Douleur intestinale gauche

Les patients se plaignent souvent de douleurs aux intestins à gauche. Les causes de cette affection peuvent être très nombreuses, mais le plus souvent, l'apparition de ce symptôme provoque des processus inflammatoires et infectieux dans l'intestin.

Les patients décrivent leur malaise différemment. La douleur peut être aiguë, terne, douloureuse. La nature de la douleur varie en fonction de la pathologie sous-jacente et de la gravité de son évolution. La douleur est un signal de notre corps à propos de la présence d'une sorte de violation dans le corps.

Et il est important de comprendre que la douleur dans les intestins à gauche ne signale pas toujours des pathologies intestinales. Parfois, à première vue, un symptôme peut masquer des maladies vasculaires, des troubles du système urinaire, des organes de la poitrine et plus encore.

Si vous avez une gêne sur le côté gauche, c’est une raison sérieuse de contacter un spécialiste. L'autodiagnostic peut causer de graves problèmes de santé. Un spécialiste qualifié est capable de reconnaître la maladie et possède la base de connaissances nécessaire pour mener une analyse comparative de diverses pathologies. Des actions non qualifiées peuvent même être fatales.

Pourquoi l'intestin fait-il mal?

Sur le côté gauche de l'abdomen se trouvent les organes vitaux: les ovaires, la rate, le pancréas, l'intestin, une partie de l'estomac. L'apparition d'une douleur provoque un spasme affectant les nerfs.

Considérez la liste des causes courantes de douleur dans l'intestin dans le bas-ventre gauche:

  • processus inflammatoire pouvant causer un processus infectieux ou des substances toxiques;
  • processus auto-immunes. Ceux-ci incluent la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn;
  • dysbactériose;
  • infestation de vers;
  • le cancer;
  • thrombose;
  • obstruction intestinale;
  • atonie intestinale ou péristaltisme faible;
  • les blessures;
  • péritonite.

Maladies Douleur

Selon la maladie sous-jacente, la douleur est de caractère, de durée et de durée différents. Une description détaillée de la douleur du patient permet de suspecter le médecin de la présence d'une pathologie particulière.

Les parasites

L'intestin est le lieu de prédilection des parasites. L'ascariose est considérée comme une maladie des mains sales. Les œufs d’Ascaris pénètrent dans le corps à travers le sol. Les principaux transporteurs de toxocara sont les chats et les chiens. Les oxyures pondent leurs œufs dans les plis du rectum.

Si les enfants se grattent la zone autour de l'anus et ne se lavent pas les mains, une auto-infection se produit. Un large ruban peut pénétrer dans le corps lorsque le poisson est mal traité thermiquement. Giardia tombe à travers des objets ménagers, des mains sales et des jouets.

L'échec de l'hygiène personnelle est la principale cause d'infection par les parasites. Selon le type d'invasion de vers, les symptômes peuvent varier. Même les spécialistes expérimentés ne peuvent pas toujours faire un diagnostic précis.

Selon certaines plaintes de patients, une lésion parasitaire peut être suspectée. Les vers provoquent des modifications du tube digestif, à savoir: flatulences, constipation, qui sont remplacées par des diarrhées.

Les patients peuvent ressentir des douleurs dans les muscles et les articulations. Cela s'explique par le fait que les parasites aiment migrer à travers le corps, provoquant des myosites, de l'arthrite, etc.

Les réactions allergiques sont le "vrai compagnon" des maladies parasitaires. Les vers irritent les parois intestinales, ce qui entraîne la pénétration de petites particules d'aliments dans le sang. L'immunité les perçoit comme un objet extraterrestre. De plus, les parasites eux-mêmes sont des allergènes du corps.

La plupart des helminthes vivent dans l'intestin épais et mince. Cela conduit à l'épuisement du corps et au manque de nutriments. Les parasites collent aux parois intestinales, vivent et se multiplient car ils boivent du jus de sang et de tissus. Il s'avère que les vers consomment ces nutriments qui doivent être absorbés par le corps.

Les parasites émettent des substances toxiques qui empoisonnent le corps. Cela conduit à des douleurs, des dommages aux organes internes, ainsi que le système nerveux. Les invasions de vers entraînent parfois une obstruction intestinale. Les parasites irritent la paroi intestinale et provoquent une violation des processus de digestion.

La constipation, la diarrhée, les flatulences - un autre symptôme des invasions helminthiques - sont une autre cause de la douleur. Les selles retardées apparaissent en raison du fait que les vers, au fur et à mesure de leur croissance, recouvrent la lumière intestinale, empêchant ainsi l’excrétion des masses fécales.

Les processus d'activité vitale des vers provoquent une masse de selles trop dure. Les parasites inhibent l'absorption des acides gras. Les graisses et les matières fécales ne modifient pas le corps.

Pour les douleurs dans les intestins avec helminthiases, ces caractéristiques sont caractéristiques:

  • nature renversée de la douleur;
  • accès de douleur;
  • la douleur peut acquérir un caractère différent, allant de la coupure à la douleur;
  • douleur aggravée par une altération des selles.

La maladie de Crohn

C'est une inflammation chronique du tube digestif. La maladie de Crohn est un processus auto-immun rare. La maladie peut toucher n'importe quelle partie du tractus gastro-intestinal en commençant par la cavité buccale et en se terminant par le rectum.

Les causes du développement de la pathologie ne sont toujours pas entièrement comprises. Les experts identifient des facteurs immunologiques, héréditaires et infectieux dans le développement de la maladie de Crohn. Les médecins parlent également du rôle du mode de vie dans le développement de la maladie. Mauvaise écologie, tabagisme, alcoolisme - tout cela peut théoriquement causer une pathologie.

Le processus inflammatoire de la muqueuse intestinale conduit finalement à des lésions ulcéreuses. Il provoque des douleurs, de la diarrhée et l'apparition de sang et de mucus dans les selles. La douleur s'intensifie pendant l'acte de défécation.

La maladie entraîne une violation de l'état général, y compris une augmentation de la température. La pathologie évolue sur une longue période. Souvent, les périodes de rémission sont remplacées par des exacerbations.

Lors de l'exacerbation de la maladie, il est important que le patient assure une paix physique et mentale complète. Le traitement médicamenteux peut inclure des anti-inflammatoires, hormonaux, antibactériens, etc. Les patients sont tenus de fixer un régime. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Atonie intestinale

La musculature intestinale lisse a une capacité contractile, en raison de laquelle les masses fécales se déplacent des parties supérieures aux parties inférieures. La perte de tonus musculaire et d'atonie intestinale en est la cause. Les muscles peuvent être spasmés ou, au contraire, trop détendus. Manifeste un processus pathologique sous forme de constipation ou de problèmes de selles.

Atonia menace le développement de la constipation chronique et, dans les cas graves, est lourde d'obstruction intestinale. La dysfonction peut se développer en tant que maladie distincte ou bien être une manifestation d'une autre pathologie. Faire face aux pathologies n'est possible qu'après l'élimination de la cause fondamentale. Quelles sont les causes de l'atonie intestinale?

Un certain nombre de raisons peuvent causer une maladie:

  • régime alimentaire malsain;
  • anomalies structurelles;
  • le stress;
  • régimes alimentaires radicaux ou famine;
  • processus infectieux;
  • mode de vie sédentaire;
  • dysbactériose;
  • les helminthiases;
  • facteur génétique.

La douleur dans les intestins est accompagnée de flatulences, de selles retardées, de lourdeur, de manque d'appétit. L'état de santé général est perturbé, une personne devient faible et la température corporelle augmente. La peau du visage devient pâle et le corps prend une teinte marbrée. Atonia entraîne une violation du sommeil et de l'anémie. Seule une approche intégrée aidera à guérir l'atonie. Les médecins prescrivent un régime alimentaire, des exercices modérés ainsi que la normalisation du mode de vie.

Obstruction intestinale

Le mécanisme de développement de la pathologie est associé à la cessation du passage physiologique naturel du bol alimentaire à travers le tube digestif. Le processus pathologique est complet ou partiel. Par exemple, la présence de tumeurs peut entraîner une obstruction partielle en raison du rétrécissement du diamètre de l'intestin. Seule une petite quantité de nourriture peut passer à travers l'ouverture.

Les experts identifient un grand nombre de facteurs provoquant l'apparition de la maladie:

  • contusion, hématome, corps étranger, vers - tout cela peut provoquer un spasme réflexe;
  • des troubles dyscirculatoires sont dus à une embolie, une thrombose, une vascularite;
  • lésion cérébrale traumatique, troubles psychologiques, accident vasculaire cérébral ischémique peuvent endommager le système nerveux;
  • intervention chirurgicale;
  • intoxication;
  • hernie;
  • procédés adhésifs;
  • trop manger après un long jeûne;
  • transition vers l'alimentation artificielle.

La maladie provoque des crampes, une rétention des selles, des ballonnements et des vomissements invincibles. La douleur cuisante en cas d'obstruction intestinale n'est pas un signe de récupération, mais un signal alarmant indiquant le développement d'une péritonite ou la mort des terminaisons nerveuses.

Le traitement conservateur de l'atonie implique l'utilisation d'analgésiques, la lutte contre l'intoxication du corps, ainsi que des troubles de l'homéostasie. Les patients posent des lavement siphon et entrent dans le tube gastrique. Avec l'inefficacité de la thérapie médicamenteuse est effectuée une intervention chirurgicale.

Sigmoïdite

La sigmoïdite est une maladie dans laquelle le côlon sigmoïde est enflammé. La tâche de cette section du gros intestin est la formation finale de masses fécales pouvant irriter la membrane muqueuse de l'organe.

En conséquence, des microdamages peuvent apparaître, créant les conditions préalables à l’apparition d’une réaction inflammatoire. De plus, la forme incurvée du côlon sigmoïde retarde le passage du morceau de nourriture, ce qui augmente l’irritation des matières fécales.

De plus, les infections intestinales, les dysbactérioses, les maladies des radiations, les troubles circulatoires et les ulcères non spécifiques peuvent provoquer une sigmoïdite. La douleur causée par la maladie est exacerbée par des modifications de la nature et de la fréquence des selles, ainsi que par une violation de l'état général. La douleur dans l'abdomen gauche est si intense qu'elle se manifeste dans la jambe gauche et dans la région lombaire.

Le traitement dépend du facteur provoquant. Si la sigmoïdite a été causée par des infections intestinales, un traitement antibactérien est prescrit. Si le tout est dans la maladie intestinale inflammatoire non spécifique, des médicaments anti-inflammatoires seront nécessaires. Le traitement par perfusion aide à faire face aux symptômes d'intoxication.

Avec un traitement approprié et rapide dans la plupart des cas, vous pouvez obtenir un rétablissement complet. Il est important de comprendre que le processus de traitement est assez long et implique le respect de la nutrition.

La colite

La colite est une inflammation du côlon. La maladie est causée par toutes sortes de raisons: antibiothérapie à long terme, infections, régime alimentaire malsain, parasites, intoxication. Dysbactériose, hérédité accablée, surmenage physique et mental.

Les agents responsables de la colite aiguë peuvent être des staphylocoques, des streptocoques, des salmonelles, des micro-organismes dysentériques. Il existe un processus aigu sous forme de douleur abdominale, de diarrhée, de distension abdominale, ainsi que d’apparition de sang et de mucus dans les selles.

En cas d'évolution chronique, la douleur devient crampes, diarrhée alternant constipation, faiblesse et perte d'appétit. Quelle que soit la cause de la colite, un régime est prescrit aux patients. En plus de la pharmacothérapie, vous aurez peut-être besoin de physiothérapie, de psychothérapie ainsi que de soins de spa.

La douleur dans les intestins du côté gauche est un symptôme désagréable qui peut signaler la présence d'anomalies dans le corps. L’atonie, l’obstruction intestinale, les processus inflammatoires, les infestations par les vers, etc., peuvent provoquer des malaises dans la partie gauche de l’abdomen.

Un diagnostic précis et déterminer les raisons provoquantes seront en mesure de spécialiste qualifié après l'enquête. L'automédication peut aboutir à une tragédie, voire à la mort.

Douleur intestinale gauche

La douleur qui se produit chez une personne de l’intestin gauche, dit qu’elle développe certaines maladies dans le corps, nécessite une reconnaissance et une action permettant d’éliminer l’inconfort et la douleur. Pourquoi y a-t-il des crampes abdominales douloureuses, pourquoi une personne a-t-elle mal au ventre, quelles mesures diagnostiques peuvent aider à identifier la maladie et quel traitement est indiqué pour les patients?

Selon la localisation de la douleur dans les intestins, on peut naviguer dans le diagnostic de maladies spécifiques.

Nature des sensations

Dans la région gauche du péritoine se trouvent les organes du système reproducteur féminin (ovaires), la rate, le pancréas, l'intestin et la région de l'estomac gauche. Avec l'apparition de spasmes douloureux sous la côte gauche, on peut supposer que le fonctionnement de l'intestin est altéré, que le système cardiovasculaire est défaillant, l'infarctus du myocarde est également la cause de la douleur à gauche. La nature de la douleur est:

  1. des spasmes douloureux et douloureux se produisent soudainement sous les côtes, une personne peut en tomber malade, elle perd conscience;
  2. les spasmes douloureux et sourds ne passent pas longtemps, ils épuisent le patient, ils n’ont pas de lieu de localisation défini, ils se propagent aux organes voisins;
  3. des douleurs dans le côté sous les côtes épuisent la personne; en cas de maladie grave, elles s'intensifient la nuit, ce qui rend difficile le repos, sont rendues;
  4. forte concentration dans un domaine spécifique, provoquer une sensation d'oppression.
Retour à la table des matières

Cause de la maladie

Problèmes gynécologiques

S'il y a des problèmes avec le système reproducteur, cela peut faire mal du côté gauche de l'abdomen. Cela provoque une sensation d'ovaire enflammée. La douleur augmente quand une femme fait de l'exercice en marchant. Cela peut être un kyste formé sur l'ovaire, la fièvre de la femme, se sentir malade, et il y a une faiblesse. La raison pour laquelle la douleur à gauche, il y a des règles abondantes, auquel cas vous devez consulter un gynécologue pour obtenir des conseils, car cela peut signifier que des processus inflammatoires se produisent dans les organes reproducteurs de la femme. L'ovulation est également la raison pour laquelle une femme s'inquiète de douleurs dans le côté gauche sous les côtes.

Maladie de l'intestin

Si des processus pathologiques se produisent dans l'intestin, si une personne a mal à l'estomac sous les côtes ou à gauche, il y a une lourdeur dans l'estomac, des problèmes de digestion et des selles, une formation abondante de gaz et des coliques. La cause de telles manifestations est une infection par des parasites qui se multiplient dans les organes digestifs et provoquent une gêne, le patient est très douloureux au bas, près du nombril. Manger de la malbouffe qui irrite l'estomac et les intestins augmente le niveau de production d'acide chlorhydrique. La hernie intestinale provoque également des crampes douloureuses à gauche. Au cours des processus inflammatoires chez une personne, la température corporelle augmente, de fortes douleurs latérales, des nausées, une faiblesse, des vertiges, une dégradation de la digestion.

Problèmes avec la rate

Grâce à la rate, le sang humain est débarrassé des toxines nocives et des produits de décomposition toxiques. En cas de défaillance du corps, sa taille augmente, devient enflammée et exerce une pression sur les organes voisins. Cela provoque une sensation de malaise, une douleur dans le côté sous les côtes, une détérioration de la santé. La rate peut également être endommagée par une action mécanique: une tumeur cancéreuse se développe dans le corps, processus d'inflammation. Les douleurs dans le côté gauche sont causées par:

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen peut parler d'une affection de la rate.

  1. Infarctus de la rate, qui provoque une douleur aiguë et douloureuse, donnant dans le dos, le patient est malade, des vomissements apparaissent. Si l'assistance médicale est rendue hors du temps, il est possible de développer une suppuration qui tombera dans la cavité abdominale et provoquera un abcès.
  2. Un abcès provoque l'apparition de douleurs sourdes, nous avons besoin de soins médicaux d'urgence, car cette complication est la cause du décès.
  3. La formation de tumeurs de différentes étiologies provoque des douleurs aiguës et prolongées, elles se propagent dans la cavité abdominale et dans le dos, avec la croissance des néoplasmes, les spasmes douloureux ne peuvent pas être enlevés avec l'aide d'analgésiques.
  4. La mononucléose provoque des changements dans la structure de la rate, sa taille augmente. Le corps devient lâche, perd de son élasticité et tout mouvement ou position inconfortable provoque des douleurs latérales et au dos.
Retour à la table des matières

Pancréas

Si des crampes douloureuses dans le côté gauche du péritoine dérangent une personne après un repas copieux, le fait de boire de l'alcool signifie que le pancréas est sensible à l'inflammation. Ce corps sécrète des enzymes spécifiques impliquées dans la digestion et produit des hormones responsables du métabolisme. La douleur dans le pancréas se manifeste en raison de maladies telles que:

  • Pancréatite, dans laquelle il y a un processus inflammatoire dans les tissus d'un organe, la digestion est perturbée. Le patient ne se sent pas bien, sa température augmente, ses selles sont perturbées, il s'inquiète des nausées et des vomissements. Si vous ne demandez pas d'aide médicale à temps, si une paralysie des membres se produit, une personne perd la vue.
  • Le processus métabolique est perturbé lorsqu'une personne mange de la malbouffe, abuse des mauvaises habitudes.

Maladies d'estomac

Les maladies de l’estomac provoquent également des douleurs au côté gauche de l’abdomen. Une maladie telle que la gastrite provoque des douleurs abdominales, des troubles de la digestion, des brûlures d'estomac, des reflux. Si de tels symptômes gênent régulièrement la personne, la restriction alimentaire n'entraînant pas de résultats, vous devez alors consulter un médecin, car cette maladie se déverse dans la lésion ulcéreuse de l'estomac.

  • Les symptômes de l'ulcère sont similaires à ceux de la gastrite, mais il est plus fréquent d'avoir des attaques de brûlure, des douleurs apparaissent immédiatement après avoir mangé, une personne maigrit, les fonctions de protection du corps sont violées. En cas d'ulcère peptique, il est impossible de le traîner car un traitement tardif entraîne la formation d'un cancer de l'estomac.
  • Les érosions provoquent également des sensations douloureuses du côté gauche de l'abdomen. L'érosion au stade initial du développement affecte peu la membrane muqueuse et leur traitement rapide élimine le problème.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Causes de la douleur dans l'abdomen gauche un grand nombre. Pour établir un diagnostic précis, le médecin recueille toutes les informations du patient: quelles douleurs a-t-il, combien de temps dure l'attaque, quel est exactement le malaise (près du nombril, dans le bas de l'abdomen, à gauche ou à droite), que la survenue de sensations désagréables dépend de certains aliments. Lorsque le médecin reçoit des réponses aux questions, selon la nature du développement de la maladie, il envoie le patient à une étude de diagnostic.

  • un test sanguin montre s'il y a une inflammation dans le corps;
  • l'analyse de l'urine et des matières fécales montrera s'il y a des problèmes d'intestins ou du système urinaire;
  • Échographie abdominale;
  • analyse bactérienne de la présence d'agents pathogènes et de champignons dans le vagin et le système excréteur;
  • IRM, tomodensitométrie ou radiographie, lorsque les suspicions sont liées au développement d’une pathologie au niveau des organes digestifs.
Retour à la table des matières

Premiers secours

Si un patient a eu une vive attaque de douleur dans le bas de l'abdomen, que son état s'aggrave rapidement, vous devez appeler une ambulance, car il peut s'agir d'une rupture d'appendicite, d'un ovaire ou d'une autre maladie dangereuse. Dans de tels cas, il est impossible de prendre des médicaments contre la douleur, car ils atténuent les symptômes et lors de la palpation primaire, il sera difficile au médecin de déterminer la cause de cette affection. Si la douleur est tourmentée pendant longtemps, il y a des brûlures d'estomac, des problèmes de digestion et de vidange des intestins, vous devez consulter un médecin, car le retard peut coûter la vie à une personne si elle développe un processus tumoral. Les douleurs abdominales basses, apparaissant principalement après un riche repas du soir, sont éliminées par restriction pendant un ou deux jours du régime et des sorbants seront utiles. Dans ce cas, le problème ne menace pas la vie humaine et les soins médicaux ne sont pas nécessaires.

Traitement de la douleur à l'intestin gauche

Selon la raison pour laquelle la douleur est apparue, un traitement approprié est prescrit. Si un patient a des problèmes d'estomac, le médecin lui prescrit des médicaments qui normalisent l'acidité, facilitent la digestion et améliorent la motilité de l'estomac et des intestins. Dans les processus inflammatoires du pancréas ou de la rate, le médecin prescrit un traitement antibactérien et de soutien. Lorsque le traitement de la toxicomanie n'a pas donné de résultats, la question de l'opération est résolue.

Les médicaments qui éliminent les crampes et la douleur éliminent la douleur qui survient pendant la menstruation. Je ne peux pas moi-même prendre de tels médicaments, ils sont prescrits par le médecin traitant qui, après avoir examiné et évalué les résultats des tests, identifie la maladie. Une prescription d'antibiotiques est prescrite pour l'inflammation des ovaires, mais lorsque cette thérapie n'a pas donné de résultats, une opération est effectuée.

Prévention

Pour que la douleur dans l'abdomen ne gêne pas la personne, vous devez tout d'abord ajuster votre alimentation. Exclure du menu tous les produits nocifs, alcool, bière. Suivez le régime, il y a en même temps, souvent, mais en petites portions. Consommer beaucoup de fibres contenues dans les légumes, les fruits, les céréales. Les boissons au lait fermenté aident à faire face aux problèmes intestinaux, elles colonisent le corps avec des bactéries bénéfiques, normalisent la digestion.

Il est nécessaire d’établir un régime de consommation d’eau, d’utiliser de l’eau propre, pas moins de 1,5 litre par jour, à l’exclusion du café et du thé, des sodas. Lorsque la maladie est exacerbée, alors en accord avec le médecin, on utilise de l'eau minérale, des tisanes, des infusions et des décoctions. Afin de ne pas tomber malade d'une maladie dangereuse, vous devez subir un examen médical à temps, suivre les recommandations du médecin et mener une vie saine.

Comment le côlon fait mal - symptômes et liste détaillée des causes

La douleur dans la partie gauche de l'abdomen indique clairement que certains problèmes intestinaux sont apparus. L'apparition de la douleur est due à un spasme, qui se produit sous l'influence de divers facteurs. Lorsque les deux points font mal, les symptômes peuvent être complètement différents, mais dans tous les cas, il est nécessaire de lutter contre ce phénomène, car des sensations douloureuses peuvent également indiquer la présence de complications graves.

Pourquoi il y a une douleur dans le côlon

Malheureusement, l’énorme prévalence d’aliments de mauvaise qualité, le mode de vie de nombreuses personnes, l’écologie médiocre et de nombreux autres facteurs déterminent le fait que les maladies intestinales sont devenues la norme plutôt que l’exception. La médecine moderne identifie de nombreuses raisons qui causent une douleur importante dans l'abdomen gauche:

  • Inflammation de la membrane muqueuse du côlon

Les lésions infectieuses ou bactériennes provoquent une inflammation de l'intestin. En fonction de la localisation de ce phénomène dépend de son nom. La colite est caractéristique du gros intestin, tandis que l'entérite est caractéristique de l'intestin grêle. L'inflammation des muqueuses est un processus très dangereux qui doit être traité de toute urgence car sinon, il peut provoquer de graves complications.

Ce terme désigne un déséquilibre entre les bactéries liées à la microflore bénéfique et celles définies comme pathogènes de façon conditionnelle. La prévalence de ce dernier sur le premier entraîne des problèmes de digestion, car les agents pathogènes pathogènes (par exemple, Staphylococcus ou Escherichia coli) ne sont pas destinés à cela. En conséquence, le niveau de formation de gaz augmente considérablement. Cela, ainsi que les déchets de micro-organismes, conduit à un empoisonnement toxique du côlon et, par conséquent, à l'apparition de douleurs.

La lutte pathologique du corps avec son propre système immunitaire affecte également le tractus gastro-intestinal. La production d'anticorps contre les tissus intestinaux, y compris sa membrane muqueuse, est provoquée. En conséquence, il commence à s'effondrer, ce qui conduit finalement au développement de maladies telles que la colite ulcéreuse.

Une maladie rare, mais qui fait assez mal au colon. L'essence de la maladie réside dans le fait que les parois intestinales perdent partiellement ou même totalement leur capacité de réduction, ce qui est nécessaire pour pousser les aliments dans les parties inférieures. Pour cette raison, l'intoxication alimentaire s'accumule dans l'intestin et commence progressivement à pourrir, libérant de dangereuses toxines. De plus, une augmentation non naturelle de la quantité de nourriture provoque un fort étirement des muscles intestinaux.

On sait que dans le corps humain, deux types d’helminthes se sentent parfaitement: des vers ronds et des vers plats. Les premiers comprennent les ascaris et le second - le ténia du taureau ou du porc. Ces parasites peuvent ne pas se manifester avant longtemps, mais lorsqu'ils se développent (jusqu'à une taille impressionnante), leur présence ne peut être négligée. Les sensations douloureuses lors de l’infection par les helminthes sont dues au fait que les vers, se déplaçant dans l’intestin, touchent ses parois. En outre, la douleur est due aux déchets produits par les parasites.

  • Syndrome du côlon irritable

Une maladie inhabituelle, qui est généralement provoquée par des facteurs psychologiques, mais peut également se développer dans le contexte d’infections intestinales précédemment transférées.

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs abdominales persistantes, c'est-à-dire localisées dans le bas de l'abdomen.

Le principal danger d’une maladie réside dans le fait qu’il est très difficile de s’en débarrasser, car il est nécessaire de repenser en profondeur son attitude à l’égard du mode de vie.

Cette maladie est une inflammation du pancréas. C'est pourquoi il se manifeste par une douleur suffisamment visible dans le côté gauche de l'abdomen, apparaissant sur une base périodique. La pancréatite chronique est causée par le fait que le fer arrête la production d'un nombre suffisant d'enzymes qui répondent au traitement correct des aliments. Pour cette raison, des morceaux de nourriture non cuits s'accumulent dans le côlon et commencent à fermenter. Dans ce contexte, développé des flatulences.

Pathologie extrêmement dangereuse, qui consiste à bloquer les artères qui alimentent les intestins. En raison du manque de quantité appropriée de nutriments et d'oxygène, le tissu du côlon commence à se nécrotiser. Ce processus est irréversible. En même temps, la douleur dans le côlon gauche devient insupportable et irradie dans toute la région de l'abdomen. Le syndrome de la douleur est si prononcé qu'il ne peut être éliminé, même à l'aide de puissants médicaments anesthésiques. Ici, il est très important de procéder à l'intervention chirurgicale appropriée à temps, car même la mort est possible.

Les femmes en position peuvent également ressentir des douleurs dans la région intestinale. Cela est dû au fait qu'un fœtus en croissance modifie non seulement la position de nombreux organes, mais les comprime également, y compris le gros intestin. C'est dans ce contexte que la douleur apparaît. Éliminer la cause, ce qui est tout à fait compréhensible, ce n'est pas possible avant la livraison. Vous ne pouvez soulager la douleur qu'en prenant les analgésiques autorisés pour les femmes enceintes. Heureusement, ce phénomène est assez rare.

  • Obstruction intestinale aiguë

Si, pour une raison quelconque, le mouvement des masses de nourriture est considérablement compliqué, il en résultera inévitablement l'apparition de sensations douloureuses importantes, notamment du côté gauche de l'abdomen. Aujourd'hui, il s'agit de l'un des facteurs les plus courants affectant l'apparition de douleur dans cette zone.

Si le côlon fait mal - symptômes

L'apparition de douleurs dans le bas-ventre du côté gauche indique la présence de problèmes avec le gros intestin ou son département - le côlon sigmoïde. Cependant, des problèmes liés à cet organe peuvent provoquer une douleur localisée dans d'autres parties de l'abdomen. Il est vivement recommandé de vous familiariser avec les caractéristiques de l'apparition de la douleur, car cela aidera une personne à comprendre à quoi elle fait face, de sorte qu'elle puisse prendre les mesures adéquates pour éliminer les causes premières.

  • Si la douleur est notée dans le bas-ventre, mais pas à gauche, mais à droite, cela garantit presque que l'appendicite est enflammée. Comme vous le savez, il est impossible de retarder cette pathologie - vous devez immédiatement consulter un médecin, après quoi le patient sera affecté à l'opération appropriée.
  • Contrairement au côlon, la minceur se manifeste par une douleur dans la région ombilicale. Cela peut également indiquer une exacerbation de l'ulcère duodénal. L'entérocolite est une inflammation complexe de toutes les parties de l'intestin, caractérisée par de fortes douleurs qui s'étendent sur toute la région de l'abdomen, y compris ses parties supérieure et inférieure.
  • La nature de la douleur peut en dire long. Si elle est aiguë, il est fort probable que la personne souffre de colite ulcéreuse. Si elle est localisée dans l'abdomen inférieur droit, l'appendicite est devenue enflammée.
  • Les crampes à l'intérieur du côlon provoquent l'apparition de douleurs crampes. Ce syndrome douloureux a une fréquence prononcée. Un spasme des muscles de l'intestin se produit lorsqu'un impact mécanique sur eux ou résultant de l'influence de diverses toxines, par exemple, se forme à partir des déchets de microorganismes pathogènes.

L'évolution chronique de toute maladie, y compris de nature inflammatoire, provoque l'apparition de tiraillements, ce que l'on appelle une douleur sourde. De nombreux patients ignorent ce syndrome douloureux, car non seulement il est facile d'y faire face, à l'aide de médicaments appropriés ou de remèdes traditionnels, mais il peut disparaître tout seul.

Les sensations douloureuses peuvent être divisées par leur durée. La douleur à court terme est généralement la plus grave. Cela se produit en cas d'appendicite, d'infection intestinale ou d'intoxication alimentaire aiguë.

Le syndrome douloureux qui survient immédiatement après un repas indique clairement que le pancréas produit une quantité insuffisante d’enzymes pour décomposer la masse entrante.

La douleur, qui dure très longtemps, provoque le plus grand inconfort. Et ici, il faut parler non seulement des inconvénients physiques, mais aussi des inconvénients moraux. Des sensations douloureuses à long terme sont caractéristiques d'un certain nombre de maladies et indiquent la présence de problèmes graves dans la partie gastro-intestinale du corps humain. Parmi ces maladies, on peut citer la colite ulcéreuse, le syndrome du côlon irritable, la pancréatite chronique, la dysbiose, etc.

Diagnostic et prévention

Si le côlon fait mal, les symptômes peuvent en dire long, mais pas sur tout. C’est la raison pour laquelle le médecin vous prescrira d’autres procédures de diagnostic et de recherche qui aideront à déterminer la cause de la douleur et à prescrire un traitement efficace.

À ce jour, le diagnostic des maladies du côlon comprend les méthodes suivantes:

  • Rayon X - Grâce aux rayons X, vous pouvez voir en détail la structure de l'intestin et déterminer la cause qui en affecte le bon fonctionnement. Cette méthode s'accompagne de l'utilisation d'une solution de coloration spéciale;
  • Examen endoscopique - Il en existe de nombreux types (par exemple, la rectoromanoscopie et la coloscopie) et consiste en l'administration rectale d'un instrument spécial, ce qui vous permet de voir directement l'état de la membrane muqueuse de toutes les sections intestinales.
  • coprogramme - une analyse spéciale de l’échantillon de selles du patient, grâce à laquelle le degré de digestion des aliments peut être déterminé;
  • L’ensemencement bactériologique est l’examen des selles d’un patient pour la détection de bactéries pathogènes. La méthode permet également de déterminer la relation entre les microorganismes de la microflore normale et pathologique.

Un certain nombre de maladies du gros intestin, ainsi que leurs exacerbations ou leur évolution chronique, peuvent être évités. Cependant, pour cela, il est fortement recommandé de respecter un certain nombre d'exigences avancées par la médecine moderne.

Tout d'abord, vous devriez bien manger. Si l'intestin est déjà affecté par une maladie, vous devriez oublier les aliments gras ou épicés qui provoquent la constipation et la diarrhée. Il en va de même pour les aliments riches en glucides. Cette substance provoque une augmentation de la formation de gaz, ce qui conduit à la flatulence. En règle générale, le médecin prescrit un régime spécial pour les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal - il doit être suivi sans aucune indulgence.

Buvez beaucoup d'eau. En moyenne, il est souhaitable d’utiliser au maximum deux litres de liquide par jour. Cela aidera à maintenir l'équilibre hydrique nécessaire, ce qui affectera positivement la qualité de la chaise. Dans ce cas, une attention particulière est accordée à l'origine du liquide consommé. Il est souhaitable que ce soit de l'eau minérale avec une teneur en vitamines. Il est également bon de boire du thé légèrement infusé à base d'aneth, de camomille et de menthe. Il est strictement interdit de boire des boissons gazeuses, ainsi que de l’eau contenant des agents de conservation.

Au cours d'une exacerbation, la nourriture doit être minimisée. S'il existe une telle opportunité, il est généralement souhaitable de refuser de la nourriture.

Le seul régime autorisé - des céréales nutritives, cuites exclusivement à l'eau.

Les produits contenant du lactose provoquent des spasmes dans l'intestin. C'est très dangereux pour les personnes souffrant de diverses maladies du côlon. Par conséquent, il leur est fortement conseillé de ne pas manger les aliments contenant cette substance. Ceci, par exemple, du lait et d'autres produits à base d'acide lactique.

Souffrir de douleurs au côté gauche de l'abdomen, ce qui indique des problèmes de gros intestin ou, pire, d'auto-médication, n'est nullement nécessaire. Lorsque les premiers signes d’une maladie apparaissent, vous devez immédiatement vous rendre à l’hôpital le plus proche, où vous recevrez toute l’assistance nécessaire.

Douleur intestinale sur le côté gauche - quel est le problème?

Si les intestins du côté gauche font mal, c'est une raison de réfléchir sérieusement à votre santé. Ce symptôme est le signe de maladies dangereuses nécessitant des soins médicaux immédiats. Dans la partie gauche de l'abdomen se trouvent des organes internes dont les pathologies sont susceptibles de provoquer des douleurs de nature différente. Ce ne sont pas seulement les intestins, mais aussi le rein gauche, les départements de la reproduction et de l'urètre chez les femmes et les hommes. Le médecin peut reconnaître la maladie - établir des diagnostics de manière indépendante et, en outre, l’automédication est interdite. Des actions non qualifiées peuvent causer des dommages importants à la santé et même entraîner la mort.

Pourquoi et comment les intestins peuvent-ils faire mal?

Le mécanisme de la douleur dans les intestins est provoqué par le spasme, qui survient après une exposition à un facteur agressif. La contraction des muscles lisses entraîne l’accumulation de substances telles que l’acide lactique dans les cellules. Touchant les terminaisons nerveuses, cela provoque de la douleur.

Les facteurs les plus courants qui provoquent une attaque de douleur dans les intestins du côté gauche sont appelés:

  • inflammation intestinale (entérite, colite) - infection, substances toxiques entraînant une réaction intestinale spécifique à l'irritant. Dans la moitié gauche de l'abdomen, cela fait mal à cause de la sigmoïdite (inflammation du côlon sigmoïde incurvé), qui est lente ou aiguë;
  • troubles auto-immuns - ils provoquent une colite ulcéreuse lorsque l'organisme produit des anticorps contre ses propres tissus. La maladie de Crohn, dans laquelle l'intestin est touché, est auto-immune. La douleur dans la partie gauche de celui-ci est le résultat d'affecter la partie descendante du côlon. La maladie a un flux lent, avec des périodes d'affaissement et d'exacerbation;
  • invasion parasitaire - des helminthes de différentes espèces peuvent s'établir dans les intestins, la douleur est causée par des dommages mécaniques des parois de l'intestin causés par les vers;
  • dysbactériose - elle provoque des douleurs, des grondements et des ballonnements, la nourriture est mal digérée;
  • thrombose - les artères qui pénètrent dans l'intestin sont obstruées par des caillots sanguins, une nécrose de l'intestin affecté se produit, qui s'accompagne d'une douleur intense qui ne peut pas être soulagée;
  • obstruction intestinale - peut survenir en raison du remplissage de la lumière intestinale avec des formations fécales, des tumeurs, des polypes de la moitié gauche de l'intestin, des objets étrangers. La nourriture ne peut pas se déplacer dans les intestins, il y a son accumulation, mal au ventre;
  • les tumeurs malignes de l'intestin, leur désintégration, se propagent à la moitié gauche de l'intestin des métastases des organes voisins;
  • atonie intestinale - un péristaltisme faible provoque l’accumulation de débris alimentaires dans l’intestin gauche, tandis que la surdistension des parois de la moitié gauche de l’intestin est douloureuse;
  • maladie adhésive du péritoine;
  • la péritonite;
  • blessure grave au côté gauche de l'abdomen.

L'intestin a souvent mal à la gauche chez les femmes enceintes, en particulier dans les dernières lignes. L'utérus élargi bloque les boucles intestinales, ce qui conduit à une gêne, une douleur. La diverticulose - une autre cause de douleur - est une ou plusieurs protubérances aveugles des parois intestinales. En règle générale, les diverticules ne causent pas de gêne grave à une personne, mais pendant la grossesse, les protrusions peuvent être comprimées, enflammées et causer une douleur intense.

Caractériser la douleur dans l'intestin à gauche des patients comme aiguë, douloureuse, tirante, aiguë. Son intensité, sa durée, son heure d’apparition (au repos, après une activité physique ou physique, la nuit ou le jour) sont également différentes. Une description détaillée de la douleur du patient permet au médecin de suspecter une affection particulière.

Sigmoïdite

Le côlon sigmoïde est le dernier compartiment du côlon dans lequel se forment finalement les masses fécales. L'inflammation isolée de ce segment de l'intestin est relativement rare, la forme courante est la proctosigmoïdite.

De nombreux arceaux anatomiques de l'intestin servent de tremplin au développement de la sigmoïdite, le long de laquelle les selles sont plus difficiles à déplacer que les autres parties de l'intestin, compression par un utérus croissant chez la femme pendant la gestation. L'absence de circulation sanguine locale provoque également une réaction inflammatoire dont l'un des symptômes est la douleur dans l'intestin gauche.

Douleurs intenses à gauche - un problème d'intestin ou pas seulement?

Une douleur prononcée dans l'abdomen inférieur gauche est souvent observée dans les cas où se produisent des processus inflammatoires du compartiment inférieur du gros intestin. Pour différencier la pathologie intestinale devrait être de:

  • pancréatite aiguë;
  • rupture de la rate;
  • inflammation du rein gauche;
  • maladies de l'appareil reproducteur;
  • défauts de la colonne vertébrale;
  • hernie diaphragmatique et inguinale.

Chez les femmes, cela peut blesser le côté gauche pendant la menstruation. Chez l'homme, la douleur peut se propager à l'aine gauche pendant l'inflammation des testicules, la prostatite. Chez les femmes, les signes de maladie intestinale peuvent être confondus avec des signes d'annexite gauche, de kyste des jambes tordues et de grossesse tubaire. La progression de ces conditions met la vie en danger, il est donc impossible de perdre une visite chez le médecin.

Une maladie des intestins du côté gauche peut être due à une appendicite - inflammation du processus intestinal (annexe), située à droite. La douleur peut irradier vers le côté gauche de l'abdomen. Une hyperthermie, des nausées et des vomissements sont associés à des douleurs sévères.

Une douleur dans la moitié gauche de l'abdomen peut apparaître après un entraînement intense, soulever des poids. La douleur liée à la communication avec un repas est presque toujours une preuve de la pathologie du tractus gastro-intestinal.

Premiers pas pour la douleur abdominale gauche

Des douleurs dans l'abdomen, y compris la gauche dans la région intestinale, sont le signe d'une pathologie dangereuse, appelée «abdomen aigu» par les médecins. Le nom est généralisé - nous ne parlons pas d'une maladie particulière. Le concept d '"abdomen aigu" couvre un large éventail de pathologies chirurgicales nécessitant une intervention chirurgicale immédiate. L'absence de diagnostic rapide et de traitement approprié de la plupart des affections, accompagnée de douleurs abdominales à gauche, peut entraîner une détérioration rapide de la santé des malades, même fatale.

Si des douleurs aiguës et insupportables sont présentes dans la région intestinale à gauche ou à droite, l'ambulance doit être appelée immédiatement. Si le syndrome douloureux n'est pas prononcé et que l'état général est satisfaisant, contactez dès que possible le thérapeute familial de la clinique.

Il est strictement interdit si l'estomac vous fait mal sans raison apparente:

  1. pratiquer l'auto-traitement, appliquer des méthodes de médecine alternative - cela peut nuire à la condition de la personne malade;
  2. prendre n'importe quel agent pharmacologique analgésique - les médicaments anti-inflammatoires et antalgiques, utilisés avant l'examen médical, peuvent "brouiller" le tableau clinique de la pathologie, compliquer le diagnostic, conduire à un choix erroné de la stratégie thérapeutique;
  3. utilisez une bouillotte chaude sur la région péritonéale - en cas de pathologie chirurgicale aiguë, les procédures thermiques contribueront à la généralisation de l'inflammation.

Avant l'arrivée des médecins, afin de soulager la douleur, il faut aller au lit, prendre une position confortable, une position du corps dans laquelle les sensations douloureuses deviennent moins prononcées (couché sur le ventre, du côté avec les jambes collées au ventre, etc.). Il est parfois recommandé de fixer un sac de glace sur la zone douloureuse (atténue la douleur et l’inflammation), mais vous devez faire extrêmement attention - dans certaines pathologies de l’intestin vasculaire (non inflammatoires), le froid peut provoquer un spasme des parois vasculaires et aggraver la situation.

En arrivant sur appel, le médecin examinera, fournira les soins d’urgence, hospitalisera le patient à l’hôpital pour un examen plus approfondi (tests de laboratoire, échographie des organes abdominaux, rayons X, IRM, endoscopie intestinale). Un schéma thérapeutique est toujours développé individuellement, en fonction des causes et des pathologies associées. Le traitement peut inclure à la fois des méthodes conservatrices et radicales (chirurgie).

L’information proposée est une information générale, son but est de donner au lecteur une compréhension générale de ce que peuvent être les causes de douleur à l’estomac (intestins) du côté gauche. Si vous ressentez un inconfort, vous devriez contacter un spécialiste expérimenté.

Symptômes et signes de maladies de l'intestin grêle

L'intestin grêle joue un rôle très important dans le système digestif du corps humain. Il est responsable de la digestion des aliments, de l'absorption des nutriments nécessaires à la construction des cellules, des tissus. Lorsque des maladies de l'intestin grêle apparaissent, les symptômes et les signes de la maladie sont pratiquement les mêmes. Presque toutes les maladies de l'intestin grêle sont couvertes par le concept de "malabsorption". Ils sont également connus sous le nom de «syndrome d'absorption normale».

Description de la maladie

L'intestin grêle est situé entre l'estomac, le côlon. C'est dans cette zone que se déroulent les processus de digestion les plus importants. L'intestin grêle comprend les sections suivantes:

  • duodénum. C'est la partie initiale de l'intestin grêle. Cela commence immédiatement après l'estomac. Il est associé à ces glandes digestives: foie, pancréas, vésicule biliaire;
  • jéjunum. Il est représenté par la partie médiane de l'intestin grêle. Ce site est situé entre le duodénum, ​​l'iléon. Les anses de cet intestin occupent une place dans le haut de l'abdomen gauche;
  • iléon. C'est la partie inférieure de l'intestin grêle. Cette zone commence après le jéjunum, elle se termine avant le caecum. Cette section a des parois épaisses, un grand diamètre, de nombreux vaisseaux. Il est situé sur le bas-ventre droit.

La douleur dans l'intestin grêle survient dans de telles pathologies:

  • Syndrome de Maldigestia;
  • La maladie de Crohn;
  • dysbiose intestinale;
  • entérite;
  • maladie coeliaque;
  • obstruction intestinale;
  • syndrome de malabsorption;
  • dyskinésie intestinale;
  • ulcère duodénal;
  • gonflement de l'intestin grêle;
  • diverticules intestinaux, inversion des intestins;
  • ischémie, infarctus intestinal.

Les symptômes

Si l'intestin grêle est affecté par une maladie, les symptômes suivants se manifestent:

  • douleur localisée dans le nombril;
  • transfusion dans l'abdomen que le patient peut sentir ou entendre;
  • des selles molles (la couleur est claire, elle est pâteuse, mousseuse, il peut y avoir des taches de produits non digérés, l'odeur est aigre, désagréable);
  • distension abdominale;
  • augmentation de la température (constatée dans les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. La hauteur du thermomètre dépend du nombre de microbes, de leur toxicité et de la résistance de l'organisme);
  • besoin impérieux de déféquer;
  • sensation de lourdeur;
  • gonflement.

Examinons plus en détail les symptômes de certaines pathologies de l’intestin grêle.

Entérite

L'entérite est représentée par une inflammation du petit intestin. Selon l’endroit où l’inflammation est localisée, séchez la duodénite (duodénum 12), l’iléite (iléon), la jéjunite (jéjunum).

Dans l'entérite aiguë manifestée:

  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • douleurs vives (soudaines);
  • forte fièvre;
  • douleur dans l'épigastre;
  • la déshydratation;
  • troubles cardiovasculaires;
  • intoxication.

Si une entérite chronique se développe, se manifester:

  • la diarrhée;
  • vomissements;
  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • epigastrium de douleur constante (flou);
  • diminution de l'appétit;
  • douleur à la palpation, qui se manifeste profondément dans la région au-dessus du ventre;
  • sensation d'éclatement;
  • grondant dans les intestins.

La maladie de Crohn

Cette inflammation chronique du tractus gastro-intestinal peut toucher toutes les couches du tube digestif. La maladie peut provoquer une inflammation des ganglions lymphatiques du péritoine, l'apparition d'ulcères, des cicatrices sur les parois intestinales. En cas de maladie, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée, vomissement;
  • douleur abdominale;
  • flatulences;
  • la diarrhée;
  • perte d'appétit, poids;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue;
  • augmentation de la température.

Ulcère duodénal

Le symptôme principal est la douleur. C'est insignifiant, poignardant, suçant, crampes. Cette pathologie est caractérisée par "une douleur affamée".

Obstruction intestinale

Cette pathologie est représentée par une altération complète / partielle de la progression des aliments dans le tube digestif. Un symptôme constant de la maladie est la douleur, qui apparaît soudainement, ne dépend pas de la prise de nourriture.

En plus de la douleur peut apparaître:

  • des ballonnements;
  • asymétrie abdominale;
  • vomissements.

Dyskinésie intestinale

Cette fonction motrice altérée de l'intestin grêle se manifeste dans:

  • douleur dans l'abdomen;
  • augmentation de la production de mucus;
  • sensation de pression, lourdeur dans l'abdomen;
  • les coliques;
  • la constipation;
  • la diarrhée.

Diverticule

Dans ce bombement sacculaire de la sous-muqueuse, apparaissent les muqueuses de l'intestin:

  • forte fièvre;
  • douleur abdominale aiguë;
  • des nausées;
  • gonflement;
  • tension de la paroi péritonéale;
  • casser un tabouret.

Dysbactériose

Cette pathologie se manifeste par une violation de la quantité et de la qualité de la microflore intestinale normale. Le patient apparaît:

  • la faiblesse;
  • une forte diminution de l'appétit;
  • malaise;
  • maux de tête;
  • diminution de la capacité de travail;
  • pâleur du derme.

Syndrome de malabsorption

Cette pathologie se manifeste par une absorption insuffisante des nutriments dans l'intestin grêle. Le symptôme principal de la maladie est des selles liquides et pâteuses. Il est mousseux, ne contient presque pas de mucus. En outre, le patient est préoccupé par:

  • des ballonnements;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • flatulences;
  • douleurs musculaires;
  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • abaisser la pression artérielle;
  • l'anémie;
  • perte de poids;
  • engourdissement des doigts, des lèvres;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations.

Syndrome de Maldigestia

Ce complexe symptomatique clinique est causé par une violation de la digestion des nutriments. Il se manifeste par un manque d'enzymes digestives, une pathologie de l'intestin grêle.

Quand cette maladie est observée:

  • douleurs de tiraillement, de nature arquée (elles sont déclenchées par une pression accrue à l'intérieur de l'intestin);
  • selles bouleversées (la diarrhée prédomine);
  • flatulences;
  • grondement, ballonnements;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations.

Maladie coeliaque

Cette pathologie est héréditaire. Il se manifeste par l'intolérance de produits contenant du gluten (seigle, orge, blé, avoine).

En mangeant des aliments contenant des produits à base de farine, les enfants se manifestent:

  • la léthargie;
  • réduction de poids;
  • perte d'appétit;
  • pâleur
  • les muqueuses deviennent brillantes;
  • augmente la taille de l'abdomen.

Peut également apparaître:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • derme sec;
  • stomatite;
  • anémie ferriprive;
  • douleurs dans les intestins, ayant un caractère douloureux, tirant;
  • diarrhée (les selles sont mousseuses, ont une odeur forte. Sa couleur est claire, grisâtre, sa consistance est caractéristique d'une teneur accrue en graisse).

Ischémie, crise cardiaque

Ces pathologies se manifestent par une altération chronique de l'apport sanguin aux parois intestinales. Le symptôme principal est une douleur abdominale sévère. En plus de la douleur dans la région du nombril chez un patient sont observés:

  • perte d'appétit;
  • nausée, vomissement;
  • ballonnements, grondements de l'abdomen;
  • diarrhée, constipation;
  • douleur en ressentant l'abdomen;
  • la présence de sang dans les selles.

Tumeurs cancéreuses intestinales

La douleur dans cette pathologie est légère. Il est difficile d'indiquer leur localisation exacte. Les principaux symptômes de la maladie:

  • perte d'appétit;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue;
  • grave épuisement du corps.

Diagnostics

Les méthodes de diagnostic suivantes aideront le spécialiste à trouver la cause de la maladie:

  1. Echographie de la cavité abdominale.
  2. Tomographie par ordinateur.
  3. Radiographie des organes péritonéaux.
  4. Examen bactériologique des matières fécales.
  5. Examens endoscopiques (fegds, coloscopie).
  6. Études histologiques. Ils sont nécessaires pour clarifier la nature de la pathologie (bonne qualité, tumeur maligne de la tumeur).

Traitement

Si une maladie a affecté l'intestin grêle, des symptômes apparaîtront et il sera très difficile au patient de ne pas s'en rendre compte. Lorsqu’une violation de la chaise, une douleur abdominale caractéristique, des nausées, des vomissements, des maux de tête, des flatulences, des éructations, vous devez faire appel à une assistance spécialisée.

Le traitement des maladies apparues dans l'intestin grêle est considéré comme un processus assez difficile. Au cours du traitement, l’essentiel est de suivre scrupuleusement les instructions du médecin, de respecter le régime alimentaire prescrit.

L'effet sur la dysbactériose est un point important dans le traitement des maladies de l'intestin grêle. Le traitement vise à normaliser le travail de l'intestin. Le patient doit prendre des médicaments antimicrobiens.

La vitamine, une série d'enzymes, est également très importante. Il est nécessaire de restaurer le corps. Les enzymes sont nécessaires à l'absorption normale des nutriments.

En outre, le médecin doit réduire l'inflammation, réduire l'intoxication du corps. Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement des infections et des inflammations:

  • médicaments antibactériens;
  • les corticostéroïdes;
  • médicaments immunomodulateurs.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas les résultats souhaités, le médecin décide de la question de l’utilisation d’une intervention chirurgicale. Pendant la chirurgie, les experts retirent le tractus intestinal touché.