Traitement de la gastrite de l'antre

Avec la défaite de la membrane muqueuse de l'antre de l'estomac, l'inflammation développe une gastrite de l'antre. La pathologie est caractérisée par la destruction de la coquille, produisant du mucus et de l'acide chlorhydrique, nécessaires à la mise en œuvre du processus de digestion. Une cause fréquente de la maladie est l’infection du tractus gastro-intestinal par une bactérie pathogène Helicobacter pylori. La maladie est diagnostiquée à l'aide de groupes de discussion avec une biopsie et des rayons X ciblés. Il est traité - dans un complexe. Avec une détection opportune, le pronostic est favorable.

Antrum estomac

L'antre ou la sortie de l'estomac est situé au bas et occupe 1/3 de la surface totale de l'organe. Cette zone est tapissée de cellules couvrantes, dont la spécificité est la production de mucus de bicarbonate protecteur, réduisant l'acidité de la masse de nourriture entrant du corps de l'estomac. En raison de l'activité des glandes, la nourriture est préparée pour la transition vers l'environnement alcalin du duodénum 12 et la muqueuse est protégée des effets de l'acide agressif.

Avec le développement de l'antre, la gastrite a violé le processus d'alcalinisation du gros morceau de nourriture, ce qui provoque une inflammation de l'intestin. Réduire la production de mucus protecteur bicarbonate ouvre les glandes pour les effets agressifs de l'acide chlorhydrique. En conséquence, la muqueuse ulcère avec la formation ultérieure de cicatrices grossières à partir de structures de tissu conjonctif qui n'exercent pas d'importantes fonctions digestives.

Description de la pathologie

La gastrite de l'Antrum est une maladie causée par une inflammation des muqueuses situées dans la dernière partie de l'estomac en sortie. Le processus pathologique développe une réduction de la production de mucus et de bicarbonates par des glandes spéciales. Cela se produit dans le contexte de la destruction des cellules et augmente l'acidité du suc digestif. Avec un traitement en temps opportun - le processus est réversible.

Formes de gastrite antrale

Les caractéristiques du flux sont distinguées:

  1. La gastrite antrale aiguë est une inflammation qui se développe d'elle-même. Diffère en symptomatologie brillante, une courte période de transition vers la forme chronique. Se pose en réponse à des effets indésirables sur le corps.
  2. La forme chronique est une forme négligée caractérisée par une évolution lente avec exacerbations et accalmies du tableau clinique. Avec le développement d'un grand nombre de cicatrices et de zones atrophiées de la muqueuse. Complications - rétrécissement de la zone pylorique, passage inapproprié des aliments dans les intestins. Manque d'estomac après une collation, refus de manger, crampes douloureuses, chaise instable, éructations pourries.

Les caractéristiques du flux sont distinguées:

  1. La forme de la surface, qui est souvent causée par une infection bactérienne à Helicobacter pylori. En raison de son activité vitale, il se produit un dysfonctionnement des glandes, un saut de l'acidité dans le contexte d'une augmentation de la fonction de formation de l'acide de l'estomac. La particularité est la défaite de la couche superficielle de la membrane muqueuse sans laisser de cicatrices. Manifesté par la douleur dans l'espace intercostal, éructations acides, brûlures d'estomac.
  2. La gastrite antrale érosive est la prochaine étape après le catarral, lorsque des érosions touchant les glandes se forment sur la couche de couverture. À mesure que les cicatrices se développent, de petits saignements s’ouvrent dans les zones touchées.
  3. Gastrite hyperplasique. Elle se caractérise par un épaississement de certaines zones avec le remplacement des cellules épithéliales par des kystes et des polypes.
  4. Inflammation focale. La maladie survient souvent sous une forme chronique avec de multiples lésions de certaines parties de la muqueuse.
  5. Forme atrophique de gastrite chronique de l'antre - atrophie complète de la membrane muqueuse avec absence de fonction de sécrétion, incapacité à digérer les aliments.
Retour à la table des matières

Pourquoi cela se produit-il?

Les principales causes de la gastrite antrale sont:

  • infection et moyens de subsistance des hélicobactéries;
  • développement de réactions auto-immunes dans le corps lorsque des anticorps sont synthétisés, attaquant leurs propres cellules de l'estomac;
  • prédisposition génétique;
  • stress constant et dépression;
  • tabagisme et abus d'alcool;
  • traitement à long terme avec des antibiotiques ou des médicaments non stéroïdiens.

Signes de maladie

Les stades initiaux de la gastrite de l'antre sont bénins, puisque seule la couche de surface est affectée et que les glandes ne sont pas affectées. Par conséquent, le processus de digestion n'est pas perturbé. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur aiguë, comme une attaque avec localisation dans l'épigastre et souvent en fonction de l'utilisation de la nourriture et durant 1-2 heures;
  • brûlures d'estomac et rots aigres et goût dans la bouche;
  • nausée à vomir;
  • flatulences, ballonnements;
  • diarrhée, rarement - constipation;
  • selles goudronneuses, vomissements avec impuretés sanglantes sur le fond de l'ouverture du saignement sous la forme d'une inflammation érosive;
  • perte d'appétit, y compris le refus de manger;
  • faiblesse, léthargie, handicap, fatigue chronique.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Afin de différencier les signes de gastrite de type antral des autres pathologies, en plus d'évaluer l'état général et d'analyser les plaintes, il est recommandé de subir un examen complet, qui devrait être confié à un spécialiste qualifié. En fonction des résultats de l'analyse, le médecin établira un diagnostic, déterminera le degré de lésions gastriques et prescrira le schéma thérapeutique approprié. Les principales procédures de diagnostic sont:

  • prise de sang, matières fécales;
  • fibrogastroscopie avec biopsie ciblée;
  • Radiographie
  • Échographie;
  • CT et / ou IRM.
Retour à la table des matières

Traitement

La gastrite antrale doit être traitée de manière globale. Initialement, le traitement vise à supprimer l’infection à Helicobacter pylori. Sinon, l'efficacité de la thérapie générale ne sera que symptomatique et l'inflammation reprendra bientôt. Le traitement est effectué avec des médicaments, un régime alimentaire et en utilisant la médecine traditionnelle. Le schéma est développé uniquement par un gastro-entérologue, car de nombreux outils sont incompatibles les uns avec les autres.

Des médicaments

Le traitement standard des lésions à Helicobacter est une combinaison: deux antibiotiques avec un inhibiteur de la pompe à protons. En l'absence d'effet, le traitement est ajusté à l'aide d'un inhibiteur de bismuth et d'antibiotiques tétracycline et métronidazole. Les autres médicaments contre la gastrite de l'antre sont:

  • Les inhibiteurs d'histamine des récepteurs H2 - Losek, Kvamatel;
  • antiacides contre la dyspepsie - «Almagel», «Maalox», «Gastal», «Phospholugel»;
  • régulateurs de motilité - "Motilium", "Tsirukal", "Raglan";
  • agents antisécrétoires (IPP) - oméprazole, lansoprazole;
  • antiémétique - métoclopramide;
  • antalgiques et antispasmodiques - “Analgin”, “No-shpa”, “Drotaverin”.

Fréquemment utilisé

Le plus souvent, lors du soulagement des manifestations de la gastrite de l'antre, des préparations médicales sont utilisées pour réduire la muqueuse gastrique. Ils sont dotés de la capacité de réguler rapidement l’acidité, d’activer la régénération cellulaire et de normaliser la motilité de l’organe touché. Les gastroentérologues prescrivent dans la plupart des cas "Solcoseryl", "Actovegin". Pour accélérer le processus de récupération, des complexes multivitaminés avec des groupes de vitamines B, A et C sont inclus dans le schéma thérapeutique.

Médecine populaire

La médecine alternative est utilisée uniquement en association avec des médicaments. Recettes populaires:

  • Calendula - a un effet anti-inflammatoire et cicatrisant. Préparé sous forme d'infusion de 2 b. l fleurs dans 250 ml d'eau bouillante. Prendre 3 heures 30 minutes avant les repas.
  • Teinture de propolis à l'alcool - achetée à la pharmacie. Buvez 30 gouttes dans 100 ml d’eau jusqu’à 4 fois par jour.
  • Kombucha est un antibiotique naturel. Préparé par perfusion et ingéré entre les repas trois fois par jour.
  • Jus de pommes de terre crues - de la douleur, brûlures d'estomac, accélération de la régénération.
  • Aloès au miel (50/50) - pour soulager l'inflammation. Buvez trois fois par jour et buvez de l'eau.
  • Argousier / huile d'olive - pour restaurer la fonction de sécrétion. Dissoudre 1 b. l beurre dans le lait chaud et boire une fois par jour.
Retour à la table des matières

Régime alimentaire

Le succès de la thérapie garantit un régime alimentaire compétent. Pour l'inflammation de l'antre, vous devez consommer des aliments sous forme liquide: des soupes, des céréales au lait, des kissels, des légumes cuits au four, des côtelettes à la vapeur ou de la viande bouillie de variétés allégées. Les aliments ne doivent pas être chauds ou froids lorsqu'ils sont consommés.

Il est interdit de manger des plats salés, des marinades nuisibles, épicés, gras.

Les légumes frais en raison de la teneur en fibres grossières peuvent provoquer une attaque de douleur sur le fond de la stimulation de la production d'acide chlorhydrique. Interdit: raisins, pâtisseries, café, thé fort, boissons alcoolisées et fumage. La nourriture est prise en petites portions 6 fois par jour. Moins souvent peut nécessiter un jeûne thérapeutique. Au fur et à mesure que l'inflammation recule, le régime alimentaire se développe progressivement, mais il est observé pendant une longue période.

Qui traite?

Le gastro-entérologue s'occupe du traitement de la gastrite antrale. Ce médecin procède à l'examen initial, au diagnostic de la maladie, détermine le type et la forme de la maladie.

Si le spécialiste possède les qualifications supplémentaires d'un hépatologue et d'un proctologue, il peut traiter toutes les pathologies du tractus gastro-intestinal impliquées dans les processus digestifs et métaboliques.

Gastrite antrale

Les processus inflammatoires dans la muqueuse gastrique sont toujours difficiles pour l'état général du corps. La gastrite de l'antre, une maladie caractérisée par une inflammation des tissus de l'antre ou de la muqueuse pylorique, est particulièrement dangereuse.

Cette forme se caractérise par un parcours lent, presque asymptomatique, qui contribue à la défaite des couches profondes des parois de l'estomac, à la déformation des tissus et à la formation de cicatrices grossières.

La coquille interne de l'antre de l'estomac est équipée de glandes, riches en mucus, protégeant l'épithélium des dommages causés par l'acide chlorhydrique saturé de suc gastrique et de bicarbonates nécessaires à la réduction de l'acidité. En l'absence de couche protectrice dans l'ulcère duodénal et afin de ne pas endommager sa couche muqueuse, le gros morceau de nourriture devrait présenter une faible acidité. De plus, les muscles de l'antre sont responsables de la promotion de la nourriture pour une digestion plus poussée dans les intestins.

Le processus inflammatoire de la muqueuse pylorique de l'estomac a un effet néfaste sur la fonction de sécrétion des glandes. L'épithélium perd sa protection et est exposé à l'environnement agressif du suc gastrique, ce qui provoque des lésions graves.

Sans traitement adéquat et opportun, le processus pathologique conduit à la mort des cellules épithéliales et se transforme en une gastrite érosive de l'antre, dernière étape avant la formation de l'ulcère.

De plus, la fonction d'évacuation de l'estomac en souffre, la nourriture stagne, car le tissu musculaire affecté est incapable de l'enfoncer dans le duodénum. Cela aggrave l'inflammation et accélère le développement du processus pathologique.

Causes de la maladie

La gastrite de l'Antrum est considérée comme une forme de la maladie, dont la cause principale est l'activation et la reproduction rapide de la bactérie Helicobacter pylori, présente en faible quantité dans la microflore de nombreuses personnes, sans causer de dommages.

À la confluence de conditions favorables, lorsque le système immunitaire est affaibli, la bactérie commence à se développer rapidement et pénètre activement dans les couches de la muqueuse gastrique. Leur activité vitale et provoque le développement de l'inflammation, conduisant souvent à une atrophie des tissus.

En plus de l'activité des bactéries pathogènes, la gastrite de l'antre peut se développer dans le contexte d'un stress chronique ou d'une dépression nerveuse constante. En plus de provoquer une inflammation de l'antre, des facteurs tels que:

  1. Attitude négligente envers le régime:
    • dépendance à des aliments très chauds ou excessivement gras;
    • amour épicé;
    • collations sur la course des rations sèches.
  2. Les effets des médicaments hormonaux, médicaments contenant de l'aspirine, certains groupes d'antibiotiques.

Au cours de son développement, la gastrite de l'antre subit plusieurs formes morphologiques. Sur les changements qui se produisent dans les tissus de la muqueuse, en fonction de sa classification.

Classification de la gastrite antrale

  1. Vue de la surface. C'est la forme initiale de développement dans laquelle une lésion n'affecte que la couche supérieure de l'épithélium. La gastrite superficielle de l'antre n'affecte pas les glandes sécrétoires, de sorte que le patient ne ressent presque pas d'inconfort. Des symptômes dyspeptiques mineurs apparaissent quelques heures après un repas, peu de gens s'alarme. Si, à ce stade, aucun traitement adéquat n'est prescrit, la maladie se développe plus avant et pénètre dans les couches sous-muqueuse et musculaire de la paroi de l'estomac.
  2. Vue érosive la maladie est plus sévère stade de la gastrite, lorsque le processus pathologique affecte les glandes sécrétoires. L'inflammation se propage en capturant de plus en plus de zones de tissu progressivement érodées. Les signes qui provoquent une gastrite de l’antre érosive, plus prononcée, causent beaucoup de problèmes au patient.
  3. Vue focale caractérisé par la défaite de l'épithélium cylindrique de zones individuelles de tissu atrophié. Le processus inflammatoire focal donne au patient une douleur intense, non arrêtée par des analgésiques.
  4. Maladie hyperplasique est une affection grave caractérisée par un grossissement hypertrophique de la couche muqueuse, avec l'apparition de croissances multiples sous la forme de polypes ou de kystes.
  5. Vue atrophique est la défaite la plus grave. La gastrite de l'antre atrophique est en fait une affection pré-ulcéreuse, qui doit être traitée en urgence.

L'évolution de la maladie peut être aiguë ou chronique. En phase aiguë, les signes de pathologie sont plus clairement exprimés. Par conséquent, les patients sont plus susceptibles de demander de l'aide au début de la maladie. Cela vous permet d'éviter la transition de la maladie en apparence atrophique.

L'évolution chronique est extrêmement insidieuse, car rarement les signes et les symptômes se font sentir, alors que la lésion n'affecte que la couche superficielle de la membrane muqueuse.

Afin de commencer rapidement le traitement, il est important de connaître les premiers symptômes indiquant le développement d'une maladie grave.

Les symptômes

Le type d'inflammation superficielle, en tant que stade initial de la pathologie, ne présente pratiquement aucun symptôme caractéristique. Tant que le processus inflammatoire n’atte pas touché les tissus profonds et que les fonctions de base du service pylorique ne sont pas perturbées, l’estomac est en mesure de faire face à ses responsabilités.

Le développement ultérieur de la pathologie donne lieu à de nombreux symptômes qui causent beaucoup de problèmes et d’inconfort.

Les principaux sont:

  • Douleur épigastrique caractère croissant. Au début, le syndrome douloureux n'apparaît qu'en relation avec la prise de nourriture, environ une heure et demie après avoir mangé. Avec des dommages supplémentaires aux tissus, apparaissent des douleurs liées à la faim, caractéristiques les plus courantes de formes telles que atrophique et focale.
  • Des éructations avec un arrière-goût désagréable, la défaite des glandes sécrétoires et l'incapacité de réduire leur acidité provoquent la stagnation de la masse de nourriture, ce qui provoque une oxydation accrue.
  • Inconfort et sensation de lourdeur une motricité réduite et une fonction d'évacuation entraînent une sensation constante de lourdeur après avoir mangé.
  • Symptômes dyspeptiques (nausée, vomissement, diarrhée ou constipation)initialement doux. Le stade superficiel de la maladie conduit rarement à de telles manifestations. Plus clairement et plus douloureusement, ils apparaissent lorsque des dommages érosifs ou atrophiques se développent.

Lorsque la maladie touche une grande partie du pylore, des signes de saignements gastriques peuvent apparaître, tels que des vomissements de sang écarlate, une peau pâle, un pouls rapide et une dépression.

Traitement

Un traitement efficace n'est possible qu'avec une approche individuelle et intégrée pour la conception et la sélection de médicaments et de méthodes auxiliaires.

Une attention particulière est accordée à la sélection des médicaments antibactériens. Le traitement aux antibiotiques devrait être efficace contre les bactéries qui causent l'inflammation et ne pas perturber en même temps l'équilibre de la flore naturelle de l'estomac.

L'adaptation du régime alimentaire et du régime alimentaire revêt une grande importance. La sélection des produits et les méthodes de transformation doivent être choisis sur une base individuelle avec la participation directe d'un nutritionniste.

Le traitement de chaque forme de gastrite de l'antre dans la durée n'a pas non plus de délai précis. Dans chaque cas, les mesures thérapeutiques continuent en fonction de la forme, de la taille de la lésion et de la négligence du processus.

Gastrite antrale focale c'est quoi

Gastrite antrale

Les processus inflammatoires dans la muqueuse gastrique sont toujours difficiles pour l'état général du corps. La gastrite de l'antre, une maladie caractérisée par une inflammation des tissus de l'antre ou de la muqueuse pylorique, est particulièrement dangereuse.

Cette forme se caractérise par un parcours lent, presque asymptomatique, qui contribue à la défaite des couches profondes des parois de l'estomac, à la déformation des tissus et à la formation de cicatrices grossières.

La coquille interne de l'antre de l'estomac est équipée de glandes, riches en mucus, protégeant l'épithélium des dommages causés par l'acide chlorhydrique saturé de suc gastrique et de bicarbonates nécessaires à la réduction de l'acidité. En l'absence de couche protectrice dans l'ulcère duodénal et afin de ne pas endommager sa couche muqueuse, le gros morceau de nourriture devrait présenter une faible acidité. De plus, les muscles de l'antre sont responsables de la promotion de la nourriture pour une digestion plus poussée dans les intestins.

Le processus inflammatoire de la muqueuse pylorique de l'estomac a un effet néfaste sur la fonction de sécrétion des glandes. L'épithélium perd sa protection et est exposé à l'environnement agressif du suc gastrique, ce qui provoque des lésions graves.

Sans traitement adéquat et opportun, le processus pathologique conduit à la mort des cellules épithéliales et se transforme en une gastrite érosive de l'antre, dernière étape avant la formation de l'ulcère.

De plus, la fonction d'évacuation de l'estomac en souffre, la nourriture stagne, car le tissu musculaire affecté est incapable de l'enfoncer dans le duodénum. Cela aggrave l'inflammation et accélère le développement du processus pathologique.

Causes de la maladie

La gastrite de l'Antrum est considérée comme une forme de la maladie, dont la cause principale est l'activation et la reproduction rapide de la bactérie Helicobacter pylori, présente en faible quantité dans la microflore de nombreuses personnes, sans causer de dommages.

À la confluence de conditions favorables, lorsque le système immunitaire est affaibli, la bactérie commence à se développer rapidement et pénètre activement dans les couches de la muqueuse gastrique. Leur activité vitale et provoque le développement de l'inflammation, conduisant souvent à une atrophie des tissus.

En plus de l'activité des bactéries pathogènes, la gastrite de l'antre peut se développer dans le contexte d'un stress chronique ou d'une dépression nerveuse constante. En plus de provoquer une inflammation de l'antre, des facteurs tels que:

  1. Attitude négligente envers le régime:
    • dépendance à des aliments très chauds ou excessivement gras;
    • amour épicé;
    • collations sur la course des rations sèches.
  2. Les effets des médicaments hormonaux, médicaments contenant de l'aspirine, certains groupes d'antibiotiques.

Au cours de son développement, la gastrite de l'antre subit plusieurs formes morphologiques. Sur les changements qui se produisent dans les tissus de la muqueuse, en fonction de sa classification.

Classification de la gastrite antrale

  1. Vue de la surface. C'est la forme initiale de développement dans laquelle une lésion n'affecte que la couche supérieure de l'épithélium. La gastrite superficielle de l'antre n'affecte pas les glandes sécrétoires, de sorte que le patient ne ressent presque pas d'inconfort. Des symptômes dyspeptiques mineurs apparaissent quelques heures après un repas, peu de gens s'alarme. Si, à ce stade, aucun traitement adéquat n'est prescrit, la maladie se développe plus avant et pénètre dans les couches sous-muqueuse et musculaire de la paroi de l'estomac.
  2. Vue érosive la maladie est plus sévère stade de la gastrite, lorsque le processus pathologique affecte les glandes sécrétoires. L'inflammation se propage en capturant de plus en plus de zones de tissu progressivement érodées. Les signes qui provoquent une gastrite de l’antre érosive, plus prononcée, causent beaucoup de problèmes au patient.
  3. Vue focale caractérisé par la défaite de l'épithélium cylindrique de zones individuelles de tissu atrophié. Le processus inflammatoire focal donne au patient une douleur intense, non arrêtée par des analgésiques.
  4. Maladie hyperplasique est une affection grave caractérisée par un grossissement hypertrophique de la couche muqueuse, avec l'apparition de croissances multiples sous la forme de polypes ou de kystes.
  5. Vue atrophique est la défaite la plus grave. Gastrite atrophique de l'antre. il s’agit en fait d’une affection pré-ulcéreuse, le traitement dans lequel il est nécessaire de procéder en urgence

L'évolution de la maladie peut être aiguë ou chronique. En phase aiguë, les signes de pathologie sont plus clairement exprimés. Par conséquent, les patients sont plus susceptibles de demander de l'aide au début de la maladie. Cela vous permet d'éviter la transition de la maladie en apparence atrophique.

L'évolution chronique est extrêmement insidieuse, car rarement les signes et les symptômes se font sentir, alors que la lésion n'affecte que la couche superficielle de la membrane muqueuse.

Afin de commencer rapidement le traitement, il est important de connaître les premiers symptômes indiquant le développement d'une maladie grave.

Les symptômes

Le type d'inflammation superficielle, en tant que stade initial de la pathologie, ne présente pratiquement aucun symptôme caractéristique. Tant que le processus inflammatoire n’atte pas touché les tissus profonds et que les fonctions de base du service pylorique ne sont pas perturbées, l’estomac est en mesure de faire face à ses responsabilités.

Le développement ultérieur de la pathologie donne lieu à de nombreux symptômes qui causent beaucoup de problèmes et d’inconfort.

Les principaux sont:

  • Douleur épigastrique caractère croissant. Au début, le syndrome douloureux n'apparaît qu'en relation avec la prise de nourriture, environ une heure et demie après avoir mangé. Avec des dommages supplémentaires aux tissus, apparaissent des douleurs liées à la faim, caractéristiques les plus courantes de formes telles que atrophique et focale.
  • Des éructations avec un arrière-goût désagréable, la défaite des glandes sécrétoires et l'incapacité de réduire leur acidité provoquent la stagnation de la masse de nourriture, ce qui provoque une oxydation accrue.
  • Inconfort et sensation de lourdeur une motricité réduite et une fonction d'évacuation entraînent une sensation constante de lourdeur après avoir mangé.
  • Symptômes dyspeptiques (nausée, vomissement, diarrhée ou constipation) initialement doux. Le stade superficiel de la maladie conduit rarement à de telles manifestations. Plus clairement et plus douloureusement, ils apparaissent lorsque des dommages érosifs ou atrophiques se développent.

Lorsque la maladie touche une grande partie du pylore, des signes de saignements gastriques peuvent apparaître, tels que des vomissements de sang écarlate, une peau pâle, un pouls rapide et une dépression.

Traitement

Un traitement efficace n'est possible qu'avec une approche individuelle et intégrée pour la conception et la sélection de médicaments et de méthodes auxiliaires.

Une attention particulière est accordée à la sélection des médicaments antibactériens. Le traitement aux antibiotiques devrait être efficace contre les bactéries qui causent l'inflammation et ne pas perturber en même temps l'équilibre de la flore naturelle de l'estomac.

L'adaptation du régime alimentaire et du régime alimentaire revêt une grande importance. La sélection des produits et les méthodes de transformation doivent être choisis sur une base individuelle avec la participation directe d'un nutritionniste.

Le traitement de chaque forme de gastrite de l'antre dans la durée n'a pas non plus de délai précis. Dans chaque cas, les mesures thérapeutiques continuent en fonction de la forme, de la taille de la lésion et de la négligence du processus.

La gastrite de l'antre: qu'est-ce que c'est?

La gastrite est l'une des maladies les plus courantes du système digestif humain. Les gastroentérologues le classent en plusieurs types. L'un d'eux est antral. Le deuxième nom de la maladie ressemble à une gastrite de l'antre. Quelle est la caractéristique de ce type de maladie? Quelles sont ses causes, ses symptômes? Comment antrum traite-t-il la gastrite?

Caractéristiques et causes de la maladie

Appelé l’une des variantes de la gastrite chronique. Elle se caractérise par la localisation de l'inflammation de la membrane muqueuse dans l'antre de l'estomac. C'est pourquoi on l'appelle ça.

La partie de l'estomac (pylorique) sert à réduire l'acidité de l'aliment transformé avant de l'envoyer à l'intestin. Son deuxième rendez-vous est moteur. Le péristaltisme des muscles de l'antre favorise le mouvement de la masse alimentaire dans le duodénum et plus loin dans l'intestin grêle. L'inflammation dans la gastrite antrale entraîne l'apparition de sites atrophiques sur la membrane muqueuse et une altération de la motilité. La gastrite antrale se transforme très souvent en foyer atrophique.

Les micro-organismes constituent la principale cause de la maladie. Il s'agit le plus souvent de la bactérie Helicobacter pylori. Ils sont incrustés dans la membrane muqueuse, provoquant une inflammation, des changements atrophiques. La bactérie ci-dessus est très insidieuse. Il réduit très rapidement l’excrétion de bicarbonates naturels dans la région pylorique. Par conséquent, l'acidité des aliments traités par l'estomac n'est pas suffisamment réduite. Dans l'intestin supérieur, l'acide irrite ses parois. Ceci, à son tour, conduit à une digestion altérée et contribue aux maladies de l'intestin grêle. L'antre est acidifié. Les changements atrophiques sont exacerbés, ce qui conduit à une nécrose des glandes. Le tissu cicatriciel est formé à leur place.

Une autre raison gastrite antrum - le processus auto-immunitaire dans le corps. Il en résulte une diminution des fonctions de la muqueuse gastrique.

Les gastro-entérologues divisent ce type de maladie en une maladie superficielle, érosive, hyperplasique, catarrhale et focale.

Symptômes de la gastrite de l'antre

Au stade initial du développement de la maladie, les signes sont légèrement exprimés, la pathologie n’ayant pas encore perturbé la fonction excrétrice des glandes. L’acidité au début de la maladie est également normale ou modérément accrue. Mais la progression de la maladie - il est douloureux, palpable dans la zone épigastrique. En règle générale, une personne le ressent au bout d'une heure et demie après le repas. Plus tard, le patient ressent déjà une douleur de faim. L'incapacité des glandes à réduire l'acidité viole l'intégrité de la membrane muqueuse.

La gastrite simplement antrale provoque le plus souvent la formation d'érosions et d'ulcères dans la zone de sortie de l'estomac ou sur la membrane duodénale.

Un autre signe de gastrite de l'antre - éructations, goût acide sucré dans la bouche. Le patient ressent également de la lourdeur dans l'estomac, des ballonnements, de la diarrhée, des vomissements.

Si la gastrite de l'antre est en cours d'exécution, son symptôme sera des saignements gastriques périodiques.

Tous les symptômes susmentionnés de ce type de maladie sont exacerbés par l’utilisation de plats frits, épicés et fumés, ainsi que de boissons alcoolisées gazéifiées.

Traitement de la gastrite de l'antre

Après avoir diagnostiqué et déterminé la gravité de la maladie, le gastro-entérologue prescrit un traitement. Son premier stade est la thérapie antibactérienne. À cette fin, des antibiotiques sont utilisés pour inhiber la prolifération de Helicobacter pylori. Il peut s'agir d'amoxicilline et de médicaments qui régulent la sécrétion des glandes gastriques et réduisent le niveau d'acidité. Parmi ces agents, on peut citer la rénicidine, le de-nol, l’oméprazole. Aide également dans le traitement de médicaments enveloppants tels que l'alugastrine, l'almagel, le phosphalugel.

Pour soulager la douleur, les antispasmodiques sont prescrits sous forme de non-shpy, platifillina.

La charge sur les organes digestifs est réduite par des moyens enzymatiques, notamment festif, mezim, panzinorm forte.

La métoclopramide ou la dompéridone est utilisée pour éliminer des symptômes tels que les nausées et les vomissements.

La deuxième étape du traitement consiste à utiliser des médicaments ayant des propriétés régénératrices. Actovegin ou solkokeril rétablissent la muqueuse gastrique.

Toutes les mesures ci-dessus ne seront efficaces que si le patient observe un régime spécial. Son essence est l'alimentation fractionnée avec de la nourriture chaude dans un look minable.

Traitement de la gastrite de l'antre

Gastrite antrale - gastrite hypersécrétoire avec localisation à l’antre. La maladie se développe à la suite d'une infection de la muqueuse gastrique par la bactérie Helicobacter pylori, caractérisée par l'absence de désordres immunitaires et une réduction du taux de gastrine.

Le traitement de la gastrite de l'antre consiste à éradiquer Helicobacter pylori et à supprimer la sécrétion d'acide chlorhydrique de l'estomac.

Gastrite superficielle de l'antre

L'inflammation bactérienne de la membrane muqueuse de l'antre entraîne un dysfonctionnement des glandes et s'accompagne d'une augmentation des fonctions de formation d'acide et de sécrétion de l'estomac. Facteurs provocateurs: malnutrition, stress prolongé, abus d'alcool et d'aliments épicés, consommation incontrôlée de médicaments.

  • douleur au sommet de l'abdomen;
  • # 171; acide # 187; éructations, brûlures d'estomac.

Gastrite chronique de l'antre

La version lancée de la maladie entraîne la formation de cicatrices et de zones d'atrophie sur la membrane muqueuse, un rétrécissement du département pylorique, un mouvement inapproprié des masses alimentaires dans le petit intestin.

  • lourdeur dans l'abdomen après avoir mangé, crampes épigastriques douleur;
  • chaise instable (constipation, diarrhée);
  • manque d'appétit, éructations pourries, nausées;
  • en présence d'érosion, le cours de la maladie se complique de saignements réguliers à l'estomac, qui se manifestent par des selles noires et des vomissements sanglants.

Traitement médicamenteux

  1. La principale norme de traitement de la gastrite associée à Helicobacter est la destruction de Helicobacter pylori. La première combinaison: deux médicaments antibactériens et un inhibiteur de la pompe à protons. La combinaison de la deuxième ligne (en l'absence d'effet): inhibiteur de la pompe à protons + préparation de bismuth + tétracycline et métronidazole.
  2. Anti-H2 des récepteurs à l'histamine (Losek, Kvamatel).
  3. Antiacides (Maalox, Gastal, Phospholugel). Éliminer rapidement diverses manifestations de la dyspepsie (ballonnements, brûlures d'estomac, lourdeur dans la zone épigastrique).
  4. Moyens régulant l'activité motrice du tractus gastro-intestinal (Motilium, Zerukal, Raglan).

Thérapie de régime

Un régime avec restriction des irritants mécaniques et chimiques de la membrane muqueuse et des récepteurs de la zone gastroduodénale est présenté. Il est nécessaire d’observer un régime alimentaire fractionné et de ne pas manger d’aliments excessivement chauds ou froids.

Il est déconseillé de manger après 20 heures afin de ne pas stimuler les sécrétions nocturnes ni le reflux duodénogastrique. Vous ne pouvez pas manger de rations sèches et permettre de longues pauses entre les repas.

  • soupes de légumes, nouilles et céréales faibles en gras;
  • veau bouilli, poulet, bœuf; dans la période aiguë - sous forme de sol;
  • accompagnements de légumes, puddings, porridge;
  • omelette à la vapeur, œufs à la coque, nouilles, vermicelles;
  • fruits tendres et sucrés / baies sous forme de gelée, de fruits aigres et compotés;
  • pommes cuites au four, lait condensé;
  • fromage cottage non acide, beurre et huile de tournesol.
  • bouillons riches de poisson, de champignons et de viande;
  • aliments frits, fibres végétales brutes (oignons, concombres, chou, ail);
  • plats salés / épicés, saucisses, viandes fumées, gâteaux, glaces;
  • pain frais, muffins, sodas, baies acidulées, crème sure;
  • caviar, café, alcool, thé noir.

Gastrite antrale

L'ulcère peptique se développe souvent à l'arrière-plan d'une autre pathologie, par exemple la gastrite de l'antre. Considérez les caractéristiques, les causes et les conséquences de la maladie.

Définition, causes

La gastrite de l'Antrum (gastrite de type B) est une maladie inflammatoire de la muqueuse gastrique, son antrum. De nombreuses causes internes et externes ont contribué à son développement.

Causes internes

La bactérie Helicobacter pylori joue un rôle majeur dans le développement de la gastrite. En se multipliant activement dans la cavité de l'estomac, le microbe est introduit dans la membrane muqueuse, provoquant une inflammation et souvent une destruction des tissus. La réduction de l'acidité du suc digestif, dont l'antre est responsable, ne se produit pas, l'acide chlorhydrique aggrave le processus et perturbe les processus de traitement enzymatique des aliments.

La maladie est héréditaire. Il est possible que le parent malade transmette la pathologie au niveau du gène à l'enfant. La probabilité de transmission est de 25-30%, en supposant que l'autre parent est en bonne santé.

L'important est la violation du système immunitaire. Le corps commence à produire des anticorps contre ses propres cellules, ce qui entraîne la destruction des couches superficielles de l'organe creux.

Causes externes

La principale place dans la fréquence d'occurrence est donnée à une mauvaise nutrition. Les aliments gras, fumés, acides, excessivement salés et en conserve irritent les muqueuses et augmentent l'indice d'acide du contenu de l'estomac. Les aliments contenant une quantité insuffisante de nutriments, de vitamines et de micro-éléments affectent négativement le corps et les cellules de l'antre, en particulier celles qui meurent d'épuisement.

Acceptation des antibiotiques. Ce facteur est distingué dans certaines sources littéraires sous forme chimique. L'utilisation à long terme d'agents antibactériens est toxique pour les tissus, le mur perd progressivement sa fonction, sa structure devient atrophique.

Le stress et les troubles émotionnels n'affectent pas directement. Le système nerveux cesse de réguler les vaisseaux, leur contraction et leur relaxation, le flux sanguin est perturbé, l'hypoxie cellulaire se développe d'abord, puis la nécrose se développe.

Les mauvaises habitudes - tabagisme, alcool - combinent tous les effets négatifs énumérés. C’est la raison principale, qui appelle au départ l’élimination, sinon tout traitement ultérieur sera inefficace.

Classification et symptômes

La gastrite antrale est divisée par l'évolution et la durée de la maladie en aiguë et en chronique. Sous forme d'émettre:

  • superficielle;
  • catarrhal;
  • érosif;
  • focale;
  • érythémateux;
  • atrophique

Gastrite superficielle de l'antre. Il n'affecte que les couches superficielles de la membrane muqueuse de la paroi de l'estomac et se déroule sans changements trophiques graves. Avec cette forme, les glandes ne sont pas endommagées, les cicatrices ne sont pas formées. La patiente se plaint d'une diminution de l'appétit, de nausées, d'un léger malaise, d'un malaise, d'une sensation de satiété dans l'abdomen, de rarement des éructations acides et des vomissements. Passe sans signes symptomatiques.

Gastrite antrale catarrale. L'inflammation couvre toute l'épaisseur de la membrane muqueuse. Des dommages partiels aux glandes de l'estomac sont possibles. La production d'enzymes est partiellement perturbée. Dans le tableau clinique, apparaissent des troubles du tractus gastro-intestinal, une distension abdominale, un manque d'appétit, des faiblesses, des frissons, parfois une diminution de la pression artérielle, une douleur dans l'hypochondre gauche, des éructations avec un goût amer dans la bouche.

Gastrite antrale érosive. Il se caractérise par la formation de défauts, de petits ulcères peu profonds sur les parois de l'antre. Le symptôme principal est une douleur aiguë à l'estomac, obligeant le patient à prendre une certaine position (la personne est allongée sur le côté et appuie ses genoux contre elle-même). L'érosion est en fait une plaie ouverte qui peut saigner à tout moment. Dans ce cas, la couleur de la peau pâlira, parfois avec une teinte grise, les matières fécales acquerront une structure délicate et vireront au noir. La maladie peut être considérée comme une complication des deux premières formes, apparaissant dans des conditions telles que le diagnostic et le traitement ne sont pas prescrits. Le scénario est possible - une gastrite superficielle a été détectée chez le patient, mais la personne n'a pas adhéré aux recommandations du médecin, n'a pas suivi le régime. En outre, un traitement inapproprié aggravera la situation. Dans tous les cas, le processus inflammatoire s'étend à la couche sous-muqueuse et détruit la structure du tissu.

Gastrite anale focale. Comparé à d'autres variétés, ce type de gastrite est caractérisé par une multiplicité de lésions, ce qui aggrave considérablement le tableau clinique. Les douleurs de coupe deviennent plus fortes, sont paroxystiques dans la nature. Diminue le poids du corps sur le fond de l'aversion pour la nourriture. Une personne souffre de brûlures d'estomac, éructations, flatulences, vertiges et faiblesse générale. Ce processus s'accompagne d'une diminution des forces immunitaires du corps.

Gastrite chronique de l'antre. Cette forme de gastrite est divisée en deux périodes: la rémission et la rechute. La rémission est caractérisée par une diminution des symptômes, le patient mène une vie heureuse et bien remplie. La clinique des rechutes est similaire à la clinique des gastrites aiguës. Ils ont la saisonnalité - apparaissent dans la plupart des cas au printemps et en automne. Il existe deux sous-types de gastrite chronique. Le type érythémateux est similaire à la forme érosive de la maladie. Devient un érythème - une éruption cutanée rouge vif sous la forme d’un ovale ou d’un cercle. Les dommages sont superficiels, lors d'une aggravation devenue plus profonde, se transforment en petits ulcères. Fonction motrice réduite de l'estomac. Lors de la disparition des symptômes, des cicatrices se forment parfois sur le site de cicatrisation.

La gastrite atrophique de l'antre est caractérisée par des processus sclérotiques dans les tissus, une atrophie de la membrane muqueuse, une élasticité réduite des parois et une fonction d'évacuation digestive altérée - la promotion d'une grosseur semi-digérée dans le duodénum. Le patient note une sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche, une faiblesse grave, des frissons, des tremblements et une baisse de la température des extrémités, une transpiration accrue, ainsi que tous les troubles de la dyspepsie énumérés. Parfois accompagné d'hypotension, de troubles du rythme cardiaque, de maux de tête. Les médecins distinguent la gastrite atrophique en tant que maladie précancéreuse.

Diagnostics

L’état général du patient est évalué, un complexe de méthodes de diagnostic en laboratoire et par instruments est sélectionné, ce qui permet de différencier la maladie d’autres pathologies. Les principales procédures de diagnostic sont:

  • analyse des matières fécales, de l'urine, analyse générale et biochimique du sang;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • Radiographie et échographie de la cavité abdominale;
  • tomographie par résonance magnétique et informatique;
  • Test respiratoire à la C-uréase, dosage immuno-enzymatique (ELISA), culture du contenu gastrique sur la flore bactérienne, détermination de sa sensibilité aux antibiotiques;
  • biopsie tissulaire.

Les matières fécales sont analysées pour détecter des particules de sang ou des morceaux d'aliments non digérés. L'analyse générale et biochimique du sang donnera des informations sur la teneur en graisse, en glucose, caractérisant les processus de digestion et d'absorption des nutriments. La présence d'un nombre accru de leucocytes, de la protéine C-réactive, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) indique un processus inflammatoire dans l'estomac.

EGD vous permet d'évaluer visuellement l'état de la muqueuse gastrique, sa couleur, son épaisseur, ses plis, de déterminer la présence ou l'absence de cicatrices et d'érosions. Au cours de l'endoscopie, il est possible de prélever une section de tissu vivant pour une biopsie afin d'identifier les cellules atypiques qui indiquent un processus malin et la croissance d'une éventuelle tumeur.

Les ultrasons, les rayons X, les tomodensitogrammes et l'IRM donnent une idée générale de la position de l'estomac dans le corps, de sa taille et de sa forme. Les méthodes sont utiles dans le diagnostic différentiel.

Test respiratoire à la C-uréase - analyse informative sur Helicobacter pylori. Une solution d'urée marquée est injectée dans l'estomac. Après un certain temps, le patient est invité à expirer dans une préparation spéciale. Si l'agent pathogène se multiplie activement dans l'estomac, l'indice d'urée sera plusieurs fois supérieur à 1%. ELISA est destiné à la détection d’anticorps dirigés contre le microorganisme dans le sérum. Le test de sensibilité aux antibiotiques détermine le traitement ultérieur du patient.

Traitement de la gastrite

La thérapie est divisée en un certain nombre de composants qui se complètent mutuellement: médicaments, régime alimentaire, médecine alternative. N'oubliez pas que dès les premiers symptômes de la gastrite, il est impossible de s'auto-traiter, sinon des complications surviendront et une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Traitement médicamenteux

Afin de supprimer et de détruire Helicobacter pylori, des antibiotiques doivent être prescrits. Jusqu'à l'obtention des résultats du test, deux médicaments à large spectre du groupe des pénicillines, céphalosporines et macrolides sont prescrits. En outre, après avoir appris la sensibilité de l'agent en cause, le traitement est complété par un médicament antibactérien, qui a une direction d'action étroite. Le cours dure de sept à dix jours. Pour éviter la dysbactériose dans les intestins, vous devez boire des médicaments qui rétablissent la microflore normale, ainsi que des produits à base de lait fermenté.

Il est nécessaire d’appliquer un traitement symptomatique pour soulager l’état du patient. En cas de douleur intense, un médicament anti-inflammatoire analgésique (Ketorol), un comprimé antispasmodique sous forme de comprimé (Drotavérine) est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il est possible de réduire l’acidité des antiacides (oméprazole), de réduire le risque de vomissements par les régulateurs de la motilité gastrique (Reglan). Restaurer la muqueuse gastrique aidera le médicament avec des propriétés régénérantes (Actovegin).

Régime alimentaire

Les patients atteints de gastrite antrale se voient prescrire le régime numéro 2 (tableau numéro 2). Implique les repas fractionnés en petites portions. Cinq à six fois par jour, une personne consomme des aliments sous forme de liquide chaud ou moulu: céréales, soupes, légumes, purée de fruits, viandes maigres, poisson, bouilli ou cuit à la vapeur. Les produits aigres, frits, gras, épicés, fumés, en conserve sont exclus du régime alimentaire.

À mesure que la santé s'améliore, les aliments deviennent diversifiés. L'alimentation doit être conservée longtemps jusqu'à ce que le rétablissement soit totalement confiant.

Médecine à domicile

Le traitement non traditionnel comprend la production d'infusions et de décoctions uniquement sur des matières premières végétales. En tant que composants de la gastrite antrale, il est possible d’utiliser des fleurs de camomille et de calendula, du jus d’aloe, des pommes de terre, des racines de bardane, des feuilles de sauge, des feuilles de plantain, des fruits d’aubépine, du citron vert ou du miel naturel à fleurs.

Gastrite atrophique de l'antre

Symptômes de la gastrite

La gastrite est appelée inflammation de la muqueuse gastrique. De ce fait, le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal est perturbé, un déséquilibre apparaît dans son travail. La gastrite, dont nous décrivons les symptômes en détail, conduit à une absorption bien pire des aliments. Par conséquent, le patient peut souffrir d'une carence en micronutriments et en vitamines, commence à perdre du poids. Ces patients se plaignent souvent d'une faiblesse générale, ils n'ont même pas assez d'énergie pour effectuer leurs activités quotidiennes habituelles. Bientôt, d'autres organes et systèmes commencent à souffrir. Par conséquent, la gastrite nécessite une attention particulière. Il doit être traité et non guéri. Il est important de connaître les symptômes de la gastrite. Dès que vous soupçonnez que quelque chose ne va pas, il est préférable de consulter immédiatement un gastro-entérologue. Nous allons décrire en détail ce qu'est la gastrite, les symptômes, le traitement et les types de cette pathologie.

En fait, notre état général et la santé du tractus gastro-intestinal sont directement affectés par les aliments que nous consommons quotidiennement. Malheureusement, en milieu urbain, l’eau et la nourriture sont loin d’être idéales et saines. Par conséquent, le taux d'incidence de la population urbaine est en train de devenir sauvage. Le corps essaie de toutes ses forces de faire face à des aliments préparés selon les technologies modernes à partir de produits modernes. Malheureusement, il réussit difficilement. Au stade actuel du développement de la civilisation, toutes sortes d'améliorants de notre nourriture sont devenus un problème énorme. Nous mangeons des aliments qui contiennent une énorme quantité de conservateurs, colorants, exhausteurs de goût, stabilisants, etc. Même dans le pain habituel, on ne peut plus se passer de tels "charmes de civilisation". Mais dans la nature, ils n'existent tout simplement pas. Ce sont des composés chimiques étrangers à notre corps. En fait, jour après jour, nous sommes obligés d’empoisonner progressivement notre corps, de l’encrasser avec des scories et des produits chimiques agressifs. Et nous n'avons pas encore mentionné la modification génétique de produits.

Les symptômes de la gastrite de l'estomac sont très débilitants et épuisent le corps. Mais on peut quand même aider un peu notre estomac. L'essentiel est d'augmenter votre culture alimentaire. Il faut veiller à ce que la nutrition soit rationnelle. Il devrait consister en des produits de qualité avec un contenu minimum d'additifs de tous types. Il est préférable de manger environ cinq fois par jour, en portions raisonnables. Cette nourriture s'appelle fractionnée. Il permet de ne pas surcharger le tractus gastro-intestinal et assure un métabolisme normal. Croyez que les symptômes de la gastrite sont si désagréables que vous voudrez bientôt abandonner les aliments nocifs et l’alcool.

Quelques faits décevants:

  • Selon les statistiques, depuis le milieu du XXe siècle, le nombre total de pathologies du tractus gastro-intestinal a doublé;
  • Environ 90% de la population totale des pays civilisés souffrent de maladies du tractus gastro-intestinal;
  • Le leader parmi les pathologies du tractus gastro-intestinal reste la gastrite.

Les symptômes de la gastrite gastrique gênent près de neuf personnes sur dix. Curieusement, la gastrite reste une maladie qui touche principalement la classe moyenne de la population. Parmi eux, la plupart sont des habitants de grandes villes et des cols blancs. Mais les couches les plus pauvres de la population souffrent davantage d'épidémies terribles et de maladies infectieuses que de gastrites. Par conséquent, la gastrite, dont nous traitons en détail le traitement et les symptômes, inquiète davantage les personnes relativement fortunées.

Malheureusement, l'incidence de la gastrite dans les pays développés continue de croître. Ceci s'explique par la relation directe entre le niveau de richesse et le développement de la gastrite. Le problème est que si les pauvres sont obligés de manger de la nourriture simple sous forme de céréales et de soupes, le même péché «en col blanc» est une visite constante du fast-food et une consommation régulière d'alcool. Par conséquent, la gastrite peut également être perçue comme un hommage à la mondialisation. Après tout, la plante de la Terre est en croissance constante et il est de plus en plus difficile de la nourrir. Parce que les fabricants de produits alimentaires réduisent régulièrement la qualité de leurs produits. Mais en plus des facteurs objectifs, il existe encore des facteurs subjectifs. C’est notre attitude vis-à-vis de notre santé et de notre nutrition. Convenez que nous pouvons contrôler nous-mêmes les produits que nous utilisons - relativement sûrs ou potentiellement dangereux. Ne poursuivez pas la simplicité et le goût attrayant des aliments issus de la restauration rapide ou des produits semi-finis omniprésents. Il vaut mieux dépenser un peu de votre temps et de votre énergie, mais préparez un plat sain et frais à la maison. Croyez que l'estomac et le corps dans leur ensemble vous en seront reconnaissants. Il est toujours préférable de refuser les cigarettes ou la bière au profit d’un kilo supplémentaire de légumes ou de fruits.

Premiers symptômes

La gastrite de l'estomac, dont nous énumérons ci-dessous les symptômes, ne peut être que le premier maillon de la chaîne des maladies. Malheureusement, nous ne commençons à changer quelque chose dans notre régime alimentaire et notre mode de vie en général qu'après avoir rencontré les premiers symptômes de la maladie. Alors, avec la gastrite, quels symptômes devraient alerter? Vous devriez être alerté si:

  • Il y a une constriction, une sensation de malaise. Cette sensation augmente immédiatement après le repas et s'observe dans la zone épigastrique (c'est la cavité abdominale supérieure).
  • Il y a de la douleur dans la même zone.
  • Brûlures d'estomac ou éructations au goût acidulé.
  • Une fleur blanche dense apparaît sur la langue.
  • Symptômes dyspeptiques observés (selles bouleversées, nausées et vomissements).
  • La température peut atteindre 37.

Seuls, ces symptômes peuvent encore signaler un désordre simple dans le tractus gastro-intestinal. Mais si vous remarquez une combinaison de plusieurs, cela peut signaler le développement d'une gastrite. Dans ce cas, il est préférable de consulter immédiatement un gastro-entérologue expérimenté. Ne sous-estimez pas le danger de cette maladie. La gastrite peut être un point de départ dans une longue chaîne de conditions pathologiques dangereuses. Par conséquent, il est préférable de commencer le traitement immédiatement.

La gastrite peut survenir sous l'une des deux formes suivantes:

  • aigu;
  • chronique

Également distinguer les gastrites avec différents degrés d'acidité:

La gastrite est épicée. Dans cette forme de maladie, l'inflammation de la muqueuse gastrique est le plus souvent causée par une exposition unique à un stimulus spécifique. De plus, un tel impact devrait être assez fort. Cela peut être une intoxication alimentaire, ainsi que l'exposition à des produits chimiques agressifs, tels que les médicaments.

Gastrite chronique. Il s'agit d'une longue maladie pathologique qui s'est développée chez un patient pendant un certain temps. En même temps, il y a une restructuration de toute la muqueuse gastrique, ainsi que son atrophie progressive.

Ne sous-estimez pas le danger de la gastrite! Bien sûr, lorsque les premiers signes apparaissent, un traitement symptomatique peut être entrepris et ils disparaîtront bientôt. Mais cela restera la cause première qui a provoqué le développement de la maladie. Il est très important de l'éliminer afin d'éviter toute récurrence de la maladie. Le danger réside également dans le fait que si le traitement est mauvais, il peut même provoquer le développement d'un ulcère et même d'un cancer. Mais les alcalis, les acides et autres produits chimiques agressifs sont particulièrement dangereux. En cas d'ingestion, ils peuvent provoquer des lésions irréversibles de la membrane muqueuse et peuvent être fatals.

Raisons

La gastrite aiguë et chronique peut avoir différentes causes de développement.

Causes de la gastrite aiguë;

  • manger des aliments de mauvaise qualité. Cependant, il peut être contaminé par des microorganismes dangereux et contenir des substances dangereuses dans sa composition;
  • l'infection. Récemment, la bactérie Helicobacter pylori a été détectée, ce qui provoque le plus souvent le développement d'une gastrite. Il a été scientifiquement prouvé que cette bactérie provoque le développement d'une gastrite avec un niveau d'acidité élevé.
  • si les toxines entrent dans l'estomac. La pénétration de produits chimiques irritants dans l'estomac est très dangereuse. Ils peuvent rapidement endommager la muqueuse et provoquer des modifications irréversibles.
  • spiritueux (sous réserve d'utilisation régulière). L'alcool affecte négativement l'état des muqueuses. Il agit sur elle de manière agaçante.
  • un certain nombre de médicaments ont également un effet néfaste sur l’état de l’estomac. Il s’agit tout d’abord des médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (indométhacine, diclofénac, kétoprofène, acide acétylsalicylique, ibuprofène, aspirine);
  • en conséquence d'autres maladies;
  • dysbactériose;
  • métabolisme altéré.

Une attention particulière doit être portée à la manière dont Helicobacter pylori conduit au développement de la gastrite. En général, la découverte de cette bactérie et de son influence sur l’émergence de la gastrite a été une révolution en gastro-entérologie. Jusqu'à présent, on pensait que la gastrite n'avait pas un caractère bactérien. Le mécanisme de développement de la gastrite après son entrée dans le corps est le suivant:

  1. Helicobacter pylori contourne la couche de mucus dans l'estomac et se fixe de manière fiable aux cellules de l'épithélium.
  2. Sous l'influence d'une colonie de bactéries, l'urée commence à se transformer en ammoniac agressif. En même temps, l'environnement acide de l'estomac est neutralisé.
  3. Les bactéries se multiplient activement et commencent à migrer. Voici comment un centre d'infection apparaît.
  4. La muqueuse sous l'influence de bactéries est activement détruite. Les cellules épithéliales s'enflamment et meurent. De nombreuses ulcérations apparaissent dans l'estomac.

Causes de la gastrite chronique:

  • les infections, y compris Helicobacter pylori;
  • l'influence des parasites;
  • trouble de l'alimentation. Régime irrationnel, les violations à long terme dans son régime très rapidement peuvent conduire au développement de la gastrite. Il est également très dangereux de manger de la nourriture sèche et de couper des aliments médiocres;
  • manger des aliments trop chauds, rugueux ou épicés est très nocif. Ne pas ajouter de la santé et des aliments évidemment nocifs. Il est très indésirable de prendre une collation dans les fast-foods. Vous devez manger moins frit, épicé, fumé;
  • quantités excessives d'alcool;
  • stress régulier;
  • fumer;
  • la dépression;
  • névroses d'origine différente;
  • infection par des vers;
  • reflux duodénal. Il s'agit d'un état pathologique dans lequel la bile est régulièrement libérée dans l'estomac par le duodénum. Dans le même temps, la bile, lorsqu'elle est libérée dans l'estomac, modifie son pH. En raison de changements d'acidité, on observe une irritation des parois muqueuses de l'estomac. En même temps, l'inflammation se développe à partir de la partie centrale de l'estomac, puis d'autres départements se rejoignent;
  • exposition à des produits chimiques;
  • exposition aux radiations;
  • travailler dans des industries dangereuses. Il est particulièrement nocif de travailler dans des endroits où se trouvent des poussières fines: charbon, métaux, composés du plomb, etc.
  • après une chirurgie associée à l'ablation d'une certaine partie de l'estomac;
  • avec des médicaments à long terme. Surtout négativement affecté par la consommation incontrôlée de médicaments qui ont un effet irritant persistant sur l'estomac. Ces médicaments comprennent les salicylates, un certain nombre d'antibiotiques, la prednisone, la butadione, les sulfamides, etc.
  • intoxication du corps à la suite de maladies du foie, des reins, de la goutte. Dans ce cas, la muqueuse gastrique commence à libérer des substances agressives telles que l'acide urique, l'urée, le skatole et l'indole;
  • reflux duodénogastrique;
  • dysfonctionnement endocrinien;
  • si le taux d'oxygène dans le sang diminue (hypoxémie);
  • avec un manque de vitamines (avitaminose);
  • effet sur l'estomac d'autres systèmes et organes affectés;
  • l'hérédité.

Types de gastrite et leurs symptômes caractéristiques

En fait, il existe de nombreuses formes de gastrite. Chacun d'eux a ses propres raisons pour le développement et les symptômes exprimés caractéristiques. Bien sûr, les symptômes peuvent réapparaître, mais avec différents types de cette maladie, il existe différentes manifestations de cette pathologie. Un gastro-entérologue expérimenté saura toujours les distinguer. Ceci est très important, car le traitement de diverses formes de gastrite peut avoir ses propres caractéristiques. En outre, il est très important d’éliminer la cause même de cette maladie. Sinon, vous pouvez vous battre pendant longtemps avec les symptômes cliniques de la maladie, mais cela répétera les récidives, car la cause de la maladie n'a pas été éliminée. La différence entre les différents types de gastrite réside dans sa manifestation clinique, ainsi que dans les particularités des lésions de la membrane muqueuse.

Les types suivants de gastrite aiguë sont distingués:

  1. Catarrhal On l'appelle aussi simple ou banal. Ce type de maladie est le plus commun. C'est le résultat d'une intoxication alimentaire fréquente et régulière, d'une mauvaise nutrition. Sa principale caractéristique - les leucocytes commencent à se rassembler sur la muqueuse gastrique, des signes d'inflammation apparaissent, la dystrophie de l'épithélium commence.
  2. Fibrineux. On l'appelle aussi diphtérique. Cela devient une conséquence de l'intoxication acide, sublimée, ainsi que du développement de maladies infectieuses graves. Son symptôme principal - sur la membrane muqueuse de l'estomac, se développe une inflammation diphritique.
  3. Corrosif On l'appelle aussi toxique chimique ou nécrotique. Son développement est dû au fait que des sels concentrés de métaux lourds, d'alcalis ou d'acides pénètrent dans l'estomac. Le symptôme principal est le changement nécrotique de tous les tissus de l'estomac.
  4. Flegmoneux ou purulent. Apparaît à la suite de blessures et est également une complication après un cancer ou un ulcère gastrique. Certaines maladies infectieuses peuvent également y conduire. Le symptôme principal est que la paroi de l'estomac subit une fusion purulente et qu'un processus purulent commence à se propager à la muqueuse. Cela conduit à une intoxication de tout l'organisme.

Il existe également de tels types de gastrite chronique:

  1. Type A. Auto-immune (fundal). Son développement est provoqué par des anticorps que le corps sécrète sur ses propres cellules de l'estomac. Souvent, il s'accompagne d'une anémie pernicieuse.
  2. Type B. Bactérien (antral). Il est provoqué par une infection bactérienne des parois de l'estomac. Le principal responsable est la bactérie Helicobacter pylori. Il a été scientifiquement prouvé que ce type de gastrite représente 90% de tous les cas de la forme chronique de cette maladie.
  3. Type C. Produit chimique (érosif). La pathologie y conduit, dans laquelle la bile est jetée dans l'estomac. Cela se produit lors du reflux duodénogastrique ainsi que du fait du traitement par certains médicaments (le plus souvent des anti-inflammatoires non stéroïdiens).
  4. Un autre type de gastrite chronique à la drogue et à l’alcool.
  5. Atrophique. Le symptôme principal est l’atrophie des couches profondes de la muqueuse gastrique.
  6. Hypertrophique Cela se manifeste principalement par le fait que la muqueuse gastrique commence à s'épaissir considérablement et que son épithélium se modifie.
  7. Polypes. Le plus souvent, il accompagne une gastrite atrophique prononcée. Dans ce cas, le tableau clinique est souvent flou. Parfois, il peut y avoir des saignements d'estomac.

Les symptômes

La gastrite se fait sentir immédiatement à côté de symptômes extrêmement désagréables:

  1. Nausée
  2. Vomissements.
  3. Douleur dans le haut de l'abdomen. Cela peut être d'une nature différente - de la douleur à la brûlure. Dans le même temps, un symptôme caractéristique de la gastrite est que la douleur augmente ou, au contraire, disparaît presque complètement lors du prochain repas.
  4. Perdu votre appétit.
  5. Il y a des flatulences (ventre gonflé).
  6. Brûlures d'estomac.
  7. Écorchage.
  8. Au sommet de l'abdomen, une sensation de surpeuplement peut apparaître après avoir mangé.
  9. Le poids est perdu.
  10. Un goût désagréable apparaît souvent dans la bouche.
  11. Une patine blanc grisâtre ou jaune apparaît sur la langue.
  12. Préoccupé par les vertiges.
  13. La personne devient irritable.
  14. Il y a une faiblesse générale.
  15. Il peut y avoir des troubles du système cardiovasculaire: arythmie, cardialgie, déséquilibre de la pression artérielle.
  16. Dans la gastrite atrophique chronique, le patient souffre immédiatement de toute une série de symptômes: faiblesse, transpiration, pâleur, somnolence. Souvent, tous ces symptômes apparaissent peu de temps après le prochain repas. Souvent, ils sont également accompagnés de troubles intestinaux.
  17. Dans la gastrite infectieuse, on peut également observer de la fièvre.

La particularité de la gastrite chronique est qu'elle se poursuit avec des rechutes constantes. Pendant des années, le patient a souffert d'une détérioration soudaine, alternant avec des rémissions claires. Souvent, la maladie est saisonnière.

Des complications

La gastrite est dangereuse non seulement pour ses nombreux symptômes, mais également pour les complications possibles:

  • avec forme érosive, une hémorragie interne peut se développer;
  • hypovitaminose due à une altération du métabolisme;
  • avec flegme, une gastrite purulente, une sepsie et une péritonite peuvent se développer;
  • l'anémie;
  • pancréatite (inflammation du pancréas), en particulier s'il existe des facteurs de risque tels que la prise de certains médicaments, l'alcool, le tabagisme;
  • déshydratation (due à des vomissements prolongés);
  • anorexie (épuisement du corps en raison d'une altération du métabolisme et d'un manque d'appétit);
  • ulcère gastroduodénal (si aucun traitement n'est entrepris, les parois de l'estomac peuvent devenir de plus en plus touchées);
  • cancer gastrique (la gastrite est considérée comme un facteur de risque pour le développement du cancer).

Comment diagnostiquer

Il est très important de poser le bon diagnostic le plus rapidement possible. Ensuite, la gastrite n'aura pas le temps de causer des dommages importants à l'organisme. La gastrite chronique est particulièrement dangereuse car elle a un effet pathologique prolongé sur la muqueuse gastrique. Dans l'arsenal des gastro-entérologues, toute une gamme de méthodes et de techniques. Ils aideront non seulement à diagnostiquer correctement cette maladie, mais également à déterminer exactement le type particulier de virus traité dans un cas particulier.

Le diagnostic passe par plusieurs étapes:

  1. Clinique. À ce stade, le médecin écoute attentivement toutes les plaintes du patient, les analyse et établit un historique détaillé. Cela tient compte non seulement des plaintes subjectives du patient, mais également des données de son examen. Déjà à ce stade, le gastro-entérologue peut établir un diagnostic préliminaire. Il peut également élaborer un plan d’enquête bien pensé.
  2. Diagnostic endoscopique + biopsie. Une biopsie est nécessaire. Il est utile de préciser si Helicobacter pylori se trouve dans l'estomac. L'endoscopie permet de déterminer si la muqueuse gastrique présente des modifications. Si elles sont trouvées, cette méthode permet de clarifier leur emplacement et leur étendue. L'examen endoscopique aide également à détecter les éventuels changements précancéreux. La particularité de la biopsie est qu’elle ne prend pas un fragment, mais au moins 5 - du corps et de l’angle de l’estomac, ainsi que de l’antre.
  3. Respiratoire. Ce diagnostic permet également de détecter la bactérie Helicobacter pylori. Dans ce cas, le patient doit prendre de l'urée avec une composition isotopique de niveaux normaux. Ensuite, en utilisant un analyseur de gaz, la concentration en ammoniac est mesurée.
  4. Laboratoire. Ce diagnostic comprend une analyse biochimique et clinique du sang, de l'urine, des matières fécales, ainsi qu'une analyse des matières fécales pour déterminer le taux de sang occulte.
  5. Échographie. Dans le même temps, la vésicule biliaire, le foie et le pancréas sont examinés. Il aide à détecter une pathologie associée du tractus gastro-intestinal.
  6. RH-métrie intragastrique. Il aide à déterminer l'état de la sécrétion et à diagnostiquer les pathologies qui accompagnent les maladies gastro-intestinales dépendantes de l'acide.
  7. L'électrogastroentérographie comprend l'étude de la manière dont le tractus gastro-intestinal gère sa fonction d'évacuation motrice. Lorsque les violations peuvent être identifiées reflux duodénogastrique.
  8. Manométrie Permet de détecter la gastrite de reflux. Cette méthode est basée sur le fait qu'avec la gastrite de reflux dans le duodénum, ​​la pression augmente presque trois fois.

Nous avons donc examiné en détail les symptômes de la gastrite aiguë et chronique. Mais il vaut mieux ne pas attendre leur apparition, mais prendre soin de votre santé à l’avance. Mangez bien, mangez des aliments de qualité, arrêtez de fumer et d’abus d’alcool. Ensuite, votre corps ne sera pas menacé par une maladie similaire.

Gastrite antrale

L'ulcère peptique se développe souvent à l'arrière-plan d'une autre pathologie, par exemple la gastrite de l'antre. Considérez les caractéristiques, les causes et les conséquences de la maladie.

Définition, causes

La gastrite de l'Antrum (gastrite de type B) est une maladie inflammatoire de la muqueuse gastrique, son antrum. De nombreuses causes internes et externes ont contribué à son développement.

Causes internes

La bactérie Helicobacter pylori joue un rôle majeur dans le développement de la gastrite. En se multipliant activement dans la cavité de l'estomac, le microbe est introduit dans la membrane muqueuse, provoquant une inflammation et souvent une destruction des tissus. La réduction de l'acidité du suc digestif, dont l'antre est responsable, ne se produit pas, l'acide chlorhydrique aggrave le processus et perturbe les processus de traitement enzymatique des aliments.

La maladie est héréditaire. Il est possible que le parent malade transmette la pathologie au niveau du gène à l'enfant. La probabilité de transmission est de 25-30%, en supposant que l'autre parent est en bonne santé.

L'important est la violation du système immunitaire. Le corps commence à produire des anticorps contre ses propres cellules, ce qui entraîne la destruction des couches superficielles de l'organe creux.

Causes externes

La principale place dans la fréquence d'occurrence est donnée à une mauvaise nutrition. Les aliments gras, fumés, acides, excessivement salés et en conserve irritent les muqueuses et augmentent l'indice d'acide du contenu de l'estomac. Les aliments contenant une quantité insuffisante de nutriments, de vitamines et de micro-éléments affectent négativement le corps et les cellules de l'antre, en particulier celles qui meurent d'épuisement.

Acceptation des antibiotiques. Ce facteur est distingué dans certaines sources littéraires sous forme chimique. L'utilisation à long terme d'agents antibactériens est toxique pour les tissus, le mur perd progressivement sa fonction, sa structure devient atrophique.

Le stress et les troubles émotionnels n'affectent pas directement. Le système nerveux cesse de réguler les vaisseaux, leur contraction et leur relaxation, le flux sanguin est perturbé, l'hypoxie cellulaire se développe d'abord, puis la nécrose se développe.

Les mauvaises habitudes - tabagisme, alcool - combinent tous les effets négatifs énumérés. C’est la raison principale, qui appelle au départ l’élimination, sinon tout traitement ultérieur sera inefficace.

Classification et symptômes

La gastrite antrale est divisée par l'évolution et la durée de la maladie en aiguë et en chronique. Sous forme d'émettre:

  • superficielle;
  • catarrhal;
  • érosif;
  • focale;
  • érythémateux;
  • atrophique

Gastrite superficielle de l'antre. Il n'affecte que les couches superficielles de la membrane muqueuse de la paroi de l'estomac et se déroule sans changements trophiques graves. Avec cette forme, les glandes ne sont pas endommagées, les cicatrices ne sont pas formées. La patiente se plaint d'une diminution de l'appétit, de nausées, d'un léger malaise, d'un malaise, d'une sensation de satiété dans l'abdomen, de rarement des éructations acides et des vomissements. Passe sans signes symptomatiques.

Gastrite antrale catarrale. L'inflammation couvre toute l'épaisseur de la membrane muqueuse. Des dommages partiels aux glandes de l'estomac sont possibles. La production d'enzymes est partiellement perturbée. Dans le tableau clinique, apparaissent des troubles du tractus gastro-intestinal, une distension abdominale, un manque d'appétit, des faiblesses, des frissons, parfois une diminution de la pression artérielle, une douleur dans l'hypochondre gauche, des éructations avec un goût amer dans la bouche.

Gastrite antrale érosive. Il se caractérise par la formation de défauts, de petits ulcères peu profonds sur les parois de l'antre. Le symptôme principal est une douleur aiguë à l'estomac, obligeant le patient à prendre une certaine position (la personne est allongée sur le côté et appuie ses genoux contre elle-même). L'érosion est en fait une plaie ouverte qui peut saigner à tout moment. Dans ce cas, la couleur de la peau pâlira, parfois avec une teinte grise, les matières fécales acquerront une structure délicate et vireront au noir. La maladie peut être considérée comme une complication des deux premières formes, apparaissant dans des conditions telles que le diagnostic et le traitement ne sont pas prescrits. Le scénario est possible - une gastrite superficielle a été détectée chez le patient, mais la personne n'a pas adhéré aux recommandations du médecin, n'a pas suivi le régime. En outre, un traitement inapproprié aggravera la situation. Dans tous les cas, le processus inflammatoire s'étend à la couche sous-muqueuse et détruit la structure du tissu.

Gastrite anale focale. Comparé à d'autres variétés, ce type de gastrite est caractérisé par une multiplicité de lésions, ce qui aggrave considérablement le tableau clinique. Les douleurs de coupe deviennent plus fortes, sont paroxystiques dans la nature. Diminue le poids du corps sur le fond de l'aversion pour la nourriture. Une personne souffre de brûlures d'estomac, éructations, flatulences, vertiges et faiblesse générale. Ce processus s'accompagne d'une diminution des forces immunitaires du corps.

Gastrite chronique de l'antre. Cette forme de gastrite est divisée en deux périodes: la rémission et la rechute. La rémission est caractérisée par une diminution des symptômes, le patient mène une vie heureuse et bien remplie. La clinique des rechutes est similaire à la clinique des gastrites aiguës. Ils ont la saisonnalité - apparaissent dans la plupart des cas au printemps et en automne. Il existe deux sous-types de gastrite chronique. Le type érythémateux est similaire à la forme érosive de la maladie. Devient un érythème - une éruption cutanée rouge vif sous la forme d’un ovale ou d’un cercle. Les dommages sont superficiels, lors d'une aggravation devenue plus profonde, se transforment en petits ulcères. Fonction motrice réduite de l'estomac. Lors de la disparition des symptômes, des cicatrices se forment parfois sur le site de cicatrisation.

La gastrite atrophique de l'antre est caractérisée par des processus sclérotiques dans les tissus, une atrophie de la membrane muqueuse, une élasticité réduite des parois et une fonction d'évacuation digestive altérée - la promotion d'une grosseur semi-digérée dans le duodénum. Le patient note une sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche, une faiblesse grave, des frissons, des tremblements et une baisse de la température des extrémités, une transpiration accrue, ainsi que tous les troubles de la dyspepsie énumérés. Parfois accompagné d'hypotension, de troubles du rythme cardiaque, de maux de tête. Les médecins distinguent la gastrite atrophique en tant que maladie précancéreuse.

Diagnostics

L’état général du patient est évalué, un complexe de méthodes de diagnostic en laboratoire et par instruments est sélectionné, ce qui permet de différencier la maladie d’autres pathologies. Les principales procédures de diagnostic sont:

  • analyse des matières fécales, de l'urine, analyse générale et biochimique du sang;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • Radiographie et échographie de la cavité abdominale;
  • tomographie par résonance magnétique et informatique;
  • Test respiratoire à la C-uréase, dosage immuno-enzymatique (ELISA), culture du contenu gastrique sur la flore bactérienne, détermination de sa sensibilité aux antibiotiques;
  • biopsie tissulaire.

Les matières fécales sont analysées pour détecter des particules de sang ou des morceaux d'aliments non digérés. L'analyse générale et biochimique du sang donnera des informations sur la teneur en graisse, en glucose, caractérisant les processus de digestion et d'absorption des nutriments. La présence d'un nombre accru de leucocytes, de la protéine C-réactive, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) indique un processus inflammatoire dans l'estomac.

EGD vous permet d'évaluer visuellement l'état de la muqueuse gastrique, sa couleur, son épaisseur, ses plis, de déterminer la présence ou l'absence de cicatrices et d'érosions. Au cours de l'endoscopie, il est possible de prélever une section de tissu vivant pour une biopsie afin d'identifier les cellules atypiques qui indiquent un processus malin et la croissance d'une éventuelle tumeur.

Les ultrasons, les rayons X, les tomodensitogrammes et l'IRM donnent une idée générale de la position de l'estomac dans le corps, de sa taille et de sa forme. Les méthodes sont utiles dans le diagnostic différentiel.

Test respiratoire à la C-uréase - analyse informative sur Helicobacter pylori. Une solution d'urée marquée est injectée dans l'estomac. Après un certain temps, le patient est invité à expirer dans une préparation spéciale. Si l'agent pathogène se multiplie activement dans l'estomac, l'indice d'urée sera plusieurs fois supérieur à 1%. ELISA est destiné à la détection d’anticorps dirigés contre le microorganisme dans le sérum. Le test de sensibilité aux antibiotiques détermine le traitement ultérieur du patient.

Traitement de la gastrite

La thérapie est divisée en un certain nombre de composants qui se complètent mutuellement: médicaments, régime alimentaire, médecine alternative. N'oubliez pas que dès les premiers symptômes de la gastrite, il est impossible de s'auto-traiter, sinon des complications surviendront et une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Traitement médicamenteux

Afin de supprimer et de détruire Helicobacter pylori, des antibiotiques doivent être prescrits. Jusqu'à l'obtention des résultats du test, deux médicaments à large spectre du groupe des pénicillines, céphalosporines et macrolides sont prescrits. En outre, après avoir appris la sensibilité de l'agent en cause, le traitement est complété par un médicament antibactérien, qui a une direction d'action étroite. Le cours dure de sept à dix jours. Pour éviter la dysbactériose dans les intestins, vous devez boire des médicaments qui rétablissent la microflore normale, ainsi que des produits à base de lait fermenté.

Il est nécessaire d’appliquer un traitement symptomatique pour soulager l’état du patient. En cas de douleur intense, un médicament anti-inflammatoire analgésique (Ketorol), un comprimé antispasmodique sous forme de comprimé (Drotavérine) est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il est possible de réduire l’acidité des antiacides (oméprazole), de réduire le risque de vomissements par les régulateurs de la motilité gastrique (Reglan). Restaurer la muqueuse gastrique aidera le médicament avec des propriétés régénérantes (Actovegin).

Régime alimentaire

Les patients atteints de gastrite antrale se voient prescrire le régime numéro 2 (tableau numéro 2). Implique les repas fractionnés en petites portions. Cinq à six fois par jour, une personne consomme des aliments sous forme de liquide chaud ou moulu: céréales, soupes, légumes, purée de fruits, viandes maigres, poisson, bouilli ou cuit à la vapeur. Les produits aigres, frits, gras, épicés, fumés, en conserve sont exclus du régime alimentaire.

À mesure que la santé s'améliore, les aliments deviennent diversifiés. L'alimentation doit être conservée longtemps jusqu'à ce que le rétablissement soit totalement confiant.

Médecine à domicile

Le traitement non traditionnel comprend la production d'infusions et de décoctions uniquement sur des matières premières végétales. En tant que composants de la gastrite antrale, il est possible d’utiliser des fleurs de camomille et de calendula, du jus d’aloe, des pommes de terre, des racines de bardane, des feuilles de sauge, des feuilles de plantain, des fruits d’aubépine, du citron vert ou du miel naturel à fleurs.

Qu'est-ce que la gastrite antrale et comment traiter cette maladie?

  • 1Disease
  • 2 raisons
  • 3 types
  • 4Symptomatique
  • 5Remedies
  • 6Fonds publics

1Disease

Afin de comprendre les symptômes et l'évolution de cette maladie, il est nécessaire de savoir comment se développe la gastrite, ce qu'elle est.

La gastrite est un processus inflammatoire de la muqueuse gastrique, dans lequel il y a violation des fonctions de l'organe lui-même. Avec cette maladie, l’estomac commence à digérer les mauvais aliments, ce qui entraîne une perte de force et d’énergie dans le corps.

Les causes de la maladie peuvent être les suivantes: alimentation déséquilibrée, repas sec, collations fréquentes, aliments trop épicés et salés, boissons fortement alcoolisées prises systématiquement, produits de qualité médiocre.

Le premier élan au développement de la gastrite est une collation rapide, la présence d'un intervalle important entre les repas (plus de 5 heures). Les stress transmis ou la névrose constante provoquent également le développement de la maladie.

Les patients avec un diagnostic de gastrite, dont les symptômes sont différents, se plaignent de:

  • douleur constante dans la région épigastrique, qui passe rapidement après un repas;
  • diarrhée systématique;
  • brûlures d'estomac après avoir pris des aliments acides ou salés;
  • rot.

Si l’acidité est réduite dans l’estomac, les patients indiquent:

  • inconfort dans la bouche;
  • la lourdeur apparaissant après avoir mangé;
  • éructations avec une odeur pourrie;
  • grondement constant;
  • nausée le matin;
  • des vidanges qui changent souvent de caractère;
  • mauvaise haleine

2 raisons

Les causes qui causent la gastrite de l'antre ont été étudiées par de nombreux médecins. C'est pourquoi les facteurs suivants sont distingués dans la pratique médicale:

  • La bactérie Helicobacter;
  • réaction allergique aux médicaments;
  • le tabac;
  • l'abus d'alcool, et même dans certains cas, une seule forte dose d'alcool a provoqué l'apparition d'une gastrite;
  • plats chauds et épicés;
  • stress sévère ou névrose;
  • les vers;
  • VIH, candidose;
  • brûlures étendues;
  • l'âge ou des changements pathologiques dans le système vasculaire.

La bactérie Helicobacter est la cause la plus courante de gastrite antrale. Ce sont ces bactéries qui causent non seulement cette maladie, mais aussi des plus graves: le lymphome et le cancer de l'estomac.

3 types

La maladie elle-même se distingue généralement par la nature et le type de flux.

Par nature, il peut être aigu (actif) ou chronique.

Par la forme, il est divisé en:

  1. Gastrite antrale superficielle. Cette espèce est considérée comme la plus facile. Seule la partie supérieure de la muqueuse gastrique est atteinte et il n’ya pas de lésions ganglionnaires ni de cicatrices. Avec cette évolution de la maladie, la taille de la membrane muqueuse diminue, ce qui entraîne des violations de la production d'enzymes et d'acide chlorhydrique. Fondamentalement, ce type se présente sous forme chronique.
  1. Antrum-gastrite érosive. Ce formulaire est classé comme complexe. La cause de son développement est la bactérie Helicobacter. La muqueuse gastrique est recouverte d'érosions d'apparence semblable à celle des ulcères. Des saignements peuvent se produire, ce qui peut être vu dans les selles ou les vomissements. Ils sont fatals.
  1. Gastrite atrophique antrale. Dans sa forme, il s’agit d’une maladie chronique entraînant une insuffisance gastrique. Si la gastrite antrale chronique est diagnostiquée avec une atrophie muqueuse, il s'agit d'une forme précancéreuse.
  1. Focal. Lors de l'examen visuel, le médecin enregistre des lésions épithéliales focales. Une telle gastrite provoque la formation de lieux atrophiés et entraîne des maladies atrophiques.

Les patients doivent savoir que la gastrite peut provoquer des processus bulbaires et inflammatoires dans le duodénum. Cela est dû au fait qu'un excès d'acide chlorhydrique est libéré dans l'intestin et provoque le développement de l'érosion.

4Symptomatique

Le plus souvent, les patients chez le médecin indiquent les symptômes suivants:

  1. Douleurs épigastriques quelques heures après avoir mangé. Ils peuvent être de nature différente, avec un soulagement après avoir mangé une petite quantité de nourriture.
  2. Les aliments gras ou acides provoquent des brûlures d'estomac.
  3. La nourriture, même en petites portions, provoque une sensation de surpopulation.
  4. La nature des pertes fécales change.
  5. Les patients présentent constamment des éructations et un goût acide dans la bouche.

Les symptômes végétatifs peuvent se joindre à toutes ces manifestations: un mal de tête, une personne devient irritable, se fatigue rapidement.

Si vous ne commencez pas à réagir rapidement à de telles manifestations, les symptômes suivants peuvent augmenter: lourdeur et distension de l'estomac après avoir mangé, diarrhée persistante, anémie et modification du métabolisme.

5Remedies

Avant de prescrire un traitement, le patient reçoit un ensemble d’études diagnostiques. Un gastro-entérologue effectue une gastro-fibroscopie, au cours de laquelle vous pouvez voir visuellement des modifications de la muqueuse gastrique, noter l'étendue des lésions organiques, la présence d'ulcères ou d'érosions. En outre, cette enquête donne une idée du travail du corps, de la présence possible d'une atrophie. L'épithélium supérieur est nécessairement pris pour analyse afin de réfuter ou de confirmer le développement de cancers ou de tissus lymphoïdes.

La radiographie est effectuée. Il vous permet de voir la profondeur des lésions érosives ou ulcéreuses du corps, leur nombre exact.

Un test à l'uréase pour l'infection à Helicobacter est prescrit.

Ce n’est qu’après avoir reçu tous les résultats des tests que le médecin peut établir le diagnostic correct et choisir la tactique de traitement de la maladie.

La première étape sera la nomination d'un régime. Tous les aliments doivent être légers, riches en vitamines, cuits à la vapeur ou bouillis. Au cours des premières semaines de traitement, les médecins recommandent d’essuyer tous les aliments afin de faciliter le travail de l’estomac.

Le régime recommandé par les médecins comprend les produits suivants:

  • pain séché, biscuits secs non gras;
  • soupes de légumes dans un bouillon léger de céréales ou de lait;
  • viande de volaille ou de poisson maigre bouillie;
  • produits laitiers écrémés;
  • carottes, pommes de terre, betteraves, brocolis;
  • fruits sucrés cuits au four ou en purée.

Vous devez éliminer complètement les produits suivants:

  • bouillons de viande, champignons et poisson gras;
  • aliments contenant des épices, une grande quantité de sel;
  • légumes crus en grande quantité (les fibres qu'ils contiennent ont des effets néfastes sur la muqueuse gastrique et provoquent une sécrétion active de jus);
  • les produits laitiers non pasteurisés sont interdits;
  • il est nécessaire d'arrêter complètement de fumer et de consommer de l'alcool car ils provoquent une forte sécrétion de suc gastrique;
  • stress et névroses nuisent au travail de l’estomac, il est bon de se protéger de telles situations, en essayant de les limiter le plus possible.

Antrum-gastrite superficielle est traitée à partir d'un traitement antibiotique. Il s'agit d'antibiotiques qui inhibent et détruisent la bactérie Helicobacter. Le plus souvent, il s'agit d'amoxicilline ou de médicaments du même groupe.

Si une gastrite atrophique est diagnostiquée, le traitement consiste en plusieurs antibiotiques. Il convient de noter que ce type de gastrite est rapide et que toutes les mesures nécessaires à son traitement doivent être prises immédiatement. Il y a des cas où, en quelques mois, cette forme devient précancéreuse et que la chimiothérapie est utilisée comme traitement.

En plus des antibiotiques, les patients prennent des médicaments qui normalisent la sécrétion de l’organe, réduisent ou restaurent le niveau d’acidité. En présence de formations ulcéreuses ou érosives, l'utilisation de préparations enveloppantes est recommandée. Ils réduisent les effets négatifs de l'acide et de la nourriture sur l'estomac, aident à restaurer la membrane muqueuse de l'organe.

Assurez-vous d'appliquer parallèlement des médicaments qui aident à soulager les nausées et les vomissements.

La prochaine étape consistera à prendre des médicaments ayant des propriétés régénératrices. Ils aident à restaurer la fonction muqueuse normale, le complexe entier est complété avec la thérapie de vitamine.

6Fonds publics

À ce jour, il existe de nombreuses méthodes d’influence sur la maladie à l’aide de la médecine traditionnelle. Presque toutes les recettes sont basées sur l'utilisation de jus de fruits. Quelques recettes:

  1. Le jus de pommes de terre crues fraîchement pressé aide à éliminer efficacement les processus inflammatoires de la muqueuse gastrique. Il faut le boire selon ce schéma: toutes les 2 heures, 20 ml de jus. Il est conseillé de manger de la bouillie sans sucre. L'optimum est de 10 cours, après quoi la même pause est prise et le traitement est répété.
  1. Jus de chou blanc. Il doit être bu une demi-heure avant un repas dans 100 ml. Il est recommandé de réchauffer le jus avant de manger.
  1. Excellent effet sur la décoction de gastrite atrophique des graines de lin. Il enveloppe les parois de l'estomac, ce qui réduit le risque d'effets indésirables du suc gastrique. Préparez un bouillon de guérison de la manière suivante: 200 ml d’eau et 1 c. l les graines bouillent à feu doux, après quoi la décoction doit être infusée pendant 5 à 6 heures. Ensuite, il est filtré et consommé dans une cuillère à soupe 15 minutes avant de manger.
  1. Élimine parfaitement la décoction inflammatoire focale de camomille, de tilleul, de mélisse, de menthe. Ils doivent boire plusieurs fois par jour sous forme de thé.

Soulage parfaitement l'inflammation et a un effet enveloppant racine de calamus.

Il est préparé comme du thé, en versant de l'eau bouillante. Buvez prêt à boire sous la forme d'un repas chaud.

La gastrite antrale est une maladie grave pouvant entraîner de nombreuses complications et même un cancer de l'estomac. Il n'est pas nécessaire de se soigner soi-même, seule une consultation opportune avec un médecin vous permettra de choisir les bonnes tactiques pour influencer la maladie et de prendre toutes les mesures nécessaires pour l'éliminer.