Régime alimentaire pour gastrite chronique de l'estomac

Description au 20/07/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 21 jours
  • Durée: 3-6 mois
  • Coût des produits: 1550-1650 roubles par semaine

Règles générales

Dans le traitement complexe de la gastrite chronique de l'estomac, l'alimentation fait partie intégrante et essentielle du traitement. Dans le cas d’une gastrite chronique, le régime est prescrit en tenant compte de plusieurs facteurs - type de gastrite (superficiel ou atrophique chronique), forme de la maladie (stade de rémission, exacerbation), état du patient et données relatives à l’acidité gastrique (gastrite hyper / hypoacidique).

Le régime thérapeutique pour la gastrite chronique de l'estomac avec une acidité accrue (normale) au stade de rémission ou une exacerbation mineure est basé sur le tableau thérapeutique n ° 1 de Pevzner. Avec une faible acidité (en dehors de la période d'exacerbation), le régime de base est le tableau médical n ° 2 et, au stade de récupération stable, le patient est transféré au tableau général n ° 15.

L'alimentation pour la gastrite chronique repose sur un certain nombre de principes généraux, dont les principaux sont:

  • Fournir au corps du patient une nutrition physiologiquement adéquate.
  • Élimination des facteurs d'irritation mécanique, thermique et chimique de la muqueuse gastrique.
  • Réduire l'inflammation.
  • Normalisation des fonctions sécrétoires et motrices du tube digestif.

Caractéristiques générales de la table médicale №1. La teneur des principaux macronutriments dans l'alimentation quotidienne est de 90 à 100 g de protéines, de 100 g de matières grasses et de 420 g de glucides. La teneur totale en calories varie entre 2900 et 3000 kcal. La consommation de sel est limitée à 10-12 g par jour, le volume de liquide libre est de 1,5 litre. Dans le régime alimentaire sont limités les aliments qui augmentent la sécrétion de suc gastrique, il est difficile et long digestible et irritant les aliments et les plats de la membrane muqueuse.

La consistance des plats, selon la version du régime, peut être en purée ou non. Le traitement culinaire des produits implique la préservation des muqueuses (ébullition dans l'eau, cuisson à la vapeur, cuisson au four sans croûte). Régime alimentaire: manger 5 à 6 fois par jour avec l'utilisation obligatoire de lait entier / de crème à faible teneur en matière grasse avant de se coucher.

Le tableau n ° 1 pour l'exacerbation non aiguë de la gastrite chronique doit être respecté pendant 2 à 3 mois, puis le patient doit être transféré sur la table commune. Dans le même temps, les assaisonnements, les sauces et les plats excessivement coupants sont limités (exclus). Avec une acidité accrue afin de réduire l'activité de sécrétion et l'excitabilité de l'estomac, il est recommandé de limiter la teneur en glucides facilement digestibles (bonbons, sucre, confiture, bonbons, miel) dans l'alimentation.

Le régime alimentaire en cas d'exacerbation de la gastrite chronique est basé sur les Tableaux de Traitement 1A et 1B, dont les principales différences sont le Tableau de Régime N ° 1 pour assurer une protection maximale de la muqueuse gastrique contre tout type de stimuli, la présence d'une période de «faim» tout au long de la journée et l'alimentation du patient pendant son repos. Le régime 1A n'appartient pas au groupe physiologiquement complet et a une teneur en calories réduite - 1900-2000 kcal, principalement en raison d'une diminution des glucides (jusqu'à 200 g) et d'une légère diminution en protéines (80 g) et en lipides (85 g).

La quantité de sel ne doit pas dépasser 7 à 8 g La ration exclut l'utilisation de produits qui provoquent l'activité sécrétoire des glandes gastriques et irritent les muqueuses. La nourriture chaude et froide est exclue. La consistance des plats est liquide ou pâteuse. Le nombre de repas - 6 fois par jour en petites portions. Pendant la période d'exacerbation, il est interdit de consommer des produits de boulangerie, du fromage, de la crème sure, de la viande rouge grasse, des boissons à base de lait fermenté, du fromage cottage, des légumes et fruits crus, des collations, des assaisonnements et des épices, du café, du thé fort et des boissons à l'essence.

Le tableau 1B est habituellement prescrit 4 à 5 jours après le tableau 1A, lorsque le processus inflammatoire s'estompe. La ration quotidienne de calories augmente à 2500 kcal. La teneur en glucides reste réduite (320-350 g) et la teneur en protéines et en graisses correspond à la norme physiologique. La nourriture est préparée en mode patient en demi-lit.

La ration de nourriture est quelque peu élargie en raison de l'inclusion de biscuits secs blancs (pain), de soupes de céréales râpées sur un bouillon muqueux, de veau maigre bouilli et râpé, de viande de dinde, de poulet et de lapin, de variétés de poisson blanches, de produits laitiers, d'œufs, de légumes bouillis et de sucreries jus dilués. Les graisses sous forme de beurre sont ajoutées à la table dans les plats préparés. La période de séjour au régime 1B est de 3 à 5 jours, après quoi le patient est transféré à la table numéro 1.

Une attention particulière nécessite une gastrite atrophique caractérisée par des modifications dystrophiques et régénératrices de l'épithélium cellulaire, une infiltration inflammatoire prononcée continue de la membrane muqueuse et une atrophie des glandes. Le traitement de la gastrite atrophique commence par la détermination du statut de HP (Helicobacter pylori) et l'élimination de l'infection. Le traitement d'éradication est prescrit avec des antibiotiques et des préparations spéciales jusqu'à la destruction complète des bactéries HP dans la muqueuse gastrique. Le régime alimentaire pour la gastrite atrophique chronique, qui se caractérise par une faible acidité, est basé sur le tableau diététique n ° 2. Le rendez-vous vise principalement une stimulation modérée de la fonction de sécrétion des glandes et la normalisation de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal. Fait référence aux régimes physiologiquement complets. Calorie ration journalière à 3000 kcal. Nutrition fractionnelle: 4-5 fois par jour.

Le régime comprend des aliments / produits de différents degrés de traitement thermique et de mouture - bouillis, cuits au four, cuits au four, à l'étuvée, frits sans croûte grossière et sans chapelure. Les plats à base de produits contenant beaucoup de fibres et de tissu conjonctif sont sujets à l’essuyage. Il n'est pas permis de manger des plats froids / chauds. Assurez-vous d'inclure dans le régime alimentaire du bouillon de viande / poisson, stimulant l'activité sécrétoire de l'estomac. Le pain frais, la viande rouge grasse, les conserves, la viande fumée, le canard, l'oie, le poisson gras, fumé et salé, les œufs durs, les légumineuses, l'orge, le gruau d'orge, les huiles dures, les huiles de cuisson et les légumes crus sont exclus du régime.

En cas de gastrite atrophique, il est recommandé d'inclure de l'eau minérale (Narzan, Essentuki No. 4, No. 17) dans le régime alimentaire, qui doit être pris 20 minutes avant un repas chaud. Le bouillon de rose sauvage, le jus de chou dilué avec de l'eau a un effet bénéfique. La réception des vitamines du groupe B avec de l'acide folique est obligatoire.

Des indications

  • Tableau n ° 1A et 1B - gastrite chronique hyperacide au stade d’exacerbation aiguë.
  • Tableau numéro 1 - gastrite chronique en rémission.
  • Tableau numéro 2 - gastrite hypoacide (atrophique) chronique.

Produits autorisés

La nutrition médicale dans la gastrite chronique implique l’inclusion dans le régime alimentaire de soupes dans un bouillon de légumes / bouillon de pommes de terre sans zazharki avec l’ajout de légumes bouillis essuyés, de manne bouillie, de sarrasin, de céréales ou de riz blanc, assaisonnés de beurre ou de crème faible en gras avec de la verdure. Vous pouvez ajouter de la vermicelle fine ou une soupe à cuire avec l’ajout de poulet râpé et fouetté à la consistance de la purée à soupe.

Pour le second, il est recommandé d'utiliser de la viande de poulet sans peau, dinde, bœuf maigre, langue et foie de bœuf à partir de laquelle des plats cuits à la vapeur et cuits à la vapeur sont préparés (côtelettes, soufflés, dumplings, aspic, côtelettes, zrazy). Il est également permis de cuire la viande au four après la pré-ébullition. Il est utile d'inclure dans le régime des variétés de poisson blanc à faible teneur en matière grasse, cuites à la vapeur ou à la vapeur, servies en petits morceaux, préalablement pelées ou cuites sous forme de morceaux de poisson, d'escalopes, de zraz et de boulettes de viande.

Le régime devrait comprendre des produits laitiers sous forme de lait et de crème à faible teneur en matière grasse, de fromage cottage frais, de yaourt et de crème sure. Il est permis d'utiliser une à deux fois par semaine une purée de fromage, un œuf de poule à la coque ou une omelette à la vapeur deux fois par semaine. En guise d’apéritif pour une version non cuite du régime, vous pouvez préparer une salade de légumes bouillis, du poisson en gelée sur du bouillon de légumes, du pâté de foie, du boudin au lait, du hareng maigre, du jambon maigre, du caviar rouge.

Vous pouvez utiliser du farine de blé (du passé) ou du pain séché, des galettes. De la semoule, du riz, du sarrasin ou de l'avoine, des nouilles ou des pâtes sont ajoutés à la garniture et aux soupes. Les céréales de sarrasin, cuites à l'eau et à l'état visqueux, sont utilisées comme plat d'accompagnement. Les légumes (pommes de terre de chou-fleur, carottes, betteraves, petits pois) sont utilisés bouillis, frottés et servis sous forme de soufflé et de purée de pommes de terre. Non écrasés, vous ne pouvez utiliser que des courgettes et des tomates mûres non acides. Dans les plats finis, vous pouvez ajouter du beurre et de l'huile végétale.

Les baies sucrées et les fruits sous forme soudée / cuite sont utilisés comme desserts. Parmi ceux-ci, vous pouvez également préparer des compotes de purée de pommes de terre, de gelées, de gelée. Il est permis d'inclure dans le régime alimentaire du miel, du lait kissel, des guimauves, de la confiture non acide, de la guimauve. De boissons - bouillon de dogrose, jus de fruits, café faible au lait, thé à la crème / lait.

Nutrition diététique pour la pancréatite chronique

Selon les statistiques, environ 80% des cas de pathologies identifiées du pancréas sont associés à la malnutrition et à la consommation d'alcool.

Le régime alimentaire pour la pancréatite chronique est une composante majeure du processus de traitement d'une maladie. Il contribue à améliorer la qualité de vie du patient, réduit la gravité des symptômes dyspeptiques et prolonge la période de rémission. Les restrictions alimentaires sont introduites depuis longtemps, souvent pour la vie. Ils sont recommandés pour adhérer même en l'absence de symptômes du pancréas.

DIET numéro 5 avec pancréatite chronique

Traitement avec un régime visant à réduire l'activité de sécrétion du pancréas et à assurer sa tranquillité.

Le régime n ° 5p a été mis au point pour les patients présentant un problème de pancréatite chronique. L'effet thérapeutique de son utilisation est obtenu par la sélection correcte des plats et du volume des portions.

Numéro de table diététique 5p recommandé dans la période aiguë et au stade de la chronicité. Avec une exacerbation de la pancréatite chronique, le régime alimentaire exclut la prise de nourriture pendant plusieurs jours. Si nécessaire, le patient reçoit pendant tout ce temps toutes les substances nécessaires par voie intraveineuse. Puis, progressivement, des soupes en purée, des légumes et du fromage cottage sont introduits dans l'alimentation. De plus, lors du passage à la rémission, le menu devient plus diversifié.

Les principes de base de la nutrition dans la pancréatite chronique:

  • L'alimentation numéro 5p dans la pancréatite chronique implique l'introduction d'une plus grande quantité de protéines dans le régime en éliminant les lipides et les glucides. Il est également nécessaire d'abandonner les fibres végétales grossières et les viandes grasses.
  • La nourriture frite n'est pas autorisée. Il est recommandé de cuire les aliments au bain-marie, de les laisser mijoter et de les cuire dans leur propre jus.
  • Tous les produits qui causent la dyspepsie et améliorent la production d'enzymes sont également exclus du menu.
  • La nourriture dans le régime alimentaire du patient pour la pancréatite chronique doit être équilibrée dans sa composition, les plats sont servis chauds et semi-liquides.
  • Nutrition fractionnelle, consiste en 5-6 repas, avec des portions d'une petite quantité.
  • Une interdiction complète de l’utilisation de boissons alcoolisées élimine le principal facteur de risque pour le pancréas.

DIET numéro 5: LISTE DES PRODUITS AUTORISÉS

En dépit de limitations importantes, un régime strict en cas de pancréatite chronique permet de normaliser les processus métaboliques et contribue à améliorer le bien-être du patient. À la base, il s’agit d’un régime complet et sain.

Aliments recommandés pour la pancréatite chronique:

  • Soupes de légumes avec pommes de terre, carottes, courgettes et citrouilles avec ajout de gruau râpé (sarrasin, semoule, gruau), soupes au lait et nouilles.
  • Pain sec d’hier à base de farine de blé et de seigle de qualité I-II, biscuit sec, biscuits secs.
  • Viande ou volaille faible en gras. L'absence de peau, de graisse et de tissu conjonctif est la principale condition pour une utilisation en toute sécurité.
  • Variétés de poisson faibles en gras sous forme de boulettes de viande et de plats cuits à la vapeur. Il est possible de cuire du poisson seulement après l'ébullition préalable.
  • Produits laitiers faibles en gras (raviolis paresseux, gâteaux au fromage, puddings, pâte de caillé). Le lait n'est autorisé qu'avec la portabilité. Les fromages à pâte dure devraient également être diététiques. Les produits laitiers naturels sont les bienvenus.
  • Semoule visqueuse, riz, bouillie d'avoine et sarrasin. Vous pouvez également en faire des krupenikas, des casseroles ou des puddings.
  • Omelette protéinée ou œufs à la coque.
  • Les huiles végétales sont utilisées comme graisses.
  • Légumes cuits ou au four, hachés ou moulus.
  • Le menu de régime pour la pancréatite chronique exclut le chocolat et les confiseries. Toutefois, en tant que confiserie, gelée, compotes, mousses, baies et fruits non acides, confiture maison, miel, édulcorants provenant de succédanés du sucre sont autorisés.
  • Boissons: thé avec une tranche de citron ou de lait, jus naturels non concentrés, bouillon à l'avoine ou baies d'églantier.

Malgré le fait que suivre un régime pendant la pancréatite chronique soit plutôt difficile, les patients constatent des changements positifs dans leur bien-être. Leurs papilles gustatives s'habituent à de nouveaux comportements alimentaires et la nourriture quotidienne d'une personne en bonne santé semble trop saturée.

APPROVISIONNEMENT EN RÉGIME PENDANT UNE PANCRÉATITISE CHRONIQUE

En cas de pancréatite chronique, les gastro-entérologues prescrivent un régime équilibré en composition en nutriments essentiels. La valeur énergétique du régime devrait être au niveau de 2600-2700 kcal / jour.

Exemple de menu pour les patients atteints de pancréatite chronique:

  • Petit-déjeuner: bouillie de sarrasin râpée; galettes de viande cuites à la vapeur; décoction de rose sauvage.
  • Deuxième petit déjeuner: biscuits galetny; abricots secs; thé au lait.
  • Déjeuner: soupe de légumes végétarienne; poulet bouilli; pomme cuite au four; gelée.
  • Déjeuner: fromage cottage faible en gras; compote de fruits secs.
  • Souper: macaronis cuits au fromage et beurre; eau minérale.
  • Heure du coucher: un verre de kéfir.

Lorsque la pancréatite, avec un régime alimentaire, modifiez votre mode de vie. En plus de suivre un régime alimentaire strict, il est nécessaire d'abandonner complètement les mauvaises habitudes, de faire de l'exercice et de réduire le stress.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

La pancréatite chronique est un processus inflammatoire dans les tissus du pancréas, qui prend plus de six mois. La maladie se caractérise par un parcours ondulant - périodes de rémission.

Un régime si important pour la pancréatite chronique...

Avec un diagnostic établi de pancréatite chronique, la première étape vers une guérison est la transition vers un régime alimentaire spécial. Ce régime est prescrit pour une longue période, mais même avec un rétablissement complet, il est recommandé de respecter de strictes restrictions diététiques jusqu'aux derniers jours de la vie.

Pancréatite et régime alimentaire d'une personne avec un tel diagnostic

Plats à la vapeur - régime numéro 5

Souvent diagnostiqués, les patients le perçoivent comme une phrase, ce qui ne favorise manifestement pas l’amélioration de l’humeur ni la capacité d’ajuster le corps en vue de la récupération. Une autre catégorie de patients est irritée par le besoin de changer ses habitudes et le refus de les abandonner, et commence à critiquer ses proches. Ils disent à propos de ceux-ci - un homme de galle.

Et ceux-ci et d'autres peuvent être compris: la fonction principale du corps est violée. Cependant, il convient de garder à l’esprit que, selon les statistiques, environ 80% des maladies du pancréas sont causées par l’attitude négligente d’une personne à l’égard de son corps. Il s’agit d’un aliment constant, de surconsommation de gras, d’aliments gras, sucrés et salés, frits et fumés. L’alcool est l’effet le plus dommageable sur le pancréas.

Si nous parlons de changer de régime, notre objectif est d’éliminer tous les facteurs néfastes susmentionnés. Pour le reste, la table du patient reste diversifiée et nutritive. En ce qui concerne les aliments savoureux, les habitudes alimentaires changent au cours de la vie: après avoir appris à savourer les plats de votre nouveau régime, les gens se rendront vite compte qu'ils sont vraiment savoureux.

Numéro de régime 5 dans la pancréatite chronique

Le régime mis au point par les scientifiques de la médecine soviétique pour les patients atteints de pancréatite sous forme chronique vise à assurer le maximum de calme total du pancréas en réduisant sa sécrétion. Ceci est réalisé en utilisant le bon choix de composition chimique des aliments, de format de vaisselle et de volume de consommation unique.

En pratique, cela signifie la prédominance des aliments protéinés, la réduction des glucides et des lipides, le rejet des aliments grossiers (fibres végétales) et de la viande épaisse. Les repas sont de préférence cuits à la vapeur, ce qui est également utile pour une personne en bonne santé. Si une personne souffrant d'une maladie chronique apparaît dans la famille, il est alors possible, en achetant un double chaudière, de bien se nourrir et de réduire le risque de maladie des autres membres de la famille.

En cas d'exacerbation de la maladie, il est recommandé d'abandonner complètement le repas pendant un jour ou deux, en maintenant la force de la rose musquée tiède et non sucrée.

Conseils nutritionnels

Non seulement le régime, mais aussi un certain mode de nutrition

Dans la pancréatite chronique, vous devez suivre non seulement un régime alimentaire, mais aussi une façon spéciale de manger:

  • Les boissons chaudes et froides et les plats sont strictement interdits, tout aliment doit être chaud;
    suivre le régime de repas en même temps;
  • le taux nutritionnel quotidien doit être divisé en 5-6 réceptions, il est strictement interdit de trop manger ou de supporter la faim pendant une longue période;
  • le contenu en protéines du menu doit prévaloir, le pancréas est restauré dessus; la quantité de graisse doit être réduite au minimum, y compris l'huile végétale;
  • l'apport quotidien en sel est limité à 10g;
  • devraient critiquer la liste des produits autorisés, en mettant l’accent sur leur bien-être individuel. Si, en mangeant un aliment ou un produit, vous ne vous sentez pas bien, il devrait immédiatement être exclu du régime;
  • Les nouveaux produits dans l'alimentation doivent être introduits avec précaution, en petites portions.
  • à la moindre indisposition, il devrait être abandonné jusqu'à une stabilisation plus complète du pancréas;
  • Une recommandation visant à bien mastiquer les aliments convient également à un corps en bonne santé, mais lorsqu'il s'agit d'une maladie du pancréas, cette règle doit être respectée à la lettre, même si une soupe à la purée est servie.

De cette manière, la quantité de nourriture nécessaire pour obtenir un signal de saturation est considérablement réduite et, par conséquent, la charge sur le système digestif est allégée.

Numéro de régime 5 - la liste des produits approuvés

Poisson dans un multivarié - non seulement en bonne santé, mais aussi savoureux

Lorsque la pancréatite au stade chronique est autorisé à utiliser les produits suivants et plats de ceux-ci:

  • pain - farine de blé des plus hautes qualités de pâtisseries d'hier (si fraîche, puis séchée), biscuits secs à base de biscuits secs, biscuits secs salés et non gras (biscuits secs);
  • céréales - gruau, sarrasin, semoule, riz sous forme de porridge semi-visqueux ou en purée, cuits à l'eau ou additionnés de lait; les casseroles de céréales, les puddings, les soufflés avec du fromage cottage et l'addition d'une petite quantité de beurre ou de crème sure;
  • les pâtes sont autorisées seulement bouillies, bien cuites;
  • produits laitiers - le fromage cottage à faible teneur en matière grasse et non acide peut être consommé tel quel ou dans des plats à base de cette pâte (cocottes, soufflés, puddings); fromage à pâte dure sans matières grasses et sans additifs épicés;
  • La crème sure, la crème, le beurre sont utilisés pour remplir les soupes, les céréales; les boissons à base de lait fermenté ne sont pas trop acides; lait entier écrémé, dilué avec de l'eau - pour faire des soupes et des bouillies;
  • viande et volaille - bœuf ou veau maigre, poulet ou dinde sans peau, lapin. Utiliser sous forme bouillie. Plats de viande: hachés ou moulus sous forme de côtelettes de vapeur, boulettes de viande, bœuf stroganoff dans une sauce faible en gras, purée de pommes de terre, soufflé, cannelle sans assaisonnements épicés;
  • œufs - protéine recommandée dans les œufs sous forme d'omelette à la vapeur; il est préférable de refuser un jaune, il est possible d’en utiliser un au maximum deux fois par semaine, dilué en deux avec de l’eau;
  • poisson - variétés à faible teneur en matière grasse: bouillies entières ou moulues sous forme d’escalopes à la vapeur; bouilli peut être cuit comme un remplissage;
  • légumes - pommes de terre, carottes, betteraves, citrouilles, courgettes, chou-fleur, pois verts: bouillis ou cuits au four sont utilisés, de préférence sous forme de purée de pommes de terre ou de purée;
  • soupes - bouillon de légumes végétarien ou bouillon de poulet en vrac. Les légumes sont cuits sous forme de soupe de purée en purée, en ajoutant une demi-cuillère de crème sure au moment de servir. La soupe au poulet est assaisonnée de vermicelle ou de gruau râpé bien cuit;
  • fruits et baies - mûrs, non acides peuvent être consommés crus ou déchiquetés; Les pommes doivent être cuites. Les compotes, gelées et mousses pures sont fabriquées à partir de fruits secs et frais, avec un peu de sucre ou un substitut pour le sucrer (sorbitol, xylitol);
  • boissons - thé au citron ou au lait sans sucre ou légèrement sucré, bouillon d'églantier, jus de fruits sans sucre, dilué de moitié avec de l'eau;
  • taux quotidien de beurre 30 g, légumes raffinés 10-15 ml (cuillère à soupe incomplète), sont ajoutés lors de la cuisson.

Numéro de régime 5 - la liste des aliments interdits

Une bonne nutrition - la clé d'un traitement réussi

Dans la pancréatite chronique, l'utilisation des produits et plats suivants est interdite:

  1. pain de blé frais, pain de seigle, muffins, produits à base de pâte feuilletée et pâte brisée;
  2. soupes avec bouillon de viande et de poisson, bouillon de légumes et de poulet fort, soupes aux champignons, soupes au lait au lait non dilué, soupes froides (okrochka), soupes aigres (soupe aux choux, bortsch);
  3. toutes les viandes grasses, porc, canard, oie, foie, cervelle, rognons, saucisses, viandes fumées, conserves;
  4. poisson gras, frit et compote, fumé et salé, poisson en conserve et caviar;
  5. œufs au plat et durs;
  6. toutes les céréales friables et limitent l'utilisation de plats à base de blé, maïs, orge, orge perlé;
  7. des légumes pour abandonner les légumineuses, les champignons, le chou, l'aubergine, les radis et radis, les navets, le poivron, l'oseille, les épinards, l'oignon et l'ail, les tomates et les sauces;
  8. toutes les épices;
  9. de fruits: raisins, bananes, dattes, figues;
  10. confiseries: confiture, chocolat, caramel, crème glacée, gâteaux;
  11. boissons: café, thé fort, cacao, jus de raisin, boissons gazeuses au gaz;
  12. alcool

Boire de l'eau minérale

En cas de pancréatite chronique, le traitement à base d’eau minérale est souvent prescrit. Obtenir l'effet de boire de l'eau n'est pas étancher sa soif, mais selon les recommandations de la réception, certains de ses types et selon le système spécifié.

Le rôle de l'eau minérale est énorme

En règle générale, il est recommandé de le prendre en petites doses fréquentes et à intervalles réguliers. Le plus grand effet de guérison peut être obtenu si vous buvez de l’eau directement à la source, mais le processus de prise à la maison sera bénéfique. La bouteille doit être ouverte au plus tard 10-15 minutes avant la réception, l'eau doit être légèrement tiède. Buvez une demi-heure avant le repas, buvez de l'eau très lentement, par petites gorgées.

Pour la stabilisation globale du tube digestif, vous pouvez utiliser des eaux telles que Essentuki n ° 17, Naftusya, Arkhyz, Slavyanovskaya.

Dans les formes chroniques de la maladie associée à la pancréatite, un traitement est prescrit pour l’utilisation de l’eau des marques Essentuki No 4, Borjomi et Smirnovskaya, qui ont un effet spécial sur le pancréas:

  1. prévenir les processus stagnants dans les canaux biliaires, dans le pancréas même;
  2. réduire le risque de processus inflammatoires;
  3. normaliser le travail de l'estomac et des intestins.

Le traitement à l'eau minérale dure de trois semaines à six mois. Lorsque l'exacerbation de la maladie ou des attaques de prise d'eau est recommandé d'arrêter.

Régime alimentaire pour la pancréatite, nutrition pour la pancréatite. Ce qu'ils devraient être - voir dans la vidéo:

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Nourriture pour la cholécystite chronique

La cholécystite chronique est une maladie inflammatoire courante de la vésicule biliaire dont la fonction est altérée. Causes - déformation de la vésicule biliaire et des voies biliaires, obstruction des voies biliaires, blessures, altération des processus métaboliques et autres. Dans cette maladie, les périodes de rémission sont périodiquement remplacées par des exacerbations. Les patients se plaignent d'amertume dans la bouche, de nausées, de douleurs dans le côté droit, apparaissant généralement après avoir consommé des boissons grasses, frites, de la bière ou des boissons gazeuses. Pendant la période d'exacerbation de la douleur devient insupportable.

Le régime alimentaire pour la cholécystite chronique est un moyen efficace de contrôler le processus inflammatoire.

Principes généraux

La nourriture pour la cholécystite chronique doit être douce sur les plans chimique, thermique et mécanique.

Recommandé bouilli, cuit au four et à la vapeur. Nourriture fréquente - jusqu'à six fois. Sel en quantité limitée.

Que pouvez-vous manger pendant la rémission:

  • Le pain rassis à base de farine de blé n’est pas la plus haute qualité, les craquelins.
  • Types de viande faibles en gras (veau, dinde, poulet, lapin) cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four.
  • Poisson faible en gras bouilli ou cuit à la vapeur.
  • Lait, kéfir, fromage cottage faible en gras.
  • Œufs sans jaunes.
  • Potages végétariens avec légumes et céréales (riz, orge, sarrasin).
  • Bouillie bouillie dans la même eau ou le même lait, diluée avec de l’eau (riz, semoule, avoine, sarrasin).
  • Vermicelles forme fine bouillie.
  • Légumes bouillis ou cuits au four.
  • Fruits mûrs sucrés cuits au four et fruits secs frais.
  • Marmelade, guimauve, guimauve, gelée de fruits, confiture.
  • Beurre - pas plus de 30 grammes par jour.
  • Les jus sont doux, la décoction d'églantier, le thé et le café fraîchement infusés.

Les produits suivants sont interdits:

  • Aliments conduisant aux processus de décomposition et de fermentation dans le tube digestif: millet, chou blanc, légumineuses.
  • Viande grasse, rognons, cervelle, foie, graisse, saucisses, huile de cuisson.
  • Nourriture fumée, marinée, salée, épicée, marinée, frite, épicée et en conserve.
  • Champignons
  • Bouillons riches de champignons, de poisson et de viande.
  • Radis, ail, navet, radis, oignons verts.
  • Canneberges, agrumes, prunes aigres, etc.
  • Produits laitiers gras: crème, crème sure, fromage cottage.
  • Boissons gazeuses, cacao, café noir fort.
  • Gâteaux à la crème et gâteaux, produits à base de farine, chocolat.

En dehors de l'aggravation, vous pouvez manger les plats suivants:

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

  • soupes au lait et aux légumes, soupe aux choux, soupe de betterave rouge, bortsch;
  • vinaigrettes et salades avec vinaigrette d'huiles végétales non raffinées;
  • rouleaux de chou;
  • galettes de viande hachées;
  • caviar de courge;
  • salades de fruits;
  • salades de calamars et autres fruits de mer;
  • poisson farci et mastic;
  • café et thé au lait, thé au jus de citron, jus de légumes et de fruits, décoction de baies d'églantier, infusions aux herbes.

Le régime devrait inclure plus de fibres (légumes, fruits, céréales), en particulier avec la constipation. Permis de ne pas manger plus d'un œuf de poule par jour.

La consommation de beurre devrait être limitée à 15 grammes par jour.

Les produits laitiers peuvent être consommés avec du lait, du kéfir frais et du yaourt, du lait acidophile, du fromage à pâte molle et du fromage cottage moyennement gras.

Parmi les poissons, il faut préférer le navage, le saumon rose, la perche, la morue, la sandre, le merlu. Il peut être cuit, bouilli, cuit à la vapeur, comme remplissage.

Dans la cholécystite chronique, il est recommandé d'exclure du régime alimentaire l'oie, le canard, le porc, l'agneau. Poisson - saumon, truite, esturgeon, saumon kéta.

Il faut abandonner les boissons alcoolisées, les glaces, le café fort noir et le cacao.

Dans la période aiguë

Lors de l’exacerbation d’une cholécystite chronique au cours des deux premiers jours, il est recommandé de ne boire que du bouillon chaud de cynorrhodon, du jus de fruits rouges dilué dans de l’eau, du thé faiblement brassé.

Dans la période aiguë, le régime n ° 5B est présenté. Son essence réside dans la restriction des glucides - pas plus de 200 grammes par jour, des protéines - pas plus de 80 grammes, des graisses - pas plus de 30 grammes et un rejet complet du sel. Les aliments doivent être cuits ou cuits à la vapeur, servis sous forme de soupes en purée, de soufflés, de pommes de terre en purée. Il est recommandé de manger de petites portions toutes les trois heures. Température alimentaire - de 20 à 55 ° C L'apport quotidien en liquide est d'environ 2–2,5 litres, le nombre de calories est de 1600.

Quoi manger:

  • Potages muqueux végétariens (légumes, céréales).
  • Craquelins de blé.
  • Souffle ou purée de viande de volaille sans peau ni veau.
  • Vapeur poisson maigre sous la forme d'un soufflé.
  • Bouillie liquide râpée - semoule, riz, flocons d’avoine.
  • Soufflé aux légumes - à partir de pommes de terre, jeunes courgettes, carottes, chou-fleur.
  • Omelette au blanc d'oeuf cuit à la vapeur.
  • Pommes au four, gelée et gelée de fruits et de baies.
  • Thé avec addition de lait, jus dilué (légume et fruit).

Alimentation quotidienne approximative avec exacerbation de la cholécystite:

  1. Petit déjeuner (8.00). Bouillie de riz, vapeur de protéine d'omelette, thé faible.
  2. Le deuxième petit déjeuner (11.00). Purée de légumes, compote.
  3. Déjeuner (14h00). Velouté soupe de flocons d'avoine, poisson, vapeur, pomme au four.
  4. Heure du thé (16h00). Thé au lait, mousse de fruits.
  5. Dîner (19h00). Soufflé de viande de volaille, caviar de courge, compote.
  6. Dîner tardif (21h00). Kissel.

Le tableau numéro 5B est incomplet et est nommé pour un maximum de 5 à 6 jours. Au cours des 2 prochaines semaines, il est recommandé de suivre le régime numéro 5A, puis de suivre le régime numéro 5.

Quand beskamennomu

Cholécystite chronique sans pierre - inflammation de la vésicule biliaire, dans laquelle la sortie de la bile est perturbée, sans formation de calculs. La diététique est l’un des éléments importants du traitement. Il est souvent recommandé de manger 4 à 6 fois par jour afin de vider régulièrement la vésicule biliaire.

Vous ne pouvez pas manger gras, épicé et frit. Les spiritueux, le vin et la bière interdits. Il est recommandé d’abandonner les noix, les muffins, les légumes et les fruits frais, les aliments froids, les jaunes d’œufs. En cas d'exacerbation, vous ne devez manger que des aliments chauds fraîchement préparés, bouillis, cuits à la vapeur ou au four.

Avec la maladie de calculs biliaires

En cas de cholécystite calculeuse (JCB), des calculs se forment dans la vésicule biliaire en même temps qu'une inflammation et un blocage des voies biliaires. L'intervention chirurgicale la plus couramment indiquée.

En cas de cholécystite chronique calculeuse, le tableau N ° 5A est recommandé; l'objectif de la nutrition thérapeutique est de stimuler l'excrétion de la bile. Après plusieurs mois d'observation d'un tel régime, le patient est transféré au régime n ° 5, mais l'utilisation du jaune d'oeuf (pas plus de ½ jaune par jour) est soumise à des restrictions. L'huile végétale ainsi que les acides gras trans sont également interdits. Les graisses animales sont limitées; le chou blanc, le millet, les abats et les baies sont exclus. La nourriture est cuite à la vapeur ou bouillie. Boissons alcoolisées interdites.

Après la chirurgie

Après le traitement chirurgical, vous devez suivre un régime strict. Après l'opération, il n'est pas autorisé dans les 24 heures. Douze heures après l'intervention, vous pouvez boire de l'eau non gazeuse par petites gorgées d'au plus 0,5 litre par jour.

Le troisième jour, vous êtes autorisé à manger en petites portions jusqu'à huit fois par jour. Vous pouvez manger de la purée de pommes de terre, du poisson bouilli sous forme minable, une omelette aux protéines, une purée de soupe, de la gelée de fruits, du thé sucré, du jus de citrouille et des pommes. À partir du cinquième jour, du pain séché et des biscuits sont introduits. Une semaine plus tard, il est permis d'ajouter des produits laitiers à faible teneur en matières grasses, de la bouillie d'avoine râpée et du sarrasin, de la viande bouillie passée dans un hachoir à viande. À partir de ce moment, le tableau 5A est affiché et, dans quelques semaines, le régime 5.

Lorsque combiné avec une pancréatite

Avec la pancréatite, qui accompagne souvent la cholécystite, le tableau numéro 5P est indiqué. Ses principales différences avec le tableau numéro 5B concernent l’augmentation de la quantité de protéines et la réduction de la quantité de glucides et de lipides. Fibre végétale grossière interdite. La nourriture est bouillie ou cuite à la vapeur et servie sous forme moulue. Il est recommandé d’observer les aliments diététiques dans les 3 mois.

Le pain est autorisé seulement rassis ou séché. Le pain de seigle contient plus de fibres, ce qui aide à vider la vésicule biliaire et prévient la stagnation. En plus du pain de seigle, il est recommandé d'inclure dans le régime des légumes et des fruits bouillis et crus, des soupes de légumes.

Il faut utiliser des œufs contenant beaucoup de cholestérol. Ils sont recommandés pour manger sans jaunes sous la forme d’omelettes à la vapeur ou s’ajouter à d’autres plats, par exemple pour la préparation de mousses aux fruits et aux baies, de soufflés à la viande et au poisson. En l'absence d'exacerbation, il est permis de manger un œuf par jour.

Quand gastrite

Si la cholécystite est associée à une gastrite, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire pour refléter cette maladie.

Lorsque la gastroduodénite nommer la table numéro 1. C'est un régime modérément économe. Exclure les plats qui stimulent la production de suc gastrique. Recommander des aliments liquides et pâteux. Vous ne pouvez pas manger de haricots, radis, navets, pois, asperges, dattes, raisins, groseilles, groseilles à maquereau, pain de grains entiers, viande filante, peau de poulet.

Exemple de menu pour la cholécystite chronique

La nourriture devrait être variée. Chaque jour, vous devez inclure dans les diètes, les céréales et les plats protéinés. Le menu de la semaine avec six repas, selon le régime numéro 5, ressemble à ceci:

Option 1

  • Bouillie de lait de sarrasin, thé.
  • Fromage cottage, craquelins, décoction d'églantier.
  • Soupe de riz, viande bouillie, betteraves à la ragoût de betterave.
  • Pomme au four.
  • Poisson au four, salade de légumes, thé au miel.
  • Lait aigre

Option 2

  • Bouillie de riz au beurre, thé.
  • Côtelettes de légumes, jus de pomme.
  • Soupe de purée de légumes, poulet bouilli sans peau, gelée.
  • Boulettes paresseuses.
  • Pommes de terre bouillies, poisson vapeur, tisane.
  • Yaourt

Option 3

  • Gruau au beurre, fromage, thé.
  • Casserole de fromage cottage au miel.
  • Soupe de légumes avec addition de crème sure faible en gras, poisson avec garniture de légumes, compote.
  • Biscuits, mousse de fruits.
  • Chou-fleur bouilli, soufflé de veau, thé au lait.
  • Kéfir.

Option 4

  • Omelette, fromage, thé.
  • Bouillie de citrouille.
  • Soupe à la courge, côtelettes à la vapeur de veau, riz bouilli, jus.
  • Pomme au four
  • Poisson bouilli, salade de légumes, tisane.
  • Ryazhenka.

Option 5

  • Œuf poché, gruau d'avoine, thé.
  • Fromage cottage, infusion de dogrose.
  • Soupe de légumes, casserole de poulet, pommes de terre bouillies, jus.
  • Pas riches pâtisseries, compote.
  • Purée de carottes, rouleaux de chou au riz, tisane.
  • Lait aigre

Option 6

  • Bouillie de sarrasin, fromage et beurre, thé.
  • Cheesecakes avec de la confiture.
  • Soupe de nouilles, dinde au four avec légumes, compote.
  • Kissel, biscuit.
  • Morue cuite à la vapeur, riz bouilli, bouillon d'églantier.
  • Kéfir.

Option 7

  • Bouillie de riz au beurre, omelette à la vapeur, thé.
  • Gelée de fruits, bouillon de dogrose.
  • Velouté de pommes de terre, pudding au fromage blanc, compote.
  • Lait, galette de biscuits.
  • Riz aux pruneaux, poulet bouilli, mors.
  • Tisane au miel.

Le régime de cholécystite chronique fait partie du traitement. Cela aidera à accélérer le processus de guérison et à atténuer les symptômes désagréables. Le corps va récupérer plus rapidement après une exacerbation. Si vous suivez le régime pendant la rémission, vous pouvez réduire le nombre de périodes aiguës.

Régime alimentaire pour la pancréatite chronique

Le régime alimentaire pour la pancréatite chronique pendant la période de rééducation après l’arrivée de l’hôpital augmente considérablement les chances de guérison ou de stabilisation du patient. Cela devient un facteur fondamental dans le traitement de cette maladie.

Le plus souvent à la maison, il y a violation des bases du régime, au lieu du strict respect des principes de base de la nutrition thérapeutique. Le régime établi comprend des aliments bon marché qui ne nécessitent pas une cuisson longue et lourde. La règle principale: les aliments doivent être finement hachés, moulus ou moulus, cuits à ébullition ou à la vapeur.

Les principes de base de la nutrition du patient

Il est nécessaire de manger plus de protéines et d’éliminer en même temps les aliments gras et glucidiques. Tout d'abord, le conseil concerne le sucre, les produits frits constitués de fibres grossières. Si possible, commencez à prendre des préparations vitaminées. Il est nécessaire de manger en petites portions, au moins 5 à 6 fois par jour.

Caractéristiques générales des produits utilisés

La nutrition, prescrite au stade de l'extinction, consiste à augmenter l'apport en protéines jusqu'au niveau nécessaire au bon fonctionnement du patient. Les lipides et les glucides se présentent sous forme de croupes variées. Les sucres complexes, le miel, les confiseries sont exclus du menu, la consommation de sel est réduite.

Les aliments dans la pancréatite chronique prévoient l'exclusion absolue du régime alimentaire, irritant les parois de l'œsophage. Ceux-ci comprennent: les boissons alcoolisées, l'acide acétique, l'acide citrique et autres assaisonnements.

Bases d'utilisation et composition des portions

La nourriture est préparée en faisant bouillir, cuire au four, cuire à la vapeur. Il est conseillé de manger des aliments pré-broyés dans un mélangeur ou essuyés à travers un tamis culinaire. La nourriture est effectuée à intervalles de temps égaux, après 3-4 heures. La nourriture est offerte chaude, inacceptable manger trop chaud. Les positions du menu principal quotidien doivent inclure: la quantité totale de protéines - 120 g, la masse lipidique - 90 g, les substances glucidiques - 350 g et une valeur énergétique ne dépassant pas 2 700 Kcal.

L'essence de la consommation alimentaire diététique

Avec la pancréatite du pancréas au moment de la maladie, le nombre de kilocalories compris dans la quantité quotidienne de nourriture équivaut à la charge de travail quotidienne du corps. Il est nécessaire de manger avec une pancréatite six fois par jour, y compris dans le régime alimentaire avec des capacités laxatives.

Protéines dans le régime

Le contrôle du nombre quotidien de protéines consommées, indispensable à la régénération du corps, revêt une importance particulière. La quantité quotidienne de protéines consommée n’est pas inférieure à 130 grammes et 70% doivent avoir un début d’animal.

Le régime alimentaire d'un patient souffrant de pancréatite chronique comprend des protéines de bœuf, de veau, de lapin, de poulet et de dinde. Interdit de consommer: protéines d'agneau, de porc, d'oie, de canard et de gibier. Si le patient ressent constamment de la douleur dans l'épigastre, les plats de viande doivent être hachés et bouillis ou cuits au bain-marie. Il est strictement interdit de manger du poisson, de la viande frite ou cuite au four. Considérez l'exigence selon laquelle la viande et le poisson doivent être maigres. Il est recommandé d'utiliser du fromage cottage fait maison. La mise en œuvre des recommandations aide la fonction hépatique du patient à un niveau normal et empêche la modification de l'organe dans le contexte de la maladie de pancréatite.

En raison de la faible tolérance des patients souffrant d’une inflammation du pancréas, il n’est pas recommandé d’utiliser le lait comme plat séparé. Il est préférable d’introduire le produit dans la composition de céréales, soupes, gelées. Si une personne n'imagine pas la vie sans une tasse de lait, vous devez boire un verre par petites gorgées d'une demi-tasse par jour.

Le kéfir et le lactosérum ont des propriétés favorables pour la pancréatite. Le fromage est contre-indiqué ou à la dose minimale tout en améliorant le bien-être.

Il est interdit d'utiliser les œufs entièrement, exclusivement sous forme d'additifs et d'omelettes à la vapeur de protéines. Les protéines entrent dans le corps du patient avec des céréales de riz, de la semoule, des flocons d'avoine et de sarrasin, des pâtes, du pain rassis, des craquelins. Les légumineuses atteintes de pancréatite sont interdites.

Les graisses dans l'alimentation d'un patient atteint de pancréatite

Le régime alimentaire prescrit à un patient présentant une inflammation du pancréas doit comprendre quotidiennement 71 g de graisse, dont 20% de graisse végétale. A consommer en complément ou complément d'autres produits.

L'huile est ajoutée à la nourriture déjà préparée et il est préférable de ne pas utiliser d'huile maigre. L'utilisation de la margarine, du saindoux et d'autres huiles de cuisson est inacceptable.

Glucides diététiques

La quantité maximale d'hydrates de carbone consommée par jour ne doit pas dépasser 350 g. Dans les limites de la norme spécifiée, l'utilisation est autorisée: sucre, miel, confiture, sirop. Permis de manger: croûtons, semoule, flocons d'avoine, sarrasin, orge perlé, porridge de riz, pâtes. Les patients sont autorisés à manger des pommes de terre, des carottes, des betteraves, des citrouilles, des courgettes, des courges. Les légumes doivent être cuits à la vapeur ou bouillis. Il est conseillé d'essuyer ensuite, mélangé avec des céréales.

Les patients diététiques ne sont pas autorisés à manger des fruits crus. Il est permis d'absorber les fruits cuits au four, frottés à travers un tamis, de préparer des compotes et de la gelée. Les fruits secs cuits sous forme de compotes apportent de grands bénéfices dans cette maladie.

Plats Pancréatiques

Les premiers plats autorisés pour la pancréatite comprennent:

  • soupes additionnées de sarrasin, de riz, de millet et d'orge;
  • soupes de bouillon de légumes;
  • bouillie avec du lait;
  • bouillons de viande maigre et de poisson;
  • soupes de fruits sucrés.
  • boeuf bouilli, volaille, poisson;
  • oeufs brouillés comme une omelette à la vapeur.

La liste des céréales comprend: toutes sortes de céréales, pâtes, pain, huile de tournesol. Fromage autorisé: lait, plats à base de lait caillé, kéfir, lactosérum, yogourt, beurre. En quantité limitée, les confitures, les produits à base de miel, le sucre et les édulcorants sont autorisés. Autorisé à manger des baies cuites et râpées, des fruits, des carottes cuites et des betteraves. Les boissons autorisées comprennent: thé avec lait ajouté, jus de fruits et de légumes.

Quel genre de nourriture devrait être complètement abandonné

Les options pour les aliments frits sont strictement interdites.

Oubliez d'utiliser la liste des aliments:

  1. Alcool, sodas, kvas, boisson au café instantané et moulu, cacao, jus de raisin.
  2. Viande de porc, bacon, bacon, saindoux, saumon, saumon, hareng.
  3. Aliments fumés, épicés ou frits, restauration rapide, restauration rapide.
  4. Haricots, pois, haricots, tous types de champignons, épinards verts, oseilles, toutes variétés d'oignons.
  5. Boulangerie, pâtisserie de pâtisserie, pâte feuilletée.
  6. Pâtisserie au chocolat, crèmes, conserves sucrées, desserts glacés.
  7. Fruits qui contiennent beaucoup de sucres de la famille des figues, raisins, bananes, dattes.
  8. Œufs sous toutes formes, épices et assaisonnements.

Exemple de menu pour la pancréatite

Un exemple de nutrition dans le processus inflammatoire dans le pancréas servira de telles options.

Exemple №1

Petit déjeuner: viande de boeuf bouillie, flocons d'avoine au lait, thé au lait.

Le deuxième petit-déjeuner: une omelette à base de protéines de deux œufs, une pomme au four avec du miel et des noix, une infusion de rose musquée.

Déjeuner: soupe, pâté de boeuf, spaghetti, compote de pommes séchées.

Déjeuner: ragoût de fromage cottage et thé.

Dîner: poisson bouilli, thé.

Exemple 2

Petit déjeuner: purée de pommes de terre, poulet bouilli, thé ou gelée.

Le deuxième petit déjeuner: fromage cottage et un soufflé à la banane.

Déjeuner: soupe au lait, pâtes aux côtelettes de vapeur, gelée.

Déjeuner: bouillie de lait de riz, compote de fruits secs.

Dîner: boisson à base de manne et d'églantier.

Exemple 3

Petit déjeuner: bouillie de riz ou de sarrasin, omelette à la vapeur, thé.

Le deuxième petit-déjeuner: pomme cuite au four, compote avec des galettes.

Déjeuner: purée de pommes de terre à la viande, craquelins, poisson bouilli, betteraves râpées.

Snack: flocons d'avoine avec des baies, du yaourt.

Dîner: pâté de poisson bouilli, purée de pommes de terre, kéfir.

Exemple 4

Petit déjeuner: céréales de blé, galette à la vapeur, mors.

Le deuxième petit-déjeuner: viande de poulet bouillie, purée de légumes, thé.

Déjeuner: soupe de courgettes et de potiron, saucisse maison cuite à la vapeur, purée de pommes de terre, églantier ou fruits secs.

Déjeuner: côtelettes à la vapeur, pâtes, fromage cottage faible en gras, compote de fruits.

Dîner: lapin cuit au four dans une sauce à la crème sure, flocons d'avoine sans sel, betteraves bouillies avec des noix, gelée.

Rappelez-vous les dangers de trop manger. Il y a un besoin souvent et petit à petit. Sujet aux principes de la nutrition appropriée pour la pancréatite améliore considérablement l'efficacité du traitement de la maladie.

Régime alimentaire pour gastrite chronique

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique est l’un des éléments les plus importants d’un traitement réussi. Premièrement, une bonne nutrition comprend le rejet des fast-foods, des aliments gras et des aliments dans les lieux publics. Il est très important de manger fréquemment des aliments sous forme hachée et de maintenir la température chaude des plats.

Il devrait y avoir lentement, mastiquer les aliments à fond, trop manger est strictement contre-indiqué. Pour normaliser le processus de production du suc gastrique, il est nécessaire d'abandonner les aliments difficiles à digérer: aliments gras et frits, fibres grossières. L'observance d'un régime bien choisi permettra de se débarrasser rapidement de la maladie.

La gastrite est une maladie très commune, qui est une inflammation de la muqueuse gastrique et se manifeste sous forme aiguë ou chronique. Parmi les principales raisons du développement de la gastrite, il convient de noter: malnutrition, infection de l'estomac par une bactérie à Gram négatif en spirale, Helicobacter pylori, traitement prolongé, stress fréquent, tabagisme, alcool, altération de la production de suc gastrique, excès de nourriture, etc. En l’absence de traitement approprié, la gastrite entre dans une phase chronique qui, pendant une longue période, ne peut pas perturber le bien-être d’une personne et ne se manifester qu’au stade de l’exacerbation.

Quel est le régime alimentaire pour la gastrite chronique?

La gastrite se manifeste par toute une série de symptômes: nausées et vomissements, douleurs aiguës ou douloureuses au haut de l'abdomen, ballonnements, éructations fréquentes, selles anormales, manque d'appétit et même perte de poids. Parallèlement au traitement médicamenteux, il est très important de choisir un régime pour se débarrasser de la maladie. Lors du diagnostic d’une maladie, beaucoup s’intéressent à la question suivante: «Quel est le régime alimentaire de la gastrite chronique?» En général, le gastro-entérologue décide de la nomination d’un régime alimentaire en tenant compte de l’évolution de la maladie, des symptômes, de l’état du patient et des résultats des tests (en particulier le niveau d’acidité gastrique)..

Régime alimentaire pour la gastrite chronique, visant principalement à normaliser le travail du tube digestif et consiste en la prise fréquente d'aliments faciles à digérer. Les repas sont mieux cuits à la vapeur, cuits au four, bouillis ou cuits. La nourriture devrait être écrasée à l'état de bouillie. Ne mangez pas de plats chauds ou froids, la meilleure option serait de les manger légèrement chauds. Il convient de noter que guérir la gastrite chronique sans suivre régulièrement un régime alimentaire compétent est pratiquement impossible. Par conséquent, la question d'une nutrition adéquate doit être abordée avec la plus grande responsabilité et avec le plus grand sérieux.

Parmi les recommandations générales concernant la nomination d'un régime alimentaire dans la gastrite chronique, il convient de noter la restriction des aliments épicés, salés et grossiers, le rejet des aliments gras, fumés et frits, des repas fractionnés. Il est important que le corps du patient reçoive tous les micronutriments et nutriments nécessaires. Le menu doit donc être diversifié avec des plats légers et nutritifs. En cas de gastrite chronique, la période d'adhérence au régime alimentaire est généralement de 1 à 1,5 mois - jusqu'à l'amélioration complète. Dans le même temps, certaines règles de la nutrition rationnelle devront être respectées tout au long de la vie: ne pas trop manger, mâcher lentement des aliments, suivre un régime, cesser de boire des boissons fortes et de fumer, de même que les fast foods, les boissons gazeuses et autres malbouffes.

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique est composé de 4 à 5 repas par jour. Il est important que la nourriture soit simple - elle digèrera donc beaucoup plus rapidement quand elle entrera dans l'estomac. Un plat doit nécessairement provoquer de l'appétit, être fraîchement préparé, être à base d'ingrédients naturels. Il est préférable d’écraser la nourriture ou de la mâcher à fond pour que l’estomac puisse plus facilement faire face à sa tâche principale. Pour restaurer rapidement les fonctions du tube digestif, vous devez inclure dans le régime des aliments contenant des protéines, ainsi que des vitamines E, B12 et B6 (contenus dans diverses céréales, produits laitiers, viandes maigres et poissons, œufs et légumes à feuilles vert foncé).

Dans les gastrites chroniques, il est nécessaire de rappeler l’utilisation de fruits frais, de baies et de légumes, qui contribuent à augmenter la sécrétion des sucs digestifs et à améliorer l’activité enzymatique. L'assimilation de la viande et du poisson est beaucoup plus rapide si elle est utilisée avec des légumes. Pour les épices, il est permis d'utiliser du persil, du céleri et de l'aneth en poudre. Lors de la préparation de soupes, il est préférable d'utiliser non pas de la viande, mais des bouillons de légumes. Il est recommandé de faire bouillir diverses céréales et de les ajouter aux soupes de légumes.

Dans le régime alimentaire pour la gastrite chronique peut inclure:

  • boulettes de viande, soufflés, boulettes de viande, zrazy, à base de variétés de viande, de volaille et de poisson faibles en gras;
  • gelée et gelée;
  • ragoût de légumes;
  • côtelettes de vapeur;
  • des soupes à la crème, cuites dans un bouillon faible en gras;
  • œufs à la coque;
  • omelettes cuites à la vapeur;
  • pain complet (sous forme séchée);
  • mousses et desserts aux fruits;
  • produits laitiers et produits laitiers;
  • thé faible, compotes, décoctions, etc.

Une large gamme de produits autorisés pour les gastrites chroniques vous permet de varier le régime alimentaire et de rendre les aliments savoureux et agréables. Il est important de se rappeler les règles d'une alimentation saine: ne pas manger de la malbouffe, suivre le régime alimentaire approprié et ne pas trop manger.

Régime alimentaire pendant l'exacerbation d'une gastrite chronique

Un régime pour la gastrite chronique est prescrit en tenant compte de l’état du patient, de l’évolution de la maladie et des résultats des tests permettant en particulier de déterminer le niveau d’acidité gastrique. Le plus souvent, la gastrite chronique est asymptomatique et se manifeste sous forme d'exacerbations uniquement dans le contexte d'une immunité affaiblie, de lésions de la muqueuse gastrique, d'hélicobactéries, de malnutrition, de stress fréquents et du développement d'autres maladies des organes et des systèmes internes. Quelle est l'exacerbation de la gastrite chronique? Ce processus se manifeste sous la forme d'une violation de la fonction principale de l'estomac - la fonction digestive, ainsi que d'une irritation de la muqueuse enflammée.

Le régime avec exacerbation de la gastrite chronique, tout d'abord, devrait être aussi doux et complet que possible. Fractions fractionnées recommandées en petites portions de 5 à 8 fois par jour, le contenu calorique des aliments devrait être d’environ 3 000 kcal par jour. Lorsqu'un patient présente une exacerbation prononcée de la gastrite, le volume quotidien de fluide, y compris les soupes, est réduit à 1,5 litre. Dans la pratique médicale moderne, on prescrit aux patients en période d'exacerbation de gastrite chronique au cours des premiers jours de traitement les régimes n ° 1a, puis n ° 1b et en train de réduire les symptômes de la maladie (après environ une semaine) le régime n ° 1.

Quant au menu, il devrait contenir des aliments et des plats faciles à digérer. Vous pouvez manger des soupes diverses (sauf aux champignons), des omelettes cuites à la vapeur, des produits laitiers, des biscuits secs et des biscuits salés, ainsi que des plats à base de viande, de volaille, de poisson bouilli, cuit et cuit au four. Il est recommandé au patient de boire des jus naturels, du thé au citron, des compotes de fruits secs, de la gelée de fruits et du bouillon d'églantier. Les produits de boulangerie, les pâtisseries fraîches, les plats gras, les viandes fumées, les saucisses et les marinades, les aliments épicés et salés doivent être distingués des produits interdits à la consommation lors de l’exacerbation de la gastrite chronique. Sont également exclus les aliments frits, les boissons froides, l’alcool, les glaces, les aliments acides, etc. Il est interdit d'utiliser des épices et des épices, car elles augmentent la production de suc gastrique et donc l'inflammation.

Il est souhaitable que la nourriture soit bien hachée et en purée. Ainsi, lors de la cuisson des soupes, il est important qu'elles aient une consistance muqueuse. Les légumes cuits sont mieux consommés sous forme de purée de pommes de terre. Il est nécessaire de surveiller la température de la nourriture - il ne devrait pas être trop chaud ou trop froid. Le régime alimentaire exclut les fibres grossières (céréales, fruits et légumes à l'état brut, légumineuses).

Il est préférable de privilégier les plats faciles à digérer: par exemple, viande ou poisson bouilli, côtelettes à la vapeur, zraz, boulettes de viande, etc., œufs à la coque et omelette aux protéines, lait et crème, fromage cottage faible en gras, yogourt aigre et kéfir. De matières grasses doivent être consommés des produits végétaux - sous la forme d'olive ou d'huile de tournesol raffinée, qui doivent être utilisés pour préparer des plats. Il est utile de consommer quotidiennement jusqu'à 60 grammes de beurre, car il accélère la guérison de la muqueuse gastrique. Nous devons nous rappeler les glucides contenus dans les céréales - manne, riz, sarrasin. Dans les cas avancés de gastrite chronique, les préparations pour nourrissons et les céréales sont recommandées, ainsi que les légumes bouillis en purée et les fruits rouges.

Exemple de menu pour l’exacerbation de la gastrite chronique:

  • Premier petit déjeuner Porridge tout (sous forme de mucus) ou des œufs à la coque, du thé faible, un verre de lait ou de compote.
  • Deuxième petit déjeuner Gelée de fruits ou gelée.
  • Déjeuner Soupe toute (en purée), sur le deuxième - porridge ou purée de pommes de terre avec côtelette à la vapeur de viande (poisson), croûtons blancs, thé au lait ou jus dilué.
  • Thé Tarte aux biscuits ou rouleaux de biscuits. Bouillon hanches avec du miel.
  • Le dîner Semoule additionnée de 50 g de beurre ou de soufflé à la viande. Gelée de fruits.
  • Deuxième dîner 1 tasse de lait.

Régime alimentaire pour gastrite chronique de l'estomac

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique doit prendre en compte l'état douloureux de la muqueuse gastrique, dans lequel se produit le processus inflammatoire. Ainsi, la nourriture consommée doit être douce pour ne pas irriter la membrane muqueuse, mais au contraire pour favoriser la restauration rapide de ses fonctions.

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique de l'estomac est un élément important du processus de traitement, en association avec des médicaments et une phytothérapie, ainsi que pour lutter contre divers facteurs concomitants, les traitements de sanatorium et de spa. Tout d'abord, un tel régime dépendra du degré de développement de la maladie, de l'état du patient et de la tolérance individuelle. Au cours de l’exacerbation de la maladie, le régime alimentaire présente de sérieuses limitations; après une certaine période de traitement, pendant la période de rémission, le menu s’est considérablement élargi. Quel que soit le stade de l'évolution de la gastrite chronique, la nutrition doit être complète et inclure la consommation de vitamines, d'oligo-éléments et de divers nutriments importants et nécessaires au maintien du bon fonctionnement du corps.

La base du régime alimentaire dans la gastrite chronique peut être considérée comme des repas fractionnés - manger fréquemment de la nourriture en petites portions. Le matin, il est recommandé de manger un peu, car après le réveil, on note la lente production d'enzymes digestives. Il n'est pas souhaitable de boire du café et du cacao le matin, car ces boissons sont irritantes pour la muqueuse gastrique. La meilleure option pour le petit-déjeuner sera la bouillie moulue, le kissel ou l'omelette à la vapeur. Quelques heures après le petit-déjeuner, vous pouvez manger à nouveau. Ensuite - déjeuner, thé de l'après-midi et dîner. Il est impossible de trop manger et de faire de longues pauses entre les repas. Il est très important de s’habituer au régime, c’est-à-dire mangez à une heure fixe et assurez-vous de le faire au moins 4 à 5 fois par jour.

Généralement, dans les cas de gastrite chronique, les régimes numéro 1, 2, 15 sont souvent prescrits, en fonction de l'évolution du processus inflammatoire. Ainsi, pendant la période d'exacerbation de la maladie, le régime n ° 1 est appliqué, lequel est réduit à l'utilisation d'aliments exclusivement en purée, bouillis ou cuits à la vapeur. Un traitement diététique aussi strict peut durer jusqu'à 2 mois. En cours de rémission, ils passent au régime n ° 2 (menu étendu), puis au régime n ° 15 (nutrition physiologiquement complète). Tout régime alimentaire interdit la consommation de plats froids et chauds, d'aliments gras, ainsi que d'épices chaudes, de viandes fumées, de cornichons, de cornichons, de collations, de légumes crus et de champignons.

Dans la gastrite chronique sont autorisés à utiliser:

  • Hier ou pain séché
  • biscuits secs faibles en gras,
  • soupes de légumes et de lait,
  • porridge (dans une forme frottée, gluante),
  • lait et produits laitiers non acides,
  • divers plats de viande maigre ou de poisson,
  • beurre (en petites quantités),
  • huiles végétales raffinées (olive, tournesol, etc.),
  • œufs à la coque ou brouillés,
  • à partir de boissons - thé faible (y compris le lait), eau pure, décoction d'églantier, eau minérale non gazeuse, jus, compotes de fruits secs.

Lorsque le régime n ° 2, lorsque le stade d'exacerbation de la gastrite chronique est terminé, est autorisé à utiliser des soupes cuites dans un bouillon de viande ou de poisson (complètement écrémé), du bortsch et du cornichon. Vous pouvez entrer dans le régime des saucisses de laiterie ou du docteur, des sauces en bouillon, des baies ou des fruits rouges sous forme de non nettoyés. Parmi les produits interdits figurent encore les champignons et les légumes crus.

Avec le régime n ° 15, le menu se développe considérablement et peut inclure l'utilisation de pain de seigle, de fruits et légumes crus et d'autres produits. Toutefois, les aliments gras, les viandes fumées, les conserves, les légumes à fibres grossières (par exemple, les navets, les radis et les radis) sont toujours interdits. ), car tous ces produits irritent la membrane muqueuse. L'observance d'une gastrite chronique et d'un régime rationnel déterminent dans une plus large mesure la durée de la rémission de la maladie. C’est pourquoi il est si important de prendre la question de la nutrition avec responsabilité et sérieux, car le rétablissement en dépend.

Régime alimentaire pour gastrite atrophique chronique

La gastrite atrophique se caractérise par une inflammation de la muqueuse gastrique, accompagnée d'une diminution du nombre de sécrétions des glandes et d'un amincissement de sections individuelles de la membrane. Cette pathologie aboutit au fait que les tissus normaux commencent à exercer les fonctions des glandes digestives. Cependant, en raison de l'influence de la sécrétion du suc gastrique, les cellules de ces tissus meurent rapidement. C’est la raison pour laquelle il est si important, lors du développement de la maladie, de suivre une nutrition adéquate pour que la nourriture ne provoque pas une irritation encore plus grande de la muqueuse enflammée.

Le régime alimentaire pour la gastrite atrophique chronique repose sur l'utilisation de produits bénins ne provoquant pas d'irritation des muqueuses et sur le strict respect des règles de la nutrition, avec un refus total de prendre des médicaments et des remèdes traditionnels. Tout d'abord, les aliments ne doivent pas augmenter l'acidité du suc gastrique, mais stimuler la production d'acide. La suralimentation, l'utilisation d'aliments frits, de farine et de confiserie, d'aliments acides et de fruits, de bouillons gras, de champignons et de légumineuses sont strictement interdites. Les aliments à la température ambiante doivent être pris sous forme déchiquetée. Il est recommandé de manger jusqu'à 3000 kcal par jour. Le menu quotidien devrait comprendre environ 400 grammes de glucides, 100 grammes de protéines et la même quantité de graisse. Les aliments doivent être cuits en appliquant exclusivement des modes de traitement thermique doux: cuisson au bain-marie, cuisson au four et ébullition, cuisson sans utiliser de graisse.

Afin de rétablir la production normale de suc gastrique en cas de gastrite atrophique, il est nécessaire d'introduire de tels aliments et produits dans le régime alimentaire:

  • le pain d'hier ou sous forme séchée;
  • soupes aux légumes et à la crème, cuites dans un bouillon de viande ou de poisson maigre, additionnées de céréales;
  • ragoûts de légumes, légumes frais et en purée;
  • Galettes à la vapeur, boulettes de viande, boulettes de viande, soufflés et boulettes de viande à base de poisson et de viande;
  • les bouillies (à l'aspect essuyé, bouilli et muqueux);
  • gelée de fruits, gelée de baies et mousse;
  • omelettes à la vapeur, œufs durs à la coque;
  • lait, produits laitiers;
  • thé faible, eau pure, tisanes, compotes et jus de fruits frais sous forme diluée.

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique est d’une importance primordiale, car il affecte directement le processus de restauration du fonctionnement de la muqueuse gastrique. L'interdiction doit inclure toutes sortes de produits nocifs - cornichons, cornichons, viandes fumées, abats et en conserve. Il est nécessaire de limiter la consommation de matières grasses (légumes et beurre). Quelle que soit l'évolution de la maladie, les aliments doivent être fractionnés, il est donc souhaitable de les broyer et de les mastiquer correctement.

Régime alimentaire pour gastrite mixte chronique

Régime alimentaire pour la gastrite chronique - la base de la restauration de la fonction digestive de la muqueuse gastrique. En ce qui concerne la forme mixte de la gastrite, le nom «mixte» désigne lui-même une combinaison de plusieurs formes de la maladie à la fois: gastrite hypertrophique, érosive, catarrhale et hémorragique. Ainsi, 2, 3 ou les 4 formes de la maladie peuvent être combinées en même temps. Dans le même temps, l’acidité du suc gastrique augmente ou diminue. Quant aux symptômes de la gastrite mixte, ils ressemblent beaucoup à ceux de la gastrite chronique et se manifestent par des malaises à l’estomac, une forte «succion» dans la région épigastrique, une douleur sourde ou aiguë, une perte d’appétit, des éructations fréquentes, une sensation de «surpopulation» dans l’abdomen, des nausées et même vomissements. Des attaques de la maladie peuvent survenir en cas de non-respect du régime, d'immunité réduite, de suralimentation, de prise de certains médicaments, etc. L'efficacité du traitement dépend du diagnostic correct et du schéma de traitement choisi, y compris l'alimentation.

Le régime alimentaire pour la gastrite mixte chronique doit tenir compte de l'état du patient, de l'évolution de la maladie et de ses symptômes. La gastrite mixte est traitée à l'aide de médicaments, en particulier d'analgésiques, d'antibiotiques, d'agents d'enrobage et d'antispasmodiques. L'objectif principal du régime alimentaire pour la gastrite mixte - assurer une diminution de la production de suc gastrique. Les principes de nutrition suivants y contribuent:

  • Réception à jeun le matin avec un verre d'eau tiède;
  • L'utilisation de la nourriture dans l'aspect écrasé, fractions fractionnées;
  • Exclusion du régime alimentaire des aliments frits, gras, grossiers et fibreux;
  • Exclusion du menu des produits stimulant la production de jus et agissant de manière irritante sur les muqueuses: alcool, boissons gazeuses, bouillons forts, chocolat, café, etc.
  • Refus de plats chauds et froids, ainsi que de conserves, de plats épicés et salés, de sauces et d'assaisonnements, de fromages à pâte dure, de viandes fumées, de produits riches;
  • Remplacement des graisses animales par des huiles végétales.

Dans l’exacerbation des gastrites mixtes chroniques, il est recommandé d’utiliser uniquement des aliments ressemblant à de la bouillie, broyés et enveloppants: gelée, flocons d’avoine, décoction de lin. Des produits tels que le veau, la volaille blanche, le poisson bouilli sont autorisés; diverses céréales, produits laitiers, œufs à la coque. Il est important que la nourriture soit fade - il sera plus efficace de suivre un traitement. Lorsque la rémission est autorisé à entrer dans le régime alimentaire des fruits et légumes frais sous forme de purée de pommes de terre.

Menu diététique pour la gastrite chronique

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique, tout d’abord, devrait inclure des composants nutritionnels qui assureront la pleine activité du corps humain, c.-à-d. être divers et en quantités suffisantes comprennent les graisses (d’origine végétale et animale), les protéines, les glucides, ainsi que les vitamines et les sels minéraux.

Le menu de régime pour la gastrite chronique comprend des produits qui permettent la normalisation de la fonction digestive de la muqueuse gastrique. Les repas doivent être fractionnés et inclure des aliments hachés et cuits à la vapeur, enveloppants et contribuant à la restauration des fonctions de l'estomac enflammé.

Le matin, il est conseillé de ne pas forcer le système digestif avec un volume important de nourriture. Assez pour manger au petit-déjeuner une petite portion de céréales (gruau ou manne), pouvant être combinée avec une galette de viande ou de poisson à la vapeur. Parmi les boissons, il est préférable de choisir un thé chaud et faible au citron. Lors du premier petit-déjeuner, vous pouvez également utiliser une omelette protéinée, un œuf à la coque, une purée de légume, du poisson maigre cuit au four ou bouilli. Vous ne devriez pas commencer la journée avec une tasse de cacao ou de café, car Ces boissons contribuent à l'irritation de la muqueuse gastrique. De l'alimentation, il est nécessaire d'éliminer complètement les épices et les épices chaudes (mayonnaise, moutarde, raifort, poivre noir et rouge, vinaigre), ainsi que les aliments frits, les viandes fumées et les cornichons. Vous ne pouvez pas trop manger, car un repas riche inhibe le travail du tube digestif, aggravant ainsi l'état du patient.

Un deuxième petit-déjeuner est conseillé quelques heures après un repas matinal. Comme collation légère, vous pouvez boire un verre de compote, de lait, de bouillon d'églantier ou de gelée de fruits. Il est permis de manger un sandwich sous forme de pain séché ou un rouleau de pâtisseries d'hier avec du beurre (en petite quantité) et du boudin de doctorat.

Le déjeuner pour la gastrite chronique devrait comprendre:

  • premier plat - soupe aux légumes ou au lait (y compris avec adjonction de céréales), soupe, cornichons ou bortsch;
  • deuxième plat - salade de légumes ou plat de viande avec accompagnement (porridge râpé, nouilles, purée de pommes de terre, carottes ou betteraves bouillies);
  • le troisième plat est une compote, une décoction à base de plantes ou une gelée liquide.

En dessert, vous pouvez manger une pomme au four sans la pelure dans du sirop de sucre, du soufflé au fromage cottage, du pudding aux fruits ou de la mousse de baies.

Une collation en milieu de matinée - un repas quelques heures après le déjeuner, peut inclure un verre de thé (lait, kéfir faible en gras, compote de fruits secs, baie kissel) avec des biscuits-éponges, des craquelins, un sandwich ou un beignet.

Pour le dîner, vous pouvez manger des pommes de terre bouillies, du poisson cuit au four, de la semoule, du riz ou toute autre bouillie, des rouleaux de chou, du fromage cottage au lait, des œufs brouillés ou un œuf à la coque. Parmi les boissons est préférable thé faible ou lait chaud. Au coucher, vous pouvez boire un verre de lait chaud avec du miel ou du kéfir.

Le menu diététique pour la gastrite chronique peut être varié selon les goûts, en combinant des aliments sains: salades de légumes, poisson bouilli, soupes en purée, soufflés à la viande, boulettes paresseuses, omelettes aux protéines, saucisses diététiques, diverses céréales et gelée de fruits et de baies. L'essentiel est que les aliments soient faciles à digérer et ne contiennent pas d'ingrédients pouvant irriter la muqueuse gastrique.

Recettes de régime de la gastrite chronique

Régime alimentaire pour la gastrite chronique ne signifie pas que la nourriture sera insipide, monotone et limitée. La gamme de produits santé autorisés vous permet d'utiliser toutes sortes de recettes pour cuisiner des plats délicieux. Il est important de rappeler simplement les règles simples d’une bonne nutrition pour toute forme de gastrite: exclusion du régime des aliments gras, frits et épicés, ainsi que des viandes fumées, des marinades, des produits à base de beurre et de tout produit susceptible d’irriter la muqueuse gastrique.

Les recettes de régime universelles pour la gastrite chronique aideront à diversifier le régime alimentaire et à le rendre non seulement sain mais également savoureux. Par exemple, vous pouvez ajouter de la viande diète hachée au goût dans des soupes de légumes, des fruits râpés et des baies, une petite quantité de miel ou du sucre dans des céréales. Côtelettes à la vapeur, boulettes de viande, viande zrazy - une excellente option pour tout plat d'accompagnement. Les desserts sucrés sont des mousses aux baies, de la crème au fromage blanc, de la crème sure fouettée, de la gelée de baies, etc.

Vous trouverez ci-dessous quelques recettes qui aideront à diversifier le régime alimentaire de la gastrite chronique et donneront un véritable plaisir au goût des plats préparés.

  • Boulettes paresseuses. Un paquet de fromage cottage faible en gras à frotter à travers un tamis, ajoutez 1 cuillère à soupe. une cuillerée de farine de blé, une cuillerée à thé de sucre, un œuf et mélangez bien le tout. De la masse résultante pour faire un saucisson et le couper en petits morceaux. Dumplings mettre dans l'eau bouillante et cuire pendant 5 minutes. Servir avec une petite quantité de crème sure faible en gras.
  • Bouillon de boeuf et soupe de chou-fleur. Épluchez 250 grammes de chou-fleur et faites-le bouillir dans un bouillon de bœuf (300 g), puis passez au tamis. Faites frire la farine avec de l'huile végétale (5 g chacune), diluez avec du bouillon, puis ajoutez-la au chou-fleur essuyé et versez le reste du bouillon. Faites bouillir la soupe, remplissez-la de crème (50 g), après les avoir mélangés avec 1 jaune d'oeuf et 5 g d'huile végétale. Amenez à nouveau la soupe à ébullition, ajoutez des croûtons de pain blanc (20 g) avant de servir.
  • Soupe au lait de semoule. Faites bouillir 1,5 tasse de lait, puis versez soigneusement la semoule (1 cuillère à soupe) et laissez cuire pendant 20 minutes en remuant constamment. À la fin, ajoutez 1 cuillère à café de beurre et la même quantité de sucre. Dans la soupe légèrement refroidie, vous pouvez ajouter des fruits en purée et des baies.
  • Soupe de fruits secs avec du riz. Rincez soigneusement 100 grammes de fruits séchés, puis laissez-les tremper dans de l’eau chaude (450 g) et faites bouillir. Ajoutez 20 grammes de sucre et laissez dans une casserole fermée pendant 1 heure. Faites bouillir le riz séparément (10 g), lavez-le à l'eau bouillie et ajoutez-le à la soupe aux fruits.
  • Sandre à la sauce au lait. Sandre (250 g) à nettoyer, enlever les os et les couper en morceaux, puis bouillir, retirer et verser la sauce au lait cuite à l'avance. Pour la sauce au lait, vous avez besoin de 50 grammes de lait, 5 grammes de farine, un demi-œuf à la coque et 20 grammes de beurre. Porter à ébullition le lait et ajouter la farine préalablement diluée avec le reste du lait, puis ajouter l'œuf haché, le sel et le beurre.
  • Vapeur des boulettes de viande. La viande (250 grammes de poulet ou 200 grammes de bœuf) doit être passée dans un hachoir à viande, puis ajouter un pain rassis (10 g), préalablement trempée dans de l'eau et à nouveau passée dans un hachoir à viande. Dans la viande hachée, versez un peu d'eau ou de lait, salez, moulez et formez de petits morceaux qui devraient être cuits à la vapeur.
  • Salade de carottes et pommes. Râpez les carottes (75 g), hachez les pommes (75 g) séparément, mélangez les ingrédients, ajoutez les noix hachées (25 g), le miel (25 g) et le persil (10 g).
  • Crème au lait caillé Battez l'oeuf avec le sucre (1 c. À soupe de L.), puis mettez le mélange sur un petit feu, faites chauffer, retirez du feu, mettez le beurre dedans (1 c. À soupe. Cuillère), mélangez et laissez refroidir. Moudre séparément du fromage cottage (100 g), ajouter une pincée de vanilline et 2 c. cuillères de crème sure. Ajouter le mélange d'oeufs au fromage cottage et battre.
  • Gelée de baies. Les baies (50 g) lavent, les frottent bien et en pressent le jus. Puis faites-le bouillir dans de l'eau, filtrez, ajoutez 20 grammes de sucre au bouillon préparé. Fécule de pomme de terre (8 g) diluée avec du jus de baies, puis versez doucement dans le bouillon chaud. Chauffer le mélange jusqu'à consistance épaisse.

Les thés appétissants sont utilisés pour normaliser les fonctions des organes digestifs:

  • 1 partie de feuilles de millefeuille + 4 parties d'herbe d'absinthe;
  • 1 partie des feuilles du trèfle + 4 parties de l'herbe d'absinthe;
  • 1 partie de rhizomes de calame + 1 partie de fruit de cumin;
  • 2 parties d'herbe d'absinthe + 2 parties de racines de pissenlit + 2 parties d'herbe millefeuille.

Que pouvez-vous manger avec une gastrite chronique?

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique devrait inclure les aliments facilement absorbés par l'estomac et fournir au corps toutes les vitamines, oligo-éléments et nutriments nécessaires. Pendant un tel régime, il est recommandé de choisir un mode de 5 ou 6 repas par jour, ainsi que de contrôler régulièrement que vous n'avez pas faim et que vous ne mangez pas trop. Les collations sur le pouce et les repas secs sont interdits. Les aliments doivent être bien mastiqués, ils doivent être frottés ou soigneusement écrasés. La viande se mange donc mieux sous forme hachée ou hachée, les légumes - sous forme de purée de pommes de terre, les céréales doivent être liquides, râpées. Parmi les méthodes de cuisson, il est préférable de choisir la cuisson, la cuisson à la vapeur et le ragoût.

Que pouvez-vous manger avec une gastrite chronique? Parmi les premiers plats, il convient de mentionner les soupes, au lait ou cuites dans un bouillon de légumes, avec l’ajout de diverses céréales, ainsi que des soupes aux champignons, betteraves, bortsch. À partir du deuxième plat - ragoûts de légumes, une variété de céréales et de plats à base de viande maigre (boulettes de viande, boulettes de viande, côtelettes, boulettes de viande, etc.), boeuf bouilli ou cuit, viande d'agneau, lapin et volaille. Le menu permet de faire des saucisses et des saucisses saines, des variétés de saucisses faibles en gras, du hareng pré-trempé. Parmi les céréales, il faut noter la farine d'avoine, qui est utile car elle enveloppe les parois de l'estomac, les protégeant ainsi des effets négatifs de l'acide chlorhydrique. De pâtes - macaronis ou vermicelles finement hachés, cuits à l'eau.

Le pain doit être consommé sous une forme légèrement séchée et, de préférence, dans les pâtisseries d'hier. Vous pouvez manger des tartes cuites au four avec des garnitures variées, des biscuits secs, des galets et des petits pains maigres. Parmi les bonbons, le miel naturel, la confiture, la gelée, la guimauve, la guimauve, ainsi que la gelée et la mousse de fruits, les fruits râpés / fruits secs et les baies, la purée de fruits sont préférables.

Parmi les plats de poisson recommandés pour la gastrite chronique, il convient de noter les gâteaux de poisson cuits à la vapeur, le poisson maigre bouilli et cuit au four. Les légumes cuits et frais qui peuvent être combinés pour préparer des salades (pommes de terre, chou-fleur, carottes, betteraves, courgettes, radis) sont également utiles.

Le lait et la crème frais, le kéfir non acide, le yogourt et le yaourt, la crème non acide, le fromage cottage et divers plats à base de lait caillé (casseroles, raviolis paresseux, pouding) sont recommandés à partir de produits laitiers. Beurre (non salé), et aussi pas de fromage fort, il est recommandé d'utiliser dans la quantité limitée. L'huile végétale est souhaitable à utiliser sous forme raffinée, en l'ajoutant aux salades de légumes et à d'autres plats. Pour le petit-déjeuner, vous pouvez utiliser des œufs à la coque ou des omelettes cuites à la vapeur.

Dans la gastrite chronique, il est recommandé d'utiliser les baies et les fruits mûrs, y compris sous forme cuite au four (sans peau). En ce qui concerne les boissons, compotes de fruits, thé, boissons aux fruits, cacao ou café au lait, décoction d'églantier, eau minérale non gazeuse, les jus sucrés sont préférables. Il est important que les plats soient fraîchement préparés et ne contiennent que des ingrédients naturels. Il faut se rappeler que tout régime alimentaire, y compris la gastrite chronique, ne permet pas de trop manger.

Qu'est-ce qui ne peut pas être une gastrite chronique?

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique est choisi par le médecin traitant, en tenant compte du niveau d'acidité gastrique du patient. Ainsi, avec un niveau d'acidité élevé, il est recommandé d'adhérer à 4-5 repas fractionnés simples, tout en excluant du menu les aliments et les plats qui stimulent la production accrue d'acide. Parmi ces plats, vous pouvez par exemple choisir un bouillon riche en viande, poisson ou champignons, ce qui n’est pas recommandé pour une utilisation avec toute forme de gastrite, en particulier avec une acidité élevée. Une autre solution consiste à utiliser des soupes maigres ou au lait qui neutralisent l'excès d'acide dans l'estomac.

Qu'est-ce qui ne peut pas être une gastrite chronique? La liste des produits interdits - les boissons alcoolisées, le café fort, le cacao et le thé, qui ont un effet sokogonnym prononcé. Vous devrez également renoncer aux plats épicés, frits, marinés et fumés, car ils irritent la muqueuse gastrique. L'interdiction porte sur les viandes grasses, ainsi que sur le poisson et la viande en conserve, les légumes salés, marinés et marinés. En ce qui concerne les légumes frais, les concombres, les pois et les haricots, le chou blanc, les radis et les navets, les oignons et l'oseille devraient être exclus du menu.

Si un patient présente un niveau d'acidité chronique dans la gastrite chronique, il est nécessaire de supprimer du menu les mets épicés et les viandes fumées, car de tels plats irritent la muqueuse gastrique. Le régime alimentaire d'un patient présentant des symptômes de gastrite chronique ne devrait pas inclure les plats et les aliments digérés lentement dans l'estomac: par exemple, le riz, le pain de seigle, les crêpes et les tartes frites, ainsi que la pâtisserie. Il est déconseillé de manger des œufs au plat et au plat, des conserves, du fromage épicé et salé.

Dans les gastrites chroniques, il est interdit de manger des aliments contenant de grandes quantités de matières grasses (poisson, viande et volaille gras, ainsi que de la graisse salée, cuite ou fumée, du jambon et du balyk). En vertu de l'interdiction - toutes sortes d'épices et d'assaisonnements chauds: moutarde, poivre noir et rouge, raifort, ketchup, etc. Les produits de boulangerie frais et les pâtes doivent également être exclus de l'alimentation. Parmi les bonbons, il est déconseillé d'utiliser du chocolat, des bonbons, des glaces, des gâteaux et des pâtisseries, ainsi que de la halva, de l'eau gazéifiée, du kvas, etc. Les fruits et les baies doivent être choisis uniquement mûrs, il est recommandé d'abandonner les agrumes.

Avis de régime pour la gastrite chronique

Le régime alimentaire pour la gastrite chronique est un élément important d'une thérapie efficace visant à éliminer l'inflammation et à normaliser la fonction de la muqueuse gastrique. Lors du choix des aliments de base, il est important de prendre en compte le fait que les aliments doivent être aussi doux que possible pour ne pas gêner davantage le système digestif et ne pas irriter les muqueuses enflammées.

Les examens d'un régime alimentaire avec une gastrite chronique sont les plus positifs, car le résultat final du traitement et les conditions de récupération dépendent du régime correct. Dans de nombreux forums en ligne, vous pouvez lire les commentaires, les réactions et les conseils de personnes souffrant de problèmes d'estomac. Presque tous les patients soulignent l’importance et la nécessité de suivre un régime pour la gastrite chronique, car le bon choix d’aliments et de plats détermine le processus de guérison.

Plusieurs règles aideront à rendre l'utilisation du régime alimentaire pour la gastrite chronique plus efficace:

  • Manger devrait être à une heure fixe, tandis que les volumes de portions devraient être petits et être de 300 à 400 grammes.
  • Il est important que la nourriture soit simple mais en même temps diverse.
  • Il est nécessaire de mastiquer les aliments lentement et avec précaution pour faciliter leur digestion par l'estomac.
  • Les aliments protéinés doivent être ajoutés au régime alimentaire, de même que les aliments riches en vitamines des groupes B, E et C (céréales, œufs, huiles végétales, poisson, pommes, églantine, etc.).
  • Le régime devrait être composé exclusivement d'aliments mous. Les soupes doivent donc être râpées, le porridge (liquide), la viande et le poisson (bouillis) et les légumes (bien cuits à la vapeur).

Il est recommandé d'utiliser les fruits cuits au four, sans pelure ni pépins. Des bouillies il est préférable d'exclure l'avoine et le sarrasin, le mil et l'orge sont souhaitables. Le lait peut être consommé dans le cas où le patient n'a pas de problèmes de faible acidité. Dans les gastrites chroniques, il est interdit de manger des aliments longtemps transformés dans l'estomac (en particulier de la viande filante, des aliments gras, des légumes crus).

Le médecin traitant doit établir un régime alimentaire pour les gastrites chroniques, en tenant compte de chaque cas spécifique de la maladie. Bien sûr, l'automédication n'entraînera pas les résultats souhaités, elle ne fera qu'aggraver l'état du patient. Sous réserve des recommandations de la diététiste, il sera possible non seulement de normaliser le processus digestif, mais également d'obtenir des résultats positifs pour la restauration complète de la muqueuse gastrique, réduisant ainsi son inflammation et son irritation. Ainsi, les symptômes désagréables et les douleurs disparaîtront, le poids sera rétabli et l'appétit et le bien-être général du patient s'amélioreront également de manière significative.