Causes de douleur sourde dans l'estomac

Une douleur sourde dans l'estomac est un symptôme indiquant la présence d'une pathologie du tractus gastro-intestinal. Les gastro-entérologues recommandent vivement de ne pas ignorer une telle manifestation de déséquilibre du corps. Les raisons pour lesquelles une personne peut ressentir des maux de l'estomac ne sont pas nécessairement associées à la maladie de cet organe. Parfois, des symptômes similaires indiquent des modifications pathologiques de la rate, de l'intestin, du diaphragme et peuvent également être causés par une névralgie intercostale.

La nature et l'intensité de la douleur

Pour déterminer la cause de la douleur dans la région de l'épigastre, le médecin de la réception clarifie la nature et l'intensité des symptômes chez le patient. Cette histoire est effectuée pour la nomination du traitement compétent de la maladie. Par la nature du symptôme distinguer la douleur:

Une douleur aiguë aiguë dans l'abdomen est généralement le signe d'un ulcère gastrique ou duodénal. Le même syndrome douloureux est observé chez les patients présentant des processus inflammatoires de la muqueuse intestinale. Les coliques abdominales sont si intenses que les patients ressentent un choc douloureux et s’évanouissent.

Les douleurs douloureuses sont moins intenses. Cet inconfort dans l'estomac survient lors de lésions ulcéreuses chroniques du tractus gastro-intestinal. Une douleur lancinante peut indiquer un cancer de l'estomac.

Les douleurs de couture et de coupe peuvent causer des lésions au tube digestif. Ces symptômes douloureux sont souvent dus à des anomalies congénitales du tractus gastro-intestinal.

Une douleur sourde dans l'estomac peut avoir plusieurs causes. La localisation de la douleur dans l'abdomen épigastrique peut survenir après un repas copieux. Surtout si des aliments aigus ou gras ont été inclus dans le régime. En règle générale, une personne ne prête pas attention à ces symptômes ou ne s'en occupe pas avec des médicaments classiques. Cette inattention au dysfonctionnement de l'épigastrie peut se transformer en une aggravation de la situation.

Causes de la douleur d'estomac terne

La douleur à l'estomac est le symptôme de maladies organiques ou fonctionnelles de l'organe lui-même et de modifications pathologiques de l'intestin, du pancréas, de la rate et d'autres organes voisins. Parfois, les syndromes de douleur dans l'abdomen ne sont pas les causes de la maladie gastro-intestinale. Un tel exemple est la maladie coronarienne, dont les manifestations douloureuses irradient vers l'estomac.

Les principales causes de douleur sourde dans l'estomac:

  • la gastrite;
  • ulcère d'estomac;
  • ulcère duodénal;
  • ulcère intestinal;
  • infections virales;
  • cancer de l'estomac;
  • polypes muqueux;
  • diverticulose intestinale;
  • Maladie de Ménétria;
  • sténose gastrique;
  • empoisonnement;
  • long jeûne.

La douleur à l'estomac peut être causée par des troubles névralgiques, un effort physique intense. Mais le plus souvent, il s’agit d’une gastrite (inflammation de la membrane muqueuse de l’estomac) et de l’ulcère, à l’origine des symptômes de douleur sourde.

Pathologies gastro-intestinales

La gastrite est une maladie qui est le plus souvent diagnostiquée lorsqu'un patient se plaint d'une douleur sourde et douloureuse à l'estomac. Des symptômes particulièrement douloureux se manifestent après un repas. Les signes concomitants de la maladie dans la période aiguë sont des éructations, des nausées et parfois des vomissements. La forme chronique de gastrite avec la présence de kystes et d'adénomes sur la muqueuse gastrique (maladie de Menetries) s'accompagne également de symptômes douloureux sourds dans la région épigastrique. En plus de ces symptômes, des nausées, des vomissements, une perte de poids, de la diarrhée et des saignements d'estomac se produisent.

Les symptômes sourds et douloureux se caractérisent par le stade initial du développement d'un ulcère de l'estomac. Il existe des "douleurs de la faim" sourdes lorsque la douleur se produit à jeun et des malaises après avoir mangé. Les douleurs gastriques après avoir mangé sont déclenchées par la production de suc gastrique. La maladie s'accompagne d'une perte de poids et d'une perte d'appétit. S'il n'est pas traité, il progresse jusqu'à ce que des saignements internes se produisent.

L'ulcère peptique de l'estomac peut entraîner une pathologie telle que la sténose. Le processus normal de déplacement des aliments dans le tractus gastro-intestinal est perturbé par la contraction du pylore. Les maux d'estomac après avoir mangé résultent de la stagnation des aliments.

En cas de pathologie pancréatique (pancréatite), la douleur peut être ressentie dans le dos, l'abdomen, y compris l'estomac. Les symptômes concomitants de maladie des glandes sont des selles anormales, des flatulences, des nausées. Dans la forme négligée de la pathologie, la peau du patient devient jaune.

La cause de la douleur épigastrique sourde peut être la forme maligne de la tumeur. Le patient perd l'appétit, se sent faible, nauséeux. Le patient a une fièvre constante jusqu'à 38 ° C. En raison d'une anémie grave, la couleur de la peau devient grise. Les douleurs d'estomac sourdes sont accompagnées d'un changement de goût.

Les renflements ressemblant à des sacs sur les parois du côlon, ou diverticulose, sont souvent asymptomatiques. Cependant, les patients souffrent parfois de douleurs sourdes dans la moitié gauche de la cavité abdominale. La maladie est accompagnée d'une violation de la chaise, de la flatulence. Avec la progression de la maladie, de la fièvre, des inclusions sanglantes dans les selles se joignent à la douleur.

L'empoisonnement avec des aliments ou des produits chimiques viole la digestion et la motilité intestinale, entraînant des douleurs, des nausées, des vomissements et des flatulences.

Quelles que soient les causes de l'apparition de douleur dans la région épigastrique, vous devriez consulter un médecin. Le diagnostic opportun et le traitement prescrit aideront à éliminer la pathologie à un stade précoce et à éviter les complications possibles.

Traitement de la douleur dans l'estomac

Pour poser un diagnostic correct, le médecin prescrit un certain nombre d'examens nécessaires, notamment:

  • sang, urine et fèces;
  • Diagnostic échographique du tube digestif;
  • radioscopie de l'estomac.

Selon les résultats de l'enquête, les causes des symptômes de la douleur sont établies.

Lorsque la gastrite est la maladie, le traitement principal consiste à éliminer les facteurs qui causent la maladie. Le traitement commence généralement par un ajustement du régime alimentaire du patient. Les aliments frits, épicés et fumés sont exclus du régime alimentaire du patient. La liste noire comprend les boissons gazeuses, l'alcool et les pâtisseries. Le patient est fortement recommandé d'arrêter de fumer. La maladie implique également un traitement médicamenteux.

Le traitement des ulcères gastriques et duodénaux commence par la prise de médicaments qui enveloppent les parois des muqueuses des organes ou des antiacides. Parmi ces fonds émettent Almagel, Gastal, Phosphalugel. Pour réduire la sécrétion de suc gastrique, des médicaments à base d'anthropine, des injections intramusculaires de Platifilline ou des comprimés de Metacin sont utilisés. Métoclopramide peut être utilisé pour améliorer la motricité de l'estomac.

Si Helikobakter pylori est à l'origine de la gastrite ou d'ulcères, de-Nol, Solkoseril, Actovegin, etc. sont utilisés comme gastroprotecteurs.En présence de cette bactérie, des antibiotiques sont également prescrits: Amoxiclav, Amikacin et Metrogil.

Pour aider à soulager la douleur, No-shpa, Zerukal, Smekta et Neosmectin.

En cas de maladies graves, telles que le cancer, les ulcères gastriques ou duodénaux graves, la polypose, les médecins ont recours à la méthode chirurgicale.

Pour restaurer le corps et améliorer l'immunité, le médecin peut recommander un traitement vitaminique avec utilisation de médicaments immunomodulateurs. La physiothérapie dans le traitement de l'estomac est appropriée dans la rémission de la maladie. Utilisez habituellement l'exposition aux ultrasons, l'électrophorèse, etc.

Remèdes populaires pour les douleurs d'estomac ternes

Faire face à des douleurs sourdes dans le domaine de l'épigastrie aide certains remèdes populaires. Effet antiseptique, cicatrisant et immunostimulant à l'huile d'argousier. Il réduit le contact de l'acide gastrique avec la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins. Sous l'action de cette huile, les cellules de la membrane muqueuse se régénèrent et les tissus des organes guérissent. Le patient se débarrasse de la douleur et des spasmes, sa digestion s'améliore, les processus inflammatoires des organes endommagés disparaissent. Il est nécessaire d'utiliser ce médicament sur 1 des. l une heure avant les repas. Pour un rétablissement complet, un cours de 3-4 semaines est requis.

Une décoction à base de citron vert, achillée, menthe et camomille aidera à prolonger les lésions ulcéreuses de la membrane muqueuse des organes digestifs. Pour cette herbe sont prises en proportions égales de 1 cuillère à soupe. l Le mélange est versé sur 1 litre d'eau bouillante, insistez et prenez 3 fois par jour avant les repas pendant 2-3 mois.

Les populistes recommandent, en cas de douleur, d'utiliser du thé à la menthe. Bénéficiant pour le système nerveux humain, le thé à la menthe soulage les douleurs à l'estomac causées par les névralgies.

Prévention du dysfonctionnement gastrique

Pour éviter d'éventuels problèmes avec les organes du tube digestif, vous pouvez suivre les règles simples d'un mode de vie sain. Premièrement, il est très important de ne pas trop manger. La nutrition même d'une personne en bonne santé devrait être fractionnée et la portion consommée est petite. Il n'est pas recommandé d'abuser des aliments très gras, épicés et marinés. Les snacks de restauration rapide, le tabagisme et l’alcool affectent l’ensemble du tractus gastro-intestinal. Un effort physique modéré, un environnement psychologique sain à la maison et au travail, des promenades au grand air et l'abandon de mauvaises habitudes prolongeront la santé du tube digestif et la période de rémission en cas de malaises des organes digestifs.

Causes de douleurs à l'estomac

Chacun de nous a dû faire face à de graves crampes d'estomac - après un souper excessif, à cause de la faim et de médicaments, d'un stress extrême, etc. Et nous ne nous tournons vers le médecin que lorsque les douleurs deviennent permanentes et que les médicaments qui en sont administrés n’épargnent plus.

Qu'est-ce que vous devez savoir et comment agir?

Contenu de l'article:

Que sont les crampes gastriques - la classification de la douleur à l'estomac

Conformément aux raisons, conditionnellement en médecine, les crampes d'estomac sont divisées en...

  • Bio Ce sont des signes de certaines maladies du tube digestif. Par exemple, une gastrite ou généralement la suivre (si non traitée) une gastroduodénite. En outre, les raisons peuvent être des modifications de la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins. Dans ce cas, en plus de ces signes, il y en a aussi des accompagnants.
  • Fonctionnel. Développé en violation des nerfs qui conduisent à différentes parties de l'estomac. Le développement de tels spasmes survient après le tabagisme et le stress, les TRI, les allergies alimentaires et l’abus d’alcool, les intoxications et la névrose, l’hypothermie et les troubles de l’alimentation.

Causes des crampes d'estomac - pourquoi des douleurs à l'estomac et des crampes apparaissent-elles?

Si vous pensez toujours que les crampes d'estomac ne sont rien et peuvent être soignées avec No-spa (ou le mantra «tout ira bien le matin»), il vous sera utile de savoir qu'elles peuvent être le symptôme d'une des maladies du tractus gastro-intestinal.

Ce qui causera beaucoup de problèmes à l'avenir, si ce n'est à temps pour faire le traitement.

Par exemple...

  • Appendicite aiguë. Parmi les signes de la période initiale - en règle générale, les spasmes dans la région épigastrique. Ensuite, ils vont sur le côté droit de l'abdomen (environ - parfois à gauche). Symptômes concomitants - violation de l'état général et vomissements, douleur aiguë.
  • Gastrite aiguë. Son développement se produit après la malnutrition. Les spasmes sont assez forts, "se pliant en deux". Peut être accompagné de vomissements ou de nausées (et, de plus, ils n'apportent pas de soulagement).
  • Colique intestinale. Ici, en plus des spasmes, il existe également des envies de déféquer. L'état général n'est pas particulièrement affecté, mais après une selle, c'est beaucoup plus facile.
  • Syndrome du côlon irritable. Et dans cette situation, les spasmes sont également localisés dans l'estomac, mais pas intenses. Signes associés: ventre gonflé, diarrhée et selles gluantes. En général, il n'y a généralement pas de violation.
  • Coliques biliaires. En règle générale, le lieu de localisation de la douleur est le bon hypochondre, mais la douleur peut également être ressentie «sous la cuillère». Le développement de la colique se produit après le "gras et le rôti". Symptômes associés: douleur à l'épaule et / ou à l'omoplate droite, fièvre, vomissements et goût amer dans la bouche, présence d'éructations "amères", etc.
  • Colite ulcéreuse non spécifique. Le site principal de la localisation de la douleur est le bas de l'abdomen, mais l'estomac présente également des spasmes. Symptômes associés: envie fréquente d'aller à la selle (environ 10 r / jour), mucus et sang dans les selles.
  • Pancréatite aiguë. Le développement survient après une violation du régime alimentaire (échec du régime alimentaire, alcool) et, par conséquent, une forte augmentation de la production de pancréas / jus et un blocage du conduit avec une pierre dans la glande. Dans ce cas, des douleurs très graves à l'estomac peuvent survenir, qui sont données à la clavicule gauche, au dos ou à l'épaule gauche, à la diarrhée, aux nausées / vomissements, à une fièvre légère.
  • Un ulcère à l'estomac. En cas d'ulcère gastroduodénal, des douleurs sont observées après des troubles de l'alimentation (remarque - aliments trop froids / trop chauds, aliments épicés et frits, etc.) - très douloureux et après un certain temps disparaissant d'eux-mêmes. Parmi les symptômes associés, on peut noter des éructations et des brûlures d'estomac «acides».
  • Empoisonnement (infection intestinale). En plus des douleurs aiguës à l’estomac (et dans d’autres régions de l’abdomen), il peut aussi y avoir des selles visqueuses et verdâtres (remarque - parfois avec des traînées de sang), un état général grave, des vomissements et de la température.

Des spasmes peuvent également apparaître dans les cas suivants:

  • Souffrir d'un événement humain stressant ou très perturbé. Si une personne est suspicieuse et émue, alors qu'elle est "sur un estomac vide", les émotions peuvent facilement réagir par des spasmes. La durée de l'attaque dans ce cas (et en l'absence de faim) - jusqu'à plusieurs heures.
  • Dernier trimestre de la grossesse. Comme vous le savez, tous les organes internes de la femme enceinte sont écrasés par l'utérus et, en plus des crampes d'estomac, des brûlures d'estomac et des flatulences peuvent également se produire après la prise d'un repas.
  • Premier trimestre de la grossesse Au cours de cette période, la douleur et les crampes peuvent entraîner une forte augmentation du taux de progestérone, ce qui a également des conséquences sur le développement de la toxicose et du stress, en plus de l’utérus et de l’estomac.

Note:

Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic! Les conséquences d'un auto-traitement inconsidéré peuvent être déplorables: pendant que vous soignez une gastrite «trouvée» en vous-même (qui vous «convient» selon les symptômes, selon des informations sur Internet) avec du jus de pomme de terre et des herbes, vous pouvez développer un véritable ulcère à l'estomac.

Par conséquent, ne détectez pas de symptômes sur Internet, ne vous soignez pas et consultez immédiatement un spécialiste. Même les maladies graves peuvent être guéries à un stade précoce.

Que faire avec les crampes dans l'estomac - actions indépendantes avec douleurs à l'estomac

Il est clair qu'aller chez le médecin dès que la douleur commence est presque impossible (à moins que la douleur soit si forte que vous deviez appeler une ambulance) - vous devez prendre rendez-vous, attendre votre tour, etc.

Que faire quand les spasmes sont présents et que le médecin est encore loin?

  • Calme-toi. Plus vous êtes nerveux, plus votre estomac vous fera mal. Ce corps est le leader parmi tous les organes qui souffrent de nos psychoses et de nos hystériques, car souvent les causes de telles douleurs sont psychosomatiques.
  • Soulage la douleur. C'est-à-dire, prenez un certain médicament contre la douleur. Par exemple, almagel, gastal, spazmalgon, etc.
  • Rétablir le niveau de liquide pour détendre les fibres musculaires qui provoquent un spasme (en passant, la valériane ordinaire aide de nombreuses personnes à éviter les spasmes). Il est préférable de boire Essentuki sans gaz ou, à défaut, avec une solution saline (1 l / l de sel ordinaire pour 1 l d’eau).
  • De toute urgence faire un régime. Pas sur le "sarrasin-kéfir" ou la pomme, mais sur un régime qui est montré aux patients souffrant de gastrite. Il est préférable de ne rien manger du tout, mais de boire du thé sucré (biscuits secs maximum). La douleur atténuée n'est pas une raison pour jeter encore une fois de la viande rôtie, du soda et une petite salade des "petits pains" de ma grand-mère: changez complètement le régime!

Diagnostic des maladies de l'estomac - quel médecin contacter?

Comprenez la cause réelle des spasmes, car vous ne voudriez pas, vous ne pouvez toujours pas sans l'aide d'un médecin professionnel. Par conséquent, rendez-vous pour une consultation avec un thérapeute, un neurologue et un gastro-entérologue.

Vous recevrez probablement le diagnostic suivant:

  • Test sanguin général.
  • La laparoscopie.
  • Procédure pour les groupes de discussion (note - et test pour Helicobacter pylori).
  • Coprogramme.
  • Recherche sur les bactéries et les matières fécales.
  • Echographie de la cavité abdominale.

Que peut prescrire un médecin contre les douleurs à l'estomac et les crampes?

Les médicaments sur ordonnance surviennent après un diagnostic complet et de haute qualité et la recherche de la cause exacte des spasmes.

Il convient de noter que, si la cause en est l'une des maladies énumérées ci-dessus, le traitement durera plusieurs mois à plusieurs années.

Habituellement, le médecin prescrit...

  • Moyens pour soulager la douleur (note - antispasmodiques).
  • Préparations pour réduire l'acidité de l'estomac / du jus.
  • Traitement complet (pour ulcères, gastrite, érosion, etc.).
  • Traitement d’éradication (lors de la détection de Helicobacter pylori).
  • Régime raide pendant au moins 2-3 mois.
  • Changer en mode sommeil / repos - pour reposer le système nerveux.

Si les spasmes se reproduisent régulièrement pendant 2 à 4 semaines, ne remettez pas la visite au médecin!

Douleurs d'estomac

Douleur à l'estomac - peut être provoquée non seulement par diverses maladies de l'estomac ou par des troubles du système nerveux autonome, mais également par d'autres facteurs non liés à des problèmes de santé, par exemple après un repas, pendant la grossesse ou avant le début de la menstruation. La douleur est souvent ressentie du côté gauche sous les côtes et derrière le sternum. Son intensité est également importante, il peut être tranchant, terne, aigu ou douloureux, ce qui peut indiquer non seulement une maladie particulière, mais également une étape de son évolution.

Si une personne détermine correctement la nature et l'emplacement de la douleur, cela aidera très bien le médecin à diagnostiquer et à prescrire le traitement le plus efficace. Souvent, une douleur à l'estomac peut réveiller une personne au milieu de la nuit - le plus souvent, cela indique la formation d'ulcères dans cet organe. En outre, très souvent, cette sensation désagréable est accompagnée de symptômes tels que constipation, diarrhée, augmentation de la taille de l'abdomen et apparition d'une odeur désagréable provenant de la bouche. Le traitement de cette sensation inconfortable consiste en un ensemble de méthodes comprenant un traitement médicamenteux et des remèdes populaires.

Étiologie

Les causes des douleurs à l'estomac sont tellement variées que seul un gastro-entérologue expérimenté sera en mesure de les identifier. De telles sensations peuvent causer non seulement des maladies de cet organe, ou des troubles d'autres organes ou systèmes humains. Par conséquent, dès les premiers symptômes, il n’est pas nécessaire de tenter d’auto-traitement à l’aide de divers médicaments, car cela ne peut parfois que compliquer la situation. Les douleurs à l'estomac peuvent être causées par:

  • tumeurs ulcéreuses dans l'estomac ou d'autres organes du tractus gastro-intestinal - à cause de cela, une douleur aiguë dans l'estomac;
  • tumeurs oncologiques;
  • évolution chronique de la gastrite, apparue pour diverses raisons, par exemple sous l’influence de micro-organismes, de stress ou de réactions allergiques;
  • des excroissances sur la membrane muqueuse, appelées polypes;
  • une large gamme d'infections virales ou bactériennes.

Le deuxième groupe de causes sont des maladies qui ne sont pas directement liées à l'estomac:

  • inflammation du pancréas. Dans ce cas, la douleur dans l'estomac augmente pendant le repas.
  • diverses pathologies de l'intestin grêle et du gros intestin, par exemple la duodénite ou la colite;
  • appendicite, dans laquelle il existe un fort syndrome de douleur dans le côté droit de l'abdomen et parfois de fortes douleurs à l'estomac. En règle générale, il ne passe que lorsque l'organe enflammé (annexe) est retiré;
  • maladies du système cardio-vasculaire apparues dans le contexte d'un apport sanguin insuffisant, ainsi que d'une rupture de l'aorte;
  • diverses intoxications du corps causées par des éléments chimiques.

Causes qui affectent l'apparition de douleurs à l'estomac chez une personne en bonne santé:

  • manger trop d'aliments gras ou de qualité médiocre. La douleur dans l'estomac après avoir mangé disparaît après un certain temps ou si une personne se drogue.
  • l'impact de situations stressantes - pour cette raison, très souvent, il y a des sentiments désagréables chez les enfants. Dans la plupart des cas, les parents ne doivent pas s’inquiéter, car la douleur vient du stress, par exemple, avant d’aller à l’école;
  • habitudes néfastes d'une personne - le tabagisme et l'alcool, deviennent souvent des facteurs de manifestation de la douleur à l'estomac;
  • réactions allergiques;
  • perturbation endocrinienne;
  • en prenant certains médicaments dont les effets secondaires perturbent le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, vous devez donc être sûr de lire les instructions avant de les prendre;
  • divers effets externes sur l'estomac - blessures ou ecchymoses;
  • surmenage ou manque de sommeil.

Dans la plupart des cas, afin d'éliminer de telles situations, il est nécessaire de prendre plusieurs mesures: rationaliser les régimes de régime alimentaire et de repos, ainsi que tirer parti des techniques de thérapie traditionnelles, mais uniquement après avoir consulté un spécialiste.

Causes de la douleur dans l'estomac après avoir mangé:

  • trop de plats que l'estomac n'est pas capable de supporter;
  • syndrome de l'estomac irritable - lorsque l'épice ou un aliment trop salé affecte l'organe;
  • hernie du diaphragme - dans laquelle une partie de l'estomac est blessée;
  • spasme de l'estomac qui le relie au duodénum;
  • tumeur maligne, surtout si elle est grande;
  • maladie de calculs biliaires;
  • intoxication par les produits rassis - des douleurs d'estomac apparaîtront dans quelques heures.

Le plus souvent, afin de soulager la douleur à l'estomac après avoir mangé, il est nécessaire de prendre des remèdes médicinaux et traditionnels, ainsi que de suivre un régime alimentaire particulier.

Nous devrions également noter pourquoi l'estomac fait mal pendant la grossesse. Certains pensent que si l’estomac fait constamment mal et tombe malade, c’est forcément les premiers signes d’une telle situation et il n’ya rien de pathologique à ce sujet. Mais ce trouble se produit dans le contexte d'un déséquilibre hormonal et, pendant la grossesse, le corps de la femme est le plus vulnérable à divers types d'infections ou d'allergies. En outre, il existe plusieurs facteurs supplémentaires:

  • la gastrite;
  • la croissance de l'utérus;
  • manque de vitamines;
  • l'influence des bactéries.

Dans tous les cas, le traitement des douleurs à l'estomac pendant la grossesse ne doit pas être effectué avec des médicaments, car ils contiennent tous des produits chimiques. Cela vaut également la peine de refuser les méthodes folkloriques. La thérapie primaire est un régime alimentaire.

Espèces

La classification de la douleur dans l'estomac, en fonction des causes de:

  • organique - se manifeste dans le contexte de maladies déjà existantes de l’estomac et des organes gastro-intestinaux;
  • fonctionnel - facteurs pour lesquels un mal de ventre est assez difficile à déterminer. La manifestation de la douleur peut contribuer à une malnutrition, des allergies, l’usage de drogues ou une intoxication. Les manifestations de ce type de spasme sont individuelles.

Selon la prévalence de l'inconfort, la douleur à l'estomac est divisée en:

  • commune - distribuée dans tout le corps, mais se rencontre dans de rares cas, principalement avec un ulcère peptique ou des troubles du système nerveux;
  • partielle - la douleur est observée dans n'importe quelle partie du corps, mais peut prendre une manifestation aiguë sous l'influence du tabac ou de certains médicaments.

Les symptômes

Le symptôme principal est bien sûr la douleur, mais, selon la cause, il peut s’accompagner de signes supplémentaires. Le degré d'expression des symptômes et, en général, leur présence dépendent de la maladie qui a provoqué la manifestation de ce symptôme, de l'incidence éventuelle de causes additionnelles sur la santé générale du patient. Ainsi, la douleur dans l'estomac peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • nausée, qui conduit souvent à des vomissements. Si l'estomac fait mal et est malade, c'est souvent le premier signe que l'appendicite a éclaté;
  • distension abdominale;
  • constipation, alternance de diarrhée ou inversement;
  • expression de douleur entre les repas ou la nuit;
  • diminution ou manque d'appétit complet;
  • perte de poids importante;
  • difficulté à avaler - ce symptôme est le plus caractéristique de l'oncologie;
  • fatigue - le symptôme principal pendant la grossesse;
  • saignements dans les vomissures ou les matières fécales;
  • sensation douloureuse au moindre contact avec l'estomac.

En outre, il est très important que l’estomac fasse mal, car avec différentes maladies, ce sentiment sera exprimé de différentes manières. Ainsi, en cas d'ulcères du tube digestif, la douleur à l'estomac est si aiguë que dans certains cas, il est impossible de la supporter. Dans la gastrite, en particulier chronique, le symptôme peut ne pas être ressenti du tout, mais chez certaines personnes, il se manifeste par des spasmes douloureux. Si une douleur aiguë apparaissant soudainement se fait sentir plus près du milieu de l'abdomen, cela peut signifier que la personne souffre de colite, de cholécystite ou de pancréatite. Un jeûne prolongé provoque une douleur lancinante à l'estomac. Dans de tels cas, si une personne mange, cette sensation disparaîtra. En cas de douleur intense et intense, vous devez fournir une assistance médicale en temps utile. Si cela n’est pas fait, la victime risque de mourir de choc.

Si les symptômes suivants apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin ou appeler une ambulance:

  • l'apparition de brûlures d'estomac et d'éructations;
  • nausée persistante;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • odeur désagréable de la bouche;
  • la propagation de la douleur à d'autres zones du corps ou du nombril;
  • fièvre
  • somnolence constante;
  • transpiration accrue;
  • faiblesse musculaire;
  • sensation de froid, même s'il fait chaud à l'intérieur ou à l'extérieur.

Ces symptômes suggèrent une éventuelle crise cardiaque, une rupture d'appendicite, une infection intestinale ou une inflammation de la vésicule biliaire.

Diagnostics

Pour que le médecin puisse poser un diagnostic précis, le patient doit l’informer de la localisation de la douleur à l’estomac, de la force avec laquelle elle se manifeste et de la date des premiers symptômes. Si une personne fournit des informations complètes, le diagnostic de la maladie principale et le traitement efficace seront considérablement accélérés.

En outre, le patient doit faire:

  • Scanner de la cavité abdominale;
  • œsophagogastroduodénoscopie - examen au cours duquel l’estomac est examiné à l’aide d’une sonde spéciale munie d’une caméra;
  • Ultrasons du tube digestif - faites-le pour détecter les tumeurs malignes et les modifications structurelles des tissus.

En outre, le patient peut surveiller de manière indépendante son état de santé. Il suffit de noter les douleurs d'estomac, l'endroit où la douleur est ressentie, après quoi elle se produit. Une fois que le médecin a déterminé pourquoi l’estomac fait mal, des thérapies individuelles, à la fois médicinales et traditionnelles, sont prescrites.

Traitement

Le traitement des maux d'estomac vise à éliminer la maladie principale. Pour ce faire, les patients se voient attribuer des moyennes individuelles, en fonction de la maladie qui a provoqué l'apparition de ce symptôme. En outre, tous les patients doivent suivre un régime spécial contre les douleurs à l'estomac. Si vous vous y tenez, il y a une forte probabilité que la personne ne ressente plus d'inconfort dans ce domaine.

Si les douleurs à l'estomac sont causées par une perturbation du tube digestif, les médecins recommandent souvent des remèdes normalisant le tonus du système digestif, tels que Trimedat. Ce médicament a un triple effet: il soulage simultanément les spasmes et la douleur, stimule le tube digestif, améliore la réponse aux stimuli alimentaires.

Le régime est interdit d'utiliser:

  • les légumes qui peuvent causer de l'amertume;
  • pâtisseries sucrées;
  • saucisses fumées;
  • sauces chaudes;
  • les cornichons;
  • oeufs sous n'importe quelle forme;
  • crème glacée et chocolat;
  • boissons gazeuses, thé et café forts;
  • fruits aigres et baies.

Régime alimentaire pour la douleur dans l'estomac implique l'utilisation de n'importe quelle quantité:

  • pain séché;
  • réduire les soupes de légumes et de porridge en purée;
  • types de viande maigres, mais uniquement sous forme bouillie;
  • produits laitiers et produits laitiers fermentés;
  • jus de fruits frais et boissons aux fruits;
  • pomme de terre, chou, betterave, carotte, tomate;
  • les pâtés;
  • miel, gelée, confiture.

Mais ce ne sont que des recommandations générales sur la nutrition, il peut être ajusté par le médecin traitant, en fonction de la maladie sous-jacente.

En outre, il est possible de traiter la douleur à l'estomac à l'aide de remèdes populaires, y compris des recettes à partir de:

  • jus de concombre;
  • infusion à base d’hypericum et d’alcool;
  • décoction de chèvrefeuille;
  • feuilles de plantain qui doivent être mâchées;
  • huile d'olive et miel;
  • mélanges de racine deviacil et de cahors;
  • teinture de jus de pomme de terre ou de chou et de miel;
  • thé à la camomille;
  • décoction de graines de lin.

Les remèdes populaires ne sont utilisés qu'après consultation d'un médecin. Si cela se fait sans rendez-vous, vous ne pourrez qu'aggraver l'évolution de la maladie sous-jacente. Il convient de rappeler que de tels fonds sont interdits aux femmes qui attendent un enfant.

"Douleur à l'estomac" est observé dans les maladies:

L'adénocarcinome de l'estomac est un processus cancéreux qui se développe dans l'épithélium glandulaire de l'estomac. Dans le groupe de risque principal, hommes et femmes du groupe d’âge des 50 à 65 ans. Selon les statistiques, chez les hommes, le cancer glandulaire gastrique est diagnostiqué trois fois plus souvent. Comme la maladie est asymptomatique au début, dans 40% des cas, le traitement commence à un stade avancé.

L’anisacidose est considérée comme une maladie relativement nouvelle de type helminthique depuis son diagnostic en 1955. La maladie peut toucher toute personne: le sexe et le groupe d'âge ne seront pas soumis à des restrictions quant à la pénétration du parasite.

Une pathologie telle que la gastrite antrale est dite dans les cas où l'inflammation de la muqueuse gastrique est provoquée par la présence d'un agent bactérien tel que Helicobacter pylori dans le corps humain. Une telle maladie de l'estomac peut rester longtemps asymptomatique. Toutefois, lorsque le processus atteint un certain stade, des symptômes de lésions inflammatoires de l'organe se produisent, ce qui cause beaucoup de problèmes à la personne, l'obligeant à consulter un médecin.

L'Achalasie du cardia de l'œsophage (cardiospasme) est la pathologie neuromusculaire de l'œsophage, ce qui conduit à ce que la nourriture s'accumule dans l'œsophage et que les parties supérieures de l'organe se dilatent. Ce processus pathologique est dû au fait que la relaxation réflexe du sphincter oesophagien inférieur est perturbée au moment de l’ingestion de nourriture. Il n'y a pas de limite d'âge ni de sexe, mais la maladie est le plus souvent diagnostiquée à un âge avancé. L’Achalasie de l’œsophage chez l’enfant peut être une pathologie congénitale.

Bezoar est un processus pathologique dans lequel une pierre se forme dans l'estomac. Dans certains cas, sa taille peut atteindre 20 cm de diamètre. L'éducation peut être unique ou multiple. Le plus dangereux est le remplissage complet de l’estomac, à la suite de quoi son fonctionnement s’arrête.

Blastocystis est une maladie parasitaire causée par la pénétration du blastocyste dans l'intestin. Après un certain temps, ces micro-organismes deviennent partie intégrante de la microflore, de sorte que les symptômes peuvent être totalement absents.

Le gonflement duodénal est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse d'un organe, à savoir sa section bulbaire. Cela est dû au fait que le contenu de l'estomac pénètre dans le bulbe de cet organe et qu'une infection à Helicobacter pylori se produit. Les principaux symptômes de la maladie sont des douleurs dans la projection de l'intestin, dont l'intensité est différente. En cas de traitement tardif de cette inflammation, des complications néfastes pour la santé humaine peuvent apparaître et ne peuvent être éliminées qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale.

La gastrite à acidité accrue est une maladie de l'estomac caractérisée par une inflammation de la muqueuse de cet organe. La pathologie est parfois aiguë, mais reste souvent une maladie chronique. Plus souvent diagnostiqué chez les personnes d'âge moyen et plus avancé.

La gastroparésie est un trouble du péristaltisme de l'estomac qui affecte négativement le travail du tube digestif. En particulier, des problèmes de passage des aliments dans l'estomac se développent en raison d'une diminution de l'activité contractile du tissu musculaire. Le taux d'incidence n'est que de 4%. Les femmes souffrent plusieurs fois plus souvent que les hommes.

L'hyperkaliémie est un trouble dans lequel la concentration de potassium dans le plasma sanguin augmente et dépasse 5 mmol / l. La maladie est due à une diminution de la production de potassium par le corps, à l’utilisation d’aliments pour humains ou de médicaments à forte teneur.

Une hernie de l'orifice oesophagien du diaphragme est une pathologie se manifestant par un déplacement anormal des organes internes situés physiologiquement sous le diaphragme (boucles intestinales, section cardiale de l'estomac, segment abdominal de l'œsophage et autres éléments). Une telle maladie en médecine est assez commune. Le risque de progression de cette pathologie augmente considérablement avec l'âge du patient. Mais il convient de noter qu’à l’heure actuelle, les statistiques médicales sont telles qu’une hernie de cette espèce est plus souvent diagnostiquée chez le beau sexe d’âge moyen.

La mort d'une partie du muscle cardiaque entraînant la formation d'une thrombose de l'artère coronaire est appelée infarctus du myocarde. Ce processus conduit au fait que la circulation sanguine de cette zone est perturbée. L'infarctus du myocarde est principalement létal, l'artère cardiaque principale étant bloquée. Si aux premiers signes ne prennent pas les mesures appropriées pour l'hospitalisation du patient, l'issue létale est garantie à 99,9%.

Le syndrome radiculaire est un complexe de symptômes apparaissant dans le processus de compression des racines spinales (c'est-à-dire des nerfs) dans les endroits où elles se ramifient à partir de la moelle épinière. Le syndrome radiculaire, dont les symptômes sont quelque peu controversés dans sa définition, est en soi un signe de nombreuses maladies différentes, pour lesquelles la rapidité de son diagnostic et la désignation d'un traitement approprié deviennent importantes.

Xanthome - Dépôt focal de cholestérol dans les tissus de certains organes internes et sur la peau. En fait, ils sont la conséquence d’une violation du métabolisme des graisses, qui se divise en deux catégories: congénitale et acquise. La principale raison de la formation d'un tel trouble est la teneur accrue en lipides dans le corps humain. En outre, un certain nombre de conditions pathologiques, en particulier le diabète sucré, peuvent provoquer une maladie.

La névrose gastrique est un processus pathologique dont le développement est facilité par une grande variété de facteurs physiologiques et psychologiques. Les raisons psychologiques comprennent les conflits internes de l'individu, les situations stressantes constantes, les traumatismes psychologiques. Une telle condition ne peut être guérie que si une approche intégrée est utilisée.

La gastrite atrophique focale est l'une des formes les plus dangereuses du processus pathologique de l'estomac, au cours duquel des processus inflammatoires se produisent dans la membrane muqueuse et le pancréas. Au cours de la maladie, le fonctionnement normal des cellules responsables de la production du suc gastrique est réduit, entraînant la mort des glandes produisant des enzymes et de l'acide chlorhydrique. Cette maladie peut se propager à la fois à une partie du corps et à tout l'estomac. La gastrite focale a tendance à toucher une ou plusieurs zones de la membrane muqueuse de l'organe. En outre, cette maladie peut provoquer une affection précancéreuse de l'estomac.

Les polypes de l'estomac - est une pathologie dans laquelle la couche muqueuse de cet organe subit la formation de tumeurs bénignes dans leur évolution. Cependant, dans certains cas, ils peuvent se transformer en oncologie.

La gastrite de reflux est un processus inflammatoire chronique qui entraîne la décharge du contenu du duodénum dans l'estomac. Le processus pathologique est causé par un dysfonctionnement du gatekeeper. En conséquence, une inflammation des parois de l'estomac se produit car elle ne peut pas faire face à l'environnement pathologiquement agressif. La maladie n'a pas de restriction d'âge ni de sexe, mais elle est rarement diagnostiquée chez les enfants.

Le syndrome de Mallory-Weiss est une maladie gastro-entérologique causée par des ruptures longitudinales de la muqueuse abdominale de l'œsophage, qui entraînent des saignements gastro-intestinaux. En raison du fait que le tableau clinique, dans ce cas, est prononcé, le diagnostic est établi à temps et le traitement possible par des méthodes conservatrices de traitement et de régime. Si le saignement est grave ou si un traitement conservateur n'est pas approprié, une intervention chirurgicale est utilisée.

Helicobacter pylori est une bactérie qui vit dans le tube digestif humain et provoque le développement de maladies dangereuses - gastrite, ulcère, hélicobactériose. Selon les statistiques, les 2/3 de la population de la planète sont porteurs de ce microorganisme. Il convient de noter qu'Helicobacter pylori est actuellement la seule bactérie qui survit facilement dans l'environnement agressif de l'estomac.

Helicobacter pylori est une maladie causée par la bactérie Helicobacter pylori (elle porte ce nom car elle s’adapte à la flore de l’estomac pylorique). Contrairement aux autres bactéries qui meurent du suc gastrique, le micro-organisme n’est pas seulement éliminé, mais provoque diverses affections de l’estomac, du duodénum et d’autres organes gastro-intestinaux.

La gastrite atrophique chronique est une maladie paresseuse au cours de laquelle la muqueuse gastrique s'amincit, ce qui réduit la quantité de suc gastrique produite en raison d'une diminution du nombre de glandes. Dans environ la moitié des cas, une telle maladie est nécessairement accompagnée d'une modification de la structure de la membrane, c'est-à-dire de sa métaplasie. Cela est dû à une diminution du nombre de cellules et de glandes normales et à la formation d'hybrides présentant une telle combinaison de signes, ce qui ne devrait normalement pas être le cas. Souvent, le remplacement des cellules gastriques intestinales. En outre, la maladie diffère en ce que, au fur et à mesure de son évolution, les organes internes du tractus gastro-intestinal situés anatomiquement à proximité sont impliqués dans le processus inflammatoire, ainsi que le fonctionnement du système circulatoire et nerveux.

La gastrite antrale érosive est un processus inflammatoire qui entraîne des modifications pathologiques dans la région antrale de l'estomac, la plus proche du duodénum. Avec un traitement commencé en temps opportun ne provoque pas de complications. Sinon, cela peut entraîner de graves complications, notamment un ulcère gastrique et des saignements internes. Ce dernier est souvent fatal. Il n'y a pas de restrictions d'âge et de sexe, mais les enfants sont rarement diagnostiqués.

La gastrite érosive est l'une des maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal, caractérisée par l'apparition d'érosions sur la muqueuse gastrique. La principale différence entre ce type de maladie et la gastrite ordinaire réside dans la présence d'un grand nombre de zones muqueuses sujettes à l'érosion, à un changement de couleur, à une rougeur sévère et à une inflammation.

Un ulcère gastrique est une maladie caractérisée par une violation de l’intérieur des tissus des parois gastriques, à la suite de quoi ils sont consommés par le suc gastrique, qui à son tour forme une lésion caractéristique, c’est-à-dire un ulcère. Un ulcère gastrique, dont les symptômes peuvent se manifester en alternant la période de leur exacerbation, est une maladie assez courante chez les adultes.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Pourquoi l'estomac fait-il mal et que faire dans ce cas?

La douleur à l'estomac est un symptôme assez fréquent indiquant la présence d'un processus pathologique dans l'estomac et les organes adjacents (œsophage, pancréas, foie et vésicule biliaire).

Ils peuvent être aigus et chroniques, d'intensité, de durée et de caractère variables. La localisation dans la région épigastrique est souvent associée à la prise de nourriture, ainsi qu’à son caractère (épicé, sucré, etc.).

Si vous voulez savoir pourquoi votre estomac fait mal, la première chose à faire est de caractériser la douleur: décrivez son intensité, son caractère et son emplacement. Cela aidera à identifier les causes plus précises des douleurs à l'estomac et à prescrire un traitement adéquat.

Causes de la douleur dans l'estomac

La douleur à l'estomac peut provoquer des maladies de l'estomac, ainsi que des pathologies d'autres organes et systèmes du corps humain. Le problème principal ici est la violation de l'organe qui a causé la douleur dans la région abdominale supérieure.

Causes de douleurs à l'estomac causées directement par sa pathologie:

  • la gastrite;
  • ulcère peptique;
  • infections virales et bactériennes;
  • troubles fonctionnels de l'estomac;
  • dommages à la muqueuse gastrique;
  • idiosyncrasie de certains aliments et allergies;
  • intoxication alimentaire;
  • stress émotionnel et physique;
  • polypes de l'estomac;
  • cancer de l'estomac.

Causes de douleurs à l'estomac causées par des lésions d'autres organes:

  • une pancréatite;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • pathologies de l'intestin grêle;
  • pathologie du gros intestin;
  • inflammation de l'appendice;
  • spasme du diaphragme.

Le diagnostic complet ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Par conséquent, si vous avez mal à l’estomac, il serait imprudent, voire dangereux, de vous diagnostiquer et de commencer à vous auto-traiter.

Nature de la douleur

Des douleurs aiguës à coups de couteau, coupants, spasmodiques et douloureuses à l'estomac apparaissent souvent lors d'exacerbations aiguës d'une duodénite chronique ou de la maladie de l'ulcère duodénal. La douleur "poignard" accompagne la perforation de l'ulcère.

La sensation de propagation dans l'épigastre (dans la région abdominale moyenne supérieure) et sa gravité surviennent lorsque la maladie est une gastrite chronique à fonction secrète réduite. En outre, une sténose pangale accompagne une sensation de propagation dans l'épigastre et une augmentation de l'intensité de cette douleur indique souvent l'apparition d'une colite, d'une pancréatite ou d'une cholécystite.

Une douleur brûlante et agaçante qui se produit lorsqu'une maladie de l'ulcère peptique ou de la gastrite indique l'apparition d'un solarium. La douleur douloureuse et sourde accompagne la gastrite chronique avec une sécrétion préservée ou un ulcère gastrique. Plus rarement, l’ulcère gastroduodénal est accompagné de douleurs aiguës et spasmodiques.

Diagnostics

Les méthodes connues pour diagnostiquer un certain nombre de maladies gastro-intestinales sont l'endoscopie et les rayons X, ainsi que l'échographie de l'estomac. Avant de s'entraîner aux ultrasons des organes digestifs, il est recommandé de suivre un régime pendant 72 heures. Tests importants et fonctionnels, étude du suc gastrique, analyse du contenu de l’estomac, analyse d’urine, fèces, sang et bile.

Gastrite: la cause la plus fréquente de douleur à l'estomac

La maladie la plus courante, accompagnée de douleurs à l'estomac, est la gastrite, elle-même divisée en deux types principaux.

  1. Bactérienne se développe en relation avec l'apparition de la bactérie Helicobacter pylari dans le corps, qui provoque une inflammation de la membrane muqueuse.
  2. Pointu Ses symptômes peuvent être dus à des lésions chimiques ou mécaniques des muqueuses et des nerfs.
  3. Atrophique. se manifeste par un grand amincissement des membranes muqueuses des parois de l'estomac.
  4. Virale. commence en raison de l'immunité affaiblie.
  5. Éosinophile. peut commencer en raison d'une réaction allergique.

Les symptômes les plus caractéristiques de la gastrite aiguë sont:

Le symptôme le plus important de la gastrite, la douleur dans le plexus solaire, a tendance à augmenter après la prise de certains types d'aliments ou de médicaments. Souvent, les douleurs à l'estomac sont aggravées entre les repas. L’adoption peu de temps avant l’attaque douloureuse de liquides agressifs, de médicaments, de nourriture est un signe de gastrite.

La forme chronique de la gastrite se produit sans manifestations notables ou des manifestations de sa gommée. Ceux-ci peuvent être: des éructations, une mauvaise haleine, une douleur à l'estomac à peine perceptible, à laquelle les patients ne font généralement pas attention, une sensation de lourdeur dans l'abdomen. Les troubles digestifs, la dégradation fréquente des selles et la constipation peuvent également être la preuve d'un processus inflammatoire de la muqueuse gastrique.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère peptique peut également provoquer des maux d'estomac. La douleur dans ce cas apparaît généralement dans la première demi-heure ou heure après avoir mangé. Au début, la douleur n'est pas très prononcée, mais dès que la nourriture commence à digérer, la douleur s'intensifie et devient insupportable. Dès que la nourriture est digérée et pénètre dans le duodénum, ​​la douleur disparaît avant le prochain repas.

Perforation de l'ulcère

La pathologie se manifeste par l'apparition d'un trou traversant les parois de l'estomac ou du duodénum, ​​par lequel le contenu de ces organes pénètre dans la cavité abdominale. La douleur à la fois vive, selon la description de "coup de poignard", provoque parfois un malaise. Les muscles abdominaux sont tendus, l’état général en souffre. La perforation se produit principalement sur le fond des ulcères de l'estomac et des intestins.

Polypes de l'estomac

La grande majorité des polypes de l'estomac, malheureusement, sont asymptomatiques. Il est extrêmement rare que les patients s'inquiètent de la douleur dans le pancréas. La douleur sourde est généralement due à l'érosion et à l'inflammation du polype. Une douleur intense peut être un signe de pincement d'un polype sur une longue jambe mobile.

De plus, des polypes importants et / ou multiples formés près du pylore peuvent interférer avec la perméabilité de la section de sortie de l'estomac. Il se manifeste par des nausées et des vomissements avec la nourriture d'hier, une satiété précoce et une odeur désagréable émanant de la bouche.

Intoxication alimentaire

Il existe un certain nombre de signes typiques d'empoisonnement:

  • température, de bas 37-37,5 à 39-40 degrés,
  • perte d'appétit, malaise,
  • selles contrariées et douleurs abdominales crampes
  • ballonnements
  • nausées et vomissements
  • sueur froide, baisse de pression.

Les caractéristiques des manifestations cliniques dépendent de nombreuses conditions - le type de microbe ou de toxine, la quantité de nourriture ingérée, l'état du corps et d'autres facteurs.

Pancréatite

Au cours de la phase aiguë de la maladie, les symptômes de la pancréatite ressemblent aux symptômes d’une intoxication grave.

Les principaux symptômes sont les suivants:

  1. La douleur C'est le symptôme le plus prononcé, la douleur avec la pancréatite est généralement très intense, persistante, la nature de la douleur est décrite par les patients comme étant coupante, sourde. En cas de soins médicaux intempestifs et de soulagement de la douleur, un patient peut ressentir un choc douloureux. Douleur localisée sous la cuillère, hypochondre, à droite ou à gauche, en fonction du site de la lésion de la glande, dans le cas où tout l'organe s'enflamme, la douleur l'entoure.
  2. Nausées, hoquet, éructations, bouche sèche.
  3. Vomissements avec la bile.
  4. Constipation ou diarrhée.
  5. Essoufflement.
  6. Haute température
  7. Augmenter ou diminuer la pression.
  8. Changer de teint. La peau du visage pâlit, puis acquiert une teinte terreuse.
  9. Ballonnements.
  10. L'apparition sur le bas du dos ou autour du nombril de taches cyanotiques.

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car l'état du patient ne cesse de se détériorer, ce qui peut même entraîner la mort.

Traitement de la douleur à l'estomac

Que faire dans ce cas? Avec la gastrite et les ulcères, accompagnés de brûlures d'estomac, éructations acides et douleurs, vous pouvez prendre les médicaments suivants:

Pour les douleurs causées par des erreurs de nutrition:

Pour les crampes d'estomac, les médicaments suivants peuvent aider:

Pour les douleurs causées par la suralimentation, en particulier dans le contexte d'une faible acidité du suc gastrique, ainsi que l'indigestion:

Avec inflammation du pancréas, de l'œsophage, avec ulcère peptique:

Rappelez-vous: si les médicaments n’ont pas eu d’effet positif et que la douleur ne s’apaise pas, contactez immédiatement un spécialiste.

Douleurs d'estomac

La douleur dans l'estomac peut être grave ou faible, en fonction de la maladie qui le provoque. Il est très important de comprendre la nature de la douleur à l'estomac, à temps pour obtenir l'aide nécessaire d'un médecin.

Si vous avez mal au ventre, il faut d’abord caractériser son intensité, sa nature et la localisation de la douleur. Cela aidera à poser le bon diagnostic et à prescrire un traitement adéquat et efficace.

La douleur à l'estomac peut être de nature différente: brûlure à l'estomac, douleur, rongement, douleur sourde et aiguë au ventre, tiraillements, crampes, coupures souvent accompagnée de spasmes de l'estomac.

La douleur à l'estomac et son lien avec l'apport alimentaire sont très importants dans le diagnostic topique du processus pathologique.

Lorsqu'un ulcère à l'estomac est souvent ressenti comme "douleur affamée", il disparaît après un repas. Des douleurs à l'estomac une heure ou deux heures après avoir mangé peuvent provoquer une contraction spasmodique de l'intestin.

La douleur à l'estomac qui vous a réveillé au milieu de la nuit mérite une attention particulière. Les douleurs nocturnes à l’estomac peuvent indiquer tout d’abord un ulcère de l’estomac. De telles douleurs à l'estomac peuvent survenir avec des troubles fonctionnels de l'estomac, notamment diverses indigestions et dyspepsie.

La douleur à l'estomac s'accompagne souvent d'autres symptômes: brûlures d'estomac, nausée, vomissements, éructations, mauvaise haleine, ballonnements, violation de la chaise - constipation ou diarrhée.

Causes de douleurs à l'estomac

Lorsque le médecin établira un diagnostic, il tentera de déterminer les causes de la douleur à l'estomac et d'établir le diagnostic correct. Les douleurs à l'estomac peuvent être associées à:

  • Mauvaise alimentation (grandes pauses dans sa réception)
  • Trop manger
  • Nourriture de qualité inférieure
  • Le stress
  • Augmentation de l'activité physique
  • Troubles gastro-intestinaux
  • Blessures internes

Si une douleur à l'estomac survient immédiatement après le repas, cela peut indiquer une gastrite chronique. Si la douleur survient immédiatement après le repas et dure une heure et demie, cela peut être le signe d'un ulcère à l'estomac. Si la douleur survient après une heure et demie - il peut s’agir d’un ulcère de l’ulcère peptique (pylore).

Si la douleur survient principalement pendant la nuit, accompagnée d'une sensation de faim, elle peut être causée par un ulcère duodénal ou un ulcère de l'estomac. Ou la cause peut être une duodénite.

Maladies causant des douleurs à l'estomac

Examinons de plus près les maladies qui peuvent causer des douleurs à l'estomac.

Gastrite

La gastrite peut être de plusieurs types, à savoir:

  • Bactérienne (due à une bactérie pathogène)
  • Stressant (à cause du stress)
  • Érosion due à l'érosion
  • Fongique (en raison de l'invasion de champignons ou de virus)
  • Atrophique (causée par une atrophie - amincissement - de la muqueuse gastrique ou une inflammation de cet organe)
  • Éosinophile (en raison d'allergies)

Qu'est-ce qui cause la gastrite?

La gastrite peut être causée par une irritation de l'alcool, des vomissements chroniques, le stress ou l'utilisation de médicaments tels que l'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires. Cela peut aussi être causé par l’une des raisons suivantes:

  1. Helicobacter pylori (H.): une bactérie qui vit dans la muqueuse gastrique. Non traitée, l'infection peut entraîner un ulcère et dans certains cas un cancer de l'estomac.
  2. Anémie gastrique: maladie dans laquelle l'estomac manque des substances naturelles nécessaires à l'absorption et à l'absorption appropriées de la vitamine B12.
  3. Reflux gastrique: flux biliaire inverse dans l'estomac à partir des voies biliaires (provoquant l'irritation qui lie le foie et la vésicule biliaire.
  4. Infections causées par des bactéries et des virus.

Si la gastrite n'est pas traitée, elle peut entraîner une perte de sang importante et augmenter le risque de cancer de l'estomac.

Quels sont les symptômes de la gastrite?

Les symptômes de la gastrite varient en fonction de l'organisme, beaucoup de personnes ne présentent aucun symptôme avant l'exacerbation de la maladie. Cependant, les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • Nausée ou indigestion récurrente
  • Des ballonnements
  • Douleur abdominale
  • Vomissements
  • Indigestion
  • Brûlure ou sensation de douleur à l'estomac entre les repas ou la nuit
  • Hoquet
  • Perte d'appétit
  • Vomissements de sang

Cancer de l'estomac

Le cancer de l'estomac commence en raison de défaillances dans la division des cellules qui constituent le tissu. Les tissus forment des organes.

En règle générale, les cellules se développent et se divisent, en formant de nouvelles, le corps en a besoin. Lorsque les cellules vieillissent, elles meurent et de nouvelles cellules prennent leur place.

Parfois, ce processus se passe mal, de nouvelles cellules se forment lorsque le corps n'en a plus besoin et les cellules anciennes ou endommagées ne meurent pas comme elles le devraient. L'accumulation de cellules supplémentaires forme souvent des polypes ou des tumeurs.

Une tumeur à l'estomac peut être bénigne (pas de cancer) et maligne (cancer). Les tumeurs bénignes ne sont pas aussi nocives que les tumeurs malignes.

Tumeurs bénignes:

  • porter rarement une menace à la vie
  • peut être enlevé et ne s'accumule généralement pas
  • ne pas pénétrer le tissu autour
  • ne pas appliquer sur d'autres parties du corps

Tumeurs malignes:

  • peut être la vie en danger
  • souvent, les cancers peuvent être supprimés, mais parfois repoussent
  • peut se développer et endommager les organes et les tissus voisins
  • peut se propager à d'autres parties du corps

Le cancer de l'estomac commence généralement son développement dans les cellules de la couche interne de l'estomac. Au fil du temps, le cancer peut envahir les couches les plus profondes de la paroi de l'estomac. Une tumeur de l'estomac peut commencer à se développer à travers la couche externe de l'estomac dans des organes voisins, tels que le foie, le pancréas, l'œsophage ou les intestins.

Les cellules cancéreuses de l'estomac peuvent se propager et se détacher de la tumeur d'origine. Ils affectent les vaisseaux sanguins ou les vaisseaux lymphatiques, qui se ramifient dans tous les tissus du corps. Les cellules cancéreuses peuvent se propager aux ganglions lymphatiques de l'abdomen. Ils peuvent également se propager à d'autres tissus et se développer, formant de nouvelles tumeurs pouvant endommager ces tissus. La propagation de ces cellules s'appelle métastase.

Symptômes du cancer de l'estomac

Un cancer gastrique précoce ne provoque souvent aucun symptôme. À mesure que les cellules cancéreuses se développent, les symptômes les plus courants sont les suivants:

Malaise ou douleur à l'estomac

  • Difficulté à avaler
  • Nausées et vomissements
  • Perte de poids
  • Sensation de plénitude ou de ballonnement, même après de petits repas
  • Vomissements de sang ou de sang dans les selles

Ces symptômes peuvent ne pas être liés au cancer. D'autres problèmes de santé, tels qu'un ulcère ou une infection, peuvent provoquer les mêmes symptômes. Toute personne ayant remarqué ces symptômes, en particulier la douleur à l'estomac, doit en informer leur médecin, car ces problèmes nécessitent un diagnostic et un traitement le plus tôt possible.

Ulcère peptique et ulcère duodénal

Un ulcère gastrique, également appelé ulcère gastrique, est localisé dans la muqueuse gastrique et provoque des douleurs abdominales. Des saignements et d'autres symptômes gastro-intestinaux sont également possibles. L'infection gastrique liée à la bactérie pylori Helicobacter (H pylori) est la cause la plus courante d'ulcère de l'estomac. Il peut se propager par de la nourriture et de l'eau contaminées. H. pylori est infecté par de nombreuses personnes à un jeune âge, mais les symptômes apparaissent souvent à l’âge adulte.

Chez certaines personnes, H. pylori peut provoquer des infections de la muqueuse gastrique, pouvant conduire à un ulcère de l'estomac. Les lésions de la muqueuse gastrique dues à l'acide gastrique augmentent la probabilité que l'infection à H. pylori puisse entraîner un ulcère gastrique. La consommation d'alcool et de tabac, ainsi que l'utilisation à long terme de médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont d'autres facteurs de risque d'ulcère gastrique. Une maladie gastrique sévère peut également être associée à l'apparition d'un ulcère à l'estomac.

Les symptômes de l'ulcère gastrique peuvent être permanents ou sporadiques, et l'évolution de la maladie n'est pas la même chez différentes personnes. Si H. pylori provoque réellement une maladie de l'estomac, les symptômes ne cesseront pas tant que l'infection n'aura pas été traitée. Certaines personnes atteintes d'ulcères d'estomac sont asymptomatiques, alors que d'autres peuvent avoir des brûlures, des nausées et des vomissements graves.

Polypes de l'estomac

Les polypes gastriques sont des excroissances anormales sur la muqueuse de l'estomac. Ils sont rares, généralement attachés au tractus gastro-intestinal supérieur. Ils sont généralement détectés lors d'une endoscopie. Une biopsie est généralement effectuée comme méthode supplémentaire d’examen. Ensuite, le médecin détermine qu’il s’agit d’un polype ou d’un adénome hyperplasique.

Les polypes hyperplasiques sont la forme la plus courante de polypes gastriques. Ils peuvent se produire individuellement ou en groupes et se trouvent le plus souvent dans la partie inférieure de l'estomac, appelée cavité gastrique. Les polypes d'estomac hyperplasiques sont des excroissances lisses et rondes sur la jambe qui se développent sur la muqueuse gastrique. Ils se développent souvent en présence d'une inflammation chronique, par exemple dans le cas d'une gastrite ou d'une infection à H. pylori. Le traitement, si nécessaire, peut inclure des médicaments pour le traitement de l'inflammation ou de l'infection; La consolation est que les polypes hyperplasiques deviennent rarement malignes.

Si vous avez des polypes d'estomac, vous pouvez éprouver:

  • Douleur abdominale ou sensibilité à la palpation de l'abdomen
  • Saignement
  • Nausées et vomissements

Les polypes gastriques se forment en réponse à une inflammation ou à d'autres lésions de la muqueuse gastrique.

Les adénomes de l'estomac peuvent être formés à partir de cellules glandulaires présentes sur la muqueuse interne de l'estomac. Ses cellules se développent à la suite d'une erreur dans l'ADN. Ces changements rendent les cellules vulnérables et peuvent devenir cancéreuses. Bien que les adénomes soient un type moins courant de polype gastrique, ils peuvent provoquer un cancer de l'estomac.