Douleur et nausée intestinales

Au moins une fois dans leur vie, beaucoup ont ressenti des douleurs intestinales, des vomissements et de la diarrhée. Ces symptômes peuvent survenir en raison de divers facteurs, mais les principaux sont les processus pathologiques dans les intestins et le système digestif. Lorsque les premiers soins sont fournis correctement, la maladie disparaît bientôt d'elle-même, mais dans certains cas, le patient est indiqué pour une hospitalisation urgente.

Maladies intestinales provoquant des diarrhées, des nausées et des douleurs intestinales

La douleur dans l'abdomen peut être causée par diverses maladies du tractus gastro-intestinal. Ils présentent des symptômes similaires et, afin d'établir les causes réelles de la condition inconfortable, vous devez consulter un médecin et subir les procédures de diagnostic et les tests nécessaires. La diarrhée et les douleurs abdominales peuvent être causées par ces maladies:

  1. Un ulcère à l'estomac se caractérise par des matières fécales douloureuses accompagnées de diarrhée.

Ulcère gastrique et duodénal. La douleur apparaît le plus souvent après avoir mangé, elle est localisée dans le haut de l'abdomen. Des sensations particulièrement aiguës et douloureuses apparaissent après qu'une personne a mangé des aliments acides, épicés ou gras. Quand un ulcère malade nausée, la diarrhée est accompagnée d'une douleur dans les intestins. Il est important de diagnostiquer l'ulcère gastrique à temps, car la maladie peut provoquer le développement d'un cancer.

  • Les maladies intestinales, dans lesquelles le patient a des douleurs abdominales, des attaques de diarrhée et des vomissements, est une colite et une gastrite du côlon. La cause première de la maladie est le plus souvent le mauvais régime, la consommation d’alcool, le tabagisme. La colite a également un caractère infectieux et les personnes qui sont sujettes à des surmenages nerveux fréquents et des troubles du sommeil tombent également malades.
  • Les vomissements et la diarrhée peuvent provoquer une inflammation de l'appendicite. Dans le même temps, la température du patient augmente brusquement, la douleur est vive. Ils ne sont pas toujours concentrés du côté droit, tout le bas de l'abdomen peut faire mal. Lors d'une inflammation de l'appendicite, il est dangereux d'hésiter et d'attendre que la douleur s'atténue, ce qui engendre le développement d'une péritonite. Avant de consulter un médecin, il n'est pas souhaitable de prendre des analgésiques - cela nuirait au tableau clinique et il sera difficile de poser un diagnostic précis.
  • En cas d'entérite, lorsqu'une partie de l'intestin grêle est enflammée, le patient s'inquiète des douleurs abdominales, des nausées et de la diarrhée. Cette maladie apparaît en raison d'un manque de protéines et de vitamines dans l'organisme. en conséquence, les processus dystrophiques se développent, l'organe cesse de remplir ses fonctions. En cas d'entérite, la patiente a des nausées, des gaz abondants et des coliques dans la partie supérieure de l'abdomen. Avec l'entérite chronique et la diarrhée sévère dans les masses fécales apparaissent des impuretés de sang, du mucus. Le traitement dans de tels cas devrait commencer immédiatement.
  • L'obstruction intestinale est une maladie grave dans laquelle le processus consistant à faire passer des aliments digérés dans l'intestin est partiellement ou totalement perturbé. La maladie apparaît chez les personnes âgées sous forme de complication après une chirurgie ou un processus inflammatoire de l'intestin. La maladie peut survenir à la suite du développement d'une tumeur maligne, d'adhérences et de la présence d'un objet étranger. La douleur abdominale est un signe d’obstruction intestinale; elle s’accroît avec le temps, devient malade et vomit. La diarrhée dans de tels cas se produit rarement, le plus souvent le patient développe une constipation, une douleur intense dans le bas de l'abdomen.
  • Les diarrhées fréquentes avec dysbactériose déshydratent le corps.

    Lorsqu'un patient présente une dysbactériose, des douleurs dans le bas de l'abdomen, des diarrhées fréquentes, des nausées et une déshydratation se développent. Cette maladie peut survenir dans diverses circonstances, mais est le plus souvent causée par un régime alimentaire inadéquat, des médicaments qui affectent négativement la microflore intestinale, la gastrite ou l'ulcère gastrique, les tumeurs cancéreuses. Pour traiter une maladie, vous devez adapter votre régime alimentaire. Si cela ne donne pas de résultats, vous devez consulter un médecin et vous soumettre à un diagnostic afin de déterminer la cause réelle du développement de la maladie et de commencer un traitement adéquat.

  • Avec les processus tumoraux dans l'intestin, en particulier aux stades initiaux, il n'y a pas de symptômes caractéristiques. Avec la progression de la maladie chez l'homme, la motilité intestinale est perturbée, il y a des attaques de diarrhée, qui sont remplacées par une constipation prolongée. Le patient s'inquiète des nausées et cela peut être nauséeux. Des vomissements, des douleurs abdominales, une indigestion et une formation abondante de gaz se développent. Un signe qu'une personne peut évoluer vers un cancer de l'intestin est la présence de particules de sang dans les selles. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et vous faire examiner - plus tôt la maladie est identifiée et le traitement correct prescrit, meilleur est le pronostic de guérison.
  • Les bactéries et les virus peuvent également être à l'origine de douleurs abdominales sévères, de diarrhée et de vomissements. De telles maladies peuvent facilement être infectées car elles sont le plus souvent transmises par des gouttelettes domestiques et en suspension dans l'air, des produits non lavés, des mains sales et de l'eau contaminée. Le premier symptôme d'une intoxication bactérienne ou virale est le développement rapide d'une diarrhée, de vomissements et de douleurs abdominales. Le patient a souvent une forte fièvre, il est difficile d’abattre des taux élevés. Dans ce cas, il est préférable de faire appel à un médecin, surtout si l’empoisonnement a eu lieu chez un jeune enfant. Des diarrhées et des vomissements fréquents entraînent une déshydratation pouvant parfois entraîner la mort. Par conséquent, il est important de rechercher rapidement une aide médicale et de commencer un traitement adéquat.
  • Retour à la table des matières

    Autres facteurs

    Empoisonnement

    En cas d'empoisonnement, le premier symptôme est des selles bouleversées, de la fièvre, des vomissements.

    Les vomissements peuvent provoquer une intoxication du corps.

    Pendant cette période, il est nécessaire de déterminer l'agent causal de la maladie et de l'éliminer. L'empoisonnement est le plus souvent causé par des aliments, de l'eau, des fruits et des légumes contaminés, qui contiennent un grand nombre de composés chimiques. Il y a des champignons dangereux pour la santé - en cas d'empoisonnement, vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital, car une personne peut mourir en raison d'une grave intoxication. En cas d'empoisonnement, vous devez ajuster l'équilibre hydrique et électrolytique du corps. Pour ce faire, buvez beaucoup d'eau, l'eau minérale est préférable. Si vous buvez une quantité suffisante à la fois, l'eau est prise progressivement, par petites gorgées.

    Réaction allergique

    Une réaction allergique du corps aux aliments se produit lorsqu'une personne présente une intolérance et une sensibilité à certains produits. Dans ce cas, le système immunitaire fonctionne et le corps réagit en conséquence. Lorsque les allergies alimentaires apparaissent vomissements et diarrhée. Si vous ne vous identifiez pas, n'excluez pas l'allergène de l'alimentation, l'état du patient pourrait s'aggraver. Les symptômes d'allergies alimentaires disparaissent dès qu'un irritant est éliminé de l'alimentation. Les allergies à certains produits disparaissent avec l'âge, ne nécessitent pas de traitement et ne dérangent plus la personne.

    Urgence et appelez un docteur

    Au cours des vomissements et de la diarrhée, il est important d’établir la cause première de la maladie. Le plus souvent, ce facteur est une intoxication alimentaire, une infection virale ou bactérienne. Si la diarrhée et les vomissements dérangent les bébés, il est préférable d'appeler un médecin - dans de tels cas, il est dangereux de s'auto-traiter. Avec la maladie, vous devez constamment maintenir l'équilibre hydrique. Pour ce faire, buvez de l'eau minérale sans gaz. Pour éliminer les scories, les toxines aideront le charbon actif ou un autre sorbant.

    Si une inflammation des intestins, telle qu'une appendicite, est la cause de vomissements et de diarrhée, le patient a, en plus de ces symptômes, une forte fièvre, des douleurs atroces apparaissent dans l'abdomen droit, la température des préparations habituelles ne peut pas être réduite. Elle nécessite des soins médicaux urgents - une inflammation de l'appendicite provoque une complication sous la forme d'une péritonite.

    Mesures préventives

    Si une personne a souvent mal au ventre, si elle s'accompagne de diarrhée et de vomissements, vous devez d'abord consulter un médecin. Elle vous aidera à déterminer la cause réelle de la maladie et à vous prescrire un traitement approprié. Les troubles intestinaux sont le plus souvent dus au non-respect des règles d'hygiène personnelle. Par conséquent, vous devez vous assurer de vous laver les mains à temps, de bien laver les légumes et les fruits, de les acheter et de les consommer en fonction de la saison.

    Si votre intestin est bouleversé par des maladies causées par des virus et des infections, vous devez renforcer votre système immunitaire, prendre des vitamines et des minéraux, visiter l'air frais et respecter les règles d'un mode de vie sain. Les mesures préventives en cas de troubles intestinaux consistent en un examen régulier et une visite opportune du médecin lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent.

    Nausée douleur intestinale

    Douleur et nausée intestinales

    Au moins une fois dans leur vie, beaucoup ont ressenti des douleurs intestinales, des vomissements et de la diarrhée. Ces symptômes peuvent survenir en raison de divers facteurs, mais les principaux sont les processus pathologiques dans les intestins et le système digestif. Lorsque les premiers soins sont fournis correctement, la maladie disparaît bientôt d'elle-même, mais dans certains cas, le patient est indiqué pour une hospitalisation urgente.

    Maladies intestinales provoquant des diarrhées, des nausées et des douleurs intestinales

    La douleur dans l'abdomen peut être causée par diverses maladies du tractus gastro-intestinal. Ils présentent des symptômes similaires et, afin d'établir les causes réelles de la condition inconfortable, vous devez consulter un médecin et subir les procédures de diagnostic et les tests nécessaires. La diarrhée et les douleurs abdominales peuvent être causées par ces maladies:

    1. Un ulcère à l'estomac se caractérise par des matières fécales douloureuses accompagnées de diarrhée.

    Ulcère gastrique et duodénal. La douleur apparaît le plus souvent après avoir mangé, elle est localisée dans le haut de l'abdomen. Des sensations particulièrement aiguës et douloureuses apparaissent après qu'une personne a mangé des aliments acides, épicés ou gras. Quand un ulcère malade nausée, la diarrhée est accompagnée d'une douleur dans les intestins. Il est important de diagnostiquer l'ulcère gastrique à temps, car la maladie peut provoquer le développement d'un cancer.

  • Les maladies intestinales, dans lesquelles le patient a des douleurs abdominales, des attaques de diarrhée et des vomissements, est une colite et une gastrite du côlon. La cause première de la maladie est le plus souvent le mauvais régime, la consommation d’alcool, le tabagisme. La colite a également un caractère infectieux et les personnes qui sont sujettes à des surmenages nerveux fréquents et des troubles du sommeil tombent également malades.
  • Les vomissements et la diarrhée peuvent provoquer une inflammation de l'appendicite. Dans le même temps, la température du patient augmente brusquement, la douleur est vive. Ils ne sont pas toujours concentrés du côté droit, tout le bas de l'abdomen peut faire mal. Lors d'une inflammation de l'appendicite, il est dangereux d'hésiter et d'attendre que la douleur s'atténue, ce qui engendre le développement d'une péritonite. Avant de consulter un médecin, il n'est pas souhaitable de prendre des analgésiques - cela nuirait au tableau clinique et il sera difficile de poser un diagnostic précis.
  • En cas d'entérite, lorsqu'une partie de l'intestin grêle est enflammée, le patient s'inquiète des douleurs abdominales, des nausées et de la diarrhée. Cette maladie apparaît en raison d'un manque de protéines et de vitamines dans l'organisme. en conséquence, les processus dystrophiques se développent, l'organe cesse de remplir ses fonctions. En cas d'entérite, la patiente a des nausées, des gaz abondants et des coliques dans la partie supérieure de l'abdomen. Avec l'entérite chronique et la diarrhée sévère dans les masses fécales apparaissent des impuretés de sang, du mucus. Le traitement dans de tels cas devrait commencer immédiatement.
  • L'obstruction intestinale est une maladie grave dans laquelle le processus consistant à faire passer des aliments digérés dans l'intestin est partiellement ou totalement perturbé. La maladie apparaît chez les personnes âgées sous forme de complication après une chirurgie ou un processus inflammatoire de l'intestin. La maladie peut survenir à la suite du développement d'une tumeur maligne, d'adhérences et de la présence d'un objet étranger. La douleur abdominale est un signe d’obstruction intestinale; elle s’accroît avec le temps, devient malade et vomit. La diarrhée dans de tels cas se produit rarement, le plus souvent le patient développe une constipation, une douleur intense dans le bas de l'abdomen.
  • Les diarrhées fréquentes avec dysbactériose déshydratent le corps.

    Lorsqu'un patient présente une dysbactériose, des douleurs dans le bas de l'abdomen, des diarrhées fréquentes, des nausées et une déshydratation se développent. Cette maladie peut survenir dans diverses circonstances, mais est le plus souvent causée par un régime alimentaire inadéquat, des médicaments qui affectent négativement la microflore intestinale, la gastrite ou l'ulcère gastrique, les tumeurs cancéreuses. Pour traiter une maladie, vous devez adapter votre régime alimentaire. Si cela ne donne pas de résultats, vous devez consulter un médecin et vous soumettre à un diagnostic afin de déterminer la cause réelle du développement de la maladie et de commencer un traitement adéquat.

  • Avec les processus tumoraux dans l'intestin, en particulier aux stades initiaux, il n'y a pas de symptômes caractéristiques. Avec la progression de la maladie chez l'homme, la motilité intestinale est perturbée, il y a des attaques de diarrhée, qui sont remplacées par une constipation prolongée. Le patient s'inquiète des nausées et cela peut être nauséeux. Des vomissements, des douleurs abdominales, une indigestion et une formation abondante de gaz se développent. Un signe qu'une personne peut évoluer vers un cancer de l'intestin est la présence de particules de sang dans les selles. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et vous faire examiner - plus tôt la maladie est identifiée et le traitement correct prescrit, meilleur est le pronostic de guérison.
  • Les bactéries et les virus peuvent également être à l'origine de douleurs abdominales sévères, de diarrhée et de vomissements. De telles maladies peuvent facilement être infectées car elles sont le plus souvent transmises par des gouttelettes domestiques et en suspension dans l'air, des produits non lavés, des mains sales et de l'eau contaminée. Le premier symptôme d'une intoxication bactérienne ou virale est le développement rapide d'une diarrhée, de vomissements et de douleurs abdominales. Le patient a souvent une forte fièvre, il est difficile d’abattre des taux élevés. Dans ce cas, il est préférable de faire appel à un médecin, surtout si l’empoisonnement a eu lieu chez un jeune enfant. Des diarrhées et des vomissements fréquents entraînent une déshydratation pouvant parfois entraîner la mort. Par conséquent, il est important de rechercher rapidement une aide médicale et de commencer un traitement adéquat.
  • Autres facteurs

    Empoisonnement

    En cas d'empoisonnement, le premier symptôme est des selles bouleversées, de la fièvre, des vomissements.

    Les vomissements peuvent provoquer une intoxication du corps.

    Pendant cette période, il est nécessaire de déterminer l'agent causal de la maladie et de l'éliminer. L'empoisonnement est le plus souvent causé par des aliments, de l'eau, des fruits et des légumes contaminés, qui contiennent un grand nombre de composés chimiques. Il y a des champignons dangereux pour la santé - en cas d'empoisonnement, vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital, car une personne peut mourir en raison d'une grave intoxication. En cas d'empoisonnement, vous devez ajuster l'équilibre hydrique et électrolytique du corps. Pour ce faire, buvez beaucoup d'eau, l'eau minérale est préférable. Si vous buvez une quantité suffisante à la fois, l'eau est prise progressivement, par petites gorgées.

    Réaction allergique

    Une réaction allergique du corps aux aliments se produit lorsqu'une personne présente une intolérance et une sensibilité à certains produits. Dans ce cas, le système immunitaire fonctionne et le corps réagit en conséquence. Lorsque les allergies alimentaires apparaissent vomissements et diarrhée. Si vous ne vous identifiez pas, n'excluez pas l'allergène de l'alimentation, l'état du patient pourrait s'aggraver. Les symptômes d'allergies alimentaires disparaissent dès qu'un irritant est éliminé de l'alimentation. Les allergies à certains produits disparaissent avec l'âge, ne nécessitent pas de traitement et ne dérangent plus la personne.

    Urgence et appelez un docteur

    Si l'intoxication est une consommation excessive d'alcool, les vomissements et la diarrhée déshydratent le corps.

    Au cours des vomissements et de la diarrhée, il est important d’établir la cause première de la maladie. Le plus souvent, ce facteur est une intoxication alimentaire, une infection virale ou bactérienne. Si la diarrhée et les vomissements dérangent les bébés, il est préférable d'appeler un médecin - dans de tels cas, il est dangereux de s'auto-traiter. Avec la maladie, vous devez constamment maintenir l'équilibre hydrique. Pour ce faire, buvez de l'eau minérale sans gaz. Pour éliminer les scories, les toxines aideront le charbon actif ou un autre sorbant.

    Si une inflammation des intestins, telle qu'une appendicite, est la cause de vomissements et de diarrhée, le patient a, en plus de ces symptômes, une forte fièvre, des douleurs atroces apparaissent dans l'abdomen droit, la température des préparations habituelles ne peut pas être réduite. Elle nécessite des soins médicaux urgents - une inflammation de l'appendicite provoque une complication sous la forme d'une péritonite.

    Mesures préventives

    Si une personne a souvent mal au ventre, si elle s'accompagne de diarrhée et de vomissements, vous devez d'abord consulter un médecin. Elle vous aidera à déterminer la cause réelle de la maladie et à vous prescrire un traitement approprié. Les troubles intestinaux sont le plus souvent dus au non-respect des règles d'hygiène personnelle. Par conséquent, vous devez vous assurer de vous laver les mains à temps, de bien laver les légumes et les fruits, de les acheter et de les consommer en fonction de la saison.

    Si votre intestin est bouleversé par des maladies causées par des virus et des infections, vous devez renforcer votre système immunitaire, prendre des vitamines et des minéraux, visiter l'air frais et respecter les règles d'un mode de vie sain. Les mesures préventives en cas de troubles intestinaux consistent en un examen régulier et une visite opportune du médecin lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent.

    Après avoir mangé, chaque personne forme une petite proportion de gaz qui n'interfèrent pas avec le fonctionnement normal du corps, lequel est excrété pendant la défécation. Si une forte distension abdominale apparaît, le patient ressent une sensation de lourdeur, son estomac semble se gonfler de l'intérieur. Dans cet article, nous allons révéler les causes de cet état et vous dire quoi faire dans ce cas.

    Causes de la maladie

    La formation de gaz sévère est permanente et temporaire. Le premier type survient à la suite de pathologies abdominales. Temporaire se développe en raison de troubles digestifs, l'accumulation de gaz ou de liquides. Lorsque le fonctionnement anormal de l'abdomen est observé, les causes peuvent être très diverses: d'un régime incorrect à de graves problèmes de santé. Les plus communs sont:

    • Utilisation incontrôlée d'aliments contenant de grandes quantités de fibres. Les glucides facilement digestibles commencent le processus de fermentation, entraînant un estomac lourd.
    • Au cours du repas, l'air est avalé. Cela est particulièrement vrai si la nourriture est consommée pendant le mouvement, la hâte, la conversation. Une personne a l'estomac, la nausée. /
    • Grande consommation de nourriture. Consommer une grande quantité de nourriture à la fois conduit souvent à ce problème.
    • La motilité intestinale altérée conduit souvent au syndrome de l'estomac irritable.
    • Lorsque l'estomac se gonfle juste après un repas, il peut parler de maladies telles que: gastrite, pancréatite, entérite.
    • La cause de cette affection est souvent la dysbiose intestinale. Une fois que les défenses de l'organisme sont affaiblies, les intestins sont attaqués par des bactéries étrangères, ce qui entraîne une forte flatulence.
    • Souvent, l'estomac devient gonflé pendant la grossesse. Au premier trimestre, cela est dû à une augmentation de la production de progestérone, au troisième, à une augmentation de la pression utérine.
    • Constipation chronique
    • Production insuffisante d'enzymes digestives.

    Symptômes de distension abdominale

    Beaucoup de gens ne font pas attention au fait que des gaz forts sont produits dans leur corps. Les signes d’un état pathologique progressent peu à peu et, en même temps, une personne inaperçue par elle-même s’habitue au malaise.

    Si l'estomac est bouffi, alors cela donne beaucoup d'inconvénients, il se tourne vers le médecin, tout en se plaignant des symptômes suivants:

    • augmentation du volume abdominal
    • grondement lumineux dans le tube digestif, entendu en position couchée,
    • forte tension du diaphragme observée lors de l'inclinaison vers l'avant,
    • après avoir mangé, le patient est obligé de régurgiter l'air,
    • sensation de lourdeur
    • casser un tabouret
    • coliques intestinales,
    • flatulences

    En règle générale, les symptômes ci-dessus disparaissent après la fuite des gaz. Si un patient a une évolution avancée de la maladie, il peut présenter des signes d'intoxication générale, tels que:

    • comment guérir les ballonnements permanents
    • pourquoi il y a des ballonnements après avoir mangé
    • mal de tête
    • état fébrile
    • faiblesse
    • perte totale d'appétit
    • essoufflement
    • l'insomnie
    • arythmie,
    • diminution de l'immunité corporelle.

    Quand demander des soins médicaux d'urgence

    Habituellement, les gens ne font pas attention si l'estomac est gonflé. Cependant, certains symptômes doivent apparaître le plus tôt possible et consulter un médecin, car ils peuvent parler d'une maladie aussi grave que l'obstruction intestinale. Ceux-ci comprennent:

    • ventre gonflé de manière asymétrique;
    • difficile de toucher l'estomac;
    • traces de sang dans les matières fécales;
    • augmentation de la température corporelle;
    • l'estomac est très douloureux et gonflé;
    • perte de poids soudaine;
    • douleur à la poitrine;
    • nausée accompagnée de vomissements.

    Diagnostic de distension abdominale

    Si un patient présente une distension abdominale, le médecin ne l’invitera plus à la suite de l’examen. Tout d'abord, il essaiera d'identifier le tableau clinique de la maladie et de savoir ce que le patient mangeait.

    Après quoi, il nommera l'examen suivant:

    • analyse des selles pour la détermination de la microflore intestinale,
    • l'étude de la bile,
    • étude du suc gastrique,
    • Échographie des organes abdominaux,
    • examen bactérien des matières fécales.

    Sur la base des résultats obtenus, le médecin traitant doit prescrire un traitement adéquat.

    Problèmes de traitement

    Que faire si un estomac est régulièrement distendu, seul un spécialiste vous le dira. Tout d'abord, il est nécessaire de rechercher et d'éliminer la raison qui provoque le gonflement de l'estomac. Le traitement de cette pathologie repose sur les principes suivants:

    • correction de régime;
    • thérapie de la maladie qui a provoqué des ballonnements;
    • la nomination de médicaments qui restaurent la fonction motrice de l'intestin;
    • thérapie pour aider à restaurer la microflore intestinale;
    • élimination des gaz accumulés dans le corps.

    L'exercice quotidien, marcher dans l'air frais aidera également à se débarrasser des flatulences.

    Traitement de la toxicomanie

    Les médicaments suivants peuvent aider à traiter les ballonnements:

    • Le charbon actif est pris avant les repas par 2 à 3 comprimés préalablement dissous dans de l’eau.
    • Élimine les gaz et les substances toxiques Smekta, Polyphepan.
    • Les spasmolytiques peuvent aider à soulager la douleur, par exemple No-shpa, Spazmalgon.
    • Espumizan peut être utilisé non seulement pour le gonflement temporaire, mais également à la suite de maladies chroniques.
    • Le charbon blanc est une fibre alimentaire gonflée qui collecte les gaz et les toxines.
    • Si la pathologie est causée par un dysfonctionnement du pancréas, les enzymes digestives aideront à éliminer la cause, par exemple, Festal, Mezim forte.
    • Lorsque la dysbactériose prescrire des médicaments qui normalisent la fonction de l'intestin tels que la lactobactérine, la bifidumbactérine, Linex.
    • Duphalac active l'activité des bactéries bénéfiques et inhibe les agents pathogènes.

    Régime avec ballonnements

    Les nutritionnistes, pour éviter les ballonnements, recommandent des repas fréquents mais fractionnés. Il est nécessaire de manger lentement tout en mastiquant lentement les aliments. Produits indésirables dans cet état:

    • des raisins;
    • les bananes;
    • les légumineuses;
    • des pommes;
    • les poires;
    • pâtisseries fraîches;
    • poisson salé;
    • lait gras;
    • orge perlière.

    Lorsque distension abdominale est montré les plats suivants:

    • viande maigre cuite;
    • poisson maigre;
    • soupe en purée;
    • oiseau maigre;
    • les céréales;
    • des grenades;
    • les betteraves;
    • thé vert;
    • pruneaux

    Souvent, l'utilisation d'aliments frits et gras peut provoquer un ventre trop enflé. Il faut exclure complètement les provocateurs de ce processus. Il est préférable de remplacer le lait par des produits laitiers fermentés, le pain de blé par du pain à grains grossiers.

    Médecine populaire

    Pas mal dans le traitement de la distension abdominale, la médecine traditionnelle. Cependant, il convient de rappeler que toutes les méthodes traditionnelles peuvent être appliquées après consultation d'un spécialiste et en association avec un traitement conservateur.

    • Le plus souvent, le fenouil est utilisé à ces fins. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe. l graines d'aneth, versez ½ l. eau bouillante. Insister pour 3 heures dans un endroit chaud. Les adultes devraient utiliser 1/3 tasse 3 fois par jour avant de manger. Aussi l'aneth peut être cuit avec une décoction. 1 cuillère à café graines d'aneth verser 1 tasse d'eau froide, laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes. Cool, boire 1 verre deux fois.
    • Racine de persil pré-hachée (1 c. À thé.) Versez 1 tasse d’eau froide. Laisser reposer 15 minutes, puis porter à ébullition, filtrer et prendre une gorgée toutes les heures. Pendant la journée, 1 tasse de bouillon est bue.
    • Prendre 1 c. Thym, graines d'aneth, versez 1 tasse d'eau bouillante, laissez-le reposer pendant 10 minutes, puis amenez à ébullition, prenez une demi-heure pour manger toutes les 60 minutes.
    • Pour la prochaine perfusion, vous devez prendre 1 cuillère à soupe. l fenouil, valériane et 2 c. l menthe. 2 c. À thé la collection résultante, versez 250 ml d’eau bouillante, insistez pendant une demi-heure, filtrez. Buvez ½ tasse deux fois.
    • Et aussi la racine de gingembre aide bien, elle stimule la digestion, tue les bactéries pathogènes. Pour éliminer les flatulences, vous devez le dissoudre immédiatement après un repas.

    Exercices de metiorizma

    Guérir la distension abdominale aidera les exercices thérapeutiques, ce qui peut être fait à la maison, car elle ne nécessite pas d’entraînement spécial. Cependant, avant de procéder à sa mise en œuvre, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de changements majeurs dans le tractus gastro-intestinal.

    • Allongez-vous sur le côté gauche et serrez les jambes le plus près possible du ventre. Dans cette position, il est recommandé de s’allonger pendant 1 minute, puis de tourner délicatement le dos, puis le côté gauche, en tirant également les jambes vers le ventre;
    • se mettre à quatre pattes et prendre une profonde respiration, tout en soulevant le bassin et la tête, en baissant le dos en dessous. Puis, à un rythme lent, pliez le dos, la tête appuyée contre la poitrine lorsque vous expirez;
    • De la pose précédente, vous devez pousser votre jambe gauche en avant, déplacer le genou de la jambe droite en arrière. Les mains se lèvent et atteignent cette position pendant 8 respirations.

    Éliminer la formation de gaz accrue est facile à la maison, pour cela, vous devez équilibrer votre régime alimentaire, marcher plus et faire des exercices simples.

    Douleur aiguë à l'estomac

    Une douleur inattendue dans la paroi abdominale antérieure est une douleur épigastrique ou aiguë à l'estomac. Si des anomalies ou des anomalies se produisent dans les organes internes, le corps signale l'apparition de la douleur. Un tel sentiment est le symptôme d'une pathologie. Par conséquent, pour l'éliminer, vous devez vous en débarrasser. Les affections fréquentes de la douleur épigastrique sont les maladies de l’estomac ou des organes les plus proches.

    Causes de douleur a l'estomac

    Les coliques aiguës dans l'estomac sont aussi appelées gastralgies. Ils apparaissent soudainement et ressemblent à un spasme. Déterminer indépendamment la cause première de la colique est difficile. Il peut s'agir de dysfonctionnements à court terme du système digestif, de modifications du contexte hormonal, mais le plus souvent, en cas de douleur aiguë, le corps signale le développement d'une maladie grave. Supposer que la cause de l'apparition de la douleur peut être retrouvée au début de l'attaque: après avoir mangé, pendant le sommeil, l'estomac vide, la nuit.

    Les principaux provocateurs de la douleur aiguë sont:

    • intoxication alcoolique;
    • la malnutrition avec l'abus d'aliments lourds, gras, frits, salés et amers;
    • fumer;
    • médicaments non contrôlés ou à long terme;
    • intoxication alimentaire, chimique et autre toxique;
    • pathologies chroniques, inflammations, irritants;
    • troubles psycho-émotionnels, stress constant;
    • activité physique excessive.

    Forte colique et estomac

    Les causes les plus courantes de douleur aiguë:

    1. Affections intestinales infectieuses, également appelées grippe intestinale ou gastro-entérite. Symptômes: diarrhée, vomissements, fièvre, pneumonie, mal de gorge.
    2. Gastrite. Des coliques aiguës sont provoquées en réponse à la croissance et au développement d'Helicobacter pylori qui ont colonisé l'organe.
    3. Exacerbation des ulcères gastriques. La maladie se manifeste sous la forme d'une douleur à la dague, accompagnée d'une diminution de la pression artérielle, d'une transpiration accrue avec une transpiration froide et d'une pâleur de la peau.
    4. Troubles fonctionnels dans le corps. Symptômes: douleur persistante, constipation, tension des muscles gastriques, digestion difficile.
    5. Intoxication toxique par inhalation ou absorption de produits chimiques ou de médicaments nocifs. Des nausées constantes avec vomissements, faiblesse, transpiration excessive, perte de conscience s'ajoutent aux crampes.
    6. Intoxication alimentaire. L'intensité des douleurs à la couture dépend du type de stimulus. Symptômes courants: léthargie, pulsion émétique, fièvre, indigestion, mal de tête grave avec vertiges. Aux premières heures, le tableau clinique peut être incomplet. Certains symptômes peuvent apparaître entre 2 et 5 jours d'intoxication.
    7. Surcharge physique et / ou psycho-émotionnelle. Un grand nombre de récepteurs nerveux sont situés dans l'estomac, lesquels réagissent instantanément à tout trouble externe. En plus des spasmes, des nausées et des diarrhées peuvent survenir.
    8. Intolérance individuelle à certains produits. Une douleur intense est accompagnée d'éructations, de vomissements, de diarrhée, de ballonnements.

    Coliques et autres organes

    Les épidémies de douleur aiguë dans l'estomac peuvent provoquer des pathologies des organes voisins, par exemple:

    1. Inflammation de l'appendice. La maladie se caractérise par une douleur aiguë dans la région épigastrique et paraumbilicale.
    2. Maladies infectieuses du gros intestin (colite). Les crampes gastriques sont accompagnées de ballonnements, de diarrhée accompagnée de mucus ou de sang dans les excréments, de grésillements et de grondements dans l'abdomen et de faux appels aux toilettes.
    3. Pathologies non infectieuses dans le gros intestin (colite ulcéreuse). La maladie est accompagnée de selles sanglantes, d'arthrite, de perte de poids et de faiblesse générale.
    4. Exacerbation de la cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire). Une douleur soudaine survient lors de l'examen de l'abdomen dans la région de la projection du foie.
    5. Inflammation du pancréas. Symptômes: crampes aiguës dans l'épigastre, aggravées pendant le repas et la palpation de l'abdomen, nausées avec vomissements, fièvre, augmentation du rythme cardiaque, soif et bouche sèche.
    6. Pathologie ischémique du coeur. Les douleurs aiguës se manifestent dans l'espace rétrosternal avec un impact dans l'épigastre. Ressemble souvent à de fortes brûlures d'estomac.
    7. Duodénite, lorsque la muqueuse de l'intestin grêle est touchée. Rezi apparaissent dans l'estomac, la région épigastrique. En outre, il existe une faiblesse, des nausées avec vomissements, de la fièvre.
    8. La dissection ou la rupture de l'aorte abdominale est toujours accompagnée d'une douleur au poignard. Le résultat de la pathologie est souvent mortel.

    Les crampes physiologiques aiguës dans l'estomac ont les causes suivantes:

    1. La grossesse Coudre les crampes d'estomac, c'est comme balayer. Il est provoqué par une gêne causée par la pression exercée par l’utérus étiré. Si la douleur ne peut être tolérée, il faut suspecter une rupture de l'utérus ou un décollement du placenta, qui nécessite une intervention immédiate.
    2. Prolongement assis dans une position, le plus souvent mal à l'aise. En conséquence, le spasme diaphragmatique se produit en raison de troubles circulatoires dans la région gastrique.

    Chez les enfants et les adultes

    L’apparition d’une douleur spasmodique et aiguë chez une femme peut être provoquée par les problèmes suivants:

    1. Début de la menstruation. Le traitement n’est généralement pas nécessaire, mais si la douleur lancinante est telle qu’elle ne peut être tolérée, vous devriez faire appel à une aide qualifiée. En outre, d'autres symptômes peuvent apparaître: nausées, vomissements, fièvre, pertes vaginales avec une odeur désagréable.
    2. Inflammation des appendices, muqueuse utérine.
    3. Rupture ovarienne.
    4. Tordre le kyste.
    5. Grossesse extra-utérine.

    Les douleurs abdominales aiguës chez les hommes peuvent signaler le développement de pathologies urologiques ou de maladies du système musculo-squelettique. Par exemple, avec la prostate et la vésiculite, la douleur survient dans le périnée, dans le bas de l'abdomen ou sur le côté droit.

    Chez les enfants, les accès de douleur spastique dans 5% des cas sont dus à des migraines abdominales, à des spasmes des vaisseaux intestinaux. La première pathologie doit être traitée par un neuropathologiste et la seconde par un gastro-entérologue.

    Que faire avec les premiers secours?

    Le coussin chauffant ne peut pas être appliqué, seulement à froid.

    Si une personne a une crise de douleur aiguë et dure plus de 30 minutes, vous devez immédiatement appeler l’ambulance. En attendant le médecin, le patient doit effectuer les étapes suivantes:

    1. Allez vous coucher, sur votre gauche et poussez vos genoux contre votre ventre.
    2. Attacher à l'estomac froid. Le coussin chauffant ne peut pas être appliqué, car la chaleur peut accélérer le développement de la maladie.
    3. Ne buvez pas d'analgésiques ni de laxatifs, ne mangez pas avant l'arrivée de l'ambulance afin que la cause du symptôme soit correctement établie.
    4. Si la douleur ne peut être tolérée, la réception de «Nosh-py» ou «Spazmalgona» est autorisée pour prévenir un choc douloureux.

    Conseils d'aide:

    • Si une personne soupçonne une infection intestinale, il est préférable de refuser l'auto-traitement.
    • Si une dysbactériose est apparue, il est acceptable de prendre Acipol.
    • Si des symptômes d'intoxication alimentaire sont observés, un lavage gastrique prolongé doit être effectué avec une solution faible de permanganate de potassium et donner du charbon activé au patient.

    Autres techniques d'auto-assistance

    Prévenir ou réduire le spasme de la douleur est possible à la maison avec l'aide de remèdes populaires. Recettes populaires:

    • 1 cuillère à soupe l camomille dans 250 ml d'eau bouillante. Après s'être installé pendant une demi-heure, boire trois fois par jour avant le début du repas.
    • 1 cuillère à soupe l Les myrtilles, les groseilles à maquereau ou les raisins de Corinthe dans 250 ml d’eau doivent être bouillis pendant 10 minutes. Boire une décoction de quatre visites par jour.
    • Des proportions égales de miel avec de l'huile d'olive. Boire un mélange de 1 cuillère à soupe. l trois fois par jour avant les repas.
    • 1 cuillère à soupe l miel dans 250 ml de jus de pommes de terre fraîchement pressé. Boire deux fois par jour: le matin à jeun, le soir avant de se coucher.

    Autres moyens de soulager rapidement les crampes d'estomac:

    • 2 tablettes de charbon actif, si tourmentées par les gaz.
    • Thé à la menthe et au fenouil pour l'indigestion.
    • Régime d'épargne avec des aliments légers et faibles en calories.
    • Acceptation des antiacides de pharmacie: "Almagel", "Fosfolyugel", "Maalox".

    Examen et traitement

    Le diagnostic est fait sur la base de telles méthodes:

    1. Gastroscopie. La méthode permet d’examiner visuellement la muqueuse gastrique, d’évaluer le degré de changement morphologique et de poser un diagnostic. Pour atténuer les sensations au cours de la procédure, il est autorisé sous l'influence d'un médicament hypnotique léger. En outre, une biopsie est effectuée et l'échantillon résultant est envoyé pour analyse histologique.
    2. Inspection à l'aide de capsules vidéo. La méthode permet d'étudier le tractus gastro-intestinal de manière plus détaillée et d'évaluer sa fonction motrice en temps réel. Inconvénients - incapacité à effectuer une biopsie à des fins de recherche, coût élevé.
    3. Analyses sanguines biochimiques, urine, fèces.
    4. Échographie. Une échographie doit être réalisée pour clarifier le diagnostic et le suivi des pathologies associées.

    Le traitement de la colique dépend de la cause, par exemple:

    • En cas de gastrite et d'ulcère, les agents enveloppants nécessaires sont utilisés pour protéger la membrane muqueuse contre les effets de sucs digestifs agressifs: «Almagel», «Maalox».
    • Des antibiotiques tels que le métronidazole et la tétracycline sont prescrits en cas de lésions de l’estomac dues à des hélicobactéries.
    • Les ulcères compliqués sont traités chirurgicalement.
    • Pour le cancer de l'estomac, une chirurgie et une chimiothérapie ou une radiothérapie sont nécessaires. S'il n'y a pas encore de métastases, le résultat est favorable.
    • Les polypes de l'estomac sont éliminés par différentes méthodes, sélectionnées en fonction du type et de la taille du polype: les grandes formations plates sont excisées lors de la chirurgie abdominale, les petites tumeurs du pédicule sont endoscopiques.

    Régime alimentaire et prévention

    Il est nécessaire de boire beaucoup jusqu'à 2 litres d'eau pure.

    En cas de pathologies accompagnées de douleurs abdominales aiguës, il convient de suivre un régime alimentaire strict dont les principes sont les suivants:

    • l'exclusion des aliments lourds, gras et intolérables;
    • l’utilisation d’aliments légers et hypocaloriques sous forme liquide, semi-liquide, avec l’inclusion obligatoire de soupes de limaces et de bouillies dans le menu;
    • fournir une nutrition fractionnée (jusqu'à 6 fois par jour) en petites portions (jusqu'à 300 ml) avec des intervalles courts entre les repas (pas plus de 2,5 heures);
    • fournir beaucoup de boisson (jusqu'à 2 litres d'eau plate), mais ne buvez pas de nourriture.

    Les mesures préventives sont:

    • régime économe à l'exception des aliments lourds, acides et épicés;
    • faire des exercices légers pour travailler les muscles abdominaux;
    • refuser l'automédication.

    Maux d'estomac et des nausées

    La douleur est le signal du corps. Il y avait un dysfonctionnement dans le travail, de l'aide est nécessaire, une intervention chirurgicale. Une affection courante chez les personnes de tous âges est la douleur abdominale et les nausées. Le phénomène est causé par de nombreux facteurs.

    Causes communes

    L'inconfort est causé par les maladies infectieuses, l'intoxication et les blessures. Parfois accompagné de fièvre, de vomissements. Vous devez immédiatement consulter un médecin.

    L'intoxication

    Cela se produit lors de l’utilisation d’aliments non conformes aux normes, périmés, cuits dans des conditions insalubres. Avec les aliments, des bactéries nocives qui provoquent une intoxication pénètrent dans le corps.

    Problèmes dans le tube digestif

    Les anomalies gastro-entérologiques sont la cause principale d'un abdomen malade. Observé: nausée, brûlures d'estomac, grondement, bouillonnement. Il existe des infections chroniques, infectieuses inflammatoires, oncologiques:

    • Pancréatite
    • Gastrite.
    • Ulcère gastrique, ulcère duodénal.
    • La défaite de la vésicule biliaire, des voies biliaires.
    • Pathologie du foie, des reins, de la rate.
    • Oncologie.

    Il est important de diagnostiquer correctement, de commencer le traitement à temps, en évitant les complications. En raison de la similitude des manifestations, il est difficile de déterminer le foyer. Il arrive qu'un patient atteint de cancer soit traité pendant longtemps pour une gastrite, des ulcères et un dépistage tardif de l'oncologie. Le troisième, quatrième stade du cancer est incurable. Les maladies lancées affluent dans le chronique, livrant l'angoisse.

    Appendicite

    L'inflammation de l'appendice se confond facilement avec l'indigestion, l'intoxication. Caractéristiques distinctives:

    • La douleur commence dans le nombril et descend progressivement vers la droite.
    • Ventre dur, ballonnements.
    • Sharp dans la partie inférieure droite du péritoine avec une légère pression.
    • Frissons, fièvre (38 degrés et plus), transpiration abondante.
    • Symptômes d'indigestion: diarrhée, constipation, nausée, vomissement.
    • Dans le dos, comme une colique rénale.

    Avec un examen minutieux, le médecin peut ne pas déterminer immédiatement l'inflammation. Des études complémentaires sont nécessaires: tests sanguins, urinaires, échographie du petit bassin, détection.

    L'appendicite est plus élevée que d'habitude chez les femmes enceintes. Avec une augmentation du fœtus, des organes autres que la vessie sont déplacés vers le haut, des modifications de la circulation sanguine se produisent, une constipation fréquente se produit.

    Chez l’enfant, une inflammation de l’appendice ne se manifeste pas toujours, comme chez l’adulte. Le bébé ne peut pas décrire correctement les symptômes, dire clairement où ça fait mal. Si l'enfant se plaint de se sentir malade et refuse de manger, vous devez appeler le médecin.

    Infarctus du myocarde

    Chez l'adulte, les douleurs à l'estomac et les vomissements sont causés par une forme histologique d'infarctus du myocarde. Il est confondu avec l'appendicite, l'exacerbation de l'ulcère, la gastrite, la cholécystite. Si elle cède dans la région du cœur, l'épaule gauche est une raison sérieuse de subir un examen urgent.

    En raison de la similitude des symptômes, il est difficile pour un spécialiste expérimenté de détecter une lésion cardiaque dès la première fois. Vous pouvez distinguer en attirant l'attention sur le comportement humain. Un patient souffrant d'une crise cardiaque tente de s'asseoir. Avec une exacerbation des maladies du tube digestif, l'appendicite ment souvent, en essayant de ne pas faire de mouvements brusques.

    Intolérance alimentaire

    En cas d'intolérance alimentaire, le corps refuse de digérer un certain produit, provoquant:

    • Augmentation de la formation de gaz.
    • La diarrhée
    • Ballonnements, lourdeur.
    • Faiblesse

    Les gens ne se rendent pas compte qu'ils souffrent d'intolérance alimentaire, sont confondus avec les allergies, se référer à un comportement alimentaire inapproprié. L'intolérance la plus courante au lactose, le gluten. Pour déterminer la maladie, effectuez un test sanguin, testez les antigènes des produits, en identifiant les dangers potentiels. Il est conseillé aux aliments interdits d’exclure du régime alimentaire pendant six mois maximum. Après une abstinence prolongée, la maladie disparaît d'elle-même, contrairement aux allergies.

    Parasites intestinaux

    Apparaître pour diverses raisons:

    • Mauvaise hygiène des mains.
    • Produits de qualité inférieure, eau.
    • Fruits, légumes mal lavés après contact avec le sol.
    • Pas assez de viande bouillie, poisson.

    Les parasites peuvent vivre dans le corps sans se manifester pendant longtemps. La manifestation ressemble aux signes classiques d'anomalies gastro-intestinales: selles molles, vomissements, ballonnements, formation de gaz. Caractérisé par une fatigue constante, une perte de poids. Les parasites intestinaux peuvent provoquer une cirrhose du foie, une cholécystite.

    Anomalies orthopédiques

    Peut se produire en raison de problèmes avec la colonne vertébrale. La colonne vertébrale est reliée par des terminaisons nerveuses aux organes de la cavité abdominale, le petit bassin. Avec des problèmes du système musculo-squelettique apparaît douleur douloureuse dans l'abdomen, constipation, ballonnements, hémorroïdes.

    Le stress

    Les tensions nerveuses, le stress, la dépression affectent négativement l'estomac. Il en résulte une altération de la circulation sanguine dans la membrane muqueuse, détruisant l’intégrité. Si une personne mange bien, mène une vie saine, le stress peut être dû au syndrome du côlon irritable.

    Douleur féminine

    En raison de la physiologie particulière chez les femmes, une gêne abdominale survient plus souvent que les hommes. Considérez les raisons caractéristiques des femmes.

    Menstruation

    À la puberté, à partir du premier jour de menstruation, la fille commence à être perturbée:

    • des nausées;
    • gonflement;
    • violation de la chaise;
    • tire le bas-ventre;
    • étourdi.

    La condition dure plusieurs jours. Pour faciliter la menstruation d'une fille, il suffit de prendre antispasmodique.

    La grossesse

    Si une fille tombe malade le matin, cela peut être le premier signe de toxémie. En début de grossesse, une sensation de plénitude, une douleur persistante, des vertiges et des maux de tête apparaissent souvent. La température corporelle monte à 37 degrés, gèle, bout dans l'estomac, larmes. Aux dernières étapes de la grossesse, une femme peut ressentir une gêne au nombril en raison d'une faiblesse des muscles abdominaux, de maux de dos.

    Maladies de l'appareil reproducteur féminin

    Parfois, après un mois de fortes douleurs, les spasmes ne cessent pas - un signal d'alarme. Exclure la grossesse. Si le test est négatif, signes de maladies des organes génitaux, urinaires. Il y a des crampes, des brûlures, des crampes douloureuses.

    Chez les hommes

    Chez les hommes, il est souvent causé par une altération de la fonction de reproduction. En raison de la proximité de la prostate et de la vessie, le rectum, la lésion affecte ces organes simultanément. Il y a des hémorroïdes, une prostatite.

    Chez les enfants

    Le problème pour toutes les mamans est un bébé colique. Tout cela à cause de la faible absorption du lactose, qui fait partie du lait maternel, dans les mélanges alimentaires. Autres causes de maux de ventre:

    • la constipation;
    • obstruction intestinale;
    • hernie;
    • infection à rotavirus.

    Types de douleur

    Pour comprendre les raisons, regardez la vue, l'emplacement du foyer de douleur.

    Centre haut

    Aiguë, coupure dans la partie supérieure de la cavité abdominale, distension, formation de gaz est une manifestation de gastrite, péritonite, infarctus du myocarde.

    Dans l'hypochondre droit

    Gêne aiguë en haut à droite - symptôme de maladies du foie, des voies biliaires, de l'infarctus du myocarde.

    Dans l'hypochondre gauche

    Le haut du péritoine gauche est généralement douloureux à cause d'une inflammation du pancréas. Avec la pancréatite, les maux d'estomac, la douleur entoure, des nausées et des ballonnements.

    Au milieu

    Avec une acidité accrue, des frissons constants surviennent au-dessus du nombril. Il donne à la région de l'hypochondre droit - la vésicule biliaire fait mal, éventuellement une aggravation de la cholécystite. Localisation autour du nombril - problèmes de l'intestin grêle. Le nombril se fait souvent sentir dans les cas de péritonite aiguë, hernie, dysfonctionnement de l'intestin. Twists, estomac gronde généralement pendant la diarrhée.

    Dans le côté droit

    L'un des signes de l'appendicite se produit quand un caecum malsain. Femmes - avec inflammation de l'ovaire droit.

    Dans le côté gauche

    Ce symptôme indique la présence d'une inflammation du système génito-urinaire, d'infections des intestins et de maladies de l'ovaire gauche chez la femme.

    En bas

    Se produit pour diverses raisons. Les plus graves sont les lésions des systèmes urinaires: cystite, prostatite, pyélonéphrite, lésion des organes génitaux. En cas de dysfonctionnement des reins, il y a une douleur dans le dos, un bruit dans la tête et des mictions fréquentes.

    Lorsqu'une indisposition apparaît sans raison apparente, il est difficile de déterminer la source, de choisir une méthode de traitement. L'auto-élimination est dangereuse pour la santé. Les mêmes médicaments peuvent améliorer la santé, nuire à l'organisme. Pour la prévention, éliminer du régime de la malbouffe, bouger plus, se soumettre régulièrement à un examen.

    Douleurs intestinales sévères et nausées

    Douleur abdominale et nausée - causes et quoi faire

    La douleur abdominale est la maladie la plus commune qui nous dérange. Malgré la fréquence de ces symptômes, il ne faut pas les traiter à la légère, surtout si la douleur est de nature «aiguë». La douleur systématique qui se répète à intervalles réguliers est tout aussi dangereuse. La raison de cette douleur dans l'abdomen peut parler d'une maladie chronique. Souvent accompagné de douleurs abdominales, nausées, parfois vomissements, brûlures d'estomac, éructations. Tous ces symptômes peuvent indiquer une maladie de l'estomac, du pancréas, des intestins.

    Causes de douleurs abdominales et de nausées

    Les nausées et éructations acides, accompagnées de douleurs abdominales occasionnelles - est généralement une manifestation d'un ulcère, gastrite, oesophagite. Si les douleurs abdominales sont accompagnées de nausées et d'amertume ou, au contraire, d'une douce sensation dans la bouche, consultez un médecin dès que possible, car ces symptômes peuvent indiquer une pathologie du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire.

    Toute douleur est un signal de notre corps aux dysfonctionnements d'organes qui se produisent, de sorte que la douleur à l'abdomen ne peut être ignorée. Si la douleur est localisée dans la région épigastrique et survient principalement sur un estomac vide, ou vice versa immédiatement après avoir mangé, et est accompagnée de brûlures d'estomac, de nausées et même parfois de vomissements, il s'agit d'une maladie de l'estomac. Avec une faible acidité, il se produit des éructations avec des œufs pourris, l’estomac peut éclater et, en règle générale, les douleurs abdominales sont accompagnées de nausées.

    Les douleurs abdominales et les nausées, ainsi que d'autres symptômes tels que les brûlures d'estomac, les vomissements et le goût amer de la bouche sont des motifs justifiant une consultation médicale. Même si de tels symptômes apparaissent pour la première fois, un examen complet doit être effectué. Certaines personnes pensent qu'il suffit de consulter un médecin à cause d'une douleur intense, que plus la maladie est grave, plus le mal à l'estomac est grave - ce n'est pas le cas. Par exemple, l’appendicite purulente, qui présente un risque pour la vie d’une personne, provoque moins de douleurs à l’abdomen que l’appendicite n’est pas compliquée. Cela est dû au fait que lors de la destruction purulente dans l'annexe, les terminaisons nerveuses sont détruites. Que faire avec une douleur abdominale? Toute maladie peut être traitée avec succès grâce à une détection rapide. Ne tentez donc pas de traiter vous-même les douleurs abdominales.

    Douleur abdominale et nausée - que faire?

    Donc, si vous êtes torturé par des douleurs abdominales, des nausées et d’autres symptômes désagréables, et que vous décidez d’appeler un médecin ou de vous rendre à la réception vous-même - dans tous les cas, ne prenez pas d’analgésiques. Dans les maladies de la cavité abdominale, la nature de la douleur et son intensité sont d’une grande importance pour un diagnostic correct. Si la douleur dans l'abdomen est insupportable, vous pouvez prendre un antispasmodique - papavérine, non-spa, duspaline, météospasmine, etc. En attendant que le médecin arrive, vous devez masser l'estomac, y mettre un coussin chauffant ou réchauffer votre ventre avec un foulard chaud.

    Quand avez-vous besoin d'un médecin pour les douleurs abdominales?

    En cas de douleur sourde, nausée, vomissements, fièvre, selles avec facultés affaiblies. Dans ce cas, l'ambulance doit être appelée immédiatement et, avant son arrivée, vous pouvez mettre de la glace sur le ventre. Si la douleur dans l'abdomen est «aiguë» dans ce cas, il est interdit de manger et de boire avant l'arrivée de l'ambulance. Dans ce cas, il sera également utile de refroidir l'estomac en y mettant un radiateur froid ou de la glace.

    Les nausées et les vomissements répétés accompagnés d'un trouble de la chaise et de crampes abdominales nécessitent également un examen médical immédiat. Dans ce cas, il est également conseillé de ne rien manger, mais il est souhaitable de boire beaucoup. Et le meilleur de tous avec des nausées et des douleurs abdominales à boire du thé sucré, eau minérale, bouillon. Si les vomissements sont mélangés avec du sang, des palpitations, une faiblesse - rien ne peut être mangé avant l'arrivée du médecin, assurez-vous de mettre froid sur le ventre et de bouger le moins possible, le patient doit être au repos.

    © Auteur: Anna Mikhalyuk
    © Photo: depositphotos.com

    Autres articles sur ce sujet:

    Maux d'estomac et des nausées | Douleur abdominale et nausée - causes

    La nausée est une maladie qui apparaît pour un certain nombre de raisons, caractérisée par des crampes abdominales, des vomissements, de la fièvre et de la diarrhée. Pour un adulte, un tel état n'est pas dangereux et le corps peut retrouver son état normal, mais il peut avoir des conséquences désagréables pour les jeunes enfants et les personnes âgées, en entraînant par exemple une déshydratation. Les douleurs abdominales et les nausées sont les symptômes de nombreuses maladies.

    Pourquoi l'estomac est-il douloureux et nauséeux?

    Les intoxications alimentaires, l'amibiase, la grippe gastrique et d'autres infections bactériennes et parasitaires de l'intestin provoquent des diarrhées et des nausées. Surtout malade lors de stress et autres troubles émotionnels.

    Causes de douleurs abdominales basses et de nausées

    Les causes de douleurs désagréables au bas de l'abdomen sont nombreuses.

    Une gêne, par exemple, peut survenir avec une appendicite. En règle générale, les sensations sourdes et douloureuses sont caractéristiques de son début. Cependant, souvent, le patient n'a pas d'appétit. Après quelque temps, la douleur du nombril descend dans l'abdomen, dans la section droite, une fièvre apparaît.

    Dans les annexites aiguës, les processus inflammatoires des organes pelviens, la douleur diffuse dans le bas de l'abdomen. La douleur apparaît à droite et à gauche de l'abdomen, accompagnée de frissons et de nausées. Lors des examens vaginaux et rectaux, la patiente peut avoir des douleurs d'organes et de tissus dans le petit bassin. Avec une perméabilité difficile du petit et du gros intestin, des douleurs apparaissent sous la forme de contractions autour du nombril et du bas-ventre. Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'intestin est fortement étiré et les fonctions ischémiques du corps sont violées et la douleur est plutôt sourde.

    Des douleurs abdominales et des nausées peuvent également survenir avec une hernie étranglée en cas de douleur diffuse. La principale raison pour laquelle il est difficile pour un médecin de poser un diagnostic correct pour une hernie étranglée est qu’il n’examine parfois pas les endroits où une hernie peut se former, à savoir la paroi abdominale antérieure.

    Dans le système urinaire, les bactéries, les globules blancs et les globules rouges peuvent être détectés dans les urines. Si des calculs rénaux sont présents, il y a une augmentation des douleurs dans les parties latérales de l'abdomen qui vont des reins à la partie inférieure le long de l'uretère et ensuite à la région pelvienne et à l'urètre, puis à la partie interne de la cuisse. La douleur est ressentie lors de la palpation dans le rein touché.

    Une pyélonéphrite aiguë peut être diagnostiquée avec de la fièvre, de la fièvre, de la faiblesse, des nausées et même des évanouissements. Le diagnostic est confirmé principalement par l'analyse de l'urine. La pyélographie intraveineuse est également possible.

    Les douleurs abdominales basses et les nausées indiquent une rétention urinaire due au fait que la vessie devient fortement distendue. Les douleurs au-dessous du nombril et l'apparition dans cette partie de la tumeur suggèrent une rétention urinaire probable. Dans ce cas, il est nécessaire de procéder à un cathétérisme de la vessie, puis de procéder à nouveau à un examen approfondi.

    Certaines personnes ont mal au ventre et se sentent malades sous une forme chronique, avec syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn (processus inflammatoire chronique de la partie du tube digestif), avec ulcère du rectum et du côlon, avec cancer du rectum.

    Que faire avec des nausées et des douleurs abdominales chez un adulte?

    Si un adulte a mal au ventre et est malade, la diarrhée le tourmente également, mais en l'absence de fièvre, vous pouvez facilement faire face à la diarrhée à la maison.

    Si vous avez la diarrhée après un voyage dans des pays exotiques, par exemple en Afrique ou en Asie, il est préférable de consulter un médecin, car les aliments et l'eau exotiques provenant de puits et de sources locaux peuvent être dangereux pour le corps.

    Si la nausée s'accompagne d'une forte augmentation de la température corporelle, d'une diarrhée constante et de vomissements et que des impuretés de sang se trouvent dans les selles, consultez immédiatement un médecin.

    Les symptômes concomitants qui sont des signes de déshydratation, tels qu'une bouche et des lèvres sèches, une sensation constante de soif, une respiration et une envie pressante d'uriner sont rares.

    Lorsque la nausée est préférable de boire beaucoup de liquide chaud, cela peut être du thé, de l’eau, du bouillon.

    Vous ne devez pas boire de boissons alcoolisées et contenant de la caféine, ni lait ni jus de fruits.

    En cas de diarrhée et de nausée chez un nourrisson allaité, le lait maternel peut continuer à être administré. Avec une alimentation artificielle, il est préférable de remplacer le lait de vache par de l'eau.

    © Olga Vasilyeva pour astromeridian.ru

    Autres articles connexes:

    Spasme de l'intestin

    Maladies chroniques: non indiqué

    Bonjour docteur. Je vous demande conseil. La nuit dernière, l'épigastre était très douloureux et s'était ensuite étendu à toute la région de l'abdomen. On avait l'impression que tout lui faisait mal: l'estomac et les intestins. De plus, il y avait tellement de douleurs à l'étroit dans l'intestin que je ne pouvais pas me redresser, je ne pouvais que m'asseoir face à face, me redresser ou m'allonger, je ne pouvais même pas, c'était terriblement douloureux. La condition était semblable au coton, faiblesse. Puis il y a eu des nausées et des vomissements à deux reprises. Mais vomir, c’était de l’eau, l’estomac était vide, puisque le dernier repas était très long, environ sept heures. Puis les spasmes ont commencé à s’apaiser, cela a semblé s’améliorer, puis il s’est encore intensifié. À la fin, je me suis endormi alors que j'allais appeler une ambulance. Puis je me suis réveillé et rien n'était devenu douloureux, pas nauséeux. Même l'appétit est apparu. Mais je ressens toujours un malaise, j'ai peur de manger quelque chose de plus. La douleur est faible seulement dans l'épigastre. En septembre, elle a eu une FGDS, une légère inflammation a été signalée dans la section de sortie et une échographie des organes abdominaux a révélé une cholécystite chronique. Souvent tourmenté par des flatulences. Je prenais de l’espumizan, mais maintenant cela ne m’aide pas. La constipation ne souffre pas. Il arrive que des selles durent un jour ou deux et ne se produisent plus. Je ne sais pas ce que ça pourrait être. Est-ce ainsi que la flatulence s'est manifestée? Soit une violation du régime alimentaire si affecté. J'essaie de ne rien manger de frit et de gras, comme je le crains, mais ici, j'ai mangé à la fois frit et gras la veille. Merci d'avance!

    Tags: les intestins endoloris ne peuvent pas se redresser, intestins fortement spasmodiques

    Questions connexes et recommandées

    Problèmes intestinaux, je demande conseil. Il y a 2 mois a commencé à tirer un peu en dessous de la taille.

    Un grondement constant dans les intestins Il y a environ deux semaines, mon estomac était très malade.

    Douleur dans les intestins pendant 3 jours Déjà depuis 3 jours, l'estomac fait mal au nombril, complètement absent.

    Ça fait mal avec l'intestin droit pendant 4 mois, il y a des problèmes avec les intestins. Les douleurs étaient à l'origine.

    Nausée, Vertiges, Basse température 35,1; douleurs à l'estomac, vomissements des crampes Ma nièce a des problèmes d'estomac. Lundi (10/05/15) elle est tombée malade le matin à l'école, a commencé à se sentir malade, puis a eu le vertige, pendant la pause après le cours, en descendant les escaliers, elle s'est soudainement aggravée, ses jambes sont devenues affaiblies, elle s'est sentie très faible et a commencé à trembler de partout. Elle est allée chez le médecin, ils ont mesuré la température, ce qui a montré (35,1), ils ont essayé de mesurer la pression plusieurs fois, ont échoué, de graves douleurs à l'estomac et des spasmes de vomissement. Mardi et mercredi, elle était plus facile. Aujourd'hui (10/8/15), elle se sentait à nouveau mal. Elle est encore allée chez le médecin, on lui a dit que ce serait pire d'appeler une ambulance et pour une hospitalisation, ils lui ont prescrit eroferon. Quel genre de diagnostic n'a même pas été supposé être dit. Dites-moi ce que cela peut avoir avec l'estomac et s'il peut être soigné à la maison. Si vous allez à l'hôpital, dans quel département ils le mettront.

    Nausées, diarrhée et beaucoup de tout ce que je vais commencer dans l'ordre. J'ai 22 ans, taille 166 cm, poids 52.

    Des spasmes à la poitrine et à l’estomac, des nausées… Cela fait déjà six mois que je cours entre un neurologue et un gastroentérologue.

    La diarrhée a vaincu Chers médecins. Le texte peut être long et fastidieux, je m'excuse d'avance.

    Douleur au-dessous du nombril, j'ai une telle question. Il y a 2 jours, il y avait une douleur sur le côté droit ci-dessous.

    L'inconfort de l'œsophage au 4ème jour m'inquiète d'un certain nombre de symptômes incompréhensibles. Tout a commencé.

    Constipation sans envie de se défouler La constipation ne souffre généralement pas. C'est vrai, si cela se produit.

    Constamment des nausées. J'ai 59 ans, toutes les années depuis mon plus jeune âge, je souffre de nausées, maintenant.

    Grondement dans l'abdomen Depuis son enfance, elle était maigre, mais elle n'a aucun problème particulier de digestion.

    Bave intestinale Bon après-midi! J'ai cette situation, j'ai 23 ans, taille 166, poids 43-45.