Maux d'estomac et diarrhée

Douleurs abdominales, la diarrhée peut survenir pour diverses raisons. Cela indique un dysfonctionnement de l'estomac, du système digestif. Un symptôme peut apparaître soudainement, prendre une personne par surprise. Si vous savez quoi faire avec la diarrhée, comment effectuer le traitement correctement, vous pourrez rapidement éliminer le phénomène désagréable.

Types de diarrhée, causes

Trouble de l'estomac peut être accompagné par des selles liquides, une gêne abdominale, une personne se tord le ventre. En raison de l'occurrence de la diarrhée est divisé en infectieux et non infectieux. Selon la forme de aiguë et chronique. Avant le traitement, il est nécessaire de déterminer le diagnostic, établir la cause de la diarrhée.

Pour poser un diagnostic, identifiez la source qui provoque les selles molles, il est recommandé de subir un examen médical, de faire des tests de laboratoire. KLA, analyse des selles, endoscopie, échographie, radiographie de la cavité abdominale - ces études aideront à diagnostiquer avec précision la maladie et à appliquer le traitement approprié.

Les facteurs provoquant la diarrhée peuvent:

  • Virus, agents pathogènes;
  • Allergie aux médicaments, compléments alimentaires;
  • Aliments gâtés, produits de qualité inférieure;
  • Troubles psycho-émotionnels;
  • Insuffisance hormonale pendant la grossesse;
  • Gastrite;
  • Colite ulcéreuse;
  • Appendicite (douleur aiguë dans le bas de l'abdomen);
  • Inflammation des organes abdominaux (cholécystite, pancréatite);
  • Effet secondaire sur les médicaments;
  • La diarrhée du voyageur, un dysfonctionnement de l'estomac déclenche un changement de climat, un régime alimentaire inhabituel;
  • Opérations transmises sur les organes du tube digestif.

Les causes courantes sont l'intoxication alimentaire et les infections intestinales. Chaque cas nécessite une approche individuelle du traitement. Par exemple, en cas d’empoisonnement, la diarrhée ne peut être arrêtée. Le corps à l'aide de selles liquides élimine les composés toxiques. Lorsque l'étymologie virale est recommandée, un traitement avec des antibiotiques.

Une douleur abdominale sans diarrhée indique un dysfonctionnement de l'estomac. Si l'état de santé ne s'améliore pas, les douleurs deviennent plus intenses, il est nécessaire de déterminer d'urgence la raison.

La première règle de récupération rapide consiste à rechercher la cause et à la corriger correctement.

Les symptômes

Les symptômes de la diarrhée peuvent survenir à tout moment chez les hommes, les femmes et les enfants.

Une personne souffrant de diarrhée peut se plaindre de douleurs aiguës avec contractions de l'abdomen, d'une faiblesse générale. Si la maladie progresse, les symptômes apparaissent:

  • Coupures dans l'estomac;
  • Des nausées;
  • Envies fréquentes aux toilettes;
  • Vomissements;
  • Haute température;
  • Tire le bas-ventre;
  • Sécheresse de la muqueuse buccale;
  • Somnolence, apathie;
  • Vertiges graves, etc.

En cas de diarrhée, surveillez l'état de santé du patient. Si vous soupçonnez un signe de déshydratation, il est recommandé de contacter une ambulance.

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser d'un symptôme en peu de temps, il est nécessaire de consulter un médecin. Sur la base du diagnostic, un traitement est prescrit. En règle générale, les médicaments utilisés, les méthodes traditionnelles de traitement, il est recommandé de diète pour la première fois. Chez l'adulte et chez l'enfant, la liste des drogues est différente.

Pour lutter contre les douleurs abdominales et la diarrhée, les médicaments sont utilisés:

  • Absorbants Les médicaments absorbent les substances nocives et sont excrétés naturellement par le corps. L'effet absorbant de certains types de sorbants vise exclusivement les composés toxiques. Ils ne suppriment pas les bactéries bénéfiques, ne violent pas la microflore intestinale. Charbon activé, Enterosgel, Smekta, Polysorb - les absorbants résistent aux signes d'intoxication, aident à éliminer la diarrhée, les douleurs abdominales. Il est permis d'utiliser des médicaments dans l'enfance à partir de la naissance, pendant la grossesse, l'allaitement.
  • Agents antimicrobiens. Enterofuril est un antiseptique intestinal, prescrit pour le traitement de la diarrhée chez l'adulte et l'enfant. Disponible en suspension, capsules. Admis aux nourrissons âgés de plus d'un mois, aux femmes enceintes et aux mères allaitantes. L'avantage d'utiliser le médicament en l'absence de lésion de la membrane muqueuse, le médicament ne viole pas la microflore de l'estomac.
  • Préparations de réhydratation. En cas de diarrhée, l'excès de liquide est éliminé de l'organisme, ce qui entraîne la lixiviation des micro-éléments bénéfiques, perturbe l'équilibre eau-sel et est dangereux en cas de déshydratation. Un enfant souffrant de diarrhée est susceptible de perdre rapidement du liquide. Pour compenser le liquide, il est recommandé de boire une quantité suffisante d'eau, de prendre des médicaments qui retiennent l'humidité dans le corps. C'est Regidron, Hydrovit, Humana Electrolyte. Si dans la trousse de secours il n’existe pas de tels moyens, il est possible de les remplacer par de l’eau salée ou salée.
  • Anti-inflammatoires. Si la diarrhée est de nature infectieuse, des antibiotiques sont prescrits. Les agents pathogènes peuvent transmettre des virus, des bactéries dans les intestins. Galavit - un médicament traitant de la diarrhée d'origine virale. Pour les enfants de plus de 6 ans est autorisé à demander une thérapie.
  • Probiotiques. Avec les selles liquides du corps, des nutriments sont dérivés. Microflore intestinale violée. Lors de la prise d'antibiotiques, les probiotiques sont toujours prescrits pour rétablir la digestion. Linex, Bifidumbakterin, Biogaya, Enterohermina, Bifiform, Normobact, etc.
  • Antipyrétique. Il faut abattre la température élevée accompagnée de diarrhée. Ibufen, aspirine, paracétamol doivent être pris lorsque la température augmente.
  • Moyens pour renforcer la chaise. Les médicaments qui renforcent la chaise, a le droit de prescrire seulement un docteur. Dans certains cas, cela est strictement interdit. Par exemple, en cas d'empoisonnement, d'infections intestinales. De la diarrhée, le lopéramide (Imodium) est utilisé pour contrôler les selles. Les femmes ont des contre-indications à utiliser pendant la grossesse, pendant l'allaitement.
  • Remèdes pour les ballonnements. En cas de maux d'estomac, en plus d'une douleur et d'une gêne dans l'abdomen, une personne peut remarquer des crépitements importants, des ballonnements, une flatulence accrue. Pour éliminer ces symptômes, prescrivez Espumizan.

Méthodes folkloriques

Après consultation avec un médecin, il est permis d’essayer les méthodes traditionnelles de traitement des selles molles. La liste des moyens d'aider à faire face à un symptôme à la maison:

  • Fig. La bouillie de riz sur l'eau ou la décoction est utilisée pour éliminer la diarrhée chez les adultes et les enfants. Les enfants préparent de l'eau de riz. Moyens donner à boire avant les repas. Le troisième jour, la diarrhée passe.
  • Amidon Si l'estomac est tordu, vous pouvez préparer un bouillon de pommes de terre. Cuire quelques pommes de terre moyennes. Le bouillon après la cuisson contient de l'amidon. Bouillon pris pendant la journée, 100 ml. La deuxième façon: diluer une cuillère à café d'amidon dans un verre d'eau, boire avant les repas.
  • Grenade En médecine traditionnelle, les pelures de grenade sont utilisées pour traiter la diarrhée. Épluchez les fruits, retirez le film blanc des croûtes, séchez un peu. Cuit à la vapeur dans un thermos pendant plusieurs heures. Souche de bouillon. Prendre avant les repas.
  • Le thé Le thé fort est utilisé dans le traitement de l'indigestion. Préparez 2 cuillerées à thé par tasse d'eau bouillante, buvez trois fois par jour.

Si la diarrhée est sans fièvre, l'estomac s'empare périodiquement, la décoction de plantes médicinales aidera à faire face au symptôme. Les méthodes folkloriques sont efficaces lorsqu'elles sont utilisées correctement. Les ingrédients naturels sont inoffensifs pour la santé.

Régime de la diarrhée

Tableau nutritionnel et nutritionnel approprié - une condition préalable au rétablissement rapide du patient après une diarrhée. Si vous avez mal au ventre, il est recommandé de ne pas manger le premier jour afin de ne pas surcharger l'estomac. Ensuite, mangez de petites portions, 5 à 6 fois par jour.

Il est permis d'inclure dans le menu: bouillie sur l'eau, bouillons maigres, soupes de légumes, galettes cuites à la vapeur, craquelins, compotes de fruits secs, tisane.

Au fur et à mesure que l'état du patient s'améliore, de nouveaux produits sont ajoutés au menu.

Il est interdit d'utiliser pendant la diarrhée:

  • Eau gazeuse;
  • Boissons alcoolisées;
  • Pois, haricots, lentilles;
  • Produits laitiers;
  • Fruits, légumes;
  • Produits de boulangerie;
  • Boissons au café.

Si vous suivez le bon régime, l’estomac guérira de la diarrhée en peu de temps.

Quoi ne pas faire avec la diarrhée

Chaque personne a eu la diarrhée. Les enfants et les adultes sont sujets à une indigestion causée par certains facteurs. Beaucoup ne font pas très attention aux selles liquides. Mais la diarrhée peut être le signe de graves problèmes de santé. En cas de diarrhée, ne pas:

  • Indépendamment, commencer le traitement, en particulier avec des médicaments, s’il ya un cas d’empoisonnement, une infection.
  • Appliquez une serviette chaude ou un coussin chauffant sur le ventre. On pense que la chaleur contribue à la réduction des coupures dans l'abdomen et à la réduction des douleurs crampes. Sans connaître la cause exacte de la diarrhée, il est facile d’aggraver la situation.
  • Mangez des aliments qui ont un effet laxatif sur l'estomac.
  • Ne pas manger de nourriture qui irrite les intestins.

Lorsque l'état du patient se détériore, il est recommandé d'appeler un médecin.

Prévention

Il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter. Quelques conseils pour prévenir la diarrhée:

  • Suivez les règles d'hygiène personnelle, lavez-vous les mains avant de manger.
  • Lavez bien les légumes et les fruits.
  • Évitez le contact avec des personnes malades. Si un membre de la famille est malade, préparez un plat séparé.
  • Passez plus de temps à l'air frais.
  • Toujours adhérer à une nutrition adéquate.
  • Gardez un style de vie actif.

Lorsque les premiers symptômes ne laissent pas spontanément tomber la maladie, consultez un médecin. Cela aidera à réduire le temps de traitement et à rétablir la santé.

Douleur abdominale et diarrhée: que faire?

Beaucoup de gens sont très frivoles au sujet de la gêne abdominale, les ignorant complètement ou se guérissant d'eux-mêmes. C'est absolument impossible, car même une légère douleur peut être la manifestation d'une terrible maladie. Il vaut mieux parler des causes des spasmes utérins et de la façon de s'en débarrasser.

Pourquoi l'estomac fait-il mal?

Périodiquement, les personnes peuvent ressentir un inconfort qui ne met pas leur vie en danger. Le fait de manger des aliments trop salés, froids, surchauffés, des aliments gras contenant beaucoup de cholestérol peut causer des maux d'estomac. Les spasmes peuvent manifester une intolérance à certains aliments. Ces phénomènes ne sont pas préoccupants. Causes de douleurs abdominales dangereuses pour le corps:

  • problèmes de circulation;
  • maladies infectieuses;
  • problèmes du tube digestif;
  • un certain nombre de maladies de la colonne vertébrale, du système nerveux;
  • toxicitéinfection et intoxication;
  • oncologie

Couper dans le ventre

Parfois, de telles douleurs, accompagnées de diarrhée, provoquent une déshydratation brusque du corps et une aggravation générale de l'état du malade, raison pour laquelle il est conduit à l'hôpital. Si une personne se coupe l'estomac et même un désordre, cela signifie:

  1. Toxicité alimentaire. Les symptômes apparaissent et s'aggravent rapidement. Caractérisé par des vomissements persistants, à très haute température.
  2. Infection par des parasites. Dans certains types d'invasion dans les selles, il y aura des impuretés du sang.
  3. Salmonellose. Les symptômes incluent des nausées sévères et des vomissements persistants. La maladie commence soudainement et se développe rapidement.
  4. Acclimatation. Il y a des selles molles (jusqu'à 15 fois par jour) et des crampes.
  5. Dysenterie. Des caillots de sang et de mucus apparaissent dans les selles et les selles jusqu'à 18 fois par jour. La température monte beaucoup.
  6. Colite
  7. Fièvre typhoïde. Crampes abdominales et diarrhée avec malaise général. Le patient est pâle et présente une éruption cutanée sur le ventre.
  8. Entérite.
  9. Réactions à l'utilisation d'antibiotiques et d'autres pilules. Lorsque certains médicaments sont utilisés, les selles deviennent abondantes et liquides.
  10. Intoxication alcoolique.
  11. Appendicite. La douleur augmente progressivement, elle est localisée en dessous.
  12. Cholécystite. Spasmes sévères dans l'hypochondre droit. La peau humaine acquiert une teinte jaune.
  13. Pancréatite Douleurs dans le haut de l'abdomen, dans le dos.
  14. Grossesse extra-utérine ou inflammation des appendices.
  15. Grippe intestinale. La maladie commence brusquement. Il se caractérise par des douleurs musculaires, une faiblesse, un pouls rapide. Les signes supplémentaires peuvent être un nez qui coule, la peur de la lumière.

Douleur aiguë

Son origine est clairement définie, c'est-à-dire qu'une personne pointe immédiatement la zone du corps qui lui donne le plus de souffrances. Quelles sont les causes de la douleur abdominale aiguë:

  • dommages graves aux organes internes;
  • toxicitéinfections;
  • infections intestinales aiguës;
  • maladies de la poitrine, des reins, des organes génitaux.

L'abdomen aigu est une affection résultant de maladies nécessitant une aide urgente des médecins:

  • une appendicite;
  • rupture de la trompe de Fallope, torsion des jambes du kyste chez la femme;
  • cholécystite;
  • incision de la hernie;
  • une pancréatite;
  • perforation des ulcères gastriques;
  • ruptures du péritoine à la suite d'une blessure;
  • thrombose des vaisseaux intestinaux, obstruction aiguë.

Coupures dans l'estomac

Souvent accompagnée d'un manque d'appétit et de nausée. La diarrhée et la douleur à l'estomac signalent, dans la plupart des cas, les ulcères aigus ou la gastrite. La gêne se produit au sommet et au milieu de l'abdomen. La douleur peut être un stress psychologique. Des coliques dans l'estomac peuvent être un signe d'oncologie ou de polypes - des grappes de cellules situées sur les parois internes d'un organe.

Douleur intense

Un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste. Toutefois, il existe un certain nombre de maladies pour lesquelles ces symptômes sont plus caractéristiques. Les douleurs abdominales sévères et la diarrhée sont notées avec:

  1. Appendicite.
  2. Infections intestinales. Fortes crampes. La température corporelle augmente, il y a une faiblesse générale, des vertiges.
  3. Ulcère gastrique ou duodénal. En règle générale, un inconfort grave commence après avoir mangé.
  4. La maladie de Crohn. Le processus inflammatoire de l'intestin grêle, puis roulant sur le reste des sites. Un symptôme supplémentaire est la formation accrue de gaz. Lorsque la maladie progresse, la personne va constamment à la selle (jusqu'à 30 fois par jour).
  5. Poison alimentaire. Après que quelque chose de mauvais soit entré dans le corps, la condition empire après deux à trois heures. Peut vomir, vomir ouvert (abondant).

Douleur à gauche du nombril

Dans cette région, il existe de nombreux organes dont les pathologies peuvent conduire à des spasmes. La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril commence par:

  1. Tumeur maligne des parties de l'intestin situées à gauche.
  2. Étirement ou rupture de l'aorte abdominale. Accompagné de crampes abdominales, dans le dos.
  3. Diverticulite. La maladie est typique des personnes en âge de prendre leur retraite.
  4. Obstruction intestinale.
  5. La maladie de Crohn.
  6. Grossesse extra-utérine dans le tube gauche, kystes, rupture ovarienne, endométriose.
  7. Inversion du côlon sigmoïde.
  8. Constipation
  9. Hernie. Si la pathologie est formée à gauche, un renflement apparaîtra dans cette zone, il y aura une sensation de brûlure.
  10. Maladies de l'estomac: gastrite, pylorospasme, ulcères, gastroduodénite.
  11. Pancréatite
  12. Maladies de la rate.
  13. Colite ulcéreuse, pseudomembranaire ou ischémique.

Fait mal au-dessous du nombril

En règle générale, le symptôme informe sur les affections du colon ou les pathologies des organes génitaux féminins. Une douleur sous le nombril est susceptible de:

  • condition intestinale ischémique;
  • l'endométriose;
  • athérosclérose des vaisseaux intestinaux (accompagnée de constipation atonique);
  • la cystite;
  • syndrome du côlon irritable;
  • oncologie génitale;
  • anévrisme de l'aorte abdominale;
  • fibrome utérin.

Maux d'estomac et diarrhée

La liste des maladies pour lesquelles ce symptôme est particulier est très longue. Une personne a souvent des maux d'estomac et une diarrhée avec des problèmes avec les organes du système digestif. Tous les types de gastrite et d'ulcères peuvent être à l'origine de ce phénomène. En présence de spasmes gastriques, il est impératif que vous subissiez un examen afin d'éliminer l'oncologie. Parfois, une douleur sourde survient après avoir trop mangé ou, au contraire, un jeûne excessivement long. Peut avoir une origine stressante, bien que rarement.

Fait mal autour du nombril

La cause de ce phénomène est difficile à déterminer. Parmi les options possibles pour expliquer pourquoi une personne a mal au nombril, les suivantes peuvent être soulignées:

  • entérite, en particulier lors d'exacerbations;
  • ischémie intestinale;
  • une appendicite;
  • entérocolite;
  • migraine abdominale (le plus souvent chez les adolescents);
  • cancer de l'intestin grêle;
  • hernie ombilicale;
  • diverticulite;
  • torsion de l'intestin grêle;
  • gastro-entérite virale.

Maux d'estomac et diarrhée

Dans la plupart des cas, ces symptômes parlent d’empoisonnement alimentaire ou chimique. En règle générale, une personne n'a pas seulement le bas-ventre et la diarrhée, mais aussi une température élevée, des vomissements et de la transpiration. Si le soulagement ne survient pas au cours de la journée, il est impératif de voir le médecin. Autres causes (moins courantes) de diarrhée et de douleurs abdominales ci-dessous:

Fièvre, diarrhée et douleurs abdominales

Une sensibilité abdominale peut survenir pour plusieurs raisons. Mais pour certaines maladies, il existe une triade de symptômes: fièvre, diarrhée et douleurs abdominales.

De nombreuses personnes gèrent seules la pathologie, mais il existe des cas où des soins médicaux sont tout simplement nécessaires, au cours desquels la maladie est correctement diagnostiquée et le traitement prescrit. Après tout, si vous effectuez le mauvais traitement, vous pouvez bien nuire à votre corps.

Causes des symptômes désagréables

Lorsque l'estomac fait mal, que la diarrhée et la température corporelle augmentent, vous pouvez suspecter certaines maladies présentant des symptômes similaires:

  • maladies chirurgicales (appendicite, pancréatite, cholécystite, ulcère gastrique et 12 ulcère duodénal, et autres);
  • lésions infectieuses du tube digestif (intoxication alimentaire, colite et entérite, dysenterie, salmonellose, etc.);
  • maladies non transmissibles (infarctus du myocarde abdominal).

Maladies chirurgicales

Les principales pathologies nécessitant une intervention chirurgicale et leurs symptômes sont les suivantes.

Appendicite

Inflammation du processus du caecum. Les raisons pour lesquelles le processus inflammatoire commence sont nombreuses: un blocage de la lumière de l'appendice (calculs, vers, tumeurs, etc.), une violation de la microcirculation du sang dans le corps.

Aussi, mauvaise alimentation (manger des aliments, ce qui ralentit la motilité intestinale, ce qui entraîne la stagnation des selles dans l'intestin), les allergies, une tendance à la constipation. La symptomatologie de l'appendicite est la même dans 95% des cas: douleurs abdominales basses, surtout du côté droit, nausées, vomissements, diarrhée. La température dans le même temps peut atteindre 38 degrés ou ne pas augmenter du tout.

Pancréatite

Maladie inflammatoire du pancréas. Les causes de l'inflammation des glandes endocrines sont nombreuses: abus d'alcool, aliments gras, fumés, aliments frits, maladies de l'estomac et duodénum 12, maladie des calculs biliaires.

Les maladies infectieuses transférées, la prise de certains médicaments (antibiotiques, glucocorticoïdes), les blessures abdominales et les allergies peuvent également déclencher le processus inflammatoire.

Le tableau clinique est exprimé:

  • douleur encerclante grave;
  • nausées et vomissements sans soulagement;
  • une légère augmentation de la température corporelle chez les adultes et au-dessus de 38 degrés chez les enfants.

La diarrhée peut être remplacée par la constipation, il y a une forte faiblesse, fatigue, ballonnements. Le traitement de la pancréatite est effectué sous la stricte surveillance d'un médecin de l'hôpital. Le régime, les anti-inflammatoires et les antispasmodiques sont une condition importante pour la récupération.

Cholécystite

Inflammation de la vésicule biliaire. L’apparition de la cholécystite est provoquée par les facteurs suivants: présence de calculs dans les voies biliaires, invasion helminthique, agents infectieux (staphylocoque, Escherichia coli et autres), acidité réduite du suc gastrique, dyskinésie biliaire, malnutrition (manger un repas sec, manger longtemps), obésité, tendance à supporter, trouble de la circulation sanguine de la vésicule biliaire, traumatisme abdominal.

La cholécystite commence à apparaître après un certain choc et présente certains symptômes: douleur aiguë au haut de l'abdomen, le plus souvent à droite, nausée et envie de vomir, sensation d'amertume dans la bouche, augmentation de la température corporelle, en cas de complications - jaunissement de la peau, des muqueuses et des sclérotiques.. Il est nécessaire de traiter la cholécystite à l'hôpital.

Ulcère peptique et 12 ulcère duodénal

Un groupe de maladies caractérisées par des lésions des membranes muqueuses du système digestif avec la formation de l'érosion. La principale cause de la maladie est la reproduction active de Helicobacter pylori.

Il existe de nombreux facteurs provocants: augmentation de l'acidité de l'estomac et des intestins, stress constant, diminution de l'immunité, régime alimentaire malsain, mauvaises habitudes. Au début, la membrane muqueuse de l’estomac et du duodénum 12 enflait et devenait enflammée si des plaies n'apparaissaient pas à temps pour un traitement.

Le tableau clinique est très similaire à celui de la gastrite: les patients se plaignent de douleurs à l'estomac, de brûlures d'estomac, d'éructations acides, de nausées. La température corporelle n'augmente pas plus de 37,5 degrés. Mais il y a des cas où un ulcère peptique se produit sans fièvre. Au fil du temps, il existe des problèmes d'appétit, les patients maigrissent beaucoup et ont peur de manger.

Souvent, vous pouvez observer une constipation persistant de plusieurs jours à 4-6 jours. Le traitement peut être effectué en ambulatoire et à l'hôpital, en fonction de la gravité de la maladie. Si aucun traitement n'est administré, les vomissements peuvent commencer par un mélange de sang indiquant un saignement gastrique.

Lésions infectieuses du tube digestif

Intoxication alimentaire - ensemble de symptômes de troubles digestifs (nausées et vomissements, diarrhée, température corporelle élevée), qui peuvent être combinés à d'autres symptômes désagréables. Le plus souvent, la maladie peut être diagnostiquée chez un enfant, car le système immunitaire n'est pas complètement formé.

Les causes de la maladie sont associées à l’utilisation d’aliments et d’eau de mauvaise qualité, de plantes toxiques, de champignons non comestibles, de produits chimiques (sels de métaux lourds, colorants, toxines, etc.). L’intoxication alimentaire, selon la gravité, peut commencer de différentes manières: de l’élévation de la température à 37 degrés et jusqu’à 40.

Il existe un malaise, une faiblesse générale, des selles bouleversées sous la forme d'actes fréquents de défécation, de fortes douleurs au niveau des crampes d'estomac, des nausées et des fourmillements, des vomissements, une baisse de la pression artérielle et une sueur glacée et collante.

Dans les cas graves, des symptômes non liés au tube digestif peuvent apparaître: réduction de la vision et de l'audition, maux de tête et douleurs musculaires, crampes et autres. Le traitement nécessite une hospitalisation d'urgence. Dans de tels cas, il est nécessaire de faire un traitement de déshydratation.

Colite (entérocolite)

Maladie inflammatoire caractérisée par des lésions de la membrane muqueuse du petit ou du gros intestin. La maladie peut être à la fois infectieuse et non infectieuse. Le plus souvent, la maladie est associée à une gastrite aiguë, des allergies. Les raisons pour lesquelles il y a un processus inflammatoire, beaucoup.

Le plus souvent, il apparaît à la suite d'une infection muqueuse accompagnée d'une infection, de vers, de poison ou de produits chimiques caustiques. Mais il y a d'autres facteurs qui contribuent au développement de la maladie: malnutrition, constipation prolongée et fréquente, maladies primaires entraînant une colite.

Les symptômes des lésions de la muqueuse intestinale commencent par des douleurs abdominales au niveau du nombril, des selles bouleversées (la diarrhée est remplacée par la constipation), une génération accrue de gaz et des ballonnements, une perte de poids. Il peut y avoir un mélange de mucus et de sang dans les matières fécales, indiquant une forte inflammation et une violation de l'intégrité de la membrane muqueuse.

La shigellose

Maladie infectieuse causée par une bactérie Shigella. Un autre nom pour la pathologie est la dysenterie bactérienne. Sur la base des observations d'experts, il a été conclu que l'incidence de la maladie parmi les personnes vivant dans les grandes villes est plus. Cela est dû au fait que dans la ville, la densité de population est beaucoup plus élevée.

Les personnes dont le niveau de vie est bas et qui n’ont pas accès à de l’eau salubre ni à la possibilité de manger des aliments de qualité sont également plus exposées aux infections. La shigella pénètre dans le corps par la nourriture, l’eau ou par contact.

La dysenterie bactérienne débute de façon aiguë: nausées et vomissements, douleurs abdominales crampes, envie de déféquer, tenesmes après avoir vidé les intestins, diarrhée aqueuse avec des traînées de mucus ou de sang, le nombre de selles atteint 10 fois ou plus en 24 heures, au cours desquelles Cala est comparée à cracher.

En raison de cette condition, les patients présentent une faiblesse générale, un malaise, une peau sèche et des muqueuses résultant d'une déshydratation. La température corporelle est élevée et peut atteindre 39 degrés, il y a un mal de tête sévère et des frissons. Le traitement de la maladie est effectué avec des médicaments antibactériens sous la supervision d'un médecin.

Salmonellose

Maladie intestinale aiguë causée par une bactérie du genre Salmonella. Les sources d'infection peuvent être des porteurs ou des personnes malades, des animaux infectés (volaille, bétail, chats, chiens, etc.), de l'eau sale, des aliments contaminés. Il convient de noter que la congélation n’affecte pas la virulence des bactéries.

La salmonellose peut commencer à apparaître quelques heures après l’entrée de la bactérie dans le corps. De toutes les formes, la forme gastroentérique de la maladie est la plus commune. Cela se manifeste:

  • sous forme de forte hausse de température et de signes d'intoxication (maux de tête, indisposition, faiblesse générale, courbatures);
  • douleur abdominale paroxystique apparaît;
  • diarrhée avec des matières fécales molles et offensantes vertes.

Les nausées et les vomissements peuvent survenir plus de 5 à 7 fois par jour, en fonction de la gravité de la maladie. Le traitement de la salmonellose n’est possible que s’il est hospitalisé.

Mesures diagnostiques pour la douleur abdominale

En cas de douleur abdominale, de température et de diarrhée, il est nécessaire de traiter et de diagnostiquer simultanément. La cause de la douleur est déterminée sur la base de l'anamnèse, de l'examen d'un spécialiste, de la conclusion du laboratoire et d'autres mesures de diagnostic.

Lors de la collecte des informations, une attention particulière est accordée aux points suivants: lors de l'apparition d'une douleur aiguë ou chronique, soudainement ou progressivement, la durée de la douleur, l'emplacement, la nature et l'emplacement de la douleur, source de soulagement et de symptômes concomitants, ont commencé soudainement ou progressivement.

Ne négligez pas la recherche physique. Les procédures les plus courantes sont la palpation de différentes zones de l'abdomen avec détermination de la motilité intestinale, degré de tension de la paroi abdominale. Le pouls et la tension artérielle sont déterminés chez chaque patient, quel que soit son état de santé.

L'une des principales mesures de diagnostic est le diagnostic de laboratoire (analyse de sang clinique, enzymes pancréatiques, biochimie, analyse d'urine, coprogramme). Des taux élevés de leucocytes dans le sang indiqueront la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Les niveaux d'amylase et de lipase suggèrent un dysfonctionnement du pancréas. En cas de diarrhée, le contenu en leucocytes indique une inflammation de l'intestin.

Prévention

Tout le monde sait qu'il est beaucoup plus facile de prévenir une maladie que de la traiter plus tard. C’est pourquoi les règles ont été élaborées, dont le respect réduira considérablement le risque de pathologie des organes de l’appareil digestif.

  • Une bonne nutrition devrait être une priorité (rejet des aliments frits, fumés, épicés et rapides);
  • Mode de vie actif;
  • Refus de mauvaises habitudes (alcoolisme et tabagisme);
  • Hygiène personnelle;
  • Évitez tout contact étroit avec des personnes malades. Si cela n’est pas possible, il est recommandé de se conformer au paragraphe 4;
  • Surveiller de près la durée de conservation et la qualité des produits consommés;
  • Ventilez la pièce et effectuez un nettoyage humide avec des détergents et des détergents;
  • Vérifiez la santé d'au moins 1 fois par an avec un spécialiste.

Si la maladie est malgré tout survenue, il est nécessaire de respecter toutes les prescriptions de votre médecin. Cela vous permettra de vous améliorer le plus rapidement possible et de revenir rapidement à une vie bien remplie.

Comment se débarrasser de la diarrhée et des douleurs abdominales?

Beaucoup de gens n'ont tout simplement pas assez de temps pour un repas complet. Les aliments achetés dans la rue peuvent causer des troubles digestifs. Que faire si l'estomac fait mal et que la diarrhée ne s'est pas arrêtée pendant plusieurs jours?

Causes de la diarrhée et des douleurs abdominales

  1. Lorsque des bactéries nocives pénètrent dans le système digestif d'une personne, la diarrhée commence. Les troubles digestifs sont accompagnés d'une forte coupure. La diarrhée et les douleurs abdominales sont un symptôme de la dysenterie. La température du patient augmente et la peau devient pâle.
  2. Maux d'estomac et diarrhée après avoir consommé des produits périmés.
  3. L'empoisonnement chimique est une autre cause de diarrhée. Le patient a une douleur aiguë, il y a une transpiration et une salivation accrue. Buvez le plus de liquide possible avant l'arrivée de l'ambulance.
  4. Un trouble d'indigestion indique qu'une personne a une colite ou une entérite. Une caractéristique de cette maladie est une inflammation des membranes muqueuses du système digestif. La personne devient irritable. C'est perdre du poids en raison d'une violation de l'absorption des nutriments dans les intestins.
  5. Une douleur aiguë sur le côté droit indique le développement d'une appendicite. Dans ce cas, vous devez immédiatement livrer la personne à l'hôpital.
  6. L'ulcère peptique peut provoquer une indigestion. La douleur apparaît immédiatement après avoir mangé.
  7. La dysbactériose peut être la cause de la diarrhée. De la mousse et du mucus apparaissent dans les selles d'un malade. Le patient se plaint de ballonnements. Les excréments dégagent une odeur acidulée caractéristique.

Que faire si le bas-ventre fait mal?

Pour déterminer la cause de la pathologie peut être basée sur la localisation de la douleur. La douleur abdominale indique plusieurs maladies:

  1. Le patient a une crise d'appendicite. L'inflammation du caecum conduit à la fièvre. Il est interdit au patient de faire des mouvements brusques. Pour soulager la douleur, il est recommandé de prendre un médicament anesthésique en comprimé.
  2. Blesser l'estomac et la diarrhée - signes indiquant le développement de l'ulcère peptique. Une douleur aiguë dans le bas-ventre apparaît immédiatement après la consommation d'aliments acides. Le patient devra abandonner les plats épicés. Les attaques de l'ulcère peptique peuvent entraîner une diarrhée intense.
  3. Les selles molles apparaissent en raison de maladies intestinales. Le patient ressent des crampes dans l'estomac. Les selles liquides commencent et la température augmente. Les aliments épicés et fumés peuvent causer une douleur intense. Doit suivre un régime. Avant le traitement, il est nécessaire de consulter un médecin.

Types de douleurs abdominales avec diarrhée

Coupes nettes

La diarrhée et les douleurs abdominales indiquent qu'une personne a une appendicite. Le patient a besoin de l'aide d'un chirurgien. Au même moment, la température augmente et les selles liquides apparaissent.

Douleur névrotique

Un stress important peut perturber le travail du système digestif. Vous devez consulter un neurologue et consulter un psychologue.

Une douleur pressante peut être associée à une alimentation trop froide. L'alternance de plats chauds et froids est particulièrement dangereuse. Chez l'homme, une irritation de la paroi intestinale se produit et une diarrhée commence.

Les spasmes

Des attaques de douleur abdominale sont observées chez des patients atteints du syndrome du côlon irritable. Chez l'homme, l'estomac est gonflé par les gaz qui se forment dans les intestins. La gêne est intermittente. Une douleur abdominale convulsive apparaît chez les amateurs de nourriture sucrée et grasse.

Il a un effet irritant sur la vésicule biliaire, l'obligeant à travailler avec une charge accrue. Des coupures dans l'abdomen peuvent survenir après la consommation de bacon ou de gâteau gras. Pour vous débarrasser de la douleur à l'estomac et de la diarrhée, vous devez modifier votre régime alimentaire.

Douleur abdominale et diarrhée dues à des allergies

De nombreuses personnes souffrent d'intolérance au lactose. Dans leur corps, il n'y a pas assez d'enzymes pour leur absorption complète. Après avoir mangé des aliments contenant du lactose, il se produit une diarrhée.

Les gens ont donc besoin de toute leur vie pour suivre un régime sans lactose.

Le gluten fait partie des céréales. Cependant, le corps de certains patients ne peut tout simplement pas absorber cette substance. Pour ces personnes, les fabricants ont augmenté la production de produits sans gluten.

Pourquoi la diarrhée survient-elle chez les nourrissons?

Les troubles digestifs peuvent être un signe de dysbiose. Le bébé a mal à l'abdomen après l'introduction d'aliments complémentaires. Les artificiels sont à risque car ils dépendent complètement de la qualité du mélange.

L'apparition de diarrhée peut être causée par une intolérance à certains composants des aliments. Il y a des enfants qui ne tolèrent pas le gluten ou le lactose.

Une augmentation des selles se produit chez les enfants pendant la poussée dentaire.

Quelles actions peuvent faire mal avec une douleur abdominale

  1. Lorsque la douleur dans l'abdomen ne peut pas prendre leurs propres médicaments.
  2. Ne tardez pas à appeler un médecin si l'état s'aggrave.
  3. Ne pas appliquer de coussin chauffant sur le point sensible. Cela ne fera qu'augmenter la douleur.

Régime alimentaire pour douleurs abdominales

Au premier signe d'une maladie, il est nécessaire d'abandonner les produits suivants:

  1. Éliminez les aliments sucrés de votre régime alimentaire. Ils contiennent une grande quantité de sucre. Lors de la digestion de ces aliments, la fermentation commence dans les intestins. Une diarrhée affaiblie rendra plus difficile la lutte contre l'infection.
  2. La liste des aliments interdits comprend les cornichons, la marinade et les viandes fumées. Ils irritent les muqueuses, aggravant l'état du patient.
  3. Les fruits et légumes frais contiennent beaucoup de fibres, ce qui stimule le péristaltisme intestinal. Après avoir consommé de tels produits, les patients voient leurs selles augmenter.
  4. La fermentation a lieu après la consommation de produits laitiers et de jus de fruits.
  5. La viande grasse complique le travail du système digestif. Il est digéré pendant longtemps dans le système digestif. Dans le même temps, des processus stagnants perturbent les intestins.

Le menu d'une personne souffrant de douleur abdominale et de diarrhée doit être présent:

  1. Les biscottes contribuent au renforcement de la chaire. Le produit aide à faire face à la diarrhée liquide.
  2. Avec l'amélioration du menu, vous pouvez diversifier les œufs à la coque et les poissons. Autorisé à manger de la viande faible en gras. Cela peut être du boeuf ou du poulet.
  3. Pour prévenir la déshydratation, vous devez boire au moins 3 litres par jour.

Traitement

Pour éliminer l'intoxication, il est nécessaire de prendre des adsorbants (Enterosgel, Smekta).

Avec la diarrhée aqueuse, le patient perd beaucoup de liquide. Pour lutter contre la déshydratation, des solutions de sel prêtes à l'emploi sont utilisées. Ils peuvent être achetés dans toutes les pharmacies (Regidron, Hydrolit).

Pour arrêter les diarrhées non infectieuses, le médecin vous prescrit des antidiabars (lopéramide, imodium).

Les douleurs abdominales peuvent être associées à une production insuffisante d’enzymes. Le manque d'enzymes perturbe le processus de digestion. Le patient souffre de gaz excessif et de douleurs abdominales. Vous pouvez éliminer la maladie à l'aide de médicaments tels que Mezim, Espumizan.

Le traitement de la dysbactériose consiste à prendre des préparations probiotiques (Bifidumbacterin, Linex). L'inflammation de la muqueuse gastrique avec gastrite peut être guérie avec Maalox.

Le traitement des douleurs abdominales et de la diarrhée ne se limite pas à la prise de médicaments. Vous devez suivre un régime pour éviter l'exacerbation de la maladie. Les viandes grasses, les aliments frits et les cornichons qui irritent les muqueuses devront être abandonnés pendant longtemps.

Méthodes folkloriques

Pour vous débarrasser des symptômes de la diarrhée, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle:

L’infusion de graines de lin est considérée comme un puissant adsorbant. Il aide à nettoyer le corps des toxines. Mettre au pouvoir de l'art. cuillère de graines et remplissez-les avec un verre d'eau bouillante. Le remède doit être perfusé pendant une heure. Prenez l'infusion de graines de lin à 200 ml 3 fois par jour.

  • Vous pouvez faire face à une diarrhée intense avec des craquelins au seigle. Couvrir le seigle avec de l'eau tiède et attendre 15 minutes. La perfusion obtenue doit boire 100 ml en 2 heures. La diarrhée et la douleur doivent disparaître dans les 24 heures.
  • L'écorce de chêne hachée contient une grande quantité de tanins. Cela aide à renforcer les selles molles. En cas de douleurs abdominales aiguës, la solution de chêne doit être prise dans 30 ml 3 fois par jour jusqu'à la guérison complète. Pour la préparation de perfusion pour Art. cuillère de matière première 3 tasses d'eau. Après cela, le bouillon doit être bouilli à feu doux pendant 15 minutes.
  • De la douleur dans l'abdomen et de la diarrhée aide à la perfusion de cerise des oiseaux. Les baies ont un effet astringent. Le bouillon peut être utilisé à la place du thé. La perfusion vous soulagera des douleurs abdominales et de la diarrhée.
  • Comment éviter la diarrhée et les douleurs abdominales

    1. Lavez toujours vos fruits et légumes, peu importe où vous les avez achetés.
    2. Des bactéries nocives peuvent être présentes dans l'eau brute. Une fois dans l'intestin, ils commencent à proliférer activement. Au cours de leur vie, ils émettent des toxines qui empoisonnent tout le corps. Par conséquent, vous ne devriez pas boire d'eau brute, même si elle provient d'une source sacrée.
    3. La nourriture dans la rue regorge de pathogènes. Et ce n’est pas surprenant compte tenu des conditions dans lesquelles il est préparé.
    4. Les gens doivent parfois dîner dans des restaurants bon marché. Souvent, une telle collation entraîne des intoxications et de la diarrhée.
    5. Un esclave brut peut être infecté par de dangereux parasites. Il est préférable d’abandonner les aliments mal grillés. Des kystes parasites envahissent la victime. Une personne a des maux d'estomac et de la diarrhée.

    Salade - l'un des produits les plus dangereux dans le magasin. Cela est dû au fait que cela se détériore rapidement. N'achetez pas de produits dans le magasin s'il y a des doutes sur leur qualité.

    Douleur abdominale et diarrhée sans fièvre

    Toutes les causes de douleur abdominale et de diarrhée peuvent être divisées en trois grands groupes: intoxication, inflammation et maladies infectieuses. Un groupe séparé comprend les maladies qui ne sont pas directement liées à des problèmes gastro-intestinaux, mais présentent uniquement certains symptômes sous forme de diarrhée et de douleurs abdominales.

    Douleur abdominale et diarrhée sans fièvre

    Causes de la diarrhée et des douleurs abdominales

    Empoisonnement

    Cette raison est la plus commune. Appelé par l'utilisation d'aliments périmés ou de qualité inférieure. Les intoxications sont de gravité variable. La diarrhée, les douleurs abdominales sévères et la température de plus de 2 jours justifient un traitement immédiat à l'hôpital, car signale des processus inflammatoires ou une infection intestinale aiguë. Si la diarrhée survient sans augmentation de la température corporelle, cela indique un empoisonnement habituel qui disparaît généralement lorsque le corps s'est débarrassé de tous ses déchets et toxines inutiles. Il est important d'observer le régime alimentaire. Excluez les produits qui provoquent la diarrhée et buvez plus de liquides, car lors de selles molles, le corps perd beaucoup d'eau, ce qui entraîne une déshydratation.

    Symptômes d'intoxication alimentaire

    Attention! Pendant la diarrhée, il est nécessaire de boire au moins 3 litres de liquide par jour pour éviter toute déshydratation.

    Processus inflammatoires

    L'appendicite est l'une des maladies inflammatoires les plus dangereuses. Beaucoup de gens pensent à tort que lorsque l'appendicite est une appendicite, la température corporelle augmente nécessairement. En fait, l'appendicite survient très souvent sans une température élevée. Avec cette maladie, une douleur sourde ou aiguë dans l'abdomen, généralement concentrée autour de la région ombilicale, est caractéristique. La diarrhée ou les vomissements sont possibles. La douleur ne disparaît pas avec un changement de position du corps et ne peut qu'augmenter avec le temps. Après quelques heures, la douleur peut se déplacer vers le bas de l'abdomen ou vers le côté droit. Il y a une bouche sèche, rythme cardiaque rapide. Il est important de fournir au patient des soins médicaux en temps voulu.

    Signes d'inflammation de l'annexe

    Colite et entérocolite. Ces maladies sont associées à des processus inflammatoires qui se produisent dans le gros et le petit intestin. Manifesté sous forme de douleur abdominale aiguë, diarrhée, nausée, vomissement, fausse envie, flatulence. La chaise est liquide, parfois avec des traînées de sang. Après avoir vidé les entrailles, un léger soulagement est ressenti. La cause la plus fréquente de ces maladies est le travail incorrect du tube digestif, des erreurs de nutrition, l'abus d'aliments lourds et gras, l'hérédité, le changement climatique. Le traitement repose sur l'admission en temps voulu des absorbants: «Smekta», «Polysorb», «Enterosgel», «Phosphalugel» ou charbon actif ordinaire. Prenez également des médicaments pour éliminer une augmentation des gaz dans l'intestin, ce qui est l'une des causes de douleur intense lorsque des bulles de gaz sont pressées sur la paroi intestinale. Le groupe de médicaments qui éliminent les flatulences comprend: "Espumizan", "Passage". Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre des médicaments appartenant au groupe des antispasmodiques: "Trimedat", "Duspatalin", "Neobutin", "Iberogast".

    Symptômes de la colite ulcéreuse

    Cholécystite, pancréatite, JVP. Ces maladies sont à la fois aiguës et chroniques. Mais dans les deux cas, accompagné de fortes douleurs abdominales, des nausées et de la diarrhée. Avec la cholécystite, la douleur est localisée à droite, avec une pancréatite au sommet de l'abdomen. Pour la cholécystite, la pancréatite et le PRP, il existe des éructations, une sensation constante de nausée, des selles bouleversées et un manque d'appétit. Lorsque l'inflammation de la vésicule biliaire, le pancréas prennent des médicaments contenant des enzymes: "Mezim", "Festal", "Pancréatine".

    Symptômes de la cholécystite

    Pour les femmes, des douleurs abdominales et des selles bouleversées peuvent indiquer une grossesse extra-utérine, une inflammation des ovaires et des appendices. Ces maladies nécessitent un traitement immédiat chez des spécialistes. En outre, les symptômes ci-dessus peuvent indiquer l'apparition de la menstruation. En raison de changements hormonaux dans le corps, l'utérus grossit et exerce une pression sur les parois de l'intestin, ce qui provoque douleur et diarrhée. Un tel état avant le début des jours critiques ne nécessite pas d'assistance médicale et disparaît de lui-même un à deux jours après le début de la menstruation. Si le trouble des selles et des douleurs abdominales ne disparaît pas seul ou après la prise de médicaments appartenant au groupe des sorbants et des antispasmodiques, il est utile de consulter un gynécologue et un gastro-entérologue.

    Signaux corporels indiquant une grossesse extra-utérine

    Maladies infectieuses

    En premier lieu parmi les maladies infectieuses, accompagnées de douleurs abdominales et de diarrhée, se produit une infection intestinale ou à rotavirus, on parle également de grippe intestinale. Le plus souvent, les maladies infectieuses sont accompagnées de fièvre. Mais ils peuvent se produire à température normale. En plus des douleurs aiguës et des selles fréquentes (parfois jusqu'à 10-15 fois par jour), il y a un manque d'appétit, une intolérance à certaines odeurs et une grande faiblesse.

    Traitement de l'infection à rotavirus

    Dysenterie. Une maladie infectieuse très dangereuse causée par la bactérie Shigella. Les symptômes de la dysenterie sont similaires à ceux de l'infection à rotavirus. Mais il y a des traits distinctifs. Avec le rotavirus, les selles abondantes et fréquentes et la dysenterie, les selles sont moins fréquentes. Dans la dysenterie, selles avec du mucus et des traînées de sang.

    Quelle est la dysenterie et ses symptômes

    Comme toute maladie infectieuse, la dysenterie et les infections à rotavirus sont traitées avec des médicaments antiviraux: "Cycloferon", "Kagocel". Egalement assignés: "Enterofuril", "Smekta", "Enterol". Les antibiotiques pour les infections virales ne sont pas prescrits.

    Attention! Pour les infections intestinales, il est important de commencer le traitement à temps et de faire appel à un spécialiste.

    Vidéo - Causes des vomissements, de la diarrhée et de la douleur abdominale

    Autres causes de diarrhée et de douleurs abdominales

    1. IBS ou syndrome du côlon irritable. Ces dernières années, cette maladie est classée dans la catégorie des troubles mentaux qui se manifestent dans le corps en réponse au stress, à l’anxiété et à l’anxiété. La clé du succès du traitement du SCI est l'observation constante d'un psychothérapeute et la prise de sédatifs. Si vous ressentez un inconfort, vous pouvez prendre des sorbants et des antispasmodiques.

    Premiers symptômes d'infarctus du myocarde

    Premiers secours en cas d'infarctus du myocarde

    Symptômes de l'obstruction intestinale

    Symptômes de la maladie de Crohn et de l'inflammation intestinale

    Symptômes du cancer de l'intestin

    Symptômes de début de grossesse

    Attention! Ce groupe de maladies a des causes complètement différentes de diarrhée et de douleurs abdominales, il devrait donc être traité par d'autres spécialistes.

    Régime de traitement

    1. Buvez beaucoup de liquides, au moins 3 litres d’eau pure par jour.
    2. Prendre à temps les médicaments nécessaires.
    3. Repos au lit
    4. Exclusion du régime des aliments nocifs et lourds.
    5. Surveillance stricte de la santé.
    6. Lorsque l'état se détériore, une consultation obligatoire avec un spécialiste pour déterminer la cause de la maladie, le diagnostic et la réalisation des tests nécessaires (hémogramme complet, montrant la présence ou l'absence d'un processus inflammatoire dans le corps, analyse des matières fécales et de l'urine, échographie abdominale) afin d'exclure diverses pathologies.

    Diarrhée nausée douleur abdominale, faiblesse - ce que cela peut être

    Diarrhée, nausée, douleur abdominale, faiblesse - symptômes de la maladie. Déterminez à quels diagnostics ils peuvent survenir et ce qui doit être fait dans leur manifestation, quoi et comment traiter, dans quelle mesure ils sont dangereux pour la vie et s’il est possible de les traiter de manière autonome, après avoir été traités à la maison.

    Faiblesse, fièvre, frissons, vomissements et autres peuvent être ajoutés aux symptômes énumérés.

    Comment le médecin collecte les antécédents de la maladie

    L'histoire principale du médecin est basée sur l'histoire du patient concernant son état de santé et les principales questions du médecin traitant. À l'avenir, il tiendra compte des résultats des enquêtes:

    1. palpation de l'abdomen et des zones environnantes
    2. résultat d'analyse de sang
    3. test d'urine
    4. analyse des selles (malheureusement - rarement prescrit pour les adultes)

    La première chose que le médecin découvre est s'il y a eu une intoxication alimentaire et demande toujours:

    - Qu'as-tu mangé la veille? Y avait-il des soupçons que la nourriture était fade? Combien de temps après avoir commencé à manger la diarrhée? Quels étaient les symptômes associés et quand sont-ils apparus?

    Lors de la collecte des antécédents, le médecin demande:

    - Combien de temps dure la diarrhée? Y a-t-il du mucus ou du sang dans la vidange? Quelle est la consistance de la diarrhée (complètement liquide - comme l’eau ou dans les fèces contient des restes d’aliments - aliments non digérés)?

    - Est-ce que le ventre fait mal constamment ou les règles? Avant ou après manger? Quelle douleur: aiguë ou sourde, lancinante et coupante, éclatante et douloureuse?

    - En cas de maladie: immédiatement le matin ou après avoir mangé? Combien de temps est malade? Est-ce qu'il y a des vomissements? Quelle couleur vomit?

    - Qu'est-ce qui a été pris pour réduire les symptômes: eau, Smektu, charbon actif, Enterosgel, No-silo? Qu'est-ce qui a changé après leur réception?

    Il peut y avoir beaucoup de telles questions lors de la collecte de l'anamnèse. Peu à peu, le médecin développe une image de la maladie: certains symptômes sont balayés, d'autres clairement.

    Le symptôme "maux d'estomac" est souvent accompagné d'autres signes en même temps. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants en médecine de groupe pour la douleur abdominale:

    • nausée, diarrhée, douleur abdominale, température
    • diarrhée, nausée, douleur abdominale, faiblesse, fièvre
    • frissons, diarrhée, nausée, douleur abdominale

    Pensez à une combinaison de symptômes tels que douleurs abdominales avec diarrhée et vomissements (nausées).

    Diarrhée nausée douleur à l'estomac - qu'est-ce que c'est

    La diarrhée, les nausées et les douleurs abdominales sont les symptômes des maladies suivantes:

    1. intoxication alimentaire ou chimique - douleurs à l'estomac, faiblesse, nausées et diarrhées, parfois - vomissements avec une odeur et une couleur spécifiques
    2. infections intestinales, infection par parasites - les symptômes de la phase aiguë ressemblent beaucoup à ceux de l’empoisonnement: douleur paroxystique au niveau du nombril et au-dessous, ballonnements, éructations, nausées, éruptions cutanées et toux du matin, diarrhée aqueuse au début de l’invasion et selles plus tardives.
    3. appendicite - douleur vive et constante autour du nombril, qui descend ensuite dans la région iliaque droite
    4. symptôme de l'intestin irritable - fortes crampes abdominales (douleurs de torsion) ou de coupure - généralement le matin, combiné à une forte envie de déféquer
    5. infarctus du myocarde - douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen (sous la cuillère), ballonnements, nausées, parfois vomissements, faiblesse, tachycardie, hypotension artérielle
    6. maladies gynécologiques - tirant la douleur de l'abdomen au centre - ou d'un côté de l'abdomen (inflammation des ovaires, des trompes); peut être forte à l'évanouissement et avec des vertiges - grossesse extra-utérine
    7. blocage des vaisseaux sanguins alimentant les tissus intestinaux (thromboembolie) - douleur intolérable grave au bas de l'abdomen, accompagnée de nausées, de vomissements, de constipation ou de diarrhée, selles mêlées de sang, choc pouvant se développer
    8. pancréatite
      aiguë: douleur intense dans la partie supérieure de l'abdomen, parfois des vomissements, une distension abdominale, une constipation;
      chronique: douleurs abdominales au nombril ou à l'hypochondre gauche, aggravées après le repas
    9. ulcère de l'estomac et ulcère duodénal - douleur aiguë aiguë avec brûlures d'estomac et éructations nocturnes, mais peut être douloureuse et à jeun ou 2-3 heures après avoir mangé
    10. maladie de la vésicule biliaire - cholécystite avec douleur sourde du côté droit, aggravée après le repas, avec nausée, vomissements et goût amer de la bouche;
      colique hépatique - douleur aiguë sévère dans l'hypochondre droit (calculs)
    11. renflement dans les parois du côlon - diverticulite - douleur dans le bas-ventre gauche, souvent accompagnée de fièvre, de nausées, de vomissements, de frissons et de constipation

    Considérez ce qu'il faut faire avec les deux premiers.

    Que faire, comment traiter

    Pratiquement chacun des diagnostics ci-dessus, à l'exception du deuxième paragraphe, nécessite un traitement immédiat chez le médecin ou appelez une ambulance.

    Aucune action supplémentaire pour soulager la douleur avec des médicaments n'est nécessaire, car cela nuirait à l'image de la maladie et compliquerait l'établissement d'un diagnostic correct. Le seul conseil avant l’arrivée du médecin est de s’allonger, de boire plus d’eau et de ne pas maîtriser l’envie de vomir.

    Intoxication alimentaire ou chimique - quelle est sa dangerosité

    Douleur abdominale diarrhée nausée - c'est l'un des symptômes de l'intoxication alimentaire. Selon la gravité de la maladie, vous pouvez vous rendre à l'hôpital vous-même ou appeler un médecin à domicile.
    En faveur de l'intoxication alimentaire, en plus des nausées, des vomissements possibles, de la diarrhée et de la faiblesse, du grondement dans l'abdomen, une légère augmentation de la température parle.

    Dans ce cas, un lavage gastrique, l'utilisation d'absorbants pour éliminer les substances toxiques et une consommation d'alcool abondante avec restauration du niveau de vitamines et d'oligo-éléments seront nécessaires. Il est préférable de subir de telles procédures sous la supervision d'un médecin, surtout s'il s'agit d'un corps d'enfants.

    En cas de vomissements de couleur rose ou noire, cela indique un saignement dans l'œsophage et l'estomac. Les frissons et la fièvre viendront compléter la description des dommages graves causés au corps. Une hospitalisation d'urgence et une assistance spécialisée sont nécessaires.

    L'empoisonnement peut être associé à des conserves de viande ou de champignons - il s'agit d'un empoisonnement dangereux avec des toxines botuliques pouvant entraîner la mort.

    Si des symptômes tels que la diarrhée, les nausées, les douleurs abdominales, la léthargie, la faiblesse et le premier jour des températures atteignant 40 degrés (puis retombent), la vue, la parole, la respiration et la déglutition sont perturbés, appelez immédiatement une ambulance.

    Infections intestinales, invasion parasitaire - que faire

    L'invasion par des parasites se vérifie facilement en prenant du sang et des excréments, en suivant les instructions de votre médecin de famille ou de votre médecin généraliste, d'un pédiatre, d'un spécialiste des maladies infectieuses et d'un parasitologue. Quel test sanguin pour les parasites doivent passer, découvrez en cliquant sur le lien. À partir de l'article sur la manière de passer un test d'œuf, découvrez les conditions pour appliquer des excréments à la présence de vers et de kystes de protozoaires.

    Si vous avez de la chance et que vous avez un médecin compétent qui, lors de la collecte des antécédents et de la palpation, il s'avère que quelques jours seulement avant l'apparition de la diarrhée accompagnée de nausées, de faiblesses et de douleurs, vous étiez en dehors de la ville, où vous buviez de l'eau de source et mangiez des baies en pleine forêt eau propre).

    Le médecin peut immédiatement suspecter une giardiase et donner des indications sur le diagnostic de la maladie en effectuant une analyse sanguine et la présence de kystes dans les selles.

    Décrypter un test sanguin sur Giardia (déchiffré par un médecin), ainsi que le résultat d'une étude des matières fécales au microscope, donneront une réponse exacte à la question de l'infestation par Lamblia.

    Les infections intestinales sont caractérisées par des symptômes tels que nausées, diarrhée, fièvre, faiblesse, en particulier si des inclusions de sang se trouvent dans les selles. Avec des matières fécales décolorées et une urine foncée, un jaunissement de la peau et des sensations de nausée et de vomissements, on peut parler d’hépatite virale - on ne peut se passer d’un spécialiste ici.

    De fortes douleurs abdominales, des nausées et des diarrhées parsemées de mucus et de traces sanglantes peuvent parler de dysenterie, ce que confirme l’analyse de l’ensemencement de bactéries.

    Je propose de voir la réponse du médecin aux signes de mauvaise santé, où il soupçonne une infection intestinale.

    Tous les autres diagnostics du point de vue de ce qu’il faut faire et de la façon de le traiter n’ont aucun sens. Tenir compte du professionnalisme du médecin et du traitement des patients hospitalisés à la clinique décide de l’évolution de la maladie.

    Vous savez maintenant quels diagnostics peuvent provoquer des symptômes tels que diarrhée, nausées, douleurs abdominales et quoi faire en cas de suspicion, à quel point ils sont dangereux pour la vie et s’il est possible de les gérer soi-même à la maison.