Douleur intestinale droite

Si les intestins à droite font mal, cela peut indiquer de nombreuses maladies, mais parfois, il y a des raisons non pathologiques. Le plus souvent, une telle douleur est associée à toutes les inflammations connues de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie pouvant se faire sentir de cette façon. Si la douleur est souvent perturbée ou si la sensation douloureuse dure plus d'une heure, il est nécessaire de consulter un médecin, car un traitement immédiat est probablement nécessaire.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes de douleur dans l'abdomen droit peuvent être classées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers comprennent les excès alimentaires, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou un exercice intense après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale. En outre, la douleur à court terme se manifeste parfois sous l’effet d’un stress psycho-émotionnel fort, comme le stress. La douleur douloureuse en bas à droite peut apparaître en raison de la formation excessive de gaz.

Des sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne se produisent pas toujours dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit incluent les maladies suivantes:

  • l'apparition de tumeurs;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • la dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • la tuberculose;
  • dysbactériose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse;
  • maladies infectieuses des intestins, etc.
Retour à la table des matières

Inflammation de l'appendice

L'appendicite ou inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. La pathologie du traitement est souvent chirurgicale, vous devez donc consulter un médecin dès les premières manifestations de la douleur. Cela ne fera que s'entendre avec les méthodes de traitement conservatrices. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut gêner non seulement à droite, mais aussi au nombril, dans l'hypochondre. Un trait caractéristique est que la douleur peut tirer dans la jambe. Les douleurs abdominales sont variables dans la nature, elles sont généralement d'intensité légère. Au fil du temps, la douleur peut irradier dans la cavité abdominale et devenir plus forte. Les patients remarquent que la gêne augmente avec les mouvements. Augmentation possible de la température, des nausées et des nausées.

Inflammation du côlon

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon causé par une infection. Douleur localisée à droite du nombril, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne la douleur au côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste aussi:

  • fièvre
  • distension abdominale;
  • selles fréquentes;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans l'intestin, qui résulte de l'obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie s'accompagne de crampes abdominales, qui se manifestent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut avoir des effets irréversibles.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn, une inflammation chronique de l'intestin qui s'étend aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques, peut entraîner des douleurs dans l'intestin à droite. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois de l'intestin. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • la faiblesse;
  • aucune envie de manger;
  • saute dans la température du corps;
  • perte de poids;
  • la diarrhée;
  • distension abdominale, etc.
Retour à la table des matières

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fonctionnel du corps lorsqu'il se blesse à la droite du nombril ou au-dessous de la cavité abdominale, mais aucun signe physiologique de la maladie n'est retrouvé. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également se produire:

  • flatulences;
  • mucus dans les selles;
  • violation de la chaise;
  • le sentiment que les intestins ne sont pas vidés après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc.
Retour à la table des matières

Tumeur

L'apparition de tumeurs s'accompagne souvent de malaises et de sensations douloureuses dans l'abdomen. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. Les douleurs dans les intestins du côté droit ne sont pas sévères, elles peuvent également se manifester dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si la tumeur est de petite taille, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsque la tumeur se développe, elle serre ou ferme le passage dans l'organe. En conséquence, une obstruction intestinale est formée.

La tuberculose

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pas des autres pathologies intestinales:

  • légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • panne;
  • violation de la chaise;
  • transpiration excessive;
  • des ballonnements;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen après le repas;
  • légères sensations douloureuses du côté droit, souvent de l'hypochondre, etc.

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie caractérisée par une violation de la composition de la microflore intestinale. Il se manifeste souvent par des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen. Le ventre éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par une fréquente chaise liquide de couleur verte. Il y a une odeur désagréable de fèces. Si la maladie n'est pas traitée, les selles deviennent liquides. En outre, l'appétit du patient s'aggrave, un grondement intestinal apparaît. La cause de la douleur dans les intestins est une infestation de ver ou une infection par d'autres parasites.

Diverticulite - renflement de la paroi intestinale. Initialement, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës au niveau du nombril, ainsi que de:

  • la température augmente;
  • la diarrhée apparaît avec des mélanges de sang et de liquides muqueux.
Retour à la table des matières

Comment faire face à la douleur?

Les sensations douloureuses dans le côté droit, dans le bas de la cavité abdominale ou de l'hypochondre sont des raisons pour consulter un médecin, surtout si elles se produisent régulièrement ou sont perturbées pendant une longue période. Si vos intestins commencent à vous faire mal, vous devez vous allonger un peu. En même temps, il faut oublier de manger, de s'échauffer ou de suivre un traitement «froid». Lorsque le patient se tournera vers le médecin, un diagnostic approfondi sera établi, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour ce faire, le médecin va prendre une histoire, examiner le patient, palper la cavité abdominale et prescrire les études de laboratoire et instrumentales nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste vous prescrira une procédure thérapeutique adéquate.

Avant d'aller chez le médecin, vous pouvez arrêter la douleur avec des antispasmodiques (par exemple, «No-shpa», «Drotaverin», etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum dans une demi-heure. Si la distension abdominale est concernée, le symptôme peut être causé par une selle ancienne. Pour vous aider, vous devez boire un absorbant (par exemple, du charbon actif). Il arrive que, dans ce cas, vous deviez utiliser un outil qui vous aiderait à effectuer un acte de défécation (par exemple, un microclyster "Mikrolaks" ou des bougies à la glycérine). Il est recommandé d'augmenter le volume de fluide consommé à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. En cas de malaise dans la région abdominale à droite du nombril, des exercices physiques spéciaux aident à améliorer la motilité et l'absorption dans le corps.

Quand devrais-je appeler un médecin?

Si les douleurs et les coliques intestinales ne disparaissent pas après une demi-heure après avoir bu un agent spasmolytique (à condition de rester immobile), il est fort probable que vous ayez à appeler une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi les douleurs ne disparaissent pas. L'appel d'urgence obligatoire doit être en présence de tels symptômes:

  • la douleur est vive et très grave;
  • vomissements persistants;
  • une augmentation significative des indicateurs de température.

Dans le même temps, il est important de ne pas tarder à appeler une ambulance. Plus tôt le médecin diagnostiquera et déterminera la cause de la douleur à droite du nombril, plus tôt le traitement sera prescrit. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. En outre, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, alors ne retardez pas l'appel d'un médecin et prenez votre médicament.

L'intestin à droite fait mal, que faire?

L'appendicite est la première chose à laquelle la plupart des gens penseront, ressentant des sensations douloureuses désagréables dans la moitié droite de l'intestin. C'est peut-être la plus connue parmi toute la population de la maladie de la nosologie chirurgicale entière. Cependant, l'inflammation annexe n'est pas la seule cause de douleur dans la moitié droite de l'abdomen. D'autres états peuvent aussi les causer, mais pas toujours pathologiques. Par conséquent, vous ne devriez pas paniquer immédiatement, mais aussi penser fébrilement:

l'intestin droit fait mal, que faire et à quelle vitesse. Ceci ne s'applique pas aux situations où la douleur est très forte ou est devenue permanente.

Maux d'intestins à droite: causes

Les crampes douloureuses dans l'intestin à droite, résultant d'une forte contraction de l'intestin et appelées coliques intestinales, peuvent être dues au processus inflammatoire (colite, entérocolite) ou à la présence d'une infestation par le ver. Les coliques peuvent également être causées par un empoisonnement ou une consommation excessive d'aliments. Les spasmes intestinaux sont souvent dus à des adhérences entre les anses intestinales, résultant d'une inflammation ou après une intervention chirurgicale. Les erreurs dans le régime alimentaire (aliments lourds, aliments épicés, alcool), un effort physique important ou des changements brusques de la position du corps constituent des facteurs provocants. Les spasmes intestinaux courts peuvent payer pour une situation stressante.

Si les douleurs dans l'intestin de droite sont douloureuses, il est possible que des gaz se soient simplement accumulés dans cette partie de l'intestin. Cependant, une condition aussi dangereuse, telle qu'une obstruction intestinale causée par une tumeur, un ver d'helminthes, un nœud de l'intestin même ou résultant de sa torsion, peut être à l'origine de telles sensations douloureuses. Les douleurs d'une telle nature sont douloureuses, durables.

Une douleur sourde dans la région iliaque droite peut signaler une inflammation du caecum. Il peut être remplacé par une colique intestinale et se manifester 5 à 6 heures après un repas. Provoquer un spasme ou une augmentation de la douleur peut prolonger la charge debout ou debout. Dans le même temps, la douleur est souvent accompagnée d'une sensation de distension dans l'estomac, de grondements, d'éructations, de nausées et de flatulences.

Une douleur dans les intestins du bas-ventre droit est un signe d'appendicite aiguë. Il peut se produire dans le nombril et descendre et à droite, peut abandonner. En outre, la maladie peut manifester des symptômes tels que nausées, vomissements, fièvre.

Maux d'intestins à droite: que faire?

En cas de colique intestinale, allongez-vous dans une position confortable. Les repas, les bouteilles d'eau chaude et le froid sur l'estomac sont exclus. Vous pouvez soulager la situation en prenant un antispasmodique. Si au bout d’une heure, la douleur n’est pas passée - vous ne pouvez pas vous passer d’urgence.

Dans tous les cas, aussi précisément que possible pour répondre à la question: l'intestin droit fait mal, que faire, vous ne pouvez que consulter un médecin. Il vous prescrira également le traitement correct et approprié pour vous. Rappelez-vous que l'appel urgent aux soins médicaux est motivé par des douleurs aiguës et intenses dans l'intestin, des vomissements, une forte fièvre ainsi que des douleurs prolongées et non passagères.

Douleur dans l'intestin dans l'abdomen inférieur droit, causes, symptômes, traitement de la douleur dans l'intestin

Contenu de l'article:

Douleur dans les intestins du côté droit. Quelles maladies indiquent des symptômes douloureux dans l'abdomen droit?

Il est souvent difficile pour une personne de déterminer la source de la douleur dans les intestins. Comme il existe un grand nombre d'organes dans l'estomac, il existe de nombreuses options pour l'apparition d'un inconfort. L'une des causes les plus courantes de coliques du côté droit de l'intestin est légitimement considérée comme une inflammation des muqueuses de l'intestin sous l'influence d'une infection en développement. Des inflammations peuvent survenir dans le petit et le gros intestin, le côlon sigmoïde et les appendices. Des symptômes douloureux apparaissent dans les zones droite et gauche de la cavité abdominale.

Des douleurs abdominales à droite peuvent également se produire au bas du péritoine. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une manifestation d'infestation du corps par des parasites, d'un syndrome du côlon irritable, d'une thrombose mésentérique, d'une obstruction, d'une pancréatite chronique, d'une dysbiose, etc. les intestins et les moyens de s'en débarrasser. L'article apporte des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les causes de la douleur dans les intestins, les lésions du bas-ventre dans l'intestin, les causes de la douleur dans les intestins à droite ou en bas à gauche de l'abdomen.

Douleur dans les intestins dans le bas-ventre à droite, que faire?

Les douleurs abdominales, qui provoquent divers troubles intestinaux, sont sensibles à un grand nombre de personnes. Nombre d'entre eux croient à tort que les maladies intestinales, comme les maladies de l'estomac, sont associées à la consommation de nourriture. Cependant, une seule maladie caractérise la déviation des fonctions de l'intestin en raison de problèmes de digestion: il s'agit de lésions inflammatoires du côlon transverse. Une caractéristique distinctive de cette maladie est l'apparition de coliques, douleur dans le bas-ventre du patient après avoir mangé. Cela est dû au déclenchement de contractions réflexes de l'intestin après le passage de l'œsophage à l'estomac de la nourriture consommée. La douleur dans l'abdomen à droite continue jusqu'à ce que les intestins soient vidés. Cet indicateur est également présent dans d'autres maladies. Inutile donc d'essayer de trouver vous-même les raisons de cette indisposition. Pour un diagnostic précis devrait aller à l'hôpital.

Les douleurs abdominales intestinales sont classiquement divisées en types - coliques intestinales douloureuses, aiguës et crampes. La douleur dans la région intestinale n'est pas vive, dure longtemps et augmente considérablement avec les mouvements brusques, l'effort, la toux et les éternuements. Les coliques intestinales peuvent être reconnues par une courte durée, elles ressemblent davantage à des accès. À son tour, les douleurs abdominales aiguës dans la région intestinale sont intenses et prononcées, le plus souvent dans les appendicites aiguës. Quel que soit le type de douleur à l'abdomen qu'une personne rencontre, il convient de toujours garder à l'esprit que les symptômes de la douleur n'apparaissent pas comme cela, ils indiquent toujours toute déviation dans le fonctionnement d'un système harmonieux appelé le corps humain, et dans le cas de spasmes dans l'intestin - sur l'inflammation qui s'y produit.

En raison des indicateurs facilement reconnaissables de l'appendicite, les patients le perçoivent souvent pour des douleurs dans l'intestin droit. Il s’agit de la maladie la plus répandue, de sorte que les symptômes qui la caractérisent sont souvent trompeurs même pour les individus avancés en termes d’anatomie. Des sensations désagréables et douloureuses, des douleurs du côté droit peuvent également provoquer d'autres processus inflammatoires de l'intestin, qui ne sont pas pathologiques. Exagérer prématurément la valeur d'une telle douleur en vaut la peine. Après l'avoir sentie, il convient tout d'abord de déterminer où se situe exactement l'épicentre de la douleur abdominale et quelles actions doivent être entreprises dans ce cas particulier. Cas inconditionnel dans lequel il est nécessaire sans délibérer d'aller à l'hôpital, est une douleur chronique sévère dans le bas-ventre dans l'intestin. Il est également nécessaire d'appeler une ambulance ou un médecin à la maison, si les coliques sont si fortes qu'elles ne peuvent pas être tolérées. Sensation de malaise en cas de douleur intense à l'abdomen droit ou gauche, là où se trouve l'intestin, ne paniquez pas, mais demandez l'aide d'un spécialiste qualifié pour poser un diagnostic et recevoir des recommandations pour la prévention d'une telle affection ou des prescriptions de traitement.

Il est toujours important de se rappeler que s'il y a une douleur aiguë, une douleur crampante dans l'intestin à droite ou à gauche de l'abdomen, vous ne devez pas tolérer de tels symptômes douloureux, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Douleur dans les intestins du côté droit, cause de la douleur dans les intestins

Des crampes et des douleurs dans l'abdomen droit peuvent apparaître en cas de contraction rapide de l'intestin. Ce phénomène s'appelle la colique intestinale. Une telle douleur à l'abdomen inquiète une personne infectée par le corps par des parasites (en particulier des vers) ou par des processus inflammatoires tels que la colite et l'entérocolite. Souvent, les coliques intestinales provoquent des excès alimentaires ou une intoxication alimentaire en cas de douleurs intestinales. La douleur provoque également la consommation systématique d'aliments lourds, d'alcool, d'efforts physiques intenses et d'un changement rapide de la position du corps.

Le début des spasmes intestinaux et des douleurs abdominales contribuent aux adhérences des anses intestinales, qui apparaissent plus tard sous forme de chirurgies. Les spasmes dans la région intestinale droite apparaissent même à la suite d'un stress intense et de troubles émotionnels. Il est important de se rappeler que la douleur abdominale apparaît souvent à la suite d'une colique intestinale (avec inflammation), mais pas d'une appendicite aiguë. Étant donné que la sensation de douleur abdominale chez un patient peut être très semblable l'une à l'autre, il est préférable de consulter un médecin pour identifier la cause de la détérioration de la santé.

Pourquoi blesse les intestins sur la droite, quoi d'autre pourrait être la raison?

La douleur accumulée peut provoquer une accumulation de gaz. C’est le facteur le plus inoffensif qui affecte l’apparition de maux, qui apparaît généralement beaucoup plus souvent que n’importe quel autre. Les coupables plus graves de mauvaise santé, quand il y a une douleur dans le bas-ventre droit, le ventre gauche, le caractère pleurnichant, peuvent être considérés comme une obstruction intestinale, un volvulus intestinal, un enchevêtrement d'helminthes ou une tumeur. Le premier signe d’obstruction intestinale est une colique aiguë, une douleur aiguë dans le bas de l’abdomen, complétée par une douleur récurrente du côté droit. La survenue de coliques est due à la contraction intensive et fréquente des fibres intestinales sur la zone touchée par le blocage.

Le processus inflammatoire dans le caecum peut être reconnu par une douleur abdominale sourde, décalée à droite de l'abdomen, dans la région iliaque. La douleur décrite au fond de la jiowta cède souvent la place à la colique, après quelques heures au moment de l'ingestion de nourriture, à des coliques, ainsi qu'à des douleurs abdominales graves et insupportables. Une longue activité physique et un effort physique prolongé peuvent servir de catalyseur à la douleur ou de poussée vers un nouveau spasme. Aux symptômes désagréables s'ajoutent des nausées accompagnées d'éructations, une sensation de plénitude, un grondement soudain.

Lorsqu'une inflammation de l'appendice, la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen droit, dans certains cas, donnant à la jambe. Dans ce cas, il y a une telle douleur dans l'abdomen plus proche de la région ombilicale et elle se déplace vers la droite et vers le bas par étapes. Les signes secondaires de l'appendicite - nausées et vomissements, rarement - saute dans la température corporelle du patient. Des coliques dans l'abdomen droit dans la cavité abdominale basse peuvent indiquer la survenue d'une obstruction intestinale.

Causes de la douleur intestinale - entérite

Le processus inflammatoire dans l'intestin grêle s'appelle une entérite. La localisation de l'inflammation permet de diviser le malaise en plusieurs types. Ainsi, si la maladie a son origine dans le duodénum, ​​on l’appelle duodénite, jéjunite - jéjunite, iléililite. L'inflammation de l'un des segments de l'intestin grêle se produit, à la fois généralisée et en combinaison avec une gastrite ou une colite. Des crampes soudaines indiquent une évolution aiguë de l'entérite. Le développement de l'entérite aiguë se produit sur la base d'infections infectieuses, de réactions allergiques, d'ingestion de substances toxiques, etc. Les symptômes d'entérite sont les suivants:

- douleur aiguë soudaine;

- sensations douloureuses lors de la palpation de l'abdomen dans la région épigastrique;

- vomissements et selles molles;

- augmentation de la température corporelle.

Les cas particulièrement graves sont accompagnés de signes d'intoxication générale, de déshydratation. Certains patients souffrent d'anomalies cardiovasculaires. Les attaques douloureuses sont prononcées et surviennent avec une intensité élevée. Ils ne sont pas associés au moment de manger, ils surviennent peu importe la journée et indépendamment de la plénitude de l'estomac. Dans le même temps, les entérites provoquent souvent de fortes tensions et une tension nerveuse. En phase aiguë, l'inflammation de l'intestin grêle, apparue pour la première fois, se termine par une guérison spontanée en une semaine. La récurrence d'attaques ou l'initiation tardive du traitement conduit à la transformation de la maladie en une évolution chronique. L'absence de traitement se termine naturellement aussi par des complications, notamment des saignements intestinaux, une perforation des parois intestinales et une pancréatite.

L'entérite chronique est accompagnée de coliques douloureuses. Il est provoqué par divers facteurs, parmi lesquels il existe le plus souvent des régimes alimentaires malsains, des intoxications alimentaires et chimiques, les effets de l'automédication. Les patients atteints de duodénite chronique se plaignent de douleurs épigastriques persistantes et douloureuses. Parallèlement à cela, il peut y avoir un grondement dans l'estomac, une plénitude et une distension dans ses parties supérieures après un repas, des nausées, des vomissements. L'appétit du patient est perturbé, le sentiment conduit à la douleur, venant des profondeurs de la région supracine, il y a une faiblesse et des selles molles. En raison de la détérioration de l'absorption intestinale des nutriments, il peut être soumis à divers troubles et manifestations de carences en vitamines.

Causes de la douleur intestinale - maladie de Crohn

La maladie de Crohn, ou inflammation chronique du système digestif, est un cas particulièrement grave d'entérite. La pathologie peut entraîner une perturbation de tout le tractus gastro-intestinal, y compris la cavité buccale et le rectum, mais dans la pratique, elle est le plus souvent diagnostiquée dans l'iléon. Cette maladie affecte non seulement les muqueuses, mais aussi les ganglions lymphatiques. Sous son influence, des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois intestinales. Le tableau clinique de la maladie de Crohn est hétérogène. L'état du patient dépend de la fréquence des exacerbations, de la gravité de la pathologie et de sa durée. Au niveau de l'intestin, la maladie se manifeste par des accès douloureux à l'abdomen, stimulant souvent une appendicite aiguë, des nausées accompagnées de vomissements, des ballonnements, de la diarrhée, une perte d'appétit et une perte de poids. Le corps dans son ensemble le montre par la fatigue, un changement de la température corporelle semblable à une vague, une faiblesse générale.

La maladie provoque une inflammation des organes et des systèmes qui ne sont pas directement liés à la digestion. Les échos extra-intestinaux de cette pathologie se retrouvent sous forme de stomatite dans la bouche; conjonctivite, uvéite et kératite dans les yeux; dans les articulations articulaires - arthrite et spondélite; sur la peau - anginite, erythema nodosum ou pyoderma gangrenosum. Le foie réagit à cet effet par la dystrophie lipidique et la cirrhose; vésicule biliaire - inflammation des voies biliaires et formation de calculs; rein - pyélonéphrite, cystite, amyloïdose.

Ulcère duodénal et douleur abdominale inférieure droite

Les processus ulcératifs du duodénum se manifestent généralement par la douleur. La gêne est observée alternativement ou simultanément dans l'abdomen épigastrique et épigastrique. Il convient de noter qu'environ la moitié des patients souffrent de douleurs de faible intensité, tandis qu'environ un tiers des patients souffrent d'une douleur aiguë, intolérable, provoquant des coups de couteau, des crampes ou une succion. Si le processus ulcératif se produit dans le duodénum, ​​la douleur dans les intestins commencera à se manifester dans un intervalle de temps compris entre une heure et demie et deux heures après les repas. Souvent, la douleur est exacerbée pendant la nuit, raison pour laquelle on les appelle «faim».

Les sensations du patient après une consommation acide ou forte, de longs intervalles entre les repas, la sensation après un effort ou un sport, la consommation d'alcool, aident à reconnaître la douleur des ulcères duodénaux. L'aggravation d'un ulcère apparaît de façon saisonnière, surtout souvent à l'automne et au printemps. La qualité et la valeur de la nourriture consommée jouent un rôle important dans les manifestations et la progression de la maladie.

Les crises douloureuses sont facilitées par la consommation de certains aliments: aliments grossiers d’origine végétale, pain noir, conserves, marinades de légumes. Si la nourriture est riche en composants alcalins et a un effet enveloppant, vous pouvez réduire considérablement la douleur et parfois même vous en débarrasser complètement. Parmi ces plats: purée de pommes de terre bouillie, bouillie liquide au lait, viande bouillie et viande hachée de poisson, sodas, certains types d’eau minérale. Un symptôme dangereux d'un ulcère localisé dans le duodénum est une douleur aiguë du poignard dans la partie supérieure du palais. Cela peut servir de signal pour la perforation de l'ulcère. Il semble de manière inattendue que la peau du patient pâlit brusquement, que la transpiration augmente, ce qui entraîne parfois une perte de conscience. Avec une telle attaque, une personne nécessite une hospitalisation urgente d'un hôpital.

Douleur dans l'intestin à droite - obstruction intestinale

L’obstruction intestinale est appelée syndrome de péristaltisme complet ou fragmentaire, dans lequel il est difficile de faire passer le gros morceau de nourriture, ce qui entraîne une mauvaise absorption des aliments. La pathologie survient en raison d'obstacles mécaniques sur le trajet du mouvement des aliments ou de la mauvaise exécution des fonctions motrices par les intestins. Si une obstruction est diagnostiquée dans l'intestin grêle, on l'appelle haute. Une douleur abdominale est un signe de forte obstruction qui se manifeste presque immédiatement après le début de la maladie. Il apparaît à tout moment de la journée, n’est pas lié à l’utilisation de la nourriture et ne dépend pas d’autres conditions préalables.

Au début, les sensations douloureuses sont de nature crampes. Elles sont répétées avec un intervalle de 10-15 minutes, les attaques sont aggravées par vagues, répondant aux contractions péristatiques de l'intestin. Lorsque le potentiel énergétique des muscles se dessèche, la douleur devient plus permanente. Avec le développement de la maladie, sans prendre de mesures thérapeutiques, la douleur aiguë disparaît de manière significative au bout de 2-3 jours, car l'activité péristatique des muscles intestinaux diminue. Lors de la détermination de la prévision, un tel signe est considéré comme défavorable. Le symptôme de douleur chez les patients présentant une obstruction élevée est complété par une asymétrie et des ballonnements. Au début de la maladie, de multiples selles apparaissent, le relargage rapide du bas de l'intestin, situé derrière l'obstruction. De nombreux patients présentent des vomissements répétés, souvent précédés de nausées sévères. La vitesse du réflexe nauséeux est directement liée à l'emplacement de l'obstacle: plus il est élevé, plus la personne commence à se sentir malade rapidement. Au début, les vomissements se produisent par réflexe, pour des raisons mécaniques, et plus tard, à la suite d'un empoisonnement du corps par des toxines.

Douleur abdominale inférieure droite dans les intestins - syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie fonctionnelle accompagnée d'une douleur permanente aux intestins. Les autres anomalies physiologiques visibles ne sont pas détectées. Douleur douloureuse, apportant un inconfort à droite du nombril. En outre, le patient souffre de tels symptômes désagréables: augmentation des selles ou de longues pauses entre les aller aux toilettes, masses de selles hétérogènes et présence d'inclusions muqueuses, augmentation de la flatulence, sensation de nettoyage incomplet de l'intestin, désir de déféquer, sensation constante de fatigue, maux de tête et faiblesse musculaire.

La diverticulite en tant que cause de douleur dans la région intestinale droite

Diverticulite - saillie de la paroi intestinale. La maladie bénigne est asymptomatique. En l'absence de diagnostic et de traitement, la maladie ne se manifeste qu'après l'apparition d'une complication - une inflammation ou un diverticule. Une personne présente une forte colique du côté droit de l'abdomen, une diarrhée accompagnée d'impuretés de sang et de mucus. Une forme de maladie négligée se traduit par une évolution chronique. Après cela, la douleur à droite du nombril accompagne régulièrement la patiente.

Traitement de la douleur, que faire si les intestins du bas-ventre droit sont très douloureux?

En cas d'indisposition, clairement définie par le patient comme une colique intestinale, en l'absence d'inconfort important et d'augmentation des sensations désagréables lors de la marche ou de mouvements brusques, des mesures indépendantes sont prises pour éliminer le spasme. La première chose à faire est de prendre la position la plus confortable. Un antispasmodique peut être pris pour réduire les symptômes douloureux. Il est strictement interdit de manger de la nourriture ou de poser des compresses douloureuses, chaudes ou froides. Si vous parvenez à soulager la douleur, vous pouvez passer à l'étape suivante de la normalisation du bien-être.

Tout d’abord, en cas d’apparition de symptômes douloureux, l’exacerbation de l’appendicite doit être exclue. Cette maladie se développe rapidement et comporte un grand danger pour la santé et la vie du patient. Lorsque vous identifiez ses signes, appelez immédiatement une ambulance ou amenez le patient dans un établissement médical pour un examen par un chirurgien. Le traitement de l'appendicite est réalisée exclusivement par une intervention chirurgicale.

Si une douleur intense à l'abdomen se situe dans la région intestinale à droite et que la personne ne sait pas quoi faire, comment la traiter, comment se débarrasser d'une telle douleur intense et insupportable de l'abdomen droit, il est nécessaire de faire appel à un médecin, car Il existe toute une liste de maladies qui peuvent menacer non seulement la santé humaine, mais le fait de ne pas fournir des soins médicaux rapides peut être fatal. Ces maladies dangereuses incluent l'inflammation de l'appendice - appendicite. Des douleurs intenses du côté droit du bas, en particulier si leur apparence est complétée par des nausées et des nausées, des faiblesses et des vertiges, une peau pâle et de la fièvre, nécessitent un appel d'urgence immédiat. Dans ce cas, il est nécessaire d'agir très rapidement, en particulier si l'état du patient se détériore rapidement et si la douleur dans le bas de l'abdomen augmente.

Avec l'apparition de malaises dans les intestins, il n'est pas superflu de demander quand le patient a effectué l'acte de défécation précédent. En cas de distension abdominale, la meilleure solution serait d’accepter les smectas ou le charbon actif ou ses analogues. Il est important de rappeler que la prévention et le traitement de nombreuses maladies intestinales consistent en un régime alimentaire sain et en une consommation suffisante d’eau potable (environ deux litres par jour). Pour stimuler la motilité intestinale, il est nécessaire de faire de l'exercice régulièrement et de prendre le temps de faire de l'activité physique.

Un certain nombre de maladies intestinales graves provoquent des infestations de vers. Par conséquent, pour exclure certaines maladies, il est recommandé de passer un test de selles. En outre, la dysbiose provoquée par un traitement antibiotique provoque une gêne intestinale. Pour vérifier et maintenir l'état normal du tractus gastro-intestinal, vous pouvez consulter un gastro-entérologue. En cas de violation des éléments du système digestif, une telle consultation, associée à des procédures spéciales, aidera à trouver la cause de la maladie et à commencer son élimination.

Traitement de la douleur, que faire si vos intestins vous font mal?

Il est important de toujours se rappeler que le malaise dans l'intestin est une preuve directe de la survenue de processus pathologiques. Avant de prendre toute mesure de traitement, vous devez vous assurer que vos hypothèses sur la source de la maladie sont correctes. La seule décision qui s'impose est de consulter un spécialiste qualifié et, si nécessaire, de passer un examen médical. Le traitement des troubles intestinaux comporte plusieurs étapes. Tout d'abord, est réalisée une étiothérapie, visant à éliminer les causes d'inconfort. On prescrit au patient un traitement antibiotique conçu pour éliminer les infections intestinales; prendre des agents probiotiques pour la dysbiose; médicaments immunosuppresseurs qui suppriment l'immunité lors de la détection d'une colite ulcéreuse non spécifique. Si, au cours de l'examen, une obstruction intestinale aiguë ou une appendicite a été diagnostiquée, le seul moyen d'en sortir est une intervention chirurgicale.

Les mesures thérapeutiques pathogénétiques visent à stimuler les fonctions de la digestion. Les préparations d'enzymes aident à obtenir l'effet désiré. Dans le même temps, les absorbants sont utilisés, les toxines sont éliminées des intestins. Avec un traitement symptomatique, la douleur est minimisée avec des anti-inflammatoires antispasmodiques et non stéroïdiens.

Pourquoi l'intestin du côté droit fait-il mal?

Si une gêne apparaît du côté droit ou sur le côté, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Lorsque les intestins de droite font mal depuis longtemps et que la gêne est accompagnée de fièvre, une ambulance doit être appelée d'urgence.

Causes des spasmes

Les facteurs inoffensifs causant des douleurs dans l'intestin à droite peuvent être attribués à un régime alimentaire inapproprié, à une alimentation excessive et à un empoisonnement.

Après des interventions chirurgicales ou une inflammation, les adhérences des boucles de l'organe se forment, ce qui entraîne des spasmes périodiques. Dans cette situation, des charges excessives et des troubles de l'alimentation provoquent des attaques.

En outre, l'apparition d'un inconfort est affectée par un stress prolongé, et une douleur douloureuse indique l'accumulation de gaz dans la cavité.

La présence de tumeurs, de vers ou d’un nœud formé à la suite d’une torsion d’un organe peut entraîner son obstruction. Dans ce cas, les attaques sont longues et douloureuses.

Autres pathologies conduisant à la douleur:

  • une appendicite;
  • la colite;
  • La maladie de Crohn;
  • infections intestinales;
  • les tumeurs;
  • la tuberculose;
  • syndrome du côlon irritable (SCI);
  • dysbactériose;
  • colite ischémique.

Pourquoi ça fait mal dans le côté droit?

Les intestins du côté droit peuvent-ils faire mal? Le pancréas, le département du diaphragme, la section de l'intestin, le foie et la vésicule biliaire sont situés dans la partie supérieure de l'abdomen. La maladie de l'un de ces organes est douloureuse.

L'appendicite est la cause la plus courante d'attaques douloureuses. La défaite du tractus gastro-intestinal, par exemple une obstruction intestinale, peut causer de la douleur.

En outre, une gêne apparaît après la prise de produits détériorés. Ce facteur entraîne des ballonnements et de la diarrhée.

Inconfort dans le côlon

Le gros intestin est la partie finale du système digestif. Il est situé dans la cavité abdominale et dans le bassin. Sa tâche est de transformer le lisier en fèces.

La douleur dans le gros intestin à droite peut indiquer un certain nombre de maladies décrites ci-dessous:

  1. l'appendicite est une inflammation de l'appendice dans le caecum, qui nécessite une intervention chirurgicale urgente;
  2. colite - le processus inflammatoire affecte les intestins épais et minces, provoqués par une infection bactérienne, virale ou parasitaire;
  3. tuberculose du colon, affectant souvent le caecum: la maladie est souvent asymptomatique;
  4. colite ischémique - un processus inflammatoire causé par une altération de la perméabilité vasculaire, survient souvent chez les personnes âgées;
  5. La colite ulcéreuse (UC) est une lésion chronique non infectieuse d’un organe interne; ses causes sont l'allergie, l'hérédité, le stress et l'intolérance alimentaire; la maladie peut conduire au développement de tumeurs;
  6. La dysbactériose est une modification de la microflore normale dans la cavité d'un organe.
  7. obstruction intestinale - entrave la circulation du contenu intestinal;
  8. Le SCI est une maladie chronique.

Les symptômes

En passant, le gros intestin de droite fait mal, la durée de l’attaque et la présence d’autres symptômes, il est possible de déterminer quelle pathologie peut déranger le patient.

Lorsque les spasmes de l'appendicite se développent dans la partie épigastrique, donner souvent à l'estomac. Ensuite, ils se sont répandus dans tout l'abdomen, puis localisés dans le côté droit. Les attaques sont de nature modérée mais persistante, aggravées par le changement de position, la marche ou la toux.

Les crises sont accompagnées de nausées ou de vomissements, d’une perte d’appétit et de fièvre.

En cas de colite, douleur douloureuse localisée sur les côtés. La forme aiguë présente les symptômes suivants:

  • formation de gaz;
  • nausée, envie d'émétique;
  • diarrhée, envie fréquente d'aller aux toilettes;
  • forte fièvre;
  • mal de tête, faiblesse musculaire;
  • intoxication du corps.

Forme chronique se manifeste par des symptômes tels que:

  • chaise instable;
  • flatulences;
  • réduction de poids.

Dans la colite ischémique, les premières crises sont localisées sur le côté ou le bas de l'abdomen. Ensuite, les sensations douloureuses deviennent permanentes et s'étendent à tout l'abdomen. Les symptômes incluent:

  • perte d'appétit;
  • envie de vomir;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • palpation douloureuse;
  • les matières fécales avec du sang.

En cas de NUC, les sensations douloureuses sont de nature terne et douloureuse, et se propagent plus souvent dans le bas de l'abdomen.

La dysbactériose se caractérise par une sensation de ballonnement, une diarrhée constante. Cal prend une teinte verdâtre, devient pâteux. La flatulence et le gonflement apparaissent.

Avec une obstruction intestinale, des symptômes tels qu'une sensation d'étirement, des crampes, des ballonnements apparaissent. En plus, il y a:

  • asymétrie abdominale;
  • accumulation de gaz;
  • vomissements soudains;
  • manque de selles.

Douleur dans l'intestin grêle

L'intestin grêle est situé entre la section épaisse et l'estomac. Il se compose du duodénum, ​​du jéjunum et de l’iléon et joue un rôle essentiel dans la digestion des aliments.

La douleur émergente dans l'intestin grêle à droite peut indiquer la présence de diverses pathologies:

  1. entérite - processus inflammatoire caractérisé par des spasmes soudains et graves, non associés à la prise de nourriture, mais apparaissant souvent après avoir subi un stress;
  2. La maladie de Crohn est une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal, une complication d'entérite caractérisée par des spasmes ressemblant à une appendicite, souvent accompagnée de diarrhée et d'une perte d'appétit.
  3. ulcère duodénal: la douleur dans cette pathologie est à la fois insignifiante, vive et douloureuse; elles apparaissent quelques heures après le repas ou la nuit, l'estomac vide;
  4. obstruction intestinale: un spasme apparaît soudainement et indépendamment de la prise de nourriture, des contractions douloureuses apparaissent d'abord, répétées toutes les 10 minutes, puis deviennent permanentes;
  5. diverticule - une pathologie se manifestant par une saillie de la membrane muqueuse et des membranes sous-muqueuses de l'intestin; le patient a un spasme aigu et aigu, accompagné de nausée et de fièvre.

Toute manifestation de douleur dans les intestins du côté droit doit immédiatement consulter un médecin.

Douleur dans l'intestin à droite

La douleur est un signal protecteur de notre corps en réponse à l’apparition d’une violation. Dans la plupart des cas, l'inconfort provoque de l'anxiété et de la détresse. Beaucoup sont confrontés à un choix: appeler une ambulance ou essayer de résoudre le problème vous-même.

Pour poser un diagnostic, il est extrêmement important pour un médecin de connaître la gravité de la douleur, sa nature, son emplacement et sa durée. La douleur dans l'intestin à droite n'est pas une maladie, mais un symptôme. Pour l'éliminer, il faut identifier et éliminer la cause fondamentale.

Souvent, les gens ne comprennent pas pourquoi les intestins du côté droit font mal. Dans chaque cas individuel, l’inconfort peut acquérir le caractère le plus divers: tirer, percer, couper. Cette localisation de la douleur est un symptôme de maladies du petit et du gros intestin. La cause de la douleur peut être une pathologie du système urinaire.

Appendicite aiguë

L'appendicite est une pathologie chirurgicale aiguë nécessitant une intervention chirurgicale. La localisation typique de la douleur dans l'appendicite est une douleur dans les intestins à droite, mais ce n'est pas toujours le cas. Une douleur peut apparaître même sur le côté gauche, cela dépend de l'emplacement de l'appendice.

On pense que le processus inflammatoire provoque une infection bactérienne qui pénètre dans la lumière intestinale. Avec une bonne protection interne de l’immunité, les bactéries ne causent pas de dommages, le problème se pose lorsque la résistance de l’organisme est fortement affaiblie.

Cela peut arriver pour plusieurs raisons:

  • occlusion de la lumière du processus par des calculs fécaux, un néoplasme, des parasites;
  • circulation sanguine altérée;
  • erreurs de nutrition. Si le régime alimentaire ne contient pas suffisamment de fibres alimentaires, les selles durcissent et se transforment en calculs fécaux.
  • réactions allergiques. Peu de gens le savent, mais l’appendice est l’un des organes du système immunitaire;
  • constipation chronique.

Au tout début, la douleur n’a pas de localisation claire et le patient ne peut donc pas indiquer où il a mal. Après seulement quelques heures, la douleur dans la région épigastrique diminue. L’attaque de la douleur devient immédiatement coupante et perçante dans la nature, après quoi elle est remplacée par une pression, une explosion et une brûlure.

Toux, changement brusque de position, effort - tout cela ne fait qu'augmenter l'inconfort. La douleur est accompagnée de nausées et de vomissements. La paroi frontale de la cavité abdominale est extrêmement tendue. L'état de santé général se dégrade également, la température augmente chez une personne, celle-ci devient lente et pâle.

Hernie inguinale

La base du processus pathologique est l'émergence des viscères de la cavité abdominale dans le canal inguinal. Une hernie inguinale est souvent diagnostiquée chez les garçons de moins de dix ans. Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition d'une hernie, à savoir:

  • caractéristiques de la structure anatomique;
  • prédisposition génétique;
  • les blessures;
  • surpoids;
  • la grossesse
  • mode de vie passif ou, au contraire, activité physique intense;
  • toux chronique;
  • constipation fréquente.

Le gonflement est visible visuellement dans la région de l'aine. Selon la partie de l'intestin tombée dans le sac herniaire, des crampes, une constipation, des flatulences peuvent apparaître. En position ventrale, le renflement se cache et devient invisible vers l'extérieur.

Une complication dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale est la pénétration d'une hernie inguinale. Il provoque de fortes douleurs à l'aine, des nausées, des vomissements, des selles retardées. La hernie devient dense, tendue et ne se réinitialise pas.

Adhérences intestinales

Les adhérences sont les formations qui conduisent à la coalescence des membranes séreuses des organes. Les adhérences provoquent des lésions abdominales, des chirurgies, des processus inflammatoires, des infections, une radiothérapie, de l'hérédité. Les signes du processus pathologique n'apparaissent qu'au fil du temps, car le processus de formation des cordes est assez long.

La douleur dans l'abdomen devient tirant. La gêne augmente avec l'effort physique. La violation de l'intestin entraîne une sensation de distension, de ballonnement, de constipation.

En cas de troubles fonctionnels mineurs, des antispasmodiques et des analgésiques sont prescrits aux patients.

En outre, il est extrêmement important d’adhérer à la nutrition. Le jeûne et la suralimentation ne feront qu'aggraver le processus pathologique. Si l'approvisionnement en sang est perturbé, une intervention chirurgicale immédiate sera nécessaire. L'essence de l'intervention chirurgicale est réduite à la dissection des adhérences.

Diverticulite

La diverticulite est une inflammation et une saillie de la paroi intestinale. Les causes du processus pathologique ne sont toujours pas complètement comprises. Les experts notent que les risques de diverticulite augmentent en raison d'une consommation insuffisante de fibres. La maladie provoque des accès de douleur intense et une altération des selles. L'abdomen devient sensible à la palpation.

Le traitement médicamenteux comprend la prise d'antispasmodiques et de procinétiques. Vous ne devez pas utiliser de laxatifs, cela augmente la pression dans les intestins. Dans le processus aigu, accompagné d'une température élevée, un traitement antibactérien et par perfusion est indiqué.

Syndrome du côlon irritable

Les troubles digestifs ne sont pas associés à une lésion organique de l'intestin. La douleur abdominale est légèrement réduite après un acte de défécation. Les patients s'inquiètent de flatulences, de grondements, d'une fausse envie de déféquer, d'un sentiment de vidange insuffisante, de constipation alternée et de diarrhée.

Les personnes atteintes de maladie mentale émotionnelle souffrent du syndrome du côlon irritable. Le catalyseur du processus pathologique peut servir les facteurs suivants:

  • erreurs de nutrition;
  • mode de vie sédentaire;
  • troubles hormonaux;
  • maladies gynécologiques;
  • infections intestinales;
  • dysbactériose.

Toutes les raisons ci-dessus provoquent une modification de la sensibilité des récepteurs dans la paroi intestinale, ce qui provoque l'apparition de modifications du travail. Spasme de l'intestin, augmentation de la formation de gaz, surétirement des parois intestinales - tout cela provoque de la douleur.

La normalisation de l'état émotionnel est une partie importante du processus de traitement du syndrome du côlon irritable. Il est préférable de contacter à la fois un psychologue et un gastro-entérologue. Le premier spécialiste éliminera la cause même de la maladie et le second - ses manifestations.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal. La maladie est caractérisée par un cours chronique. Le processus peut impliquer n'importe quelle partie du tube digestif, de l'œsophage au rectum. Les périodes de rémission sont remplacées par des crises aiguës.

Le développement de la maladie de Crohn est favorisé par les facteurs suivants: facteur héréditaire, réactions allergiques, troubles auto-immuns, tabagisme, alcoolisme, prise de certains médicaments, mauvaise situation environnementale. L'affliction provoque une douleur intense, la diarrhée, une perte d'appétit. L'ulcération de la paroi intestinale provoque un saignement. Le traitement pathogénique de la maladie de Crohn est toujours en cours de développement.

Cancer du caecum

Les tumeurs malignes peuvent causer des conditions de travail néfastes, une maladie intestinale chronique, de l'hérédité, des erreurs nutritionnelles. Le cancer se manifeste par l'apparition de sang et de mucus dans les matières fécales, une faiblesse et une fatigue déraisonnable, une perte de poids, des nausées. La principale méthode de traitement est la chirurgie.

La prévention consiste à détecter et à éliminer précocement les maladies précancéreuses, à arrêter de fumer et à consommer de l'alcool et à utiliser des aliments riches en fibres dans le régime alimentaire. Mener une vie active est un élément fondamental de la prévention du cancer.

Tuberculose intestinale

Il s’agit d’une maladie infectieuse chronique dont les agents responsables sont les mycobactéries. L'infection de l'intestin peut se produire par hématogène, lymphogène, ainsi que par l'ingestion de crachats lors d'une tuberculose pulmonaire. Le processus se développe dans le contexte d'un affaiblissement de l'immunité locale et générale.

Au premier stade de la maladie, il existe des douleurs d'intensité faible qui ne sont pas clairement localisées. Des nausées, de la constipation, de la diarrhée peuvent également survenir. En outre, les signes généraux d'intoxication se rejoignent. L'absence de traitement adéquat menace la perforation et le développement de la péritonite.

Le traitement de la tuberculose intestinale est effectué dans des dispensaires antituberculeux. Cela inclut non seulement la pharmacothérapie, mais aussi le régime alimentaire. Il est prescrit une nutrition avec un contenu suffisant en protéines, lipides, glucides et une valeur nutritionnelle élevée. De plus, un traitement vitaminique est effectué.

Ainsi, la douleur abdominale inférieure droite est un symptôme de nombreuses maladies, nous n’avons considéré que certaines des nombreuses causes. Le traitement est différent dans chaque cas, tout dépend de la cause sous-jacente du symptôme.

Dans les processus inflammatoires, le traitement repose sur un régime alimentaire et un traitement anti-inflammatoire, mais si tout est une affaire de tumeur maligne, une intervention chirurgicale est nécessaire. Toute maladie est beaucoup plus facile à éliminer aux premiers stades, alors ne retardez pas le traitement chez le médecin et suivez ses recommandations dans tous les domaines.

Pourquoi le bon intestin peut faire mal et comment gérer la douleur

Il est à noter que l'appendicite est la première pensée qu'une personne ordinaire visite lorsqu'une sensation désagréable est trouvée dans la partie droite de l'intestin. Mais rien ne peut être fait, c'est vrai, la pathologie la plus reconnaissable parmi les citoyens ordinaires. Mais ce n'est pas la seule cause possible de douleur. Cela blesse les intestins à droite et dans d'autres circonstances qui, il est important de les rappeler, ne sont pas toujours associées à une pathologie. C'est pourquoi il est si important de ne pas paniquer. Néanmoins, si la douleur est très forte ou est devenue permanente, l'ignorer n'est pas une chose qui n'en vaut pas la peine, cela peut être très dangereux.

Causes probables d'une telle douleur

Si nous considérons les causes relativement inoffensives de la douleur, recouvrant l'intestin à droite, elles peuvent être attribuées, par exemple, à la suralimentation habituelle ou à une intoxication alimentaire.

Des spasmes et des douleurs dans les intestins sont possibles en raison des adhérences de l'anse qui se sont formées après la chirurgie ou du processus inflammatoire. Souvent, le moment provocant présentant une pathologie similaire se traduit par des erreurs de nutrition, des surcharges physiques intenses ou des changements brusques de la posture.

En outre, il ne faut pas oublier qu'une courte douleur dans les intestins peut être un châtiment pour le stress. Si les intestins du côté droit sont douloureux et qu'il s'agit d'une douleur douloureuse, il est possible que des gaz se soient concentrés dans cette partie de l'intestin.

Néanmoins, des symptômes similaires dans l'intestin de droite peuvent être causés par une affection aussi grave que son obstruction, pouvant provoquer un néoplasme, un enchevêtrement de vers ou un nœud d'intestin, qui s'est formé au cours de son tour. Mais cette douleur est beaucoup plus longue et le caractère gémissant.

Parmi les autres pathologies pouvant causer des douleurs dans les intestins, on peut citer:

  • la colite;
  • les tumeurs;
  • la tuberculose;
  • une appendicite;
  • La maladie de Crohn;
  • colite ischémique;
  • infections intestinales;
  • colite ulcéreuse;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dyskinésie et diverticulose du côlon;
  • dysbactériose qui a englouti le gros intestin.

Appendicite

L'appendicite est appelée inflammation de l'appendice. C'est peut-être la pathologie la plus commune dans l'intestin à droite du nombril et elle nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Il n'est pas rare qu'un syndrome douloureux initial dans l'intestin, signalant une pathologie, soit pris pour des douleurs à l'estomac. Il est à noter que la douleur peut survenir non seulement dans l'intestin à droite, mais également dans la zone du nombril. En outre, il a tendance à bouger, par exemple, la douleur du nombril peut redescendre et baisser la jambe.

La douleur dans l'appendicite est permanente, mais son intensité est moyenne. Au cours du développement de la maladie et de la migration de la douleur du nombril vers la région droite ou le bas de l'abdomen, elle augmente. Néanmoins, la douleur peut s'apaiser et la raison en est la mort des cellules nerveuses du processus. Mais il convient de rappeler que généralement lorsque l'appendicite est contractée, l'intestin est plus douloureux lorsque vous changez de position, marchez ou toussez. En outre, la maladie s'accompagne de symptômes tels que fièvre, nausée et même des vomissements.

La colite

La colite est une inflammation du côlon, due à sa lésion infectieuse. La douleur à la droite du nombril dans l'intestin est le principal symptôme de cette maladie. La maladie peut toucher à la fois le petit et le gros intestin. Dans ce dernier cas, la douleur est concentrée sur le côté (à droite). Les autres symptômes de la colite aiguë sont:

  • des nausées et des vomissements;
  • haute température;
  • flatulences;
  • perte de force et douleur à la tête et aux muscles;
  • besoin systématique de déféquer;
  • diarrhée (caractéristique de la sueur du mucus et du sang).

Avec la forme aiguë de la maladie, elle ne dure pas plus d'une semaine. S'il ne fait pas l'objet d'une attention suffisante sans le guérir, le processus se poursuit de manière permanente. Avec ce parcours, l'intestin ne fait pas tellement mal, les symptômes de la maladie ne sont pas aussi prononcés, mais il a un caractère permanent.

Séparément, il faut parler de la colite ischémique, qui est une inflammation de l'intestin causée par une obstruction des vaisseaux de la zone. Son symptôme principal est la douleur abdominale. Initialement, il a une apparence de crampes et se fait sentir à droite ou à gauche. Avec le développement de la maladie, la douleur devient permanente. Il s’agit d’une maladie très dangereuse dont les signes risquent d’être compliqués à l’avenir.

La maladie de Crohn

Cette maladie est une forme chronique de maladie intestinale inflammatoire, qui s'accompagne également d'une lésion des vaisseaux sanguins et des ganglions lymphatiques. Toutes les couches de la sonde intestinale sont généralement touchées, pas seulement la muqueuse. Un trait distinctif de la maladie peut être appelé la formation d'ulcères et de cicatrices sur les parois de l'intestin, ainsi que la défaite d'autres organes et systèmes en dehors de l'intestin. Les autres signes de la maladie sont:

  • élévation de la température en forme de vague;
  • lésion intestinale, comme dans l'appendicite aiguë;
  • perte d'appétit et de poids corporel;
  • flatulences et diarrhée;
  • panne

Syndrome du côlon irritable

IBS est appelé pathologie fonctionnelle, dans laquelle les intestins sont atteints de manière permanente avec une absence visible de troubles physiologiques. Les douleurs sont souvent douloureuses et sont généralement localisées à droite du nombril. De plus, ce symptôme présente les symptômes suivants:

  • selles fréquentes ou au contraire peu fréquentes;
  • flatulences;
  • des perturbations dans la consistance des selles;
  • sentiment de purification intestinale peu concluante;
  • désir permanent de le vider;
  • mucus dans les matières fécales;
  • fatigue constante;
  • douleur dans les muscles et la tête.

Dysbactériose

Ceci constitue une violation du nombre et de la composition de la microflore intestinale. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent des douleurs dans la région abdominale, son "éclatement" et une diarrhée. La défécation est accélérée et le tabouret a une teinte verte, une consistance fluide et une odeur forte caractéristique. De plus, au fil du temps, sa teneur en eau commence à prédominer. Particulièrement visible chez les patients atteints de flatulences, avec un grondement caractéristique dans l'abdomen. En outre, une diminution de l'appétit et une faiblesse grave.

Diverticulite

Le diverticule est une saillie de la paroi intestinale. Dans sa forme non compliquée, la maladie est presque asymptomatique. Les manifestations vives des symptômes de la maladie ne se manifestent qu'avec le développement de complications, autrement dit de la diverticulite (inflammation). La symptomatologie de la maladie est réduite au fait que la température augmente, aux intestins trop douloureux à la droite du nombril et que la diarrhée apparaît (avec du sang et du mucus). Maladie lancée coule dans une forme permanente, et, donc, à la droite du nombril, l'intestin fait mal systématiquement.

Tumeurs

Parmi ces affections intestinales, les plus courantes sont les polypes (croissance bénigne) et le cancer du côlon. Avec cette pathologie, la douleur n’est pas très intense et n’a pas de localisation claire, c’est-à-dire que le syndrome douloureux peut apparaître à droite, à gauche ou dans le nombril.

En outre, avec le développement de l'éducation, il est possible de bloquer la lumière du tube intestinal, ce qui conduit à l'apparition d'une obstruction intestinale. Une autre particularité de la formation de la tumeur est la constipation fréquente, qui n’est corrigée ni par le régime alimentaire ni par la pharmacothérapie.

La tuberculose

Il s'agit d'un groupe particulier de lésions intestinales qui affectent généralement le caecum. Au début, la maladie ne s'accompagne pas d'un certain symptôme et se caractérise par des symptômes plus généraux, tels que:

  • la faiblesse;
  • problèmes d'appétit;
  • basse température;
  • transpiration;
  • flatulences;
  • des nausées;
  • lourdeur dans la région abdominale après avoir mangé;
  • instabilité des selles;
  • douleur pas très prononcée dans les intestins.

Avec la progression de la maladie, les douleurs intestinales deviennent partie intégrante de la vie d’une personne et sont souvent localisées à droite.

Recommandations pour la douleur intestinale

En cas de douleurs intestinales et de coliques, il est nécessaire de s’allonger immédiatement et de prendre une position confortable. La réception de nourriture, l'utilisation de bouillottes et l'application de glace dans ce cas devraient être complètement exclues. Toutefois, si après une heure, la douleur ne s’est pas arrêtée, il est très probable qu’il ne sera pas possible de se passer des soins médicaux d’urgence. Répondez avec compétence à la question pourquoi la douleur à la droite des intestins est survenue, ne peut être qu'un spécialiste. Il est autorisé à prescrire le traitement nécessaire.

Il est important de se rappeler qu'un certain nombre de symptômes signalent un appel d'urgence immédiat. Ces fonctionnalités incluent:

  • douleur aiguë et très intense dans les intestins;
  • vomissements épuisants;
  • température incroyablement élevée.

Dans de tels cas, il est vraiment impossible de compter sur votre propre force et de retarder le traitement chez le médecin.

Vous Aimez Sur Les Ulcères D'Estomac