Anus fistula - pourquoi cela se produit-il et comment le traiter?

La fistule anale, la photo, les symptômes et le traitement dont vous trouverez dans cet article est une maladie dont le patient peut avoir honte. Pour cette raison, la visite chez le médecin est différée indéfiniment et la maladie progresse progressivement, causant de plus en plus de souffrances. Quel est le danger de la fistule anale et pour quelles raisons elle peut se former? Vous trouverez la réponse dans cet article!

La fistule anale est la formation d'un "tube" qui relie le rectum à des tissus rapprochés.

Quelle est la fistule rectale?

La fistule, ou fistule du rectum, est appelée «tube», qui relie le rectum à des tissus rapprochés. Un tel tube peut avoir plusieurs sorties ou ne pas en avoir du tout. En règle générale, la sortie externe de la fistule se forme en cas d’inflammation. Cela se produit souvent car la fistule laisse des masses fécales qui ne sont pas stériles. En outre, l'anus est entouré de tissu adipeux, qui est très susceptible aux processus inflammatoires. Si la fistule est enflammée, une paraproctite est diagnostiquée chez la patiente. Se débarrasser de la paraproctite n’est possible que d’une manière: par la chirurgie.

Types de fistules

En fonction de la présence ou de l'absence d'un trou émergeant à la surface du corps, on distingue:

  • fistule incomplète. Dans ce cas, la fistule n'a pas de sortie externe. Une fistule incomplète se remplit rapidement, car elle est assez facilement infectée par des bactéries présentes dans les selles. Reconnaître une fistule incomplète n’est pas chose aisée, car elle ne se manifeste souvent qu’avec une démangeaison au niveau de l’anus;
  • fistule complète. Dans ce cas, la fistule commence au rectum et se termine sur la peau près de l'anus. Dans ce cas, les ouvertures de sortie peuvent être plusieurs. Parfois, les trous sont reliés les uns aux autres dans les tissus, sortant sous la forme d'un trou;
  • fistule interne. Dans ce cas, la fistule commence et se termine dans le rectum.

Une autre classification des fistules anales a été développée. Elle est basée sur la localisation de la fistule par rapport au sphincter anal:

  • fistule avec parcours intrasphincter. La fistule se courbe autour du bord de l'orifice sphynchral et a un canal droit. Dans ce cas, l'ouverture externe s'ouvre près de l'anus;
  • fistule trans-fonctionnelle. L'ouverture s'ouvre chez les souris de l'ouverture sphynchrale;
  • fistule extrasfonctionnelle. L’accident vasculaire cérébral commence au rectum dans la région du sphincter supérieur, se courbe de l’extérieur autour du muscle sphincter et se termine par un trou (ou plusieurs trous) localisé près de l’anus.

Quelles sont les raisons pour développer une fistule?

De nombreux facteurs peuvent conduire au développement de la fistule rectale:

  • inflammation purulente des tissus adipeux situés autour du rectum;
  • abcès dans les tissus adipeux entourant le rectum:
  • La maladie de Crohn, qui enflamme tout le tractus gastro-intestinal de la bouche à l'anus;
  • diverticulite;
  • tumeur maligne du rectum;
  • constipation fréquente;
La fistule anale peut être due à la constipation.
  • Aides;
  • lésion de tissus situés près de l'anus;
  • diabète sucré;
  • la présence de fissures de l'anus;
  • la présence d'une maladie infectieuse chronique (syphilis, chlamydia, etc.).

Faites attention! Chez les femmes en travail, dans certains cas, une fistule peut se former en raison de ruptures du canal génital et de l'utilisation imprécise de certains instruments obstétriques. Par conséquent, après l'accouchement, une femme doit obligatoirement être examinée par un proctologue, surtout si elle présente des symptômes suspects.

Les symptômes

Les manifestations de la maladie dépendent du type et de l'emplacement de la fistule. Si la fistule vient juste de commencer sa formation, le tableau de la maladie est assez flou. Le patient peut deviner une fistule d'inconfort pendant les selles et des démangeaisons dans la région anale.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes suivants se joignent à ces symptômes:

  • écoulement sanglant et purulent, que l'on peut voir sur des sous-vêtements ou des tampons quotidiens. Du sang et du pus peuvent également être trouvés dans les matières fécales;
  • la douleur augmente non seulement pendant les selles, mais aussi après une position assise prolongée, en marchant ou en toussant;
  • parfois due à une inflammation, le patient a une faible fièvre (37-37,5 degrés). Habituellement, la température augmente le soir. Parfois, l'inflammation peut entraîner une élévation de la température corporelle à des valeurs assez élevées.

Tous ces symptômes peuvent apparaître et disparaître ensuite. Lorsque de nouveaux foyers inflammatoires sont fixés, le patient peut présenter des signes d'intoxication générale du corps: maux de tête, fatigue accrue, perte d'appétit.

Faites attention! Chez les hommes, la fistule anale peut entraîner une réduction notable de la puissance et le développement de la dysfonction érectile.

Qu'est-ce qu'une fistule anale dangereuse?

Idéalement, le traitement de la fistule rectale devrait commencer immédiatement après l'apparition des premiers symptômes. Sinon, des complications telles que:

  • une septicémie ou un empoisonnement du sang. Cette complication nécessite une intervention médicale immédiate et même le séjour du patient dans l'unité de soins intensifs;
  • la cicatrisation des tissus entourant la fistule, ce qui conduit à l'incontinence de masses fécales et de gaz;
  • cicatrisation des parois du rectum. En conséquence, l'acte de défécation provoque une douleur intense chez le patient et s'accompagne de saignements;
  • Une fistule peut dégénérer en une tumeur maligne.
Il est possible de diagnostiquer une fistule par échographie

Diagnostics

Naturellement, si la fistule est ouverte vers l'extérieur, le diagnostic de la maladie est facile: la fistule de l'anus, dont la photo est donnée dans l'article, est assez typique. Le chirurgien pose un diagnostic sur la base des plaintes du patient, ainsi qu’un examen rectal non manuel. Cette dernière procédure provoque une gêne sévère chez le patient. Elle est donc réalisée soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie épidurale.

Avant de traiter une maladie, il est important de déterminer la localisation de la fistule et la gravité de la maladie. Cela nécessite un certain nombre de procédures de diagnostic supplémentaires:

  • Un colorant est injecté dans le rectum. Après cela, le médecin regarde d'où ça vient;
  • Échographie;
  • l'examen aux rayons x est effectué à l'aide d'un agent de contraste.

Il est également important de mener une étude microbiologique de la fistule déchargée de l'ouverture.

Faites attention! Dans le diagnostic de la fistule de l'anus, l'analyse cytologique de la décharge est obligatoire: cette méthode permet de déterminer si la destruction des tissus est une conséquence du cancer.

Traitement

Dans le cas où une patiente a une fistule rectale, une intervention chirurgicale est indiquée. Quel que soit le type de fistule, il est nécessaire de bien la drainer et de la nettoyer des matières fécales et du pus. Il est également très important d'arrêter la communication entre le rectum et la cavité de la fistule. Pour cette course fistuleuse pendant la chirurgie est excisée. Cela n’est pas toujours possible: si la fistule est proche de l’anus, une telle stratégie peut amener le patient à développer un symptôme aussi déplaisant que l’incontinence fécale. Dans ce cas, la fistule est tirée avec un fil chirurgical.

Lors du diagnostic d'une fistule, celle-ci est enlevée par une intervention chirurgicale.

En outre, le médecin doit retirer le tissu détruit en raison de la fusion purulente.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale dans un hôpital chirurgical. Après l'opération, les coutures ne se chevauchent pas. Le médecin décide de la nécessité de points de suture après la disparition du processus inflammatoire.

Après la chirurgie, le patient doit être sous surveillance médicale pendant plusieurs semaines. Il est également important de suivre un régime alimentaire doux spécial prescrit par le médecin traitant. Pour accélérer la guérison de divers médicaments sont utilisés, par exemple, Todikamp. Idéalement, un mois après la chirurgie, le patient peut revenir à la normale.

Après la chirurgie, le problème de la fistule rectale n’est pas complètement résolu. Il est nécessaire de subir un traitement supplémentaire. En particulier, les antibiotiques généraux sont indiqués pour le traitement de la fistule: ils empêcheront la poursuite de la suppuration et le développement du processus pathologique. En ce qui concerne la stratégie de traitement ultérieur, la décision est prise en collaboration avec le proctologue.

Prévention

Pour éviter la fistule rectale, les recommandations suivantes doivent être observées:

  • surveillez vos selles: consultez un médecin à temps en cas de constipation;
  • manger correctement: dans le régime alimentaire devrait être beaucoup d'aliments riches en fibres, par exemple, les légumes et les fruits, et un peu d'aliments gras et épicés;
  • utiliser des pâtisseries fraîches en quantités limitées;
  • faites attention à l'hygiène personnelle;
  • consulter un médecin à temps pour des maladies de la région anale, telles que des fractures du rectum ou des hémorroïdes;
  • Ne pas l'automédication de la région anale. Même un remède efficace tel que le très populaire Todikamp peut être nocif s'il est utilisé sans réfléchir. La fistule est une source d'infection permanente dans le corps qui ne peut être ignorée en aucune circonstance.

Faites attention! Souvent, les patients, hésitant à consulter un médecin, ont recours aux méthodes traditionnelles de traitement de la fistule. Cela ne devrait pas être fait: certaines méthodes traditionnelles peuvent être efficaces, mais leur utilisation doit être coordonnée avec des spécialistes. En outre, aucune méthode populaire ne permet de supprimer complètement la fistule.

La fistule rectale est une maladie dangereuse pouvant entraîner des complications potentiellement mortelles, telles que le cancer et la septicémie. Le traitement doit commencer le plus tôt possible. Idéalement, dès que vous ressentez les premiers symptômes, c’est-à-dire une douleur lors de la défécation et des démangeaisons dans l’anus, contactez le proctologue. Cette vidéo vous aidera à en apprendre davantage sur la fistule rectale:

Fistule rectale - symptômes, traitement, causes et complications

Une fistule est une évolution pathologique normalement absente dans les tissus, qui est un canal étroit tapissé d'épithélium ou de tissu de granulation. La fistule relie l'organe, la cavité naturelle ou pathologique à la surface du corps ou entre eux. Les fistules sont de deux types: fistule externe - relie la cavité interne au tégument de surface; fistule interne - relie les organes creux.

Fistule rectum

La fistule rectale est un processus inflammatoire chronique au niveau de la crypte anale, de l’espace interstructif et du tissu adrectal avec formation d’un passage fistuleux. La crypte touchée est également une ouverture interne de la fistule. Les fistules du rectum peuvent être d'étiologies variées, en particulier post-traumatiques, postopératoires (par exemple, après résection antérieure du rectum). En fait, nous parlons d'un processus inflammatoire chronique (paraproctite chronique), directement lié à l'origine cryptogénique de la fistule rectale.

Causes de la fistule rectale

Selon les statistiques, environ 95% des patients atteints de fistule rectale associent l’apparition de la maladie à une paraproctite aiguë. Selon la CSS, les patients atteints de paraproctite aiguë se rendent chez le médecin après une ouverture spontanée de l'abcès, après laquelle ils ont souvent une fistule rectale. Environ 30% des patients ne demandent aucune aide médicale avant d'avoir une fistule après une paraproctite aiguë. Seulement 40% des patients atteints de paraproctite aiguë consultent un médecin à temps, mais tous, pour des raisons diverses, ne fonctionnent pas de manière radicale.

Environ 50% des patients de ce groupe ne réalisent que l’ouverture et le drainage de l’abcès sans éliminer le point d’entrée de l’infection, ce qui conduit souvent à la formation de fistule rectale. Il y a une infection constante de la lumière intestinale, le parcours purulent est entouré par une paroi de tissu conjonctif - c'est déjà un passage fistuleux. L'ouverture externe de la fistule s'ouvre généralement sur la peau du périnée, avec un drainage insuffisant, des infiltrats et des cavités purulentes peuvent se former.

Symptômes de la fistule rectale

L’étude morphologique est généralement soumise à un matériel chirurgical, qui est généralement représenté par une zone cutanée avec une ouverture fistuleuse externe et une fibre sous-jacente avec un passage fistuleux. Sur les coupes transversales, le diamètre de course varie de 1 à 5 mm. Parfois, le long de la fistule, des extensions ou des ramifications sont détectées. L'examen microscopique révèle que la paroi de la fistuleuse est formée de tissu conjonctif sclérotique avec des accumulations focales de lymphocytes ou d'infiltration diffuse.

La surface interne de la fistule est représentée par un tissu de granulation de différents degrés de maturité. Dans certains cas, il y a épithélisation partielle de la lumière due au fluage de l'épithélium squameux stratifié de la peau dans la région de l'ouverture externe. Parfois, parmi les infiltrats inflammatoires, des cellules géantes de corps étrangers sont définies, qui se forment principalement autour de petites particules qui pénètrent dans le passage fistuleux de la lumière rectale.

Les symptômes habituels de la fistule rectale sont la présence d'une ouverture fistuleuse (plaie) sur la peau de l'anus, du pus et de l'enflure de l'ichor, qui oblige la patiente à porter une doublure, à laver le périnée ou à prendre un bain assis 1-2 fois par jour. Parfois, l'écoulement est abondant, provoque une irritation de la peau, des démangeaisons. La douleur avec un bon drainage de la fistule complète est rarement une préoccupation, comme le montre la fistule interne incomplète. Elle est causée par un processus inflammatoire chronique dans l’épaisseur du sphincter interne, dans l’espace intersfincter, et par un drainage inadéquat avec l’anus fermé. Habituellement, la douleur augmente au moment du transit intestinal et s'atténue progressivement, car lorsque le canal anal est étiré au moment du passage du faisceau fécal, la fistule interne incomplète est mieux drainée.

Très souvent, la maladie se produit par vagues, le fond d’une fistule existante peut être une exacerbation de l’inflammation dans le tissu adrectal. Cela se produit lorsque la fistule est bloquée par des masses purulentes-nécrotiques ou un tissu de granulation. Un abcès peut survenir, après l’ouverture et la vidange desquelles s’affaiblissent les phénomènes inflammatoires aigus, la quantité de décharge de la plaie diminue, la douleur disparaît, l’état général s’améliore, mais la plaie ne guérit pas complètement, la plaie ne dépasse pas 1 cm de diamètre, écoulement purulent, est l'ouverture externe de la fistule. Dans le cas d'un parcours fistuleux court, l'écoulement est généralement insuffisant. S'il existe un écoulement purulent abondant, il existe probablement une cavité purulente le long de la fistule. Les taches devraient être alarmantes par rapport à la malignité de la fistule.

Pendant les périodes de rémission, les symptômes de la fistule rectale ne sont pas douloureux. L'état général du patient à ce moment est satisfaisant. Avec des mesures d'hygiène minutieuses, la patiente peut ne pas être particulièrement affectée par la présence d'une fistule pendant une longue période. Mais les périodes d'exacerbation, qui se produisent dans 60% des cas, affectent gravement la qualité de la vie. L'apparition de nouveaux foyers d'inflammation, l'implication du sphincter de l'anus dans le processus entraîne l'apparition de nouveaux symptômes de la maladie, un long processus inflammatoire affecte l'état général du patient, l'asthénie, les maux de tête, un manque de performance, une diminution de la performance, la santé mentale, une diminution du pouvoir.

Complications de la fistule rectale

La présence de fistules du rectum, en particulier complexes, avec infiltrats et cavités purulentes, accompagnées d'exacerbations fréquentes du processus inflammatoire, peut entraîner une détérioration significative de l'état général du patient. En outre, il peut exister de graves modifications locales entraînant une déformation importante du canal anal et du périnée, ainsi que des modifications cicatricielles des muscles comprimant l'anus, entraînant le développement d'une insuffisance du sphincter anal. Une autre complication de la paraproctite chronique est la pecténose - modifications cicatricielles de la paroi du canal anal, entraînant une diminution de l'élasticité et du rétrécissement cicatriciel. L’existence prolongée de la maladie (plus de 5 ans) entraîne dans certains cas une malignité de la fistule.

Traitement de la fistule rectale

Traitement de la fistule rectale uniquement chirurgical. Pour les fistules simples, les opérations sont techniquement relativement simples. Plus les fibres musculaires sont «capturées» par la fistule, plus la fistule est difficile et plus l'intervention chirurgicale est difficile. Dans tous les cas, la seule méthode à ce jour est la méthode opératoire, qui vous permet de supprimer radicalement toute la trajectoire fistuleuse et de guérir le patient de la fistule. De plus, pendant le fonctionnement de la fistule, il est souhaitable d’éliminer les hémorroïdes, les fissures anales et d’autres maladies concomitantes, ce qui permet de préserver le patient de toutes les maladies proctologiques, ou du moins de la plupart d'entre elles, à la fois. Le fonctionnement de la fistule est transféré relativement facilement. Après le retrait des fistules, même complexes, le syndrome douloureux n'est pas très prononcé, les patients n'ont pratiquement pas besoin de repos au lit.

En période postopératoire, la patiente est sous la surveillance du personnel médical de l'hôpital de jour du centre pendant plusieurs heures jusqu'à ce que l'état général soit complètement normalisé. Après 4-8 heures, l'examen final est effectué, le bandage est changé, des recommandations détaillées sont données sur l'activité, la nutrition et le soin des plaies, et le patient est libéré à la maison. Après la chirurgie, les patients prennent généralement pendant plusieurs jours des analgésiques non narcotiques (cétanol, cétarol, cétonal, zaldiar). À partir du lendemain de l'opération, les patients prennent au moins deux fois par jour des bains chauds (plus chauds) allongés, qui améliorent le bien-être et accélèrent la cicatrisation des plaies.

Après le bain, un bandage est appliqué avec une pommade au levomikol ou au pasterizan. Avant chaque tabouret, les premiers jours sont pris par des analgésiques et des laxatifs (duphalac, mukofalk, etc.), ce qui facilite la défécation. Après selles, le patient prend un bain d'eau chaude. La guérison complète de la plaie se produit généralement par périodes allant de 25 à 30 jours. Pour les fistules complexes, ces périodes sont allongées. Ici, le principe fonctionne - il est préférable de laisser la plaie guérir plus tard, mais en même temps - avec une lésion sphinctérienne minimale. Cela vous permet de maintenir le tonus normal du sphincter du rectum.

Questions et réponses sur "Fistule"

Question: Bon après-midi. Il y a 3 semaines, j'ai subi une opération pour exciser une fistule rectale. Je fais des bains de permanganate de potassium 2 fois par jour, des bougies à l’argousier et des joints au lévométhyle. La plaie guérit légèrement, mais elle craint que des sécrétions de couleur gris-vert en proviennent, il me semble que ce sont des écoulements purulents.

Question: Bon après-midi. Après la chirurgie pour enlever la paropractite aiguë. Comme le chirurgien a dit ouvert une fistule. J'ai essayé de traiter avec des méthodes folkloriques. Il a pris le bain 1 cuillère à soupe. cuillère de sel de mer dans 1 cuillère à soupe. une cuillerée de soda et 5 litres d'eau - laissez reposer pendant 10 minutes et après avoir inséré une bougie ultraprokt. Pus un peu tout de même va. Après 2 semaines de traitement, du sang est libéré pendant la vidange, mais pas toujours. Je ne ressens pas de douleur lorsque je vide librement les excréments, mais je dois parfois m'asseoir mais je n'essaie pas de forcer. Demander quelle pourrait être la raison, si de poursuivre un tel traitement. Et si vous connaissez des méthodes radicales pour traiter une fistule, écrivez s'il vous plaît? Ou, sauf pour l'opération, il n'y a aucun moyen.

Question: Bon après-midi! J'ai subi une opération d'excision du TSS du rectum avec une ligature. La blessure à l'extérieur n'a pas encore guéri. À la maison, je fais des bains, mets des bougies à l’argousier, j’applique l’onguent Biopin sur la plaie. J'aimerais savoir de votre part qu'il s'est écoulé presque un mois et que je ressens toujours des sentiments désagréables à l'intérieur. Est-ce possible? Après quelle heure pouvons-nous parler de guérison complète?

Question: Bonjour, j'ai une grosse demande pour vous, dites-moi s'il vous plaît? J'ai une fistule dans le rectum. Les médecins ont dit avoir besoin d'une opération, dites-moi, si ce n'est pas fait, peut-on avoir un cancer?

Question: Bonjour! En juin de cette année, elle a subi une opération pour exciser une fistule rectale, le tout cicatrisé pendant un mois et demi, mais une fois par semaine, le passage principal était constamment chanté le long du sphinker, la cicatrice cicatrisée se cassait et du pus coulait à travers. Il y a une semaine, une opération a été réalisée pour exciser le cours principal, la profondeur de l'incision est supérieure à 1 cm-entonnoir. Procédures: peroxyde, iode et lévomikol, mais je vois qu’un talon se forme pendant la guérison, où le pus s'accumule et fait mal. Comment éviter la formation d'une poche pour que la plaie guérisse proprement sans formation de pus. Merci d'avance pour la réponse complète!

Question: Mon mari a déjà une fistule depuis 6 ans: trois fois tout a été opéré après 2 ou 3 mois! Dis moi quoi faire? Entre-temps, appliquez Ichthyol sur le pus en tirant! Déjà, mon mari n'a plus la force de marcher avec des joints d'étanchéité, pas pour moi! Et il n'a que 52 ans!

Douleur de la fistule

Fistula, la fistule (du latin, le mot se traduit par "tube") est un canal qui se connecte les uns aux autres ou avec les organes creux de l'environnement externe ou relie la tumeur à la cavité ou à la surface du corps. En règle générale, la fistule ressemble à un canal étroit recouvert d'épithélium.

Il est habituel de distinguer les fistules, apparues à la suite de certains processus pathologiques, ainsi que les fistules, à la suite d'une intervention chirurgicale effectuée afin de détourner le contenu d'un organe creux spécifique.

Fistule sur gomme

Une fistule sur la gencive est une complication de la parodontite chronique, particulièrement fréquente. Si nous évaluons cette maladie du point de vue de sa gravité, elle est considérée comme la plus dangereuse, car la rééducation après cette maladie dure très longtemps et il est également important de déterminer ce qui a provoqué exactement sa manifestation.

La progression de la maladie provoque la croissance de la granulation. C'est un tissu conjonctif de nature bénigne qui perturbe le processus de guérison. Dans cet endroit, les bactéries se multiplient, c'est pourquoi le pus commence à être libéré. Si vous commencez le traitement de la maladie au stade initial, vous pourrez alors vous en débarrasser relativement rapidement.

Mais en l'absence d'un traitement adéquat en temps voulu, une fistule sur la gencive provoque la destruction des gencives directement autour de la dent et, plus tard, des tissus mous situés à proximité. Au développement de la fistule pus est abondamment attribué, et également liquide avec le sang. Dans le même temps, des granulations poussent sous le processus alvéolaire (le lit osseux de la dent). Par la suite, à cet endroit, une violation de la membrane muqueuse se produit et finalement un passage fistuleux apparaît.

Le principal danger de cette maladie est la possibilité de dommages aux tissus mous du visage. En l'absence de traitement adéquat, la fistule germe à l'extérieur: elle sort essentiellement par la joue. En conséquence, une personne présente un défaut apparent du visage.

Une autre raison du développement de la fistule sur les gencives chez l'homme est la mauvaise qualité du traitement de la carie.

Lorsque le dentiste a l'intention de remplir une dent, il doit nettoyer soigneusement la cavité carieuse, retirer toutes les parties de la dent affectées par la carie et le désinfecter. Si l'action est mal exécutée, l'infection pénètre ensuite dans la dent, qui a été scellée. Les microorganismes se développent activement et la personne souffre de douleur et de processus inflammatoires subséquents autour des gencives.

Le diagnostic de la fistule sur les gencives est effectué par un dentiste. Mais pour une obsedovaniya plus détaillée caractéristiques de la maladie doit être effectuée à l'examen aux rayons X. En effet, lors d’une inspection visuelle, il n’est pas toujours possible de déterminer la gravité de la maladie et son ampleur actuelle. Sur une radiographie, vous pouvez voir à quel point les gencives sont touchées, s'il y a du pus dans d'autres régions et si le périoste a commencé à être touché. Lorsque vous déterminez tous ces points, vous pouvez attribuer un traitement approprié et obtenir un résultat efficace.

Si une fistule sur la gencive est apparue en raison d'une parodontite, il est nécessaire, avant tout, d'éliminer le problème, de traiter la cause de la maladie. Initialement, le médecin nettoie les canaux des dents des dépôts carieux, du pus, puis la cavité dentaire est nettoyée et traitée avec un antiseptique. Après cela, le médecin met un sceau. Après la fin de ce stade du traitement, la manifestation aiguë de la maladie peut être partiellement étouffée. Vient ensuite l’élimination des micro-organismes, pour lesquels on prescrit au patient des préparations spéciales sous forme de pommades et de pâtes.

Aujourd'hui, de nombreuses méthodes modernes de traitement de la fistule sont utilisées: méthode par ultrasons, effet laser, combustion au courant électrique. En outre, le traitement médicamenteux est obligatoire. En même temps que les médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, des antibiotiques sont souvent utilisés.

Si la fistule sur la gencive a une forme sévère, dans ce cas, une intervention chirurgicale est prescrite à la patiente. Même si une personne ne ressent pas la douleur, le pus sort par le passage fistuleux, puis au bout d'un moment, le pus tombe toujours dans le périoste. Avec la défaite du périoste, l'opération doit être effectuée le plus rapidement possible. Par conséquent, l'évolution de la maladie sans douleur est considérée comme la plus dangereuse. En cas de développement de cette maladie, les médecins tentent de sauver la dent du patient et d’éviter par la suite des défauts exprimés des gencives. En outre, une méthode chirurgicale pour traiter une fistule est utilisée si la granulation se dilate trop.

Par conséquent, il est très important de demander de l'aide à temps, car avec une approche de traitement compétente, la fermeture de la fistule intervient en une semaine.

Pour réhabiliter après que la maladie a été plus rapide, il est recommandé d'utiliser certaines méthodes populaires. Par exemple, il est recommandé de se rincer la bouche avec une solution de sel, de décoction de sauge, de camomille et d'eucalyptus.

Fistule rectum

La fistule rectale est une maladie, également appelée paraproctite chronique, caractérisée par une inflammation de la crypte anale, du tissu adrectal et de l’espace interstructif. Dans ce cas, un passage fistuleux est formé, la crypte touchée sert d’ouverture interne. Lorsque l'infection de la fistule se produit de la lumière intestinale. Dans le cours purulent du tissu conjonctif, une paroi est formée. En règle générale, l'ouverture externe de la fistule est ouverte sur le périnée. Le diamètre de la fistule dans la plupart des cas ne dépasse pas un millimètre. La fistule du rectum est souvent un phénomène postopératoire et post-traumatique.

Dans la plupart des cas, la fistule rectale survient chez l'homme après une paraproctite aiguë.

En règle générale, une personne s'adresse à un spécialiste qui se plaint de la présence d'une plaie (l'ouverture fistuleuse) près de l'anus. Habituellement, le pus, ichor, est constamment libéré de cette plaie, ce qui rend la personne très inconfortable. Souvent, la décharge est très forte et, en raison de leur apparence constante, la peau à côté de l'ouverture fistuleuse pique et irrite.

Si la fistule est pleine et, en conséquence, bien drainée, la douleur ne gêne pas la personne. Elle se manifeste par une fistule interne incomplète du rectum. En règle générale, la douleur survient pendant la défécation et après, elle commence à s'estomper progressivement. Le plus souvent, la maladie évolue comme une vague. Parfois, lorsque la fistule aggrave le processus inflammatoire dans le tissu adrectal. L'inflammation se manifeste comme une conséquence du blocage du passage fistuleux par un tissu de granulation ou des masses purulentes nécrotiques. À la suite de tels phénomènes, il se produit un abcès, qui est ensuite ouvert, et après sa vidange, l'état du patient s'améliore. Mais la plaie reste toujours - elle n’a pas plus d’un centimètre de diamètre. À travers cette ouverture externe de la fistule vient ensuite le pus.

Pendant la rémission, le patient ne ressent pas de douleur et s’il respecte scrupuleusement toutes les règles d’hygiène, la fistule ne lui causera pas de gêne. Cependant, lors d'exacerbations, la maladie s'aggrave considérablement. Outre la douleur et l’inconfort liés à la formation de fistules, la patiente souffre d’asthénie, de maux de tête et de troubles du sommeil. Il peut y avoir des problèmes avec la psyché et la puissance chez les hommes.

Si une personne a une fistule rectale, compliquée par la présence d'infiltrats et de cavités purulentes, des exacerbations se produisent assez souvent. En conséquence, l'état général d'une personne peut fortement empirer. En outre, il existe de graves changements dans le caractère local: le périnée, le canal anal peuvent être déformés, les muscles qui compriment l'anus peuvent changer. Le résultat de tous ces phénomènes est l’insuffisance du sphincter anal. Aussi, comme une complication de la maladie peut se produire une pecténose, qui se caractérise par l'apparition de cicatrices dans la paroi du canal anal. Si la fistule n'a pas été traitée pendant de nombreuses années, la maladie peut alors devenir maligne.

Diagnostic de la fistule rectale

En règle générale, le diagnostic de la fistule rectale est effectué après que la patiente a consulté un spécialiste présentant les symptômes pertinents. Le médecin procède d’abord à un examen externe lorsqu’une ouverture externe est détectée (à condition que la patiente ait une fistule complète). Après cela, la palpation du périnée et de la région périanale est réalisée. Le médecin procède également à un examen numérique du rectum et du canal anal. Un spécialiste examine l’histoire du patient en détail.

Après cela, le médecin traitant prescrit d'autres études: un échantillon de colorant est utilisé pour la fistule rectale, la détection de la fistule. De plus, chaque patiente souffrant de fistule doit obligatoirement subir une sigmoïdoscopie afin de déterminer l'état de la muqueuse rectale et de détecter d'autres maladies.

Parfois, l'examen aux rayons X est utilisé comme méthode de diagnostic auxiliaire. Il est également important de différencier la fistule des kystes du tissu adrectal, de l'actinomycose et d'autres types de fistule.

Traitement de la fistule rectale

Le diagnostic de fistule rectale est une affection dans laquelle il existe une indication directe de la chirurgie. Un moment important dans le traitement de la fistule rectale est le moment d'une telle opération. Pour déterminer la durée de l'opération, il est important de prendre en compte l'évolution clinique de la maladie. Donc, s’il ya exacerbation de la maladie et qu’un abcès s’est formé, vous devez d’abord effectuer une autopsie de l’abcès et éliminer le processus purulent.

Cependant, l'opération ne doit pas être différée pendant une longue période, car l'exacerbation sera répétée périodiquement. En conséquence, des cicatrices et une déformation subséquente du périnée et du canal anal peuvent se produire.

S'il y a des infiltrations au cours de la fistule, le médecin prescrit un traitement anti-inflammatoire de la fistule. Au cours du traitement, des antibiotiques et une cure de physiothérapie sont prescrits au patient. Après élimination des infiltrats, le patient doit subir une intervention chirurgicale. Cependant, l'opération n'est effectuée que lorsque la fistule est ouverte.

Plusieurs types d’opérations sont prescrits aux patients atteints de fistule rectale. Ainsi, il est possible de procéder à une dissection de la fistule dans la lumière du rectum, une excision de la fistule dans la lumière du rectum, suivie d'une dissection et d'un drainage des fuites, similaires à l'excision de la fistule et à la suture du sphincter, etc.

Pour choisir le mode opératoire optimal, le médecin est guidé par quelques points. Tout d’abord, il importe où le passage fistuleux soit exactement localisé par rapport au sphincter externe de l’anus. Il est important de prendre en compte le degré de développement du processus cicatriciel, ainsi que la présence d'infiltrats purulents et de cavités dans le tissu adrectal.

Il est important que l'opération ait été réalisée par un coloproctologue expérimenté dans un hôpital spécialisé. En cas d'exacerbation aiguë de la paraproctite chronique, une opération urgente peut être effectuée à l'hôpital de chirurgie générale. Cependant, les traitements ultérieurs doivent être effectués par un médecin hautement spécialisé en raison du risque élevé de complications.

Le plus souvent après la chirurgie chez les patients en tant que complication, une fistule réapparaît et une insuffisance du sphincter anal peut également apparaître. La rechute de la maladie survient en raison du choix erroné du mode opératoire, de son implémentation incorrecte, ainsi que de la survenue d'erreurs dans la récupération postopératoire du patient.

En règle générale, avec une fistule rectale, le pronostic est favorable, sauf s’il s’agit de fistules caractérisées par des rechutes, une inflammation prolongée, des modifications cicatricielles du sphincter, de l’intestin, du tissu pararectal. Par conséquent, pour une guérison complète, il est important de procéder à une intervention chirurgicale à temps.

Prévention de la fistule

Pour prévenir les gencives de la fistule, il est important d’éliminer tous les problèmes de dents à temps et de le faire uniquement avec l’aide de spécialistes. Il existe une règle générale selon laquelle chaque personne devrait passer un examen chez le dentiste deux fois par an. De plus, avec une certaine fréquence (une fois tous les deux ou trois ans), il est nécessaire de prendre des photos de diagnostic des dents précédemment traitées, afin d'éviter d'éventuelles complications le plus tôt possible.

De plus, afin de prévenir la formation de fistules, il est important de maintenir un niveau adéquat d’immunité.

Fistule rectale: symptômes, traitement

L'apparition d'une fistule rectale - un message pathologique entre la lumière intestinale et les tissus environnants - est dans 95% des cas une complication d'une paraproctite mal traitée, accompagnée d'une inflammation du tissu situé autour de l'intestin. Cette formation existe depuis au moins plusieurs mois et se poursuit avec des phases d'exacerbation et de rémission, lorsque la compaction résultant d'une inflammation diminue en taille.

Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur les causes, les types, les méthodes de diagnostic, le traitement et la prévention de la fistule rectale. Ces informations aideront à comprendre l’essence de cette maladie proctologique et vous pourrez poser toutes les questions à votre médecin.

La fistule rectale est une maladie chronique. Son stade initial se présente sous la forme d'une inflammation aiguë de la fibre adrectale, accompagnée de la fonte des tissus environnants et de la libération de pus. Par la suite, ce foyer pénètre dans la cavité de l’intestin, les parois du message pathologique se compactent (c’est-à-dire qu’une fistule se forme) et du pus commence à sortir du rectum.

Cette maladie proctologique provoque chez le patient de nombreux symptômes désagréables, qui affectent l'état de santé général en raison du développement d'une intoxication générale du corps. En l'absence de traitement rapide, la fistule peut entraîner la destruction du sphincter anal et l'incontinence des masses fécales. Une complication plus dangereuse de cette maladie peut devenir un cancer du rectum.

Raisons

Dans la plupart des cas, la fistule rectale se forme en raison de l’inflammation purulente de la fibre pararectale et son apparition indique qu’une paraproctite aiguë ou chronique est déjà présente. Les causes de la formation de fistule sont les suivantes:

  • accès tardif à un médecin avec le développement de la paraproctite;
  • traitement inapproprié;
  • opération incorrecte pour enlever un abcès, accompagné seulement par l'ouverture et le drainage de l'abcès sans la nomination d'un traitement antibiotique correctement choisi.

La paraproctite elle-même est souvent provoquée par une flore mixte:

  • E. coli;
  • staphylocoque;
  • streptocoques.

Dans des cas plus rares, l'inflammation purulente est causée par des agents infectieux spécifiques tels que les agents pathogènes de la tuberculose, de la syphilis, de la chlamydia, de l'actinomycose ou des clostridies.

L'état de l'immunité est tout aussi important pour créer les conditions préalables à la survenue d'une paraproctite et d'une fistule. Chez de nombreux patients, une paraproctite aiguë ou chronique se produit sans formation de fistule dans le rectum, mais en cas de défaillance du système immunitaire, elles se forment. Les conditions suivantes peuvent être les causes de telles violations du système de défense du corps humain:

  • maladies infectieuses spécifiques;
  • selles perturbées: constipation ou diarrhée fréquentes;
  • infections intestinales aiguës et chroniques;
  • antécédents de maladies intestinales: entérite, maladie de Crohn, hémorroïdes, fissures de l'anus, papillite, rectite, cryptite, cancer de l'intestin et colite ulcéreuse.

Espèces

Toute fistule rectale se compose d’une ouverture externe et interne (ou d’une crypte anale endommagée) et d’un passage fistuleux. En fait, cette formation est un tube à deux extrémités creuses (sa forme peut être différente). L'ouverture externe de la fistule se forme à différents endroits: dans l'intestin, dans le vagin, sur la peau autour de l'anus ou des fesses.

Selon le nombre d'ouvertures, une fistule rectale peut être:

  • complet - a deux trous situés sur la peau et la crypte anale (c'est-à-dire que le rectum communique avec l'environnement externe);
  • incomplète - une telle fistule diffère d'une fistule complète en ce qu'elle n'a qu'une ouverture externe dans la muqueuse rectale et que le trajet interne est aveuglément cassé dans l'épaisseur du tissu pararectal (certains experts sont enclins à croire que la fistule incomplète n'est qu'un stade intermédiaire de la formation d'une fistule complète);
  • interne - les deux ouvertures de la fistule s'ouvrent dans le rectum.

En fonction de la zone de l'ouverture fistuleuse interne à la surface de la paroi rectale, les spécialistes de la fistule incomplète se divisent en:

En fonction du site de localisation par rapport au sphincter anal, toutes les fistules du rectum sont divisées en:

  1. Intra spinal (ou muqueux sous-cutané marginal). L'ouverture interne de ces fistules est localisée sur la crypte intestinale, et l'extérieur - est situé près de l'anus. Le cours de ces fistules a une forme droite.
  2. Transsfinkteralnye. Les fistules de telles formations contiennent des poches purulentes, des ramifications dans le tissu adrectal et des modifications cicatricielles causées par la fusion purulente des tissus. Les canaux de ces fistules traversent la partie superficielle, sous-cutanée ou profonde du sphincter.
  3. Extrasfinkteralnye. De telles fistules rectales s’ouvrent dans la zone des cryptes et leur course fait le tour du sphincter externe. La fistule à AVC a une forme sinueuse et contient des poches et des cicatrices purulentes. Dans certains cas, ces fistules ont une forme en fer à cheval et non deux, mais plusieurs trous.

Selon le degré de complexité de la structure, les fistules rectales extrasphinctérielles sont:

  • I - ne contient pas de poches et cicatrices purulentes, a une lumière relativement droite et une petite ouverture interne;
  • II - il y a des cicatrices dans le trou intérieur;
  • III - il n’ya pas de cicatrices sur l’ouverture interne, mais une inflammation de caractère purulent est présente dans les tissus de la fibre;
  • IV - l'ouverture interne de la fistule est dilatée, présente des cicatrices, des infiltrats inflammatoires et des poches purulentes dans les tissus environnants.

Selon le moment de la formation de la fistule rectale peut être:

Les symptômes

Les manifestations de la fistule rectale dépendent de l'emplacement de la fistule à contenu purulent et de l'état du système immunitaire, ce qui déterminera la gravité des manifestations d'une telle formation pathologique.

Après avoir subi une paraproctite chez un patient:

  • douleurs dans l'anus;
  • il y a un trou par lequel le pus est libéré (des traces en seront visibles sur le linge et / ou les vêtements).

Parfois, avec les pertes purulentes, il y a une tumeur sur le tissu, qui apparaît en raison de dommages aux vaisseaux sanguins. Si la fistule n'a pas de sortie externe, le patient ne ressent que de la douleur et / ou un écoulement de la lumière rectale ou vaginale.

L’émergence d’humidité et de pus dans la région de l’aine entraîne l’apparition d’un bain de peau et de son inflammation. En raison de tels changements, le patient se plaint des symptômes suivants:

  • odeur désagréable;
  • rougeur de la peau;
  • éruption cutanée (parfois);
  • sensation de brûlure et de démangeaisons dans l'aine.

Après avoir ouvert la fistule, la douleur devient moins prononcée. Le syndrome de la douleur est plus intense dans les moments où une personne défèque, s'assoit, marche, se lève brusquement de sa chaise ou tousse. Lorsqu'il urine, le patient ressent une sensation de brûlure plus forte au niveau de la peau de l'aine, car les substances présentes dans l'urine provoquent une irritation encore plus grave de la peau endommagée.

Dans le contexte de l'ouverture de la fistule dans la lumière du vagin, les femmes développent souvent des maladies inflammatoires des systèmes urinaire et reproducteur:

En l'absence de traitement rapide, des organes plus anatomiquement localisés peuvent être affectés: uretères, reins, trompes de Fallope et ovaires.

Chez les hommes, la fistule rectale peut toucher les nerfs et les organes génitaux. Dans de tels cas, en plus du développement de maladies inflammatoires de ces structures, le patient présente des signes de diminution de la puissance.

Après exacerbation, les symptômes de la fistule rectale deviennent presque cachés ou les manifestations de la maladie disparaissent complètement pendant un certain temps. Les rechutes sont dues au blocage de la lumière fistuleuse par des masses ou des granulations nécrotiques. Ce développement de la maladie peut entraîner la formation d'un abcès, qui peut ensuite être ouvert par lui-même. Après le drainage du foyer purulent, ses symptômes sont complètement éliminés - la douleur devient à peine perceptible et la quantité de pertes purulentes diminue de manière significative. Cependant, après la guérison complète de la cavité, les symptômes réapparaissent après un certain temps.

Sur le fond d'accumulation de pus, le patient présente des signes d'intoxication générale:

  • fièvre (jusqu'à 40 ° C);
  • la faiblesse;
  • irritabilité excessive;
  • troubles du sommeil;
  • perte d'appétit, etc.

Pendant la rémission, le patient ne change pas l'état de santé général et, s'il est en mesure de suivre scrupuleusement les règles de l'hygiène personnelle, les exacerbations ne surviennent pas pendant une période de temps considérable. Cependant, ce fait ne doit pas conduire à reporter la visite chez le médecin à plus tard, car toute maladie chronique peut avoir diverses conséquences négatives.

Complications possibles

Pendant une période prolongée, la fistule rectale peut causer:

  • Déformation du sphincter anal et modification de l'état des muscles entourant cette région anatomique. En conséquence, le patient développe une déficience du sphincter rectal.
  • Dans certains cas, des processus inflammatoires et nécrotiques se produisant dans la région adrectale provoquent la croissance du tissu conjonctif (cicatrices) et le rétrécissement du canal anal.
  • La complication la plus grave de la fistule rectale peut être un cancer de cette partie de l'intestin.

Diagnostics

Dans le plan de diagnostic, mené pour identifier la fistule rectale, en plus de l'examen et de l'entretien avec un médecin, incluent divers types d'études instrumentales.

Après avoir interrogé le patient et clarifié certains détails de ses plaintes, le proctologue l'examine dans un fauteuil spécial. Au cours de l'examen, le médecin attire l'attention sur les points suivants:

  1. Identifiez l'ouverture externe avec une fistule complète. Quand il est détecté, une pression est exercée sur la zone entourant le passage fistuleux ouvert avec les doigts. Dans ce cas, un exsudat de caractère muqueux ou purulent est émis.
  2. Détection de deux passages fistuleux externes. Lors de l'examen de l'aine, le médecin peut détecter deux trous dans la peau, à partir desquels le secret est sécrété. Dans de tels cas, un diagnostic présomptif est posé sur une fistule en fer à cheval du rectum.
  3. Détection de multiples ouvertures fistuleuses externes. Si plus de 2 passages fistuleux sont détectés dans la région de l'aine, le médecin peut alors conclure que la maladie a été causée par des infections spécifiques et prescrire des études supplémentaires pour les identifier et poursuivre le traitement.

La nature de l'écoulement de la fistule est plus souvent purulente. Ils sont généralement de couleur jaune et n'ont pas d'odeur fétide prononcée.

Si la formation de la fistule rectale est provoquée par l'agent responsable de la tuberculose, l'écoulement de la fistule a une consistance liquide et, dans l'actinomycose, il est minuscule et maigre. L'apparition de sang ou de pertes sanguines peut indiquer des dommages au vaisseau sanguin ou le développement d'un cancer. Dans ce cas, des études supplémentaires sont attribuées à la patiente pour confirmer ou infirmer le processus de malignité de la fistule.

En cas de fistules incomplètes du rectum, le patient n'a qu'une évolution fistuleuse interne et ne peut être détectée que lors d'un examen proctologique. Pour ce faire, le médecin peut effectuer un test au doigt.

Pour évaluer la structure de la fistule, celle-ci est sondée à l'aide d'un instrument chirurgical spécial. Une telle étude permet de déterminer:

  • forme
  • longueur
  • l'emplacement du passage fistuleux par rapport à l'anus;
  • la présence de modifications cicatricielles et / ou de poches purulentes.

Pour identifier l'emplacement du passage fistuleux externe dans certains cas cliniques, une anoscopie et des tests utilisant des colorants (par exemple, le bleu de méthylène) sont effectués. Même si ces procédures de diagnostic ne fournissent pas les données cliniques souhaitées, une fistulographie est réalisée pour détecter une évolution fistuleuse. Cet examen aux rayons X est effectué à l'aide de colorants (par exemple un composé iodé soluble dans l'eau ou huileux).

En plus des méthodes de diagnostic ci-dessus, une sigmoïdoscopie est prescrite au patient. Avec l'aide d'une telle étude, un médecin peut:

  • évaluer l'état de la membrane muqueuse du rectum;
  • détecter les signes d'inflammation;
  • détecter des tumeurs.

Parfois, pour exclure d’autres maladies du rectum, une irrigoscopie est prescrite à un patient avec une suspension de baryum injectée dans la lumière intestinale.

Dans les cas cliniques difficiles, une sphinctérométrie est réalisée pour évaluer l'état du sphincter, qui peut être affecté par des processus inflammatoires et purulents. Si nécessaire, une échographie ou une tomodensitométrie est recommandée chez une patiente présentant une fistule du rectum.

Pour évaluer la gravité de l’état de santé général du patient, les tests de laboratoire suivants sont effectués:

Pour exclure les diagnostics erronés, un diagnostic différentiel est réalisé pour les patients atteints des maladies suivantes:

  • passage épithélial coccygien;
  • kyste du tissu adrectal;
  • cancer du rectum;
  • ostéomyélite des os du bassin.

Traitement

Les mesures thérapeutiques dans la grande majorité des cas dans la lutte contre la fistule rectale sont inefficaces et ne conduisent qu'à la chronicité du processus inflammatoire-purulent qui provoque la formation d'une fistule. C'est pourquoi le traitement d'une telle maladie ne devrait être que radical, c'est-à-dire chirurgical.

Après le début de la rémission, il est irrationnel de procéder à une opération chirurgicale car, à ce stade, le médecin ne verra pas de directives claires sur la manière de prélever des tissus.

  • Les interventions planifiées peuvent être réalisées avec l'apparition d'un abcès - abcès rectal. Pour cela, le chirurgien l'ouvre et le draine.
  • Ensuite, on assigne au patient un traitement antibiotique massif visant à éliminer l’agent responsable de la maladie. Le choix des médicaments dépend de la raison de la formation d'une fistule et les antibiotiques sont introduits non seulement par voie orale et par voie parentérale, mais également sous forme de solutions de lavage du système de drainage créées pendant l'opération.
  • Pour accélérer l’apparition de l’effet thérapeutique requis et en l’absence de contre-indications, on prescrit à la patiente une physiothérapie (rayons UV et électrophorèse).

Après l'élimination de tous les processus inflammatoires aigus, le patient effectue l'opération suivante. Pour enlever la fistule, différents types d'interventions chirurgicales peuvent être pratiqués, visant à disséquer ou à exciser complètement le tissu fistuleux. Si nécessaire, pendant l'opération, le médecin peut effectuer:

  • fermeture du sphincter;
  • drainage des poches purulentes;
  • déplacement du lambeau musculo-muqueux ou muqueux des tissus pour la fermeture complète du trajet interne formé de la fistule rectale.

Le choix de l'intervention dépend du cas clinique. Souvent, la portée de l’opération est connue après le début de celle-ci, c’est-à-dire après que le chirurgien a pu évaluer visuellement la localisation de la fistule, la présence de phoques et de fuites purulentes, la gravité des lésions cicatricielles dans la région adrectale.

Après avoir pratiqué l'opération, le patient doit se conformer à toutes les recommandations du médecin:

  • prendre des médicaments prescrits et des laxatifs;
  • limiter l'activité physique et ne l'étendre qu'après avoir consulté un médecin;
  • suivre un régime alimentaire spécial pour prévenir la constipation, aggraver la période postopératoire et nuire à la cicatrisation de la surface de la plaie postopératoire.

Une cicatrisation complète des tissus après l'ablation de la fistule a lieu environ 20 à 30 jours plus tard. Pour les fistules situées au plus profond de la maladie ou présentant une évolution compliquée, cette période peut être considérablement allongée.

Les complications possibles après l'ablation chirurgicale de la fistule rectale peuvent être:

  • défaillance du sphincter anal;
  • fistule rectale récurrente.

La probabilité de leur survenue dépend en grande partie de la justesse du choix et de la conduite d'une méthode d'intervention chirurgicale particulière, du respect des recommandations du médecin en période postopératoire et du niveau de qualification du chirurgien.

Prévisions

Le pronostic de la fistule rectale dépend de la gravité de la maladie:

  • En règle générale, après le retrait rapide et réussi des fistules intrasphynctérales et à basse transsphincter, le patient récupère complètement et ne présente pas de complications graves.
  • Avec les fistules transsphinctères profondes et les fistules extrasfynctérales, des récidives se produisent souvent après l'intervention.
  • Des prédictions plus négatives sont observées avec une fistule rectale à écoulement long.

La formation de poches purulentes et de rétrécissements réduit considérablement les chances de guérison rapide et complète du patient.

Prévention

Les principales mesures préventives qui empêchent la formation de fistule visent à prévenir la paraproctite:

  1. Conception appropriée des menus et lutte contre la constipation.
  2. Traitement opportun des maladies des intestins et d'autres organes du système digestif.
  3. Réduire le nombre de stress psycho-émotionnel et physique.
  4. Se débarrasser des mauvaises habitudes.

Quel médecin contacter

Si vous ressentez des douleurs dans l'anus et des pertes purulentes ou nature sukrovichnogo devrait contacter le proctologist. Après avoir effectué l'examen et interrogé le patient afin de clarifier le diagnostic, le médecin vous prescrira un certain nombre d'études de laboratoire et d'instruments; recherche de l'évolution fistuleuse avec tests de contraste, anoscopie, radioscopie, échographie, tomodensitométrie, etc. Si vous suspectez une tuberculose ou une syphilis, la patiente a besoin des conseils d'un médecin spécialiste de la tuberculose ou d'un vénéréologue.

La fistule du rectum affecte de manière significative non seulement le bien-être, mais également la qualité de vie du patient. Cette maladie du rectum est chronique et, en l’absence de traitement moderne et approprié, peut entraîner des problèmes d’écoulement fécal, d’incontinence fécale, de complications purulentes et de malignité de la lésion du tissu rectal et de la fibre pararectale.

Transfert "Dialogues avec le médecin", le numéro sur "Fistule du rectum":

Vous Aimez Sur Les Ulcères D'Estomac