Rééducation après une appendicite

Tout le monde sait que le rétablissement après une appendicite, ainsi qu'après d'autres maladies nécessitant une intervention chirurgicale, prend un certain temps. La période de récupération après une appendicite nécessite une attention particulière des médecins et des efforts du patient, car lors de la réadaptation, de nombreuses limitations et recommandations sont indispensables à la mise en œuvre du traitement.

Après une intervention chirurgicale due à une appendicite, il est nécessaire de suivre une période de rééducation pour un prompt rétablissement et la prévention des complications.

La période postopératoire et son importance

L'appendicite aiguë (code CIM-10, K-35) est une maladie courante. Chez certaines personnes, cela n’enflame pas toute la vie. L'inflammation de l'annexe est traitée avec des médicaments ou chirurgicalement. Après une intervention chirurgicale pour enlever l'appendicite, il faut un rétablissement à long terme, dont la négligence est lourde de conséquences dangereuses.

Pendant leur séjour à l'hôpital, des soins médicaux sont prodigués au patient après une appendicite. La restauration à domicile nécessite beaucoup d’efforts, car elle est réalisée de manière autonome. Si vous suivez les recommandations d'un spécialiste, le corps reviendra à la normale plus rapidement et les plaies guériront. Le non-respect des règles après la suppression de l'annexe peut entraîner une divergence des coutures externes et internes et entraîner des complications. C'est une raison pour un traitement immédiat à l'hôpital. Il est important d'essayer de ne pas bouger. Il est donc préférable d'appeler une ambulance.

Combien de temps dure la récupération après le retrait de l'appendicite?

Le temps de récupération dépend de la qualité de l'opération, de la méthode utilisée, de la façon dont le corps a réagi à l'intervention et de la gravité de la situation. Après le retrait d'une appendicite purulente ou gangréneuse, en particulier d'une péritonite, la période de réadaptation est plus longue, car il est nécessaire de lutter contre l'infection qui s'est développée, ce qui inclut l'utilisation à long terme de médicaments antibactériens.

L'appendicectomie est aujourd'hui réalisée par laparoscopie ou par chirurgie abdominale. Une intervention laparoscopique est possible si l'organe est enflammé mais que le tissu ne s'est pas encore rompu. Cette option légère de traitement chirurgical permet une récupération après le retrait de l'appendicite dans les deux semaines, moins souvent - 4. La chirurgie abdominale est plus traumatisante; par conséquent, le rétablissement complet peut prendre jusqu'à six mois. Plus précisément, combien est nécessaire pour un rétablissement complet, seul un médecin peut le faire. La récupération des enfants en bas âge et des adultes ayant un poids corporel excessif est plus difficile et longue.

Les premiers jours postopératoires

La rééducation après une appendicite commence avec la fin de la chirurgie. La période jusqu'au jour de la sortie du patient est appelée postopératoire. Les soins aux patients après une appendicectomie pendant les premiers jours sont assurés par le personnel médical. Après le retrait de l'anesthésie, le patient doit respecter les prescriptions médicales. L'anesthésie peut affecter une personne de différentes manières, ce qui peut entraîner des vomissements, des frissons et d'autres symptômes.

Soins médicaux

Le premier jour de manger est interdit. Les premières heures ne sont pas recommandés pour boire de l'eau. Comme cela fait mal au côté droit, vous devez d’abord vous coucher que du côté gauche. Après une journée, le patient est autorisé à se lever, mais si l'opération a été réalisée par laparoscopie, elle aide à se lever au bout de 5 à 6 heures et il est recommandé de marcher un peu. L'incision quotidienne est traitée avec des agents antiseptiques. En outre, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens et d’autres médicaments prescrits par le médecin. Si le patient s'inquiète de la constipation, il lui est administré un lavement.

Les premiers jours, le patient a une température corporelle élevée. C'est normal Mais si la température dure plus de 7 jours, vous devriez consulter votre médecin. Il est nécessaire de surveiller combien de temps dure le côté droit de l'abdomen et l'endroit de l'incision. L'estomac autour de la plaie ne devrait pas faire mal du tout. Après sa sortie, il est recommandé au patient de porter un bandage. Le patient sort de l'hôpital pendant 7 à 10 jours après le retrait de l'annexe, avant de retirer les sutures externes. À cette période postopératoire après le retrait de l'appendicite se termine.

Pendant tout le séjour du patient à l'hôpital, les médecins surveillent les procédures suivantes:

  • contrôle des paramètres de récupération physiologique;
  • désintoxication (par exemple, s'il y avait une appendicite purulente);
  • suivi de l’état du patient et des symptômes de complications;
  • surveiller l'état de la couture (pas de saignement).
Les caractéristiques du rétablissement après une appendicite incluent un certain nombre de restrictions sur le mode de vie habituel ou de mauvaises habitudes. Retour à la table des matières

Quelques questions

La rééducation après le retrait de l’appendicite dure de un à plusieurs mois. C'est beaucoup de travail de la part du patient. Le patient doit savoir comment se comporter pendant cette période, s’il existe des contre-indications, quelles recommandations rendent le rétablissement plus facile et plus rapide. Il est important de connaître les règles d'hygiène, de nutrition, d'activité physique et les autres procédures auxquelles le patient est confronté quotidiennement.

Baignade, piscine, sauna

Avant que la suture ne soit retirée, les médecins interdisent de prendre une douche et de se laver. L'hygiène peut être maintenue en lavant des zones individuelles. Il est préférable d’essuyer l’abdomen avec une éponge humide pour empêcher l’eau de pénétrer dans la plaie. Lavez-vous dans le bain ou nagez ne devrait pas être deux semaines après la chirurgie. Après avoir retiré les coutures sont autorisés à prendre une douche. La piscine après une appendicite n'est autorisée qu'après la guérison complète des plaies, car il faut nager. Une telle activité prématurée peut provoquer un écart de plaie. Bath est recommandé de visiter pas plus tôt qu'un mois.

Lits de bronzage et de bronzage

La première fois après l'appendicectomie n'est pas recommandée pour exposer la plaie à la lumière du soleil et aux rayons ultraviolets, il est donc interdit de se rendre au solarium ou dans des endroits où le soleil tombera sur la cicatrice (par exemple, la plage). Plus tard, il est permis de bronzer, mais gardez à l'esprit que le bronzage ne sera pas uniforme, car la coupe doit être fermée.

La thérapie par l'exercice après l'opération de l'appendice a un effet bénéfique sur la récupération globale et la récupération postopératoire. Retour à la table des matières

Activité physique

La prévention de la plupart des complications comprend des exercices de respiration. La thérapie par l'exercice comprend des exercices simples qui sont d'abord effectués en supination. Il est recommandé de faire des exercices à l'hôpital et de continuer à la maison. Le port d'un pansement n'est obligatoire que pour les enfants et les personnes à part entière. Cela aidera à prévenir les anomalies de plaies. Après quelques semaines après le congé, si les conditions le permettent, vous devez commencer à marcher. La randonnée se fait à un rythme lent. Des sports doivent être abandonnés pour compléter la guérison de la cicatrice (sceau sur le site de l'incision). Cela nécessite plus d'une semaine. Habituellement, les sports sont autorisés après une décennie, mais la presse peut être balancée et soulever des poids au plus tôt six mois.

Fumer après la chirurgie

Les amateurs de cigarettes presque immédiatement après l'opération sont intéressés par la question de savoir s'il est possible de fumer après une appendicite. Fumer est extrêmement mauvais pour le corps humain, en particulier pour le système respiratoire. Après une appendicectomie, une cigarette fumée peut déclencher un laryngospasme. Sur cette base, il est strictement interdit de fumer pendant 3 jours après la chirurgie. Si le patient a eu une péritonite, il est déconseillé de fumer 7 jours après la chirurgie.

Vie intime

Si l'opération se passe bien avec une appendicite simple, il est recommandé d'observer le repos sexuel pendant 7 jours. Parfois, il est permis d’avoir des relations sexuelles auparavant, mais sous condition d’une position passive de la part du patient, en évitant la tension de la pression abdominale. Le retour à une vie intime normale est autorisé sept jours après le retrait des fils.

Nourriture diététique

Le régime alimentaire après la sortie de l'hôpital est extrêmement important. Les symptômes qui accompagnent la reprise dépendent de quel type de nourriture. La perturbation de l'alimentation peut avoir des conséquences négatives. Parfois, les erreurs sont la cause de la mort. Il est permis de manger du bouillon faible en gras de poulet ou de bœuf, du riz, de boire des jus de fruits frais, dilués avec de l'eau. Bouillon de hanches ou de thé à base d'herbes sans sucre. Plus tard, des bouillies, des soupes de mucus, du lait aigre, de la viande maigre sont introduits dans l'alimentation. Tout produit nocif est complètement interdit. Les parents doivent veiller à ce que les enfants ne donnent pas de sucreries, car cela irrite les intestins.

Que peuvent être des complications?

Toute intervention chirurgicale est associée à des risques et à des complications. L'appendicectomie peut être accompagnée d'une perte de sang importante, qui dépend des qualifications du médecin. Il peut y avoir des problèmes respiratoires, surtout si le côté droit ou la plaie est très douloureuse. Cela est dû à l’incapacité de respirer au maximum, ce qui est source d’hypoxie. L'enflure et la rétention urinaire dues à l'utilisation de relaxants musculaires peuvent provoquer une parésie de l'urine ou des intestins. Il existe un risque de thromboembolie, d'inflammation et de fistule. Parfois, il y a des complications purulentes septiques dans la plaie (avec un mauvais traitement). Le traitement postopératoire peut provoquer une diarrhée après une appendicite, qui peut durer jusqu'à un mois.

Caractéristiques de la rééducation après le retrait de l'appendicite

La rééducation après une appendicite dure environ deux mois, durant lesquels le patient doit adhérer à certaines restrictions. Son terme dépend de l'état de santé général de la patiente, de son âge et de la présence de complications avant ou après la chirurgie.

Restaurer plus rapidement les personnes jeunes et d'âge moyen, adhérer à un mode de vie actif. Les enfants et les patients en surpoids ont besoin de plus de temps pour retrouver une vie normale et normale.

Les premiers jours après la chirurgie

À la fin de l'opération, le patient sur le chariot est transporté vers le service, où il sera sous la surveillance étroite du personnel médical afin de surveiller le processus de récupération de l'anesthésie. Afin de prévenir la suffocation en cas de vomissement, qui peut être dû à l'effet secondaire du médicament, le patient est retourné du côté sain. S'il n'y a pas de complications, 8 heures après l'opération, le patient peut se lever et faire des mouvements prudents. Après le retrait de l'appendicite, des analgésiques injectables sont prescrits pendant plusieurs jours, ainsi que des antibiotiques pour la prévention des complications infectieuses.

Si vous vous conformez à toutes les recommandations du médecin, le rétablissement après une appendicite est généralement sans complications. Les premiers jours sont les plus difficiles pour le patient. En règle générale, le temps passé à l'hôpital ne dépasse pas 10 jours.

Pendant cette période, conduisez:

  • surveillance quotidienne de la température corporelle;
  • mesure régulière de la pression artérielle;
  • contrôle de la récupération de la miction et de la défécation;
  • inspection et ligature de la suture postopératoire;
  • contrôle du développement de possibles complications postopératoires.

Lorsque l'appendicite est retirée, la période postopératoire, à savoir sa durée, sa gravité et la présence de complications, dépend en grande partie de la méthode d'intervention choisie (laparoscopie ou chirurgie abdominale).

Nutrition après la chirurgie

La rééducation après une appendicite consiste à suivre un certain régime pendant au moins deux semaines. Le premier jour postopératoire, vous ne pouvez pas manger, il est uniquement permis de boire de l'eau plate et minérale sans gaz ou du kéfir à 0% de matières grasses. Le deuxième jour, il est nécessaire de commencer à manger pour restaurer le tractus gastro-intestinal. Vous devriez manger des aliments qui ne provoquent pas de ballonnements ni de sensation de lourdeur dans les intestins. Le régime alimentaire doit être fractionné: il est recommandé de manger en petites portions, réparties en 5 ou 6 réceptions.

Recommandation: Dans la période postopératoire, l'utilisation de produits laitiers faibles en gras est utile. Ils contribueront à la normalisation rapide du tractus gastro-intestinal et à la restauration de la microflore intestinale brisée après la prise d'antibiotiques.

Produits autorisés dans la période postopératoire

Les trois premiers jours après la chirurgie, vous devez manger de la gelée ou une consistance liquide facilement digestible. Les aliments suivants sont autorisés:

  • des bouillies liquides;
  • purée de pommes de terre, carottes, courgettes ou potiron;
  • eau de riz;
  • yaourt ou kéfir faible en gras;
  • viande de poulet bouillie sous forme minable;
  • bouillon de poulet;
  • gelée et gelée.

Le quatrième jour, vous pouvez ajouter du pain noir ou au son, des pommes au four, de la purée de pommes de terre à l'aneth et au persil, des céréales dures, de la viande bouillie et du poisson maigre à l'alimentation. Chaque jour, il sera possible d’élargir de plus en plus la liste des produits en reprenant progressivement le régime alimentaire habituel du patient. Régime alimentaire utilisé doit être obligatoirement convenu avec votre médecin. Malgré certaines limitations, vous avez besoin d’une alimentation complète, riche en vitamines et en minéraux, car pendant la période de réadaptation, le corps a besoin d’un soutien supplémentaire.

Parmi les boissons autorisées décoction de rose sauvage, jus dilués fraîchement pressés, compotes, eau minérale sans gaz, tisane ou thé noir faible. La quantité de liquide consommée par jour devrait être de 1,5 à 2 litres.

Produits interdits dans la période postopératoire

Après avoir quitté l'hôpital pendant 14 jours supplémentaires après le retrait de l'appendicite, il n'est pas autorisé à utiliser des produits susceptibles de provoquer une irritation de la membrane muqueuse, la formation de gaz et des processus de fermentation dans l'intestin. Tout d'abord, le but d'un tel régime est de prévenir la rupture des sutures internes et de réduire la charge nutritionnelle du corps. Il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  • limiter la quantité de sel;
  • ne pas ajouter d'épices et d'assaisonnements pendant la cuisson, ainsi que du ketchup et de la mayonnaise;
  • exclure du régime des légumineuses;
  • refuser les produits de boulangerie;
  • évitez de manger des légumes comme les tomates, les poivrons, le chou et les oignons crus;
  • éliminer complètement les viandes fumées, les saucisses, les viandes grasses et le poisson.

En période postopératoire, il est également interdit de boire des boissons gazeuses, du jus de raisin et du chou, et des boissons contenant de l'alcool.

Activité physique dans la période postopératoire

En cours de rééducation après le retrait, l'appendicite doit respecter certaines restrictions en matière d'activité physique. Cela accélérera la récupération et minimisera le risque de complications possibles. Il est permis de sortir du lit et de marcher trois jours après l'opération. Lors de la première période de récupération, il est recommandé d'utiliser une bande de soutien, en particulier pour les patients en surpoids.

Astuce: pour éviter la divergence des coutures, il est recommandé de tenir l'abdomen lorsque vous effectuez des mouvements brusques tels qu'éternuer, tousser ou rire.


Un mode de vie sédentaire au cours du processus de réadaptation n’est pas moins dangereux qu’un effort physique intense. Cela peut entraîner la formation d'adhérences, une altération de la circulation sanguine ou le développement d'une atrophie musculaire. À cet égard, presque immédiatement après l'opération, en consultation avec le médecin en décubitus dorsal, il est recommandé de réaliser un complexe spécial de thérapie par l'exercice.

Au cours des deux premiers mois, l'activité physique devrait être limitée aux promenades quotidiennes et aux exercices thérapeutiques. Pendant cette période, il est interdit de porter et de soulever des poids pesant plus de 3 kg. Après 14 jours après l'opération, s'il n'y a pas de contre-indications, il est permis de reprendre la vie sexuelle. Lorsque la cicatrice postopératoire est complètement cicatrisée, une visite à la piscine est recommandée.

Plus d'informations sur les règles de nutrition après une appendicite peuvent être retirées de la vidéo:

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Caractéristiques de la période de l'appendicite postopératoire

L'appendicite aiguë, après avoir clarifié le diagnostic, nécessite presque toujours une opération. Si l'inflammation de l'appendice n'est pas compliquée, alors l'opération n'est pas compliquée, prend moins d'une heure et peut être réalisée dans n'importe quel hôpital régional. Une plus grande attention devrait être accordée au temps après la chirurgie, c'est-à-dire à la période postopératoire d'appendicite. Si, à ce moment-là, il faut ignorer certaines recommandations du chirurgien ou ne pas bien exécuter le rendez-vous, des complications peuvent survenir, ce qui allongera la période de rétablissement et nécessitera un traitement supplémentaire.

Caractéristiques de la période après la chirurgie

En médecine, la période postopératoire est généralement désignée par l'intervalle de temps qui commence à partir du moment où la dernière suture est imposée et se termine par le rétablissement complet de la capacité de travail perdue. Le patient passe une partie de ce temps à l'hôpital, les jours restants à la maison. Toutes les recommandations du chirurgien doivent être effectuées strictement, cela vous évitera des complications indésirables.

Immédiatement après l'opération, le patient est transféré dans le service. Si l'appendicectomie a été réalisée sous anesthésie générale, il est nécessaire de surveiller le patient jusqu'à ce que l'état de conscience total apparaisse. Souvent, après avoir pris des narcotiques, des vomissements se produisent, de sorte que le patient opéré doit rester allongé du côté de la santé pendant un certain temps. Une infirmière doit surveiller la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le pouls pendant plusieurs heures.

Après le réveil complet, le patient commence à avoir soif. Vous pouvez donner à boire environ trois heures après l'appendicectomie, bien sûr, s'il n'y a pas de contre-indications spéciales. Un liquide sous forme de thé légèrement sucré ou d'eau pure est donné en petites portions et surveille l'état de santé général. En l'absence de vomissements, le patient peut être nourri le soir avec des bouillons, du jus de fruits fraîchement pressé, de la gelée et de la chapelure séchée. L'expansion ultérieure du régime se fait progressivement.

La routine quotidienne dans la période postopératoire

Après une intervention chirurgicale sur les organes abdominaux, leur intégrité est altérée, c’est-à-dire que des incisions sont cousues à l’intérieur du corps et sur la paroi abdominale antérieure. Cela procure à la personne de la douleur et de l'inconfort. Pour éviter toutes sortes de complications, le patient doit observer une routine quotidienne spéciale au cours des premiers jours suivant l'appendice.

  • Repos au lit Auparavant, le patient opéré d'une appendicite n'était pas autorisé à passer plus de deux jours. Il a maintenant été prouvé qu'une position passive prolongée du corps altère le flux sanguin, provoque une atrophie musculaire rapide et provoque la stagnation du liquide dans les poumons, pouvant entraîner une pneumonie. Par conséquent, au bout de quelques heures après l'opération, vous devez commencer à bouger, faites d'abord des mouvements avec les membres, puis avec l'aide du personnel médical, déplacez-vous doucement autour du service.
  • En période postopératoire, il est important de surveiller l'état de vos intestins afin d'éviter le développement de la constipation. Ceci est assisté par un régime recommandé.
  • Il est important d'effectuer une série d'exercices pour le corps et de faire des exercices de respiration après l'opération. L'exercice est la prévention de la thrombophlébite, maladie adhésive, éliminer le phénomène de flatulence. Les exercices de respiration les plus simples sont le gonflage du ballon, qui empêche le développement de la stagnation dans les poumons.

Il ne faut pas oublier que l'activité physique excessive peut conduire à la divergence des coutures, il est donc nécessaire d'étendre les mouvements progressivement. Les exercices physiques les plus simples qu'un patient puisse effectuer au lit sont la flexion et l’extension des membres, ce qui fait tourner le corps dans différentes directions.

Complications de la période postopératoire

Pas dans tous les cas, une appendicectomie banale aboutit à un succès complet. Les faibles qualifications du médecin ou le non-respect par le patient des recommandations proposées par le médecin pour la période postopératoire peuvent provoquer des complications. Les complications les plus fréquentes incluent:

  • L'aggravation de l'activité cardiaque due à une perte de sang massive. Une perte de sang peut survenir pendant l'opération même si le gros vaisseau est endommagé ou après l'échec des sutures postopératoires. Afin de prévenir le choc du patient, il est nécessaire de surveiller de près les signes vitaux.
  • Fonction respiratoire altérée. La douleur et la restriction des mouvements font que le patient essaie de respirer de manière superficielle, ce qui engendre une stagnation des liquides dans les bronches et les poumons. Des exercices de respiration postopératoires réguliers aideront à éviter cette complication.
  • Les relaxants musculaires utilisés pendant la chirurgie provoquent une parésie de la vessie et de l'intestin. Par conséquent, le patient peut éprouver des difficultés lors de la miction et de la défécation.
  • Le manque de stérilité dans le traitement des plaies entraîne sa suppuration et son inflammation. Cela se manifeste par de la fièvre, un gonflement et une hyperémie de la zone de soudure. À titre préventif, les antibiotiques sont utilisés pour prévenir l’inflammation.
  • La thromboembolie est la complication la plus dangereuse. La séparation d'un caillot sanguin entraîne un blocage de l'artère pulmonaire et aboutit à la mort instantanée.
  • Les adhérences se développant dans la cavité abdominale conduisent à la formation de fistules.

Avec le développement de complications, la décision de leur élimination est prise individuellement dans chaque cas. Le patient est assigné à différents groupes de médicaments, en fonction des symptômes identifiés.

L'appendicectomie est une opération simple. Une personne opérée peut être chez elle en quelques jours si elle remplit toutes les prescriptions de la période postopératoire.

La période postopératoire après le retrait de l'appendicite: règles pour le patient

L'opération d'appendicectomie est considérée comme facile et sans danger pour le patient et le chirurgien. C'est possible! Mais combien de cas de péritonite ou de complications tardives sont retrouvés après une intervention réussie.
Et le plus souvent, cela se produit par la faute du patient. L'appendicectomie est une intervention à large bande sur les organes péritonéaux. Et le comportement après la chirurgie affecte également le processus de guérison, tout comme les compétences du chirurgien.

Le premier jour après l'intervention

Une opération de suppression d'appendice est considérée comme une procédure non dangereuse.

La période de rééducation après une appendicectomie est de 2 mois. Les jeunes patients qui mènent un mode de vie sain et actif avant l'intervention se rétablissent plus rapidement. Les enfants et les personnes en surpoids récupèrent plus difficilement.

Il est important de comprendre que le retrait de l’annexe est une intervention ouverte à large bande et que les recommandations du médecin sur le comportement au cours de la période postopératoire doivent recevoir toute l’attention!

Après l'opération, le patient entre dans le service du service de chirurgie et non dans l'unité de soins intensifs. L'unité de soins intensifs après appendicectomie n'est pas montrée.

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale. Il est donc important, dans les premières heures suivant l'opération, de retirer correctement le patient de cet état, de prévenir les perturbations du cerveau et d'empêcher le vomi de pénétrer dans la trachée et les poumons. Ce qui devrait être fait le premier jour:

  1. Poser les 8 premières heures après l'intervention et uniquement du côté gauche. Ceci contribue à la décharge libre des masses émétiques et à moins de traumatismes supplémentaires pour le patient.
  2. Si l'état du patient est satisfaisant, après 8 heures, il est autorisé et même assigné à s'asseoir, à faire des mouvements prudents, à se tenir debout avec l'aide d'une infirmière ou indépendamment.
  3. Au cours de cette période, l'administration d'antalgiques par injection et d'antibiotiques destinés à soulager un éventuel processus inflammatoire a été prescrite.

La durée du séjour dans le service de chirurgie ne dépasse pas 10 jours. Si le patient récupère avec confiance, il est généralement transféré en traitement ambulatoire pendant 4 jours après l'intervention. Que doit faire le personnel médical sans faute?

  • surveillance de la température, pression artérielle, état des articulations;
  • suivre la qualité et la quantité de miction et de défécation;
  • les pansements;
  • avertissement de complications possibles.

Comment vivre après la sortie?

Après le retrait de l'annexe ne peut pas être surmené.

Après la sortie, évitez les efforts physiques actifs. Mais il ne reste pas au lit toute la journée.

Cela conduira à des processus stagnants, à la formation d'adhérences, à une perturbation de l'apport sanguin aux organes.

Le troisième jour après l'intervention, vous devriez commencer à vous déplacer dans le lit et à vous rendre de manière autonome à la salle de bain pour répondre à vos besoins. Montré portant un bandage. Patients complets - sans faute.

En cas de mouvements brusques (toux, éternuement, rire), vous devez soutenir l’estomac. Cela réduira la charge sur la zone de couture. Ne soulevez pas de poids! Dans les 14 jours suivant l'intervention, il ne faut pas soulever plus de 3 kg.

En coordination avec le médecin, le patient suit un cours de gymnastique thérapeutique. À la maison, des promenades tranquilles sont recommandées. La vie sexuelle active est autorisée à mener 2 semaines après la sortie et en l'absence de problèmes de cicatrisation.

Nutrition pendant la période postopératoire

Le régime après le retrait de l'appendicite est très important.

La deuxième question la plus fréquemment posée par un médecin après une chirurgie est la suivante: que pouvez-vous manger? Pendant 14 jours, le patient devra suivre un régime.

Le premier jour après l'intervention, seul le régime d'alcool est indiqué. Pas d'aliments solides. L'eau minérale non gazeuse ou le kéfir faible en gras est autorisé.

Le deuxième jour, vous devriez commencer à manger. Cela vous permettra de rétablir rapidement la motilité intestinale. Nutrition fractionnée, en petites portions - de 5 à 6 fois par jour. Quoi apporter au patient pour le déjeuner:

  1. des bouillies liquides;
  2. purée de légumes de légumes non fermentants;
  3. purées de fruits;
  4. bouillons;
  5. produits laitiers sauf la crème sure;
  6. viande râpée;
  7. la gelée;
  8. compotes.

Pendant quatre jours, le régime est étendu. Vous pouvez ajouter du pain séché, introduire progressivement des aliments solides, des herbes, des pommes au four, de la viande et du poisson. Produits laitiers présentés, sous quelque forme et quantité que ce soit, pour la normalisation de la microflore.

À l'avenir, le patient reprend son régime habituel. Mais tout changement dans le régime alimentaire doit être convenu avec le médecin.

Parmi les boissons autorisées, la décoction d’églantine sans restriction, les jus de fruits, le thé léger, l’eau minérale sans gaz et la décoction d’herbes.

Il est important de respecter le régime de consommation d'alcool standard.

Ce qui devrait être exclu du régime

Après le retrait de l'annexe, l'alcool est strictement interdit.

Suivez les recommandations du médecin sur la nutrition devrait être non seulement au début de la période postopératoire, mais aussi 2 semaines après la sortie.

Il est formellement interdit tout produit qui provoque une fermentation et une irritation des parois intestinales.

Ce régime vise à réduire le risque de rupture des sutures internes et de saignements postopératoires au cours de la période de réadaptation. Il est interdit de manger les aliments et boissons suivants:

  • l'alcool sous n'importe quelle forme. L'usage de drogues contenant de l'alcool doit être convenu avec le médecin.
  • réduire la quantité de sel consommée, ne pas utiliser d'assaisonnements ni d'épices;
  • haricots, pois, autres légumineuses;
  • exclure certains types de légumes - tomates, vert et oignons à l'état cru, chou sous n'importe quelle forme, piment fort;
  • produits fumés et produits semi-finis;
  • la conservation;
  • café fort;
  • eaux douces et minérales gazeuses;
  • jus de raisin et vin.

Comment manger après avoir retiré l'appendicite, dites à la vidéo:

Traitement de l'eau

L'opération, le sang, l'adrénaline, les vomissements et le patient comprend qu'après l'opération, cela sent mauvais. Mais avec les procédures de l'eau devront attendre.

Jusqu'à ce que les coutures soient supprimées, il est interdit de se baigner et de prendre un bain sous la douche. Il est permis d'essuyer le corps avec de l'eau, de laver et de laver les pieds.

Une fois les points de suture retirés et le bandage retiré, les restrictions ne doivent pas être précipitées dans le bain ou le sauna. Les médecins recommandent une brève baignade dans la douche.

La zone de couture ne doit pas être frottée ni massée. Il est déconseillé d'utiliser une tisane pendant le bain, car elle dessèche la peau.

Après le bain, la zone de couture est traitée avec des antiseptiques prescrits par le médecin traitant.

Suture et soins

Après le retrait de l'annexe, vous devez surveiller l'état de la suture.

Le patient ne voit que la couture externe sur la peau. Mais les tissus sont coupés et cousus en couches, de sorte que les coutures intérieures exigent la même attention que celles extérieures.

Pendant plusieurs jours ou semaines, le patient sera dérangé par une douleur, une sensation de tension des tissus.

C'est normal Mais il existe un certain nombre de conditions dans lesquelles la douleur est le symptôme d'une complication. Conditions pathologiques de la suture chirurgicale:

  1. hyperémie, poches;
  2. gonflement, gonflement;
  3. la couture a commencé à devenir humide;
  4. augmentation de la température;
  5. écoulement de pus, sang de la suture;
  6. douleur dans la zone de suture, durant plus de 10 jours après l'intervention;
  7. douleur dans le bas-ventre de n’importe quel endroit.

Pourquoi des complications apparaissent-elles dans le domaine de la suture chirurgicale? Les causes sont variées et leur apparition dépend également du comportement du personnel médical et du patient:

  • infection de la plaie pendant la chirurgie et la période de rééducation
  • violation des règles d'exploitation des coutures;
  • stress péritonéal - lever de poids, ne pas utiliser de bandage postopératoire;
  • altération de l'immunité;
  • élévation de la glycémie.

Bien que la douleur dans la zone de suture après une appendicectomie soit normale, il ne vaut pas la peine de supprimer tout inconfort. Il est interdit de se soigner soi-même et en cas de tout phénomène désagréable, il convient de contacter un établissement médical.

Caractéristiques de la période postopératoire après le retrait de l'appendicite

L'appendicite est une maladie caractérisée par une inflammation de l'appendice (processus vermiforme du caecum).

Il existe des appendicite simple, catarrhale, phlegmoneuse, gangréneuse et gangréno-perforative. Ces espèces diffèrent par la nature de l'inflammation, la présence d'exsudat (liquide inflammatoire) dans la cavité abdominale, ainsi que par la préservation de l'intégrité du processus.

L'appendicite, la forme la plus perforante de la gangrène, est la plus grave. L'inflammation entraîne la gangrène (nécrose complète) de l'appendice et la formation de perforations dans ses parois. En conséquence, le contenu intestinal commence à pénétrer dans la cavité abdominale, ce qui peut entraîner une péritonite diffuse.

La forme de l'appendicite dépend de la durée de la maladie, c'est-à-dire que plus la maladie dure, plus elle est grave.

Conseil: si on vous diagnostique une appendicite et si on vous prescrit une opération, alors refusez l'opération par écrit, car dans quelques jours, vous devrez toujours vous faire opérer, mais les conséquences seront beaucoup plus lourdes.

Symptômes de l'appendicite

Le tableau classique de l'apparition de l'appendicite est caractérisé par de la fièvre, des vomissements isolés, des nausées et des selles molles. La douleur survient initialement dans la projection de l'estomac, et après quelques heures, elle se déplace vers la région iliaque droite. Cette maladie est appelée symptôme de Kocher, ou début de Kocher. Mais récemment, cette image n’est pratiquement pas observée et peut prendre des formes sans vomissements, nausées, température ou douleur et se manifeste immédiatement dans la région iliaque droite. Pour clarifier le diagnostic, les symptômes spécifiques suivants existent:

  • Symptôme de Bartome-Michelson - si le patient est couché du côté gauche, la douleur augmente alors pendant la palpation;
  • symptôme de la résurrection - si vous tenez fermement votre main par-dessus la chemise droite, le patient note une douleur dans la région iliaque droite. Ce symptôme est également appelé symptôme de chemise.
  • Le symptôme d'Obraztsov - si un patient lève la jambe droite et droite sur le dos, la douleur dans la région iliaque droite augmente.

Au total, il y a plus de 40 symptômes caractéristiques de l'appendicite, mais ce qui précède est le plus commun pour le diagnostic.

Il convient également de souligner l'évolution de la maladie chez les jeunes enfants et les personnes âgées. La plupart du temps, les hommes âgés ne ressentent de la douleur qu’au stade de la péritonite diffuse, alors que le processus est presque complètement pourri.

Avec les enfants, il y a un autre problème, car l'enfant ne peut pas indiquer la localisation de la douleur. Comme les personnes âgées, elles développent rapidement une péritonite diffuse. Cela est dû au fait que les enfants ont une petite cavité abdominale.

Conseil: Les débuts de Kocher sont souvent confondus avec une gastrite aiguë, car leur clinique est très similaire. Il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter, car la prise d'antispasmodiques et d'analgésiques (comme dans le cas d'une gastrite) peut brouiller le tableau clinique, ce qui compliquera le diagnostic et, par conséquent, prolongera le temps précédant la chirurgie. Et cela peut conduire à une péritonite diffuse.

Comment se passe l'opération?

Enlèvement d'appendicite laparoscopique

L'appendicectomie est aujourd'hui réalisée sous anesthésie générale à l'aide de myorelaxants. C'est la méthode d'anesthésie la plus courante, mais une anesthésie spinale (comme une césarienne) ou locale peut être utilisée.

Le retrait de l'appendicite peut être effectué à la fois par laparotomie et par laparoscopie. Le choix reste pour le médecin et le patient. Chacune des méthodes a ses avantages et ses inconvénients.

La laparoscopie de l'appendicite est appropriée dans les premières heures qui suivent l'apparition de la maladie, mais les formes les plus graves sont mieux éliminées par laparotomie, car il peut y avoir des accumulations d'exsudat purulent dans l'espace rétropéritonéal ou des lésions purulentes d'autres éléments de la cavité abdominale.

Avec le retrait habituel de l'appendicite, on utilise la laparotomie selon Volkovich (l'incision est faite dans la région iliaque droite). La longueur de l'incision selon les classiques devrait être de 10-12 cm, mais elle est maintenant beaucoup moins faite (environ 3-4 cm), ce qui est préférable de l'extérieur et réduit l'hématome postopératoire dans la zone de l'incision.

Complications pendant et après la chirurgie

La principale complication pouvant survenir au cours d'une appendicectomie est un saignement des vaisseaux du mésentère. Cela peut résulter d'une imposition de ligature inappropriée. La perte de sang dans de tels cas peut être assez massive.

Après la chirurgie, il peut parfois y avoir une défaillance des sutures sur le site de retrait de l'appendice. Cette complication nécessite une ré-opération afin d'imposer de nouveaux points de suture, une rééducation et un drainage de la cavité abdominale. Cette complication survient uniquement à cause des mauvaises actions du chirurgien.

Période postopératoire

Un régime important est la période postopératoire.

Types spécifiques de rééducation que cette opération ne nécessite pas. Avec des formes simples d'appendicite (simple, catarrhale, phlegmoneuse), les antibiotiques sont prescrits dans la période postopératoire par un court traitement. C'est une mesure nécessaire pour empêcher la propagation de micro-organismes dans le moignon de l'appendice. Il est également nécessaire pour la destruction des bactéries qui ont pénétré dans la cavité abdominale avec de l’air lors de la chirurgie.

Dans les premiers jours, il est nécessaire d'exclure complètement les aliments et de les limiter à de l'eau. Le deuxième jour, vous pouvez boire du kéfir et des bouillons légers (de préférence non sur la viande, mais sur les légumes). Chaque jour, vous pouvez ajouter un volume de nourriture et entrer dans un traitement plus lourd et moins mécaniquement. Environ une semaine après l'opération, une personne peut reprendre son régime habituel. Ce que vous pouvez manger après une opération pour une appendicite, consultez votre médecin.

Environ 3 mois, il est nécessaire de s'abstenir de tout effort physique. C'est la prévention de la formation de hernie postopératoire.

Astuce: la période de 3 mois est recommandée pour les coupes jusqu’à 5 cm.Si l’incision est plus grande, elle peut durer jusqu’à 6 mois.

Si l'opération a été réalisée avec une appendicite gangréneuse ou gangréneuse-perforative, l'organisation de la période postopératoire est plus complexe. Le patient n’est pas soigné dans le service de chirurgie, mais dans l’unité de soins intensifs.

Dans de tels cas, les antibiotiques sont prescrits plus puissants et le traitement pendant au moins 7 jours. Si après une cure d'antibiotiques, une température élevée est maintenue ou s'il y a une sortie d'exsudat pathologique le long du drainage de la cavité abdominale, il est alors nécessaire de changer l'antibiotique et de procéder à une nouvelle cure de traitement. Les restrictions sur l'alimentation durent à des moments différents, en fonction de l'état du patient.

Si le drainage de la cavité abdominale reste longtemps l'écoulement de l'exsudat, il est nécessaire de procéder à une rééducation. Le drainage est introduit soit avec une solution saline physiologique pure, soit avec l'ajout d'antiseptiques, après quoi il est aspiré par un dispositif d'électrosuccion. Cela vous permet d'accélérer l'écoulement et d'éliminer les accumulations de pus, si celui-ci est épais.

Un processus difficile en rééducation peut être observé chez les patients immunodépresseurs. Dans de tels cas, il est nécessaire d'éliminer leur cause.

Dans les cas où l'état du patient ne s'améliore pas longtemps ou s'aggrave, une relaparotomie (opérations répétées) est indiquée. Ils sont transportés à travers une nouvelle grande incision. Le but de telles opérations est d'éliminer la cause, ce qui conduit à la préservation des sécrétions pathologiques et de la température, ainsi qu'à des fins de réadaptation et, si nécessaire, pour l'installation de nouveaux drains dans la cavité abdominale. Si, au cours d'une telle opération, la préservation d'un processus inflammatoire ou nécrotique sur le moignon de l'appendice est détectée, une résection du cæcum est réalisée et une anastomose inter-intestinale est appliquée.

Effets de l'opération

Avec l'évolution normale de la maladie et la période postopératoire, le retrait de l'appendicite se passe sans conséquences. Une personne dans 3-6 mois reprend le style de vie habituel et à part entière.

Dans les cas où il y a des complications ou la maladie est grave, la récupération est également presque complète, mais cela prend plus de temps, surtout si une deuxième opération était réalisée avec une résection intestinale.

Il est à noter qu'un pronostic défavorable dans cette maladie est extrêmement rare, de même que le développement de complications graves.

Le retrait de l'appendicite est l'une des opérations les plus courantes dans la cavité abdominale. Il convient également de noter que cette opération est l'une des plus sûres sur la cavité abdominale (elle est la deuxième après les hernies planifiées). Comme il s’agit d’une pathologie assez commune, ils ont appris à l’opérer avec succès, ainsi qu’à prévenir les complications et les conséquences indésirables. Le pourcentage d’appendicectomies ayant réussi ces dernières années a dépassé le chiffre de 95%. À la première suspicion d'appendicite, contactez l'hôpital!

Nous vous conseillons de lire: retrait des glandes mammaires

La période postopératoire après le retrait de l'appendicite

Beaucoup de gens savent ce qu'est l'appendicite, la période postopératoire allant de dix jours à un mois, jusqu'à ce que le corps soit complètement rétabli après la chirurgie. La période de rééducation de l'appendicite commence par l'imposition de la dernière suture.

Inflammation de l'annexe - un phénomène assez commun. En passant, au Japon, le processus est supprimé immédiatement après la naissance du bébé, afin d’exclure toute inflammation ultérieure.

Chez certaines personnes, l'appendicite peut ne pas se manifester tout au long de la vie, mais si elle n'est pas mangée correctement, la maladie peut se développer.

Après une procédure médicale pour retirer l'appendice, le patient est livré dans une pièce séparée. À partir de ce moment, il est sous la surveillance étroite de médecins. L’émergence de l’anesthésie est l’un des points importants. Pour tout le monde, cette condition est différente. Certains développent des vomissements, pour cette raison, les 2-3 premières heures de la période postopératoire, le patient est couché sur le côté pour éviter l'aspiration de vomi. Après l'opération, le patient est le premier jour dans l'unité de soins intensifs, comme dans le cas d'une intolérance aux narcotiques, un arrêt cardiaque et respiratoire est possible.

La pression artérielle, le pouls et la fréquence respiratoire du patient sont sous contrôle constant.

Quelles pourraient être les conséquences

Parfois, la chirurgie peut entraîner des complications, et cela pour deux raisons: les médecins n’ont pas la tactique appropriée, que se passe-t-il ou que le patient n’a pas suivi les règles élémentaires de la période postopératoire. Quelles pourraient être les conséquences:

  • perte de sang au cours d'une intervention chirurgicale - un médecin inexpérimenté ne peut pas réagir rapidement lorsqu'un gros vaisseau est endommagé;
  • saignements dans les points de suture - se produit si ils sont appliqués de manière incorrecte;
  • une paralysie temporaire de la vessie est due à l’utilisation de relaxants musculaires;
  • violation des règles antiseptiques conduit à des complications purulentes septiques dans la zone de l'incision;
  • possibilité d'apparition de processus inflammatoires, à la suite d'un stress et d'une immunité réduite;
  • fistule - trous reliant la cavité intestinale et l'environnement externe;
  • obstruction intestinale due à des processus adhésifs dans le péritoine.

Récupération de l'appendicite

Les deux premiers jours, une personne qui a subi une opération pour une appendicite se voit prescrire des médicaments antibactériens pour écarter la possibilité de processus inflammatoires. Pendant cette période, le patient n'est pas autorisé à se lever, il doit toujours être en position couchée. Cette condition est obligatoire car sinon, les coutures peuvent simplement se disperser. Comme une personne ne peut pas se lever, le personnel médical installe un système de drainage pour répondre aux besoins physiologiques. Pendant la convalescence, le patient ne devrait pas être autorisé à boire; seules les lèvres peuvent être humidifiées. Le premier jour, vous ne pouvez pas manger. Le deuxième jour, vous pouvez boire du bouillon de poulet avec de la chapelure. Les aliments lourds sont interdits afin de ne pas provoquer l'accumulation de masses de selles solides et les tentatives de vidange. Cela peut contribuer à la rupture de la couture.

Le troisième jour, vous pourrez manger de la bouillie liquide, de la purée de pommes de terre, boire du lait et de la gelée. Avec une tendance positive, le 4ème jour, vous pouvez passer aux aliments diététiques.

Après une période de deux jours, une personne peut déjà se lever, bouger, mais pas de zèle en même temps. Pour éliminer la pneumonie congestive, des exercices de respiration sont prescrits. Pour la prévention des caillots sanguins dans les veines - pas de mouvements compliqués des chevilles et des articulations du genou.

Dans de nombreux cas, la période postopératoire après le retrait de l'appendicite est accompagnée d'une augmentation de la température. Ne vous inquiétez pas si cela dure les deux premiers jours. C'est la soi-disant réponse du corps à la chirurgie. Devrait garder la température, qui dure plus d'une semaine ou augmente après la sortie du patient. Si la température augmente, vous devriez immédiatement aller à l'hôpital. Cela peut être un signe du début du processus inflammatoire dans la cavité abdominale - péritonite.

Les coutures ne sont enlevées que dans des conditions stationnaires. Pour cela, il y a une salle de traitement séparée. Le patient n’est libéré qu’après cette procédure et, pendant 2 semaines supplémentaires, il n’est pas nécessaire de surcharger le corps avec un effort physique, de soulever des poids, de faire des mouvements brusques, car les bords de la coupe réticulée peuvent diverger.

Rééducation à domicile

Il est très important de suivre les règles de base après la sortie du centre médical. C’est cette période qui est importante pour une personne. La gravité de la maladie dépend de l’état de son corps et de la rapidité avec laquelle la plaie chirurgicale guérit. Si le patient ne respecte pas le régime établi après son congé, non seulement la suture de la peau peut se disperser, mais également celle de l'intérieur.

Signes de coutures internes divergentes:

  • l'intégrité d'un tégument est brisée, à l'endroit où les coutures sont mises;
  • gonflement se produit - hernie;
  • il y a un épiploon en forme de gel;
  • il y a une douleur dans la région de la couture.

Dans ce cas, vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital et il n'est pas recommandé d'y aller vous-même, il est préférable d'appeler une ambulance. Avant son arrivée, vous devez vous allonger sur une surface dure, ne pas forcer l'estomac, ne pas paniquer. Le stress peut provoquer une contraction excessive des muscles abdominaux. Si la personne s'est couchée et que la partie saillante a disparu, il convient de nouer l'abdomen avec un morceau de tissu propre.

Lorsque les coutures extérieures se dispersent, la plaie s'ouvre, la paroi abdominale est visible (couleur écarlate). La suture peut saigner. Dans ce cas, l’ambulance doit également être appelée, recouvrir la plaie d’une serviette, de préférence stérile, mais n’a pas besoin d’appuyer dessus.

Chez certains patients, la sensation de douleur dans l'abdomen ne disparaît pas dans la semaine qui suit le congé. C'est aussi un symptôme alarmant, qui nécessite un appel immédiat à un spécialiste. Dans ce cas, le corps signale un pic ou une suppuration du péritoine.

Les personnes âgées, les patients atteints de pathologies chroniques ainsi que ceux ayant des antécédents d'affections postopératoires sévères sont à risque de péritonite et de formation d'adhérences.

À la maison, vous pouvez vous déplacer dans l’espace de vie, effectuer des exercices de respiration afin de prévenir la formation de thrombophlébite et de pneumonie. Après le congé, il est recommandé d'utiliser un bandage postopératoire, en particulier pour les personnes en surpoids. Ainsi, une personne empêchera les coutures de diverger.

Deux semaines après le congé, une personne peut faire de courtes promenades à l'air frais. Vivre sexuellement est autorisé après 3 semaines après la sortie. Il est recommandé de visiter la piscine après la formation d'une forte cicatrice dans la zone de la couture et uniquement après avoir consulté un médecin.

Vous devriez également organiser des exercices thérapeutiques après votre sortie de l'hôpital. Cela est nécessaire pour la prévention des complications au stade de la réadaptation.

Les exercices peuvent être les plus simples - allongé sur le dos, soulevez alternativement les membres inférieurs, pliez-les et détendez-les. Inspirez et expirez avec une saillie de l'abdomen.

Régime alimentaire dans la période postopératoire

Il convient de noter que la nourriture après la sortie de l'hôpital est très importante et que cette question doit être abordée avec un sérieux particulier. C'est une violation de l'alimentation qui peut avoir des conséquences négatives graves et même la mort.

Pendant la période postopératoire, l'utilisation de produits tels que le bouillon non concentré de poitrine de poulet, le lapin, la caille, le bœuf maigre, la bouillie de riz est autorisée; jus frais dilués avec de l'eau. De boire - décoction d'églantier, tisanes faibles avec l'ajout d'une petite quantité de sucre. Mais avant de commencer à manger, vous devriez toujours consulter un spécialiste pour éliminer les complications ou les réactions allergiques possibles du corps.

Il est conseillé de suivre un régime strict pendant 2 mois. Tous les plats cuisent à la vapeur. Ne comptez pas les aliments frits, acides, fumés ou salés. Vous ne pouvez pas manger de champignons, bouillons d'eux: haricots, produits à base de farine. Surtout la première semaine après la sortie.

Recommandations pour le rétablissement après le retrait de l'appendicite

L'appendicectomie est une opération courante. Le rétablissement de l'appendicite est la dernière étape, affectant la santé future du patient. La chirurgie pour enlever l'appendice n'appartient pas à la catégorie de complexe, mais une mise en œuvre incorrecte et une rééducation entraînent des complications.

Après la chirurgie

Après l'opération pour retirer l'appendicite, le patient est placé sur un lit avec une tête de lit basse et est étroitement surveillé. La sortie de l'action de l'anesthésie se produit individuellement. Par exemple, le patient commence à bouger soudainement, ce qui entraîne une violation de l'intégrité des coutures. Après l'opération de l'appendicite, des nausées peuvent survenir. Par conséquent, le premier jour du vomissement, vous devez tourner doucement la personne de son côté (à gauche).

La période postopératoire est lourde dans les 24 premières heures, puis les symptômes disparaissent progressivement. Si la réadaptation après une appendicite se passe sans complications, cela prend beaucoup moins de temps. Ainsi, après 8 heures, le patient peut se lever dans son lit, faire des mouvements prudents, mais il ne faut pas oublier que vous ne pouvez pas vous lever complètement dans tous les cas. La soif, qui survient inévitablement après l’utilisation de l’anesthésie, n’est pas immédiatement apaisée - il suffit d’humidifier légèrement les lèvres.

Après une appendicite chez les enfants et les personnes âgées, ainsi que chez les patients en surpoids, le rétablissement est plus lent.

La récupération après une intervention chirurgicale comporte plusieurs étapes, dont la première dure environ cinq jours. Jour après l'appendicectomie, le personnel médical surveille attentivement l'état du patient.

Dès que la salle d'opération est laissée pour compte, la période de rééducation commence. À ce stade, le patient présente souvent des signes tels que:

  • Nausée, vomissements.
  • Température subfébrile.
  • Inconfort dans les coutures.
  • Courses de chevaux
  • Difficulté à vider l'intestin et la vessie.

Les soins aux malades sont assurés par le personnel médical et la première semaine est particulièrement importante. Contrôle des fonctions physiologiques du corps, de la température, du soin des coutures. Le médecin corrige les symptômes pour éviter une évolution compliquée.

Dans la période postopératoire suivant le retrait de l'appendicite, il faut se comporter calmement, suivre les recommandations du médecin, faire attention aux symptômes caractéristiques. Il est nécessaire que le corps donne le temps de récupérer. Le traitement après le retrait de l'appendicite dans les 2 premiers jours est effectué selon le schéma suivant: des anesthésiques (injections) sont prescrits et des médicaments antibactériens sont prescrits afin d'éviter les processus inflammatoires.

Chez les adultes, le rétablissement après une chirurgie est plus rapide que chez les personnes âgées et les enfants.

La récupération après le retrait d'une appendicite simple implique des actions autorisées et strictement interdites. Le patient peut:

Vous pouvez vous retourner et vous asseoir en une journée et vous lever après 3 jours. Avec une appendicite d'une forme compliquée, il est possible de ne bouger qu'après 2 à 3 jours et de se lever - même plus tard. L'activité physique douce reste pertinente pendant un mois - c'est pour cette période que les congés de maladie après une appendicite se prolongent souvent. Quatre-vingt-dix jours - il faut beaucoup pour rétablir un régime physique intense. Deux semaines après la résolution des problèmes d'appendicite, vous pouvez effectuer les exercices recommandés par votre médecin. Un mois plus tard, la rééducation après le retrait de l'appendicite (sans complication) est considérée comme terminée et le patient reprend ses tâches ménagères normales.

L'appétit apparaîtra après 12 heures, mais vous ne pouvez pas satisfaire la faim avec tous les produits. La nutrition après le retrait de l’appendice le premier jour consiste en bouillons, gelée, bouillon de riz, purée de pommes de terre (viande, pommes de terre), bouillies aqueuses, eau non gazeuse. En outre, le régime alimentaire devient plus diversifié: vous pouvez manger des fruits secs, des pommes cuites au four, de la viande, du porridge ordinaire, du poisson frais, du pain au son. Les aliments doivent être des aliments fractionnés non gras qui ne provoquent pas de ballonnements.

Le processus se produit localement, il est nécessaire d’éviter la pénétration d’humidité dans la plaie. L'enfant devrait être baigné par un adulte. En général, le traitement de différentes parties du corps est recommandé.

  • Utiliser un pansement après la chirurgie.

Il est recommandé aux personnes obèses.

Une victime d'appendicite (ou plutôt d'inflammation de l'annexe) ne peut pas:

  1. Faire du sport professionnel. Mais l'hypodynamie n'est pas non plus une issue. Il contribue à la formation de plaies de pression, d'atrophie musculaire et d'adhérences. Par conséquent, la thérapie par l'exercice est une composante nécessaire de la période postopératoire après une appendicite.
  2. Soulever des objets lourds, surcharger les abdominaux.
  3. Mangez trop ou mangez des aliments gras, fumés et salés. Exclure les légumineuses, le chou, les raisins, la cuisson au four, l'assaisonnement, le soda.
  4. Il est interdit de boire de l'alcool.
  5. Avoir une vie sexuelle (dans la première semaine après la chirurgie pour l'excision de l'appendicite).
  6. Nagez complètement dans la douche ou prenez un bain avant de retirer les points de suture.
  7. Les saunas, les bains et les piscines sont contre-indiqués dans les deux prochains mois.

Il faut faire en sorte que le mode physique soit calme, la nutrition est utile, et il vaut mieux abandonner les mauvaises habitudes. Le respect des recommandations du médecin dépend de la rapidité avec laquelle le patient récupère.

Caractéristiques de la cicatrisation

La couture après l'appendicite est un moment postopératoire important. Après quelle heure les points de suture sont enlevés et combien de jours la plaie guérit sont également des sujets d'actualité. Une couture est une combinaison de tissu après une intervention chirurgicale. Ils sont internes et la peau. Le premier relie les muscles abdominaux et le second - la peau coupée.

Une suture de 10 cm est située au-dessus de la partie pubienne.

Vue de la suture après l'appendicite montre la photo. Il est situé au-dessus du pubis à droite et a une longueur maximale de 10 cm. Les surfaces de suture de la peau sont solides. Lors de la couture, les fils sont utilisés résorbables après l'opération (pour les sutures internes) et ceux qui doivent être retirés.

La suppression des points de suture se produit dans le délai spécifié par le médecin. Habituellement, les points de suture après l'appendicite sont retirés après une décennie, mais le jour spécifique pour lequel la procédure sera programmée est décidé individuellement en fonction de la formation d'une croûte (granulation). La patiente souffre-t-elle lorsque des sutures externes sont retirées? Il y a un certain inconfort, mais pas plus.

Si la couture fait mal, il y a des phoques, écoulement, démangeaisons, cela suggère que les coutures sont séparées. Si la suture externe est dispersée, il se produit une hyperhémie, des démangeaisons et une desquamation, et lorsque les sutures internes se dispersent, la situation est plus grave: douleur intense, vomissements, infiltration ou autre néoplasme.

Avec des soins inappropriés et une mauvaise rééducation, les coutures peuvent se briser. Les raisons pour lesquelles les coutures sont différentes résident dans le non-respect des recommandations du médecin traitant, ainsi que dans le traitement des plaies de mauvaise qualité. En conséquence, le temps alloué à la guérison des points de suture est directement proportionnel à l'observance du régime hospitalier et aux postulats de stérilité.

Si un enfant est opéré, les parents ou les infirmières suivent les règles. Les enfants sont sous surveillance médicale constante, car la négligence entraîne une divergence des coutures, la survenue d'une inflammation. Par conséquent, l'hôpital après une appendicite devient plus long.

La durée de la récupération dépend du type d'opération sur l'appendicite (plus précisément, l'appendice). La laparoscopie d'appendicite, par exemple, vous permet de minimiser les symptômes négatifs et de réduire considérablement la période postopératoire. En conséquence, cela affectera la durée de l'hôpital. Lors de la réalisation d'une laparoscopie, les médecins dispensent du travail d'une période d'une semaine environ. L'appendicectomie, réalisée par laparoscopie, est préférable de choisir, bien sûr, en l'absence de contre-indications. L'aspect esthétique de la suture est plus esthétique car il est moins visible si une chirurgie laparoscopique est effectuée.

Après la chirurgie, ils accordent un congé de maladie en moyenne pendant un mois. Le nombre de patients incarcérés dans l'unité d'hospitalisation est une question individuelle, dépendant de l'absence de complications. Le plus souvent, après 10 à 12 jours, en retirant les points de suture, les médecins laissent le patient rentrer chez lui avec la condition de l'observance d'un régime doux. L’hôpital des personnes âgées et des enfants dure plus longtemps - ils devraient être surveillés. Chez l'adulte, il est délivré pour une période de 15 à 30 jours. Dans tous les cas, la durée de la liste de maladie est décidée par le médecin traitant et dépend également du type d’opération.

Après la sortie

Après sa sortie de l'hôpital, le patient doit continuer à respecter les règles de base:

  1. Pas grand chose à manger.
  2. Marche quotidienne à un rythme lent sur de courtes distances.
  3. Ne soulevez pas d'objets lourds pendant environ trois mois.
  4. Après le bain, recouvrir la zone de couture avec de la peinture verte.
  5. Les athlètes et les personnes souffrant d'obésité, il est préférable d'utiliser un bandage.
  6. La natation, la danse et le saut sont autorisés après 3 mois.

Il est nécessaire de rétablir progressivement le cours habituel de la vie, en recherchant la réhabilitation complète du corps.

Des complications

Si la suture est malade, que la fièvre a augmenté et que des sécrétions purulentes sont apparues, vous ne devez pas essayer de vous débarrasser des symptômes, de frottis dans la zone enflammée ou de prendre l'antipyrétique vous-même. Au contraire, vous devez immédiatement en informer le médecin. Les complications peuvent être déclenchées par une immunité réduite, des problèmes d'assainissement, le manque de professionnalisme du médecin, le non-respect du régime. Les symptômes se manifestent au jour 4 après l'appendice.

  • Infiltrer.
  • Perte de sang
  • Retard des selles et miction.
  • Hernie après une appendicite. À cela conduisent le refus de porter un pansement, une infection de la plaie, un excès physique. charge.
  • Fistule
  • Dysfonctionnements de la fonction respiratoire.

La présence de ces complications est un prétexte à l'extension de la liste des malades, car le patient reste incapable plus longtemps et a besoin d'une assistance médicale. La durée maximale d'un hôpital avec un parcours compliqué est d'un an.

En conclusion, il convient de noter que la mise en œuvre des règles de récupération après une intervention chirurgicale assure une récupération rapide et un retour au mode de vie habituel. L'appendicite n'impliquant pas la survenue de rechutes, une rééducation compétente joue donc un rôle essentiel dans le rétablissement de la santé et la guérison de qualité d'une plaie postopératoire.