Causes de la douleur à l'estomac et leur nature - traitement et médicaments contre la douleur

La gêne abdominale peut être provoquée par de nombreux facteurs: des causes les plus mineures aux pathologies graves. En même temps, afin de les éliminer, il est important de poser un diagnostic correct et d’établir: lorsque les douleurs gastriques inquiètent avant ou après les repas, pendant la respiration, la marche ou d’autres mouvements, le soir ou le matin, quels types de sensations sont fortes, brûlantes ou constantes. Seulement après avoir défini ces concepts, vous pouvez commencer le traitement.

Quelle est la douleur à l'estomac?

En médecine, ce symptôme est appelé gastralgie - sensation désagréable, crampes ou aiguë, provoquée par des maladies gastriques, un stress grave ou la présence de pathologies d'autres organes internes. Différentes intensité et localisation de la douleur sont souvent le principal et unique symptôme des problèmes du tractus gastro-intestinal. En règle générale, ces maladies sont de nature chronique: elles progressent lentement et, avec le développement, provoquent une augmentation des symptômes.

Comment est-ce que l'estomac me fait mal

Des sensations désagréables se produisent souvent sous le bord gauche, parfois peuvent donner dans le bas du dos, le bas de l'abdomen et la région du coeur. En outre, la nature du flux varie en fonction de la douleur - intense, tirant, poignard, crampes. Selon les causes des spasmes douloureux, vous pouvez remarquer la présence d'autres symptômes. Les plus fréquents sont:

  • nausée avec vomissements;
  • éructations de suc gastrique;
  • goût métallique dans la bouche;
  • brûlures d'estomac;
  • violation de la chaise - diarrhée ou constipation;
  • la faiblesse;
  • fièvre
  • des ballonnements;
  • abaisser la pression artérielle.

Pourquoi ça fait mal

Selon l'intensité des attaques douloureuses, les médecins peuvent juger de la présence d'une maladie particulière. Par exemple, la gastrite chronique est accompagnée de douleurs toujours douloureuses, de lourdeur qui survient après avoir mangé. Une douleur brûlante et insupportable indique une acidité accrue et l'activité des membranes muqueuses de l'acide chlorhydrique. Le syndrome douloureux aigu persistant survient généralement dans les cas de pancréatite aiguë, de cholécystite ou de colite. Pour les ulcères chroniques, les crampes sont caractéristiques et lors de la perforation de l'ulcère, ce syndrome se transforme en douleur aiguë.

Après le repas

Avec une certitude de presque 100%, les médecins peuvent signaler une gastrite chronique ou aiguë si de graves douleurs à l'estomac surviennent après avoir mangé. Par exemple, en présence d'un ulcère, un tel symptôme n'apparaît pas immédiatement, mais une demi-heure après un repas. Gastrite avec augmentation de l'acidité accompagnée de brûlures d'estomac, éructations, constipation possible. Les nausées, la perte d'appétit, les grondements dans l'estomac, les diarrhées sont caractéristiques d'une faible acidité. Les causes de tels processus inflammatoires peuvent être:

  • tabagisme;
  • manger des aliments épicés, salés ou gras;
  • mauvais régime;
  • Chocs nerveux et stress fréquent;
  • activité physique;
  • abus d'alcool;
  • prendre certains types de drogues.

Douleur aiguë

Se pose soudainement, comme un fort spasme, passe tout aussi rapidement et, au bout d'un moment, il revient avec une nouvelle force. Déterminer indépendamment la cause première est presque impossible, car la liste des problèmes est très longue. Cela provoque un tel inconfort:

  • empoisonner le corps avec des toxines, des poisons ou des produits chimiques;
  • maladies d'autres organes internes - inflammation, exacerbation d'une pathologie chronique;
  • maladies infectieuses;
  • troubles psycho-émotionnels;
  • aggravation des ulcères d'estomac;
  • la gastro-entérite;
  • une appendicite;
  • intoxication alimentaire;
  • exacerbation de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • intolérance individuelle à certains types de produits.

Douleur douloureuse

La sensation de pression est un symptôme direct de la sténose du pylore, et si la sensation augmente avec le temps, un gastro-entérologue peut alors suspecter une inflammation du pancréas. En outre, une douleur lancinante et sourde peut provoquer des polypes - un événement très rare. Il est possible de suspecter sa présence si la douleur survient en appuyant sur l'estomac, des nausées ou des vomissements du contenu de l'estomac apparaissent parfois.

Douleur nocturne à l'estomac

Il n'y a pas moins de causes qui provoquent une gêne chez les adultes pendant le sommeil, mais la plupart d'entre elles sont associées à des problèmes du tube digestif ou à un dysfonctionnement de l'estomac. Ces symptômes peuvent survenir en raison de:

  • Augmentation de l’acidité du contenu gastrique - en règle générale, les symptômes commencent à apparaître le matin.
  • Maladies qui s'aggravent lors du mouvement des organes internes. La position couchée et les mouvements constants du corps pendant le sommeil modifient la position de l'estomac, ce qui peut exercer une pression sur les autres organes internes.
  • Péristaltisme lent. Cela est dû au fait que des toxines et des produits chimiques, des micro-organismes pathogènes, apparaissent dans l'intestin.

Lourdeur et douleur

De tels symptômes surviennent souvent en présence d'une gastrite à faible acidité. En outre, après avoir mangé des maux d'estomac, la maladie s'accompagne d'éructations, de lourdeurs, de nausées et de distensions abdominales. Ces mêmes signes peuvent être associés à un reflux partiel d'acide gastrique dans l'œsophage et à un dysfonctionnement du sphincter. Cette condition est caractérisée par la localisation exacte de la douleur dans la région épigastrique.

Douleur pressante

Un tel symptôme - un compagnon fréquent lors de trop manger, surtout si vous mangez la nuit. En outre, de fortes douleurs à l'estomac peuvent indiquer une violation de la digestion des aliments et un manque d'enzymes hépatiques. Elles apparaissent après un effort physique excessif, ce qui est associé à une forte sollicitation excessive des muscles de la paroi abdominale antérieure. Si la localisation du symptôme se situe dans la partie supérieure de l'estomac, les raisons en sont l'abus de tabac ou d'alcool.

Bouffées de chaleur

Les symptômes de nature spasmodique peuvent être causés par une infection virale ou bactérienne. Une telle maladie est appelée grippe intestinale ou gastro-entérite virale. Car une telle pathologie est caractérisée par la présence de température, de diarrhée, de vomissements. Parfois, les crampes peuvent être un effet secondaire d'un mal de gorge, d'une bronchite ou d'une pneumonie. Dans ce cas, le malaise disparaît dès que le patient se débarrasse de la maladie sous-jacente.

Douleur persistante

Le cancer de l'estomac est l'une des maladies les plus dangereuses. Les principaux symptômes sont faibles, mais il en résulte des douleurs à l’estomac qui ne sont aucunement liées au moment de la journée ou à l’alimentation. L'apparition précoce du processus pathologique n'a pas d'autres symptômes prononcés, à l'exception de la dyspepsie et de la perte d'appétit. Aux stades ultérieurs, lorsque la tumeur pénètre à travers la muqueuse de l’estomac, la douleur s’accroît; elle se joint à d’autres symptômes dangereux de lésions de la muqueuse: saignements, vomissements de sang.

Avant les repas

Pour l’autodiagnostic préliminaire, il est utile de savoir que si l’estomac fait mal avant de manger, la raison en est probablement due à l’ulcère duodénal. Dans ce cas, le symptôme peut apparaître à la fois dans la partie épigastrique et dans l'hypochondre. Environ un tiers des patients ont une gêne d'intensité faible, d'autres patients peuvent se plaindre d'une douleur insoutenable et insupportable. En outre, de telles attaques surviennent souvent la nuit - les soi-disant douleurs de la faim.

Douleur dans l'estomac et les intestins

Peut se produire simultanément pour plusieurs raisons:

  • En raison d'une maladie infectieuse du gros intestin - colite ou transversite. Les symptômes de la maladie sont les suivants: grondements ou ballonnements, envie constante d'aller aux toilettes, diarrhée, avec mucus ou sang.
  • Syndrome du côlon irritable. Accompagné de selles rares, la présence de mucus dans les matières fécales, une fatigue chronique, des migraines.
  • Duodénite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Cette pathologie est accompagnée de nausée, vomissements, faiblesse, fièvre.

Nausée et douleur

La présence simultanée de tels symptômes est parfois le résultat d'une intoxication du corps par des métaux lourds, du mercure et des alcalis ou des acides pénétrant dans la zone épigastrique. De par la nature de la manifestation des symptômes, ce tableau coïncide presque complètement avec une gastrite aiguë, mais il a aussi ses différences, par exemple: faiblesse générale, transpiration accrue, vertiges.

Que peut faire mal à l'estomac chez les femmes

Des changements brusques dans les niveaux hormonaux, une diminution générale de l'immunité - tout cela chez les femmes pendant la grossesse comporte un risque d'exacerbation de maladies chroniques existantes. Parmi les raisons les plus fréquentes à noter: gastrite, ulcères, colite. De plus, pendant cette période, la femme est plus sensible aux allergènes et aux aliments. Même des aliments relativement frais peuvent provoquer des intoxications, des nausées et des vomissements.

Diagnostics

Si vous avez mal au ventre, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Lors de la réception chez le diagnosticien, vous devez expliquer la nature de l'apparition des spasmes, leur intensité et indiquer la présence de symptômes désagréables, le cas échéant. Pour l'examen de l'utilisation du patient:

  • échographie de la cavité abdominale;
  • esogastroduodenography pour voir l'état des parois de l'estomac;
  • tomographie par ordinateur;
  • analyses de sang et de selles.

Comment traiter

Le traitement est effectué conformément au diagnostic. Lorsque la gastrite est recommandée pour ajuster le régime, à exclure du menu sont nocifs pour les produits d'estomac. Selon la localisation du processus ulcératif, un traitement médicamenteux ou chirurgical est utilisé. Si les méthodes de traitement officielles n'entrent pas en conflit avec les remèdes populaires, vous pouvez boire des tisanes et des infusions en plus des comprimés.

Premiers soins pour douleurs à l'estomac

Dans les premières minutes de l'apparition de douleurs abdominales, il est important d'arrêter la sensation désagréable. Pour cela, des analgésiques sont utilisés. En outre, il est préférable d’abandonner pour la première fois l’alimentation, mais de consommer une grande quantité de boisson chaude ou de bouillon faible en gras. D'autres techniques peuvent aider dans différents cas, par exemple:

  • En cas d’exacerbation de la gastrite, les médecins recommandent d’être en position couchée sur le côté, les genoux repliés. Pour plus d'efficacité, vous pouvez appliquer une compresse froide sur le ventre ou faire un léger massage de l'abdomen. En cas de complications, il est nécessaire de boire de l'eau et de provoquer des vomissements.
  • Avec des symptômes d'empoisonnement, le charbon actif et d'autres absorbants aideront à se débarrasser de l'inconfort. Ensuite, vous devez restaurer l'équilibre de l'eau dans le corps avec beaucoup de boisson.

Drogues

Ce qu'il faut boire pour soulager la douleur à l'estomac en tant que traitement ne peut être décidé que par un médecin. Il prescrit également la posologie et le déroulement du traitement. Cependant, dans certains cas, il n'est pas possible de consulter un spécialiste. Vous devez alors sélectionner des médicaments en fonction des symptômes:

  • Avec gastrite ou ulcères avec augmentation de l'acidité de l'estomac, éructations et brûlures acides, Gastral, Anacid, De-nol, Flacarbin, Almagel vous aideront.
  • Lorsque l’inconfort est causé par une nutrition inadéquate, des repas excessifs et d’autres facteurs, prenez: Gastromax, Mezim, Omeprazole, Cimétidine.
  • Soulagez les crampes d'estomac et aidez bien: No-shpa, Besalol, Buscopan.
  • Après une indigestion et une gastrite de faible acidité, les médecins ont obtenu leur congé: Festal, Trienzyme, Panzinorm, Creon.

Régime alimentaire

Quelles que soient les causes des spasmes, le traitement doit toujours être associé à une nutrition adéquate. Pour la première fois, il est nécessaire d’abandonner complètement les aliments jusqu’à ce que le malaise disparaisse. Ensuite, la ration devrait être basée sur le tableau des produits interdits:

Que faut-il prendre en cas de douleur à l'estomac: no-shpa, spazmalgon, maalox

Les douleurs abdominales ont une intensité, une sévérité, une durée, un parcours différents. Les causes de la nosologie sont nombreuses. L'article dit que prendre une personne en bonne santé en présence d'une douleur dans l'hypochondre ("sous la cuillère").

Causes de douleurs abdominales aiguës et chroniques

Les causes de douleurs à l'estomac sont réparties dans les catégories suivantes:

  • Fonctionnel;
  • Organique;
  • Idiopathique.

Le syndrome de douleur fonctionnelle survient chez les adolescents lors du changement de position. La croissance active de l'appareil musculo-ligamentaire est caractérisée par un travail musculaire non coordonné. Tout mouvement imprudent peut provoquer un spasme d'estomac. La maladie est accompagnée d'un syndrome douloureux intense. En réponse aux lecteurs quoi prendre avec une forte contraction gastrique, nous vous conseillons de faire attention au no-silo. Le médicament se justifie dans la constriction gastrique.

La deuxième raison courante pour laquelle l'estomac fait mal est d'augmenter la sécrétion d'acide chlorhydrique dans les maladies suivantes:

  • Gastrite;
  • Ulcère peptique;
  • Tumeur maligne;
  • Lésions bénignes (diverticules, polypes);
  • Stimulation du nerf vague;
  • Consommation d'aliments épicés;
  • La consommation de drogue;
  • États allergiques.

La gastrite est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse. Les personnes en bonne santé n'existent pas. La gastroentérologie révèle la forme nosologique superficielle chez 80% des patients. L’utilisation d’aliments grossiers, d’arômes, de substances cancérigènes, de colorants entraîne une irritation de l’épithélium gastrique.

La cause de la gastrite, les médecins croient à une infection bactérienne. Pour identifier Helicobacter pylori (pilori de Helicobacter), le scientifique a reçu le prix Nobel. Le microorganisme parasite le contenu gastrique. La bactérie transforme l’acide chlorhydrique en formant du dioxyde de carbone, irritant la muqueuse gastrique.

Avec le parasitisme à long terme de l'infection à Helicobacter pylori augmente le risque d'ulcère gastrique. L'effet nocif de concentrations élevées d'acide chlorhydrique entraîne des lésions profondes de la membrane muqueuse. Lorsque la nosologie devrait prendre un schéma combiné à base d'antibiotiques (amoxicilline), bloquant les sécrétions (omez, ranitidine), cytoprotecteur (sous-citrate de bismuth, De-Nol).

Les médecins soviétiques ont conseillé de prendre de l'huile d'argousier en cas d'aggravation de l'ulcère peptique. Pour remédier aux défauts, le véhicule a été livré à la niche à travers une sonde.

Les allergies, l'ingestion d'aliments grossiers et l'affaiblissement du système immunitaire entraînent des douleurs à l'estomac. Une mauvaise alimentation, une augmentation de la sécrétion gastrique, des facteurs héréditaires sont des causes courantes de pathologie gastrique.

Le cancer entraîne une exacerbation de la douleur après avoir mangé. Même des formations bénignes contribuent à l'apparition de douleurs à l'estomac. Une grosse tumeur serre les tissus environnants, viole la sécrétion d'acide chlorhydrique, provoque des difficultés pour le passage des aliments. Les gros polypes empêchent le passage des particules nutritives. Les changements stagnants provoquent une sévérité, des brûlures d'estomac, une douleur «sous la cuillère».

Les pannes nerveuses et la fatigue provoquent également des spasmes sévères associés au syndrome de douleur hypochondrale prononcé.

Douleurs à l'estomac: quoi prendre

La douleur à l'estomac est un syndrome clinique grave. Diagnostic, le traitement ultérieur de la maladie dépend d'une évaluation précise de ses propriétés.

Selon la gravité de la douleur sont divisés en 2 catégories:

La forme aiguë de la nosologie est caractérisée par l'apparition soudaine, une douleur intense, des vomissements, des nausées, de la fièvre et un choc. Avec ces symptômes cliniques, un traitement chirurgical est effectué.

Selon les caractéristiques morphologiques, il existe 2 catégories:

Le syndrome de douleur viscérale est caractérisé par les symptômes suivants:

  • Troubles circulatoires;
  • Augmentation de la pression intragastrique;
  • Étirement du tractus gastro-intestinal.

La douleur viscérale est caractérisée par des modifications secondaires des organes internes. Les irritants thermiques, mécaniques et chimiques contribuent à l'apparition de stimuli supplémentaires provoquant l'aggravation de l'ulcère peptique.

L'irritation de la paroi externe de l'estomac, du duodénum et du gros intestin entraîne une douleur sourde au sommet de l'abdomen.

La douleur résulte de l'irritation des récepteurs nerveux situés à l'intérieur de l'épithélium gastrique fonctionnel. L'étirement, l'ischémie du tube digestif est caractérisé par un péristaltisme accru. La vague propulsive se déplace rapidement, mais s'arrête sur le spasme.

La douleur pariétale est plus forte que la contrepartie viscérale. Aucun médicament ne peut être pris pour soulager la douleur. La douleur somatique est grave et grave. Le danger est la pénétration d'organes. La nosologie est caractérisée par la formation de fistules entre l'estomac, le duodénum et le foie. Les modifications ulcératives destructrices de la membrane muqueuse s'accompagnent de la défaite de la membrane transmurale. L'irritation de nombreux récepteurs de la douleur situés à ce niveau active l'innervation accrue des segments éloignés de la zone de Zakharyin-Ged. La douleur est caractérisée par une forte sévérité. La formation de douleur s'accompagne d'un processus pathologique de la vésicule biliaire, du pancréas, du foie et du tractus gastro-intestinal.

La survenue d'une douleur sur le fond de la pathologie est caractérisée par une activité accrue du système nerveux central, une production accrue de noradrénaline, de la sérotonine.

Il existe une douleur psychogène caractérisée par une augmentation des symptômes de maladies de l'estomac résultant d'une augmentation de la libération de noradrénaline, de sérotonine et d'histamine. Une caractéristique de la pathologie est la présence d'un mécanisme provoquant de départ - le stress ou un traumatisme mental. Ces raisons forment la nosologie chez les personnes âgées.

Caractéristiques de la douleur gastrique psychogène:

  • Manque de sommeil;
  • Anxiété constante;
  • Douleur au sommet de l'abdomen;
  • L'effet positif des drogues psychogènes.

Les symptômes cliniques de la maladie se caractérisent par une apparition lente, progressive ou, au contraire, soudaine.

Conditions avec syndrome de douleur soudaine:

  1. La perforation;
  2. Dissection d'anévrisme aortique;
  3. Torsion de l'ovaire;
  4. Rupture de la trompe de Fallope;
  5. Adhérences du rectum.

Avec tous les processus ci-dessus, une douleur dans l'hypochondre peut survenir. Exercice, modification de la position du corps - condition qui exacerbe les maladies aiguës de l'intestin, du pelvis et du système cardiovasculaire.

Classification des douleurs d'estomac en aval

Par la nature du flux de douleur à l'estomac sont divisés en types suivants:

  • Augmentant progressivement - l’augmentation de la taille du polype, le rétrécissement de la lumière pylorique;
  • En croissance lente - formé sur plusieurs semaines. Observé avec une obstruction intestinale, des tumeurs intestinales, la maladie de Crohn;
  • Émoussé permanent - localisé dans la région iliaque. Apparaît avec la constipation, l'étirement de la paroi du côlon, remplissant l'intestin de selles. La cause de la douleur - irritation de l'ascendant et du caecum;
  • Affaiblissement - avec péritonite, changements fréquents de la position du corps, commotion cérébrale, gastrite superficielle (exacerbation);
  • Augmentation après avoir mangé - gastrite, crampes d'estomac, sténose pylorique;
  • Spasme paroxystique - neurogène, tumeur.

Avec les causes neurogènes de la douleur gastrique, 2 signes importants apparaissent: l’allodynie, l’hyperalgésie.

L'allodynie est un trouble de la motilité, de la défécation et du transit des particules nutritionnelles dans le tractus gastro-intestinal. Hyperalgésie - sensibilité accrue à la douleur.

Il existe des patients chez qui le syndrome de douleur épigastrique augmente au moindre contact avec la peau de cette région. Un psychiatre doit consulter ces personnes pour écarter le caractère psychopathologique de la douleur gastrique.

Que faire avec une douleur à l'estomac spastique

Un médicament commun pour les maux d'estomac est considéré comme "mezim". Il y a certains aspects de la prise du médicament:

  • Avec les brûlures d'estomac du matin, prenez le remède immédiatement après être sorti du lit;
  • Pour les douleurs d'estomac, il est plus rationnel d'utiliser du maalox. Le médicament réduit la quantité d'acide chlorhydrique, ce qui réduit la douleur;
  • L'effet thérapeutique des deux médicaments est observé après 40 minutes.

Lorsque l'estomac est lourd après avoir mangé, vous pouvez prendre du charbon activé. L'outil aide à manger avec excès, à une intoxication alimentaire. L'effet de ce sorbant est basé sur l'élimination des toxines, bactéries, scories. Grâce au nettoyage naturel, le charbon actif n'a pas d'effet secondaire sur le corps. L'outil n'est pas absorbé dans le sang, il est excrété naturellement par les intestins.

Pour nettoyer l'estomac, vous devez prendre immédiatement 6-8 comprimés après une intoxication.

No-shpa est un excellent remède pour éliminer les crampes d'estomac. Le médicament détend les muscles lisses intestinaux. Ainsi, l'élimination des contractions neurogènes du tractus gastro-intestinal est obtenue.

Mais-shpa se débrouille parfaitement pour éliminer la constipation spasmodique, les diarrhées et les maux d'estomac. Dose quotidienne du médicament - 240 mg. Pour améliorer l'efficacité du dosage, les moyens doivent être divisés par 3.

Drotaverinum n’aidera pas le syndrome de la douleur chronique. Initialement, la cause de la maladie devrait être établie. Vous ne pourrez attribuer le bon médicament qu’après avoir reçu des informations fiables.

Mais-shpa a un effet à court terme, il est donc irrationnel de l'utiliser pour éliminer le syndrome de douleur chronique épigastrique.

Les principales indications pour prendre Drotaverine:

  • Douleurs d'estomac;
  • Dyskinésie biliaire;
  • Cholécystite;
  • Ballonnements.

Les femmes enceintes reçoivent du chlorhydrate de papaverine pour éliminer les contractions spasmodiques de l'utérus. Le médicament a un effet ciblé sur les muscles du petit bassin. La papavérine soulage légèrement les douleurs à l'estomac.

Les antispasmodiques modernes sont des inhibiteurs du canal calcique ou sodique. Ils ont un effet longtemps prononcé, ont moins d’effets secondaires que les antispasmodiques. Les médicaments courants sont le citrate d’alverina, le bromure de pinaverium et la mébévérine.

Le syndrome de la douleur de l'estomac dans le contexte des maladies psychogènes est traité avec des antidépresseurs. À la maison, prendre le médicament ne fonctionnera pas, car il est écrit sur les formes de la comptabilité spéciale.

En cas de douleur à l’estomac, nous vous conseillons de faire attention au spasmalgon. Le médicament est une combinaison. Créé sur la base de:

  1. Bromure de fenpiverinium;
  2. Chlorhydrate de pitofénone;
  3. Métamizole Sodium.

Le médicament a des effets anti-inflammatoires, analgésiques, myotropes.

Le chlorhydrate de Pitofenon provoque la relaxation des muscles lisses de l'intestin, des organes internes.

Bromure de Fenpiverini - bloqueur des récepteurs M-cholinergiques. Il se caractérise par un effet antispasmodique prononcé.

Indications pour spasmalgone:

  • La dysménorrhée;
  • Coliques intestinales;
  • Dyskinésie biliaire;
  • Insuffisance rénale.

Le médicament est administré par voie intramusculaire et intraveineuse. La dose quotidienne du médicament ne doit pas dépasser 10 ml. Durée d'action - pas plus de 5 jours.

Lorsque les médicaments ci-dessus ne vous aident pas, il est nécessaire de prendre des analgésiques narcotiques: tramadol, fentanyl, promédol, morphine. Pour sélectionner le bon médicament contre les maux d'estomac, une étude approfondie du tractus gastro-intestinal doit être réalisée.

Pourquoi l'estomac fait-il mal et que faire dans ce cas?

La douleur à l'estomac est un symptôme assez fréquent indiquant la présence d'un processus pathologique dans l'estomac et les organes adjacents (œsophage, pancréas, foie et vésicule biliaire).

Ils peuvent être aigus et chroniques, d'intensité, de durée et de caractère variables. La localisation dans la région épigastrique est souvent associée à la prise de nourriture, ainsi qu’à son caractère (épicé, sucré, etc.).

Si vous voulez savoir pourquoi votre estomac fait mal, la première chose à faire est de caractériser la douleur: décrivez son intensité, son caractère et son emplacement. Cela aidera à identifier les causes plus précises des douleurs à l'estomac et à prescrire un traitement adéquat.

Causes de la douleur dans l'estomac

La douleur à l'estomac peut provoquer des maladies de l'estomac, ainsi que des pathologies d'autres organes et systèmes du corps humain. Le problème principal ici est la violation de l'organe qui a causé la douleur dans la région abdominale supérieure.

Causes de douleurs à l'estomac causées directement par sa pathologie:

  • la gastrite;
  • ulcère peptique;
  • infections virales et bactériennes;
  • troubles fonctionnels de l'estomac;
  • dommages à la muqueuse gastrique;
  • idiosyncrasie de certains aliments et allergies;
  • intoxication alimentaire;
  • stress émotionnel et physique;
  • polypes de l'estomac;
  • cancer de l'estomac.

Causes de douleurs à l'estomac causées par des lésions d'autres organes:

  • une pancréatite;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • pathologies de l'intestin grêle;
  • pathologie du gros intestin;
  • inflammation de l'appendice;
  • spasme du diaphragme.

Le diagnostic complet ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Par conséquent, si vous avez mal à l’estomac, il serait imprudent, voire dangereux, de vous diagnostiquer et de commencer à vous auto-traiter.

Nature de la douleur

Des douleurs aiguës à coups de couteau, coupants, spasmodiques et douloureuses à l'estomac apparaissent souvent lors d'exacerbations aiguës d'une duodénite chronique ou de la maladie de l'ulcère duodénal. La douleur "poignard" accompagne la perforation de l'ulcère.

La sensation de propagation dans l'épigastre (dans la région abdominale moyenne supérieure) et sa gravité surviennent lorsque la maladie est une gastrite chronique à fonction secrète réduite. En outre, une sténose pangale accompagne une sensation de propagation dans l'épigastre et une augmentation de l'intensité de cette douleur indique souvent l'apparition d'une colite, d'une pancréatite ou d'une cholécystite.

Une douleur brûlante et agaçante qui se produit lorsqu'une maladie de l'ulcère peptique ou de la gastrite indique l'apparition d'un solarium. La douleur douloureuse et sourde accompagne la gastrite chronique avec une sécrétion préservée ou un ulcère gastrique. Plus rarement, l’ulcère gastroduodénal est accompagné de douleurs aiguës et spasmodiques.

Diagnostics

Les méthodes connues pour diagnostiquer un certain nombre de maladies gastro-intestinales sont l'endoscopie et les rayons X, ainsi que l'échographie de l'estomac. Avant de s'entraîner aux ultrasons des organes digestifs, il est recommandé de suivre un régime pendant 72 heures. Tests importants et fonctionnels, étude du suc gastrique, analyse du contenu de l’estomac, analyse d’urine, fèces, sang et bile.

Gastrite: la cause la plus fréquente de douleur à l'estomac

La maladie la plus courante, accompagnée de douleurs à l'estomac, est la gastrite, elle-même divisée en deux types principaux.

  1. Bactérienne se développe en relation avec l'apparition de la bactérie Helicobacter pylari dans le corps, qui provoque une inflammation de la membrane muqueuse.
  2. Pointu Ses symptômes peuvent être dus à des lésions chimiques ou mécaniques des muqueuses et des nerfs.
  3. Atrophique. se manifeste par un grand amincissement des membranes muqueuses des parois de l'estomac.
  4. Virale. commence en raison de l'immunité affaiblie.
  5. Éosinophile. peut commencer en raison d'une réaction allergique.

Les symptômes les plus caractéristiques de la gastrite aiguë sont:

Le symptôme le plus important de la gastrite, la douleur dans le plexus solaire, a tendance à augmenter après la prise de certains types d'aliments ou de médicaments. Souvent, les douleurs à l'estomac sont aggravées entre les repas. L’adoption peu de temps avant l’attaque douloureuse de liquides agressifs, de médicaments, de nourriture est un signe de gastrite.

La forme chronique de la gastrite se produit sans manifestations notables ou des manifestations de sa gommée. Ceux-ci peuvent être: des éructations, une mauvaise haleine, une douleur à l'estomac à peine perceptible, à laquelle les patients ne font généralement pas attention, une sensation de lourdeur dans l'abdomen. Les troubles digestifs, la dégradation fréquente des selles et la constipation peuvent également être la preuve d'un processus inflammatoire de la muqueuse gastrique.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère peptique peut également provoquer des maux d'estomac. La douleur dans ce cas apparaît généralement dans la première demi-heure ou heure après avoir mangé. Au début, la douleur n'est pas très prononcée, mais dès que la nourriture commence à digérer, la douleur s'intensifie et devient insupportable. Dès que la nourriture est digérée et pénètre dans le duodénum, ​​la douleur disparaît avant le prochain repas.

Perforation de l'ulcère

La pathologie se manifeste par l'apparition d'un trou traversant les parois de l'estomac ou du duodénum, ​​par lequel le contenu de ces organes pénètre dans la cavité abdominale. La douleur à la fois vive, selon la description de "coup de poignard", provoque parfois un malaise. Les muscles abdominaux sont tendus, l’état général en souffre. La perforation se produit principalement sur le fond des ulcères de l'estomac et des intestins.

Polypes de l'estomac

La grande majorité des polypes de l'estomac, malheureusement, sont asymptomatiques. Il est extrêmement rare que les patients s'inquiètent de la douleur dans le pancréas. La douleur sourde est généralement due à l'érosion et à l'inflammation du polype. Une douleur intense peut être un signe de pincement d'un polype sur une longue jambe mobile.

De plus, des polypes importants et / ou multiples formés près du pylore peuvent interférer avec la perméabilité de la section de sortie de l'estomac. Il se manifeste par des nausées et des vomissements avec la nourriture d'hier, une satiété précoce et une odeur désagréable émanant de la bouche.

Intoxication alimentaire

Il existe un certain nombre de signes typiques d'empoisonnement:

  • température, de bas 37-37,5 à 39-40 degrés,
  • perte d'appétit, malaise,
  • selles contrariées et douleurs abdominales crampes
  • ballonnements
  • nausées et vomissements
  • sueur froide, baisse de pression.

Les caractéristiques des manifestations cliniques dépendent de nombreuses conditions - le type de microbe ou de toxine, la quantité de nourriture ingérée, l'état du corps et d'autres facteurs.

Pancréatite

Au cours de la phase aiguë de la maladie, les symptômes de la pancréatite ressemblent aux symptômes d’une intoxication grave.

Les principaux symptômes sont les suivants:

  1. La douleur C'est le symptôme le plus prononcé, la douleur avec la pancréatite est généralement très intense, persistante, la nature de la douleur est décrite par les patients comme étant coupante, sourde. En cas de soins médicaux intempestifs et de soulagement de la douleur, un patient peut ressentir un choc douloureux. Douleur localisée sous la cuillère, hypochondre, à droite ou à gauche, en fonction du site de la lésion de la glande, dans le cas où tout l'organe s'enflamme, la douleur l'entoure.
  2. Nausées, hoquet, éructations, bouche sèche.
  3. Vomissements avec la bile.
  4. Constipation ou diarrhée.
  5. Essoufflement.
  6. Haute température
  7. Augmenter ou diminuer la pression.
  8. Changer de teint. La peau du visage pâlit, puis acquiert une teinte terreuse.
  9. Ballonnements.
  10. L'apparition sur le bas du dos ou autour du nombril de taches cyanotiques.

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car l'état du patient ne cesse de se détériorer, ce qui peut même entraîner la mort.

Traitement de la douleur à l'estomac

Que faire dans ce cas? Avec la gastrite et les ulcères, accompagnés de brûlures d'estomac, éructations acides et douleurs, vous pouvez prendre les médicaments suivants:

Pour les douleurs causées par des erreurs de nutrition:

Pour les crampes d'estomac, les médicaments suivants peuvent aider:

Pour les douleurs causées par la suralimentation, en particulier dans le contexte d'une faible acidité du suc gastrique, ainsi que l'indigestion:

Avec inflammation du pancréas, de l'œsophage, avec ulcère peptique:

Rappelez-vous: si les médicaments n’ont pas eu d’effet positif et que la douleur ne s’apaise pas, contactez immédiatement un spécialiste.

Douleurs à l'estomac: que prendre de la drogue, des remèdes populaires

Ce qu'il faut prendre en cas de douleur à l'estomac dépend des raisons de son apparition. Une personne doit analyser ce qui pourrait causer de la douleur et éliminer ce facteur.

Pour soulager la douleur, buvez du thé à la menthe chaud avec du miel ou 150 ml de lait, de yaourt ou de bouillon de poulet maigre, appliquez-le froid sur le haut de l'abdomen pendant 10-15 minutes, allongez-vous sur le côté et prenez une pose d'embryon (les muscles se relâchent rapidement). Il est permis de supprimer l'attaque No-Spoy. Les autres médicaments qui aident à soulager la douleur à l'estomac devraient être utilisés sur l'avis d'un médecin.

Causes courantes de douleur gastrique

La sensibilité épigastrique est le premier symptôme des anomalies gastriques. La gêne est souvent causée par une inflammation ou des lésions de la membrane muqueuse.

Causes pathologiques de la douleur épigastrique:

  1. Gastrite. L'inflammation de la membrane muqueuse provoque l'activité vitale du microbe H. pylori, des erreurs dans les aliments, une irritation provoquée par des produits chimiques, des médicaments et de l'alcool. Accompagné de brûlures, de coupures ou de douleurs dans l'épigastre.
  2. Un ulcère. Développé avec le mauvais traitement de la gastrite. Une érosion profonde apparaît sur la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins, accompagnée d'une douleur intense et aiguë. Des saignements internes peuvent survenir.
  3. Oesophagie par reflux (nom populaire: brûlures d'estomac). La brûlure se produit à l'intérieur de l'estomac et / ou de l'oesophage inférieur. Les brûlures d'estomac indiquent non seulement une augmentation de l'acidité ou des erreurs dans les aliments, mais sont le symptôme de nombreuses maladies.
  4. Stress, névrose, dépression. Les pathologies de nature neurologique ont un impact négatif sur le travail du corps. La douleur survient à cause d'une inflammation de la membrane muqueuse ou de spasmes des muscles lisses de l'estomac.

Les raisons physiologiques incluent la douleur causée par une violation des principes de la nutrition ou des modifications en cours de grossesse.

L'apparition de douleurs gastriques dues à l'alimentation

L'apparition de douleurs dans l'estomac affamées, nocturnes ou tardives (après avoir mangé) entraîne une violation du régime alimentaire. Ceci est un refus du dîner, de la "viande sèche", des longues pauses entre les repas principaux, de l'abus d'épices chaudes, des régimes durs, de "l'amour" des aliments gras frits, des aliments fumés, etc.

Causes de douleurs à l'estomac après avoir pris des pilules

Au cours du traitement d'une pathologie aiguë ou chronique, une personne utilise plusieurs médicaments. Leurs substances agissent souvent de manière agressive sur la muqueuse gastrique, provoquant le développement de gastrites ou d'ulcères. La douleur après la prise du médicament apparaît également avec une acidité gastrique accrue et en raison d'un surdosage ou d'un empoisonnement au médicament.

Causes de douleurs gastriques chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, l’estomac peut faire mal pour des raisons physiologiques: le fœtus en croissance exerce une pression sur l’organe. En raison de la détérioration de la motilité gastro-intestinale, la nourriture se déplace plus lentement et une congestion se produit, provoquant une douleur. Par conséquent, il est nécessaire d'effectuer une gymnastique quotidienne pour les femmes enceintes, marcher plus, marcher dans le parc, boire du thé à base de plantes, ne pas perturber le régime alimentaire.

L'absence de gastrite ou autre maladie gastrique devrait confirmer le gastro-entérologue. Éliminant les causes pathologiques de la douleur, le médecin vous recommandera des remèdes à base de plantes et les moyens autorisés à recevoir les femmes enceintes.

Mesures visant à éliminer les douleurs à l'estomac

Il existe trois méthodes principales pour soulager la douleur à l'estomac. Il s’agit d’un traitement conservateur, de la physiothérapie et de l’utilisation de la médecine traditionnelle. Chaque méthode ne peut être utilisée qu'après avoir déterminé la cause de la douleur. La consultation d'un gastro-entérologue et l'examen du matériel réduisent le risque de complications, améliorent le pronostic du traitement, réduisent le coût du traitement.

Médicaments pour maux d'estomac

L'examen du patient permet au gastro-entérologue de déterminer la cause exacte du syndrome douloureux et de choisir les médicaments appropriés pour l'éliminer.

Que peut-on prendre avec des douleurs à l'estomac:

  1. Antispasmodiques: Plantex, No-shpa, Spasmomen, Iberogast, Drotaverin. Papaverina shots, la teinture de Krasavka aide aussi.
  2. Antiacides: Phosphalugel, Maalox.
  3. Enzyme signifie: Pancréatine, Pentisal, Festal, Mezim.
  4. Antisécrétoires: ranitidine, tagamet, kvamatel, Nexium.
  5. Prokinetics: Motilium, Ittomet.
  6. Préparations sédatives: Teinture Persen, Agripaume ou Valériane.

Les agents antimicrobiens et les antibiotiques sont utilisés en thérapie étiologique pour détruire la bactérie Helicobacter pylori. De plus, des gastroprotecteurs, des anti-inflammatoires et d'autres médicaments sont prescrits pour traiter l'estomac.

Contre-indications pour les médicaments pour la douleur à l'estomac

Vous ne pouvez pas boire le médicament avec une intolérance individuelle à ses substances, violations du foie et / ou des reins. La limitation est la grossesse, l'allaitement et l'âge de l'enfant. Pour ces catégories de personnes, seul un médecin choisit les préparations médicales.

Effets indésirables après la prise de médicaments

De nombreux médicaments irritent la muqueuse gastrique, ce qui augmente ou provoque des douleurs. Les autres effets indésirables incluent nausées, allergies, réactions cutanées (démangeaisons, éruptions cutanées), troubles des selles, inflammation de la muqueuse intestinale, vertiges et flatulences. Vomissements, gonflement, diarrhée, détérioration grave de la santé indiquent une intolérance aux médicaments ou une surdose.

Règles pour la prise d'analgésiques

Recommandations pour prendre des médicaments:

  1. Les pilules analgésiques, les poudres et autres moyens sont à boire après l'apparition de douleurs gastriques.
  2. Utilisez la méthode d'administration spécifiée dans les instructions. Le médicament est absorbé, dissous dans un liquide ou avalé en entier et lavé avec 50-100 ml d’eau. Les comprimés dans la coque et les gélules ne peuvent pas être écrasés.
  3. Ne pas dépasser la dose quotidienne. Le nombre et la fréquence de la prise du médicament sont indiqués dans la prescription du médecin, annotations du médicament.
  4. Omez, les autres médicaments de ce groupe sont pris à jeun. Les médicaments restants doivent être consommés 30 minutes avant un repas, 1 à 4 fois par jour (Gastal, Almagel), soit immédiatement, soit une heure et demie après le repas (Maalox, Buscopan). Les caractéristiques d'utilisation de chaque médicament sont spécifiées dans les instructions.
  5. Il n'est pas recommandé de modifier le schéma thérapeutique ni d'interrompre le traitement. Avec le mauvais traitement, les douleurs à l'estomac réapparaissent.
  6. Un sirop, des gouttes et des pastilles dosées selon la catégorie d'âge sont donnés à l'enfant par la douleur.
  7. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ne peuvent être bus à jeun - ils irritent les muqueuses, ce qui provoque des douleurs.

En cas de détérioration de la santé après la prise du médicament ou une surdose, une assistance médicale est nécessaire. Le médecin prescrit un autre médicament, des nettoyants pour le corps, un lavage gastrique, etc.

Physiothérapie

La physiothérapie est un traitement non médicamenteux. À la maison, avec douleur à l'estomac, bains avec décoctions d'herbes, applications de boue et chaleur sèche sur la région épigastrique. D'autres méthodes de physiothérapie sont autorisées après l'élimination des symptômes aigus de la maladie et pendant la période de rémission.

Nourriture diététique

Dans les douleurs gastriques aiguës, un jeûne sévère est indiqué pendant 18 à 48 heures. Pendant cette période, buvez de l'eau minérale non gazeuse, des infusions aux herbes et d'autres liquides neutres. En même temps, vous pouvez consommer jusqu'à 50 ml de boisson. Ensuite, le patient est transféré à la nutrition thérapeutique par Pevzner. Après le jeûne, indiquez les numéros de table 0 et 1a; dans la phase d'atténuation - № 1b, dans la période de remise appliquer le nombre 1 ou 2.

Lorsque vous suivez un régime alimentaire doux, vous ne devriez pas manger:

  • cuisson au four;
  • pain frais;
  • restauration rapide;
  • aliments lourds à l'estomac (frits, gras, à moitié cuits);
  • les aliments qui irritent le tractus gastro-intestinal (alcool, aliments épicés, épices, boissons gazeuses, etc.).

La durée d'un régime strict et économe informera le gastro-entérologue traitant. Habituellement, après le traitement, le numéro de table 1―2 est administré de 2 semaines à 6 mois.

Médecine traditionnelle pour les maux d'estomac

L'action de la physiothérapie et des médicaments peut être renforcée par les remèdes populaires. Les substances naturelles et les phytopreparations sont sélectionnées pour leurs propriétés anti-inflammatoires, régénérantes, antibactériennes et anti-allergiques. Ils éliminent la cause et les conséquences de la pathologie.

Quels remèdes traditionnels aident à soulager les maux d'estomac:

  1. Collection à base de plantes: millepertuis, camomille, calendula, plantain. Buvez du thé 250 ml 3 fois par jour.
  2. Un mélange de jus de carotte, chou et pomme de terre.
  3. Thé carminatif: infusion de graines de cumin ou de graines d'anis, aneth.
  4. Un mélange d'huile d'olive et de miel. Manger 1 c. le matin à jeun.
  5. Lait de propolis. Dans un verre de lait bouilli, dissoudre 5 g de propolis broyée et boire en 3 doses.
  6. Jus de feuille d'aloès fraîchement pressé prendre 1 c. l trois fois par jour.

La médecine traditionnelle est utilisée en rémission ou comme méthode auxiliaire de traitement conservateur des douleurs à l'estomac.

Réponses des gastro-entérologues sur les maux d'estomac et les méthodes de traitement

Quel médicament pour les maux d'estomac peut être pris?

L'estomac est un organe creux avec des fibres musculaires lisses. Ces structures sont caractérisées par une douleur causée par un spasme. Dans ce cas, les antispasmodiques aident.

La douleur peut aussi être renversée. Une personne sans diagnostic matériel ne peut pas déterminer ce qui fait mal - un foie, un pancréas, des intestins ou un autre organe, ni la cause du syndrome. Si l'antispasmodique n'a pas décollé de l'attaque, vous pouvez prendre un analgésique ou un anesthésique combiné.

L'enquête peut révéler que les douleurs à l'estomac causent une acidité faible ou accrue. Dans ce cas, le médecin prescrit des agents enzymatiques ou antisécréteurs.

Les patients laissent de bonnes critiques sur les préparations au bismuth: De-nol, Escape, Gastro-Norm. Ces médicaments à effet combiné réduisent la douleur de l'estomac, accélèrent la récupération de la membrane muqueuse, éliminent la cause de la douleur. Dans les pharmacies, le prix de ces médicaments varie de 302 à 980 roubles.

Que faire avec une douleur à l'estomac sévère?

Les analgésiques soulagent les douleurs d'estomac sévères. Ils utilisent des antispasmodiques ou des analgésiques en comprimés, réalisent des injections par voie intramusculaire, avec une acidité accrue, des anacides et des agents antisécréteurs sont nécessaires. L'effet des médicaments est complété par des méthodes non médicamenteuses: repos au lit, régime strict, froid au ventre.

En cas de douleur intense à l'estomac, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui ont provoqué son apparition. Si le stress est la cause, vous devriez boire des remèdes à base de plantes avec un effet sédatif. En cas de violation du régime, ajustez le régime et le régime nutritionnel. Les médicaments pour le traitement étiologique prescrits uniquement par un gastro-entérologue.

Si vous ressentez une douleur aiguë, ressemblant à une dague, à une croissance, à des crampes ou à un type de douleur similaire, appelez immédiatement les médecins. La cause peut être un saignement interne, une péritonite, une appendicite atypique ou une autre maladie dangereuse nécessitant des soins médicaux d'urgence. Les médicaments avant l'arrivée de l'ambulance n'est pas recommandé de boire. Leur action lubrifie les symptômes, ce qui complique le diagnostic et le médecin peut se tromper dans la localisation et les causes possibles de la douleur.

Que peut-on prendre pour éliminer les douleurs nocturnes?

Les douleurs nocturnes sont caractéristiques du développement de la gastrite. Par conséquent, il est nécessaire d’être examiné et de respecter le schéma thérapeutique prescrit par le médecin. En plus de prendre des médicaments, vous devez suivre le régime numéro 1 ou 2, prendre une fraction de 5 à 6 repas par jour et ne pas vous coucher le ventre vide. Le dernier repas devrait être deux heures avant le repos. Afin de prévenir les douleurs nocturnes, ils boivent du thé à la mélisse, du miel et des biscuits gommeux, un verre de boisson au lait fermenté et du lait acidophile avant de se coucher.

Cette méthode penny soulage les ulcères et la gastrite! Nous devons prendre 250 ml d'eau bouillie. Lire plus

L'auto-guérison est-elle possible avec des douleurs à l'estomac?

Vous pouvez boire des médicaments ou des médicaments à base de plantes, utiliser la méthode sans drogue, si la douleur à l'estomac est apparue pour la première fois, elle est tolérante, n'augmente pas, il n'y a pas d'autres symptômes et une nette détérioration de l'état de santé. Vous ne pouvez pas vous soigner si cela dure plus de 12 heures ou s'il revient après la fin de l'action de l'analgésique. Cela confirme le développement de la maladie.

L'auto-traitement de la douleur à l'estomac devient dangereux pour la santé si l'attaque était répétée après une heure, une journée ou tout autre intervalle de temps, complétée par des nausées, de la diarrhée ou de la constipation. La cause peut être un empoisonnement, une inflammation du foie, des calculs biliaires, un ulcère ou une autre pathologie des organes de la cavité abdominale. Un examen urgent est donc nécessaire.

Prévenir l'apparition de douleurs gastriques

La douleur dans l'estomac indique la présence de processus pathologiques dans le corps ou dans le tube digestif. Pour empêcher leur développement, vous pouvez utiliser un mode de vie sain et une alimentation appropriée.

Comment prévenir les douleurs à l'estomac:

  1. Ne pas manger à jeun des aliments épicés, des jus de fruits ou des médicaments irritants pour la muqueuse gastrique.
  2. Exercices quotidiens, surveillez le degré d'effort physique. Une activité excessive provoque une inflammation des muqueuses et des douleurs à l'estomac dues à une surcharge, ainsi qu'une hypodynamie due à la stagnation.
  3. Ne pas trop manger et suivre le régime alimentaire: ils mangent trois fois par jour, plus le déjeuner avec le thé de l'après-midi. Aliments consommés en petites portions, à intervalles réguliers. Ce mode normalise le poids plus rapidement et empêche le développement de la gastrite, la flatulence.
  4. Dans les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, il est nécessaire de suivre le régime recommandé par Pevsner par un gastro-entérologue (tableaux 1-2 ou autres).
  5. Abandonnez les mauvaises habitudes: la fumée de tabac ou l’alcool provoque une inflammation de la muqueuse gastrique et des douleurs.

Que peut-on prendre pour des maux d'estomac: un examen des médicaments

Problèmes d'estomac: lourdeur, douleur, ballonnements gênent souvent les gens. Certains sont temporaires et peuvent être arrêtés au moyen d'un soulagement rapide de la douleur. D'autres sont le symptôme de maladies graves qui se cachent pendant un certain temps. Par conséquent, nous devons être en mesure de distinguer les symptômes des troubles habituels du système digestif des symptômes nécessaires pour alerter et obliger à consulter un médecin.

Causes communes

Les principales causes de problèmes:

  • consommer une grande quantité de nourriture qui étire fortement les tissus de l'estomac et est digérée pendant une longue période;
  • intoxication (empoisonnement) après avoir pris des aliments rassis;
  • dyskinésie biliaire, lorsque le flux de bile dans l'intestin grêle est retardé ou trop rapide;
  • gastrite chronique catarrhale.

C’est l’une des raisons les plus «inoffensives» pour l’estomac. Mais il existe des pathologies plus graves survenant dans le corps en raison de la douleur.

Toute attaque soudaine aiguë peut signaler l'apparition de conditions critiques nécessitant une intervention chirurgicale urgente.

Exacerbation de la gastrite chronique - développement dangereux d'ulcères gastriques, de gastrite phlegmoneuse et atrophique, conduisant à des conditions précancéreuses.

  1. Inconfort dans la région épigastrique.
  2. Nausée, vomissements, lourdeur, ballonnements, flatulences.
  3. La diarrhée
  4. Brûlant dans la bouche, sur la langue.
  5. Engourdissement des membres.
  1. Sensations désagréables après ou avant les repas (avec ulcères de l'intestin grêle). Avec exacerbation de la douleur coupante, forte.
  2. Brûlures d'estomac, éructations aigres.
  3. Perte de poids (souvent).
  4. Après avoir mangé, nausées et vomissements (facultatif).
  1. Douleur abdominale aiguë, excitant l'estomac et le côté droit ou gauche, en fonction du rein du patient.
  2. Pâleur vive, transpiration, nausée et vomissements (pas toujours).
  3. Éructations acides (pas toujours).
  4. Besoin fréquent d'uriner.
  1. Sensations douloureuses de nature spasmodique, avec augmentation après avoir mangé.
  2. Constipation ou diarrhée (avec du sang), ballonnements, flatulences.
  3. Des envies fréquentes de selles, après lesquelles un soulagement temporaire est apporté.
  1. Douleur intense sourde dans le segment abdominal ou sous le bord droit, qui descend progressivement dans l'abdomen inférieur droit.
  2. Température (facultatif).
  3. Des nausées et des vomissements sont possibles.
  1. Syndrome de douleur intense dans la région de la cavité abdominale, hypochondre droit avec recul sur l'omoplate et le bas du dos (facultatif).
  2. Amertume dans la bouche, nausée, vomissements répétés.
  3. Gonflement de l'estomac et des intestins.
  4. Jaunissement du blanc des yeux, de la peau et des muqueuses.
  5. Démangeaisons sévères possibles.
  6. Élévation de la température à fébrile.
  1. Les douleurs sont sévères, soudaines et ne faiblissent jamais.
  2. Irradiation à gauche.
  3. Vomissements incontrôlés avec bile, n'apportant pas de soulagement.
  4. Le jaunissement de la peau, la coloration de l’urine dans la couleur de la bière brune et l’éclaircissement des matières fécales sont possibles.
  5. L'apparition de taches bleuâtres ou jaunâtres sur l'abdomen à gauche ou au nombril.
  1. Douleurs brûlantes, coupantes ou mates prolongées, s'atténuant et augmentant fortement. Souvent donné dans l'omoplate.
  2. Forte pâleur, faiblesse.
  3. Arythmie, pouls augmenté ou lent.
  4. Diminution de la pression, perte de conscience.
  5. Gonflement dans les jambes et dans l'estomac (pas toujours).
  6. Choc possible de la douleur.

Quand une aide urgente est nécessaire

Symptômes qui, combinés à un inconfort épigastrique, menacent une maladie grave:

  • augmentation de la température;
  • des frissons;
  • péritoine de tension musculaire (le soi-disant ventre "dur");
  • vomissements non soulagés;
  • augmentation de la fréquence du pouls ou au contraire de sa forte diminution (bradycardie);
  • faiblesse grave, transpiration, pâleur de la peau et des muqueuses pouvant indiquer le début d'un saignement interne;
  • évanouissement.

Lorsque vous observez ces symptômes chez une personne, appelez une ambulance à coup sûr.

Médicaments contre les maux d'estomac: quelles pilules boire et comment supprimer la douleur?

La première chose à faire pour améliorer l’état du patient est de supprimer ou de réduire l’inconfort.

Des antalgiques et des antispasmodiques sont nécessaires, mais il existe un risque de «maculage» du tableau clinique, de dissimulation des symptômes significatifs et d’omission du début d’une maladie grave.

Certains médicaments ne sont pas autorisés avant le diagnostic, afin de ne pas aggraver l'état du patient. D'autres sont suffisamment sûrs et recommandés pour une utilisation.

Liste des tablettes populaires

Antalgiques et antispasmodiques:
Le kétorolac est un anti-inflammatoire doté d'un effet anesthésique efficace. Il est utilisé dans le syndrome douloureux de degré fort et modéré, possède des propriétés antipyrétiques modérées.

"BUT-SHPA" - un antispasmodique qui soulage les spasmes associés aux maladies du système biliaire, des voies urinaires, de l'ulcère, de la gastrite et des pathologies du pylore.

"Ksefokam" - un médicament qui a un fort effet anesthésique.

"Spazgan" - un analgésique combiné antispasmodique, indiqué pour une utilisation dans les coliques biliaires, intestinales, coliques néphrétiques, les spasmes de la vessie et la colite chronique.

"Baralgin" - analgésique non narcotique. Supprime les attaques intenses, qui ne sont pas arrêtées par d'autres médicaments pour les coliques biliaires, rénales et intestinales.

"Bellastezin" - un médicament combiné qui soulage les spasmes de l’intestin, les voies biliaires et la gêne ressentie au cours de la gastrite avec une acidité élevée.
Panzinorm-forte a un bon effet analgésique dans l’exacerbation de la pancréatite.
Pour éliminer l'inconfort associé à l'augmentation de l'acidité et à la forte irritation de la muqueuse œsophagienne, vous pouvez prendre des antiacides: Smekta, Almagel, Rennie, Gastal, Rutacid, Ranitidine.

"Polysorb" est un entérosorbant qui réduit l'intoxication du corps en cas d'empoisonnement.

Les gens se posent souvent la question suivante: quel médicament est le plus efficace contre les maux d’estomac?
Les médecins conseillent "Spazgan" - un analgésique et antispasmodique combiné. Recommandé pour les voies biliaires, intestinales, les coliques néphrétiques, les spasmes de la vessie et les colites chroniques.

Tous ces médicaments ont des contre-indications et des effets secondaires. Par conséquent, leur utilisation n'est autorisée qu'après consultation d'un médecin, en tenant compte de l'historique et des réactions allergiques du patient.

Foire Aux Questions

Maux d'estomac après avoir mangé, causes et traitement

Les crises précoces (35 à 40 minutes après avoir mangé) sont caractéristiques de la gastrite et des ulcères. En retard (après 1-2 heures) - pour la duodénite, ulcère duodénal. Ils peuvent être accompagnés de nausée, brûlures d'estomac, éructations, sensation de coller à l'épigastre. Pour diagnostiquer une maladie, vous devez effectuer une fibrogastroduodénoscopie. Le traitement dépend de ses résultats.

Cela fait mal au ventre et donne en retour - que cela puisse être

Dans le dos, il peut être transmis en cas d'ulcères (paroi postérieure de l'estomac et duodénum 12, pénétrant dans le pancréas), d'une pathologie pancréatique - cancer, pancréatite. Dans ce dernier cas, la douleur est habituellement le zona. Toutes ces maladies - une raison de consulter un médecin.

Où est le ventre et à quel point ça fait mal

Il est situé sous le diaphragme dans la cavité abdominale, le grand axe étant dirigé de haut en bas, 5/6 de l'organe étant situé à gauche de la ligne médiane, 1/6 - à droite. Avec la pathologie de l'estomac, une personne ressent une douleur dans le haut de l'abdomen et au-dessous du processus xiphoïde du sternum. Elle survient après avoir mangé ou l'estomac vide, donne parfois une hypochondrie, peut avoir un caractère différent (douleur, coupure, émoussement), accompagnée de symptômes de dyspepsie (vomissements, brûlures d'estomac, nausée, etc.).

Pathologies typiques

Douleur aiguë à l'estomac

Si elle apparaît soudainement, accompagnée de vomissements, de fièvre, elle peut alors être un symptôme d'empoisonnement, d'infection, de maladie chirurgicale. Il existe une forme particulière d'infarctus du myocarde (abdominal), dans laquelle la douleur aiguë ne se produit pas dans le cœur, mais dans l'épigastre. Toutes ces conditions sont la vie en danger. Pour ne pas perdre de temps, vous devez appeler d'urgence le "03".

Douleur intense à l'estomac

Se produit dans les cas de gastrite aiguë, d’exacerbation de l’ulcère peptique, de complications ulcéreuses (pénétration, perforation), de pancréatite, au stade initial de l’appendicite. Lorsqu'il apparaît, il est urgent de consulter un médecin ou d'appeler le "03" pour exclure la pathologie chirurgicale.

Douleur à l'estomac

Il est caractéristique des tumeurs de l'estomac, du pancréas, de la pénétration de l'ulcère (sa pénétration dans les organes voisins), du développement de processus adhésifs dans les tissus entourant l'ulcère. Caractéristique périodique de la gastrite, la duodénite, l'ulcère peptique aigu. Le diagnostic est établi à l'aide de groupes de discussion. Tous ces symptômes - une raison de consulter un médecin.

Douleurs abdominales douloureuses

Douleur douloureuse constante caractéristique des tumeurs de l'estomac, du pancréas, de la pénétration de l'ulcère (sa pénétration dans les organes voisins), du développement de processus adhésifs dans les tissus entourant l'ulcère. Les douleurs périodiques sont caractéristiques de la gastrite, de la duodénite, de l’ulcère gastroduodénal aigu. Le diagnostic est établi à l'aide de groupes de discussion. Tous ces symptômes - une raison de consulter un médecin.

Douleur dans l'estomac

Il se produit avec une acidité élevée. Il est observé dans les gastrites, les ulcères peptiques et est rapidement éliminé par les antiacides (phosphalugel, renny, almagel). Ces médicaments soulagent la gêne, mais ne guérissent pas la maladie sous-jacente. Pour établir la cause, vous devez contacter votre gastro-entérologue ou votre thérapeute.

Douleurs d'estomac pendant la grossesse

La cause peut être des maladies aiguës et chroniques du tractus gastro-intestinal, une toxicose, des modifications hormonales, après 20 semaines - le déplacement des organes internes de l'utérus en croissance. Pour clarifier la nature de la maladie, vous devez contacter le thérapeute. Les femmes enceintes peuvent prendre des antiacides No-shpu et non absorbables (Gatracid, Maalox, Almagel), le reste des médicaments est strictement prescrit par un médecin.

Que faire à la maison

Si le tractus gastro-intestinal est soudainement malade, vous pouvez utiliser plusieurs moyens pour vous aider à vous sentir mieux à la maison.

  • réchauffer l'abdomen avec une bouillotte, prendre un bain, car cela peut provoquer une hémorragie interne, une rupture de l'intestin enflammé, une perforation de l'ulcère et la mort;
  • donner de l'eau et des médicaments en cas de perforation présumée de l'ulcère, accompagnée d'une transpiration abondante, de vomissements, d'une panique grave et, par la suite, d'une fausse amélioration.

Des moyens sans drogue pour soulager la douleur

Avec un diagnostic précis, les méthodes suivantes de soulagement de la gêne sont autorisées:

  • si le diagnostic de «pancréatite» a été établi, l'imposition de glace sur la région du pancréas est autorisée lors d'une exacerbation, car cela ralentit le développement d'une inflammation aiguë;
  • en cas d’exacerbation de la gastrite, l’aide à domicile urgente consiste à laver l’estomac (si le diagnostic de gastrite aiguë est indiscutable) avec une solution de bicarbonate de soude (une cuillerée à thé par litre d’eau). Sur le ventre, vous pouvez mettre un coussin chauffant, une compresse chauffante.

Une douleur soudaine abdominale aiguë est un symptôme fréquent de maladies menaçantes des organes internes: cœur, foie, vésicule biliaire, rupture du cecum rempli de pus, perforation de l'estomac lors d'un ulcère, saignement interne. Dans de tels cas, la première chose à faire sans perdre une minute est d'appeler de toute urgence la brigade des ambulances.

En savoir plus sur les causes de la douleur abdominale et son traitement dans la vidéo:

Cher visiteur du site Ask a Doctor! Notre service fournit des consultations en ligne payantes et gratuites des médecins. Vous pouvez poser à votre médecin une question sur le problème qui vous intéresse. Ne pas se soigner soi-même - contactez un spécialiste compétent et résolvez immédiatement votre question!

Cher visiteur du site Ask a Doctor! Notre service fournit des consultations en ligne payantes et gratuites des médecins. Vous pouvez poser à votre médecin une question sur le problème qui vous intéresse. Ne pas se soigner soi-même - contactez un spécialiste compétent et résolvez immédiatement votre question!