Qu'est-ce que la gastrite antrale et comment la traiter?

La gastrite chronique se caractérise par une vague, les exacerbations sont plus probables au printemps et à l'automne, elles sont provoquées par le stress ou des erreurs nutritionnelles. La gastrite antrale est une inflammation focalisée de la muqueuse gastrique dans la zone proche du duodénum. Une telle gastrite a ses propres caractéristiques, qui sont associées à la localisation de changements inflammatoires et à la présence d'une infection à Helicobacter pylori.

Où est l'antre de l'estomac?

Dans la structure anatomique de l'estomac, plusieurs parties ont leurs propres caractéristiques morphologiques et fonctionnelles.

  • Le bas de l'estomac est une zone proche de l'œsophage.
  • Le corps de l'estomac est la partie principale de l'estomac, ce sont les plis longitudinaux particulièrement prononcés qui stimulent la promotion de la nourriture.
  • L'antre est une partie de l'estomac qui est proche du pylore, c'est-à-dire l'endroit où l'estomac entre au début du duodénum.

La région du corps et le fond ont un grand nombre de cellules de revêtement spéciales dans la membrane muqueuse, qui produisent le facteur Castle. Ce facteur est impliqué dans le métabolisme de la vitamine B12, de sorte qu'une anémie pernicieuse se développe avec une gastrite fundique.

L'antre est la région la plus contaminée par la bactérie Helicobacter pylori. Par conséquent, la gastrite de l'antre est souvent compliquée par le développement d'un ulcère peptique, dont l'évolution chronique est soutenue par la présence d'une infection.

Astuce! Afin de détecter avec précision la présence de cette infection, il est nécessaire de déterminer le titre en anticorps dirigé contre Helicobacter. Cette analyse est effectuée par dosage immuno-enzymatique (ELISA) du sang veineux. Cela montrera s'il est nécessaire de procéder à l'éradication de ce pathogène.

Symptômes de la maladie

L'évolution de la gastrite antrale focale dépend de plusieurs facteurs:

  • la présence ou l'absence d'érosions de la membrane muqueuse (pour plus de détails, lire l'article: Qu'est-ce que l'érosion dans l'antre de l'estomac?);
  • la durée de la maladie et le degré de changement de la structure de la membrane muqueuse;
  • la présence d'une atrophie muqueuse et de l'acidité du suc gastrique;
  • le degré de contamination par Helicobacter;
  • la présence de reflux (reflux) du KDP dans l'estomac.

Habituellement, le patient s'inquiète de la douleur dans la région épigastrique une heure ou deux après avoir mangé. Ils peuvent être de nature tranchante et s'apaiser légèrement en mangeant. Après les aliments gras ou acides, des brûlures d'estomac se produisent. La sensation de surpeuplement dans l'estomac après un petit repas est également préoccupante. Ce symptôme est particulièrement prononcé dans les cas de gastrite antrale rigide lorsque la partie de sortie de l'estomac se rétrécit. La chaise peut être instable, la constipation est remplacée par la diarrhée. Dégoûtant goût amer dans la bouche et éructations.

Au fil du temps, les changements dans le système nerveux central et autonome augmentent, des maux de tête, de l'irritabilité et une fatigue rapide apparaissent.

Si des modifications de la membrane muqueuse progressent, des zones d'atrophie apparaissent, l'acidité du suc gastrique diminue. Dans ce cas, la sensation de lourdeur dans l'estomac augmente, la douleur se cambre immédiatement après avoir mangé, il y a la diarrhée, l'anémie et d'autres troubles métaboliques.

Astuce! La localisation du processus inflammatoire, la nature des modifications des membranes muqueuses et le pronostic de la maladie peuvent être déterminés avec précision à partir des résultats du FGDS. L'examen endoscopique est réalisé de manière à permettre une biopsie de la région muqueuse pour l'histologie et à identifier les modifications précancéreuses au stade le plus précoce.

Comment traiter cette maladie?

Le traitement de la gastrite antrale comprend les principes de base pour le traitement de toutes les gastrites chroniques, à savoir:

Suivre un régime

  • Les aliments doivent être chauds, mais pas chauds. Sont exclus les glaces et les boissons froides, qui entraînent un spasme des vaisseaux de la muqueuse gastrique.
  • Manger en petites portions toutes les 2-3 heures.
  • Méthode de préparation - cuisson, ébullition, cuisson au four. Les plats frits et épicés ne sont pas recommandés.
  • Produits non recommandés qui stimulent la formation de gaz, fruits acides, cornichons.
  • Les produits contenant des fibres grossières, comme le son, sont également interdits en période d'exacerbation de la gastrite, lorsque vous devez suivre le régime №1 de Pevsner.

Des médicaments


Les vitamines, en particulier la vitamine B5 et la vitamine U, ont un effet cicatrisant sur les muqueuses.

Médecine populaire

Les herbes médicinales ayant un effet anti-inflammatoire peuvent réduire l’acidité du suc gastrique et restaurer la membrane muqueuse. Des herbes médicinales telles que le lin, le millepertuis, l'achillée millefeuille, le calendula et la camomille vont soulager la situation pendant la gastrite.

Astuce! Si vous avez reçu un diagnostic de gastrite antrale chronique, ne commencez pas le traitement! Sans traitement adéquat, cette maladie peut se transformer en ulcère d'estomac ou provoquer un ulcère duodénal.

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Gastrite anale focale chronique


La section de sortie de l'estomac, où le gros morceau de nourriture se prépare à entrer dans l'intestin ou, comme on l'appelle antral, joue un rôle spécial dans le système digestif. La partie de taille relativement petite provoque une alcalinisation, c'est-à-dire une diminution de l'acidité du contenu et son évacuation vers le duodénum. Les processus inflammatoires qui surviennent pour diverses raisons perturbent le fonctionnement normal de l'estomac pylorique, créant ainsi les conditions préalables idéales au développement d'un ulcère ou d'un cancer de l'estomac.

Une trahison particulière manifeste une gastrite focale de l'antre par son évolution presque asymptomatique. La localisation en profondeur et la présence d'un petit nombre de plexus nerveux permettent à la pathologie de se développer, sans se laisser connaître pendant longtemps. De plus, les principaux ennemis des tissus gastriques de la bactérie Helicobacter Pylori aiment s’installer dans les cellules de cette région.

En raison des symptômes flous et de la douleur faible, l'inflammation de l'antre prend dans la plupart des cas un type de foie chronique. La gastrite anale focale chronique représente plus du quart des diagnostics de pathologie. De plus, ce qui est typique, le plus souvent, il existe une lésion focale avec des signes tels que la gastrite atrophique chez les jeunes en âge de procréer.

Cette situation s’explique par une attitude peu sérieuse vis-à-vis de leur santé et une réticence obstinée à contacter un gastro-entérologue, dans l’espoir que l’inconfort causé par une douleur mineure disparaisse de lui-même.

Les experts sont obligés d’affirmer que c’est la gastrite focale de l’antre qui conduit le plus souvent à la formation d’un ulcère de l’estomac ou devient la cause du développement d’une tumeur cancéreuse.

Caractéristiques et causes

Le processus inflammatoire de l'antre est aujourd'hui considéré comme une gastrite de type B, c'est-à-dire du fait de l'intensification de l'activité vitale et de la reproduction rapide de bactéries.

Bien que vous ne puissiez pas exclure des facteurs tels que:

  • régime alimentaire malsain;
  • intoxication par l'alcool et les produits de mauvaise qualité;
  • exposition à la drogue;
  • le stress;
  • fumer;
  • et immunité affaiblie.

Mais ce ne sont que des provocateurs concomitants créant des conditions favorables au développement de la pathologie. Et l'impact négatif des bactéries Helicobacter Pylori occupe une place prépondérante. Dans 90% des cas, ce parasite insidieux s'accumule dans l'antre, causant des dommages désastreux aux cellules de la membrane muqueuse.

Des bactéries insidieuses, pénétrant dans l'estomac, activent l'activité des sujets qui y vivent et pénètrent conjointement dans les cellules de la membrane muqueuse. En raison de la faible teneur en acide chlorhydrique et en pepsine dans l'antre, les bactéries préfèrent s'y installer, capturant progressivement d'autres zones.

Le problème principal est que les glandes pyloriques de l'estomac produisent une grande partie d'une hormone aussi importante que la gastrine. De la sécrétion normale de cette hormone dépend de la production de bicarbonates, stimulant la production de mucus protecteur, la normalisation du temps pendant lequel la nourriture reste dans l'estomac pour son traitement adéquat et la création de conditions favorables pour la transition du bol alimentaire à la phase de digestion intestinale. Introduite dans les cellules, la bactérie provoque le développement d'un processus inflammatoire qui perturbe le fonctionnement normal des glandes de l'antre.

L'activité négative d'Helicobacter se développe progressivement, au fur et à mesure de leur multiplication. Par conséquent, la gastrite antrale se développe lentement, sous une forme chronique, en passant par plusieurs étapes.

Le premier à frapper les cellules de la couche de surface. La gastrite superficielle n'affecte pas les tissus profonds et ne perturbe pas les glandes. Au stade où seule la couche de surface est affectée, le processus est considéré comme réversible et se prête facilement à un traitement adéquat. Cependant, le problème est que la gastrite superficielle ne se manifeste pratiquement pas. Par conséquent, le plus souvent, la pathologie se transforme rapidement en une phase érosive ou focale. La lésion focale de la membrane muqueuse est caractérisée par la formation de petits sites de plaie formant des foyers de cellules atrophiées.

Bien qu’une lésion focale soit l’une des phases initiales de la maladie, il s’agit d’une transformation dangereusement rapide en une forme atrophique de la maladie, qui n’est autre qu’une condition pré-ulcéreuse, prête à tout moment pour l’apparition d’une tumeur cancéreuse.

Par conséquent, les gastro-entérologues accordent une attention particulière à la gastrite anale focale chronique. Essayer de prendre des mesures opportunes, et de ne pas permettre le développement d'une forme comme un type antral atrophique de la maladie.

Symptômes et signes

Les lésions focales de la membrane muqueuse de l'antre, qui se développent selon le type d'évolution chronique, ont également leur propre classification. Une telle unité détaillée est nécessaire pour déterminer la nature de la lésion et le choix d'un schéma thérapeutique adéquat. Chaque stade de la maladie a son propre tableau de symptômes, dont la nature permet de déterminer la présence de la maladie à temps et de commencer le traitement lorsque la gastrite superficielle n’a pas eu le temps de se transformer en un type de maladie atrophique.

Et ainsi, l'inflammation focale peut se produire sous des formes telles que:

Type focal superficiel

Dans la forme chronique, le type superficiel de lésion présentant des foyers d’atrophie se développe assez lentement. Il se caractérise par un léger changement touchant uniquement la couche superficielle, sans perturber les fonctions des glandes gastriques. Cette affection peut se manifester par un léger inconfort après un repas, des brûlures d'estomac, un goût désagréable dans la bouche et de rares accès de diarrhée.

Type focal non atrophique

Souvent, le développement d’une lésion focale de la muqueuse gastrique sous forme chronique ne se présente pas comme une lésion de type atrophique, c’est-à-dire non lors de la mort des couches muqueuse et glandulaire, mais lors d’une croissance anormale des tissus. Ce type s'appelle gastrite focale polypeuse. L'effet négatif des bactéries au cours d'un tel développement provoque un épaississement important de la membrane muqueuse et la formation de polypes sur celle-ci, foyers de grosses excroissances. Bien que seule la couche superficielle de l'épithélium soit affectée, la gastrite polypeuse non atrophique est considérée comme une forme très dangereuse puisqu'il s'agit en fait d'une affection précancéreuse.

Ce type de gastrite antrale focale se caractérise par l'apparition d'une gêne dans la région épigastrique plusieurs heures après le repas, une douleur de type crampes, des éructations acides et de rares accès de nausée, pouvant entraîner des vomissements dans les cas graves. La sévérité et la surpopulation gastriques après avoir mangé une petite quantité de nourriture doivent être un signe pour consulter un médecin et se soumettre à un examen complet de l’estomac.

Type focal atrophique

L'absence de traitement approprié et le manque de régime alimentaire adéquat, lorsqu'une lésion focale est superficielle, entraînent le fait que les zones touchées du tissu infecté se développent plus profondément, formant des foyers nécrotiques. Cette condition est appelée gastrite focale atrophique de l'antre. Il s'agit d'une maladie grave qui nécessite un traitement sérieux et le respect de règles de conduite strictes pour le reste de votre vie.

Le processus pathologique superficiel ne viole pas les fonctions fondamentales de l'antre, tandis que la gastrite focale atrophique, en particulier au cours d'un traitement chronique, entraîne une violation des fonctions de sécrétion et d'évacuation de l'antre. La synthèse réduite de gastrine affecte l’insuffisance des nutriments, la formation de stagnation et la propagation de l’infection.

La gastrite focale atrophique se caractérise par les signes suivants:

  • Pâleur de la peau.
  • Attaques d'engourdissement dans les jambes et sensation de picotement dans les doigts.
  • Augmentation de la fragilité et perte de cheveux importante.
  • La stratification de la plaque à clous.

En conclusion

Dès l'apparition d'une gastrite focale dans l'antre de l'estomac ou qui n'est pas assurée, il est important de noter le type superficiel de lésions muqueuses et de prendre immédiatement des mesures de traitement compétentes. Une alimentation adéquate, des exercices raisonnables et le rejet des mauvaises habitudes aideront à prévenir la gastrite antrale focale atrophique et, partant, à prévenir des pathologies aussi redoutables que le cancer de l’ulcère ou de l’estomac.

Il est important de ne pas entreprendre d'autodiagnostic ni d'auto-traitement, mais de faire immédiatement appel à des spécialistes dès l'apparition des premiers symptômes alarmants.

Qu'est-ce qu'une gastrite antrale focale?

La gastrite antrale focale se manifeste par une inflammation de plusieurs parties de la muqueuse gastrique.

En fonction de l'emplacement et de l'étendue des dommages sur ces zones, il existe de nombreuses formes de pathologie. Les espèces catarrales et antrales sont considérées comme des formes bénignes de la maladie qui répondent bien au traitement, contrairement à ce type d’atrophie.

C'est une forme chronique de la maladie qui nécessite un traitement obligatoire.

Caractéristiques générales de la maladie et causes

Avant de parler des symptômes de la pathologie, vous devez déterminer quel type de maladie. Pour cela, vous devez connaître la structure de l'estomac.

Cet organe comprend trois divisions principales:

La partie inférieure s'appelle antral. C'est en elle que produit le mucus, qui protège les tissus de la corrosion par l'acide chlorhydrique. Sous cette forme, la muqueuse entière du département devient enflammée.

  • augmenter l'acidité;
  • à la formation d'ulcères atrophiques à la surface.

Ce type de pathologie est chronique en raison de l’absence de diagnostic et de traitement rapides au stade initial. Lorsqu'une telle forme de maladie apparaît, très souvent, les premiers symptômes sont absents ou sont de nature faiblement prononcée. En conséquence, l'inflammation augmente et la maladie dégénère en gastrite atrophique.

La vue antrale peut être considérée comme superficielle, car il s’agit du stade le plus simple de la gastrite et il est facile à traiter.

Seules les parties superficielles de la muqueuse gastrique sont touchées, tandis que les glandes et les couches plus profondes des parois de l'organe restent intactes. Dans la gastrite catarrhale, la partie inférieure de l'estomac est atteinte.

La gastrite focale peut survenir pour plusieurs raisons. Des facteurs externes et internes peuvent affecter l’apparition de la maladie.

Toute forme focale de la pathologie du tractus gastro-intestinal peut apparaître sous l'influence de tels facteurs externes:

  1. L'action des bactéries, en particulier de l'espèce Helicobacter. Il existe des zones d'inflammation plus ou moins graves (superficielles ou profondes).
  2. Violation du régime alimentaire, manger avec excès, manger des aliments gras. En conséquence, les lésions superficielles des tissus deviennent érosives, catarrhales ou érythémateuses.
  3. L'abus d'alcool. Le plus souvent, cela provoque une lésion chronique de la membrane muqueuse et une gastrite atrophique (dans les derniers stades de la maladie).
  4. Utilisation à long terme d'agents hormonaux, anti-inflammatoires et analgésiques.

Symptômes selon le type de maladie

Les symptômes de la forme antrale sont de nature plutôt vague, ce qui entraîne un traitement tardif et une dégénérescence de la forme focale superficielle à la défaite de toutes les parties de l'estomac (variante atrophique).

Les symptômes ne commencent à apparaître que dans le cours aigu.

Au stade initial, en particulier si une petite zone de tissu est touchée, toute manifestation sera absente.

Au fil du temps, ces caractéristiques peuvent apparaître:

  • des nausées et, dans certains cas, des vomissements;
  • sensation de lourdeur dans l'estomac après avoir mangé et éructations désagréables;
  • brûlures d'estomac;
  • flatulences et selles contrariées;
  • sensations douloureuses au site des lésions de la muqueuse.

Considérez les caractéristiques de chaque type:

  • Avec une inflammation superficielle, les ulcères et l'érosion ne sont pas formés, seule la muqueuse elle-même est affectée. Les symptômes de la gastrite superficielle antrale sont très similaires à ceux d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. Brûlures d'estomac, éructations acides, constipation et diarrhée, douleurs abdominales, nausées et lourdeurs gastriques.
  • La gastrite superficielle devient érosive. En même temps, les couches profondes de l'estomac sont touchées, des ulcères et de l'érosion se forment. À partir de la localisation focale, l'inflammation se développe sur toute la région antrale. Les symptômes s'apparentent à des signes d'inflammation superficielle, des vomissements avec du sang sont ajoutés à tout. Les selles deviennent noires à cause d'un saignement des ulcères.
  • Au niveau d'une lésion muqueuse de la bactérie Helicobacter pylori, se produit une inflammation folliculaire. Cette maladie n'est diagnostiquée que chez 1% des patients. Des follicules apparaissent qui bloquent les glandes. Les symptômes ressemblent à ceux de la surface, mais les sensations douloureuses sont plus intenses.
  • Dans l’inflammation hyperplasique de l’antre, une hyperplasie de la membrane muqueuse se développe et de nombreux petits polypes se forment. Ils peuvent être localisés uniquement dans l'antre ou se développer sur toute la muqueuse gastrique. Les symptômes incluent des douleurs dans l'estomac, des nausées et des brûlures d'estomac.

Variétés de gastrite focale

La gastrite localisée peut être non seulement antrale, mais se développer également dans d'autres parties de l'estomac et prendre des formes sévères (par exemple, une apparence atrophique).

Le cours de la maladie peut être:

Les complications de la pathologie sont les suivantes:

  • L'inflammation de l'antre est le plus souvent causée par une hélicobactériose. Sans traitement en temps opportun, la maladie devient facilement sous-trophique.
  • La gastrite focale superficielle est le stade initial de la variante antrale de la maladie.
  • Lorsque la forme érythémateuse apparaissent des zones rouges sur les tissus de l'antre de l'estomac.
  • Dans le cas d'un type érosif, des plaies apparaissent sur la membrane muqueuse, ce qui se transforme en ulcères.
  • La forme subatrophe précède l’apparition de l’atrophique. Au dernier stade atrophique, la nécrose cellulaire se produit déjà.

Les formes érosives et atrophiques sont très dangereuses et nécessitent un traitement immédiat. Très souvent, avant l'apparition de lésions érosives, les symptômes peuvent être absents.

Si vous rencontrez un type de gastrite (en particulier s'il s'agit d'un type atrophique), vous devez agir immédiatement.

Lorsque helikobakterioze doivent subir un traitement avec des antibiotiques.

Gastrite antrale

La gastrite antrale est une maladie inflammatoire chronique de l'estomac qui affecte la muqueuse de la section de sortie (antrum). Il s'agit d'une gastrite chronique de type B - d'origine bactérienne. Se manifeste par une douleur dans l'épigastre (faim ou quelques heures après avoir mangé), des nausées, des éructations acides, des symptômes dyspeptiques avec un appétit préservé. La principale méthode de diagnostic est la fibrogastroduodénoscopie, une étude portant sur la présence d’hélicobactéries. Les antibiotiques antihelicobacter, les antiacides, les régénérateurs et les analgésiques sont nécessairement inclus dans le traitement.

Gastrite antrale

La gastrite antrale est une inflammation chronique de la muqueuse gastrique, localisée dans la région pylorique. Cette partie de l'estomac sert à alcaliniser le chyme alimentaire avant de passer dans l'intestin. L'inflammation de l'antre provoque un blocage de la production de bicarbonate, l'acidité du suc gastrique augmente et le contenu acide pénètre dans le duodénum, ​​provoquant la formation d'ulcères. La gastrite antrale est généralement considérée comme un stade précoce de la gastrite chronique. Cette forme d'inflammation d'Helicobacter pylori est détectée en très grand nombre. Avec la propagation de l'infection à d'autres départements, le nombre de bactéries diminue. La gastrite antrale a des symptômes très similaires à ceux de l'ulcère gastrique. 85% de toutes les maladies de l'estomac sont à l'origine de cette pathologie. Cependant, seulement 10 à 15% de tous les patients atteints de gastrite chronique se tournent vers un gastro-entérologue.

Causes de la gastrite antrale

Environ 95% de tous les cas de gastrite antrale chronique sont associés à la détection d'une bactérie appelée Helicobacter pylori dans la muqueuse gastrique. Cet agent pathogène peut habiter confortablement le mucus gastrique à un pH de 4 à 6, bien qu'il conserve son activité dans un environnement plus acide. L'hypochlorhydrie (faible acidité du suc gastrique) est destructrice pour Helicobacter pylori. Dans des conditions défavorables, la bactérie peut prendre une forme de repos particulière et, lorsqu'elle est libérée dans un environnement confortable, elle redevient active.

Helicobacter pylori se caractérise par la production d'un certain nombre d'enzymes qui contribuent à modifier l'environnement qui les entoure. Ainsi, l'uréase clive l'urée de l'estomac en ammoniac, alcalinisant l'environnement autour du microorganisme. La mucinase aide à réduire la viscosité du mucus gastrique. Dans de telles conditions, les bactéries mobiles pénètrent facilement à travers la couche de mucus protecteur jusqu'à l'épithélium antral de l'estomac, où elles commencent à proliférer activement, endommageant la membrane muqueuse et perturbant les glandes gastriques. La section pylorique cesse de produire des bicarbonates (milieu alcalinisant) et, par conséquent, l’acidité du suc gastrique augmente progressivement, endommageant davantage l’épithélium de l’estomac dans d’autres parties.

Infarctus du reflux gastrique causé par l'hélicobactérie (rejet du contenu intestinal dans l'estomac en raison de la faiblesse du pylore), prise de certains médicaments (salicylates, AINS, anti-tuberculose), allergies alimentaires, régime alimentaire médiocre, alcool, tabac. Certains facteurs internes prédisposent également au développement de cette pathologie: foyers d'infection chronique, pathologie endocrinienne, carence en fer, insuffisance cardiaque et respiratoire, insuffisance rénale chronique.

Symptômes de la gastrite antrale

Habituellement, l'inflammation de l'antre de l'estomac a lieu aux stades initiaux en tant que processus non atrophique sans insuffisance de sécrétion du suc gastrique. La clinique de cette pathologie est semblable à un ulcère: douleur épigastrique, faim ou quelques heures après avoir mangé; brûlures d'estomac, éructations acides et aériennes, tendance à la constipation. L'appétit ne souffre pas.

Lorsque vu la langue propre, humide. À la palpation de l'abdomen, la douleur est localisée dans l'épigastre droit (zone pyloroduodénale). La perte de poids ne survient que dans les cas de maladie grave.

Diagnostic de la gastrite antrale

Lorsque la gastrographie avec contraste épais épaississement marqué du relief se plie dans le pylore, spasme du pylore, péristaltisme segmentaire, évacuation aveugle du contenu gastrique.

Lorsque les fegds sont visibles, une hyperhémie muqueuse tachetée, un gonflement des tissus de l'antre, des hémorragies et une érosion peuvent être détectés. Il y a augmentation de l'exsudation, stagnation du contenu de l'estomac due au spasme du pylore. Lors de l'examen endoscopique, une biopsie tissulaire est nécessairement réalisée pour l'examen histologique et l'isolement de l'agent pathogène. Dans le même temps, déterminé histologiquement l'inflammation prononcée, un grand nombre d'hélicobactéries à la surface de l'épithélium.

Le test à l'uréase pour la détermination de Helicobacter pylori est effectué à l'aide de trousses spéciales express lors d'une gastroscopie. Pour ce faire, la biopsie de la muqueuse est placée dans un environnement spécial dont la couleur change en fonction de la concentration de microorganismes sur le pourpre - d’une heure à une journée. Si la couleur n'a pas changé pendant la journée, le test est négatif. Il existe également un test respiratoire à la C-uréase. Pour sa tenue, de l'urée C13 étiquetée est injectée dans l'estomac, puis la concentration en C13 est déterminée dans l'air expiré. S'il y a des Helicobacter pylori dans l'estomac, ils détruiront l'urée et la concentration en C13 sera supérieure à 1% (3,5% - invasion légère, 9,5% - extrêmement lourde).

Pour les échantillons de biopsie, il faut semer des membranes muqueuses dont l'incubation a lieu à des concentrations extrêmement basses en oxygène (moins de 5%) dans le milieu sanguin. Le résultat des semis sensibles aux antibiotiques sera obtenu en 3-5 jours.

Le test ELISA est une méthode assez sensible pour détecter les anticorps anti-hélicobactéries dans le sang, la salive et le suc gastrique. Les anticorps apparaissent dans le sang dans le mois qui suit l'infection et conservent leur activité également dans le mois qui suit une guérison complète. Déterminer l’acidité du suc gastrique à l’aide de pH-métrie intragastrique, étude fractionnée du suc gastrique avec l’utilisation de stimulants de la sécrétion.

Lors du diagnostic, la gastrite antrale est différenciée des troubles fonctionnels, ulcère gastrique.

Traitement de la gastrite antrale

Thérapeutes, gastro-entérologues, endoscopistes traitent du traitement et du diagnostic de cette pathologie; lors d'exacerbations, le patient se trouve dans le service de gastroentérologie ou de thérapie. Le traitement de la gastrite antrale commence par la nomination d'un régime thérapeutique spécial: pendant la période d'exacerbation, le tableau 1b avec une extension progressive vers le premier tableau pendant plusieurs semaines ou mois.

Des médicaments anti-helicobacter sont nécessaires. Le traitement étiotropique de H. pylori est assez compliqué, car ce microorganisme s’adapte rapidement aux antibiotiques populaires. Le schéma thérapeutique de traitement double ou triple le plus couramment prescrit, qui comprend le métronidazole, la clarithromycine, l’ampicilline ou la tétracycline. Il est recommandé d’ajouter au schéma des inhibiteurs de la pompe à protons qui inhibent Helicobacter pylori. Les médicaments antibactériens les éradiqueront complètement.

La thérapie anti-inflammatoire peut être réalisée à la fois avec des préparations pharmaceutiques et avec des herbes selon les recettes de la médecine traditionnelle. Ainsi, en période d'exacerbation, il est recommandé d'utiliser de la camomille, de la menthe, des extraits de millepertuis, des graines de lin. Avec l'apparition de l'érosion sur la membrane muqueuse de l'antre, l'augmentation de l'acidité du suc gastrique, des agents antisécréteurs sont prescrits. En cas de spasme du pylore, des antispasmodiques myotropes sont utilisés avec succès: drotavérine, papavérine. Le métoclopramide est utilisé pour normaliser le péristaltisme et éliminer le reflux duodénogastrique.

La nomination d'agents réparateurs est une condition préalable à la récupération complète. Cela peut être des médicaments qui stimulent la synthèse des protéines (inosine, stéroïdes anabolisants), la carnitine, l’huile d’argousier.

La kinésithérapie occupe une place importante: galvanisation de l’estomac avec électrophorèse de médicaments (avec spasme du pylore), thérapie UHF, échographie (à visée anesthésique), courants diadynamiques de Bernard, courants modulés sinusoïdaux (pour éliminer la douleur et la dyspepsie). Après avoir arrêté l'exacerbation, il est recommandé d'effectuer un traitement à la boue et à la paraffine, un traitement aux eaux minérales.

Pronostic et prévention de la gastrite antrale

Afin d'éviter le développement d'un processus inflammatoire sévère dans l'estomac, il est nécessaire de bien manger, d'abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), d'éviter le surmenage physique et émotionnel et de suivre le régime quotidien.

Le pronostic de ce type de gastrite chronique n’est favorable qu’avec le début du traitement en temps voulu, le respect de toutes les recommandations, le régime quotidien et la nourriture. Si vous ne faites pas appel à un gastro-entérologue à temps, la gastrite devient diffuse, ce qui peut entraîner la formation d'ulcères (avec hyperfonctionnement de la membrane muqueuse) ou de tumeurs de l'estomac (avec atrophie de la membrane muqueuse).

Gastrite superficielle de l'antre de l'estomac

Le diagnostic de gastrite antrale superficielle indique que le patient présente une forme bénigne d'inflammation chronique de l'estomac. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez ignorer cette maladie. En cas de traitement inopportun ou insuffisant, la pathologie peut acquérir une forme sévère, beaucoup plus difficile à éliminer.

Causes de la maladie

L'antre est la partie de l'estomac où il rejoint le duodénum. Comme seule la couche supérieure de la membrane muqueuse est enflammée, la maladie s'appelle: gastrite superficielle de l'antre. Comme la pathologie ne s'étend pas aux couches les plus profondes du tissu, elle est caractérisée par l’absence de cicatrices.

Une fonction importante du service consiste à réduire l’acidité du suc gastrique et des masses alimentaires avant leur pénétration dans l’intestin par l’estomac. De plus, le mucus produit par les glandes enveloppe ses parois et protège ainsi de l'acide chlorhydrique caustique. Lorsque la production de ce secret devient insuffisante, la membrane muqueuse de l'antre devient rouge, enflammée et érodée. Si le patient ne traite pas la maladie pendant longtemps, la phase aiguë devient chronique. Et alors les chances de guérison complète sont minimes.

Les principales raisons du développement de cette pathologie gastrique:

  • apport alimentaire irrégulier;
  • nutrition déséquilibrée;
  • nourriture trop chaude;
  • épices chaudes;
  • aliments frits;
  • aliments salés;
  • conserves, viande fumée, cornichons;
  • alcool, nicotine.

Les médecins associent ces facteurs provocants à la gastrite superficielle de l'antre de l'estomac:

  • maladies du pancréas, de la thyroïde;
  • stress sévère, troubles du système nerveux;
  • diverses infections;
  • diabète sucré;
  • lésion rénale;
  • maladie cardiaque ou pulmonaire grave;
  • l'anémie.

La progression de la gastrite antrale superficielle sous forme chronique est souvent associée non seulement à une inflammation de la membrane muqueuse, mais également aux effets néfastes d'Helicobacter pylori sur celle-ci. Chaque personne est atteinte de cette infection qui, avec un système immunitaire affaibli, est activée et se multiplie rapidement. Le suc gastrique devient trop acide, caustique, ce qui provoque des douleurs.

Dans la forme superficielle de la maladie, le processus inflammatoire est plutôt faiblement exprimé. Par conséquent, la personne ne subit pas de souffrance grave. Et bien que la maladie ne soit pas dangereuse pour la vie, il est néanmoins important d'arrêter son développement. Le fait est que ce type de gastrite donne de fréquentes rechutes et, avec une progression à long terme, des atrophies de la muqueuse gastrique. Un processus dégénératif particulièrement aigu se manifeste chez les personnes âgées. C'est dangereux car cela peut être compliqué par la formation d'un cancer.

Symptômes de la maladie

Un signe typique de celui-ci est des douleurs multiples "sous la cuillère". Le plus souvent, ils apparaissent après avoir mangé. La gastrite de surface de l'antre étant diffuse, l'inflammation peut recouvrir toute la muqueuse. Mais les glandes ne sont pas touchées et ne s’atrophient pas. Cette pathologie se produit souvent chez les hommes jeunes.

Dans la gastrite superficielle aiguë de l'antre de l'estomac sont observés:

  • perte d'appétit;
  • des éructations au goût acidulé;
  • bouche sèche ou salivation accrue;
  • sensation de plénitude de l'estomac après avoir mangé;
  • des nausées;
  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • la diarrhée;
  • langue fourrée (plaque nécrotique blanche ou grise);
  • blanchiment de la peau;
  • diminution de la pression, pouls rapide;
  • fatigue, vertiges fréquents.

Les patients atteints de gastrite antrale superficielle présentent également des manifestations externes de la maladie. C'est:

  • ecchymoses sous les yeux;
  • peau pâle;
  • ongles et cheveux cassants;
  • le strabisme causé par une diminution de l'acuité visuelle.

Si l'activité de Helicobacter pylori se manifeste pendant longtemps, les processus pathologiques se déroulant dans l'antre se propagent à tout l'estomac. L'atrophie de la membrane muqueuse l'emporte sur l'inflammation et la gastrite superficielle de l'antre prend la forme d'une pangastrite aiguë.

En outre, une maladie négligée peut entraîner des complications telles que:

  • érosion de la membrane muqueuse de l'œsophage;
  • saignements d'estomac;
  • la formation de polypes;
  • développement des ulcères d'estomac.

Diagnostics

L'enquête est menée par un gastro-entérologue, qui utilise un ensemble de méthodes de diagnostic. C'est:

  • analyses générales de sang et d'urine;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • pH-métrie intragastrique;
  • analyse du suc gastrique pour Helicobacter pylori;
  • radiographie de l'estomac;
  • coprogramme (analyse fécale).

La fibrogastroduodénoscopie est le type de diagnostic de gastrite antrale de surface le plus informatif. L'utilisation d'un endoscope permet au médecin de voir quel est l'état de l'estomac, s'il y a des polypes, des ulcères, des néoplasmes malins. Le radiogramme d'un organe permet de révéler le degré de fonctionnalité de sa membrane muqueuse.

À l'aide de la métrie du pH intragastrique, il est déterminé l'efficacité de la production et de la neutralisation de l'acide chlorhydrique par l'estomac. Le coprogramme indique souvent une digestion incomplète. Dans le sang du patient, il peut y avoir un excès de taux de leucocytes, ce qui confirme la présence d'un processus inflammatoire.

En fonction des résultats de l'examen, le médecin détermine le degré de gastrite antrale superficielle. Ce peut être:

  • facile, lorsque la limite d'inflammation de la muqueuse se termine au lieu de la transition de l'estomac au duodénum, ​​les cellules atrophiées sont encore un peu;
  • modérée, si la pathologie s'est étendue aux tissus glandulaires moyens et que les cellules touchées en sont déjà assez nombreuses;
  • grave, lorsque les muqueuses sont enflammées dans les couches musculaires, de nombreuses lésions atrophiques sont apparues.

Types de thérapie

Bien que la gastrite superficielle de l'antre soit considérée comme une maladie relativement inoffensive, son traitement devrait être rapide. Il est important d’arrêter le développement du processus inflammatoire au stade initial afin de prévenir les modifications irréversibles de la membrane muqueuse. Dans le traitement des maladies, les médicaments associés à la nutrition diététique revêtent une importance décisive.

Les gastro-entérologues commencent souvent un traitement contre les maladies bénignes par des anti-inflammatoires. Si la récupération ne se produit pas, prescrire des médicaments antibactériens. Il est nécessaire de traiter les patients avec des antibiotiques lorsque Helicobacter pylori est détecté en quantités dépassant la norme.

Les médicaments antiacides et enveloppants pour la gastrite antrale superficielle réduisent l’acidité du suc gastrique et ont un effet protecteur sur les cellules muqueuses. Lorsque exprimé la douleur prescrits analgésiques et anticholinergiques. Pour éliminer les effets du processus inflammatoire, utilisez des médicaments du groupe de stimulants de la régénération tissulaire. Les vitamines C, groupe B, nicotiniques, acides foliques favorisent activement la récupération.

Le traitement de l'infection à Helicobacter pylori est efficacement assuré par des antibiotiques, des médicaments à base de bismuth en association avec des inhibiteurs de la pompe à protons. C'est:

  • L'amoxicilline;
  • Amoxiclav;
  • La clarithromycine;
  • L'azithromycine;
  • Tétracycline;
  • Lévofloxacine;
  • Métronidazole;
  • McMiror;
  • De-nol + Omez (ranitidine et autres).

Les antiacides qui neutralisent le suc gastrique, accélèrent l'excrétion des acides biliaires, protègent le mucus:

Cholinolytiques à effet périphérique et soulageant les douleurs aiguës:

Stimulateurs de la régénération tissulaire, améliorant la nutrition des tissus, activant le métabolisme:

La physiothérapie accélère le déroulement du traitement. Les procédures sont prescrites pendant la période de rémission et uniquement chez les patients présentant une acidité accrue ou normale du suc gastrique. Efficace ces types d'effets de physiothérapie:

  • minéraux, bains de boue;
  • ozocérite, bains de paraffine;
  • électrophorèse et phonophorèse;
  • Tension continue, ultra-haute fréquence;
  • champ magnétique.

Nourriture santé

Ainsi, une gastrite superficielle a été identifiée: le régime est prescrit et en même temps un traitement médicamenteux est effectué. Si vous suivez le régime, vous pouvez sauver la muqueuse gastrique des effets de facteurs mécaniques et chimiques nocifs, réduire le risque de récurrence. Le régime alimentaire doit être équilibré en protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux.

À cette température est très important. Les aliments sont chauds à +60 ° C et plus froids à +15 ° C. Irrite fortement la muqueuse gastrique, particulièrement vide. Il est souhaitable que la température de l'aliment soit d'environ +37 ° C. De plus, cela ne devrait pas être dur, dur. La consistance optimale des plats - liquide ou semblable à du gruau, purée de pommes de terre. Le poids total recommandé de l'alimentation quotidienne ne dépasse pas 3 kg. Parmi ceux-ci devraient être:

  • pour le petit déjeuner - 30% de calories et volume de nourriture;
  • pour le deuxième petit-déjeuner - 15%;
  • pour le déjeuner - 40%;
  • pour le dîner - 15%.

Du régime devrait être exclu:

  • viandes riches, poisson, champignons en entrée;
  • lait frais et ses soupes;
  • aliments et assaisonnements épicés, épicés et salés;
  • conserves, cornichons, viandes fumées, saucisses;
  • crudités en grande quantité.

De tels produits et plats sont utiles:

  • soupes en purée;
  • flocons d'avoine, riz, bouillie de semoule (uniquement sur l'eau et sans huile);
  • poulet bouilli et viande de lapin, des boulettes de viande à la vapeur;
  • poisson maigre (morue, brochet, saumon rose, sandre);
  • purée de légumes;
  • jus de fruits, compotes.
  • produits laitiers faibles en gras, fromage cottage.

En cas de maladies concomitantes telles que pancréatite, cholécystite, colite, la nourriture doit être prise non pas 4, mais 6-7 fois par jour. Le dîner doit toujours être prévu 2 à 3 heures avant le coucher. Les interruptions prolongées des repas, les repas pressés, les repas secs et les repas excessifs sont absolument inacceptables.

Gastrite anale focale: causes, symptômes, diagnostic, traitement

La gastrite antrale focale se développe dans la plupart des cas dans le contexte d'une infection du corps humain par la bactérie pathogène Helicobacter. Au cours de l'activité vitale, cette microflore pathogène libère une grande quantité de toxines qui ont un effet néfaste sur la muqueuse gastrique. Cette maladie nécessite un traitement médicamenteux complet. S'il n'est pas traité à temps, des complications très graves se développeront chez les patients, dont beaucoup menacent la vie.

Causes de développement

Des pathologies telles que la gastrite antrale peuvent être causées par les facteurs suivants:

  • la présence de dépendances néfastes, que l’on peut facilement attribuer au tabagisme et à la consommation de boissons contenant de l’alcool;
  • intoxication du corps avec les déchets de bactéries pathogènes Helicobacter;
  • traitement de diverses maladies dans lesquelles les patients doivent prendre des médicaments pendant une longue période;
  • névrose, dépression, stress et autres troubles du système nerveux;
  • régime alimentaire inadéquat (utilisation systématique d'aliments épicés, fumés et chauds);
  • effets thermiques sur la peau, entraînant des brûlures;
  • destruction (vasculaire);
  • invasions helminthiques;
  • déséquilibre dans le corps (auto-immune);
  • infections, en particulier VIH, cytomégalovirus, candidose, etc.

Chez la plupart des patients, la forme antrale de la gastrite se développe suite à une infection à Helicobacter. Les déchets de ces bactéries pathogènes peuvent provoquer le développement de processus inflammatoires dans la muqueuse gastrique, qui entraînent souvent des complications aussi graves que le lymphome, l'oncologie ou la duodénite, un ulcère. Le processus de destruction du corps par la microflore pathogène passe par plusieurs étapes:

  • Infection humaine à Helicobacter.
  • Après pénétration dans le corps humain, les bactéries sont fixées sur les cellules muqueuses.
  • Helicobacter traverse son cycle de vie et leurs déchets, tels que l'urée, commencent à être transformés en ammoniac.
  • Il y a une neutralisation de l'acide dans l'estomac.
  • Formé une lésion (infectieuse) à la place de l'accumulation de microflore pathogène.
  • Le processus inflammatoire se développe au fur et à mesure de la mort cellulaire épithéliale en masse.

Classification

La médecine moderne classe cette pathologie comme suit:

  1. Épicé Développe sur le fond de lésion thermique ou chimique de la muqueuse gastrique. En outre, la pathologie apparaît en raison d'une intoxication ou d'une intoxication alimentaire.
  2. Chronique. Développe en l'absence de traitement de la forme aiguë. Il y a des lésions de la membrane muqueuse, les périodes de rémission sont remplacées par des exacerbations.

Les symptômes

La forme antrale de la gastrite est accompagnée de symptômes caractéristiques de diverses pathologies du tractus gastro-intestinal. Malgré cela, les patients peuvent suspecter le développement de cette maladie en eux-mêmes pour les motifs suivants:

  • il y a de graves brûlures d'estomac, qui s'accompagnent souvent d'éructations acides (ces symptômes peuvent indiquer une forte concentration d'acide dans l'estomac);
  • l'apparition de douleur après une heure et demie après avoir mangé, ou à jeun (les sensations de douleur sont localisées dans la zone épigastrique);
  • sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • nausée (développement possible d'un réflexe nauséeux);
  • violation des processus intestinaux (dans le contexte du dysfonctionnement digestif chez de nombreux patients, la diarrhée alterne avec la constipation).

Chez les femmes enceintes et les mères dont les enfants sont allaités, la forme antrale de la gastrite est généralement accompagnée de vomissements sévères. Cette condition peut avoir des conséquences graves:

  • si les vomissements commencent tôt dans la grossesse, cela peut conduire à un avortement spontané;
  • si le réflexe nauséeux s'est développé chez une femme en âge de procréer décent, cela peut entraîner un déclenchement prématuré du travail;
  • une déshydratation sévère, due à des vomissements fréquents et abondants, peut constituer une menace pour la vie d'une femme enceinte.

La pathologie elle-même n'a aucun effet négatif sur le développement du fœtus dans l'utérus du patient. Au cours de l'allaitement, la santé du bébé ne sera également menacée. Il convient de noter que, même dans cette position, les femmes ne devraient en aucun cas se soigner elles-mêmes.

Cela est dû au fait que l'utilisation de médicaments sans le consentement du médecin traitant peut entraîner l'empoisonnement du fœtus dans l'utérus d'une patiente enceinte ou d'un nourrisson qui a reçu du lait avec des substances dangereuses. Après avoir effectué un ensemble de mesures de diagnostic, les experts prescrivent un traitement médicamenteux modéré à cette catégorie de patients, mais sont généralement limités au cours de la même période de leur vie à un régime thérapeutique.

Mesures de diagnostic

Afin de diagnostiquer la gastrite atrophique antrale, les médecins effectuent une série de tests instrumentaux et de laboratoire.

Les gastroentérologues et autres spécialistes se voient confier les tâches suivantes:

  • identifier la cause du développement de la pathologie;
  • élimination de ce facteur;
  • restauration de la fonctionnalité du tube digestif.

Dans un premier temps, un patient qui a remarqué un symptôme alarmant en lui-même est consigné lors d’un rendez-vous avec un gastro-entérologue. Au cours de l'entretien, le spécialiste collecte des antécédents de la maladie et des informations sur le mode de vie et le travail du patient.

Après cela, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • examine la langue pour l'apparence d'un raid;
  • la palpation de la cavité abdominale est effectuée, afin que le gastro-entérologue puisse déterminer l'emplacement du syndrome douloureux;
  • examine la peau qui peut changer de couleur et devenir sèche.

Après avoir pris ses antécédents, un gastro-entérologue établit un diagnostic préliminaire, qui peut être confirmé par des études de laboratoire et du matériel informatique. Il est obligatoire en laboratoire de donner du sang, des matières fécales et de l'urine. Ensuite, des diagnostics instrumentaux sont effectués, par exemple:

  • examen de l'estomac au moyen d'un endoscope (en règle générale, au cours de l'intervention chez un patient, un morceau de tissu est prélevé sur la membrane muqueuse et transféré dans l'étude);
  • test respiratoire, est réalisée pour identifier Helicobacter dans le corps des patients;
  • la vérification est attribuée;
  • la gastroscopie est réalisée;
  • radiographie;
  • Échographie;
  • imagerie par résonance magnétique ou numérique.

Traitement médicamenteux

Seul un gastro-entérologue devrait étudier les symptômes et prescrire un traitement médical, après un examen approfondi du patient et un diagnostic précis. Dans la plupart des cas, pour cette catégorie de patients, une technique douce est choisie, qui prévoit:

  • passage à un régime d'épargne;
  • consommation de drogue;
  • le passage de la physiothérapie;
  • utilisation de méthodes "des grands-pères".

Le traitement médicamenteux peut inclure les médicaments suivants:

  • Afin de stabiliser le niveau d'acidité dans l'estomac du patient, un spécialiste vous prescrit des inhibiteurs de l'histamine, des inhibiteurs de proton et des antiacides.
  • pour la normalisation des fonctions du tractus gastro-intestinal, on prescrit aux patients Reglan, Motilium, etc.
  • si une bactérie Helicobacter humaine a été identifiée chez une personne, celle-ci devra alors prendre une cure d'antibiotiques, ainsi que des médicaments contenant un composant tel que le bismuth;
  • Les agents d'enveloppement sont obligatoires, par exemple Sukralfat ou De-nol;
  • Afin de normaliser les fonctions de sécrétion de l'estomac, des médicaments tels que la ranitidine, l'oméprozole, etc. sont prescrits aux patients.
  • dans la forme aiguë de la pathologie, Motillak est indiqué et des antiacides sont prescrits, par exemple, Almagel ou Gefal;
  • Pour restaurer les cellules muqueuses, les patients doivent boire un traitement par Methyluracid ou Pentoxyl.

Utiliser des recettes populaires

Les patients peuvent également traiter la gastrite antrale à l'aide des méthodes du «grand-père», qui se sont révélées efficaces dans la pratique. Avant de commencer à appliquer des recettes folkloriques, les patients doivent contacter leurs gastro-entérologues et obtenir leur avis. Dans cette forme de pathologie, il est autorisé d'utiliser les remèdes suivants:

  1. Jus frais de feuilles de chou, tubercules de pomme de terre, agave.
  2. Infusions préparées à partir de telles herbes médicinales: camomille de pharmacie, rhizomes de calamus ou bardane, tilleul, menthe, etc.
  3. Bouillons et gelées de graines de lin.

Comment manger

Au cours de la pharmacothérapie, les patients doivent suivre un régime alimentaire comportant les règles et restrictions suivantes (le tableau n ° 1 est généralement attribué lors d’une exacerbation):

  1. Il est interdit de manger des plats et des boissons froids et trop chauds.
  2. Cette catégorie de patients doit être consommée très souvent, par petites portions. L'intervalle entre chaque repas ne doit pas dépasser 2,5 heures.
  3. Dans le processus de préparation de repas diététiques, le patient doit utiliser les techniques suivantes: cuisson au four, ébullition, cuisson à l'étouffée.
  4. Tabou superposé à toute la malbouffe.

Mesures préventives

Si une personne atteinte de gastrite antrale passe au stade chronique, elle devra périodiquement faire face à des exacerbations. Dans le cas où le patient n'attache pas d'importance aux symptômes primaires et ne subit pas de traitement médicamenteux complet, le processus inflammatoire antral se transforme très rapidement en une phase diffuse, ce qui provoque le plus souvent une pathologie ulcéreuse, des tumeurs ou une hyperfonction de la muqueuse gastrique.

Pour prévenir le développement de conséquences dangereuses et pour éviter une exacerbation saisonnière, les gens seront en mesure de prendre régulièrement des mesures préventives:

  1. Minimisation des situations stressantes.
  2. Hygiène personnelle régulière.
  3. Traitement rapide de toute maladie du tractus gastro-intestinal.
  4. Maintenir un mode de vie sain.
  5. Transition vers une nutrition adéquate et en régime.

Si vous ne suivez pas les recommandations des experts, vous pouvez faire face à des complications potentiellement mortelles:

  1. un saignement intense va s'ouvrir;
  2. les murs de l'organe vont commencer à cicatriser et se déformer;
  3. des polypes, kystes et autres néoplasmes peuvent apparaître, notamment des tumeurs malignes, etc.

Gastrite antrale focale: symptômes et schéma thérapeutique

La gastrite antrale focale se développe chez la majorité des patients en présence d'une lésion gastrique provoquée par la bactérie du genre Helicobacter pylori (du latin. Helicobacter pylori). L'activité de la microflore pathogène contribue à la libération de composants toxiques spécifiques qui affectent la qualité de la muqueuse gastrique, créant ainsi un tableau symptomatique de nombreuses maladies du tube digestif.

Le type de gastrite de type Antral nécessite un traitement d'association obligatoire pour empêcher la transformation en processus plus graves du processus pathologique. Selon les statistiques, plus de 50% des patients ignorent le traitement initial, ce qui conduit à des soins médicaux aux stades avancés de la gastrite.

Caractéristiques pathologiques

L'antral-gastrite focale est caractérisée par des lésions superficielles de la muqueuse gastrique avec préservation des structures profondes des parois de l'organe. Anatomiquement, l’estomac est constitué des parties supérieure, moyenne et inférieure. Antral est la partie inférieure de l'estomac (sinon, le pylorique ou l'antre). L'antre est responsable de la production du composant muqueux qui protège le tissu de l'estomac contre les effets de l'acide chlorhydrique.

La défaite de l'antre est un processus généralisé. Par conséquent, avec l'activité pathogène des bactéries, les muqueuses de la zone anatomique entière sont déformées. La gastrite antrale est autrement appelée forme catarrhale - lésion superficielle de la membrane muqueuse. Le tableau clinique de la maladie est flou, flou, rarement diagnostiqué délibérément sur la base des plaintes des patients.

La forme latente de la pathologie conduit à une augmentation du processus inflammatoire, la transformation du type antral en une gastrite atrophique. Avec un traitement en temps voulu, il est possible de mettre fin rapidement à la gêne (qui survient rarement), d'empêcher complètement le développement de la maladie, d'empêcher sa chronicité et d'assurer un rétablissement absolu.

Facteurs prédisposants

La gastrite antrale focale - qu'est-ce que c'est et pourquoi cela se produit-il? En plus de la bactérie Helicobacter, de nombreux facteurs internes et externes peuvent provoquer une gastrite antrale. D'autres raisons peuvent inclure les suivantes:

  • violation de régime, régime;
  • traitement médicamenteux à long terme;
  • certaines maladies et pathologies systémiques du tube digestif;
  • mauvaises habitudes (notamment tabagisme, dépendance à l'alcool);
  • régimes de famine fréquents alternant avec trop manger.

Un aspect important dans la formation de la gastrite antrale est une prédisposition génétique, des maladies des glandes endocrines, des troubles métaboliques, une grossesse (trimestres II et III), des processus auto-immuns dans le corps d'origines diverses.

Classification et espèce

Antrum-gastritis a plusieurs types principaux et types d'écoulement, qui doivent être considérés comme des stades de développement de la destruction pathologique de la muqueuse gastrique.

Par type de flux

La gastrite antrale est classée selon deux types de développement:

  • forme aiguë;
  • gastrite chronique.

La chronisation du processus pathologique est possible en l'absence d'un diagnostic à long terme et d'un traitement aux stades initiaux de la destruction des membranes muqueuses des parois de l'estomac. Il existe de nombreux types de gastrites chroniques, notamment les gastrites érythémateuses, atrophiques et érosives.

Par type de destruction du mucus

Les principaux types sont:

  1. Superficielle. Une gastrite antrale superficielle légère se produit dans le contexte d'une évolution chronique. Seule la surface de la muqueuse est touchée, il n'y a pas de traces de cicatrices. Même la forme allégée amincit considérablement les structures muqueuses de l'épithélium de la muqueuse, le niveau d'acide chlorhydrique diminue.
  2. Type non atrophique ou érosif. Cours compliqué de la maladie associée à la bactérie Helicobacter pylori. À la surface des tissus de l'estomac, se forment des foyers d'ulcération de la structure granulaire. Sinon, la maladie est appelée gastrite antrale hémorragique, dont le risque est une hémorragie interne sur le fond des ulcères.
  3. Type atrophique. Forme dangereuse conduisant à une insuffisance gastrique chronique. L'atrophie des muqueuses à 80% conduit à la malignité des cellules cancéreuses, contribue à la dysplasie de l'épithélium muqueux, au développement d'une métaplasie intestinale.

Tableau clinique et symptômes

En dépit de la faiblesse des manifestations symptomatiques, de nombreux patients ressentent encore des signes de troubles, qui se traduisent principalement par des modifications de la sensibilité des parois de l'estomac à divers stimuli. Ainsi, les patients présentent les manifestations suivantes de la gastrite:

  • douleur après avoir mangé;
  • nausée ou vomissement de l'émétique aigre;
  • augmentation de l'acidité de l'estomac;
  • se sentir surpeuplé;
  • éructations acides;
  • douleurs nocturnes à jeun;
  • selles perturbées (alternance de diarrhée et de constipation);
  • maux de tête;
  • irritabilité, fatigue.

Le tableau clinique de la gastrite antrale focale dépend de la durée de la maladie, de l’endommagement des tissus de l’organe, des signes de modifications atrophiques des muqueuses ainsi que du niveau d’acidité de la sécrétion gastrique. Un aspect important est la quantité de microflore pathogène et la présence d'antécédents gastro-entérologiques aggravés (par exemple, reflux gastro-oesophagien, ulcère gastrique).

Mesures de diagnostic

Pour diagnostiquer la gastrite antrale focale, une série d'études instrumentales et de laboratoire sont basées sur les plaintes du patient, ses antécédents cliniques et son âge. Les principales méthodes de diagnostic sont:

  • recherche en échographie;
  • examen endoscopique (gastroscopie ou endoscopie fibrogastroduodénale, FGDS);
  • la méthode de pH-métrie, basée sur l'étude de l'acidité gastrique;
  • biopsie - examen histologique de fragments de la muqueuse pour déterminer le degré d'endommagement, le type d'agent pathogène, les risques de transformations oncogènes;
  • Rayon X ou IRM (si nécessaire).

Assurez-vous de passer des tests sanguins, d'urine pour exclure un processus inflammatoire actif. Habituellement, ces méthodes sont suffisantes pour une évaluation fiable de l’estomac du patient et la désignation d’un traitement spécial.

Tactique de traitement

Le traitement de la gastrite antrale focale est toujours complexe et vise à soulager les symptômes et les causes profondes de la maladie. La nomination à un traitement médicamenteux, la nutrition clinique (traitement de longue durée) et le traitement de réadaptation sont obligatoires.

Les médicaments

Avant la nomination des médicaments déterminent nécessairement le niveau d'acidité. Le choix des médicaments pour le traitement de la gastrite à haute et basse acidité est généralement différent. La thérapie classique implique la nomination des médicaments suivants:

  • produits absorbants (Polysorb, Enterosgel, charbon actif);
  • les antiacides (Phosphalugel, un mélange de Bourget, Maalox, Renny, Gelusil-Lak);
  • rétablir l'équilibre électrolytique (Regidron, solution de dextrose);
  • des antihistaminiques (Loratadine, Suprastin, Zyrtec);
  • renforcement de la protection de la muqueuse (De-Nol, Biogastron, Hilak-Forte, Venter);
  • les bloqueurs de pompe à protons (Promez, Oméprazole, Rabelok, Zolispan);
  • éradication de la microflore bactérienne (clarithromycine, dicitrate de tri-potassium de bismuth, amoxicilline).

Médecine populaire

Il est recommandé d’utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle comme traitement complexe avec des médicaments. Les recettes traditionnelles ne peuvent que normaliser l’acidité de l’estomac et soulager la douleur. Les recettes principales sont:

  1. Soda et sel. À 250 ml d'eau bouillie chaude nécessite 1/2 c. À thé de soude et 1 c. À thé de sel. Les composants sont mélangés dans de l'eau et bues immédiatement par petites gorgées. Déjà après quelques minutes, les patients ressentent un soulagement significatif.
  2. Décoctions à base de plantes. Pour réduire l’acidité et restaurer les muqueuses, il faudra 1 cuillère à soupe. cuillère mélange de millefeuille, calendula, camomille de pharmacie, ortie et hypericum. La composition est versé 300 ml d'eau bouillante, insister, recouvert d'une serviette avec une serviette pour refroidir complètement. Après il est recommandé de filtrer la composition et de boire, divisée en deux portions par jour.
  3. Huile de lin. Consommation par jour 2 c. des cuillères d'huile de lin renforcent les intestins, restaurent les muqueuses et aident à éliminer la microflore pathogène. L'huile de lin peut être remplie de salades de légumes.

Toutes les méthodes de la médecine traditionnelle ont un effet thérapeutique retardé et le temps nécessaire pour identifier une gastrite est très coûteux. Il est important d'arrêter immédiatement la gastrite antrale, au stade initial de développement, de sorte que la médecine traditionnelle n'est pas une méthode de traitement appropriée.

Vidéo utile

Ce qu'il est important de savoir sur la maladie et sur la façon de la traiter est décrit dans cette vidéo.

Cette méthode penny soulage les ulcères et la gastrite! Nous devons prendre 250 ml d'eau bouillie. Lire plus

Caractéristiques du régime

La correction de la nutrition pendant le traitement de la gastrite de toute forme et de toute gravité est un aspect important sur la voie du succès. Lorsque la gastrite antrale focale ne nécessite pas de serrage spécial, il est important d'exclure plusieurs types de produits à la fois:

  • acides agressifs (sodas, boissons alcoolisées, jus concentrés, épices et assaisonnements);
  • viandes grasses, bouillons saturés;
  • aliments épicés et salés (par exemple, salades coréennes, sauce de soja);
  • conservation et conserves de poisson;
  • plats à base de farine (le pain et les pâtisseries contribuent à la stagnation des intestins, provoquent la constipation, les gaz, les désordres métaboliques).

Il est important de limiter ou d’éliminer la consommation de café à jeun, de sucreries, de boissons alcoolisées (même à des doses minimales) et de tabac. Ne suivez pas les régimes de famine stricts. Les portions doivent être petites et fréquentes. En cas d'aggravation de la gastrite, il est recommandé de s'abstenir de produits laitiers fermentés.

Les aliments doivent être consommés sous forme de chaleur. Il est recommandé d'enrichir le régime en fibres, de respecter le régime de consommation (environ 2 litres de liquides par jour, sans restriction de l'état de santé).

Prévention

Les mesures préventives sont réduites à l'observance d'un mode de vie sain, à la préservation de l'alimentation, au sommeil et à la veille. Les cliniciens attribuent la survenue d'une gastrite à l'instabilité psychoémotionnelle du patient. Pour le succès du traitement et la prévention de la récurrence de la maladie, il est recommandé de restaurer le fond émotionnel, de réduire la charge de stress et de faire du sport.