Maux d'estomac après avoir mangé: quelles sont les raisons?

La douleur à l’estomac après un repas est l’une des raisons les plus fréquentes de consulter un gastro-entérologue. Pour déterminer la véritable cause de l’inconfort et établir un diagnostic précis, le spécialiste tiendra compte de plusieurs facteurs à la fois: la nature et la localisation de la douleur, la durée des attaques et le moment où l’estomac commence à blesser le patient. Le succès du traitement dépend du diagnostic correct et opportun, il est donc très important de comprendre quelle est la véritable cause des sensations désagréables dans l'estomac.

Douleur à l'estomac en signe de problèmes digestifs

Quand une personne a mal au ventre après avoir mangé, les raisons en sont souvent associées à une altération de la fonction digestive, dont la plus inoffensive (si vous pouvez le dire ainsi) est la non digestibilité de certains aliments, comme le gluten. Lorsque ces substances et les aliments entrent dans les organes digestifs, ils ne peuvent pas être digérés et absorbés. Il existe donc des symptômes désagréables d'intolérance alimentaire - douleurs épigastriques, nausées, ballonnements. L'indigestion de produits individuels n'est pas considérée comme une maladie dangereuse et nécessite uniquement l'exclusion des aliments irritants pour les parois de l'estomac. Toutefois, il ne faut pas laisser l'intolérance alimentaire sans attention: l'influence constante de l'irritant sur les muqueuses des organes digestifs peut provoquer le développement de maladies inflammatoires telles que la gastrite et la colite.

S'il y a déjà des foyers d'inflammation sur les parois gastrique et intestinale, des aliments nocifs - des plats gras, frits, épicés, salés et fumés peuvent également être douloureux. Des aliments trop durs, trop durs, trop chauds ou trop froids, des repas pressés et pressés, des dîners ou des dîners trop denses, ainsi que la nicotine et l’alcool peuvent causer des gênes.

Si une attaque douloureuse commence 15 à 20 minutes après avoir consommé tel ou tel produit irritant, il est probable que la cause de sensations désagréables soit à l'origine du développement d'une gastrite.

Pour la gastrite est caractérisée par la survenue d'attaques douloureuses dans la partie supérieure de l'abdomen - juste en dessous de la poitrine. Dans le même temps, les douleurs sont de nature douloureuse et se caractérisent par une intensité modérée, mais elles peuvent s'intensifier si le processus inflammatoire est au stade aigu. De très fortes attaques douloureuses peuvent indiquer qu'une inflammation de la membrane muqueuse de l'organe a entraîné une complication - érosion ou ulcère gastroduodénal. Ce sont des pathologies très dangereuses, et si elles sont détectées, le traitement doit être démarré immédiatement, sinon le patient est menacé de complications encore plus graves.

Lorsque la douleur ulcéreuse survient le plus souvent sous le sternum, parfois du côté gauche de l'estomac. Ils surviennent environ une heure après avoir mangé et sont habituellement douloureux, beaucoup moins souvent - ils sont perçants. Mais si une perforation des parois gastriques se produit, une attaque douloureuse se développe soudainement et souvent, elle peut ne pas être associée à la prise de nourriture. En cas de perforation de l'ulcère, le patient commence à se piquer de manière abrupte et insupportable. En raison de la nature de la douleur, ils l'ont même appelée «poignard». Comme le disent les patients qui ont survécu à une attaque aussi douloureuse, il est impossible de les confondre: les sensations sont si fortes. Lorsque de tels symptômes apparaissent, vous n'avez plus besoin de réfléchir à ce qu'il faut faire, vous n'avez tout simplement pas le temps. Il devrait être le plus tôt possible d'aller à l'hôpital, car il est possible de faire face à l'ulcère ouvert uniquement à l'aide d'une opération d'urgence.

Douleurs à l'estomac et autres maladies du système digestif

Tout gastro-entérologue dira que si un patient a souvent des douleurs à l'estomac après avoir mangé, les raisons peuvent ne pas toujours être associées à l'estomac. Parfois, des sensations douloureuses sont données à la région épigastrique en cas de maladie d'autres organes digestifs. Celles-ci peuvent être des maladies telles que:

  • duodénite - inflammation de la muqueuse duodénale. Étant donné que la duodénite apparaît rarement en tant que maladie autonome (elle accompagne le plus souvent d'autres pathologies du tube digestif), la nature et l'emplacement de la douleur peuvent être différents dans ce cas. Les crises de douleur avec inflammation du duodénum sont sourdes, aiguës, cambrées et, le plus souvent, d'intensité élevée, survenant 1 à 2 heures après le repas.
  • ulcère duodénal. Dans cette maladie, l'inconfort se manifeste généralement par un point et peut apparaître à la fois dans la région de l'estomac et plus bas dans la région du nombril, et est toujours associé à la prise de nourriture. La douleur est également souvent accompagnée de nausées, ballonnements, diarrhée;
  • inflammation de l'œsophage (sténose), reflux œsophagien - la douleur dans la région épigastrique peut être accompagnée de brûlures d'estomac et d'une sensation de brûlure derrière le sternum;
  • La pancréatite est une maladie inflammatoire du pancréas. Dans la pancréatite aiguë, les douleurs sont de nature «brûlante» intense et sont localisées dans le haut de l'abdomen. Elles peuvent parfois se déplacer vers la droite ou vers la gauche;
  • cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Des attaques douloureuses surviennent du côté droit de l'abdomen après avoir consommé des aliments gras et épicés et après avoir bu de l'alcool. Elles peuvent être accompagnées de nausées, de vomissements et d'un goût amer dans la bouche;
  • inflammation de la rate - caractérisée par l'apparition d'une douleur douloureuse au niveau de l'estomac, plus proche de l'hypochondre gauche. Les attaques sont souvent accompagnées de vomissements, d'une sensation de lourdeur dans l'abdomen, de pâleur de la peau et de vertiges.

Parfois, la cause de l'inconfort devient une intoxication alimentaire. Dans ce cas, troubles intestinaux, vomissements fréquents, fièvre, douleurs aiguës à l'estomac. Une autre raison pour laquelle l’estomac fait mal après un repas réside dans la formation de polypes et de tumeurs dans le tractus gastro-intestinal.

Attaques de douleurs à l'estomac non liées à la digestion

Beaucoup ne font pas assez attention aux douleurs à l'estomac et avalent habituellement 1 à 2 comprimés d'analgésiques dégageant des sensations désagréables. D'autres boivent des médicaments conçus pour corriger les troubles digestifs, croyant à tort que des crises douloureuses au haut de l'abdomen peuvent être causées exclusivement par des maladies gastro-intestinales. Toutefois, préviennent les médecins: avant de traiter les maux d'estomac, vous devez en déterminer les causes. Parfois, ce symptôme n'est pas associé aux organes digestifs. Un traitement avec des moyens conçus pour améliorer l'état du tractus gastro-intestinal n'aura donc aucun effet et, au pire, il aggravera la situation.

L'estomac se trouvant à proximité du cœur, la douleur causée par les pathologies du système cardiovasculaire est souvent prise pour des signes de troubles de la digestion.

Ainsi, des épisodes douloureux dans la région épigastrique surviennent lors d'un infarctus du myocarde. Toutefois, lors d’une crise cardiaque, la douleur ne dépend pas de la consommation de nourriture et n’est pas accompagnée de nausées, de brûlures d’estomac ou d’autres symptômes de troubles de la digestion. Une autre affection dangereuse, accompagnée de douleurs dans l'estomac, est la rupture d'un anévrisme aortique. Cette violation est associée à une diminution de la pression et à l'apparition d'une formation de pulsations dans la partie supérieure de l'abdomen.

L'inconfort peut être associé à une détérioration des poumons, par exemple à une pneumonie. Dans ce cas, en plus de la douleur, une toux et de la fièvre apparaissent généralement, mais parfois, l'inflammation des poumons est presque asymptomatique, et il est très facile de confondre une pneumonie avec des attaques douloureuses à l'estomac.

La région épigastrique peut également être touchée par des blessures et des pathologies du système musculo-squelettique. Par exemple, la douleur irradie souvent le thorax et le haut de l'abdomen avec l'ostéochondrose. Une personne qui est loin de la médecine est difficile de déterminer par elle-même que l’inconfort est causé par une maladie de la colonne vertébrale. Dans la plupart des cas, il est possible d'identifier cette relation uniquement après une visite chez le médecin.

Comment se débarrasser de la douleur à l'estomac?

Si, après avoir mangé des maux d'estomac, le traitement ne peut être démarré qu'après que la cause réelle des crises de douleur ait été clarifiée. Ignorer le symptôme désagréable et étouffer la douleur avec des antispasmodiques et des analgésiques ne devrait pas l'être: cela ne ferait que détériorer. Tout d'abord, vous devez influencer la source de la douleur. Il est probable que les attaques disparaîtront d'elles-mêmes une fois le traitement terminé.

Si la douleur est causée par des maladies du système digestif, il est important de suivre un régime alimentaire spécial qui aidera à normaliser le travail du tractus gastro-intestinal. Une alimentation saine pour les troubles de la fonction digestive implique un certain mode de consommation alimentaire et le refus de produits irritants pour les muqueuses du tractus gastro-intestinal et alourdissant le système digestif. Vous devez manger de petites portions 4 à 5 fois par jour, en évitant de trop manger, mais en évitant le sentiment de faim. Veillez à exclure les additifs alimentaires nocifs, les aliments gras, frits, épicés, l’alcool et les boissons gazeuses sucrées.

Des douleurs aiguës et aiguës qui durent plus d'une heure sont une indication pour des soins médicaux urgents. Avant l'arrivée de l'ambulance n'est pas recommandé de prendre des médicaments. Cela est dû au fait que les drogues prises à d'autres fins peuvent causer de graves dommages aux organes internes. En outre, une anesthésie prématurée avec des pilules peut entraîner le fait qu’à l’hôpital, le médecin n’est pas en mesure de déterminer de manière fiable la nature et l’emplacement de la douleur, car l’inconfort sera atténué.

Pour savoir exactement ce qui a provoqué des attaques douloureuses à l'estomac, vous devez effectuer certains tests et effectuer les recherches nécessaires - échographie, gastroscopie, rayons X. Sur la base des résultats de l'examen, un traitement sera attribué pour éliminer la maladie sous-jacente. De plus, un spécialiste peut prescrire des médicaments qui soulagent la douleur.

La liste des maladies qui causent des douleurs à l'estomac est très longue et il est impossible de déterminer par vous-même exactement ce qui a provoqué l'inconfort. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez laisser la matière couler. La douleur est un signe que des changements négatifs se produisent dans le corps et il est dangereux pour la santé de les ignorer. La première chose à faire lorsque vous remarquez de fréquentes crises douloureuses au-dessus de l'abdomen est de consulter un médecin le plus tôt possible.

Pourquoi l'estomac et les maux d'estomac après avoir mangé

La douleur à l'estomac après un repas peut causer beaucoup de désagréments à quiconque. Différents types d'aliments provoquent diverses réactions du système digestif.

Cela est particulièrement vrai pour les aliments riches en graisses, qui peuvent causer des douleurs gastriques légères, voire sévères, après avoir mangé, pour différentes causes.

Certaines maladies relativement courantes, telles que le reflux et le syndrome du côlon irritable, peuvent être les «coupables» de sensations douloureuses.

Des maladies plus graves, telles que l’inflammation de la vésicule biliaire, du pancréas ou des maladies intestinales, peuvent également provoquer une gêne et des douleurs après avoir mangé.

Une douleur intense après avoir mangé est une affection courante du corps. Cette douleur peut affecter le côté gauche ou droit de l'estomac.

Elle peut commencer par une douleur lente, puis augmenter progressivement son intensité.

En règle générale, les spasmes et les douleurs abdominales ne surviennent pas immédiatement après un repas et doivent dans de nombreux cas durer très peu de temps (au moins une demi-heure ou même deux heures), jusqu'à ce que les sensations douloureuses se fassent sentir.

Alors, pourquoi l'estomac mal après avoir mangé? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de déterminer d’abord les causes des douleurs à l’estomac après avoir mangé.

Identifier les facteurs causatifs de la douleur aidera également au traitement approprié du patient.

Raisons

La douleur après avoir mangé dans l'estomac est très courante.

Il se caractérise par une intensité faible ou forte, s’observe du côté gauche ou du côté droit de l’estomac, alors que l’estomac fait très mal.

Cela est principalement dû à la consommation d'aliments auxquels le corps ne peut pas s'habituer, d'aliments qui provoquent des allergies ou d'une consommation excessive d'aliments (trop manger, ce qui provoque un poids dans l'estomac). Ce sont les principales causes de cette maladie.

Les douleurs abdominales après avoir mangé ne commencent pas immédiatement. La période d'incubation des douleurs à l'estomac après un repas varie de quelques minutes à deux à trois heures (en moyenne deux heures).

Ce moment dépend principalement du type de nourriture qu'une personne mange et de la réaction du corps à cette nourriture.

Mais ce n’est pas la seule cause du problème, d’autres facteurs peuvent en être la cause.

Les aliments ne sont pas les seuls responsables des douleurs à l'estomac après avoir mangé Il existe de nombreuses autres maladies et affections responsables de son développement. Certaines des principales raisons sont détaillées ci-dessous.

La cause la plus fréquente de douleurs abdominales et de flatulences après avoir mangé des aliments est une réaction chimique entre les fluides corporels et divers micro-organismes présents dans les aliments.

Le corps essaie de libérer des bactéries nocives afin d'éviter toute infection, de sorte que certaines personnes ressentent parfois une sensation de vomissement après avoir mangé.

Dans ce cas, le ventre fait mal de temps en temps, la douleur commence et passe d'elle-même.

Dans certains cas, les vomissements sont également accompagnés de nausées et de lourdeurs gastriques.

Pour cette raison, les personnes qui consomment de grandes quantités de fast-food souffrent souvent de douleurs abdominales graves après avoir mangé.

Trop manger peut également rendre une personne déprimée et faible après avoir mangé des aliments à la suite de ces mêmes symptômes.

Une personne souffrant de calculs dans la vésicule biliaire ressent dans de nombreux cas également des douleurs à l’estomac, parfois associées à des douleurs au dos.

L'écoulement de la bile dans le canal biliaire est entravé, ce qui entraîne l'apparition d'une douleur atroce.

Parfois, les sentiments douloureux durent plusieurs minutes, alors que dans d'autres situations, ils peuvent susciter l'inquiétude plusieurs heures de suite.

La douleur peut être ressentie dans toute la cavité abdominale ou dans la région supérieure de l'estomac pendant environ 2 à 3 heures après avoir mangé en raison d'une pancréatite.

Dans certains cas, lorsque la douleur est aiguë, elle peut être due à un ulcère à l’estomac perforé, à une maladie inflammatoire pelvienne, à un diabète sucré ou même à un empoisonnement alimentaire.

Les gens ont souvent tendance à consommer des liquides tels que de l'eau, des boissons gazeuses, des jus de fruits en grande quantité après les repas.

Liquide, en fait, dissout les acides de l'estomac et aide les champignons et les bactéries nocifs des aliments à survivre et à se multiplier dans le corps, affectant ainsi l'estomac.

En conséquence, la nourriture n'est pas digérée correctement et cela entraîne une indigestion qui fait très mal.

Cela peut également entraîner la diarrhée, car le corps ne prend pas d'aliments non digérés contenant des bactéries nocives et tente donc de s'en débarrasser.

Les brûlures d'estomac causent également beaucoup d'autres problèmes. En plus de l'apparition de douleurs abdominales, la patiente souffre également de brûlures d'estomac, de difficultés à avaler et de vomissements. Parfois, des nausées peuvent survenir.

La douleur abdominale à ces moments peut varier en intensité, mais le plus souvent elle est sévère.

Chez de nombreuses personnes, une obstruction intestinale provoque également des crampes d'estomac après avoir mangé. Les vomissements, les nausées, les selles liquides, la lourdeur de l'estomac, etc. sont également liés à la douleur spasmodique.

La diverticulite est une autre cause de crampes d'estomac après avoir mangé. Les spasmes dans l'estomac entraînent progressivement des douleurs dans toutes les parties de l'abdomen, tandis que l'estomac fait mal souvent et par vagues.

La candidose, également appelée infection à levures, est une autre cause de douleur à l'estomac après avoir consommé n'importe quel aliment.

L'estomac contient des bactéries bénéfiques qui contribuent au processus de digestion.

En raison de l'apparition de la candidose, ces bonnes bactéries disparaissent. À son tour, la digestion devient problématique, ce qui entraîne l'apparition de douleurs dans l'estomac.

Une fois que la vaisselle a pénétré dans le tractus intestinal, une grande quantité de sang peut être nécessaire pour un travail plus intensif du système circulatoire lors de la digestion des aliments.

Toutefois, si une personne a un problème lié au blocage des vaisseaux sanguins, cette exigence ne sera pas pleinement mise en œuvre.

Cette condition est également connue sous le nom d'insuffisance mésentérique chronique, qui entraîne des douleurs à l'estomac.

Il va sans dire que si une personne souffre de tout type de cancer, la douleur après avoir mangé est l’un de ses symptômes caractéristiques.

Les cancers de l'estomac ou de l'œsophage entraînent l'apparition de douleurs qui s'étendent à l'estomac et dont la durée et la gravité dépendent de l'état individuel du corps humain.

Les maladies de la vésicule biliaire peuvent également causer une douleur et une lourdeur abdominales après l'ingestion d'aliments, en particulier d'aliments gras. La vésicule biliaire stocke la bile, ce qui aide à digérer les graisses.

Un blocage temporaire du canal biliaire avec des calculs ou une épaisse couche de bile peut provoquer une atteinte de la vésicule biliaire, connue dans le domaine médical sous le nom de colique biliaire.

Une douleur intense dans la partie supérieure droite de l'estomac, qui peut s'étendre à l'épaule, se produit juste pendant la contraction de la vésicule biliaire, afin de réduire son encrassement.

Des saignements et des coliques apparaissent parfois après la consommation d'aliments riches en graisses, probablement en raison du puissant effet stimulant des graisses sur les contractions de la vésicule biliaire.

Une douleur qui s'aggrave avec le temps ou dure plus de 4 heures indique souvent la progression d'une cholécystite aiguë ou d'une inflammation de la vésicule biliaire, qui nécessite un traitement urgent.

Les autres symptômes communs incluent nausée, vomissement, fièvre et frissons.

Les facteurs de risque de maladie de la vésicule biliaire comprennent le sexe féminin, la perte de poids rapide, l'obésité, l'âge de plus de 40 ans et des antécédents familiaux de maladie de la vésicule biliaire.

Le syndrome du côlon irritable (SII) est un trouble fonctionnel commun du tractus gastro-intestinal, dans lequel l'intestin ne présente pas de signes détectables de la maladie, mais ne fonctionne parfois pas correctement, ce qui entraîne une modification du processus de transit intestinal.

Cette maladie est diagnostiquée sur la base des symptômes, notamment des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées et une augmentation de la formation de gaz.

Bien que les recherches n'aient pas permis de déterminer de manière définitive les facteurs spécifiques du SCI, les personnes atteintes de cette maladie signalent généralement que certains aliments provoquent des symptômes.

Les irritants alimentaires varient d'une personne à l'autre. Les repas riches en matières grasses et les aliments frits provoquent généralement les symptômes de ce syndrome chez certaines personnes.

D'autres rapportent des produits comprenant des produits laitiers, de l'alcool, du chocolat et des boissons gazeuses.

Parfois, une gêne et une lourdeur gastriques après la consommation de certains aliments ne signalent pas un problème médical grave, surtout si la douleur disparaît rapidement.

Cependant, une douleur persistante ou intermittente peut indiquer une maladie très grave.

Si vous ressentez une telle douleur, n'hésitez pas à contacter votre médecin dès que possible, surtout si elle s'accompagne d'autres symptômes digestifs ou d'une perte de poids.

Le spécialiste déterminera pourquoi la douleur est apparue et quelles complications elles pourraient causer.

En outre, le médecin sait comment traiter les maladies associées au tractus gastro-intestinal et au système digestif.

Méthodes de thérapie et de prévention

Souvent, des médicaments, tels que des antibiotiques, sont utilisés pour traiter la douleur abdominale normale due à l'utilisation d'un produit.

Cependant, si vous ressentez une douleur à l'estomac après un repas, il est nécessaire de consulter un médecin pour connaître les causes de la douleur et éliminer tout autre problème de santé, en particulier si la douleur ne s'atténue pas longtemps.

Vous pouvez également prendre des mesures préventives pour éliminer les douleurs à l'estomac:

  1. Il est nécessaire d'éviter d'utiliser des aliments malsains, tels que des aliments emballés, des fast-foods et des aliments trop gras.
  2. Il est conseillé d'essayer de manger en petites portions et seulement dans le temps. Ne sautez pas le petit-déjeuner, puis transférez-le à un déjeuner ou à un dîner plus tard.
  3. Il n'est pas recommandé de s'endormir rapidement après avoir mangé. Il est préférable de faire une courte promenade après ou d'effectuer une série d'exercices légers 30 minutes après le dîner.
  4. Il faut éviter de trop manger. Au lieu de cela, il est important de manger des aliments sains en petites quantités et souvent. Il est nécessaire de remplacer trois gros repas par jour par cinq petits repas qu'il est souhaitable d'étirer pendant la journée.
  5. Les médecins recommandent de consommer une quantité suffisante de liquide après avoir mangé.

Le traitement des douleurs abdominales graves après un repas comprendra principalement un changement de régime alimentaire.

Évidemment, il vaut mieux éviter de manger des quantités excessives d’aliments et de fast-foods malsains qui peuvent causer une indigestion et des flatulences (le premier signe de problèmes digestifs).

En plus de cela, il convient de veiller à ce que la quantité requise de fruits et légumes frais contenant des fibres saines soit consommée, ce qui aide à se débarrasser de l'indigestion.

Le traitement des remèdes populaires est également très populaire. Vous pouvez donc inclure dans le régime alimentaire du gingembre confit, qui est considéré comme très utile pour le processus de digestion.

Après avoir mangé, vous pouvez boire une tasse de thé vert ou de thé au citron, car cela aidera à détendre les muscles abdominaux. Il n'est pas recommandé de boire de l'eau ou de dormir immédiatement après un repas.

Vous devez vous assurer qu'au moins deux heures s'écoulent entre les repas et le sommeil.

Dans tous les cas, il est important de manger des aliments sains et équilibrés, ainsi que de consulter un médecin en temps voulu, qui vous prescrira le traitement approprié et élaborera un plan de régime.

Des douleurs à l'estomac après un repas dans la plupart des situations peuvent ne pas indiquer une maladie grave.

Cependant, si une personne ressent régulièrement de la douleur après un repas, il est extrêmement important de consulter un médecin afin d'éliminer toute maladie associée à ce symptôme et de guérir la maladie à temps.

Seul un médecin expérimenté peut dire pourquoi la douleur ne passe pas longtemps.

Douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les douleurs à l’estomac après un repas sont l’une des plaintes les plus courantes auxquelles font face les gastro-entérologues.

Et même si la douleur est de nature non aiguë ou bouffante et ne survient que de temps en temps, elle nécessite une attitude sérieuse et le besoin d'un diagnostic approfondi, car elle peut être le symptôme d'une maladie dangereuse.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Une fois que les aliments ont pénétré dans l'estomac, l'organe grossit, commence à sécréter fortement le suc gastrique et diminue activement, ce qui permet aux aliments de pénétrer dans le duodénum.

En cas de violation de l'un de ces processus, la digestion des aliments devient difficile - il y a douleur à l'estomac. La douleur peut également être due aux effets de la nourriture ou des sucs digestifs sur la muqueuse gastrique endommagée.

Le plus souvent, des douleurs abdominales après l’alimentation sont causées par un régime alimentaire inadéquat: non-respect du régime, dîner tardif, consommation rapide d’aliments, aliments «rationnés».

La sensation de brûlure dans la région iléale apparaît après avoir mangé des plats acides, épicés ou trop assaisonnés. La sensation de lourdeur gastrique peut être à la fois une raison de trop manger et une faible consommation de liquide entre les repas, de manger des aliments trop secs ou de grandes quantités d'aliments protéinés.

Les personnes intolérantes au lactose peuvent avoir une sensation de ballonnement après avoir bu du lait. De telles réactions peuvent provoquer l'alcool, la lutéine, le sorbitol et le fructose. Les allergies à certains aliments peuvent également causer des douleurs à l'estomac après leur consommation.

Les douleurs abdominales peuvent être un symptôme des maladies suivantes:

  • Gastrite - inflammation de la muqueuse gastrique, apparaissant à l’arrière-plan et entraînant une infection du tractus gastro-intestinal ou une utilisation à long terme des BPF.
  • L'ulcère peptique est une maladie qui survient lors d'une gastrite prolongée.
  • L'obstruction gastrique est une maladie caractérisée par un blocage partiel entre la partie inférieure de l'estomac et le duodénum. Les polypes, les tumeurs cancéreuses, la sténose pylorique en sont la cause.
  • Hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme: après un repas, les parties de l'estomac faisant saillie à travers l'ouverture diaphragmatique peuvent être restreintes.
  • Sténose de l'œsophage: la pathologie peut provoquer des nausées et des vomissements immédiatement après un repas.

Après un repas, il peut y avoir une douleur, non associée à des pathologies de l'estomac. Le plus souvent, cette image est associée aux maladies suivantes:

  1. oesophagite, ulcères et autres pathologies de l'œsophage;
  2. colite, constipation, diarrhée, syndrome du côlon irritable, inflammations du gros intestin;
  3. pyélonéphrite gauche, glomérulonéphrite, lithiase urinaire;
  4. ulcère duodénal;
  5. cholécystite;
  6. maladie de calculs biliaires;
  7. une pancréatite;
  8. maladies de la rate.

La présence de ces pathologies n’aggrave pas la douleur à l’estomac après le repas mais elle est également prise en compte lors du diagnostic.

Prenez souvent les symptômes d'affections pathologiques non associées au système digestif pour soulager les douleurs abdominales après avoir mangé:

  • fractures du sternum et des côtes;
  • infarctus aigu du myocarde;
  • rupture d'anévrisme aortique;
  • pleurésie gauche et pneumonie focale du lobe inférieur;
  • acidocétose apparaissant sur le fond du diabète;
  • ostéochondrose radiculaire de la colonne thoracique.

Auto-test pour douleurs à l'estomac après les repas

La douleur dans l'estomac peut être d'une nature différente et avoir une localisation différente. Par conséquent, le patient devra essayer de décrire ses sentiments le plus précisément possible lors de la visite chez le médecin. Sur la base de l'historique et de la description des symptômes, le médecin formulera des hypothèses et élaborera une tactique d'enquête.

La nature de la douleur après avoir mangé

Douleur intense et aiguë à l'estomac après avoir mangé

Elle peut être provoquée par la consommation de produits de mauvaise qualité, par une intoxication alimentaire, une infection, une appendicite, une pancréatite, un ulcère gastrique, une gastrite aiguë et de nombreuses autres raisons.

Douleur brûlante

Après avoir consommé des aliments épicés, acides ou salés, cette douleur est caractéristique de l'exacerbation de la gastrite avec une acidité accrue ou normale, une pancréatite.

Douleur tirante constante

Cela peut se produire dans le contexte d'une gastrite chronique et d'ulcères gastriques, d'un cancer gastrique et des divisions gastro-intestinales les plus proches, d'une alimentation excessive, d'une consommation alimentaire trop rapide, en réaction à certains produits. Avec l'exacerbation des ulcères gastriques, la douleur est constante, après avoir consommé de la nourriture légère passe.

Localisation de la douleur dans l'estomac

La vraie douleur dans l'estomac est localisée dans la région iliaque et l'hypochondre. Cependant, après avoir mangé des aliments, la douleur peut se produire non seulement dans l'estomac. Elle donne souvent l'abdomen, dans l'hypochondre, dans le dos. Par la localisation des sensations désagréables peuvent être jugés sur la présence de diverses maladies.

Douleur au milieu de l'abdomen et autour du nombril

C'est un symptôme d'inflammation de la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum. Il peut apparaître comme immédiatement, lors de l'utilisation de certains produits, et 1,5-2 heures après un repas.

Douleur dans la région iliaque, allant jusqu'à l'hypochondre droit

Il est caractéristique de la maladie des calculs biliaires, de l'inflammation des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Avec ces pathologies, des sensations désagréables dans la région de l'estomac apparaissent environ 0,5 à 1,5 heure après avoir mangé des aliments (sucrés, gras et frits).

Les douleurs des organes internes ne sont pas que de l'estomac, il existe de nombreux autres organes vitaux sous la côte droite. Informez-vous davantage si vous ressentez une douleur du côté droit sous les côtes.

Une douleur aiguë et constante dans le plexus solaire n'est pas un signe très positif. Découvrez toutes les informations sur les symptômes ici.

Douleur "sous la cuillère" et dans l'hypochondre gauche, dans la partie supérieure de l'abdomen dans la ligne médiane

Il est noté dans l'ulcère duodénal et l'ulcère de l'estomac. Cela peut être rétrosternal, encercler, rendre. Lorsqu'un ulcère de l'estomac apparaît après une heure et demie après avoir mangé, avec un ulcère duodénal, après 1,5 à 2 heures. Peut être de presque n'importe quelle nature et s'accompagner d'un certain nombre de symptômes supplémentaires.

Douleur sourde ou coupante, toujours intense "dans l'estomac" et dans l'hypochondre droit ou gauche

C'est un symptôme de la pancréatite. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les douleurs augmentent, la douleur devient aiguë, elle peut provoquer un choc et devient encerclante.

Cancer suspecté de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum

Aux premiers stades de la maladie, le patient ne ressent aucune douleur.

Au fur et à mesure que la tumeur se développe, la douleur devient plus prononcée et s'accompagne souvent de plusieurs des symptômes suivants: perte d'appétit et de poids corporel, inconfort persistant dans le haut de l'abdomen central et sensation de plénitude dans l'estomac, indigestion, brûlures d'estomac, nausées et vomissements (parfois avec du sang), augmentation la taille de l'abdomen et d'autres.

Les douleurs précoces (immédiatement ou dans l'heure qui suit un repas) sont causées par des maladies de l'œsophage et de l'estomac. En fin de journée (après 1,5 à 2 heures), vous parlez de problèmes d'intestins. La douleur qui survient après une heure et demie après avoir mangé, le plus souvent il s'agit de l'estomac

Symptômes supplémentaires

La présence ou l'absence de symptômes supplémentaires peut être jugée sur les causes de la douleur à l'estomac après avoir mangé:

  • Gravité, nausées légères, ballonnements - mauvaise alimentation, production insuffisante de suc gastrique.
  • Brûlures d'estomac et brûlures, aigreurs ou éructations avec une odeur désagréable, accompagnées de nausées, constipation, diarrhée, flatulences peuvent - aggraver la gastrite.
  • Ergot aigre ou pourri - symptômes de gastroduodénite, pancréatite.
  • La constipation ou la diarrhée, les vomissements, la faiblesse, la fièvre, peuvent être des symptômes d'intoxication alimentaire ou d'une maladie infectieuse.

Que faire pour ceux qui souffrent de douleur constante

Si les maux d'estomac après les repas surviennent rarement, ne durent pas longtemps et sont provoqués par une alimentation excessive ou par la consommation d'une ration sèche, ce qui est très probablement une conséquence de la malnutrition.

Pour éliminer le symptôme, il est nécessaire de normaliser le mode de consommation alimentaire: mangez des portions et en petites portions, dînez au plus tard 3 heures avant le coucher, limitez la consommation d'aliments lourds, buvez un liquide avant les repas ou entre les repas.

Si la douleur est aiguë ou régulière, accompagnée d'indigestion, de fièvre - c'est la raison d'une visite d'urgence chez le médecin.

Le danger des maladies pouvant causer ces symptômes, ainsi que la complexité du diagnostic, excluent complètement la possibilité d'auto-traitement, en particulier avec l'utilisation de médicaments.

Tout ce qui, dans une situation de crise, peut amener un patient à ne manger aucun aliment, à ne boire que de l’eau propre et à consulter immédiatement un thérapeute ou un gastro-entérologue.

Seul un expert qualifié sur les résultats de l'examen pourra établir la cause exacte de l'apparition de la douleur et prescrire un traitement adéquat et sûr pour la santé.

Causes et traitement des douleurs d'estomac sévères

Une douleur aiguë à l'estomac est une douleur dans la région du plexus solaire ou une gastralgie. Causés par des douleurs dues à divers facteurs, certains d'entre eux peuvent indiquer la présence d'une pathologie dans le corps humain. Cette condition est aussi appelée grippe gastrique.

Les douleurs sont coupantes, aiguës, tirant, crampes, douleurs, brûlures, terne. À terme - à court terme ou durer longtemps, chronique (sur plusieurs mois). Une détermination correcte de la nature de la douleur facilitera grandement le diagnostic.

L'essence du problème

La douleur aiguë se propage à travers la cavité abdominale, peut être la cause à la fois de maladies de l’estomac et des organes voisins (intestins, vésicule biliaire, pancréas, cœur). Habituellement, les coliques surviennent de manière inattendue, sans aucun préalable, elles peuvent être accompagnées de nausées, vomissements, diarrhée, bakhmour, malaise général, nécessitant l'hospitalisation urgente du patient.

Crampes douloureuses caractéristiques du système intestinal. L'ontogenèse du processus inflammatoire dans le tractus gastro-intestinal (TI) est accompagnée de coupures prolongées modérées dans l'estomac. Si le patient souffre de douleur aiguë, les soins médicaux urgents sont particulièrement importants. Une attention particulière devrait attirer les douleurs d'estomac aiguë qui sont survenues la nuit. Ceci est un indicateur de dysfonctionnement de l'estomac (indigestion, dyspepsie) conduisant à un ulcère.

Facteurs provoquant des accès de douleur aiguë:

  • consommation excessive d'alcool;
  • aliments malsains: consommation régulière d'aliments gras, salés et épicés;
  • surpoids;
  • fumer;
  • médicaments à long terme;
  • intoxication par des produits et des produits chimiques de mauvaise qualité;
  • diverses maladies;
  • troubles neurologiques;
  • stress constant;
  • effort physique excessif;
  • la grossesse
  • intolérance à des substances telles que le lactose.

Causes pathologiques

Maladies provoquant des crampes dans le tube digestif:

  1. Les maladies du tractus gastro-intestinal (pancréatite, cholécystite), les brûlures chimiques des muqueuses et diverses intoxications s'accompagnent de douleurs aiguës imprévues à l'estomac.
  2. L'ouverture de l'ulcère (perforation) provoque une très forte douleur aiguë.
  3. Les ulcères et la gastrite se manifestent par des spasmes sourds et douloureux dans l'estomac après avoir mangé ou avec la faim. Le Qatar de l'estomac est divisé en bactéries, érosif, fongique, atrophique (amincissement des parois de l'estomac), allergique, névrotique.
  4. Inflammation et ulcère duodénal. Coliques et crampes la nuit ou quelque temps après avoir mangé.
  5. Avec les pathologies circulatoires ou les processus inflammatoires, il y a une douleur lancinante aiguë qui se produit lors de mouvements corporels brusques ou de profondes inspirations
  6. Une douleur légèrement exprimée mais constante peut être un signe de cancer gastrique. Lorsque la tumeur se métastase, la douleur devient plus intense et plus intense, des saignements et des vomissements apparaissent dans les masses ensanglantées et les matières fécales deviennent noires. Le degré initial de cancer gastrique ne présente pas de symptômes évidents; les signes non spécifiques se traduisent par une perte d'appétit et de la dyspepsie, une perte de poids; l'asthénie et l'anémie apparaissent; rejet de viande; malaise à l'estomac.
  7. Lorsque les polypes sont caractérisés par une douleur douloureuse et sourde, des nausées et des vomissements. La pathologie est diagnostiquée plus souvent par hasard.
  8. Les infections gastro-intestinales sont caractérisées par des accès de douleur intenses comme des contractions.
  9. Avec la pathologie du côlon, diverses colites se manifestent par des douleurs assez visibles dans le haut de l'abdomen, parfois affaiblies, mais prolongées dans le temps.
  10. Un signe d'appendicite est une douleur aiguë dans la région ombilicale, se transformant lentement en abdomen supérieur puis inférieur droit.
  11. La gravité et la douleur persistante dans l'épigastre indiquent une violation de son fonctionnement due à une consommation excessive, à la constipation, au tabagisme et à l'abus d'alcool.
  12. En cas de diarrhée et d'intoxication alimentaire avec des aliments de mauvaise qualité ou gâtés, il se produit de vives douleurs à l'estomac, qui surviennent dans les heures qui suivent l'ingestion et après plusieurs jours, voire plusieurs semaines.
  13. Coupures dans l'estomac, flatulences, ballonnements démontrent une intolérance au lactose.
  14. La douleur à l'estomac chez les enfants peut également être causée par des craintes spécifiques (entrée à l'école, examens, compétitions), provoquées par des coliques spasmodiques à l'estomac.
  15. Les douleurs gastriques pendant la grossesse sont associées à des modifications des niveaux hormonaux et peuvent être à l'origine de l'exacerbation de certaines maladies du tractus gastro-intestinal, ainsi que de l'apparition d'une toxicité (réaction émétique à certaines odeurs et goûts), de brûlures d'estomac et de nausées récurrentes.
  16. Syndrome pseudo-abdominal. La douleur n'est pas liée aux maladies du tractus gastro-intestinal et de la cavité abdominale. Causes: pneumonie, pleurésie, infarctus du myocarde, hernie interne de l'estomac ou des intestins. Symptômes: douleur intense au plexus solaire, obstruction intestinale, vomissements, hypotension, pâleur de la peau, frissons et transpiration, forte fièvre.

De nombreuses autres maladies sont accompagnées de crampes et de douleurs dans le tractus gastro-intestinal: obstruction des vaisseaux intestinaux, rétrécissement de l'intestin, lésions de l'intestin grêle et du gros intestin, lésion de l'estomac, syndrome du côlon irritable, maladie cardiaque (ségrégation de l'aorte abdominale, ischémie du cœur), etc.

Le plus grand danger est une douleur soudaine, aiguë et lancinante dans l'épigastre et dans la région duodénale, qui peut être due à la perforation de la tumeur ulcéreuse. La victime a déclaré pâleur de la peau, transpiration excessive, trouble de la conscience. Dans de telles situations, le patient doit être hospitalisé et opéré.

Des crampes gastriques peuvent être observées pendant la période de procréation, avec une intolérance individuelle à certains types de produits, sont temporaires et ne posent aucun risque pour la santé. Il est important de noter que de nombreuses maladies avec douleurs à l'estomac caractéristiques sont très graves et nécessitent un traitement immédiat (appendicite, ouverture d'un ulcère, intoxications diverses), sans quoi l'issue peut être fatale. Par conséquent, il est fortement déconseillé de faire quelque chose vous-même.

Diagnostic de la douleur épigastrique aiguë

L'enquête commence par une enquête sur la nature de la douleur, les produits et médicaments déjà utilisés, les comorbidités existantes, la grossesse, l'allaitement, etc. La palpation (palpation) de l'abdomen et des intestins est ensuite entendue. Le cœur et la respiration sont entendus. Il est nécessaire de passer des tests de laboratoire sur l'urine, les matières fécales, le sang et le suc gastrique.

De plus, des études complexes sont désignées: gastroscopie, échographie des organes péritonéaux, rayons X de contraste, tomographie ou encore IRM. S'il est difficile de poser un diagnostic, on utilise une laparoscopie (insertion de la sonde dans la cavité gastro-intestinale).

En cas de douleur aiguë à l'estomac, il est absolument contre-indiqué de s'auto-traiter, d'appliquer des bouillottes sur les zones touchées. Parmi les médicaments, vous ne pouvez prendre que des antispasmodiques et des analgésiques.

Principes de traitement

L’ordre de traitement dépend du diagnostic et est établi par un spécialiste étroit, c’est-à-dire que dans tous les cas, un diagnostic correct est très important. La thérapie comprend les activités suivantes:

  1. Neutralisation des attaques d'oesophagite. Les brûlures d'estomac sont une sensation désagréable de brûlure insupportable dans la région de l'œsophage et de l'estomac, provoquée par l'ingestion de suc gastrique dans l'œsophage. En règle générale, il s'agit d'un signe de gastrite, d'ulcères gastriques ou intestinaux, d'inflammation du pancréas, etc. Les antiacides (oméprazole, renny, pancréatite, etc.) sont utilisés pour soulager les brûlures d'estomac, puis la maladie sous-jacente est traitée. Un régime spécial est recommandé - en petites portions 5 à 6 fois par jour, afin d'éviter toute lourdeur gastrique après un repas, il est nécessaire de refuser les aliments gras, épicés, salés et les viandes fumées, les boissons gazéifiées et alcoolisées, les légumineuses ainsi que certains légumes et fruits, qui entraînent une augmentation de l'acidité gastrique.
  2. Traitement de la gastrite. La gastrite (inflammation de la muqueuse gastrique) peut être le résultat d'un stress prolongé, de troubles métaboliques ou de la microflore, de maladies infectieuses, de malnutrition et de l'abus de médicaments qui affectent la sécrétion et irritent l'estomac. Pour le traitement, les médicaments absorbants et enveloppants (Almagel, Maalox), des antibiotiques sont prescrits. Suivez un régime strict.
  3. Traitement des ulcères d'estomac. L'ulcère gastrique est le plus souvent causé par la bactérie Helicobacter pylori, par l'utilisation sans discernement de médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique et par le stress. L'ulcère peptique est accompagné de brûlures intenses affectant l'estomac et l'abdomen, d'éructations, de nausées et de vomissements. En cas de traitement tardif, les conséquences d'un ulcère de l'estomac peuvent être des saignements et une péritonite. Des agents antibactériens (métronidazole, tétracycline) et anti-inflammatoires, des antiacides destinés à réduire l'acidité et à protéger la membrane muqueuse sont prescrits. Régime strict obligatoire.
  4. Traitement du cancer de l'estomac. Le cancer épigastrique est une tumeur d'étiologie bénigne et maligne. Les tumeurs bénignes ne constituent pas une menace pour la vie, sont faciles à enlever chirurgicalement, ne se développent pas et ne se propagent pas vers d'autres organes. Les néoplasmes malins menacent le pronostic vital, ont tendance à se développer rapidement et à pénétrer dans les organes et les intestins voisins (métastases). Après leur retrait, ils peuvent repousser. Traitement médicamenteux usé, chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie. En plus du traitement médical, dans certains cas, et de l'intervention chirurgicale.
  5. L'appendicite (inflammation du caecum) est enlevée par chirurgie et présente un pronostic favorable. Cependant, dans 0,75% des cas, l'issue est fatale en raison de l'ontogenèse rapide des complications (péritonite, gangrène) et du diagnostic difficile de symptômes légers et vagues.

Selon la prescription du médecin, dans le complexe, vous pouvez utiliser de la médecine traditionnelle, des analgésiques et des décoctions anti-inflammatoires des feuilles et des tiges de millepertuis, des fleurs de camomille, des plantains, des inflorescences de Tyravocens, du chèvrefeuille; jus très utile de concombre frais et de pommes de terre crues, de miel.

La douleur dans la région de l'estomac a plusieurs causes et peut résulter à la fois de dysfonctionnements mineurs du tractus gastro-intestinal et de processus pathologiques graves et dangereux survenant dans le corps. Un traitement approprié aidera à éliminer non seulement les symptômes, mais également la maladie elle-même. Les spécialistes du traitement des organes du tractus gastro-intestinal et de la cavité abdominale sont un gastro-entérologue, un chirurgien, un thérapeute, un oncologue.

Comment éviter l'apparition de douleur?

La principale mesure de prévention de toutes les maladies du tractus gastro-intestinal est un régime strict. Une bonne nutrition - exclusion du menu quotidien des produits pointus, salés, gras et fumés; les légumes et les fruits acides qui provoquent des flatulences et augmentent l'acidité de l'estomac, certains produits laitiers, légumineuses, produits de boulangerie. Vous devez vous abstenir de prendre de l'alcool, du café, du thé fort, des boissons gazeuses et du tabac. Bouillie utile, aliments à la vapeur, craquelins, beurre. Il est nécessaire d'utiliser jusqu'à 2 litres de liquide par jour.

L’avantage devrait être donné aux produits à haute teneur en alcalis, qui ont un effet enveloppant et protègent l’estomac de la douleur: bouillie de lait liquide; purée de pommes de terre, côtelettes à la vapeur de poisson et de viande, eau minérale.

Manger est souvent nécessaire, mais en petites portions. Vous ne pouvez pas rester affamé, car le suc gastrique sécrété commence à ronger les parois muqueuses de l'estomac. Le dernier repas doit être pris 3-4 heures avant le coucher.

La gymnastique et l'exercice, l'exercice, les promenades régulières au grand air sont une bonne prévention des maladies gastro-intestinales.

Causes de la douleur dans l'estomac après avoir mangé et que faire

Les gastroentérologues traitent souvent les patients souffrant de douleurs à l'estomac après avoir mangé. Les crises douloureuses ont différentes causes, localisation, intensité et caractère, mais peuvent réduire considérablement la qualité de vie et conduire à une invalidité.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Tous les principaux organes du tube digestif sont situés dans la cavité abdominale, occupent une vaste zone de l'abdomen et sont représentés par le bas de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle, du rectum, du foie et du pancréas.

La projection de l'estomac sur le corps humain

L'estomac est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, dans la région épigastrique. Entre le nombril et le bord inférieur de l’arcade des côtes. Cet endroit est connu comme le plexus solaire.

Causes de la douleur

Les causes fréquentes de douleur à l'estomac après avoir mangé sont des violations du régime alimentaire approprié par la personne elle-même:

  • Trop manger, le plus souvent en vacances. Dans ce cas, une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac, les parois du corps sont fortement étirées, le processus de traitement de la masse alimentaire est retardé, il y a une sensation de gêne accompagnée de douleur immédiatement après avoir mangé ou même en mangeant. La solution est simple: il vous suffit de manger moins.
  • L’état de l’estomac irrité se manifeste chez les amateurs d’aliments gras, épicés et fumés en grande quantité. Reconnu par l'apparition d'éructations répétées après un repas, pouvant durer parfois jusqu'à deux heures, souvent accompagné de crampes au niveau de la projection de l'estomac, de nausées et de brûlures d'estomac.
  • Violation du mode et de la qualité des aliments consommés: aliments à emporter, igname sèche, aliments froids ou très chauds, consommés à la hâte sans assez de liquide.

La correction du régime alimentaire et de la qualité des aliments consommés élimine le problème.

L'apparition d'une douleur dans l'abdomen est causée non seulement par une mauvaise alimentation, à laquelle la personne elle-même est responsable, mais également par de nombreuses maladies héréditaires ou acquises affectant non seulement les organes digestifs situés dans la cavité abdominale, mais non liées à celles-ci:

Malheureusement, toutes les affections accompagnées du syndrome douloureux ne sont pas inoffensives - associées à des erreurs d'alimentation. Parfois, ce sont des signes d'une maladie grave qui ne peut être traitée sans l'intervention d'un spécialiste.

La nature de la douleur après avoir mangé

Les organes malades réagissent avec des sensations différentes selon le degré et la nature de la prise alimentaire:

  • douleurs aiguës et brûlantes, peu après avoir mangé ou après 1-2 heures;
  • faim douleurs qu'une petite quantité de nourriture apaise;
  • douleurs constantes et douloureuses, souvent accompagnées de nausées et de vomissements.

Les douleurs coupantes dans la projection de l'estomac surviennent en réponse à:

  • consommation de produits de mauvaise qualité;
  • intoxication alimentaire, chimique ou alcoolique;
  • stress sévère - souvent observé chez les étudiants avant les examens;
  • le jeûne et la suralimentation ultérieure;
  • traumatisme abdominal;
  • exercice excessif;
  • médicaments irritants fréquents;
  • certaines maladies.

Ensuite, nous examinerons plus en détail les maladies impliquées dans l’apparition de douleurs dans l’estomac.

Maladies accompagnées de douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les maladies les plus courantes qui causent de la douleur et de la lourdeur sous la cuillère:

Gastrite

La gastrite est une inflammation de la paroi interne de l'estomac. Cette maladie est l'une des principales pathologies des organes digestifs. Il est divisé en formes aiguës et chroniques de flux. Les types auto-immunes ou bactériens (hélicobactériens) sont distingués. Gastrite accompagnée, acidité élevée ou faible du suc gastrique.

La gastrite aiguë est un processus inflammatoire ponctuel causé par l'exposition à des facteurs nocifs:

  • empoisonnement
  • infection intestinale
  • drogues.

Pour la gastrite hyperacide (acidité du suc gastrique supérieure à la norme) se caractérise par:

  • douleur intense à l'estomac après avoir mangé;
  • sensation désagréable dans le haut de l'abdomen;
  • cracher de l'air avec une odeur désagréable;
  • selles molles;
  • maladie du matin.

La diminution de l'acidité dans l'estomac s'accompagne d'un ralentissement de la motilité, ce qui provoque:

  • la constipation;
  • souffle rassis;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz.

La gastrite chronique se caractérisant par un long parcours, les périodes de bien-être sont remplacées par des exacerbations. Les douleurs sont longues, douloureuses, se produisent quelque temps après avoir mangé.

Ulcère peptique

Dans ce cas, il existe des zones d'ulcérations sur la membrane muqueuse de l'estomac dans des endroits sujets à des modifications inflammatoires. Les ulcères peuvent être solitaires, atteindre de grandes tailles ou de nombreuses petites zones d’intégrité muqueuse apparaissent à un certain endroit.

  • sont intenses;
  • surviennent souvent l'estomac vide ou la nuit.

La maladie est dangereuse dans la mesure où, dans certains cas, les ulcères se compliquent de saignements abondants, si un vaisseau sanguin est endommagé ou si la paroi de l'estomac se rompt - puis le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale. L'ulcère perforé s'accompagne de douleurs très vives. Il est également appelé poignard. Il survient plus souvent après avoir mangé.

Les complications de l'ulcère peptique sont extrêmement graves, elles nécessitent une intervention chirurgicale urgente.

De nombreux ulcères, situés à la jonction de l'estomac et de l'œsophage ou du duodénum, ​​forment plus tard des cicatrices et un rétrécissement de ces sections, créant un obstacle à la promotion de l'alimentation. Il s'accumule dans le bas de l'œsophage ou à la sortie de l'estomac, il y a un débordement d'organes, les parois sont étirées, une gêne et une douleur apparaissent.

Polypes de l'estomac

Ce qu'on appelle des tumeurs bénignes sur le mucus à l'intérieur de l'estomac. Ils peuvent être de différentes tailles et formes: gros, plat à mince au niveau de la jambe.

Pendant longtemps, ils ne se manifestent en aucune manière, mais ils peuvent créer un obstacle à l'avancement de la masse alimentaire et devenir enflammés. Puis, au cours d'un repas ou peu de temps après, irrités par l'acide gastrique, les polypes commencent à faire mal.

Cancer de l'estomac

Les tumeurs malignes provoquent également de fortes douleurs en mangeant, mais elles se caractérisent par:

  • vomissements sanglants;
  • la saturation d'une petite quantité de nourriture consommée;
  • il y a une aversion pour certains produits précédemment aimés;
  • perte de poids

Comme la maladie évolue souvent longtemps sans symptômes, des examens réguliers par des spécialistes sont nécessaires pour identifier une maladie dangereuse. L'apparition de signes d'oncologie indique un processus négligé.

Empoisonnement

La détérioration de l'état et la fréquence d'apparition des symptômes d'intoxication dépendent de la qualité et de la quantité de la substance toxique présente dans l'organisme. La détérioration de la santé se produit immédiatement ou après quelques heures, parfois pendant 2-3 jours.

  • spasmes coupants dans l'épigastre (partie supérieure de l'abdomen);
  • nausée, vomissement, diarrhée; soulagement après vomissement;
  • mal de tête;
  • faiblesse grave

Autres raisons

La douleur aiguë sévère n’est pas toujours associée à la pathologie gastrique:

  • Parfois, ces symptômes signalent des maladies d'organes voisins - l'intestin supérieur, le foie et la vésicule biliaire, le pancréas.
  • Dans de rares cas, il s'agit d'un signe d'insuffisance cardiaque aiguë ou d'états critiques d'autres organes qui ne sont pas liés au système digestif.

Si, après avoir mangé, le côté droit commence à faire mal, il s'agit d'un signe de maladie du foie ou de maladie de la vésicule biliaire.

Une pancréatite se caractérise par de fortes douleurs intenses sur le côté gauche.

Caractéristique de la douleur

Une description précise du caractère du patient, de son emplacement et de la période après laquelle la douleur survient après l’alimentation aide à poser le diagnostic correctement.

Des douleurs abdominales intenses précoces, apparaissant peu de temps après avoir mangé, suggèrent qu'elles surviennent:

  • lésions inflammatoires des parties inférieure et moyenne de l'estomac;
  • modifications ulcéreuses de la muqueuse;
  • prolifération de polypes.

Cet inconfort dure parfois jusqu'à 2 heures et ce n'est que lorsque le traitement de la masse de nourriture dans l'estomac est terminé et que celui-ci se déplace vers l'intestin.

Une douleur abdominale sévère tardive, apparaissant en 1,5 à 3 heures, sont des signes:

  • processus tumoraux;
  • organe pylorique de l'ulcère peptique;
  • gastrite hyperacide.

Les douleurs affamées apparaissent 5 à 6 heures après avoir mangé, intenses par nature, coupantes. Mais après une collation ou un verre de thé sucré chaud disparaissent. Ce type de douleur est un signe certain d'un ulcère à l'estomac ou d'un ulcère duodénal.

Diagnostics

Pour l'examen et le traitement du système digestif, il est nécessaire de consulter un médecin gastro-entérologue, en l'absence d'un tel spécialiste dans la clinique - chez le thérapeute ou le pédiatre, dépend de la catégorie d'âge du patient.

L'enquête comprend plusieurs étapes.

Étape 1 La première visite chez le médecin commence par une conversation. Le médecin demande en détail sur les problèmes de digestion, la nature, l'intensité et la localisation du syndrome douloureux.

Ensuite, il commence à examiner la peau et les muqueuses visibles, fait attention à l'état de la langue, à la présence de plaque et à son apparence. Détermine s'il y a un changement de couleur de peau, une perte de poids, etc.

La manipulation suivante consiste à sonder et à écouter les organes de l'abdomen.

Étape 2 Examen ou analyses de laboratoire. Il existe de nombreuses méthodes, mais le médecin choisit uniquement celles qui sont nécessaires dans chaque cas:

  • tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques;
  • analyse des selles pour la dysbactériose, les vers (vers), le sang occulte;
  • analyse du contenu gastrique pour l'acidité, la présence de la bactérie Helicobacter pylori.

Étape 3 Si le médecin décide que les données des méthodes d’examen antérieures ne sont pas suffisantes pour poser le bon diagnostic, les diagnostics sont prescrits à l’aide d’appareils spéciaux;

  • Échographie.
  • Électrogastroentérographie. Donne une évaluation de la motilité, c'est-à-dire de l'activité du mouvement des organes digestifs.
  • Oesophagogastroenteroscopy. À l'aide d'une sonde, une caméra vidéo miniature est introduite. Au fur et à mesure de son avancement, un spécialiste peut examiner l'état de la membrane muqueuse de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum ou prélever un petit morceau de tissu sur les organes internes pour un examen histologique.
  • Radiographie de l'estomac ou des intestins.
  • L'utilisation de piliers vidéo. En se déplaçant à travers les corps, une caméra vidéo miniature capture tous les processus qui se déroulent à l'intérieur.
  • Tomographie par ordinateur.

Il existe d'autres méthodes, mais elles sont utilisées moins fréquemment.

En comparant les résultats de l'examen, le médecin détermine le diagnostic exact et prescrit le traitement et le traitement diététique appropriés.

Traitement

Après l'examen et la confirmation du diagnostic, on prescrit au patient un traitement individuel pour le traitement de la douleur à l'estomac après avoir mangé, en fonction de la maladie.

Les remèdes comprennent généralement:

  • traitement médicamenteux;
  • thérapie diététique;
  • remèdes populaires.

Le matériel ci-dessus montre clairement que les maladies pouvant causer beaucoup de douleurs à l'estomac et les éliminer peut nécessiter des médicaments ayant l'action opposée. Par conséquent, l'utilisation de médicaments pour soulager une crise est recommandée si le patient a déjà été examiné, connaît la cause de la maladie et sait comment y faire face.

S'il n'y a pas de certitude absolue sur ce qui se passe, il est préférable de ne pas prendre de risques, de ne pas choisir les médicaments vous-même, mais de consulter d'abord un médecin.

En cas de douleur intense, il est impossible d'utiliser des agents anti-inflammatoires ou analgésiques. Ces médicaments faussent le tableau clinique. Vous pouvez boire des médicaments qui soulagent les spasmes des muscles lisses, tels que No-silo.

Le médecin vous prescrira également un régime alimentaire correspondant à chaque maladie, mais tant qu’il n’ya pas de recommandations, vous pouvez utiliser les listes suivantes.

Vous ne pouvez pas manger:

  • tous les plats de légumes frais, de fruits ou de baies;
  • produits de boulangerie frais;
  • toutes sortes de produits fumés;
  • les sauces;
  • les cornichons;
  • desserts au chocolat et à la crème glacée;
  • boissons gazeuses, café, thé;
  • lait frais;
  • pas de plats froids, très chauds, durs, frits, gras et épicés.

Vous pouvez manger:

  • pain séché;
  • soupes et bouillie semi-liquides, en purée ou visqueuses à base de riz blanc, de sarrasin, de flocons d'avoine;
  • bœuf, poulet, dinde et viande de lapin bien cuits (après avoir enlevé tout le gras et la peau de la volaille);
  • une petite quantité de beurre ou d'huile végétale;
  • légumes - pommes de terre bouillies, chou cuit, betteraves, carottes.

Les repas doivent être chauds, non salés ou inclure une petite quantité de sel. Vous devez manger de petites portions, mais souvent.

Quelques recettes populaires

Huile d'olive L'utilisation d'huile d'olive peut être considérée comme un agent à libération rapide efficace. Pour supprimer l'attaque, il suffit de prendre 1 cuillère à dessert. Pour le traitement de la gastrite ou des ulcères, vous devez boire 1 cuillère à soupe de beurre le matin avant les repas pendant un mois. Il a un effet cicatrisant et analgésique.

Huile d'argousier. Les recommandations d'utilisation sont similaires à l'huile d'olive.

Propolis. Ils peuvent soigner la gastrite et les ulcères en mangeant quotidiennement un taux de guérison de 6 grammes à jeun. La durée du traitement est de 3 semaines.

Infusion d'eau de cumin. Préparation: Verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à soupe de graines, laisser reposer environ une demi-heure, égoutter. Buvez la solution au chaud pendant la journée avant les repas. Soulage l'inflammation et apaise les douleurs.

Prévention

Pour préserver la santé des organes digestifs, il vous faut un peu:

  • suivre les règles de la nutrition saine et de l'hygiène personnelle;
  • au moins une fois par an pour se soumettre à des examens médicaux préventifs.

Vous Aimez Sur Les Ulcères D'Estomac