologiquement l'inflammation prononcée, un grand nombre d'hélicobactéries à la surface de l'épithélium.

Le test à l'uréase pour la détermination de Helicobacter pylori est effectué à l'aide de trousses spéciales express lors d'une gastroscopie. Pour ce faire, la biopsie de la muqueuse est placée dans un environnement spécial dont la couleur change en fonction de la concentration de microorganismes sur le pourpre - d’une heure à une journée. Si la couleur n'a pas changé pendant la journée, le test est négatif. Il existe également un test respiratoire à la C-uréase. Pour sa tenue, de l'urée C13 étiquetée est injectée dans l'estomac, puis la concentration en C13 est déterminée dans l'air expiré. S'il y a des Helicobacter pylori dans l'estomac, ils détruiront l'urée et la concentration en C13 sera supérieure à 1% (3,5% - invasion légère, 9,5% - extrêmement lourde).

Pour les échantillons de biopsie, il faut semer des membranes muqueuses dont l'incubation a lieu à des concentrations extrêmement basses en oxygène (moins de 5%) dans le milieu sanguin. Le résultat des semis sensibles aux antibiotiques sera obtenu en 3-5 jours.

Le test ELISA est une méthode assez sensible pour détecter les anticorps anti-hélicobactéries dans le sang, la salive et le suc gastrique. Les anticorps apparaissent dans le sang dans le mois qui suit l'infection et conservent leur activité également dans le mois qui suit une guérison complète. Déterminer l’acidité du suc gastrique à l’aide de pH-métrie intragastrique, étude fractionnée du suc gastrique avec l’utilisation de stimulants de la sécrétion.

Lors du diagnostic, la gastrite antrale est différenciée des troubles fonctionnels, ulcère gastrique.

Traitement de la gastrite antrale

Thérapeutes, gastro-entérologues, endoscopistes traitent du traitement et du diagnostic de cette pathologie; lors d'exacerbations, le patient se trouve dans le service de gastroentérologie ou de thérapie. Le traitement de la gastrite antrale commence par la nomination d'un régime thérapeutique spécial: pendant la période d'exacerbation, le tableau 1b avec une extension progressive vers le premier tableau pendant plusieurs semaines ou mois.

Des médicaments anti-helicobacter sont nécessaires. Le traitement étiotropique de H. pylori est assez compliqué, car ce microorganisme s’adapte rapidement aux antibiotiques populaires. Le schéma thérapeutique de traitement double ou triple le plus couramment prescrit, qui comprend le métronidazole, la clarithromycine, l’ampicilline ou la tétracycline. Il est recommandé d’ajouter au schéma des inhibiteurs de la pompe à protons qui inhibent Helicobacter pylori. Les médicaments antibactériens les éradiqueront complètement.

La thérapie anti-inflammatoire peut être réalisée à la fois avec des préparations pharmaceutiques et avec des herbes selon les recettes de la médecine traditionnelle. Ainsi, en période d'exacerbation, il est recommandé d'utiliser de la camomille, de la menthe, des extraits de millepertuis, des graines de lin. Avec l'apparition de l'érosion sur la membrane muqueuse de l'antre, l'augmentation de l'acidité du suc gastrique, des agents antisécréteurs sont prescrits. En cas de spasme du pylore, des antispasmodiques myotropes sont utilisés avec succès: drotavérine, papavérine. Le métoclopramide est utilisé pour normaliser le péristaltisme et éliminer le reflux duodénogastrique.

La nomination d'agents réparateurs est une condition préalable à la récupération complète. Cela peut être des médicaments qui stimulent la synthèse des protéines (inosine, stéroïdes anabolisants), la carnitine, l’huile d’argousier.

La kinésithérapie occupe une place importante: galvanisation de l’estomac avec électrophorèse de médicaments (avec spasme du pylore), thérapie UHF, échographie (à visée anesthésique), courants diadynamiques de Bernard, courants modulés sinusoïdaux (pour éliminer la douleur et la dyspepsie). Après avoir arrêté l'exacerbation, il est recommandé d'effectuer un traitement à la boue et à la paraffine, un traitement aux eaux minérales.

Pronostic et prévention de la gastrite antrale

Afin d'éviter le développement d'un processus inflammatoire sévère dans l'estomac, il est nécessaire de bien manger, d'abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), d'éviter le surmenage physique et émotionnel et de suivre le régime quotidien.

Le pronostic de ce type de gastrite chronique n’est favorable qu’avec le début du traitement en temps voulu, le respect de toutes les recommandations, le régime quotidien et la nourriture. Si vous ne faites pas appel à un gastro-entérologue à temps, la gastrite devient diffuse, ce qui peut entraîner la formation d'ulcères (avec hyperfonctionnement de la membrane muqueuse) ou de tumeurs de l'estomac (avec atrophie de la membrane muqueuse).

Méthodes de traitement de la gastrite antrale

Une maladie bactérienne chronique dans laquelle la membrane muqueuse de l'antre (pylorique) de l'estomac est affectée est appelée gastrite antrale. La bactérie Helicobacter pylori, responsable de la maladie, peut maintenir son activité pendant longtemps et ne meurt que si l’acidité est faible. Par conséquent, la gastrite antrale peut ne pas se manifester avant que Helicobacter pylori entre dans un environnement favorable, où ils commencent à montrer une activité.

Gastrite antrale: causes de la maladie

Helicobacter pylori, pénétrant dans l'estomac, sont fixés sur les parois de la muqueuse gastrique. Les bactéries ne sont actives que dans un environnement acide. En raison de leur activité, un foyer inflammatoire se forme dans l'antre de l'estomac, ce qui entraîne la mort de l'épithélium muqueux et une augmentation de l'acidité du suc gastrique.

Commence alors le premier stade de la maladie, qui se manifeste par une douleur intense, semblable à la douleur causée par les ulcères d'estomac. Parmi les principales raisons de provoquer la maladie, les médecins distinguent:

  • intoxication bactérienne;
  • abus d'alcool;
  • médicaments à long terme;
  • fumer;
  • manger des aliments trop chauds;
  • infection à candidose;
  • brûlures corporelles;
  • destruction vasculaire;
  • Infection par le VIH;
  • stress.

Mais le plus souvent, la gastrite de l'antre est causée par une infection à Helicobacter pylori. Se rattrapant, de nombreux patients se sont mis en grand danger. Il est possible d'étouffer les symptômes avec des pilules, mais il est impossible de tuer les bactéries de cette manière. Ils progressent, ce qui permet de développer la duodénite, les ulcères, les lymphomes et même le cancer de l'estomac.

Bien que la bactérie ait été étudiée à fond, les voies de sa pénétration dans le corps humain sont inconnues. Mais la médecine officielle est encline à croire que la bactérie pénètre dans l'estomac avec de l'eau, de la nourriture, par une personne infectée au contact. Il est difficile de déterminer la voie d'infection, car la bactérie présente dans le corps reste inactive pendant un certain temps et ne présente aucun symptôme.

Les médecins ont déterminé quel est le remède le plus efficace contre les vers! Selon les statistiques, tous les 5 Russes ont des vers. Lisez plus une recette qui aidera à nettoyer le corps des vers en seulement 7 jours.

Les porteurs de l'agent pathogène peuvent être des membres de la famille, des animaux domestiques. La moindre indisposition d'une des personnes autour de vous devrait être une cause d'inquiétude. Si un examen diagnostique révèle une gastrite antrale, tous ceux qui vivent à proximité doivent suivre un traitement. Dans les premiers stades de la maladie, il est facile de traiter sans conséquences graves.

Symptômes de la maladie

Le danger de la maladie est que ses symptômes ressemblent à ceux d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. C'est:

  • douleur qui survient quelque temps après avoir mangé;
  • brûlures d'estomac graves;
  • éructations avec une odeur acide désagréable;
  • constipation fréquente, diarrhée intermittente;
  • des nausées;
  • sensation de lourdeur dans l'estomac.

Il existe plusieurs types de gastrites antrales, chacune impliquant différentes méthodes de traitement. C'est:

  • gastrite antrale focale;
  • superficielle;
  • chronique;
  • érosif;
  • diffuse;
  • hyperplasique;
  • folliculaire.

Chaque maladie a des symptômes spécifiques mais similaires. Un diagnostic précoce assure la délivrance complète d'une maladie désagréable. Si l'examen confirme la présence d'une gastrite antrale, un gastro-entérologue prescrira un traitement. Pour obtenir de l'aide, contactez les premiers symptômes énumérés ci-dessus.

Gastrite antrale focale

La maladie de cette forme est la plus courante. La muqueuse gastrique est affectée par des foyers. Il provoque l'apparition d'un régime alimentaire inapproprié, l'abondance d'aliments gras et épicés, l'abus d'alcool. Avec l'exacerbation de cette forme de la maladie devrait être exclu du régime alimentaire des aliments, provoquant une augmentation de l'acidité. C'est du pain frais, de l'alcool, des produits gras, fumés, des cornichons, du thé fort et du café.

Ce type de régime nécessite une stricte adhésion au régime. Si vous ne respectez pas les recommandations de votre médecin, une irritation se produit, la couche muqueuse de l'estomac est détruite. En plus des médicaments et des régimes, les médecins recommandent l’utilisation de la médecine traditionnelle. La présence d'ulcères focaux, les érosions répondent bien au traitement par l'utilisation de jus de plantain.

Avant de traiter une gastrite antrale de forme focale, il est nécessaire de consulter votre médecin.

Gastrite antrale superficielle

Ce type de maladie affecte la membrane muqueuse à la jonction avec le duodénum. C'est une zone de l'estomac où la nourriture passe d'un environnement acide à un environnement alcalin. Ici, la balle de nourriture se déplace dans la zone du duodénum.

À ce stade, la membrane muqueuse de l'estomac produit du mucus, qui protège les parois contre les effets des environnements alcalins et acides. Les processus inflammatoires de la gastrite superficielle perturbent ce processus, provoquant de brillants symptômes cliniques. Avant de traiter une gastrite antrale de surface, le médecin examine et prescrit le traitement approprié.

C'est important! Les brûlures d'estomac sévères accompagnent tout type de gastrite. Vous ne pouvez pas tirer d'attaque avec du soda. Cela aggrave la condition.

La gastrite superficielle est considérée comme la forme initiale de la maladie grave. À ce stade, le traitement est facile et se limite souvent à un régime alimentaire, à un traitement antibactérien et à la nomination de la médecine traditionnelle. Le jus de plantain est un de ces remèdes.

Gastrite antrale chronique

Ceci est une forme de la maladie qui survient souvent en raison de la négligence du patient quant aux symptômes de la maladie. Les brûlures d'estomac fréquentes sont éteintes avec la soude. Les symptômes d'une telle "thérapie" soulagent temporairement, mais les processus pathologiques de l'antre de l'estomac progressent, ce qui provoque l'apparition d'une forme chronique de la maladie.

Comment traiter la gastrite antrale de forme chronique? C'est le processus le plus difficile. Ce type de maladie oblige une personne à suivre un régime pendant toute sa vie. Un irritant mineur sous la forme d'une pile de vodka, d'un verre de bière, d'une tasse de café, d'un morceau de viande frite peut déclencher une nouvelle attaque douloureuse. Le régime alimentaire, la thérapie bactérienne et la médecine traditionnelle font partie des méthodes de traitement de la forme chronique de la maladie.

La membrane muqueuse de l'estomac est soumise à une destruction importante, ce qui l'empêche de produire une quantité suffisante de mucus et de protéger l'estomac des effets sur les parois du suc gastrique. Ceci est similaire à la façon dont les liquides alcalins corrodent des morceaux de viande fraîche. Après un certain temps, une bonne personne ne peut compter sur rien. La seule issue - la chirurgie et l'excision de l'estomac.

Gastrite érosive

Avec des effets négatifs constants sur les parois de la muqueuse gastrique, les facteurs irritants apparaissent de petits ulcères, érosion. Pathogènes - Helicobacter, pénètre dans l'estomac avec de la malbouffe ou après un contact avec une personne malade. Si vous ignorez le traitement, les ulcères sont en cicatrisation, de nouveaux apparaissent.

Avant de traiter une gastrite antrale de type érosif, le médecin prescrit un jeûne sévère pendant plusieurs jours. Le patient est autorisé à boire que de l'eau. À ce stade, une antibiothérapie est effectuée. Des compte-gouttes contenant un peu de glucose sont mis. Pendant le jeûne, l’estomac sera capable de restaurer ses fonctions naturelles et la thérapie - pour soigner l’érosion, détruire les bactéries.

Après plusieurs jours de jeûne, un régime alimentaire strict est prescrit avec des aliments contenant de grandes quantités de mucus. Cette farine d'avoine, bouillon de riz, graines de lin. Le cours des antibiotiques continue. La vie future d'une personne se déroule dans le respect du régime le plus strict. Le patient est tenu de se présenter une ou deux fois par an pour un examen prophylactique.

C'est important! La gastrite non traitée peut déclencher un cancer de l'estomac.

Gastrite antrale diffuse

Ce type de gastrite se caractérise par le fait qu'il affecte toute la surface de la membrane muqueuse. La nourriture, pénétrant dans l'estomac, est digérée lentement, irritant les parois douloureuses de l'estomac. Une personne est constamment tourmentée par des brûlures d'estomac, une sensation de lourdeur à l'estomac, des nausées, des vomissements, de la diarrhée. Il y a une sensation de fatigue intense, l'irritabilité apparaît.

Avant de traiter ce type de gastrite, un jeûne de plusieurs jours et un traitement antibactérien sont prescrits. La faim et les antibiotiques aideront à restaurer la muqueuse gastrique. Mais cela est possible si la maladie ne s'est pas transformée en une forme plus complexe.

Après le jeûne, on prescrit un régime au patient. Des boissons ne sont autorisées que de l'eau sans gaz et du thé vert sans sucre. Sel, alcool - exclure. La thérapie antibactérienne, anti-inflammatoire et analgésique se poursuit. Le traitement est effectué uniquement sous la supervision du médecin traitant. Comme tout le monde, ce type de gastrite est dangereux et a de graves conséquences. La maladie évolue rapidement, ce qui peut conduire une personne à la table d'opération.

Gastrite hyperplasique

C'est un type de gastrite antrale, qui se manifeste moins souvent. Il se caractérise par le fait que dans la zone de connexion avec le duodénum, ​​il y a un sceau. Cela ressemble même à un néoplasme qui empêche le passage du gros morceau de nourriture dans l'intestin. Le danger de ce type est qu’un seul néoplasme provoque l’apparition rapide de kystes et de polypes sur la membrane muqueuse, ce qui menace le cancer gastrique. Les médecins considèrent donc que cette forme de gastrite est une condition précancéreuse.

La pathologie est rare, pas plus de cinq cas sur mille. Mais les professionnels avertissent que le non-respect des recommandations, le strict respect du régime alimentaire - ceci est une voie directe vers le cancer gastrique.

Gastrite folliculaire

Un type particulier de gastrite, mais assez souvent diagnostiqué. Sous cette forme, des follicules se forment sur les parois de l'estomac. Cette situation provoque une grande accumulation de lymphocytes. Les médecins disent que cette forme se produit dans le contexte de la gastrite antrale chronique.

Avec la défaite de la muqueuse gastrique, le système de défense du corps est activé, ce qui entraîne une grande quantité de lymphe dans les zones endommagées. Cela devrait provoquer la production d'anticorps capables de protéger la muqueuse des effets néfastes des bactéries pathogènes. Mais cette situation empêche le développement naturel du suc gastrique.

Une grande quantité de lymphe provoque la croissance des follicules qui, après un moment, ferment la muqueuse avec une couche dense empêchant la formation de suc. La production d'acide chlorhydrique, nécessaire à la digestion des aliments, diminue puis s'arrête complètement. Perspective - chirurgie.

Diagnostic de la gastrite antrale

Quelle que soit la forme de la maladie, la gastrite présente les mêmes symptômes. Même les brûlures d'estomac mineures, qui se reproduisent souvent, devraient constituer un motif de visite chez un gastro-entérologue. La maladie peut être traitée avec un diagnostic opportun et une antibiothérapie.

C'est important! Si vous souffrez souvent de brûlures d'estomac, cela peut indiquer le début d'une gastrite. Plus vite vous consultez le médecin, meilleure sera votre perspective.

La diète sera nommée dans tous les cas. Mais la thérapie bactérienne diffère selon la forme de la maladie. Par conséquent, le médecin traitant prescrit un examen diagnostique qui prévoit:

  • test sanguin (général, biochimique);
  • test sanguin pour les anticorps;
  • test d'haleine;
  • ph-métrie intragastrique - mesure de l'acidité;
  • analyse du coprogramme fécal.

En plus des tests, le patient subit des rayons X, endogastroscopie, fibrogastroduodéno endoscopie. Cela permet d'obtenir un petit échantillon de tissu avec une partie malade de l'estomac. Sur la base des données obtenues, une analyse de la clinique est effectuée et le médecin déterminera comment traiter la gastrite antrale.

Traitement de la gastrite

La maladie est causée par une bactérie, donc un traitement antibiotique est prescrit. La plupart des médicaments utilisés pour traiter une maladie ont des effets secondaires. Ce sont des nausées, des vomissements, et le médecin traitant doit en avertir. Mais il n'y a pas d'autre moyen de se débarrasser des bactéries pathogènes de l'estomac. Le traitement devrait:

  • normaliser la production d'acide chlorhydrique;
  • protéger la muqueuse gastrique;
  • soulager la douleur;
  • se débarrasser des facteurs désagréables;
  • favoriser la guérison de l'érosion, la régénération des tissus endommagés.

Toutes les pilules, les injections, sont strictement prescrites par le médecin traitant. L'automédication ne fera qu'aggraver la situation. En thérapie, il est recommandé de suivre un régime, d'utiliser la médecine traditionnelle. Ne négligez pas l'aide d'un professionnel en cas de problèmes d'estomac. Vous bénisse!

Les médecins ont expliqué quel était le principal ennemi des parasites et des vers dans le corps! Ecrivez vite pour que tous les parasites disparaissent, buvez-en un ordinaire pendant la semaine.