Diarrhée chez la femme enceinte: que faire et comment traiter?

Des selles liquides apparaissent périodiquement dans l'ensemble: les nerfs, ingérés à la veille de "quelque chose ne va pas", le virus ramassé provoque souvent la diarrhée. En règle générale, il s'écoule en 3-4 jours et n'est pas très dangereux pour une personne en bonne santé, sauf en cas d'infections intestinales et de maladies graves du tube digestif. Mais pour une femme qui porte un enfant, la diarrhée crée un risque accru de pathologie et même d’avortement.

Diarrhée chez la femme enceinte: les causes principales

La diarrhée ou la diarrhée dans le langage populaire est un tabouret rapide avec une teneur élevée en eau (90% ou plus), caractérisé par des pulsions soudaines et des difficultés à contrôler les mouvements de l'intestin. La diarrhée peut être sans douleur, mais elle s'accompagne le plus souvent de crampes et de crampes à l'estomac, d'une mauvaise santé en général: nausée, vomissements, faiblesse, fièvre.

La plupart des femmes enceintes particulièrement attentives surveillent leur régime: choisissez soigneusement les produits pour la cuisson, évitez les "dangers", respectez le régime approprié. Mais même ces mesures ne permettent pas toujours de se protéger des troubles intestinaux. Le corps d'une femme enceinte est affaibli, son immunité est réduite (nécessaire à la préservation du fœtus) et ne peut résister à de nombreux microbes.

En outre, les caractéristiques physiologiques du corps "enceinte" sont elles-mêmes à l'origine de diverses manifestations dyspeptiques: ballonnements, nausées, brûlures d'estomac et troubles des selles, dans les deux sens de consolidation et de relaxation.

  1. Aux stades précoces (jusqu'à 12 semaines), les selles liquides fréquentes peuvent être l'une des manifestations de la toxémie. À ce stade, tout le processus digestif de la femme est perturbé: la perception des goûts et des odeurs change, de nombreux aliments habituels sont abandonnés et d’autres maltraités, entraînant des aliments salés et acides, une quantité excessive de légumes et de fruits apparaît dans le régime alimentaire. Tous ces facteurs, séparément et collectivement, provoquent de fréquentes selles détendues. Si une telle diarrhée ne cause pas beaucoup d'inconfort (il n'y a pas de douleurs ni de spasmes, la quantité de matières fécales n'est pas augmentée, il n'y a pas d'inclusions étrangères), il n'est pas nécessaire de la traiter, il suffit de corriger le régime.
  2. Pendant la grossesse, le corps de la femme a besoin de doses plus élevées de vitamines et d’oligo-éléments. Par conséquent, avec le début de la gestation, les futures mères commencent à prendre des préparations vitaminées spéciales, dont beaucoup ont des effets secondaires sous la forme de nausées et de troubles des selles. Si la diarrhée a commencé après avoir bu des «vitamines», vous devriez choisir un complexe plus approprié. En cas de diarrhée, l'intestin peut également réagir à la prise de certains médicaments prescrits par une gynécologue enceinte et d'autres spécialistes en rapport avec les pathologies extragénitales existantes.
  3. La diarrhée peut être causée par des causes hormonales. Ainsi, la production accrue de prostaglandines aux derniers stades de la grossesse indique la préparation du corps à la naissance: l'intestin doit être nettoyé avant la naissance. Souvent, la diarrhée est un précurseur de l’apparition de contractions. Cependant, il est utile de se prémunir contre une diarrhée plus précoce accompagnée de crampes à l'abdomen - cela peut indiquer une fausse couche menaçante ou un accouchement prématuré.
  4. Avec une augmentation de l'abdomen chez les femmes enceintes, la charge sur le tractus gastro-intestinal augmente considérablement. L'utérus en croissance peut serrer et déplacer des organes, pincer les conduits, d'où l'ictère gestationnel, la cholécystite et d'autres troubles, qui peuvent être exprimés, notamment lors de diarrhées fréquentes. Il faut faire attention à la couleur des selles (avec de telles maladies, il sera léger, jaune), à ​​la présence de graisse non digérée, de morceaux de nourriture. Si une femme avait des problèmes de gastro-entérologie avant la grossesse, ils s'aggraveraient avec l'augmentation de la période.
  5. Nous ne pouvons pas exclure l'ingestion de microorganismes pathogènes chez la femme. Cette infections intestinales et les virus et les parasites. La diarrhée causée par de tels facteurs peut être très difficile: fièvre, coupures et crampes, douleurs abdominales, nausées et vomissements, signes d'intoxication et de déshydratation. Cette condition est assez dangereuse pour la plupart des femmes enceintes et le fœtus. Un effet similaire sur la digestion a empoisonné par des toxines qui sont entrées dans l'estomac avec de la nourriture avariée.
  6. Les futures mères sont caractérisées par une instabilité nerveuse accrue, de sorte qu'une diarrhée d'étiologie psychogène n'est pas rare.

Symptômes de la diarrhée et leur danger pour une femme enceinte

Le risque associé à la diarrhée est déterminé par la gravité et la cause de la maladie. L'indigestion résultant d'erreurs dans un régime alimentaire passe généralement rapidement et sans conséquences graves. Les diarrhées infectieuses commencent rapidement et durent plusieurs jours et se manifestent par de nombreux symptômes désagréables. Une diarrhée chronique, d'une durée supérieure à 3 semaines, peut indiquer la présence d'une pathologie du tractus gastro-intestinal ou d'une maladie générale.

Comment la diarrhée chez les femmes enceintes peut-elle nuire à un futur bébé et à une femme?

  1. Douleurs crampes sévères menacent l'avortement. Le péristaltisme intestinal actif peut provoquer des contractions utérines pouvant entraîner le détachement de l'ovule, la mort de l'embryon et le début prématuré du travail (selon la période). Les crampes abdominales sont particulièrement dangereuses dans les trimestres 1 et 3.
  2. Les infections intestinales et les virus peuvent pénétrer dans la barrière placentaire menacée par les pathologies de la formation de l’enfant et, à un stade ultérieur, par une infection intra-utérine, une hypoxie, un retard de développement, une naissance prématurée et la mort du fœtus.
  3. L'augmentation de la température corporelle au début de la grossesse est également néfaste pour le fœtus en développement.
  4. Une diarrhée abondante, en particulier des vomissements, entraîne rapidement une déshydratation, une déficience dans le corps de la future mère de vitamines, nutriments pouvant nuire au bébé. La perturbation à long terme de l'absorption des aliments dans l'intestin entraîne une carence chronique en vitamines. Pour un enfant, cela signifie le développement de pathologies et d'un retard de croissance.
  5. Des symptômes tels que nausée, faiblesse, frissons indiquent une intoxication du corps par des toxines dont la probabilité est élevée dans le sang du fœtus.

Une femme enceinte doit appeler une ambulance si la diarrhée est accompagnée d'une forte fièvre et de vomissements, de vertiges et d'une condition pré-inconsciente. En outre, une hospitalisation immédiate nécessite l'apparition de sang dans les selles sous forme de traînées muqueuses ou la coloration de selles de couleur presque noire.

L'anxiété devrait causer et des signes de déshydratation:

  • soif constante et bouche sèche;
  • sensation de peau sèche et de muqueuses;
  • faiblesse, somnolence, acouphènes;
  • l'apparition de cernes autour des yeux;
  • rares envies "de petite manière", la libération d'urine sombre.

Traitement de la diarrhée chez la femme enceinte

Le traitement de la diarrhée pendant la grossesse est compliqué par le fait que la plupart des médicaments destinés aux femmes enceintes sont contre-indiqués, en particulier à un stade précoce. Cela limite grandement la liberté du médecin de choisir les méthodes de traitement. Si possible, la diarrhée est éliminée par un régime alimentaire et des remèdes populaires sans danger. Chaque femme doit se rappeler que de nombreuses «mauvaises herbes» inoffensives pendant la grossesse peuvent nuire au bébé à naître et même compromettre la gestation elle-même. Avant d'appliquer une ordonnance particulière, il est préférable de consulter votre médecin.

Dans les cas où l'état du patient suscite la peur et qu'il ne faut pas se passer de pilules (par exemple, d'antibiotiques), le médecin peut décider de la nomination d'un traitement médicamenteux, malgré le risque potentiel pour le fœtus. Naturellement, aucun médicament ne peut être pris seul, même si une femme avant la grossesse l’a constamment «sauvée» de l’indigestion.

Que peuvent faire les femmes enceintes souffrant de diarrhée? Régime alimentaire

Le régime est présenté à toutes les femmes enceintes, mais pour les troubles du tractus gastro-intestinal, il doit être particulièrement strict. Le but de la nutrition spéciale contre la diarrhée est de «décharger» les organes digestifs, de créer le schéma posologique approprié (fréquent et fractionné), d’éliminer les aliments à effet laxatif. Une femme enceinte ne devrait pas avoir faim, les nutriments devraient être fournis au corps en temps voulu et en quantité suffisante, de sorte que des restrictions strictes ne sont autorisées que le premier jour du régime.

Les aliments épicés, fumés et frits doivent être complètement éliminés, pas avec la diarrhée et le lait. Il est nécessaire de minimiser la consommation de gras, sucré, acide et salé.

Le premier jour, il est recommandé de boire beaucoup de liquides pour «rincer» le tractus gastro-intestinal et reconstituer les réserves de liquide dans le corps. Le thé fort convient à cela, mais il est préférable de faire cuire de l'eau de riz: pour 1 c. riz, un demi-litre d'eau, faites bouillir pendant 40 minutes et décantez le kissel obtenu. Bouillon à prendre toutes les 2-3 heures pour un demi-verre. Sur le "casse-croûte" - des craquelins faits de pain blanc.

Le deuxième jour, vous pouvez manger du porridge muqueux dans de l'eau (riz, gruau) sans ajouter de sel et de sucre. Boisson - jus, thé, eau sans gaz. Le pain diététique et les tranches de blé séchées sont autorisés. Il vaut mieux renoncer aux fruits et légumes, mais si vous le souhaitez vraiment, vous pouvez râper une carotte avec une pomme (sans la pelure) et ajouter une cuillerée d’huile végétale. Vous pouvez boire un bouillon léger de poulet ou de légumes. Assurez-vous d'avoir besoin de kéfir frais, de yogourt, de ryazhenka, contenant des bactéries lactiques «vivantes», qui aideront l'intestin à retrouver son efficacité.

Le troisième jour, il vaut la peine d’ajouter des légumes à la coque ou à la vapeur (sans particules grossières) à la bouillie, à l’escalope à la vapeur et à la soupe légère. Tous les aliments doivent être à une température confortable - ni chaud ni froid, afin de ne pas irriter les organes digestifs.

Un tel régime devrait être observé au moins une semaine. Comme boisson, kissel, compote (uniquement à base de fruits secs), tisanes (camomille, menthe) sont recommandés.

Quels sont les remèdes contre la diarrhée chez les femmes enceintes?

Si vous êtes enceinte, vous ne devez pas boire de médicaments s'ils ne sont pas prescrits par un médecin. Exceptionnellement, vous ne pouvez prendre qu'un agent adsorbant, par exemple Eneterosgel, Polyphepan, Enterodez, le charbon actif habituel conviendra, qui est d'ailleurs vendu sous forme purifiée sous le nom de "Charbon blanc". Les sorbants ne doivent pas être consommés simultanément avec des vitamines et d’autres médicaments - la consommation de charbon et d’autres comprimés devrait prendre au moins 2 heures.

En cas de diarrhée sévère et de vomissements abondants, il est recommandé d'utiliser une solution saline de Trisol, Tar, Regidron, qui maintiendra l'équilibre hydrique et électrolytique du corps et empêchera la déshydratation.

Tous les autres médicaments pendant la grossesse - uniquement en consultation avec le médecin. Ceci vaut également pour les antispasmodiques (No-Shpa, suppositoires à la papavérine), soulageant la douleur causée par un excès de péristaltisme intestinal, et les sédatifs (valériane, agripaume), si la diarrhée est provoquée par une nervosité accrue de la future mère.

Après la 30e semaine, la prescription de comprimés antidiarrhéiques à base de lopéramide est acceptable - il s’agit de Loperamide, Imodium, Diar, Lopedium, Entrobene. Ces capsules aident à arrêter rapidement la diarrhée et à éviter les pertes importantes de liquide et de nutriments dans les intestins. Ne pas utiliser de tels outils si les selles liquides sont causées par des microorganismes pathogènes (dysenterie, salmonellose, shigellose et autres infections), afin de ne pas entraver le nettoyage de l'intestin des agents pathogènes.

Dans les infections intestinales, les femmes enceintes sont autorisées à prescrire le nifuroxazide, un médicament antimicrobien qui inhibe l'activité de la plupart des agents pathogènes responsables de la diarrhée. Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire d'autres antibiotiques.

Pour rétablir la microflore intestinale après le traitement, vous devrez peut-être prendre des probiotiques (Linex, Bifidumbakterin, Bifi-form, Baktisubtil, etc.). En cas de légère diarrhée, il suffit de boire régulièrement des boissons à base de lait fermenté portant la mention «bio».

Remèdes populaires pour la diarrhée pendant la grossesse

En cas de diarrhée aiguë, l’utilisation de remèdes traditionnels n’est pas efficace: les substances actives des plantes médicinales sont en concentrations trop faibles pour soulager rapidement les symptômes désagréables. La phytothérapie et les «recettes de grand-mère» sont justifiées lorsque la diarrhée est longue et n'est pas associée à une infection. Ensuite, la consommation régulière de boissons muqueuses et de préparations à base de plantes à base de plantes «tricotées» aidera à renforcer les selles et à normaliser le travail de l'intestin.

Voici quelques remèdes à la maison que les femmes peuvent recommander pendant la grossesse pour arrêter la diarrhée:

  1. L'eau d'amidon est préparée à partir de 1 c. fécule de pomme de terre, mélangée à une demi-tasse d’eau bouillie et froide. Means se boit en une étape.
  2. Prendre 3 fois par jour pendant 1 cuillère à soupe. l teinture de feuilles de mûre.
  3. Cuisinez kissel aux myrtilles et buvez un verre après le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
  4. Boire du thé avec une infusion de grenade: cuire à la vapeur un verre d’eau bouillante 1 c. zeste de grenade haché et laisser reposer pendant un jour.
  5. Si la diarrhée est causée par des causes neurogènes, il est recommandé de boire du thé avec un bouillon à la menthe,

Les femmes enceintes à base de plantes doivent être prises avec prudence, car elles peuvent provoquer des allergies. Voici quelques composés considérés comme sûrs pendant la gestation, si nous excluons les réactions individuelles:

  1. Fleurs d’hypericum et de camomille, feuilles de plantain, écorce de chêne, mousse islandaise, racine de cinquefoil dressé (1 partie chacune).
  2. Veronica et feuilles de fraise, eau poivre herbe, racine de calamus, écorce de saule blanc, inflorescences de souci.
  3. Thym, absinthe commune, faucon, cônes morts et aulnes.

Prévention de la diarrhée chez la femme enceinte

Si une femme enceinte ne suivait pas de régime avant la maladie, la survenue de diarrhée devrait être une bonne raison de réviser le régime. La future mère est responsable non seulement pour elle-même, mais aussi pour son enfant à naître. Par conséquent, il est extrêmement important pour elle de ne pas surcharger l'organisme, qui subit déjà une double charge, avec des aliments lourds et malsains. Mais les produits utiles doivent également être traités avec prudence: en cas de problèmes de digestion, vous ne pouvez pas vous appuyer sur des légumes et des fruits crus, une quantité excessive de fibres peut provoquer des selles molles.

Une attention particulière devrait être accordée à la prévention des intoxications par les intoxications intestinales:

  • n'achetez que des produits frais;
  • manger des aliments fraîchement cuits;
  • suivre les dates d'expiration;
  • laver les légumes et les fruits à fond;
  • Traiter les aliments à la chaleur: bien faire bouillir la viande, le poisson, les œufs, faire bouillir le lait et l’eau;
  • pendant la grossesse, il vaut mieux refuser la restauration;
  • éviter les lieux publics, en particulier lors d'épidémies virales;
  • respecter les règles d'hygiène.

Diarrhée pendant la grossesse

Un problème délicat, dont ils essaient de ne pas parler à voix haute. Mais pendant la grossesse, vous ne pouvez rien cacher, car vous devez être aussi prudent que possible afin de ne pas nuire au bébé à naître.

Pendant la grossesse, beaucoup de femmes commencent à souffrir de diarrhée - en particulier les femmes qui en souffrent dès le début. Cela est dû au fait que des changements hormonaux ont lieu dans le corps: il commence à réagir différemment à ce qui semble être un phénomène habituel avant la grossesse, de sorte qu'il se manifeste comme il peut - et pas du tout de la manière la plus agréable.

Bien sûr, c’est un malaise terrible: les intestins sont vidés à tout moment, ce qui lui convient le plus souvent, dès que la future maman mange quelque chose. Cela fait peur d'aller quelque part, manger en dehors des murs de la cuisine autochtone l'est aussi, et chez nous, un tel phénomène ne procure pas beaucoup de plaisir.

Certains médecins disent que ce n'est pas mauvais pour un bébé: les intestins sont nettoyés, respectivement - tout ce qui est filtré et nécessaire pénètre dans le corps du bébé par le placenta. Mais ce n'est pas plus facile pour maman. Donc, l'option d'attendre devient soudainement plus facile, dans cette situation ne convient pas.

La diarrhée est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Vous ne devriez pas le faire aussi parce que la diarrhée pendant la grossesse comporte un certain danger pour l'enfant à naître et sa mère. Il s’agit principalement de déshydratation, qui survient lors d’une diarrhée sévère. Cela ne devrait jamais être autorisé, car avec une perte intense de liquide, votre corps perd également des sels minéraux. La perturbation de l'équilibre eau-sel entraîne une défaillance du travail des organes et des systèmes vitaux, à la fois chez la mère et chez l'enfant. Dans les cas graves, la déshydratation due à la diarrhée pendant la grossesse peut entraîner le développement de malformations chez le fœtus et même la mort intra-utérine.

En général, une bonne nutrition des cellules et des tissus est maintenant extrêmement nécessaire pour vos deux organismes. Par conséquent, il est nécessaire non seulement d'empêcher la perte de fluide, mais également de reconstituer constamment ses réserves.

Une diarrhée sévère prolongée pendant la grossesse est accompagnée d'une intoxication grave de tout l'organisme maternel. Et naturellement, les substances toxiques atteignent le fœtus, ce qui perturbe son développement et sa croissance normaux.

Si l'intestin est dans un état trop actif pendant une longue période (comme c'est le cas lors d'une diarrhée), l'utérus peut alors être impliqué dans le processus de réflexes: son tissu musculaire est tonifié et il existe un risque de rejet fœtal.

Diarrhée chez la femme enceinte

Diarrhée pendant la grossesse: symptômes, causes, traitement

Attendre un enfant est une période joyeuse pour chaque femme. La préparation de la chambre d'un enfant, l'achat de vêtements, de jouets pour bébé et d'autres problèmes agréables liés au réapprovisionnement de la famille sont conservés à vie. Mais il y a un inconvénient. Pendant la grossesse, le corps de la femme devient très vulnérable et commence à se «plier». Les changements physiologiques, ainsi que la réorganisation hormonale et l'immunité affaiblie ont une incidence. Et la dame doit être dans une position intéressante, au lieu d’anticiper une rencontre rapide avec l’enfant, afin de subir diverses «surprises» de son corps. Un «invité» fréquent est la diarrhée. Ce trouble est-il normal pour une femme enceinte? Ou est-il temps de se précipiter chez le médecin?

Comment reconnaître la diarrhée

La diarrhée est un trouble digestif très facile à «apprendre». Elle s'accompagne de sensations douloureuses dans l'abdomen, d'une envie fréquente de vider l'intestin et de la nature changeante des selles (elles peuvent être pâteuses, aqueuses ou mousseuses).

Fondamentalement, à l'aide de la diarrhée, le corps "exprime son attitude" à propos des changements hormonaux, de divers virus, allergènes et toxines. La diarrhée s'accompagne généralement de ces symptômes:

  • haute température;
  • nausée, vomissement;
  • flatulences et crampes intestinales;
  • mal de tête;
  • faiblesse générale, frissons.

Ne craignez pas pour la santé et le bien-être du fœtus, si la diarrhée n’est pas forte. En règle générale, un tel trouble ne dure pas plus de dix jours et n'affecte pas le déroulement normal de la grossesse. Mais la diarrhée s'avère-t-elle toujours être une simple réaction de l'organisme à la physiologie «spéciale» d'une femme en position? Plusieurs "cloches alarmantes" indiquent clairement qu’il est utile de consulter un médecin. Parmi eux se trouvent:

  • la présence dans les selles d'impuretés de mucus ou de traces de sang;
  • la diarrhée ne passe pas longtemps, on observe simultanément des vomissements et de la fièvre;
  • diarrhée noire accompagnée de vertiges et de faiblesses.

De tels symptômes nécessitent une réponse immédiate à leur apparition. La femme peut avoir un ulcère aggravé ou des saignements internes. Une visite à l'hôpital ne peut être différée.

La diarrhée est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Le degré de risque pour une femme dépend de la nature de la diarrhée. Ne vous inquiétez pas si la diarrhée est courte, pas forte, et qu’elle s’accompagne des signes classiques de toxicose. De plus, la diarrhée à la veille d'un accouchement imminent ne devrait pas inquiéter: le corps s'auto-nettoie. Mais dans les premiers stades d'une diarrhée intense peut augmenter le tonus de l'utérus et provoquer une fausse couche.

Comme les virus et les bactéries responsables de la diarrhée se trouvent dans les intestins, ils ne peuvent pas nuire au développement du fœtus. Mais il y a des exceptions. Parmi ceux-ci, une attention particulière devrait être accordée aux cas d'intoxication grave, entraînant une intoxication du corps de la femme et conduisant à l'entrée de toxines dangereuses pour le développement directement au fœtus. Par conséquent, pendant la grossesse, vous devez surveiller de près votre alimentation, en particulier lorsque vous consommez des aliments "à risque" tels que des champignons. Toutefois, si l'empoisonnement n'était pas grave, il n'y aurait aucune menace directe pour la santé et la vie du futur enfant.

Le principal risque associé à la diarrhée est la déshydratation. Mais cela ne peut se produire que si la diarrhée est grave. Lorsqu'une femme doit faire de longues «visites» aux toilettes plus souvent 5 fois par jour, elle risque de perturber l'équilibre eau-sel, ce qui, à son tour, «assure» le dysfonctionnement de tout le corps. Pour le fœtus, la carence en substances minérales et en vitamines est très défavorable: une telle pénurie ne permet pas au fœtus de se développer normalement. Les cas graves de déshydratation peuvent causer divers défauts et même des fausses couches. Comment se protéger de ce problème? Vous devez d’abord reconnaître correctement les symptômes de la déshydratation. Ceux-ci comprennent:

  • sensation de bouche sèche;
  • urines foncées, perte du besoin d'uriner;
  • désir constant de boire;
  • des vertiges;
  • parfois somnolence, fièvre, irritabilité.

La principale mesure de déshydratation consiste à prévenir les pertes excessives de liquide et son remplacement régulier.
Ainsi, seule une diarrhée grave à long terme peut être dangereuse pour une femme enceinte. Avec un léger trouble digestif, le risque pour la santé de la femme et du fœtus ne se produit généralement pas. Mais s'il existe le moindre doute sur son état de santé, il est urgent de consulter un médecin.

Pourquoi la diarrhée survient-elle pendant la grossesse?

Il existe de nombreuses causes de diarrhée pendant la grossesse. Au début, la diarrhée signale le début d'une restructuration hormonale du corps. Si un trouble similaire «rattrape» une femme au cours des dernières périodes, il peut indiquer une naissance imminente. Une diarrhée à la 37e semaine et plus tard indique que l’apparition du bébé est imminente. Mais il existe d'autres causes de diarrhée qui ne sont pas directement liées à la grossesse:

  • maladies intestinales et du tube digestif (colite muqueuse, pancréatite, etc.);
  • régime alimentaire inapproprié, entraînant une violation de la microflore intestinale;
  • troubles nerveux;
  • intoxication alimentaire;
  • les parasites;
  • maladies infectieuses (dysenterie, botulisme, salmonellose, etc.);
  • l'incapacité du corps à produire les enzymes nécessaires.

Selon la cause, les méthodes de diarrhée sont déterminées.

Diarrhée pendant la grossesse: que faire?

La grossesse oblige une femme à se soigner aussi prudemment que possible. Par conséquent, même le traitement de la diarrhée doit être abordé avec le plus grand sérieux.
Vous devez d’abord identifier la cause du trouble. Si la diarrhée était simplement un symptôme concomitant de la maladie, utilisez alors des médicaments. Dans d'autres situations, vous pouvez vous tourner vers les remèdes populaires et suivre un certain régime.

Comment traiter la diarrhée pendant la grossesse

Idéalement, un médecin devrait prescrire un traitement à une femme enceinte. Si, pour une raison quelconque, il est impossible d’aller à l’hôpital, l’auto-administration de médicaments sans danger pour la femme occupant ce poste est autorisée. Parmi eux se trouvent:

  • Regidron;
  • Smecta;
  • charbon actif;
  • Entergosgel.

Il est important de comprendre que ces médicaments ne peuvent être utilisés qu'après un examen approfondi des instructions et uniquement lorsque la diarrhée n'est pas forte et ne cause pas beaucoup d'inquiétude. Dans les cas graves décrits ci-dessus, l'automédication n'est pas strictement recommandée.

Remèdes populaires pour la diarrhée

Les remèdes populaires éprouvés font un excellent travail contre la diarrhée. Mais vous ne pouvez pas croire aveuglément toutes les recettes à la suite, car il est préférable de ne pas utiliser de "médicaments" faits maison pendant la grossesse. Parmi les moyens sûrs sont les suivants:

  • diluer dans une demi-tasse d'eau bouillie non chaude 1 c. amidon Il se boit une fois;
  • Préparer une infusion de feuilles de mûre. Sa prendre 3 c. par jour
  • verser un verre d'eau bouillante 1 c. zeste de grenade. Une fois la boisson infusée, elle peut être utilisée comme thé.
  • dans 2 verres d'eau pendant 20 minutes, cuire 1 c. feuilles de noix. Après avoir laissé l'agent obtenu infuser pendant environ 30 minutes, il est nécessaire de le prendre à un débit de 1,1. trois fois par jour;
  • faire cuire la gelée de myrtille. Assez pour boire deux fois par jour.

Si une femme enceinte réalise que la cause de la diarrhée est devenue des problèmes émotionnels et des troubles mentaux, il ne sera pas superflu de «soigner» à l'aide de moyens calmants. Par exemple, la décoction d’ananas ou de menthe.

Comment manger avec la diarrhée. Que peuvent les femmes enceintes souffrant de diarrhée

La meilleure chose le premier jour après le début de la diarrhée est de se limiter à une boisson copieuse. De l'eau pure, des thés forts, des boissons aux fruits et des bouillons faibles en gras feront l'affaire. Cela aidera non seulement à "décharger" le corps, mais également à prévenir sa déshydratation. Si le refus de manger semble trop difficile, il est permis de diversifier son alimentation avec des croûtons de pain blanc.

Le lendemain, vous pouvez vous permettre «plus» et ajouter du porridge frais au menu. Il est utile lorsque la diarrhée consomme du riz ou de la farine d'avoine.
Cela aide très bien à combattre la diarrhée. eau de riz, contribuer à la formation normale de masses fécales. En raison du contenu des substances de revêtement, une telle boisson aide à protéger les parois intestinales de l'action de l'acide gastrique et à soulager les irritations. Il est préparé simplement:

  • 0,5 litre d'eau à prendre 1 c. le riz;
  • cuire pendant 40 minutes à feu doux;
  • filtrer la décoction.

Il est nécessaire de boire un quart de verre toutes les 3 heures. La réception de la décoction est de préférence alternée avec l'utilisation d'au moins une petite quantité de porridge de riz.

Il existe également des produits "interdits" pour la diarrhée:

  • boissons gazeuses, jus de fruits, café;
  • viande, produits laitiers; fruits frais;
  • tous les aliments gras, épicés et salés.

Prévention de la diarrhée pendant la grossesse

Les femmes qui ont connu tous les «attraits» de la diarrhée pendant la grossesse reconnaissent qu'il est préférable de suivre certaines règles simples que de souffrir de diarrhée. Comment prévenir les troubles intestinaux?

  1. Rappelez-vous les règles d'hygiène personnelle.
  2. Prendre des vitamines pour les femmes enceintes.
  3. Mangez bien, en vous concentrant sur les aliments frais et sains.
  4. Il n'y a que des maisons, refusant de se rendre dans des cafés et restaurants proposant une cuisine douteuse.

La diarrhée pendant la grossesse peut être un véritable test d’endurance. Mais tout est bien qui finit bien. Et en prenant des mesures simples pour éliminer le problème de la diarrhée, vous pouvez continuer à profiter de l'attente de la naissance d'un bébé. Vous bénisse!

Diarrhée pendant la grossesse - que faire

Beaucoup de futures mamans sont confrontées au fait que leur tractus gastro-intestinal commence à fonctionner de manière complètement différente et qu'elles ont souvent des selles molles pendant la grossesse.

Il semblerait, et alors? Ne pas courir à chaque fois chez le médecin? Cependant, il est parfois nécessaire de consulter un médecin, mais parlons de tout en ordre.

Causes de la diarrhée pendant la grossesse

Souvent, les femmes sont confrontées à la diarrhée en début de grossesse, car à ce moment-là, des changements hormonaux se produisent dans leur corps, provoquant de telles "surprises" désagréables. Pour maman, bien sûr, un désagrément et des inconvénients: vous ne sortez pas de la maison et vous ne vous sentez pas mieux chez vous... Mais pour un bébé, curieusement, selon les médecins, c’est pas mal: l’intestin passe purification, ce qui signifie que moins de toxines pénètrent dans le corps de l’enfant.

Quoi d’autre, à part les hormones, peut causer une diarrhée pendant la grossesse:

  1. Virus et bactéries dans les aliments ou dans l'eau;
  2. Divers parasites;
  3. L'effet laxatif latéral de certains médicaments;
  4. La réaction du corps à certains produits (prunes ou produits laitiers, par exemple);
  5. Maladies du système digestif.

Comment traiter la diarrhée pendant la grossesse

Supposons que vous ayez - un estomac dérangé ordinaire, et non une conséquence d'une maladie quelconque. Les remèdes populaires en toute sécurité utilisés par nos grands-mères peuvent alors être très efficaces. Contrairement aux pilules, elles sont toutes absolument naturelles et sans danger.

  • manger du riz bouilli. Et ne le cuisez pas jusqu'à ce qu'il soit friable, mais pour qu'il reste légèrement visqueux - c'est cette bouillie qui aidera l'intestin plus rapidement. Soit dit en passant, vous ne devez pas laver le riz particulièrement durement - l’eau élimine les substances collantes. Le riz aide généralement à prévenir les problèmes d'intestins pendant la grossesse;
  • myrtille et sous n'importe quelle forme - sèche, fraîche, moulue avec du sucre;
  • gelée de fécule de pomme de terre. Excellent remède contre la diarrhée;
  • compote de fruits secs;
  • mâcher du thé sec. Il contient des tanins, qui soulagent également votre condition;
  • La poire cuite ou bouillie est un remède efficace contre la diarrhée durant la grossesse. Vous pouvez également préparer une décoction de poires fraîches et la boire 3-4 fois par jour à jeun pendant une demi-tasse. Bouillon: hacher finement la poire, verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer pendant un moment, puis laisser mijoter pendant 20 minutes à feu doux et laisser reposer sous le couvercle pendant au moins 3 heures;
  • décoction de fruits secs de viorne avec une cuillère de miel. Il doit également être bu 3 fois par jour. Comment cuisiner? Très facile: versez la viburnum séchée (1 tasse) avec un litre d'eau bouillante, mettez sur le feu, faites bouillir 10 minutes après la cuisson. Filtrer, incorporer 3 cuillères à soupe de bouillon. miel, de préférence léger;
  • Les pommes sont un autre bon remède contre la diarrhée pendant la grossesse. Au cours de la journée, vous devez manger 12 grosses pommes râpées, sans en retirer la peau, 1 pomme toutes les demi-heures;
  • on croit que l'écorce de chêne, le millepertuis et la sauge ont de bonnes propriétés astringentes - la décoction et l'infusion de ces herbes aident rapidement à faire face à la diarrhée;
  • fruits séchés de cerises ou de cerises douces (à l'exception des cerises fraîches - au contraire, elles s'affaiblissent!);
  • soupe de haricots, il doit y avoir beaucoup de haricots, mais peu de bouillon;
  • Coing sous n'importe quelle forme - frais, séché, sous forme de confiture.

Cependant, en prenant des aliments ou des herbes, vous devez savoir avec certitude que vous n'y êtes pas allergique!

La diarrhée pendant la grossesse est lourde de déshydratation, ce qui est très indésirable. Donc, vous devez boire beaucoup de liquides. Privilégiez les jus, les boissons aux fruits et l’eau pure sans gaz. Ils doivent boire au moins une demi-tasse par heure.

Si vous êtes intéressé par des médicaments contre la diarrhée pendant la grossesse, les médecins recommandent généralement le lactosol ou le rehydron en poudre - non seulement ils arrêtent la diarrhée, mais ils réapprovisionnent également la réserve de sels minéraux que notre corps perd pendant la diarrhée.

Si la diarrhée est déjà passée, mais que vous avez peur des rechutes, essayez de vous affamer un peu au début. Le premier jour, mangez des croûtons de pain blanc avec du thé non sucré (le sucre, en passant, provoque la diarrhée).

Dès le deuxième jour, vous pouvez manger comme d'habitude, en excluant simplement du régime les fruits, les bouillons riches, la viande frite, le beurre et l'huile végétale, ainsi que les graisses animales. Le lait entier est également interdit, et il est préférable de ne pas expérimenter avec du lait écrémé. Mais les produits très utiles dans ce cas seront les bananes, les nouilles et les craquelins salés.

Équilibrez votre alimentation pour minimiser les risques de diarrhée pendant la grossesse. Ne consommez jamais de produits périmés - cela n’est pas souhaitable à l’heure habituelle, et dans une «position intéressante», il est doublement dangereux! Pourquoi avez-vous besoin d'une intoxication supplémentaire du corps?

Problèmes intestinaux pendant la grossesse: quand se rendre à l'hôpital?

Bien entendu, la diarrhée pendant la grossesse n’est souvent qu’un malaise temporaire, mais vous devriez être alerté par les signes suivants:

  • diarrhée persistante;
  • selles molles 3 fois ou plus par jour;
  • écoulement avec du mucus ou du sang;
  • des nausées et des vomissements;
  • douleur abdominale spasmodique;
  • des frissons;
  • fièvre
  • mal de tête;
  • se sentir malade et fatigué;
  • douleur musculaire.

Tout cela peut être le signe d’une maladie plus grave que les maux d’estomac. Par conséquent, si vous présentez au moins deux signes, il est préférable de consulter un médecin sans essayer d'attendre, car il arrive que la diarrhée dure jusqu'à 10 jours.

Imaginez combien de liquide votre corps peut perdre! À propos, si vous ressentez une soif intense, une bouche sèche, des vertiges, une faiblesse, des acouphènes, aucune miction ou si votre urine a changé de couleur pour devenir jaune foncé - cela peut être un signe de déshydratation sévère que vous ne pourrez pas gérer à la maison. conditions!

Consultez un médecin, car la déshydratation causée par la diarrhée pendant la grossesse nuit non seulement à vous, mais également à votre bébé!

Et pourtant, pour ne pas vous inquiéter à nouveau, nous nous empressons de nous rassurer: la diarrhée pendant la grossesse n’est souvent qu’une maladie temporaire et non un symptôme terrible.

En général, cela est normal, et si cela ne se produit pas trop souvent (pas plus de 2 fois par semaine) et s’il est assez facilement traité avec des remèdes populaires, il n’ya alors rien à craindre. Buvez plus d'eau et faites face à des inconvénients temporaires: dans les stades avancés, votre tube digestif fonctionnera mieux.

Que faire si une diarrhée survient pendant la grossesse?

La diarrhée pendant la grossesse est un problème délicat, sur lequel des personnes éduquées tentent de ne pas se répandre, mais lorsqu'il est question de grossesse, il est impossible de le cacher et de le cacher, car toute négligence peut nuire à la santé du futur enfant.

La diarrhée est-elle normale pendant la grossesse?

La diarrhée survient souvent au cours du premier trimestre de la grossesse (vous trouverez de nombreuses informations utiles dans l'article Premier trimestre de la grossesse >>>). La raison en est la restructuration hormonale du corps, qui affecte tous les organes et systèmes d'organes d'une femme. Pendant la grossesse, vous pouvez commencer à réagir d'une manière nouvelle, même face à des aliments familiers, et à faire face à la diarrhée.

La diarrhée commence habituellement immédiatement après avoir mangé quelque chose. Parfois, il s'agit de la peur de sortir de chez soi et de manger quelque chose en dehors de ses limites. Et même à la maison, les tirs constants dans les toilettes ne causent pas beaucoup de joie.

Les causes les plus courantes de diarrhée pendant la grossesse:

  • Défaut de suivre le régime;
  • Manger des produits pas assez frais ou de qualité médiocre;
  • Prendre des médicaments, dont l’un des effets secondaires sont des selles molles pendant la grossesse;
  • Intestin irritable;
  • Infection par une infection intestinale ou par un virus;
  • Exacerbation d'une maladie gastrique ou d'une autre maladie chronique.

Attention! Quelle que soit la cause de la diarrhée, cette condition doit être combattue. La diarrhée n'est pas la norme, même pendant la grossesse.

Qu'est-ce qu'une diarrhée dangereuse pendant la grossesse?

  1. Une diarrhée persistante menace même la déshydratation d'une personne en bonne santé. Au cours de la diarrhée en début de grossesse, non seulement les substances nocives sont éliminées du corps de la mère, mais également les sels minéraux essentiels. Trop de leur perte entraîne le fait que tous les organes internes commencent à fonctionner de manière incorrecte, ce qui nuit à la santé du fœtus;
  2. La diarrhée s'accompagne d'une intoxication de tout le corps. Par conséquent, les toxines qui s'accumulent dans le corps peuvent également nuire à la santé de l'enfant.
  3. Au cours de la diarrhée, l'intestin est dans un état d'activité constamment accrue. L'utérus étant situé près des intestins, le tonus risque de passer à l'utérus. L'augmentation du tonus utérin peut entraîner le rejet du fœtus. Lire l'article Tonus utérin au deuxième trimestre >>>;
  4. La diarrhée au cours du deuxième trimestre de la grossesse, ainsi que du troisième trimestre, est dangereuse car votre corps est déjà surchargé, le fœtus est déjà assez lourd et exerce une pression sur les organes internes, y compris l'estomac et les intestins. Cela provoque de nombreuses constipation et diarrhée;
  5. Une diarrhée au troisième trimestre, accompagnée d'une douleur abdominale aiguë, peut indiquer qu'il est temps d'aller à la maternité. Habituellement, les médecins réagissent très calmement à la diarrhée lors de l'accouchement, il n'y a donc rien à craindre. Le dernier article sur le sujet: Préparation à l'accouchement à la maternité >>>

Attention! Il est possible de déterminer que la diarrhée est causée par une infection causée par des signes tels qu'une température corporelle élevée, des nausées, des vomissements et une faiblesse générale.

Comment se donner les premiers soins en cas de diarrhée pendant la grossesse?

Si vous remarquez plus de 2 des symptômes suivants derrière vous, procédez immédiatement au traitement des selles molles:

  • Vous avez constamment soif, la bouche sèche;
  • Sensation de sécheresse sur la peau et les muqueuses de tout le corps. La peau peut se dessécher et commencer à se décoller.
  • Le sentiment de faiblesse générale, la fatigue constante, le désir de dormir, les acouphènes;
  • Des cernes et des ombres entourent les yeux, même s'il vous semble que vous dormez suffisamment;
  • Souvent, vous voulez aller aux toilettes de façon importante, mais vous ne marchez que très rarement. Mais même si de tels voyages se produisent, l'urine est libérée un peu et sa couleur est sombre.

Diarrhée - un phénomène extrêmement désagréable, et parfois même terrible. Si cela vous arrive la première fois, il ne sera pas étonnant que vous commenciez à paniquer.

Mais vous ne devriez pas faire cela, il existe des méthodes et des moyens qui peuvent aider à arrêter la diarrhée au moins pendant un certain temps et atteindre calmement le médecin:

  1. Rassemblez-vous rapidement et calmez-vous, car être dans un état de tension nerveuse ne peut qu'augmenter la diarrhée;
  2. Augmentez la quantité de liquide que vous buvez pour éviter la déshydratation. Thé à la camomille idéal et décoction d'Hypericum;
  3. En cas de diarrhée sévère, vous pouvez prendre Smecta en poudre ou plusieurs comprimés de charbon activé. Ces médicaments ne font pas de mal, mais aident à éliminer les toxines du corps.

Les autres médicaments ne sont pas recommandés. S'il est nécessaire de prendre un autre médicament, vous devez étudier attentivement les instructions d'utilisation. S'il indique que les femmes enceintes ne peuvent pas l'utiliser, son traitement devra être abandonné.

Comment traiter la diarrhée pendant la grossesse?

  • Ne consommez que des aliments frais, avec une durée de vie non écoulée, sans odeur caractéristique, dont la qualité ne fait aucun doute.
  • Les produits doivent être consommés uniquement sous forme solide ou en suspension. Ne vous mêlez pas des aliments liquides tels que les soupes et les bouillons, car ils augmentent l'activité de l'intestin et peuvent déclencher une nouvelle crise de diarrhée;
  • Mangez de la bouillie de riz bouillie dans de l'eau sans ajouter de lait. S'il n'y a pas d'appétit, vous pouvez boire une certaine quantité de bouillon de riz;
  • On pense que les bleuets sont un bon moyen de lutter contre la diarrhée, et cela ne s'applique pas uniquement aux femmes enceintes. Les bleuets sont joliment conservés congelés. Vous devez donc les conserver constamment à la maison et ne manger que quelques baies à des fins de prévention chaque jour.
  • Plus la diarrhée est forte, plus il faut boire de liquide pour éviter la déshydratation. Il est préférable de boire de l'eau minérale sans gaz, des compotes et des décoctions de fruits secs, des tisanes.

Il est très dangereux de boire divers types de pilules sans prescription médicale: l'automédication peut nuire à votre santé et à celle de l'enfant. Voir un médecin est nécessaire.

Régime alimentaire pour la diarrhée pendant la grossesse

Il n’est pas nécessaire de suivre ce régime tout au long de la grossesse, car le bébé a besoin de nutriments. Il faut y revenir de temps en temps et ne pas observer plus d'un jour.

  1. Il est nécessaire d'exclure de l'alimentation les produits laitiers, à l'exception du yaourt naturel, ainsi que les produits frits, salés, fumés et marinés;
  2. Pour le petit-déjeuner, il est conseillé de manger du porridge léger cuit à l'eau. Bon gruau. Après, il est souhaitable de boire du thé noir fort avec de la chapelure ou du pain;
  3. Ne mangez pas de fruits secs;
  4. Il est extrêmement utile de boire des tisanes et des infusions;
  5. Utilisez des légumes cuits à la vapeur, bouillis ou cuits à la vapeur. Assurez-vous simplement qu’ils ne contiennent pas de particules grossières.
  6. Les soupes légères et les gâteaux à la vapeur devraient être vos bons amis pendant longtemps.

Attention! Tout au long de votre grossesse, vous devriez essayer de suivre chaque jour les aliments numéro 2 et 5.

Les problèmes nutritionnels pendant la grossesse sont discutés en détail dans le cours Les secrets de la nutrition pour la future mère >>>

Diarrhée en signe de grossesse

On ne peut pas dire à cent pour cent que la diarrhée est un signe de grossesse, même si vos selles se distinguent par une régularité enviable et une bonne condition. La diarrhée peut être considérée comme un signe indirect de grossesse, pouvant réagir à une diminution de l'immunité (l'immunité est réduite chez toutes les femmes enceintes). Si la question de savoir comment une grossesse se manifeste à un stade précoce vous intéresse, lisez l'article Les premiers signes de grossesse >>>

En cas de toxicose en début de grossesse, des nausées et des vomissements sont ajoutés aux selles liquides (pour ce sujet, voir l’article en cours Nausées pendant la grossesse >>>). Cependant, avec la toxicose, ces signes et conditions apparaissent soudainement, de manière irrégulière, sans affecter la santé de la future mère. En règle générale, cela incite également les femmes à envisager une éventuelle grossesse.

Mais dans les cas où des frissons, une augmentation de la température corporelle, un mauvais état général sont ajoutés aux selles molles, des nausées et des vomissements, il en découle des troubles du système digestif. Cela n’a aucun sens de s’attendre à ce qu’il s’agisse d’un phénomène temporaire et que tout se passera de manière autonome, vous devriez immédiatement consulter un médecin, car la situation risque d’aller trop loin.

Attention! Afin de savoir clairement si vous êtes enceinte ou non, utilisez un test de grossesse.

La diarrhée pendant la grossesse n’est pas la norme, mais vous indique plutôt que vous devez reconsidérer votre attitude vis-à-vis de la nutrition et accorder une plus grande attention au renforcement général du corps.

Diarrhée pendant la grossesse

Chaque personne a eu la diarrhée. Un symptôme désagréable peut survenir pour diverses raisons. Les situations stressantes, la malnutrition, les processus inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal sont la cause des selles liquides.

A la conception, l'immunité est réduite, il est nécessaire de préserver, en portant le bébé. Pour les femmes enceintes, une diarrhée intense constitue une menace pour le fœtus. Par conséquent, il est important que la future maman sache comment traiter la diarrhée, ce qui aide à faire face au symptôme, quels médicaments prendre et quand consulter un médecin.

Causes de la diarrhée pendant la grossesse

Diarrhée - Selles fréquentes, plus de 2 fois par jour, accompagnées d'inconfort, de crampes abdominales. Masse fécale aqueuse. La diarrhée peut se manifester sans douleur, mais le patient ressent habituellement des nausées, des nausées, des nausées, une faiblesse, un malaise et une forte fièvre.

Causes des selles molles chez la femme enceinte:

  • Dans les premiers stades de la plupart des femmes, s'accompagne d'une toxicose. Lorsque la toxicose survient en violation du processus digestif, les hormones changent. Le matin, nausées, brûlures d'estomac, vomissements et selles molles. Les premiers jours, une femme peut observer une aversion pour la nourriture normale, les fruits et les légumes prédominant dans le régime alimentaire. Future maman tire sur certains produits. Tout cela provoque des maux d'estomac, l'apparition de diarrhée. Si elle se sent bien, la diarrhée n'est pas constante, l'estomac ne tire pas, il n'y a pas de douleur et de spasmes, alors le symptôme ne nécessite pas de traitement spécial. Il suffit d’examiner le menu, d’ajouter des produits qui renforcent la chaise, d’exclure les aliments susceptibles de provoquer une diarrhée.
  • Si une femme ne sait pas encore qu'elle est enceinte, la diarrhée avant le retard du cycle menstruel est le premier signe après la conception.
  • Les médicaments et les vitamines pour les femmes enceintes. Pendant l'accouchement, le corps a besoin d'un apport constant en vitamines et en micro-éléments. Ils sont importants pour le développement normal du fœtus et le déroulement favorable de la grossesse. Les médecins après des analyses de sang prescrivent des remèdes vitaminés. Sur les étagères des produits pharmaceutiques, un large assortiment de vitamines pour les femmes enceintes. Ils ont des effets secondaires, une intolérance individuelle peut survenir. Si une femme tombe malade après avoir pris des vitamines, si elle a des brûlures d'estomac, des selles liquides noires apparaissent, il est recommandé de changer de médicament.
  • Les hormones Au cours des premières semaines de grossesse, une femme ressent un changement dans son corps. Il y a une préparation pour porter un fœtus, l'accouchement. Le fond hormonal est en train de changer. En fin de période, la prostaglandine étant excrétée en grande quantité, le corps peut commencer à s'auto-purifier avant l'accouchement à l'aide de la diarrhée. Si des selles molles fréquemment avec des crampes abdominales, avec une douleur croissante des crampes, sont apparues au premier ou au deuxième trimestre, cela peut être un signe avant-coureur, une fausse couche menaçante, une naissance prématurée.
  • Troisième trimestre Dans les dernières périodes de l'estomac augmente de taille. Le fœtus en croissance exerce une pression sur les organes de l'abdomen. Augmente la charge sur le tractus gastro-intestinal. Les organes sont compressés, déplacés, les conduits sont pincés. Si, avant la grossesse, une femme souffrait de problèmes d’estomac (gastrite, colite ulcéreuse, cholécystite, pancréatite, calculs biliaires), elle s’aggravait à la fin de la grossesse. Par conséquent, la diarrhée apparaît, la couleur des matières fécales change, des aliments non digérés sont libérés.
  • La diarrhée à la 38ème semaine de grossesse est fréquente. Le corps se prépare pour l'accouchement, nettoyé. Le symptôme peut survenir à la semaine 37. Ce n'est pas une maladie.
  • Agents pathogènes. L'immunité chez les femmes enceintes est affaiblie, il est nécessaire pour porter le fœtus. Le corps est à risque d'infection par des bactéries pathogènes.
  • Infection intestinale, parasites, virus perturbent l'estomac, apparition de selles liquides. La couleur des matières fécales peut être verte. Le symptôme est accompagné d'une coupure à l'abdomen, de la température et de vomissements. Les mauvaises conditions sont dangereuses pour les femmes et les enfants. Il est impossible d'empêcher la déshydratation, cela peut entraîner des malformations dans le développement, une fausse couche est possible. Nécessite une intervention médicale, un traitement hospitalier sous la supervision de professionnels de la santé.
  • Intoxication alimentaire. Produits de mauvaise qualité, aliments gâtés - causes de diarrhée, nausées, vomissements. Le corps est empoisonné par les toxines qui y pénètrent avec la nourriture. L'abdomen se retourne rapidement. Il est important de dégager rapidement l'estomac pour éviter toute pénétration de composés nocifs dans le sang. Pour ce faire, utilisez des médicaments ayant un effet de sorption (charbon actif, Enterosgel, Polysorb, Smekta).
  • Troubles psycho-émotionnels. Une femme enceinte se caractérise par une nervosité accrue, un sentiment constant d'anxiété et des sentiments. Les émotions négatives, le stress fréquent peuvent être les causes de la diarrhée de nature psychogène. Les médecins peuvent être prescrits des sédatifs, psycholeptiques, autorisés pendant la grossesse.

Au début du terme devrait être attentif à la santé. La prospérité pendant la grossesse est la clé du développement normal du fœtus.

Symptômes de la diarrhée

En fonction de la gravité de la diarrhée, ils parlent des risques possibles pour la santé, des complications. Si la diarrhée est due à la malnutrition, alors le symptôme est indolore, elle disparaît rapidement sans traitement particulier. Un trouble infectieux de l'estomac nécessite une attention particulière et un traitement chirurgical. Une diarrhée chronique, qui dure un mois, indique une violation grave du tube digestif.

La diarrhée pendant la grossesse est caractérisée par des symptômes:

  • Selles molles;
  • Le ventre se tord;
  • Masses fécales aqueuses;
  • Manque d'appétit;
  • Inconfort abdominal après avoir mangé sous la forme de brûlures d'estomac, des nausées;
  • Spasmes, douleurs à l'estomac;
  • Douleur aiguë, aiguë et prolongée dans la région abdominale;
  • Faiblesse;
  • Somnolence, apathie;
  • Il y a une augmentation de la température corporelle;
  • Un signe de vertige, assombrissement des yeux lors du changement de la position du corps.

Avec la diarrhée, une femme devrait veiller à son bien-être. Lorsque l'état de santé s'aggrave, s'il se redresse, il a mal au ventre, il a des selles liquides avec de l'eau, le bébé se comporte sans repos dans l'estomac (s'est calmé) - contactez immédiatement une ambulance. L'automédication pendant la grossesse a de lourdes conséquences pour la santé de la future mère et de l'enfant. Avant d’utiliser des médicaments pour éliminer les symptômes désagréables, consultez votre médecin.

Comment la diarrhée peut nuire à une femme enceinte

Une diarrhée sévère est dangereuse pour le corps d'une femme et d'un enfant en raison de la déshydratation. En outre, la diarrhée pendant la grossesse:

  • Peut poser un risque de fausse couche. Les crampes sévères augmentent le ton de l'estomac et de l'utérus. Selon la durée de la grossesse, cela peut provoquer un décollement placentaire, la mort du fœtus et une naissance prématurée.
  • Si la diarrhée est de nature infectieuse, la pénétration d'organismes pathogènes à travers le placenta au cours du premier trimestre de la grossesse menace les malformations fœtales, le retard de croissance intra-utérine, l'hypoxie.
  • À la semaine 30, les douleurs abdominales provoquent des contractions, l’utérus est en bonne forme, de fausses contractions se produisent. Le ton est dangereux naissance prématurée, fausse couche.
  • La température élevée pendant la diarrhée chez la future mère a un effet négatif sur l'enfant.
  • Des selles liquides prolongées non contrôlées menacent de déshydrater le corps, un déséquilibre en nutriments, des micro-éléments, une violation de l'équilibre eau-sel. Cela provoque le béribéri, affecte négativement le développement et la croissance normale du fœtus.
  • En cas d'empoisonnement, il existe un risque élevé que des composés toxiques pénètrent dans le sang de l'enfant. Par conséquent, il est nécessaire de rincer l'estomac le plus rapidement possible et sous la surveillance d'un médecin afin d'exclure les pathologies et les complications fœtales.

Si une femme constate dans sa soif, une peau sèche, une faiblesse, un évanouissement, une diminution de la miction, appelez immédiatement une ambulance. Ces symptômes peuvent indiquer une déshydratation.

Comment traiter la diarrhée

Si la diarrhée ne cesse pas, vous devez en déterminer la cause et choisir un traitement. Seul le médecin a le droit de prescrire un médicament.

Le traitement médicamenteux des femmes enceintes devrait être sous la supervision d'un médecin. De nombreux médicaments sont contre-indiqués en raison d'une grossesse, en particulier au cours des premières semaines. Si possible, le traitement est effectué en assignant un menu diététique, appliquer des méthodes folkloriques. La médecine traditionnelle doit être traitée avec le même sérieux. Les herbes médicinales ne conviennent pas toutes aux femmes enceintes. Depuis 35 à 36 semaines de grossesse, certaines plantes médicinales peuvent provoquer un travail prématuré.

Les antibiotiques sont prescrits, en dernier recours, si la maladie sans traitement grave causera plus de tort à la mère, l’enfant. La méthode de traitement est déterminée par le médecin. Pendant la période de récupération, le corps doit être surveillé en permanence par un gynécologue.

En fonction de la durée de la femme, le traitement optimal est sélectionné.

Pendant la grossesse, il est recommandé à la femme de suivre le bon régime, de choisir des produits de haute qualité et d’éliminer la malbouffe.

Médicaments pour la diarrhée pendant la grossesse

Les médicaments adsorbés aideront à éliminer les composés toxiques du corps. Pendant la grossesse, Enterosgel, Polyphepanum, Charbon activé (charbon blanc sous forme purifiée) sont autorisés. Les sorbants ne sont pas recommandés pour être utilisés simultanément avec d'autres médicaments. Vous devez respecter l'intervalle de temps.

En cas de risque de déshydratation, vous pouvez prendre des solutions de réhydratation: Regidron, Trisol. Ils rétablissent l'équilibre eau-sel, favorisent la rétention d'eau du corps.

Pour soulager les crampes d'estomac, appliquez de la papaverine, sans silos. En tant que sédatif - Valériane, Agripaume. Réception de ces fonds uniquement avec l'autorisation du médecin.

Pour restaurer la microflore de l'estomac, prescrit des probiotiques - Lineks-Forte, Bifidumbakterin, Biogaya.

Au troisième trimestre de la grossesse, le médecin peut prescrire Imodium pour la diarrhée, l’entérobène et le lopéramide.

Les infections intestinales chez les femmes enceintes peuvent être traitées avec un médicament antimicrobien - nifuroksazid. Si nécessaire, d'autres médicaments peuvent être prescrits à la discrétion du médecin.

Souviens toi! Si la diarrhée est causée par des infections intestinales, une intoxication alimentaire ne peut pas être un rhinestone pour arrêter la diarrhée, boire des médicaments astringents. L'organisme doit être nettoyé des micro-organismes pathogènes, des toxines.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les méthodes traditionnelles sont sans danger pour le traitement de la diarrhée pendant la grossesse. Mais vous devez faire attention au choix des herbes, des décoctions, des teintures.

Recettes pour la diarrhée:

  • Amidon Vous pouvez faire de la gelée en ajoutant une cuillère à soupe de bouillon d’amidon ou de pomme de terre. Pour le bouillon, prenez trois pommes de terre moyennes, épluchez, faites bouillir. Refroidissez le bouillon. Prendre 200 ml le matin, l'après-midi et le soir. L'amidon renforce les selles, aide à prévenir la diarrhée, normalise la digestion et a un effet bénéfique sur l'estomac.
  • Grenade Le zeste de grenade résiste aux symptômes de la diarrhée. Hachez la couenne sèche, versez de l'eau bouillante sur un verre, mettez le feu. Faites 20 minutes. Cool, filtre. Pour se débarrasser de la diarrhée, vous devez boire une cuillère à soupe de bouillon avant de manger.
  • Bouillie de riz. Le riz a un effet astringent. Cuire le porridge de riz sur l'eau pour le petit déjeuner. Manger pendant 3-5 jours. Après le symptôme doit passer.
  • Si le stress est la cause de la diarrhée, il est recommandé de boire une tisane aux feuilles de menthe poivrée. Les plantes médicinales peuvent tout à fait faire face aux angoisses.
  • Thé au gingembre. La racine de gingembre est recommandée aux femmes pour renforcer le système immunitaire, améliorer les processus de digestion. Le thé au gingembre résiste à une sensation de nausée, de vomissements et de diarrhée.

Note À la semaine 39 ou 40 (le mois dernier), la diarrhée est un processus physiologique, un précurseur précoce de l'accouchement. C'est un phénomène naturel, il y a un nettoyage du corps avant l'accouchement, l'estomac ne doit pas faire mal. Au cours des premières semaines de grossesse, la cause est le plus souvent une toxicose.

Soyez prudent lors du traitement de la diarrhée pendant la grossesse. Considérez le terme intolérance individuelle aux additifs alimentaires, médicaments. Suivre strictement la prescription du médecin, la posologie du médicament. Surveillez les changements dans le corps pendant la thérapie avec des médicaments, des remèdes populaires.

Il est recommandé de manger des aliments qui renforcent les selles. Si les aliments deviennent la cause de selles molles, ajustez le menu. Il est recommandé aux femmes enceintes d’utiliser différents aliments pour reconstituer le corps en vitamines et en oligo-éléments.

Pour prévenir les indigestions, il est recommandé de respecter les règles d'hygiène personnelle, d'éliminer les problèmes d'estomac avant de planifier un enfant et d'éviter tout contact avec des personnes malades pendant la grossesse. Un mode de vie actif, une nutrition adéquate et la marche au grand air contribueront à faire de la grossesse une période agréable de votre vie.