Douleur abdominale au dessus du nombril

Si une personne s'inquiète de la douleur au centre de l'abdomen supérieur, la localisation nécessite alors une projection sur la paroi abdominale antérieure de ces organes. Lors de l'évaluation du syndrome douloureux, il est nécessaire de réfléchir à la possibilité de sensations réfléchies de la colonne thoracique inférieure et des organes thoraciques.

Emplacement de la zone

La zone médiane de la partie supérieure (plancher) de l'abdomen s'appelle l'épigastrium (epigastrium). Il commence à partir du sternum et descend jusqu'à la ligne conditionnelle au-dessus du nombril reliant les côtes inférieures. Gauche et droite est limitée par des arcs côtiers. Le bord extérieur des muscles droit de la partie supérieure est divisé en une zone centrale et un hypochondre.

L'anatomie topographique suggère que l'épigastre comprend:

  • environ un tiers de l'estomac;
  • bulbe et duodénum supérieur;
  • la jonction du duodénum au jéjunum;
  • lobe gauche du foie;
  • vésicule biliaire et conduits partiellement;
  • dessus des reins;
  • la tête et le corps du pancréas;
  • aorte abdominale avec tronc coeliaque;
  • une petite partie du sac de coeur (péricarde);
  • plexus coeliaque des fibres nerveuses et des nœuds;
  • veine cave inférieure.

Au sommet de l'épigastre et toute la cavité abdominale est séparée de la poitrine des muscles puissants du diaphragme. À travers elle, à travers l’ouverture spéciale à l’estomac, correspond à l’œsophage. Les boucles des intestins sont bien ajustées.

La zone sous-costale droite comprend des projections: le foie avec une partie de la vésicule biliaire, la flexion du côlon, le rein droit avec la glande surrénale. L'hypochondre gauche comprend: le fond, le cardia de l'estomac et une partie du corps, la rate, une partie du lobe gauche du foie, la queue du pancréas, le rein gauche.

Les douleurs abdominales au-dessus du nombril couvrent les zones centrale et latérale de l'étage supérieur. Nous considérons les caractéristiques des lésions organiques aiguës et chroniques qui causent ce symptôme.

Douleur dans la pathologie de l'estomac et du duodénum

Une douleur paroxystique soudaine au milieu de l'abdomen apparaît au milieu d'une gastrite aiguë, d'une intoxication alimentaire, d'un ulcère perforé. L'intensité de la douleur de la gastrite est plus faible qu'avec un ulcère. Ils suivent les apports alimentaires, l’alcool, les substances et produits toxiques.

Causée par une contraction musculaire, un spasme. Accompagné par des éructations, brûlures d'estomac, vomissements contenu acide. Peut irradier vers le nombril, dans l'hypochondre.

Lors de la pénétration, les patients sont souvent dans un état de choc douloureux: ils pâlissent, ils sont couverts de sueurs froides et collantes, la pression artérielle diminue et un pouls souvent faible et faible est déterminé. Caractérisé par la position forcée avec ses mains pressées au ventre. En raison du développement de la péritonite avec une pression sur l'estomac, les muscles sont raides et tendus.

La perforation survient plus souvent lors d'une exacerbation de l'ulcère peptique. Mais il existe des ulcères "muets" qui se manifestaient auparavant imperceptiblement pour le patient et ne sont détectés que lors de complications graves. Chez les hommes, la perforation de l'ulcère est enregistrée plus souvent que chez les femmes 8 fois. Cela affecte les jeunes et les gens d'âge moyen.

Dans le cours chronique de la gastrite et de l'ulcère gastroduodénal, des exacerbations surviennent au printemps et à l'automne, lorsque l'alimentation est perturbée, dans des situations stressantes. Les douleurs au milieu de la partie supérieure de l'abdomen sont ressenties comme constantes, douloureuses et sourdes.

Une inflammation dans l'estomac apparaît une demi-heure après le repas et une duodénite, un ulcère duodénal - pas plus tôt qu'une heure et demie ou la nuit, le matin à jeun. Manger "apaise" l'estomac avec une acidité élevée. Les patients soulagent les douleurs nocturnes en buvant du lait chaud.

À l'état hypoacide, la douleur est moins grave mais plus persistante. La fonction intestinale est altérée. Préoccupé par la diarrhée fréquente, ballonnements, lourdeur. Les patients sont prédisposés aux infections et au développement de la gastro-entérite.

L'ulcère peptique provoque une altération de la motilité de l'estomac et des intestins, raison pour laquelle les patients souffrent souvent de constipation. Le long cours de l'ulcère gastrique est accompagné d'une perte d'appétit, de nausées, d'une perte de poids, du développement d'une anémie ferriprive, d'une hypovitaminose.

A l'état hyperacide, le cours est plus favorable, l'appétit est préservé. Caractérisé par des nausées et des vomissements au plus fort de l'attaque, ce qui soulage la douleur. Habituellement, avec l'accumulation de suc gastrique pendant la nuit, cela se produit le matin. Les jeunes femmes ont même des soupçons de grossesse. Les vomissements sont plus fréquents chez les alcooliques chroniques.

La probabilité de renaissance dans une tumeur cancéreuse est maximale dans le contexte de gastrite atrophique, ulcères à acidité réduite. Dans ce cas, la douleur dans l'abdomen au-dessus du nombril n'est pas associée à la prise de nourriture, constante, aggravée la nuit.

Comment le foie et la vésicule biliaire font-ils mal?

L'hépatite - inflammation du parenchyme hépatique - ne provoque pas de douleur intense, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur, de distension de l'épigastre et de l'hypochondre droit. La maladie provoque la perte de toutes les fonctions du corps.

Par conséquent, une intoxication grave se manifeste: fièvre, nausée, vertiges. La diarrhée est une conséquence d'une violation de la synthèse des enzymes digestives. L’échec de l’équilibre hormonal au long cours de l’hépatite entraîne la stérilité chez les hommes et les femmes adultes.

La lésion du foie, en plus de la douleur, est caractérisée par les signes suivants. Couleur jaune de la peau, de la sclérotique, des muqueuses - en raison d'un débit de bile altéré et de la destruction des hépatocytes. Les matières fécales deviennent claires et l'urine s'assombrit en raison du métabolisme altéré du pigment de la bilirubine.

Manifestations d'hypertension portale - augmentation de la pression dans les vaisseaux de la veine porte (avec cirrhose):

  • varices de l'œsophage, paroi abdominale antérieure ("la tête d'une méduse");
  • ascite dans la cavité abdominale (accumulation de liquide);
  • rate hypertrophiée en raison du dépôt d’une partie du sang.

L'encéphalopathie hépatique - fatigue, apathie, somnolence et altération de la conscience, y compris le coma, est associée à la cessation de la désintoxication et à l'effet des scories toxiques sur le cerveau. La colique hépatique est appelée épisode de douleur causée par un spasme ou une altération de la perméabilité de la vésicule biliaire et des conduits. Ils sont causés par la promotion du calcul ou de la dégradation de la régulation nerveuse des muscles lisses (dyskinésie).

La maladie des calculs biliaires se manifeste par des douleurs crampes sous les côtes à droite avec irradiation dans l'épigastre, dans la poitrine jusqu'au niveau de la clavicule, dans l'épaule, l'omoplate. En même temps, il y a des nausées, des vomissements, de l'amertume, qui ne soulagent pas le patient. L'attaque peut durer plusieurs heures, accompagnée de fièvre, de frissons, de faiblesse, de mal de tête.

Les dyskinésies de type hyper ou hypokinétique sont caractéristiques des personnes nerveuses, émotives et sujettes à l’inconfort. Le patient ressent soit une douleur à court terme, soit une douleur sourde causée par un étirement et un débordement de bile. Le symptôme est considéré comme un précurseur de la cholécystite.

Cholécystite aiguë - inflammation de la paroi de la vésicule biliaire, souvent associée à la présence de calculs, appelée alors calcaire. Le début est généralement soudain, la nuit. Les femmes grasses sont les plus sensibles à la maladie. En cas d'évolution chronique, les crises sont déclenchées par une violation du régime alimentaire (aliments gras et frits), de l'exercice, du stress et des tremblements lors du transport.

Chaque exacerbation provoque des accès de douleur dans la partie supérieure de l'abdomen droit. Pendant la période intermédiaire, les patients ressentent des douleurs sourdes dans l'abdomen, le dos, des nausées, des brûlures d'estomac, des selles instables, des flatulences, des démangeaisons de la peau. Maux de tête, insomnie, faiblesse, perte de mémoire.

Une attention particulière est portée à la possibilité de lésion du foie. Les médecins doivent trouver d'urgence pourquoi leur estomac leur fait mal lors d'un accident, d'une chute du corps, d'un accident. L'organe est endommagé par une fracture des côtes, la capsule est déchirée par un choc mécanique.

La douleur est localisée chez la victime dans la partie supérieure de l'abdomen, irradiant vers la clavicule droite, l'omoplate. L'intensité dépend de la gravité des dégâts. Un symptôme typique de «Vanka-Vstanka» est une augmentation de la douleur en position horizontale et un affaiblissement en position sédentaire, de sorte que la victime refuse toujours de se coucher.

Les lésions hépatiques sont dangereuses en raison du développement d'une hémorragie interne massive. Il ne peut pas s'arrêter spontanément, le sang se mélange à la bile et perd sa capacité à se coaguler. Chez l'homme, la pâleur augmente, la pression diminue, la sueur collante apparaît sur la peau. La condition est la vie en danger. Des mesures d'urgence sont nécessaires.

Douleur dans la pathologie du pancréas

Les maladies du pancréas provoquent des douleurs abdominales au-dessus du nombril. Ils peuvent irradier vers les hypochondries droite et gauche, dans le dos, les omoplates, la colonne vertébrale, dans la zone ombilicale. Souvent décrit par les patients comme "zona".

Dans l'inflammation aiguë (pancréatite) apparaissent soudainement. Avant la consommation d'alcool, les aliments gras et frits, trop manger. Les douleurs sont très intenses, accompagnées de nausées et de vomissements répétés sans soulagement.

Les enzymes qui pénètrent dans le sang causent une intoxication grave. À l'examen, on détecte une cyanose du visage et des extrémités, des hémorragies ponctuelles sur l'abdomen, les fesses et des douleurs aiguës à l'abdomen.

La pancréatite chronique se manifeste en fonction du degré de lésion organique:

  • inflammation de la tête de la glande et du corps - donne une image des douleurs du côté droit s'étendant dans la cavité abdominale, la poitrine, l'omoplate et le dos;
  • lorsqu'elle est localisée uniquement dans la queue et le corps - à partir de l'hypochondre gauche et de l'épigastre, la douleur s'est propagée vers le côté gauche, l'omoplate;
  • les douleurs sont caractéristiques de l'inflammation totale.

L’aggravation est provoquée par une douleur «coupante, forante», aggravée par la position couchée vers le soir. La faim aide à soulager la douleur. Parmi les autres signes sont à noter:

  • diarrhée plusieurs fois par jour avec des restes de particules non digérées et un film gras dans les masses fécales (les patients s'aperçoivent qu'ils sont mal lavés aux toilettes);
  • augmentation de la production de salive;
  • éructations;
  • des nausées et des vomissements;
  • des ballonnements;
  • perte d'appétit avec aversion pour les aliments gras;
  • perdre du poids

Une tumeur maligne du pancréas est souvent localisée dans la tête. La croissance de l'éducation sert d'obstacle mécanique à la sortie de la bile, les enzymes de la glande elle-même. Par conséquent, les symptômes cliniques sont détectés tôt dans les attaques de coliques biliaires, jaunisse prolongée avec une teinte de bronze.

La localisation du cancer dans le corps ou dans la région de la queue de la glande permet de tomber malade beaucoup plus tard. Parfois, avant l'apparition du syndrome douloureux prononcé, le patient constate une diminution de l'appétit, une sensation de lourdeur dans l'épigastre et juste au-dessus du nombril, des nausées, des éructations, des ballonnements.

Douleur dans les lésions de la rate

La douleur se forme en étirant la capsule de la rate. Il se caractérise par une innervation massive, répond au gonflement et à l'élargissement du corps. L'abcès et l'infarctus de la rate peuvent également causer de la douleur. L'intensité est plus adaptée à la sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche et l'épigastrie.

Une rate élargie se produit:

  • dans les maladies infectieuses aiguës et chroniques (tuberculose, mononucléose infectieuse, paludisme, état septique);
  • hémolyse massive des érythrocytes (anémie hémolytique, hémodialyse prolongée);
  • dépôt sanguin et augmentation stagnante due à l'hypertension portale;
  • maladies auto-immunes (lupus érythémateux systémique);
  • maladies du sang (lymphomes, leucémie lymphocytaire, leucémie myéloïde).

Le syndrome d'hypersplénisme se manifeste en plus de la douleur: diminution du nombre de cellules sanguines (pancytopénie), anémie sévère (pâleur, essoufflement, faiblesse, vertiges), tendance aux infections et aux saignements.

Ligne blanche abdominale douleur

La ligne blanche s'appelle l'entrelacement des faisceaux tendineux des muscles abdominaux larges. Il s'étend verticalement du sternum à l'articulation pubienne. Les points faibles sont les trous où passent les vaisseaux et les nerfs.

La douleur dans la partie supérieure du centre de l'abdomen masque l'une de ces maladies. Une différence significative dans le diagnostic est le manque de communication avec l'heure de réception et la nature de la nourriture, qui augmente après la charge sur les muscles de la presse, la toux, la tension, le rire.

Tout d'abord, le tissu adipeux pénètre dans le défaut. Avec elle, les terminaisons nerveuses du plexus solaire peuvent pénétrer dans l'anneau herniaire. Cela forme la cause de la douleur. Le développement ultérieur est accompagné par le renflement d'une feuille de péritoine et la formation d'un sac hernial.

Les hernies épigastriques n'atteignent pas les grandes tailles. Ils sont détectés au cours de l'infraction, lorsqu'une partie du sac herniaire, après une diminution de la pression intra-abdominale, n'a pas le temps de s'installer dans l'entrée. Dans le "piège" peut obtenir le mur de l'estomac, les intestins, l'épiploon, la vésicule biliaire. La formation douloureuse locale est palpée. Éliminer l'infraction est nécessaire avant la formation de nécrose.

Douleur dans l'estomac avec infarctus du myocarde

Infarctus du myocarde - une maladie du muscle cardiaque, privé de sang et d'oxygène. Zone formée dans le myocarde avec des zones de nécrose et d'ischémie. Une des options pour un flux atypique est la forme gastalgique. C'est le plus caractéristique de la lésion de la paroi postérieure du ventricule gauche.

Par nature, il est impossible de distinguer les maladies épigastriques. Des symptômes supplémentaires aident au diagnostic:

  • dyspnée au repos ou avec peu d'effort;
  • palpitations, arythmie;
  • réaction de pression artérielle;
  • manque de communication douleur avec la prise de nourriture.

Douleur dans l'anévrisme de l'aorte abdominale

Si, après 50 ans, une personne se plaint de douleurs épigastriques, on peut supposer qu'elle souffre de lésions athérosclérotiques significatives sous la forme de dépôts de plaques de cholestérol dans la paroi de l'aorte abdominale.

La perte d'élasticité de la surface d'un grand vaisseau passant dans la zone épigastrique contribue à la formation progressive d'une dilatation avec des parois plus fines. Autour du tissu anévrisme s'enflamme. Pour les grandes tailles, il est capable de presser l'estomac, la veine cave inférieure, les intestins et le foie.

Lorsque vous appliquez une pression sur la colonne vertébrale, des troubles sensoriels et une paralysie des jambes sont possibles. Les douleurs s'inquiètent pendant plusieurs heures. Apparaître en fin d'après-midi ou la nuit. L'anévrisme est détecté par la palpation de l'abdomen sous la forme d'une grosse tumeur à pulsations.

Douleur causée par une ostéochondrose de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose est formée par des modifications dégénératives des disques entre les vertèbres. Dans ce cas, une personne développe une douleur chronique dans la partie supérieure de l'abdomen, ressemblant à une gastrite. Ils ne sont pas amplifiés en mangeant, mais en tournant le corps, le travail physique s'apaise sensiblement après un repos. Le médecin identifie les points les plus douloureux à la palpation de la zone paravertébrale.

Exiger une attention particulière à la douleur dans l'abdomen et la colonne vertébrale chez les femmes enceintes pendant une longue période. Si la colonne vertébrale d’une femme n’est pas habituée à un effort physique, la gravité du fœtus est perçue avec difficulté. Les douleurs sont causées par des entorses des articulations intervertébrales. Ils passent après l'accouchement.

Les types modernes d’examen permettent d’identifier la cause et de préciser la nature des lésions des organes de la partie supérieure de l’abdomen. Il n'est pas recommandé aux patients de supporter et d'essayer indépendamment d'être traités. Cela peut provoquer des complications et compliquer le traitement ultérieur.

Douleur au-dessus du nombril

Informations générales

Une douleur au-dessus du nombril peut être le signe d'une maladie grave. Déterminer les causes de la douleur au-dessus du nombril est souvent une tâche très difficile pour votre médecin. Dans certaines situations, même une étude détaillée cohérente des causes de la douleur est impossible. Souvent, une bonne expérience du médecin traitant est nécessaire pour le diagnostic qualitatif et la prescription du traitement, car parfois, l’image de la maladie n’est pas claire.

Douleur au dessus du nombril en cas de maladie

La douleur juste au-dessus du nombril est généralement associée à des problèmes d'estomac. Parmi les auteurs de cette douleur peuvent être les maladies suivantes:

augmentation de l'acidité de l'estomac.

La douleur persistante dans cet endroit informe sur les problèmes du duodénum, ​​du pancréas et de la vésicule biliaire.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de la gastrite aiguë:

sensations désagréables "sous la cuillère";

douleur au-dessus du nombril;

Les muqueuses, la peau ont une teinte pâle, sur la langue - une floraison grise, la sécheresse de la bouche. La douleur peut également survenir la nuit, obligeant le patient à se réveiller et à prendre de la nourriture, des médicaments. La douleur disparaît généralement dans les 30 premières minutes après avoir mangé.

Moins spécifiques, mais communs dans les symptômes de l'ulcère peptique sont:

lourdeur après avoir mangé;

sensation de plénitude dans l'estomac;

soulager les vomissements;

perte d'appétit, poids corporel;


Cancer de l'estomac

Les symptômes cliniques du cancer gastrique dans les premiers stades de la maladie sont incertains. Non seulement les patients eux-mêmes, mais également leurs médecins, les considèrent souvent comme une manifestation de la gastrite et, sans procéder à un examen gastrologique complet, se limitent à la prescription de médicaments appropriés.

Dans le même temps, après avoir soigneusement analysé les plaintes, on peut déceler un certain nombre de symptômes alarmants concernant le diagnostic de cancer. Dans le syndrome des petits signes, y compris un certain nombre de symptômes communs et locaux, dont l'identification permet de suspecter un patient atteint d'un cancer gastrique. Ceux-ci comprennent:

Un changement dans le bien-être du patient, qui est détecté plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant de consulter un médecin, se manifeste par l'apparition d'une faiblesse générale déraisonnable, une diminution de la capacité de travail et une fatigue rapide.

diminution persistante non motivée de l'appétit ou une perte totale de celui-ci pouvant aller jusqu'à l'aversion pour la nourriture;

Phénomènes d '"inconfort gastrique": perte de sentiment physiologique de satisfaction de manger, sensation de satiété dans l'estomac même après une petite quantité de nourriture, ainsi qu'une sensation de lourdeur, de propagation, parfois de douleur dans la région épigastrique et au-dessus du nombril, occasionnellement de nausées et de vomissements;

perte de poids progressive déraisonnable, accompagnée d'une pâleur de la peau, non explicable par d'autres maladies;

dépression mentale - perte de joie de vivre, intérêt pour l'environnement, travail, apathie, aliénation.

Le duodénum est la première section de l’intestin grêle d’une longueur d’environ 25 cm, qui reçoit les aliments de l’estomac. Les ulcères se produisent ici plus souvent que dans l'estomac, mais la douleur du duodénum est indiscernable de l'estomac.

Pancréatite

La pancréatite est un groupe entier de maladies du pancréas. Dans le même temps, l'organe s'enflamme, mais les enzymes ne cessent pas de s'y distinguer. Mais ils ne tombent pas dans le duodénum, ​​comme cela se produit chez une personne en bonne santé, mais commencent à être activés dans la glande elle-même. Dans ce cas, le traitement peut être effectué avec des médicaments ou de manière chirurgicale.

La douleur est la principale manifestation de la pancréatite: dans la moitié supérieure droite de l'abdomen - avec la défaite de la tête pancréatique. Des douleurs dans l'estomac et au-dessus du nombril surviennent lorsque le corps du pancréas est principalement touché et dans l'hypochondre gauche, lorsque la queue du pancréas est endommagée. Il y a un amincissement de la chaise. Le nombre de selles en volume augmente. Le tabouret a une odeur désagréable et une consistance mousseuse.

Dans certains cas, un régime alimentaire associé à une pancréatite chronique est bien associé à un traitement médicamenteux. En particulier, cela concerne l'exacerbation de la forme chronique. Mais il convient de rappeler que tel ou tel médicament ne devrait être prescrit que par un spécialiste expérimenté, après un diagnostic précis.

Autres raisons

La duodénite est caractérisée par une douleur dans la région épigastrique et au-dessus du nombril - un caractère constant et terne ou semblable à un ulcère, une sensation de plénitude ou de distension dans le haut de l'abdomen après avoir mangé, une perte d'appétit, des nausées et parfois des vomissements. La palpation marque une douleur profonde dans la région épigastrique.

La duodénite chronique peut être primaire et secondaire. La duodénite chronique primaire survient avec un régime alimentaire inadéquat (alimentation aiguë, irritante, des aliments chauds, alcool), le tabagisme.

Il y a une duodénite chronique secondaire, elle se développe dans le contexte de maladies inflammatoires déjà existantes, telles que la gastrite chronique, l'ulcère duodénal; traitement inapproprié de la duodénite aiguë. La duodénostase joue un rôle majeur dans le développement de la duodénite secondaire - motilité insuffisante duodénale due à une obstruction ou à un péristaltisme médiocre.

La prévention de la duodénite devrait comprendre un régime alimentaire complet et régulier, la restriction des aliments aigus et irritants, l'alcool, la détection et le traitement rapides des maladies de l'appareil digestif et des maladies parasitaires.

Douleur près du nombril sur la gauche cause

La douleur au nombril est un symptôme courant et est révélatrice de certains problèmes de santé. L'intensité et l'irradiation de telles douleurs dans le nombril peuvent être différentes, mais même avec un léger inconfort douloureux, il ne faut pas traiter le symptôme comme une bagatelle. Après tout, chaque signal que le corps nous donne indique une mauvaise santé, sous une forme ou une autre. Dans la zone du nombril sont projetés:

  • côlon transverse
  • boucles de l'intestin grêle
  • ulcère duodénal horizontal ascendant et inférieur
  • grosse glande
  • uretère et rein supérieurs
  • plus grande courbure de l'estomac (avec omission de l'estomac)

Les causes de la douleur dans l'abdomen près du nombril sont le plus souvent enracinées dans les maladies de l'intestin grêle. Un fonctionnement inadéquat du jéjunum entraîne une perturbation des processus d'absorption des nutriments, ce qui affecte inévitablement la condition humaine. Par conséquent, la douleur persistante au niveau du nombril est un signal pour les visites urgentes chez le médecin, en particulier s’il ya des symptômes supplémentaires, que nous verrons plus loin.

Les causes les plus probables de douleur dans la région ombilicale sont les maladies suivantes:

Chacune de ces maladies, en plus de la douleur près du nombril, donne une image précise des symptômes. Par conséquent, vous devez vous concentrer sur les modifications de tout type dans le fonctionnement du corps et expliquer à votre médecin tous les symptômes.

Douleur autour du nombril due à une obstruction du jéjunum

L’obstruction du jéjunum est une maladie redoutable qui entraîne la mort du patient en cas de retard indu du traitement. Le blocage de la lumière intestinale peut être de nature mécanique (calculs biliaires, tumeur, ver rond) ou dû à une compression externe (adhérences, torsion de l'intestin). Chez les patients pédiatriques et les jeunes, l'obstruction peut être due à une invagination - l'introduction d'une boucle intestinale dans l'intestin adjacent.

Douleurs crampes observées cliniquement dans la région ombilicale avec une intensité croissante et une diminution de l’écart entre les contractions. Des vomissements répétés, qui ne soulagent que légèrement l’état du patient, accompagnent le syndrome douloureux - une modification de la nature du vomissement par rapport au contenu intestinal est caractéristique. En même temps, il n'y a pas de chaise, les gaz ne partent pas.

Après un certain temps, les symptômes de la douleur disparaissent et l'état du patient se détériore rapidement, avec une chute de la tension artérielle, une faiblesse et une tachycardie. Les symptômes de choc naissant ci-dessus sont un pronostic défavorable pour la vie du patient, tout retard dans la fourniture d'une intervention chirurgicale d'urgence peut être fatal.

Douleur dans la région ombilicale avec des troubles aigus de la circulation mésentérique

Une cause fréquente de cette pathologie est le blocage des vaisseaux mésentériques avec des caillots sanguins dans le sang, ce qui est probablement en présence de maladies cardiovasculaires. En outre, les causes d'insuffisance d'approvisionnement en sang peuvent être les suivantes: blocage des artères mésentériques par des caillots sanguins, compression des artères en dehors des formations ressemblant à des tumeurs.

Cette affection s'accompagne de douleurs atroce et crampes dans la région ombilicale, qui sont quelque peu réduites lorsque le patient est forcé d'avoir la position genou-coude. La douleur est difficile à soulager, même avec l'aide de la morphine. Elle s'accompagne de sueurs gluantes et froides, d'une tachycardie et d'une augmentation de la pression artérielle, un sentiment d'horreur. Une réaction intestinale au développement d'une ischémie, des vomissements et une diarrhée apparaissent. Après 6 à 12 heures après les premières manifestations, la douleur près du nombril disparaît au fur et à mesure de la mort des récepteurs nerveux de l'intestin.

Du sang apparaît dans le contenu du bâillon et des selles ou dans l'écoulement de l'anus selon le type de gelée à la framboise. À l’avenir, une péritonite diffuse se développe avec des manifestations caractéristiques - douleur aiguë de tout l’abdomen, ralentissement des gaz, selles, détérioration de l’état général. Cette pathologie nécessite également des soins d'urgence sur la table d'opération.

Douleur dans la région ombilicale dans les troubles de la circulation sanguine mésentérique de l'évolution chronique

Des maladies graves, telles que l'aortoartérite non spécifique et l'athérosclérose (traitement de l'athérosclérose cérébrale), entraînent une ischémie chronique de l'intestin. Les attaques douloureuses qui accompagnent cette maladie ont leurs propres caractéristiques - la douleur de la région ombilicale s’étend à l’épigastre et également à la fosse iliaque à droite; L'attaque douloureuse est caractérisée par le type de contraction et commence 20 à 40 minutes après un repas. La douleur est soulagée en prenant de la nitroglycérine. À mesure que la maladie progresse, les patients perdent du poids et remarquent des problèmes intestinaux persistants - grondements et ballonnements, constipation, qui sont remplacés par une diarrhée. Étant donné que la maladie se caractérise par une aggravation progressive de la maladie, il est important de l'examiner le plus tôt possible et de recevoir un traitement adéquat.

Douleur autour du nombril accompagnée d'une jéjunite chronique

La jéjunite chronique est une inflammation à long terme du jéjunum. Le développement de la maladie est favorisé par des infections intestinales transférées, des lésions parasitaires, une alimentation déséquilibrée, une consommation excessive d'alcool, des aliments épicés et gras, une hépatite chronique, des troubles métaboliques et des états d'immunodéficience.

La douleur spastique la plus prononcée dans la région ombilicale due au spasme de la paroi intestinale. Aussi caractérisé par une douleur sur le fond de la flatulence causée par l'étirement de la membrane muqueuse de l'intestin accumulant des gaz. L'inflammation des ganglions mésentériques se développe - la mésadénite, qui se manifeste par une douleur au bas et à droite du nombril, dans le nombril et l'hypochondre gauche. La progression de la maladie conduit au développement de la gangliolite et à la transformation de la nature de la douleur de spastique en sensation de brûlure.

La maladie est accompagnée d'une diarrhée douloureuse, jusqu'à 20 fois par jour. Souvent, la diarrhée survient immédiatement après le repas et entraîne une faiblesse générale, des tremblements des mains et une chute de la pression artérielle. Dans le contexte de la dysbactériose, la nature des matières fécales change - si elles forment initialement une masse pâteuse avec des tranches de nourriture non digérée, les matières fécales deviennent alors mousseuses et malodorantes. Avec les changements pathologiques prononcés dans le jéjunum, les matières fécales acquièrent une brillance huileuse et ont la consistance d'une pommade. Souffrance et état général dus au développement du syndrome entérique et du béribéri. La maladie évoluant lentement, le début précoce du traitement permet d’éviter des modifications irréversibles du jéjunum.

Douleur abdominale autour du nombril avec déficit en enzyme (entéropathies déficientes en enzyme)

Les entéropathies déficientes en enzymes sont des pathologies qui se développent à la suite d'une déficience dans la production d'un certain nombre d'enzymes, qu'elles soient congénitales ou acquises, ou en raison de leurs déficiences biochimiques. Cette condition conduit à une digestion pariétale intestinale défectueuse.

Les entéropathies cliniquement déficientes en enzymes sont exprimées dans l'intolérance de certains produits. La maladie dans l'enfance entraîne un retard mental et physique, et à l'âge adulte, elle conduit au développement d'un syndrome entérique commun. L'entéropathie au gluten ou intolérance au gluten est la forme d'entéropathie la plus courante. L'entéropathie déficiente en disaccharide est moins courante.

Il existe une série de symptômes qui se produisent après la consommation d’un produit et pour lesquels il existe une intolérance. Il y a une douleur près du nombril, des flatulences et une diarrhée mousseuse jaune pâle avec des fractions d'aliments non digérées. Le traitement dans cette pathologie est une exclusion stricte du régime alimentaire des produits pour lesquels l'intolérance est présente, ainsi que la thérapie enzymatique.

Douleur dans le cancer du jéjunum

Il s’agit d’une pathologie cancéreuse plutôt rare, particulièrement chez les hommes de plus de 30 ans. Le premier signe de cancer chez le jéjunum est une douleur intense au niveau du nombril, semblable à des contractions, associée à des nausées et des éructations, des brûlures d'estomac, un grondement de l'intestin et une diarrhée. Les signes caractéristiques du cancer sont des excréments goudronneux et une anémie progressive. Le traitement du cancer jéjunal nécessite un début immédiat et est chirurgical.

Douleur autour du nombril, caractéristique du syndrome du côlon irritable

Le syndrome de l'intestin irritable est classé comme une maladie intestinale fonctionnelle. La motilité est altérée, il y a des flatulences et des crampes autour du nombril. La maladie est très commune et est une conséquence du rythme de vie moderne, et les femmes sont 2 fois plus susceptibles de souffrir de ce syndrome.

La douleur ambulatoire est associée à la diarrhée et à la constipation. Fèces muqueuses. Pour la maladie est caractérisée par cyclique quotidien - les manifestations maximales tombe sur la première moitié de la journée. Une douleur paroxystique coupante au niveau du nombril accompagnée de diarrhée peut survenir immédiatement après le petit-déjeuner, tandis que la défécation apporte un soulagement. Pendant la journée, brûlures d'estomac, flatulences et éructations d'air, douleurs autour du nombril, diminuant après le dégagement de gaz ou la visite des toilettes. La douleur peut circuler sur l'hypochondre (gauche et droit), la région iliaque droite. Le soir et la nuit, le patient n'est dérangé par rien. Étant donné que la maladie entraîne un énorme inconfort psychologique, il est nécessaire d’attribuer un traitement ciblé et de respecter scrupuleusement toutes les recommandations du médecin.

Douleur au niveau du nombril ou au-dessous, avec d'autres maladies intestinales

Colite ulcéreuse non spécifique (NUC)

La ULA est une maladie intestinale polyétiologique dans laquelle une nécrose et des ulcères se forment sur la muqueuse intestinale. Dans le même temps, le patient a une diarrhée mélangée à du sang et des douleurs abdominales de gravité variable. Avec les complications de la pathologie sous-jacente (obstruction intestinale, perforation de l'intestin), la douleur devient très forte, la température augmente, des symptômes d'irritation péritonéale apparaissent. Dans les UCN simples, la température ne dépasse généralement pas 38 degrés et le patient s'inquiète également de la fausse envie douloureuse d'avoir des selles, des ballonnements. Le diagnostic différentiel de la NUC repose sur les méthodes d'examen intestinal par endoscopie et par rayons X.

La maladie de Crohn

Une entérite granulomateuse peut toucher n'importe quelle partie de l'intestin, se manifestant souvent par une lésion de l'iléon (iléite). Il s'agit d'une maladie inflammatoire qui se développe chez des individus génétiquement prédisposés présentant une réponse auto-immune altérée en cas d'infections intestinales associées. La clinique comprend l’intoxication (léthargie, fatigue), la fièvre, la diarrhée, la perte de poids, les douleurs abdominales, souvent une appendicite simulée, des ballonnements, des vomissements, une perte d’appétit. La maladie peut être compliquée par une perforation de l'intestin, une obstruction intestinale, un mégalocolon toxique, une fistule dans la vessie. L'endoscopie et la biopsie intestinale aident à établir le diagnostic.

Mésadénite

Il s'agit d'une inflammation des ganglions mésentériques sous l'influence d'un processus bactérien ou viral dans le corps. Staphylocoque, Salmonella, Shigella, Klebsiella, Entérovirus, Adénovirus, Virus Epstein-Barr, Mycobacterium tuberculosis sont le plus souvent les coupables. La pathologie est accompagnée de douleurs abdominales et d'intoxication. En cas de douleur paroxystique ou persistante grave, le bien-être général du patient en souffre un peu. Dans le diagnostic aide l'échographie de la cavité abdominale, la tomographie, Parfois, vous devez recourir à la laparoscopie diagnostique.

Causes de douleur au dessus du nombril

Au-dessus du nombril se trouve la partie pylorique de l'estomac et une partie du duodénum. Les symptômes de la douleur au-dessus de la région ombilicale provoquent une gastropathie et des processus ulcératifs dans ces organes. Initialement, la douleur se manifeste par une légère sensation de brûlure et s'accompagne d'un inconfort, puis, à mesure que le processus ulcéreux progresse, la douleur devient plus vive, devient permanente et, lors de la perforation, les ulcères deviennent aigus et insupportables. Avec la perforation de l'ulcère et le développement de la péritonite, les symptômes généraux augmentent brusquement, jusqu'à la perte de conscience. Les cancers de l'estomac et du duodénum s'accompagnent également de douleurs permanentes au-dessus du nombril (voir les premiers signes de cancer de l'estomac).

Causes de douleurs abdominales sous le nombril

  • Une douleur sous le nombril peut signaler une pathologie du côlon et des problèmes des organes génitaux féminins.
  • L'endométriose est la pathologie la plus courante de la sphère génitale féminine, dont l'une des manifestations est la douleur sous le nombril.
  • La condition ischémique de l'intestin peut manifester une sensibilité au-dessous du nombril. Le processus chronique se manifeste par une douleur constante, aiguë - par un syndrome de douleur aiguë et une paralysie du péristaltisme intestinal.
  • L'athérosclérose des vaisseaux alimentant les intestins se manifeste par des douleurs spasmodiques douloureuses et une constipation atonique.
  • En plus des conditions ci-dessus, une douleur sous le nombril peut indiquer les maladies suivantes: cystite, syndrome de l'intestin irritable, cancer de l'ovaire ou de l'utérus, anévrisme de l'aorte abdominale, fibromes utérins.

Causes de douleur à gauche du nombril

  • À la gauche du nombril, en haut de l'abdomen, se trouvent des boucles de l'intestin, de l'épiploon, de la porte du rein et de l'uretère.
  • Les accumulations de gaz dans la lumière du côlon peuvent provoquer des douleurs près du nombril du côté gauche, dans le bas de l'abdomen. Cependant, en présence d'un processus pathologique du gros intestin, la douleur sera accompagnée de selles anormales, d'impuretés de sang et de mucus dans les matières fécales et de la température. Le sang écarlate dans les matières fécales parle d’hémorroïdes, de selles goudronneuses - de saignements dans le tube digestif.
  • Les maladies virales des poumons peuvent également entraîner des douleurs dans la région ombilicale en raison d'une irritation du diaphragme.

Causes de douleur à la droite du nombril

  • À droite au-dessus du nombril se trouvent les organes suivants - la partie ascendante du côlon, la porte du rein droit.
  • La pathologie des reins provoque des douleurs à l'avant droit et à l'arrière.
  • L'appendicite commence par un inconfort douloureux au niveau du nombril lui-même, puis plus tard, les sensations douloureuses se déplacent vers la droite (voir les symptômes de l'appendicite chez l'adulte, les signes d'appendicite chez l'enfant).

Sur la base de ce qui précède, il apparaît clairement que des sensations douloureuses au niveau du nombril ou sur le côté du nombril peuvent indiquer diverses maladies, dont certaines mettent la vie en danger. Quelle que soit la cause de la douleur dans la région ombilicale, elle doit être diagnostiquée. Après tout, l’identification rapide de la maladie, même la plus dangereuse, augmente les chances de guérison et permet de mener une vie saine et bien remplie.

La douleur abdominale sur le côté gauche près du nombril est un symptôme assez commun. La localisation de la douleur du côté gauche est plus courante que la douleur du côté droit. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques et à la localisation des organes internes. Dans certains cas, de tels symptômes peuvent indiquer des problèmes digestifs, mais si le syndrome douloureux réapparaît régulièrement ou est d'intensité élevée, consultez un médecin afin d'éliminer la possibilité de pathologies plus graves, telles que le cancer de l'intestin ou le système rénal.

Ventre douloureux à gauche du nombril

Localisation et nature de la douleur

La douleur dans la région ombilicale peut être aiguë ou sourde, crampes, douleurs, coupures. Il y a souvent une douleur lancinante qui peut ressembler à une forte sensation de brûlure et de picotement. Des douleurs faibles et douloureuses indiquent généralement le début d'un processus inflammatoire dans lequel la rate, le pancréas, les reins, les ovaires et d'autres organes situés dans le quadrant gauche peuvent être impliqués.

Dans le diagnostic de la localisation de la douleur est d'une grande importance. Si le syndrome douloureux touche principalement le bas de l'abdomen, il est nécessaire d'exclure la pathologie de la région urogénitale et la maladie du gros et du petit intestin. Les femmes doivent subir un examen de routine par un gynécologue, car des pathologies gynécologiques telles que l'endométriose, les fibromes utérins, la salpingoophorite (inflammation des trompes de Fallope et des ovaires) peuvent être à l'origine de tels symptômes.

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Lors de la localisation de la douleur dans le haut de l'abdomen du côté gauche, il est nécessaire de vérifier le travail de la rate, du pancréas, de l'estomac et de l'œsophage.

Faites attention! Dans de rares cas, une douleur aiguë à la gauche de l'anneau ombilical peut indiquer des blessures et des ecchymoses aux organes internes (y compris le bord inférieur de la côte gauche). Si un examen complet ne révèle aucune maladie, une radiographie du thorax et des organes abdominaux doit être réalisée.

Si ça fait mal dans la partie supérieure du côté gauche du nombril

L'apparition d'une douleur lancinante, localisée à la gauche de l'anneau ombilical, indique le plus souvent une maladie du pancréas. Une pancréatite est diagnostiquée chez 65% des patients présentant ce symptôme. Il s'agit d'une inflammation du pancréas, caractérisée par des modifications dégénératives des tissus de l'organe. Tous les symptômes de cette maladie s’aggravent après avoir mangé, surtout si elle contient une grande quantité de graisse. Une douleur accrue peut être observée après un repas lourd, ainsi que dans les cas où l'intervalle entre les repas était supérieur à 6-8 heures.

Qu'est-ce que la douleur dans le nombril signal

Très souvent, des picotements et des douleurs à la gauche du nombril apparaissent chez les femmes qui se limitent à la nutrition pour perdre du poids. En règle générale, les régimes de famine se terminent par une rupture et une consommation excessive de nourriture, ce qui se termine par des troubles de la digestion et de la dyspepsie.

Les symptômes de la pancréatite incluent les symptômes suivants:

  • douleur dans la région ombilicale, épigastrique ou abdominale;
  • sensation de "boule" dans la gorge;
  • mauvaise haleine;
  • brûlures d'estomac;
  • nausée (aggravée après un repas copieux);
  • tabouret dérangé.

Le traitement de la pancréatite comprend la prise d'enzymes digestives («Creon», «Pancréatine»), de médicaments destinés à réduire la sécrétion gastrique («Omeprazol», «Omez») et d'un traitement symptomatique pour éliminer les brûlures d'estomac et réduire les effets négatifs sur les muqueuses gastriques («Almagel»)..

Infections intestinales

La diarrhée d'origine infectieuse est une autre cause possible de sensations douloureuses dans la partie supérieure de l'abdomen, du côté gauche du nombril. Dans certains cas, la diarrhée peut être la seule manifestation clinique de la maladie, mais elle s'accompagne le plus souvent d'autres symptômes. Ceux-ci comprennent:

  • fièvre
  • signes d'intoxication générale (frissons, faiblesse, somnolence, fièvre);
  • vomissements (le plus souvent - répété);
  • douleur abdominale.

Maladies dépendant de la localisation de la douleur

La douleur dans les infections intestinales est paroxystique et est causée par des spasmes musculaires. L'intensité est généralement forte. Dans ce cas, pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser n’importe quel antispasmodique, par exemple, Papaverin ou No-silo. Pour détruire la flore bactérienne, des antibiotiques à large spectre sont prescrits («Enterofuril»). Dans le même temps, la thérapie de réhydratation est effectuée à l'aide de solutions salines («Regidron») et le corps est nettoyé avec des sorbants («Charbon activé», «Polysorb», «Neosmectine»).

Inversion des intestins

Pathologie très grave, qui est une forme d'obstruction intestinale. Obstruction intestinale - une maladie dans laquelle la nourriture digérée ne peut pas se déplacer dans le tube digestif et reste pourrir dans l'intestin. La pathologie est presque toujours accompagnée d'une intoxication grave. Si des produits pourrissants et des toxines pénètrent dans le sang, une forme de sepsie purulente peut se développer, accompagnée des signes d’un processus inflammatoire prononcé.

Types d'intestins

L'inversion des intestins est une torsion des sections intestinales autour de son axe. Parfois, l'intestin peut se tordre autour du mésentère - le ligament reliant la paroi arrière du péritoine au tube intestinal (de la foliole pariétale à la fistule viscérale). La pathologie est toujours accompagnée de douleurs dans le bas de l'abdomen, qui peuvent se déplacer vers la partie supérieure du quadrant gauche et se concentrer dans la région ombilicale.

C'est important! L'inversion des intestins est une pathologie chirurgicale mortelle. Si vous suspectez cette maladie (absence de selles pendant plusieurs jours, associée à de la fièvre et des douleurs abdominales), il est urgent de contacter l'hôpital.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'aorte abdominale est un gros vaisseau sanguin à travers lequel le sang, enrichi en nutriments et en oxygène, provient des organes abdominaux. L'anévrisme est une saillie dans la paroi du vaisseau au cours de laquelle une rupture de l'aorte peut survenir. Les symptômes d'anxiété en pathologie se développent en quelques heures. Le patient a une vive douleur de picotement au haut de l'abdomen et à la gauche du nombril, des vertiges commencent, une perte de conscience est possible. La pression artérielle diminue fortement, dans les cas particulièrement graves, les indicateurs du tonomètre peuvent atteindre des niveaux critiques.

Types d'anévrisme de l'aorte abdominale

C'est important! La rupture d'anévrisme est une pathologie mortelle. Si une personne présente des symptômes pouvant indiquer des anomalies des vaisseaux sanguins (y compris un anévrisme), vous devez contacter immédiatement un chirurgien vasculaire.

Causes rares

Que faire avec une douleur au nombril

Dans certains cas, la douleur à la gauche du nombril peut être causée par d'autres pathologies, telles que les maladies du rein ou le cancer de l'intestin. Dans le même temps, la localisation de la douleur dépend de la partie de l'organe touchée. La fréquence du diagnostic de douleur ombilicale du côté gauche est présentée dans le tableau ci-dessous.

Vidéo - Pourquoi fait mal au côté gauche de l'abdomen

Si vous avez mal au bas-ventre à gauche du nombril

Dans la plupart des cas, ces douleurs sont causées par des anomalies intestinales, des troubles urogénitaux ou des maladies gynécologiques. Déterminer avec précision la cause de la douleur ne peut être qu'un médecin, en tenant compte des symptômes existants et des résultats d'études de laboratoire et de diagnostic.

Maladies gynécologiques

Chez les femmes, de telles douleurs peuvent survenir lors de maladies telles que les pathologies de l'endomètre. Les sensations de douleur ont généralement un caractère tirant et sont des symptômes additionnels. Elles ne peuvent donc pas être considérées comme les manifestations cliniques principales. Des douleurs tirantes (parfois paroxystiques) dans la région para-ombilicale à gauche ou à droite peuvent indiquer une hyperplasie de l'endomètre ou une endométriose, ainsi que des processus purulents-inflammatoires dans la cavité utérine.

Qu'est-ce que l'endométriose?

Avec les tumeurs bénignes (myomes et fibromes) de l'utérus, la douleur a une intensité faible ou modérée et augmente pendant les rapports sexuels ou les efforts physiques intenses. D'autres symptômes de ces pathologies peuvent être absents, de sorte que les tumeurs peuvent rester longtemps inaperçues.

Les maladies gynécologiques présentent dans la plupart des cas des symptômes similaires, en présence desquels on peut penser que les fonctions des organes de la reproduction sont altérées. Les symptômes pathologiques incluent:

  • saignement du tractus vaginal;
  • augmentation périodique de la température sous-fébrile;
  • augmentation de la douleur pendant la menstruation ou l'intimité;
  • symptômes d'anémie (faiblesse, maux de tête, nausée, vertiges);
  • violation du cycle menstruel.

L'inflammation des appendices (salpingo-oophorite) peut également commencer par un léger picotement du côté gauche du nombril (si la lésion a affecté l'appendice gauche), se transformant en une douleur intense ou coupante intense qui s'étend au abdomen inférieur et latéral.

C'est important! Une douleur intense à la gauche de l'anneau ombilical peut indiquer une grossesse extra-utérine si l'œuf fécondé est fixé dans la trompe de Fallope gauche, l'ovaire gauche ou la cavité abdominale gauche. Si, au vu de ces signes, le test de grossesse à jet d'encre montre deux bandelettes, il est urgent de consulter un spécialiste, car même avec la localisation pathologique de l'embryon, le résultat d'un diagnostic rapide ne différera pas de celui d'une grossesse normale.

Vidéo - Causes possibles de douleur abdominale

Maladies du système génito-urinaire

Si la douleur à gauche du nombril se produit sur le fond des symptômes caractéristiques des maladies du tractus urinaire, vous devriez consulter un urologue. La cystite est l'une des pathologies les plus susceptibles de provoquer de tels symptômes. Il s'agit d'un processus inflammatoire sur les parois de la vessie, souvent de nature infectieuse. Les pathologies des reins (glomérulonéphrite, pyélonéphrite) peuvent également causer de la douleur dans cette région, mais leur intensité est généralement plus élevée.

Ce groupe de maladies se caractérise par un tableau clinique général:

  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • brûlure et crampes au début de la vidange de la vessie;
  • augmentation de la température;
  • turbidité de l'urine (une sédimentation et l'apparition de traces de sang peuvent se produire);
  • inconfort pendant l'intimité.

La condition des reins avec pyélonéphrite

Le traitement de la cystite et des maladies du système rénal nécessite dans la plupart des cas l’utilisation d’antibiotiques ("Amoxicilline", "Ampicilline", "Flemoxine"). Les remèdes à base de plantes à action antiseptique («Canephron», «Cyston») et les préparations à base de plantes sont également utilisés pour éliminer l'excès de liquide et éliminer l'œdème (Brusniver).

Pathologies intestinales

Toute perturbation des intestins peut provoquer des douleurs abdominales au niveau du nombril. L'accumulation de gaz résultant d'erreurs dans la nutrition et d'autres troubles dyspeptiques est à l'origine de spasmes intestinaux et de douleurs abdominales intenses et sévères. Les maladies inflammatoires de l'intestin, telles que la colite, l'entérite ou la diverticulite, peuvent également provoquer des symptômes pathologiques.

Les maladies intestinales peuvent être accompagnées des signes suivants, qui permettent de les distinguer facilement des autres maladies. Ceux-ci comprennent:

  • selles anormales (constipation ou diarrhée);
  • décoloration et consistance des matières fécales;
  • la présence dans les fèces de traînées de sang, de mucus et d'inclusions non caractéristiques;
  • douleur abdominale avec localisation différente;
  • défécation douloureuse.

C'est important! Ces symptômes peuvent indiquer des processus malins dans l'intestin. Par conséquent, les troubles intestinaux ne peuvent pas être traités sans consulter un médecin.

Vidéo - Pourquoi ça fait mal au bas-ventre?

Quoi ne pas faire si l'estomac me fait mal?

Toute douleur à l’abdomen, quel que soit son emplacement, devrait être un motif pour obtenir des soins médicaux. Avant l'examen par un spécialiste, il n'est pas autorisé:

  • appliquer de la chaleur sur le point sensible;
  • prenez des analgésiques (les antispasmodiques sont une exception si le patient ne présente aucun signe d'appendicite);
  • manger de la nourriture;
  • mettre des lavements;
  • essayez de libérer les intestins avec des effets laxatifs.

Avant de se rendre à l'hôpital ou à l'arrivée d'une ambulance, il est nécessaire de donner au patient un repos et d'exclure tout effort physique. De la glace sèche peut être utilisée pour soulager la douleur.

La douleur à gauche du nombril n'est pas un symptôme spécifique de certaines maladies, mais elle ne peut être ignorée. De nombreuses raisons peuvent provoquer l'apparition de sensations désagréables. Il est donc pratiquement impossible de faire un diagnostic à domicile. Pour déterminer exactement la cause de la douleur dans la région para-ombilicale, il est nécessaire de passer des tests et de subir des examens complémentaires, qui peuvent inclure un diagnostic par ultrasons, une tomographie assistée par ordinateur, des rayons X du péritoine et du thorax, une colposcopie et d'autres types d'études.

Les sensations douloureuses du côté gauche au niveau du nombril peuvent être de nature très différente: douleur, tiraillement, coupure, douleur. Cela n’est pas toujours révélateur de maladies des organes digestifs, car c’est ainsi qu’un infarctus du myocarde ou un étirement des fibres musculaires peut se manifester. Il est extrêmement dangereux d’établir indépendamment la raison et, plus encore, de prendre des mesures en vue de leur élimination (traitement médicamenteux). Dans la plupart des cas, de telles douleurs présentent un risque certain pour la vie. Par conséquent, lors du diagnostic, vous devez immédiatement consulter un médecin. Quelles maladies peuvent indiquer sur la douleur ombilicale dans le côté gauche, quels sont les premiers secours et dans quels cas cela est approprié, nous apprenons plus loin.

Principales maladies

Si une personne a des douleurs au côté gauche, elle est la cause de maladies (aiguës et chroniques) dans le tractus gastro-intestinal et le système excréteur dans 95% des cas. Les douleurs aiguës aggravées par le mouvement ou le soupir nécessitent des soins médicaux immédiats. Ne considérez que certaines maladies pouvant causer des douleurs dans l'abdomen mésogastrique gauche.

Problèmes d'estomac

La douleur provoquée le plus souvent au côté gauche de la maladie de l'estomac, causée par un régime alimentaire inadéquat, l'abus de malbouffe et les boissons gazeuses sucrées.

La muqueuse gastrique, dont le rôle est de protéger l’organe interne des effets néfastes de tous les produits qui tombent à l’extérieur, n’est pas en mesure de fonctionner pleinement, ce qui provoque le développement de maladies telles que:

  1. Gastrite - se produit à la suite d'une infection du corps par la bactérie Helicobacter, pilori, qui se dépose sur la membrane muqueuse, l'irrite et provoque des douleurs. Des sensations désagréables se produisent lorsque aucun aliment ne pénètre dans l'estomac pendant une longue période, ainsi qu'après un riche apport d'aliments malsains (principalement frits et gras). Douleurs douloureuses, dont le pic correspond à la période de digestion des aliments, après quoi leur intensité diminue. La maladie est provoquée par une nutrition inadéquate, ainsi que par une immunité réduite, qui ne peut pas résister à l’infection par le pilier Helicobacter.
  2. Ulcère gastrique - se développe sur le fond de la gastrite active, le traitement de ce qui est absent. Les bactéries, en nombre croissant, occupent l’ensemble des grandes surfaces de la membrane muqueuse qui s’érode, entraînant la formation d’ulcérations sanguinolentes. L'intégrité altérée de la membrane muqueuse provoque des douleurs, ainsi que des impuretés sanguines dans les selles (les masses fécales sont peintes dans une riche couleur bordeaux ou noire). La douleur est aiguë, spastique, pire après avoir mangé. Avec l'exacerbation du stade chronique de l'ulcère, la température corporelle peut augmenter, de même que le manque d'appétit.
  3. La gastroduodénite est une maladie dans laquelle la lésion du pilori de la bactérie Helicobacter se propage à la partie supérieure du duodénum. La douleur peut être à la fois aiguë et sourde, mais constante. L'estomac fait mal pendant les mouvements brusques, la palpation et 10-15 minutes après que la nourriture entre dans l'estomac.
  4. Cancer de l'estomac - Les néoplasmes malins dans la cavité gastrique ou à proximité peuvent être causés par de trop grandes excès alimentaires, ainsi que par la consommation d'aliments trop salés, épicés, chauds et frits. Elle se caractérise par une augmentation de l'abdomen, des douleurs aiguës en appuyant sur la région épigastrique, ainsi qu'une détérioration générale de l'état.
  5. Pilorospasme - il existe un fort spasme de l'estomac, dans lequel le corps n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions. Cela perturbe également le flux sanguin naturel, ce qui peut causer de graves douleurs spastiques sur le côté gauche du nombril. Se produit en raison de violations du système cardiovasculaire, ainsi que du développement d'un choc cardiogénique.

Les maladies de l’estomac ne peuvent causer aucune manifestation symptomatique pendant une longue période, ce qui n’indique leur existence que par l’apparition soudaine et rare d’une douleur intense.

Problèmes de pancréas

La pancréatite est la maladie la plus grave du pancréas. Il se caractérise par la présence d'un processus inflammatoire, dont la cause peut être de tels préalables:

  • médicaments à long terme;
  • l'abus de boissons alcoolisées qui provoquent une intoxication grave des organes, ce qui perturbe son fonctionnement;
  • les perturbations hormonales et les troubles métaboliques;
  • trop manger, surtout la nuit;
  • la prédominance des boissons gazeuses sucrées devant de l'eau minérale pure;
  • invasion parasitaire;
  • blessure de la région abdominale.

La pancréatite peut être chronique, le corps ne produisant pas assez d'enzymes pour digérer complètement les aliments, ainsi que pour suivre un cours aigu d'intoxication grave et le développement du processus inflammatoire.

La douleur est aiguë, entourant, peut irradier vers la région du coeur et la cavité iliaque. À la palpation, il y a augmentation de l'organe et augmentation de la douleur. La température corporelle augmente, des frissons, des sueurs froides et de la fièvre sont présents.

Problèmes du côlon

Les maladies du colon résultent d'un dysfonctionnement de l'ensemble du tractus gastro-intestinal, car les organes sont étroitement interconnectés, ce qui augmente les risques d'infection.

Les maladies les plus dangereuses du gros intestin sont:

Colite ulcéreuse - cavité intestinale enflammée et ulcérée, qui provoque des saignements, ainsi que des douleurs persistantes, en particulier lors des mouvements de l'intestin. Il se manifeste par des manifestations telles que:

  • diarrhée fréquente, suivie d'une constipation prolongée;
  • douleur dans la partie gauche de la région ombilicale, qui disparaît partiellement ou complètement après une selle;
  • perte de poids, détérioration de l'état général.

Établir de manière fiable la cause de la colite ulcéreuse n’est pas possible à ce jour. Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de maladies auto-immunes, ainsi que les anomalies congénitales du tractus gastro-intestinal.

Maladie de Crohn - un processus inflammatoire s'étend non seulement au gros intestin, mais également à l'intestin. La douleur est dispersée, mais le plus souvent son foyer est situé dans le côté gauche près du nombril. La maladie survient avec des mutations génétiques qui se produisent au stade de la nucléation de l'embryon. Il ne se prête pas au traitement, seule sa correction est possible avec l'aide d'un traitement médical complémentaire.

Colite ischémique - la maladie se développe dans le contexte de pathologies du système vasculaire des organes gastro-intestinaux, dans lesquelles la nutrition naturelle de l'organe est perturbée. Un apport sanguin insuffisant dans le gros intestin peut être dû à la présence de caillots sanguins, d'anévrismes et de varices. La maladie est dangereuse car, à tout moment, les parois non élastiques de grands vaisseaux peuvent se rompre sous la pression, provoquant ainsi une hémorragie interne à grande échelle. La douleur est localisée dans la région centrale de l'abdomen et peut également se propager par vagues chaudes dans différentes directions. Une douleur accrue survient après un effort physique intense, ainsi que pendant la palpation.

La colite pseudo-membraneuse est une maladie dans laquelle l'ulcération des parois internes de l'intestin augmente avec les microorganismes qui y vivent, mais leur augmentation incontrôlée se traduit par le groupe des pathogènes conditionnels à pathogènes. Cette affection est causée par l'administration à long terme d'antibiotiques qui détruisent complètement la microflore de l'intestin, empêchant ainsi le système immunitaire de freiner le développement de micro-organismes pathogènes. Il se manifeste par des sensations douloureuses du côté gauche de l'abdomen central, ainsi que par un trouble des selles (constipation prolongée ou diarrhée). Un léger degré survient après un traitement antibiotique.

Diverticulite - le gros intestin perd son élasticité, ses parois internes se gonflent et forment des poches membranaires. Dans de telles formations peuvent rester des aliments, soumis au processus de décomposition, d'où provient le processus inflammatoire. La douleur est modérée, principalement lors des mouvements: inclinaison ou rotation du corps.

Appendicite aiguë - le patient ressent une douleur aiguë et aiguë, qui est parfois exposée au côté gauche (généralement avec une inflammation de l'appendice, il fait mal à droite). Il s'accompagne d'une sensation de distension de l'intérieur, de crampes et de coliques. La douleur diminue avec le dégagement de gaz, mais elle est activée par tous les mouvements, les soupirs aigus et toute tension dans la cavité abdominale.

Problèmes intestinaux

Le péristaltisme survient dans l'intestin grêle, ce qui permet d'avancer les aliments le long du tractus gastro-intestinal. L'activité motrice est réalisée en réduisant (spasme) les muscles musculaires de l'intestin grêle. Les maladies qui causent le plus souvent des douleurs au nombril du côté gauche peuvent être de deux types:

  1. Entérite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Les gastro-entérites, les entérocolites et les gastro-entérocolites ont des symptômes similaires: la douleur est aiguë, spastique, aggravée par tout mouvement des muscles lisses (même avec un soupir). Se produit en raison de la malnutrition, ainsi que de la dysbiose pathologique, ce qui entraîne la croissance de la microflore pathologique. Procéder principalement dans la forme aiguë.
  2. Les enzymopathies intestinales sont des pathologies qui progressent au niveau cellulaire. Les processus métaboliques échouent et aboutissent à une accumulation de toxines dans les cellules de l'intestin grêle, qui empoisonnent tout le corps. Manifestez un trouble grave des selles (diarrhée prolongée) avec des impuretés du sang, ainsi qu'une perte de poids soudaine. La douleur ne survient que lorsque l'intoxication est importante.

Problèmes urinaires

La cause de toutes les maladies des organes urinaires est un processus inflammatoire étendu provoqué par une hypothermie prolongée et une diminution des fonctions de protection du corps. La pyélonéphrite est la maladie la plus dangereuse, qui s'accompagne de douleurs aiguës et peut s'emparer du côté gauche ou du côté droit, en fonction du rein affecté.

Le processus inflammatoire (principalement ascendant) est marqué par de tels symptômes:

  • aucune miction ou difficulté;
  • coliques rénales s'étendant dans la cavité abdominale;
  • augmentation de la température corporelle.

Problèmes avec la rate

La rate est un organe important qui utilise des cellules mortes dans le corps. Les processus inflammatoires étendus, les invasions et les blessures rendent ses tissus plus friables, augmentant ainsi la teneur en tissus parenchymateux. L’organe peut se rompre en cas de lésion péritonéale, d’ecchymoses et de mouvements brusques. Le premier signe est une douleur vive et pressante au niveau du nombril, ainsi que la couleur bleue de la peau dans la région ombilicale, qui s’étend du côté gauche. Il peut provoquer un choc douloureux et provoquer une issue fatale dans la formation de saignements internes importants.

Hernie ombilicale

Une maladie dans laquelle certaines parois d'organes font saillie à travers les barrières herniaires dans la couche graisseuse des tissus mous. La hernie ombilicale provoque des douleurs en tournant, en éternuant et en appuyant. Danger de mort, car il perturbe l'apport sanguin aux organes internes, ce qui entraîne des dysfonctionnements.

Diagnostics

Si la douleur du côté gauche du nombril est aiguë, spasmodique, provoque un inconfort grave - appelez immédiatement une ambulance. Il en va de même pour l’appendicite ou la gastro-entérocolite, qui nécessitent une intervention rapide et une résolution rapide.

Lorsque la douleur est modérée mais ne disparaît pas complètement, vous devez absolument consulter un thérapeute. Il collectera une histoire complète dans laquelle il enregistrera ses sensations lors de la palpation, la nature de la douleur et l'état général du patient. Avec ces données, vous pouvez consulter un médecin plus spécialisé, un gastro-entérologue, qui réalisera un certain nombre d'études supplémentaires qui confirmeront le diagnostic:

  • Échographie abdominale;
  • palpation de la zone touchée;
  • Rayon X (en présence d'un traumatisme abdominal)

Premiers secours

Si une personne est très méchante, qu'elle frissonne, qu'elle a très mal, vous devez immédiatement appeler une ambulance pour lui décrire les symptômes de ce qui se passe. Après cela, le répartiteur donnera des recommandations sur la façon de se comporter et d'aider le patient. Dans différentes maladies, les premiers secours sont différents, et comme il est impossible de déterminer la cause de ce qui se passe tout seul, il est préférable de faire appel à l'équipe de médecins plutôt que de prendre des analgésiques, car ils peuvent lubrifier les symptômes, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic primaire.

Traitement

La péritonite et l'appendicite nécessitent une intervention chirurgicale immédiate et certains ulcères et gastrites peuvent être soignés à domicile. Si la maladie est provoquée par des troubles des processus digestifs, le patient se voit prescrire:

  • un régime qui exclut les aliments frits et gras, ainsi que les épices et les viandes fumées;
  • traitement médicamenteux visant à restaurer la microflore intestinale bénéfique;
  • boisson abondante, pour laquelle ils utilisent uniquement de l'eau minérale, à l'exclusion des jus de fruits frais, des sodas et des boissons sucrées avec des colorants;
  • activité motrice modérée, qui aide à normaliser la motilité intestinale, sans retarder les produits digestifs dans le corps pendant une longue période.

En présence de maladies chroniques, des examens médicaux annuels sont nécessaires, ainsi qu'un traitement préventif.

En aucun cas, ne peut supporter la douleur, ainsi que l'utilisation d'antispasmodiques, qui atténuent cette douleur. Ce n’est qu’avec l’autorisation d’un médecin que l’un ou l’autre des médicaments peut être utilisé sans risque pour la santé. Il n'est pas recommandé de faire des expériences avec votre propre santé, en utilisant des médicaments contre la douleur. Seule l'élimination des causes profondes vous permet de vous débarrasser complètement de la douleur.

Vous devez également utiliser soigneusement les recettes de la médecine traditionnelle qui peuvent réduire le processus inflammatoire du système digestif:

  1. Une décoction d'ortie - l'herbe est brassée selon les instructions, insistez pendant 2-3 heures dans un endroit sombre, après quoi ils boivent 1 cuillère à soupe avant chaque repas.
  2. Décoction de camomille - prenez 1 cuillère à café d'herbes sèches pour un verre d'eau bouillante, laissez reposer pendant 3-4 heures, filtrez et buvez à la place du thé.
  3. La décoction de sauge est un antiseptique naturel qui vous permet de limiter le développement de la microflore pathogène dans l'intestin. Deux cuillères à soupe d'herbes sont versées avec un verre d'eau bouillante et cuites au bain-marie pendant 15 minutes. Prendre 1 cuillère à café toutes les 3-4 heures, quel que soit le repas.

La présence de symptômes tels que:

  • douleur dans le flanc gauche au nombril
  • mauvaise haleine
  • brûlures d'estomac
  • constipation
  • rot
  • la diarrhée
  • lourdeur après avoir mangé
  • augmentation de la formation de gaz (flatulences)

Si vous présentez au moins 2 de ces symptômes, cela indique un développement

gastrite ou ulcères. Ces maladies sont dangereuses en raison du développement de complications graves (pénétration, saignements gastriques, etc.), dont beaucoup peuvent entraîner la mort.

jusqu'au bout Le traitement doit commencer maintenant.

Lisez l'article sur la façon dont une femme s'est débarrassée de ces symptômes en éliminant leur cause principale avec une méthode naturelle.

L'entérite chronique se caractérise par une douleur sourde, insensible, douloureuse, aggravée après avoir mangé. La douleur provoque une inflammation et des modifications de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Pour provoquer une maladie peut virus, bactéries ou parasites. L'évolution chronique de l'entérite se manifeste par un grondement, une distension abdominale, une sensation de cambrure et de douleur au nombril.

Les symptômes de douleur dans le nombril d'un type soudain et pointu sont inhérents à l'appendicite. En règle générale, le syndrome douloureux se déplace vers la droite et se manifeste par des nausées, des vomissements isolés, de la fièvre et une augmentation du rythme cardiaque.

Une douleur intense associée à des ballonnements et à la constipation peut être un symptôme d'une hernie ombilicale. La maladie n'est pas moins dangereuse qu'une attaque d'appendicite, nécessite une intervention chirurgicale.

Seules les maladies naissantes ne peuvent se détecter d’aucune manière et, par conséquent, de puissantes attaques douloureuses sont le signe de processus chroniques négligés.

Douleur au nombril

La douleur dans le nombril est perturbée pour diverses raisons, notamment:

  • les maladies de l'intestin grêle de différentes étiologies;
  • entérite chronique au stade aigu - modifications pathologiques de la membrane muqueuse dues à des infections intestinales préalablement transférées ou à la giardiase;
  • annexe - une maladie aiguë de la cavité abdominale, nécessitant une intervention chirurgicale;
  • hernie au nombril;
  • les processus de cancer autour de la zone ombilicale;
  • diverticulite - saillie de la membrane muqueuse de l'intestin grêle à travers la couche musculaire;
  • torsion de l'intestin grêle (obstruction);
  • problèmes circulatoires associés à un anévrisme aortique dans le péritoine;
  • migraine abdominale, plus fréquente chez les enfants.

Les maladies de n'importe quel organe du péritoine peuvent répondre à des sensations désagréables dans le nombril. Par conséquent, si la douleur dans le nombril est insupportable, coupez-vous à la nature - appelez une ambulance.

Douleur autour du nombril

Si vous remarquez une douleur autour du nombril, les raisons peuvent être les suivantes:

  • coliques intestinales - spasmes musculaires à la suite de problèmes de selles ou de digestion, de la présence d'une dysbiose;
  • hernie ombilicale / hernie intervertébrale;
  • La promotion des calculs rénaux / vésicule biliaire est un syndrome douloureux très fort, à partir duquel ils s'évanouissent souvent.

Les ulcères peptiques du petit ou du gros intestin peuvent également causer des sensations aiguës et intolérables. Initialement, la douleur est localisée autour du nombril, au fur et à mesure que la maladie progresse, la région douloureuse s'étend à tout l'abdomen.

Douleur sous le nombril

La douleur au-dessous du nombril se manifeste dans de telles maladies:

  • hernie incarcérée - accompagnée d’une douleur aiguë, la peau recouvrant la hernie est bleue;
  • péritonite (inflammation du péritoine) - se manifestant par une douleur «au poignard»;
  • diverticulose du côlon - caractérisée par des branches sacciformes de la paroi intestinale. Les douleurs varient en manifestation et en intensité;
  • pyélonéphrite aiguë - les symptômes dépendent du degré d'altération de la fonction urinaire;
  • la présence de pierres dans la vessie;
  • condition de rétention urinaire.

La localisation de la douleur au-dessous de la zone ombilicale peut être un signe d'appendicite, de maladies du côlon ou des organes pelviens (selon le sexe du patient).

Douleur sous le nombril chez les hommes

Les maladies du rectum provoquent des douleurs sous le nombril chez les hommes.

Douleur sous le nombril à gauche

Le syndrome du côlon irritable, également appelé état spasmodique du gros intestin ou de l'estomac nerveux, se caractérise par une douleur sous le nombril à gauche.

Cette pathologie est inhérente à plus de la moitié féminine de la population du groupe d'âge de 20 à 40 ans. La maladie repose sur deux mécanismes: l'exposition psychosociale et le dysfonctionnement sensomoteur (modifications de la sensibilité viscérale avec l'activité motrice de l'intestin). Selon la prévalence du principal symptôme, il existe trois types de maladie:

  • douleur intense et flatulence;
  • la diarrhée;
  • constipation

Dans le processus de diagnostic devrait exclure l'impact systématique de facteurs tels que le régime alimentaire ou les médicaments. Les produits irritants sont pris en compte - café, boissons gazeuses activant la formation de gaz et aliments, changements de régime alimentaire pendant les voyages.

La douleur survient généralement le jour et disparaît la nuit. Les sentiments sont de nature différente du sentiment oppressant, arqué, terne au crampon le plus fort. Le syndrome douloureux diminue après la décharge des selles et des gaz.

Douleur sous le nombril à droite

Dans le quadrant inférieur droit de l'abdomen, il y a une annexe, des intestins et des uretères. Les ovaires et les trompes de Fallope chez les femmes de cette région.

Si la douleur au-dessous du nombril, à droite, lorsque vous appuyez dessus avec le doigt, ne disparaît pas dans les 12 heures, il s'agit sûrement d'une appendicite. L'irritation ou les maladies intestinales, le zona et le pincement des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale provoquent une douleur similaire.

Les douleurs sous la zone ombilicale de droite peuvent être déclenchées par une grossesse extra-utérine.

Les causes de la douleur peuvent être des maladies infectieuses - la gonorrhée, la chlamydia.

La formation de kystes et de tumeurs dans les organes pelviens s'accompagne de douleurs chroniques.

Douleur sous le nombril

Chez la femme, la douleur sous le nombril est souvent de nature gynécologique. Ces malaises peuvent être associés à des maladies de la vessie, à la colite, à la dysbiose.

Douleur près du nombril

La douleur près du nombril indique un déficit en enzyme. Les aliments non digérés provoquent la fermentation et l'irritation de la muqueuse de l'intestin grêle. Des sensations désagréables apparaissent après la prise de la fève, une grande quantité de bonbon. Flatulence marquée.

Des douleurs soudaines, aiguës et sévères à proximité immédiate du nombril sont des symptômes de coliques intestinales. La raison peut être la consommation d'aliments riches en fibres, l'utilisation de café fort, ainsi que le chocolat. Le processus est souvent accompagné de frissons, d'un état faible.

La douleur près du nombril est causée par des vers. Un diagnostic exact peut être posé par un médecin sur la base d'un examen et des résultats de la recherche.

Douleur près du nombril à gauche

La douleur près du nombril à gauche est le résultat de l’abus de thé pour perdre du poids ou d’une infection par invasions helminthiques. En parallèle, il y a un changement de tabouret.

Les symptômes de température, de faiblesse et de nausée peuvent être causés par une indigestion ou une intoxication. Afin de réduire l’intoxication, il est recommandé de prendre du charbon actif, smect. Devrait boire beaucoup d'eau. De préférence, la décoction d'herbes est une action astringente antiseptique.

La région du nombril de gauche répond à la douleur par des problèmes rénaux, des maladies du pancréas.

Douleur au-dessus du nombril

La consultation obligatoire d'un gastro-entérologue est nécessaire si la douleur est prolongée au-dessus du nombril. Les raisons suivantes peuvent en être la cause:

  • gastrite - une maladie inflammatoire de la muqueuse gastrique;
  • ulcère gastrique ou intestinal 12p;
  • cancer de l'estomac.

Pour le cours de la gastrite, l'ulcère peptique est une douleur inhérente, sourde ou aiguë, de type cambrée ou douloureuse. Le moment où le syndrome de la douleur augmente est souvent accompagné de vomissements, apportant un soulagement temporaire. La symptomatologie devient plus vive après avoir ingéré des plats tranchants et acides, des boissons contenant du café. La maladie est exacerbée par le stress. En cas de vomissement avec du sang, vous devez immédiatement appeler un médecin.

Douleur juste au-dessus du nombril

Les problèmes gastriques - gastrite, ulcères, augmentation de l'acidité entraînent l'apparition de douleurs juste au-dessus du nombril. Le syndrome douloureux prolongé dans cette zone indique des maladies de l’intestin 12p, du pancréas ou de la vésicule biliaire.

Douleur autour du nombril

La douleur autour du nombril est très désagréable, laissant présager une maladie grave.

La migraine abdominale se manifeste souvent à l'école et l'adolescence peut survenir chez l'adulte. La douleur diffuse ou localisée dans la région du nombril est caractérisée par son intensité. La maladie survient avec des symptômes graves:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • membres pâles et froids.

La durée des attaques est divisée en courte (plusieurs heures) et longue (plusieurs jours). Une condition douloureuse peut survenir sur le fond d'une migraine ou après une crise de maux de tête.

L'inversion de l'intestin grêle provoque des douleurs autour de la zone ombilicale. La maladie débute de façon aiguë et s'accompagne de sensations insupportables, de nausées, de vomissements, de selles tardives et de gaz. Les vomissements sont permanents et ne soulagent pas l'état du patient.

Douleur près du nombril à gauche

Une douleur près du nombril à gauche peut causer:

  • irritation de la muqueuse gastrique - douleurs aiguës, douloureuses avec nausée, vomissements. Les symptômes désagréables apparaissent après avoir bu, un certain type de nourriture, l'utilisation systématique de l'aspirine;
  • hernie - la douleur peut être donnée à la poitrine;
  • lésions du pancréas - la localisation de la douleur peut aussi être juste et au milieu;
  • vésicule biliaire;
  • maladies des poumons - lorsque vous inspirez, ressentez une douleur dans l'abdomen, si l'irritation pique le diaphragme.

Les fumeurs malins, les alcooliques, les diabétiques et les toxicomanes souffrant d'hormones stéroïdiennes et de diurétiques sont à risque pour les maladies de la vésicule biliaire et du pancréas.

Douleur à droite du nombril

La douleur à la droite du nombril peut être causée par:

  • maladie du foie - à la suite d'une infection parasitaire, de lésions inflammatoires ou infectieuses. Le foie est un organe sensible aux drogues, à l'alcoolisme, au stress et à la surcharge physique.
  • mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire en raison de calculs ou d'anomalies du foie. Le blocage de la voie biliaire provoque souvent une jaunisse;
  • pancréatite ou cancer du pancréas;
  • renflement de la paroi intestinale (diverticulite);
  • toute forme de colite;
  • pathologie rénale.

Douleur au nombril droit

Appendicite, dysfonction urogénitale, anomalies de la section intestinale, problèmes du rein droit - tout cela provoque une douleur à la droite du nombril.

Douleur à gauche du nombril

La douleur à gauche du nombril est une manifestation de maladies de la rate, de l'estomac, des anses intestinales, du pancréas.

Près de la surface du corps, la rate réagit douloureusement même à une légère pression au cours du processus pathologique. Une augmentation de la taille du corps peut provoquer une rupture due à une légère pression. Par conséquent, le médecin doit faire très attention à la palpation et le patient atteint de mononucléose infectieuse doit s'abstenir de tout sport actif. La rupture de la rate est accompagnée d'une couleur bleuâtre de la peau autour du nombril.

Une douleur à gauche provoque une accumulation de gaz dans les intestins, une gastrite, une hernie diaphragmatique.

L'intoxication ou le cancer du pancréas est également chargé de symptômes désagréables à gauche du nombril.

Douleur à gauche du nombril

Une forte, s'étendant du côté gauche de la poitrine, des reins, de la zone cardiaque, du bas du dos, des douleurs à gauche du nombril est caractéristique d'une pancréatite aiguë.

Douleur au niveau du nombril

La cavité abdominale contient des ganglions lymphatiques qui remplissent une fonction de protection, ainsi que des veines, des artères et des organes vitaux. L'irritation des terminaisons nerveuses survient pendant le processus inflammatoire, un gonflement ou une autre violation de l'organe interne du péritoine.

Toutes les maladies énumérées ci-dessous peuvent causer une douleur au niveau du nombril:

  • étirement de la capsule du foie pendant un exercice excessif;
  • maladies du foie - hépatite, processus tumoraux, cirrhose, etc.
  • problèmes de vésicule biliaire (par exemple, calculs);
  • pancréatite aiguë ou chronique;
  • adhérences dans le péritoine - la formation de cicatrices à partir d'un tissu conjonctif dense qui provoque une douleur avec un étirement excessif du tissu;
  • la présence de parasites;
  • lésions infectieuses - typhoïde, choléra, dysenterie, qui contribuent à une augmentation des ganglions lymphatiques et à une douleur au niveau du nombril;
  • le cancer;
  • inflammation du nerf sciatique, ostéochondrose lombaire.

Douleur au nombril lorsqu'on appuie dessus

La douleur dans le nombril lorsqu’on appuie sur peut être causée par les facteurs suivants:

L'amphalite ou l'inflammation des tissus de la zone ombilicale est plus fréquente chez les nouveau-nés. Chez l'adulte, le non-respect des règles d'hygiène personnelle, un piercing non qualifié conduit à la maladie. Les lésions du nombril contribuent à la pénétration d'agents pathogènes à travers la peau endommagée.

La maladie se manifeste par une rougeur, un gonflement de la zone du nombril avec des ulcères et un écoulement purulent. Il existe une forme simple, phlegmoneuse et nécrotique de la maladie. Au cours des deux derniers stades de développement, l’infection se propage aux vaisseaux et aux tissus voisins.

Le plus souvent, la pathologie congénitale - fistule du nombril - est causée par un développement anormal du jaune et des processus urinaires. La forme acquise de la maladie est possible à la suite d'une inflammation prolongée de la paroi péritonéale.

Une douleur au nombril lorsqu'elle est pressée peut apparaître lorsqu'une hernie se développe ou que l'anneau ombilical se dilate.

La douleur donne au nombril

L'appendice du caecum ou de l'appendice peut causer des problèmes d'inflammation à tout âge. Les premières manifestations de la maladie se confondent facilement avec des problèmes gastro-intestinaux. Par conséquent, il est important de pouvoir identifier indépendamment le problème au cours de son développement.

L’attaque de l’appendicite peut ressembler à l’empoisonnement habituel ou à l’entérocolite aiguë. Cependant, il existe des symptômes qui distinguent l'inflammation de l'annexe d'autres problèmes:

  • La nature aiguë, douloureuse, souvent vague de la douleur avec localisation dans la zone du nombril indique une évolution aiguë de la maladie;
  • légère douleur avec augmentation de la toux et des éternuements;
  • tension musculaire exprimée de l'abdomen;
  • symptômes associés - nausée, vomissement;
  • une élévation de température est caractéristique d'un processus purulent.

Autodiagnostic selon la technique de Shchetkin-Blumberg: couché sur le dos (jambes redressées), appuyez sous le nombril, puis déchirez brusquement le bras. Si la douleur au nombril, à l'aine ou au côté, ne manquez pas le temps et allez à l'hôpital.

Douleur dans le nombril

La localisation de la douleur à un endroit donné peut indiquer diverses maladies. La douleur à l'intérieur du nombril est un symptôme:

  • appendicite aiguë - l'attaque commence soudainement avec une douleur aiguë qui couvre tout l'abdomen, puis se concentre dans le nombril et se situe à droite;
  • entérite au stade chronique - la douleur douloureuse exacerbe la prise de nourriture;
  • diverticulite (renflement de la paroi intestinale) - l'apparition de la maladie est associée à une constipation prolongée. La douleur et l'inflammation ne surviennent que pendant la période d'exacerbation;
  • hernie ombilicale - une saillie caractéristique est formée dans la région du nombril;
  • torsion de l'intestin grêle - le plus souvent observé chez les nouveau-nés;
  • migraine abdominale - attaque de douleur accompagnée de nausées, vomissements, diarrhée, photophobie et blanchiment.

Types de douleur dans le nombril

La douleur dans le nombril varie en nature, intensité et durée. L'évolution de la même maladie chez les patients peut être différente. L'image de la douleur varie d'un inconfort à peine perceptible à un état insupportable qui fait hurler une personne. Les sensations désagréables peuvent être vagues, floues, lorsque le patient lui-même n'est pas en mesure de décrire avec précision ce qui se passe.

Les médecins distinguent les types de douleur psychogène, lorsqu'une personne provoque inconsciemment l'apparition de symptômes désagréables ou une douleur associée au stress mental, à un effet de stress. Par exemple, un enfant qui ne veut pas aller à l'école peut provoquer des crampes intestinales, des nausées et même des vomissements.

Il existe les types suivants de douleur dans le nombril:

  • viscéral - associé à des spasmes / entorses dans les organes internes, ce qui irrite les nerfs;
  • somatique (péritonéal) est le résultat d'une irritation péritonéale lorsque, en raison de pathologies, les nerfs spinaux de la région abdominale sont irrités.

Les manifestations viscérales sont caractérisées par des coliques dans le foie, les reins, les intestins, etc. En intensité, ces douleurs ont un caractère diffus et terne avec une localisation dans un organe particulier, plus souvent dans la ligne médiane de l'abdomen. Le transfert de la douleur est possible dans toutes les parties du corps.

Les douleurs somatiques sont constantes avec la tension des muscles du péritoine, de nature tranchante / coupante, obligeant le patient à prendre un état fixe.

Douleur aiguë au nombril

Une douleur soudaine et aiguë dans le nombril avec une intensité croissante peut parler d’appendicite. La maladie se caractérise par un déplacement de la douleur à droite, des nausées et des vomissements. La douleur peut s'atténuer, mais pas complètement. Les symptômes sont aggravés par une forte pression de la main sur l'abdomen, ainsi que pendant la marche.

Le syndrome de la douleur aiguë caractérise le pincement de la hernie ombilicale. Le processus est souvent associé à des nausées, des ballonnements, des vomissements et de la constipation. Au niveau du nombril, une tumeur ovale ou arrondie est palpable, douloureuse et non rétablie. Une hernie étranglée, comme une appendicite, nécessite une intervention chirurgicale. Une hernie guidée est également douloureuse.

Une douleur aiguë dans le nombril, s'étendant vers le dos, avec des mictions fréquentes - un signe de la promotion des calculs rénaux. La colique intestinale est caractérisée par la netteté et la soudaineté de son apparence, surtout après avoir trop mangé, une abondance d'aliments gras.

Douleur coupante du nombril

La sensation de douleur dans le nombril peut indiquer un certain nombre de maladies graves. La douleur coupante dans le nombril est un symptôme d'appendicite aiguë ou de pancréatite. En cas d'exacerbation aiguë de la pancréatite, le mal de gorge est donné dans le dos, pouvant prendre le caractère d'un zona. Les processus inflammatoires dans le pancréas sont souvent accompagnés par un gonflement, une tension de la paroi péritonéale. L'appendicite et la pancréatite se produisent souvent avec des nausées et des vomissements.

Dans les gastrites, une sensation de coupure est notée après le repas avec une sensation de lourdeur, d'éructations et une perte d'appétit. La symptomatologie sur le fond de la diarrhée est caractéristique d'un processus infectieux aigu.

Rezi perturbe souvent les patients atteints de cholécystite. Chez les femmes, ces symptômes désagréables se retrouvent dans les pathologies génitales. Toute perturbation dans le tube digestif peut également causer de graves désagréments coupants.

Douleur aiguë au nombril

Une douleur aiguë au nombril indique un problème de vésicule biliaire, un ulcère intestinal.

La douleur, comme si elle était frappée avec un poignard, décrit l’exacerbation d’un ulcère de l’estomac / de l’intestin 12p, entraînant une perforation de l’ulcère. Il est inhérent à une maladie mortelle que le contenu de l'estomac / de l'intestin soit versé dans la cavité péritonéale. Le patient doit limiter ses mouvements, fixer la position du corps avec moins de douleur, limiter l'activité respiratoire. L'abdomen ne participe pas au processus de respiration, ses muscles sont en tension. Souvent, le pouls ralentit, la peau pâlit, des sueurs froides apparaissent.

La douleur aiguë au nombril est caractéristique des processus chroniques - entérite, colite, gastrite, ulcère peptique, obstruction intestinale.

Tirer la douleur dans le nombril

Une période de gestation avec une croissance intense de l'abdomen peut survenir avec un inconfort. Une douleur tiraillante dans le nombril n'est pas nécessairement une alarme, mais un processus normal d'étirement de la paroi abdominale.

Les sensations douloureuses du nombril et du bas-ventre sont révélatrices de maladies de la sphère féminine urinaire ou génitale.

Le malaise du type tirant parle des problèmes du tractus gastro-intestinal, qui incluent l'obstruction intestinale, le dysfonctionnement moteur. La douleur dans l'intestin dépend du degré de spasme et de la pression des gaz accumulés.

Douleur douloureuse au nombril

L'étirement des parois intestinales par les gaz accumulés en cas d'obstruction ou de flatulence entraîne des douleurs du type douloureux. L'obstruction provoque des maladies tumorales, une torsion des intestins, l'apparition de ganglions. Ces maux sont accompagnés d'une douleur persistante.

Dans l'entérite chronique (dystrophie et maladie inflammatoire de la membrane muqueuse de l'intestin grêle), il existe une douleur douloureuse dans le nombril de nature non aiguë, accompagnée de grondements et de ballonnements. La maladie se manifeste par une peau sèche, des ongles cassants et des saignements des gencives.

Les douleurs douloureuses sont le plus souvent permanentes, aggravées par la toux.

Douleur piercing au nombril

Une douleur piquante au nombril survient en cas d'exacerbation d'une duodénite chronique, d'un ulcère intestinal et de l'intestin 12p.

La duodénite (processus inflammatoire de la muqueuse intestinale de 12p) est l'une des maladies les plus courantes auxquelles les hommes sont le plus susceptibles. La duodénite chronique est un ulcère et une forme cholécystoïde. Dans le premier cas, éructations et brûlures d'estomac s'ajoutent aux symptômes. Il y a des changements d'appétit: l'absence, la terrible faim. Parfois, il y a une douleur derrière le sternum, des troubles de la déglutition, des maux de tête. La maladie peut survenir dans les cas de gastrite chronique, d'entérite, d'ulcères et de pancréatite.

Douleur intense au nombril

Le développement d'une hernie ombilicale est déterminé par des symptômes tels que des nausées, des vomissements, des selles et des gaz retardés, ainsi que des pulsations fréquentes. La maladie est caractérisée par une douleur intense au nombril.

Le tableau clinique de la torsion de l'intestin grêle apparaît à l'arrière-plan d'une douleur aiguë et aiguë. Les patients signalent une rétention des selles et des gaz. La première montre peut indiquer des douleurs de crampes.

Une douleur intense dans la région du nombril est également caractéristique de l'obstruction, de l'inflammation du côlon sigmoïde, du cancer, de l'appendicite.

Douleurs aiguës au nombril

Le rétrécissement limité de l'intestin résultant d'un certain nombre de changements pathologiques (colite ulcéreuse avec sténoses cicatricielles, maladie de Crohn, adhérences / processus néoplasiques) est inhérent à la douleur au niveau du nombril. Ces manifestations douloureuses accompagnent également la dyskinésie intestinale avec une prédominance de la composante spastique.

Crampes douloureuses avec des moments de soulagement est un phénomène fréquent pour les coliques qui se développent lorsque le régime alimentaire n'est pas suivi ou ne tremble pas pendant la conduite. La cause des coliques biliaires peut être une dyskinésie biliaire, une cholélithiase. Les vers, les abcès du foie, l'impulsion du kyste peuvent également servir de provocateurs. Les coliques intestinales sont le résultat de processus inflammatoires dans les intestins, d'obstruction, de problèmes d'intestin irritable et d'autres pathologies.

Douleurs pulsatoires dans le nombril

Les patients atteints de pancréatite remarquent des douleurs pulsatiles au nombril, souvent du type zona. Le processus s'accompagne d'un état de nausée, de vomissements avec bile, de diarrhée et de ballonnements.

Une douleur pulsatoire et rythmique se produit lorsque la pression des organes creux augmente. Par exemple, le syndrome du côlon irritable est caractérisé par une contraction alternée lente et rapide de la paroi intestinale. Cette condition peut causer une douleur lancinante.

La pulsation correspond également aux masses purulentes et néoplasiques de la zone ombilicale.