Fibrocolonoscopy - une étude qui révèle les secrets du monde intérieur

Selon le nombre de "découvertes" de cancer, l'intestin est un champion du système digestif. Par conséquent, il est très important de connaître l'état du côlon et du rectum d'une personne en particulier.

Avec l'avènement de la fibre optique, cette partie de l'intestin a maintenant commencé à avoir l'air aussi facile que dans le micro-monde à l'aide d'un microscope.

Et découvrez ce qui se passe là-bas, sans faire d’incisions ni analyser l’analyse des matières fécales. Parce qu'il y avait un fibrocolonoscope.

Fibrocolonoscope, FKS, ou simplement fibrocol

Les deux premiers noms sont synonymes. Le nom de famille a été inventé par les esprits consommateurs de la procédure, par analogie avec l'exécution - en prenant un pieu. La procédure, bien sûr, n’a rien à voir avec l’exécution, mais la partie entrée de l’appareil est non seulement flexible, mais également assez solide.

Par conséquent, le "compte". Mais en général, «colon» est traduit par «latin».

  • La longueur de la partie active de l'appareil est divisée en plusieurs types:
  • Sigmofibroscopes: 65 à 85;
  • les colonoscopes sont courts: de 105 à 110;
  • colonofibroscopes: de 135 à 145;
  • les colonoscopes sont longs: de 165 à 175 cm.

Appareil et caractéristiques: appareil de diagnostic...

Puisque l'intestin est vide du contenu avant la procédure, il est dans un état dégonflé.

Par conséquent, pour déplacer la sonde-guide d'ondes, un brassard gonflé par l'air dans le corps du guide d'ondes est utilisé, son mouvement dans l'intestin par le patient est ressenti et perçu avec anxiété.

Pourquoi ne pas utiliser l'anesthésie? Ce n'est tout simplement pas nécessaire: la lumière de l'intestin est assez large, le diamètre de la sonde insérée est petit comparé à celui-ci, la surface est parfaitement lisse et l'introduction ne cause aucune difficulté.

L'appareil est basé sur la fibre optique: la fibre conduit la lumière jusqu'au site d'étude et transmet l'image visible par le système d'observation et de grossissement.

Cela peut être démontré à l'écran et non seulement par un seul spécialiste, mais également par un échange de vues collectif, y compris au niveau international.

Les phénomènes observés peuvent être photographiés, traités sur un ordinateur, créant ainsi des images volumétriques, pouvant être documentés et archivés.

... et la guérison

Le dispositif est non seulement capable de détecter une pathologie - il peut également être utilisé pour effectuer de petites interventions chirurgicales (retrait) directement pendant la procédure.

Le matériau retiré, capturé par le manipulateur, peut être soumis à une recherche (pour une transformation maligne) lors de l'extraction.

L'aspirateur, qui est présent à l'intérieur de la sonde, sert à éliminer (aspirer) les fluides pathologiques présents dans la lésion.

Regarde au-delà de l'horizon invisible

La fibrocolonoscopie peut être assignée comme prévu:

  • si un processus de cancer est suspecté dans le côlon;
  • La maladie de Crohn;
  • en cas de colite ulcéreuse;
  • si nécessaire, examen histologique;
  • pour effectuer une intervention chirurgicale locale (ablation d'un polype, dissection d'un rétrécissement).

Les opérations de microchirurgie sont réalisées grâce à la présence d'un aspirateur et d'un canal de biopsie à travers lequel des instruments tels que des pinces et une boucle peuvent être amenés sur la plaie.

L'aspirateur permet un diagnostic même lorsque les intestins ne sont pas suffisamment préparés.

En cas d'urgence, l'étude est appliquée dans les cas suivants:

  • saignements;
  • obstruction intestinale;
  • présence dans le côlon d'un corps étranger.

Des intestins propres - la moitié de la bataille

Il n'est pas toujours possible de préparer correctement le SCF intestinal à l'aide de lavements et de laxatifs.

Et une formation insuffisamment complétée peut nécessiter un nouveau diagnostic.

Lors de l'utilisation de Fortrans - un médicament qui aide à nettoyer les intestins - la fibrocolonoscopie est préparée plus facilement et de manière plus approfondie. Il suffit d’utiliser les instructions jointes à la préparation.

En plus des activités de nettoyage, le patient doit suivre un régime d'épargne de 3 jours et doit cesser de manger à partir de la veille de l'étude.

Pendant la procédure

Les capacités de l'appareil permettent d'inspecter tout le côlon, la longueur de la partie active du fibrocolonoscope pouvant atteindre 175 cm.

Un obstacle à la manipulation ne peut être que douloureux dans l’intestin ou dans des formations empêchant son passage. Mais comme l'étude est réalisée sous contrôle visuel, il n'y a aucun risque de les endommager.

Les résidus de préparation pour la procédure peuvent être facilement éliminés avec un aspirateur. L'appareil ne peut pas non plus brûler la membrane muqueuse - il utilise la méthode de «l'éclairage à froid».

Et la présence et l'assistance d'une infirmière dûment formée au bureau de la FKS, qui assiste un médecin, permettent au patient de faire face à l'anxiété.

Le patient est couché du côté gauche; Après que le médecin a procédé à un examen digital du rectum, la partie flexible du fibrocolonoscope, enduite de vaseline, est insérée dans la lumière rectale par l'anus et se déplace lentement le long de la lumière du gros intestin jusqu'à ce qu'elle commence, le cæcum.

Au début de l'étude, la quantité d'air requise est injectée dans le brassard pour lisser le tube digestif affaissé. L'étirement de l'intestin s'accompagne d'une sensation de gêne, mais la douleur ne survient pas. L'anesthésie est réalisée en présence d'indications et en fonction de l'état de la muqueuse intestinale.

Puis, retirant la sonde en la tirant dans la direction opposée, ils inspectent une fois de plus la membrane muqueuse jusqu’à la région anale et, si nécessaire, effectuent des manipulations thérapeutiques ou diagnostiques: réalisent une biopsie, retirent les polypes.

Lors du mouvement dans les deux sens, la membrane muqueuse du gros intestin est examinée deux fois, ce qui réduit le risque de perdre de vue la pathologie.

La manipulation permet également de marquer les endroits qui peuvent être réexaminés la prochaine fois (par graduation sur la sonde). La durée approximative de la procédure est de 30 à 40 minutes, rarement plus longue.

Les données des études menées sont documentées.

La possibilité de complications après l'étude

En cas de développement extrêmement rare après la manipulation de complications de perforation (perforation) et de saignements, le patient est hospitalisé pour la période nécessaire au rétablissement de la santé.

Ils sont passés par là

Les commentaires sur la procédure de fibrocolonoscopie sont reconnaissants et pas beaucoup - vous pouvez en apprendre plus sur les opinions des patients ci-dessous.

J'avais tellement peur de faire une fibrocolonoscopie que je suis entré vivant dans le bureau. Mais maintenant je peux parler de mes sentiments. Elle n'a rien connu de terrible ni de honteux. Ils les ont habillés dans une drôle de culotte trouée, se sont allongés sur un canapé, ont plié leurs jambes, comme on leur avait dit.

Le médecin inséra lentement et doucement le tuyau, cela ne faisait pas mal, c'était un peu désagréable en traversant certaines parties de l'intestin. Si les sensations deviennent fortes, le médecin fait une pause et avance doucement le tuyau. Toute la procédure a pris environ 20 minutes, peut-être 40. N'ayez pas peur! Oui, les yeux de la peur, et même grands!

Elena, 23 ans, étudiante

Fait FKS dans sa clinique de district. Après 3 injections habituelles dans la fesse: Relanium (apaise), tramadol (soulagement de la douleur) et atropine (relaxer les intestins) n'ont ressenti aucune douleur!

Il y a une gêne lorsqu'il est pompé avec de l'air. La procédure n'a pas duré plus de 3 minutes. Après avoir examiné 1 mètre et 10 cm, on m'a diagnostiqué une colite chronique, une dysbactériose. Merci au médecin et à l’infirmière pour la gentillesse et l’attitude attentive!

Galina, 34 ans, femme au foyer

Je peux dire que la sonde de l'appareil, qui est de très petite taille, n'était pas plus gênante que le bout du lavement. À 12 cm d’administration, ils ont malheureusement trouvé une tumeur dont on supposait l’existence. Mais maintenant, au moins, je saurai et me préparerai aux épreuves tant morales que physiques...

Sergey, 62 ans, retraité

J'ai fait une fibrocolonoscopie et il n'y avait rien de terrible! L'ensemble de la procédure ne dure pas plus d'une heure! Tolérablement, les trompes de Fallope étaient beaucoup plus douloureuses à regarder!

Maria, 31 ans, employée

La procédure n'est pas gratuite

Le prix approximatif de la fibrocolonoscopie (y compris l'achat de 3 sacs de produits Fortrans) est de 4 000 roubles.

Besoin de savoir!

Sur la base de données sur le contenu élevé en informations de la méthode, le rapport prix / qualité du service et sa qualité (sur la base des avis publiés), la méthode devrait être considérée comme prometteuse dans sa version actuelle et prometteuse après avoir éliminé certains inconvénients pour les utilisateurs.

Le patient a besoin de connaître l'état de sa santé!

Différences entre coloscopie et fibrocolonoscopie

Dans la pratique médicale, il existe deux termes similaires: "coloscopie" et "fibrocolonoscopie". Ils sont synonymes, en référence à l'examen, qui conduit souvent un proctologue ou un endoscopiste, mais il existe une différence en ce qui concerne le fait qu'ils ne peuvent pas être appelés identiques. Mais pour comprendre les différences entre la fibrocolonoscopie et la coloscopie, il est nécessaire de comprendre l’essence de ces méthodes de recherche du gros intestin.

Coloscopie

La coloscopie est une technique permettant de visualiser le côlon pour évaluer son état. Pour le réaliser, on utilise une sonde assez souple et équipée d'une lumière, d'une caméra vidéo de petite taille, d'un oculaire, de tubes nécessaires à l'alimentation en air et d'une pince pour prélever des tissus à des fins de recherche: il s'agit d'un coloscope. La longueur d’un tel appareil est d’environ 160 cm, ce qui, combiné à sa souplesse, facilite l’examen de l’intestin en ce qui concerne ses coudes anatomiques.

Cependant, la procédure n'est pas indolore et, pour une telle manipulation, il est nécessaire de recourir à une anesthésie locale, pour laquelle une variété de gels ou de pommades sont pris, par exemple une pommade dikain. Elle traite l'appareil avant l'enquête. La préparation de la procédure par le patient est un nettoyage intestinal.

Pour ce faire, 3-4 jours avant la procédure prescrite, une personne doit s'asseoir sur un régime alimentaire spécial, alors qu'un jour avant la procédure et le jour de son exécution, une grève de la faim complète est prescrite au lieu d'un régime. Des laxatifs comme Endofalc sont également utilisés.

Le gros intestin étant la dernière partie du tube digestif humain, le médecin procédant à la procédure enregistre toutes les données relatives à toutes les parties du côlon. Ce n’est qu’ainsi qu’il aura une image complète de l’état des intestins.

Lorsqu'il passe du rectum au côlon et à la partie initiale du gros intestin - le caecum, le spécialiste répare:

  • l'ombre et la présence de membranes muqueuses brillantes;
  • Quelle est la surface de la muqueuse et son schéma vasculaire?
  • quelle est l'imposition de mucus.

En plus des notes écrites, un spécialiste peut prendre des photos de certaines parties du côlon pour se concentrer sur leur pathologie. La durée totale du processus ne dépasse généralement pas une demi-heure.

Indications et contre-indications

La coloscopie peut être prescrite à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Parmi les indications pour la procédure:

  • douleur dans le gros intestin à un endroit spécifique ou sans localisation spécifique;
  • troubles des selles (diarrhée, constipation);
  • suspicion de maladie de Crohn;
  • colite ulcéreuse;
  • écoulement anormal des intestins, tel que le sang, le mucus ou le pus;
  • perte de poids soudaine du patient, anémie soudaine;
  • corps étranger dans le côlon;
  • la nécessité d'arrêter les saignements dans le côlon;
  • la nécessité de retirer un polype ou une tumeur;
  • la nécessité de rétablir la perméabilité de l'intestin avec une sténose;
  • la nécessité d'un échantillonnage de biopsie pour la recherche dans le laboratoire d'histologie.

Il y a un certain nombre de contre-indications à la mise en œuvre de cette manipulation, elles doivent être divisées en absolu et relatif. Absolu comprend le choc de toute étiologie, infarctus aigu du myocarde, péritonite et colite ischémique, survenant sous la forme fulminante. À leur tour, les contre-indications relatives comprennent les saignements intestinaux, les interventions chirurgicales fréquentes dans la région pelvienne, la présence de grandes hernies, une insuffisance cardiaque ou pulmonaire.

Fibrocolonoscopie

La fibrocolonoscopie est également une étude du gros intestin pour laquelle un fibrocolonoscope est utilisé. Le dispositif avec l'appareil lui-même répond à plusieurs objectifs: pinces pour recueillir du matériel, brosses de nettoyage, valves pour bouteilles et oculaires afin de visualiser l'apparence de l'intestin au fur et à mesure de l'avancement de la procédure. La longueur de l'appareil peut varier en fonction de la partie de l'intestin qu'il est nécessaire d'étudier.

Quelle est la différence?

Tout d'abord, la différence entre la fibrocolonoscopie et la coloscopie réside dans le fait que la première procédure est plus moderne et plus couramment utilisée aujourd'hui. Contrairement au coloscope, le fibrocolonoscope a une structure plus complexe. Le colonoscope est un simple tube en caoutchouc et un fibrocolonoscope est créé à l'aide d'une fibre optique robuste.

De plus, le coloscope est assez épais et moins flexible. Par conséquent, si la procédure est effectuée avec un appareil moderne, le patient ressent moins de gêne que lorsqu'il utilise un appareil classique. À l'exception des caractéristiques structurelles des dispositifs utilisés pour la coloscopie et la fibrocolonoscopie, il n'y a pas d'autres différences entre ces méthodes de diagnostic. Les deux sont très instructifs et pratiques pour le personnel médical au moment de l’enquête.

Fibrocolonoscopie: préparation à la procédure

La fibrocolonoscopie est une procédure de diagnostic qui vous permet d'évaluer visuellement l'état de la muqueuse du côlon. Les autres noms sont colonoscopie et endoscopie inférieure.

La FKS est réalisée lorsque les maladies suivantes sont suspectées:

  • La maladie de Crohn;
  • diverticulite;
  • colite ulcéreuse;
  • Maladie de Hirschsprung;
  • pathologie du cancer;
  • polypose intestinale, etc.

Fibrocolonoscopie: préparation à la procédure

Si cela est indiqué, avec une évaluation visuelle de la surface interne de l'intestin, l'endoscopiste peut prélever le matériel pour une biopsie. Ce petit morceau de tissu sera étudié plus avant en laboratoire afin de déterminer la composition cellulaire et les modifications pathologiques.

Caractéristiques de la préparation à la procédure

Pour que la fibrocolonoscopie soit suffisamment informative, le patient doit s'y préparer correctement. Il est nécessaire de prendre des mesures visant à nettoyer les intestins. Pour ce faire, utilisez des laxatifs ou un lavement.

Le tableau suivant présente une comparaison des méthodes de base de nettoyage de l'intestin avant la coloscopie:

C'est important! Pour que les procédures de nettoyage soient plus efficaces, il est recommandé de suivre le régime sans scories trois jours avant la procédure de diagnostic prescrite. La faim absolue est montrée la veille et la veille de la coloscopie.

Lavement nettoyant

C'est la méthode la plus simple pour nettoyer les intestins à la veille d'une procédure de diagnostic. Cependant, il présente plusieurs inconvénients. Par exemple, l'utilisation d'un lavement nettoyant entraîne des sensations désagréables, un inconfort et affecte également l'état de la microflore intestinale. Si elle est mal exécutée, cette méthode risque de ne pas être suffisamment efficace.

Malgré toutes les lacunes, de nombreux patients auxquels une coloscopie a été attribuée préfèrent cette méthode de nettoyage des intestins.

Indications et contre-indications pour la formulation de lavement nettoyant

Cela est dû aux caractéristiques suivantes:

  • faible coût;
  • facilité d'utilisation;
  • résultat rapide - en comparaison avec d'autres méthodes de nettoyage de l'intestin, cette méthode est la plus rapide;
  • ne provoque pas d'effets secondaires, comme certains laxatifs.

C'est important! Pour les patients atteints de maladies inflammatoires et de tumeurs intestinales, cette procédure est contre-indiquée car elle peut entraîner le développement de complications. La même chose s'applique aux personnes souffrant d'hémorroïdes et de fissures anales.

Technique

Pour le nettoyage de l'intestin nécessite au moins trois procédures. Les deux premières avec une pause de 1-2 heures sont effectuées le soir et les autres le matin. Chaque perfusion doit avoir un volume d'au moins un litre et demi. Il est souhaitable que l'eau a été bouillie, il est également permis d'utiliser des bouteilles.

Technique de lavement nettoyant

C'est important! La température du liquide doit être comprise entre 20 et 36 degrés. Les patients souffrant de constipation hypotonique doivent être perfusés avec de l’eau plus froide, tandis que les personnes souffrant de spasmes intestinaux doivent recevoir de l’eau chaude.

Avant de commencer la procédure, vous devez vous allonger sur le côté gauche ou à quatre pattes. La pointe est lubrifiée et injectée dans l'anus à environ 10 cm, après quoi une lente infusion d'eau commence. Après le contenu du cercle Esmarkh, vous devez extraire l'embout et conserver de l'eau dans les intestins pendant 10 à 15 minutes. Si l'envie de déféquer devient insupportable, vous pouvez vider les deux points avant cette période.

La structure du cercle Esmarkh

Drogue Fortrans

Cette méthode est moderne et sûre, mais nécessite plus de temps. Cependant, il fournit des données plus informatives lors de la réalisation d'une coloscopie.

Le Macrogol 4000 est l'ingrédient actif de Fortrans. Chaque emballage contient quatre sachets de médicament, ce qui correspond à la dose requise pour une procédure de nettoyage. Comparée au lavement de nettoyage, cette méthode est plus coûteuse - le coût du médicament est d’environ 500 roubles.

Image endoscopique dans diverses pathologies

C'est important! Malgré le fait que les fabricants recommandent d'utiliser quatre sacs de médicament pour chaque procédure de nettoyage, le médecin peut recommander une quantité différente du médicament, en fonction des caractéristiques du patient. Par conséquent, il n'est pas recommandé de commencer à utiliser Fortrans vous-même.

Selon les heures auxquelles la procédure est affectée, la préparation de celle-ci peut différer. Considérez les caractéristiques de l’utilisation de Fortrans dans les cas où la FCC est programmée pour la première et la seconde moitié de la journée.

La procédure dans la première moitié de la journée

Si la fibrocolonoscopie est prescrite à un patient pendant 14 heures au maximum, il est recommandé à Fortrans de nettoyer les intestins. Ce laxatif vous permet de nettoyer les intestins assez efficacement, vous n'avez pas besoin d'adhérer au régime sans scories ni de faire un lavement nettoyant.

Préparation à la fibrocolonoscopie

Pour se préparer, vous devez acheter quatre emballages du médicament. Cette somme sera suffisante pour les patients présentant une masse corporelle accrue, une maladie intestinale adhérente, la constipation et d’autres conditions dans lesquelles l’activité de la paroi musculaire du côlon et de l’intestin grêle est réduite.

12 heures avant la procédure ne peut pas manger. Chaque paquet de Fortrans doit être dissous dans un litre d’eau bouillie tiède. Pour un tel volume de liquide, il est préférable de prendre une bouteille en plastique de 1,5 litre.

Dans les quatre heures, à partir de 15h00, vous devez boire 3 à 4 litres de la substance dissoute. En moyenne, il est recommandé de boire un litre de solution par heure. Il peut être difficile pour les patients souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal de boire un tel volume de liquide en peu de temps. Des éructations, des nausées et d’autres symptômes peuvent survenir. Pour éviter cela, il est recommandé de boire une pilule du médicament Motilium une heure avant la procédure. Cette procinétique est un outil qui améliore la motilité intestinale et accélère la promotion du contenu.

Une ou deux heures après le début de la préparation, des selles molles doivent apparaître. L'envie de déféquer devrait se produire plusieurs fois jusqu'à 22 heures-23 heures. Dans certains cas, les selles molles peuvent être tardives. La préparation peut être considérée comme terminée lorsque l'envie est complètement arrêtée.

La matinée est autorisée un petit déjeuner. La nourriture doit contenir un minimum de fibres. Si vous prévoyez d’utiliser une anesthésie au cours de la procédure, il est contre-indiqué dans la première moitié de la journée.

Procédure de l'après-midi

La coloscopie est rarement réalisée à 14 heures et plus. Toutefois, si la procédure est planifiée pour cette heure, il est nécessaire d’utiliser Fortrans selon un schéma différent.

Comment appliquer Fortrans

Les principes de base de la purification de l'intestin dans ce cas ne diffèrent pas du précédent. Il est également recommandé de suivre un régime sans scories et la quantité de médicament est de quatre sachets. Cependant, prenez le remède à partir de 20h00.

La veille de la coloscopie, le petit-déjeuner, le déjeuner et un petit dîner sont autorisés. Le dernier repas est autorisé au plus tard à 18h00. Les déchets doivent provenir de boissons gazeuses et d’autres produits susceptibles de provoquer des flatulences.

Entre 20h00 et 22h00, vous devez boire deux litres du produit, dilué dans de l'eau chaude. L'envie de déféquer devrait apparaître après 1-2 heures, les selles peuvent apparaître jusqu'à environ minuit. Après leur interruption, la première étape du nettoyage intestinal est considérée comme terminée.

Le coloscope permet d'évaluer l'état du côlon entier

La deuxième étape comprend également deux prises de médicaments le jour de la procédure. Vous devez boire deux litres de solution entre 8h00 et 10h00. Il est interdit de manger à cette heure-ci, il est permis de ne boire qu'une petite quantité de thé faible ou d'eau.

C'est important! Si le patient a une faible tolérance à Fortrans, vous pouvez remplacer son accueil le jour de l'examen par deux lavement nettoyant avec une pause de 1 à 2 heures.

Si toutes les recommandations sont suivies, l'envie de déféquer devrait cesser vers 13h00. Après cela, vous pouvez boire un verre d'eau ou de thé ordinaire. Lorsque vous prévoyez d’utiliser une anesthésie au cours de la procédure, vous pouvez boire des liquides au plus tard deux heures avant la FCC.

Préparation de la solution de Fortrans

Régime avant fibrocolonoscopie

Comme mentionné précédemment, trois jours avant la procédure prescrite, il est nécessaire de suivre un régime sans plaque. Les patients doivent abandonner les aliments gras, les aliments riches en fibres, le café et les sucreries. Si un patient prend des médicaments contre la diarrhée, ils doivent être abandonnés pendant un moment.

Les aliments suivants sont autorisés:

  • kéfir faible en gras;
  • poisson ou viande maigre, cuit à la vapeur ou bouilli;
  • jus de fruits, gelées, compotes;
  • sarrasin, riz;
  • pain à base de farine grossière.

Menu d'options, autorisé avant l'étude:

Fibrocolonoscopie

La fibrocolonoscopie (coloscopie, endoscopie inférieure) est une méthode diagnostique, grâce à laquelle il est possible d'évaluer l'état de la muqueuse du gros intestin. Attribuer une étude sur la recommandation d'un spécialiste. Si nécessaire, du matériel de biopsie peut être prélevé lors de la manipulation. Ensuite, un morceau de matière est envoyé à l'histologie et le diagnostic est clarifié.

Indications pour

La fibrocolonoscopie du côlon est prescrite aux personnes dans les conditions suivantes:

  • la présence de mucus fécal et de sang;
  • diarrhée chronique et constipation;
  • température élevée pendant une longue période sans raison apparente;
  • perte de sang des parois de l'intestin;
  • obstruction intestinale;
  • perte de poids;
  • sensation de corps étranger dans le rectum;
  • Maladie de Crohn, colite ulcéreuse;
  • oncologie

Lorsque la coloscopie de polypes du côlon vous permet de les supprimer. Selon les statistiques, lors des inspections de routine, des polypes sont retrouvés chez 4% des patients. Si le médecin soupçonne la présence d'une tumeur, une biopsie est réalisée lors du diagnostic. Une autre étude permet d’éliminer le volvulus intestinal.

Contre-indications pour

En outre, cette endoscopie évalue l'état de la membrane muqueuse, mais tout le monde ne peut effectuer l'opération. La coloscopie intestinale n'est pas réalisée chez les personnes souffrant de:

Activités préparatoires

La préparation pour la fibrocolonoscopie est nécessaire. Grâce à elle, vous pouvez obtenir des données plus précises au cours de l'étude. La préparation comprend le nettoyage des intestins. À ces fins, ils utilisent des préparations laxatives spéciales. Par conséquent, la préparation au diagnostic ne peut se passer de Diagola, Endofalka, Fortrans.

En plus de prendre des médicaments, le patient doit s'asseoir pendant 3 à 4 jours sur un régime sans plaque. La préparation à la veille et au jour de la coloscopie comprend une grève de la faim complète.

Processus de diagnostic

Lorsque toutes les mesures préparatoires sont terminées, le patient en vient au diagnostic, le médecin le met sur le canapé du côté gauche, ses jambes doivent être pliées au niveau des genoux.

L'introduction du coloscope dans le rectum par l'anus. L'air est pompé à l'intérieur. Ces activités sont nécessaires pour faciliter le mouvement du coloscope à l'intérieur de l'intestin. Le patient ressent une sensation de propagation et un syndrome de douleur légère. Pour soulager votre condition, vous devez vous détendre et respirer l'estomac.

Sur son ordinateur, le médecin examine le mur intestinal. L'appareil vous donne une image où vous pouvez détecter les plus petits changements dans les tissus. Le spécialiste déplace le coloscope et prend des photos des zones où des lésions pathologiques sont présentes.

Le canal de tube spécial est équipé de manipulateurs. Ils servent à recueillir des tissus et à éliminer les polypes. Le cou du polype est bouclé et enlevé. Il y a un léger saignement à cet endroit. Pour l'éliminer, le médecin effectue une cautérisation au laser. Après la chirurgie, le patient peut présenter des symptômes tels que fièvre et douleurs abdominales.

Une fois le diagnostic établi, l'air du tractus intestinal est éliminé à l'aide d'un tube spécial. Pendant quelques heures supplémentaires, le patient ressentira une sensation de ballonnement. Mais tous les symptômes désagréables disparaîtront avec le temps. La durée de la procédure est de 15-30 minutes. À la fin du diagnostic, le patient est renvoyé chez lui.

Que ressent le patient?

Avant d'entrer dans le coloscope, il est traité avec une pommade. Il a un effet anesthésique local. Avec l'introduction du tube dans le rectum, la personne ne ressent pas de douleur. En règle générale, le symptôme douloureux est aigu et fort dans la nature lorsqu'un polype est enlevé ou qu'un tissu est coupé. De plus en plus de patients ressentent des douleurs lors de l'étirement de l'intestin en raison de l'introduction d'air. Les gens décrivent le syndrome de la douleur comme modéré ou prononcé. Mais ça passe très vite.

Diagnostic sous anesthésie

La fibrocolonoscopie est souvent réalisée sous anesthésie générale. La catégorie de personnes suivante effectue cette manipulation:

  1. Enfants de moins de 12 ans. Même les sensations douloureuses les plus insignifiantes peuvent blesser la psyché des enfants instables. Par conséquent, la coloscopie chez ces patients doit être réalisée sous anesthésie générale.
  2. Personnes atteintes d'une maladie intestinale adhésive. Cette pathologie se forme après diverses opérations sur les organes abdominaux. Les boucles de l'organe examiné peuvent fusionner fortement, ce qui empêche le passage normal du colonoscope. Cela provoque une douleur intense, qui implique un diagnostic sous anesthésie générale.
  3. Patients souffrant d’un processus destructeur important dans l’organe étudié.
  4. La fibrocolonoscopie sous anesthésie générale doit être réalisée chez les personnes présentant un seuil de sensibilité à la douleur peu élevé.

La fibrocolonoscopie est une méthode efficace pour diagnostiquer les intestins afin d'identifier différents types de pathologies, d'éliminer les polypes et de prélever des tissus pour la biopsie. Il est nécessaire de mener des recherches uniquement après la préparation, sinon il sera très difficile d'obtenir une image exacte et, en outre, de déterminer la pathologie.

Qu'est-ce que la fibrocolonoscopie?

Pour de nombreuses personnes ayant eu pour la première fois des maladies du système digestif, la question qui se pose est la suivante: la fibrocolonoscopie - de quoi s'agit-il? La FCC est une procédure d'examen endoscopique de toutes les parties du gros intestin à l'aide d'une sonde spéciale insérée dans l'ouverture rectale.

Cette manipulation diagnostique permet d'inspecter les tissus intestinaux de l'intérieur, en produisant les manipulations thérapeutiques nécessaires et en effectuant un prélèvement de matériau pour un examen histologique ou microscopique. La fibrocolonoscopie permet donc d'identifier un certain nombre de pathologies dangereuses au tout début du développement.

Qu'est-ce que la fibrocolonoscopie, si vous soupçonnez les maladies qui y sont pratiquées, quelles contre-indications existent et qui est avéré que la FCC est sous anesthésie générale.

Indications pour FCC

La fibrocolonoscopie est réalisée en cas de suspicion de maladie intestinale:

  • colite ulcéreuse;
  • La maladie de Crohn;
  • la polypose;
  • syndrome du côlon irritable.

Ces maladies sont suspectées lorsque le tableau clinique présente les symptômes suivants:

  • du sang et du mucus dans les selles;
  • douleur abdominale;
  • diarrhée fréquente ou constipation;
  • perte de poids avec apport calorique suffisant.

La PCF intestinale peut également être utilisée à des fins prophylactiques, par exemple chez les personnes de plus de 50 ans qui rencontrent le plus souvent de telles pathologies. Dans ce cas, la plupart des pathologies sont asymptomatiques jusqu'au début du stade terminal, intraitable.

Contre-indications pour le diagnostic

La colonofibroscopie est une procédure sûre. Cependant, il existe une vaste liste de contre-indications empêchant l'examen endoscopique de l'intestin. Toutes les pathologies de la phase aiguë, ainsi que la mauvaise santé du patient, rendent la procédure dangereuse. Le médecin choisit une alternative ou propose de reporter le diagnostic jusqu'à ce que le patient se sente mieux.

La fibrocolonoscopie n'est pas réalisée pour les affections suivantes:

  • infarctus du myocarde;
  • la péritonite;
  • accident vasculaire cérébral;
  • l'athérosclérose;
  • perforation des parois intestinales;
  • crise hypertensive;
  • insuffisance pulmonaire;
  • hernie ombilicale;
  • adhérences dans les intestins.

La liste des contre-indications à la fibrocolonoscopie peut inclure les maladies figurant dans la liste des indications de la procédure, si elles se trouvent dans la phase aiguë. Si un processus inflammatoire est présent dans l'intestin, l'insertion de la sonde peut endommager les tissus. Par conséquent, la question de la nécessité d'une procédure est décidée individuellement par le médecin traitant.

Préparation à l'étude

Comme tout examen endoscopique, la fibrocolonoscopie nécessite une formation spéciale. Pour que l’étude porte ses fruits, le patient doit nettoyer complètement le tractus digestif inférieur avant la procédure.

La préparation commence pendant trois jours et le patient doit alors adapter son régime alimentaire de manière à réduire la formation de gaz dans l'intestin.

  • À cette fin, des produits tels que le chou, les haricots, la restauration rapide et la pâtisserie sont exclus.
  • Le menu devrait comprendre principalement du porridge, de l'eau bouillie et des viandes maigres.

Pour un nettoyage rapide, de nombreux patients prennent des laxatifs, par exemple, une décoction de séné ou des préparations de composition chimique. Mais les médecins ne le recommandent pas, car les laxatifs augmentent le tonus intestinal, ce qui rend difficile la fibrocolonoscopie.

Pour nettoyer les intestins, il est préférable de recourir à des lavements allant jusqu'à un litre et demi. L'un d'entre eux est terminé la nuit, à la veille de la procédure, l'autre - le matin. S'il est impossible de mettre un lavement tout seul, vous pouvez utiliser des préparations spéciales:

En présence de cônes hémorroïdaires, le processus préparatoire devrait être encore plus approfondi:

  • vous devez boire au moins un litre et demi d'eau;
  • 3 jours avant la FCC pour observer le "régime liquide";
  • prenez des laxatifs doux tels que Endofalc ou Flit Phospho-soda.

La veille de la fibrocolonoscopie, il est utile de boire environ 40 ml d'huile de ricin.

Comment est la fibroscopie

La fibrocolonoscopie est une procédure dans laquelle une sonde de 160–185 cm de long est insérée dans l'intestin par une ouverture rectale dans l'intestin. Elle est équipée de:

  • une caméra qui visualise l'image sur le moniteur de l'appareil;
  • optique;
  • un outil spécial permettant de prélever un échantillon de tissu en vue d'une biopsie ou d'une manipulation thérapeutique.

La fibrocolonoscopie est strictement réalisée à jeun.

  1. Dans la salle de traitement, le patient se déshabille complètement, s’allonge sur le côté gauche et plie les jambes au niveau des genoux. Afin de rendre la procédure moins désagréable, la région anale est traitée avec un gel spécial contenant de la lidocaïne.
  2. Le médecin insère lentement une sonde pour la fibrocolonoscopie dans l'intestin, introduisant périodiquement du gaz à travers une ouverture spéciale dans le tube, ce qui redresse l'intestin, ce qui permet au dispositif de se déplacer plus facilement.
  3. Le médecin surveille le mouvement de l'appareil sur l'écran de l'appareil. Dans le cas où un polype ou une autre formation est détecté, il l'enlève instantanément ou produit un prélèvement tissulaire pour une recherche ultérieure en laboratoire.

La fibrocolonoscopie dure en moyenne 20 à 40 minutes, après quoi le patient peut rentrer immédiatement chez lui. Pour éliminer les effets de l’alimentation en gaz des intestins, il convient de prendre du charbon activé.

Vous ne devez pas avoir peur de remarquer de petites traces de sang dans les selles après une fibrocolonoscopie. Cela peut être dû à la collecte d'une petite zone de tissu pour la recherche. En cas de saignement important, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Étudier sous anesthésie

Les études sur le tractus intestinal au moyen d'appareils endoscopiques peuvent être classées parmi les plus désagréables en termes de sensations physiques et d'expériences émotionnelles.

Pour réduire l'effet désagréable de la procédure, le médecin utilise des anesthésiques et des sédatifs locaux qui permettent à la personne de se détendre. Après avoir consulté le médecin traitant, le patient peut les prendre indépendamment à la veille de la fibrocolonoscopie afin de mieux dormir.

Cependant, dans certains cas, il est extrêmement difficile pour une personne de subir un examen endoscopique des intestins:

  • en état général grave;
  • la présence d'adhérences et de processus inflammatoires dans l'intestin.

Ensuite, une coloscopie est réalisée sous anesthésie générale.

Techniquement, cette procédure ne diffère pas de la fibrocolonoscopie conventionnelle, sauf qu'après avoir pris la posture nécessaire, le patient sera immergé dans une anesthésie générale.

Pour la fibrocolonoscopie, l'anesthésie est utilisée pour déterminer dans quelle mesure une personne est capable de réagir à la douleur - ainsi, le diagnostic devient plus précis. Après son réveil, le patient ne se souviendra de rien de ce qui se passe, y compris des moments de douleur lorsque la sonde passe dans les intestins.

Ainsi, les diagnostics médicaux modernes rendent l'examen du corps aussi indolore, précis et informatif que possible.

Qu'est-ce que les effets intestinaux et comment s'y préparer?

Des déviations dans le fonctionnement du tube digestif sont détectées dans 30% des cas de plaintes de douleurs abdominales, de constipation fréquente et de perte de poids importante. Pour les patients présentant des symptômes similaires, le médecin vous prescrira une fibrocolonoscopie intestinale et aura raison, car il s'agit de la méthode de diagnostic la plus informative. Il permet quelques minutes, avec 100% de précision pour diagnostiquer et apporter la récupération. Considérez comment se déroule l'examen et comment vous y préparer.

Qu'est-ce que la fibrocolonoscopie intestinale?

La FCS intestinale est une procédure permettant d'évaluer l'état des parties inférieures du tube digestif. Réalisé à l'aide d'un ensemble de forceps fibrocolonoskop et biopsie. Grâce à la structure multifibre de l'appareil, à la lentille avec rétro-éclairage d'une lampe halogène ou au xénon et à une caméra vidéo miniature, le médecin voit une image complète de l'état de l'intestin sur le moniteur.

L'outil permet une chirurgie mini-invasive pour enlever les polypes, ainsi que les petites tumeurs. Exposant une température élevée (méthode de thermocoagulation), le chirurgien peut arrêter le saignement. À des fins préventives, l’OMS recommande que cette procédure soit effectuée tous les cinq ans.

Des indications

La FCS intestinale est faite si vous êtes préoccupé par:

  • Douleur abdominale et ano-rectale.
  • Fèces de nature pathologique avec du pus et du mucus.
  • Saignement de l'anus.
  • Diarrhée fréquente et constipation.
  • Perte de poids sans cause.
  • Augmentation de la température sur une longue période.
  • Corps étrangers dans le tube digestif.

FCC est indiqué pour l’obstruction intestinale, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et les cancers suspectés. Et également dans les cas où la sigmoïdoscopie a révélé des polypes ou des néoplasmes et qu'il est nécessaire d'étudier les sections supérieures du côlon.

Contre-indications

La méthode n'est pas souhaitable dans les conditions suivantes:

  • Violation des mécanismes de coagulation du sang.
  • La grossesse
  • Hernie à l'aine ou au nombril.
  • Grand saignement dans le tube digestif.
  • Exacerbation de la colite ulcéreuse.
  • Diverticula
  • Circulation sanguine avec facultés affaiblies à la suite d'une insuffisance pulmonaire.
  • Mur intestinal déchiré, inflammation du péritoine.
  • Hypotension.
  • Maladies du système cardiovasculaire.
  • Intoxication du corps due à une infection.

Dans tous ces cas, d'autres méthodes de diagnostic sont fournies.

Préparation à la procédure

Les activités préliminaires sous forme d'adhésion à un régime alimentaire spécial et de nettoyage de l'intestin vous permettent d'éviter des complications à l'avenir. Ils assurent l'avancement sans entrave du coloscope par le tube digestif.

2-3 jours avant la session, excluez les produits difficiles à digérer qui entraînent une formation excessive de gaz:

  • café
  • le lait;
  • légumes, fruits, baies;
  • les légumineuses;
  • pain aux céréales;
  • poisson gras et viande;
  • les pâtes;
  • les céréales;
  • boissons sucrées au gaz;
  • noix, graines de tournesol.

Les suppléments de fer et le charbon actif sont contre-indiqués.

Parmi les produits autorisés:

  • le kéfir;
  • des craquelins;
  • bouillons non saturés;
  • tisanes;
  • gelée sans baies;
  • jus sans pulpe;
  • fromage cottage, fromages;
  • poisson maigre, poulet, boeuf.

La dernière fois que vous pouvez manger 20 heures avant la procédure. Ensuite, ils ne boivent que du thé ou de l'eau. D'autres mesures de nettoyage impliquent l'utilisation de lavement ou de laxatifs.

Fortrans

Le médicament stimule et facilite la vidange de l'intestin. La posologie dépend du poids du patient. Il est déterminé par le médecin à raison de 1 sachet par 20 kg de poids corporel. La composition est dissoute dans 1 litre d'eau, préalablement bouillie et refroidie à température ambiante. Eau minérale sans gaz.

Pour commencer le nettoyage après 2 heures après le dernier repas. La solution laxative se boit sans retard par petites gorgées dans la bouche, de sorte que le goût désagréable ne puisse pas provoquer de vomissements. Une tranche d'agrumes aidera à faire face à cela. Tout le volume requis doit être pris dans 2-4 heures.

Une surdose de Fortrans n’est pas possible, car le composé n’est pas absorbé dans le sang. Cela ne perturbe pas non plus l'équilibre des électrolytes dans les tissus. Le dernier verre est bu 4 heures avant la procédure. Au stade initial, les selles se ramollissent et à la fin des activités de nettoyage, un liquide clair légèrement coloré est libéré.

Lavacol

Il a des propriétés similaires, mais il est plus facile à transporter que Fortrans. Le contenu d'un paquet est dissous dans un verre d'eau. Pour un nettoyage complet, vous devez prendre jusqu'à 3 litres de laxatifs. Heure de réception de 14h à 19h la veille de la procédure.

Une préparation de haute qualité est fournie par les préparations Flit Phospho-soda et Endofalk, ainsi que par clipsage. Cette dernière option n’est utilisée que si les compositions ci-dessus sont difficiles à transférer. Tout ce dont vous avez besoin pour mettre 4 lavements:

  • 2 heures du soir, avec 1,5 litre d'eau pure et tiède, respectivement à 20 heures et à 21 heures;
  • 2 heures du matin avant l'examen.

Comment faire des intestins FX

Techniquement, la fibrocolonoscopie intestinale est une procédure simple pratiquée à jeun:

  • On demande au patient de s’allonger sur le côté gauche, les genoux collés à l’estomac.
  • Après traitement de l'anus avec une composition antiseptique, la sonde de l'endoscope est insérée. En cas d'hypersensibilité, on utilise une pommade anesthésique.
  • Les plis du tube digestif sont redressés avec de l'air injecté. Cela permet de regarder en détail les parois du gros intestin.
  • La procédure dure 15 minutes. Les actions thérapeutiques nécessitent un peu plus de temps.
  • Dans l’endoscope, il existe un petit canal par lequel les anesthésiques locaux sont introduits et les tissus sont également prélevés pour un examen histologique.
  • À l'aide d'une boucle spéciale, les polypes sont coupés.

Une coloscopie peut être douloureuse, sous anesthésie locale ou par injection d'anesthésique. La gêne est accompagnée par l'injection d'air dans l'intestin, ainsi que par le passage de la sonde de ses coudes naturels.

Vous devez informer le médecin de la douleur intense qui en résulte afin d’éviter d’endommager la paroi intestinale. Une respiration profonde adéquate aide à faire face à l'envie de déféquer. Après manipulation, le patient rentre immédiatement chez lui.

Une anesthésie à court terme d'une durée de 30 minutes sera nécessaire si une personne s'inquiète de la douleur intense qui se produit lors des adhérences, ainsi que de l'inflammation aiguë de l'intestin. Ces patients auront besoin d'entretien.

À la fin du diagnostic est autorisé à manger et à boire. La première fois (environ 4 heures) est recommandé de se coucher sur le ventre.

Les résultats de l'examen sont immédiatement communiqués au patient, il faudra du temps pour obtenir les résultats de la biopsie: 1 à 2 semaines.

Complications possibles

La distension et l'inconfort se produisent lorsque l'air est extrait de l'intestin, qui a été injecté avec un coloscope. La gêne disparaît après la prise de la solution de charbon actif.

Tenir la FCC dans un établissement spécialisé avec les mains d'un médecin expérimenté et compétent n'entraîne généralement pas de conséquences désagréables. Mais le risque de complications existe, parmi eux:

  • Douleur en tant que symptôme accompagnant l'élimination des polypes. Éliminé avec des analgésiques.
  • Saignement. L'introduction d'adrénaline, la thermocoagulation élimine une complication rare.
  • Perforation intestinale. C'est possible lorsque ses parois sont couvertes d'ulcérations ou sont détruites par des processus purulents. L'intégrité de la muqueuse est rétablie pendant la chirurgie.

Des soins médicaux urgents seront nécessaires si, après la FCC, le patient a de la fièvre, des vertiges, un réflexe émétique, des diarrhées sanglantes et une perte de conscience. De telles complications sont extrêmement rares. En règle générale, tout se passe sans conséquences graves.

La procédure est obligatoire pour les personnes de plus de 50 ans. Il est nécessaire au dépistage précoce du cancer colorectal et à l’évolution favorable de la maladie.

Le prix de la procédure varie de 5 à 7 mille roubles.

La PCF intestinale est aujourd'hui considérée comme une méthode de diagnostic instrumentale de haute précision. Les alternatives sont également informatives, mais ne suffisent pas pour remplacer la fibrocolonoscopie traditionnelle. Par conséquent, après avoir pesé le pour et le contre, de nombreux patients choisissent la FCC intestinale.

Quelle est la différence entre la fibrocolonoscopie et la coloscopie: différences dans la préparation, la conduite et les possibilités des méthodes

La coloscopie et la fibrocolonoscopie (FCC) sont deux méthodes de diagnostic similaires. Les deux vous permettent d'explorer les sections intestinales, d'évaluer son état, d'identifier des pathologies, d'effectuer de petites interventions chirurgicales.

Cependant, les différences existent toujours. Pour comprendre la différence entre fibrocolonoscopie et coloscopie, il est nécessaire de se plonger dans la structure de l'équipement et le principe de son fonctionnement.

Qu'est-ce que la fibrocolonoscopie?

La fibrocolonoscopie est un examen qui permet d’évaluer l’état des parois du gros intestin, de prélever du matériel pour examen histologique, de réduire les saignements, d’éliminer les polypes et d’autres néoplasmes.

La procédure est effectuée en utilisant une sonde spéciale - fibrocolonoskop. Sa longueur est comprise entre 135 et 145 cm. L'appareil est équipé de:

  • micro caméra - transmet l'image au moniteur;
  • optique - pour l'éclairage;
  • système d'alimentation en air - il est nécessaire de redresser les murs collés: cela améliore la vue et la possibilité de déplacer le tube à travers les sections intestinales sans le blesser;
  • forceps pour prélèvement de tissus et microopérations chirurgicales;
  • aspirateur - l'appareil est conçu pour évacuer du fluide.

La fibrocolonoscopie est une méthode diagnostique informative. Avec d’autres études endoscopiques de l’intestin, FCC est aujourd’hui la recherche la plus efficace en proctologie clinique. Cette enquête vous permet de:

  • évaluer l'état de l'intestin, l'apparence des parois - la couleur, le lustre, le motif vasculaire de la membrane muqueuse;
  • identifier les processus pathologiques - inflammation, saignement, ulcération, cicatrices, fissures, diverticules, néoplasmes, corps étrangers;
  • confirmer ou nier la présence de maladies, identifier leurs causes;
  • établir un facteur de provocation pour la défécation avec facultés affaiblies, le saignement;
  • effectuer une thermocoagulation (cautérisation) de la zone de saignement;
  • ramasser le matériel de biopsie;
  • enlever les polypes et les tumeurs sans malignité.

Faites attention! En fait, la fibrocolonoscopie est une version améliorée de la coloscopie. Les dispositifs ont une structure et un contenu d’information similaires. Mais le fibroclon est un équipement plus moderne et de haute précision.

Se préparer pour la FCC

La préparation pour la fibrocolonoscopie et pour la coloscopie est similaire. Avant la procédure, il est nécessaire de nettoyer les intestins des masses fécales afin de pouvoir facilement déplacer la sonde et inspecter la membrane muqueuse.

Les événements préliminaires comprennent:

1. régime alimentaire. Il est observé 3 jours avant la procédure. Les produits interdits, longs et difficiles à digérer, entraînent des gaz. Exclus du régime:

  • fruits, baies et légumes, crus, marinés, cuits ou bouillis;
  • cuisson au four;
  • des bonbons;
  • les noix;
  • saucisses;
  • viandes grasses, poisson, fromage;
  • restauration rapide;
  • café
  • des bouillies sur l'eau;
  • bouillons légers;
  • produits laitiers fermentés;
  • viande blanche cuite ou bouillie;
  • des oeufs;
  • gelée, boissons aux fruits, boissons aux fruits, thé faible.

La dernière fois qu'ils consomment des aliments liquides, il est au plus tard 18 heures avant la coloscopie. Il est interdit de manger ou de boire le matin devant la FCC.

2. Nettoyage du côlon. Pour ce faire, prenez des médicaments laxatifs puissants. Habituellement, ils boivent du Fortrans, mais ils peuvent prescrire des analogues - Forlax, Lavacol. Le médicament est pris en fonction du poids corporel: 1 sachet par 20 kg. Le matin, buvez la dernière dose. Parfois, les médicaments sont remplacés par des lavements, mais cela n’est pas souhaitable, car ils ne sont pas en mesure de nettoyer toutes les sections intestinales.

C'est important! Les patients atteints de cônes hémorroïdaires ont besoin de tous les 3 jours pour ne manger que des aliments liquides.
Votre médecin est informé des médicaments pris. Assurez-vous d'annuler les médicaments et sorbants libérant le sang. À l'hôpital, vous devez prendre une serviette, une couche, du papier hygiénique, des lingettes humides.

Cours d'opération

Une fibrocolonoscopie est réalisée par un proctologue ou un endoscopiste, assisté par une infirmière, qui effectue des recherches à l'aide d'un fibrocolonoscope. En plus de la caméra avec capteurs, de l'éclairage et du système d'alimentation en air, les forceps sur l'appareil peuvent être utilisés à différentes fins - pour prélever des tissus pour un examen histologique ou pour effectuer de petites interventions chirurgicales.

La manipulation est effectuée par étapes:

  1. Le patient se transforme en chemise de nuit procédurale, s'allonge sur le côté gauche et plie les jambes.
  2. Le médecin force l'air dans la cavité intestinale pour l'élargir.
  3. Lubrifiez l'anus avec un anesthésique à la lidocaïne.
  4. Un fibrocolonoscope est introduit, le déplaçant progressivement le long de l'intestin. Si nécessaire, un courant d'air est fourni pour redresser les parois et faciliter le passage de l'endoscope. À l'approche des plis intestinaux, l'infirmière auxiliaire appuie contre l'abdomen du patient. La sonde est assez flexible, il est donc facile de s’ajuster de cette façon.
  5. L'endoscopiste surveille le mouvement de l'appareil sur le moniteur et capture les données. S'il est nécessaire d'arrêter le saignement, il brûle les ulcères. En outre, le médecin peut prélever le matériel avec une pince à biopsie spéciale ou retirer la tumeur.
  6. À la fin de la coloscopie, l'air est évacué et la sonde est retirée de l'intestin.

La fibrocolonoscopie dure de 10 à 1,5 heure. La durée dépend du but de la procédure, de la présence de complications, du besoin de manipulations supplémentaires. Si une coloscopie est réalisée à des fins de diagnostic, cela ne prend pas plus de 20 minutes. Mais lorsque vous devez éliminer les polypes ou arrêter le saignement, le temps est augmenté plusieurs fois. La conclusion est publiée dans 1 à 3 jours.

Faites attention! Si la FCC a été réalisée en présence de saignement ou au cours de la procédure, les polypes ont été enlevés, des tumeurs, des matières fécales avec des impuretés sanguines non significatives sont possibles. Ceci est considéré comme normal. Mais si le saignement est abondant, il est urgent d'aller à l'hôpital.

Caractéristiques de l'anesthésie

La fibrocolonoscopie et la coloscopie sont des procédures désagréables. Ils sont accompagnés de malaise (physique et moral), de douleur. Le degré de douleur dépend de la sensibilité individuelle du patient, de la présence de pathologies dans l'intestin.
Par conséquent, certains patients insistent pour une anesthésie. Cela augmente le coût de la procédure, son temps et la durée de la récupération après. Mais cela vous permet de rendre la FCC indolore.

La fibrocolonoscopie sous anesthésie doit être prescrite pour:

  • état général grave;
  • pointes;
  • inflammation intestinale;
  • adénome de la prostate.

C'est important! Les médecins préfèrent ne pas recourir à l'anesthésie, car la réaction du patient (douleur, inconfort) permet de réaliser une coloscopie plus précise. En guise de compromis, il est possible d'utiliser la sédation - sommeil superficiel, au cours de laquelle le patient est en contact avec le médecin.

Contre-indications à la procédure

Comme dans toute étude de diagnostic, un examen de l'intestin présente des indications et des contre-indications. Ils sont courants pour la coloscopie et la fibrocolonoscopie.

La procédure est effectuée si vous suspectez:

  • les hémorroïdes;
  • polypes, tumeurs, verrues, autres néoplasmes de l'intestin;
  • pathologie du cancer;
  • colite ulcéreuse;
  • processus inflammatoires de la membrane muqueuse;
  • saignement interne.

Il est interdit de prescrire une coloscopie si diagnostiqué:

  • maladies intestinales au stade aigu;
  • obstruction;
  • hernie;
  • maladies infectieuses aiguës - locales et systémiques;
  • les adhérences;
  • troubles mentaux pour lesquels la coloscopie n'est pas possible;
  • un rétrécissement marqué de la lumière intestinale ou une perforation de ses parois;
  • grave affaiblissement du corps;
  • pathologies du système cardiovasculaire: crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, athérosclérose, ischémie, insuffisance cardiaque;
  • la péritonite;
  • insuffisance pulmonaire;
  • la grossesse
  • troubles de la coagulation sanguine.

Informations complémentaires! Dans les cas ci-dessus, la fibrocolonoscopie est remplacée par des diagnostics moins informatifs mais sûrs: coloscopie capsulaire, IRM, scanner.

Quelle est la différence entre la FKS et la coloscopie

Les deux procédures - FCC et coloscopie - sont similaires. Les différences entre les méthodes de diagnostic sont petites:

  • La fibrocolonoscopie se distingue principalement par la structure de son équipement. En gros, le colonoscope est un simple tube en caoutchouc et le fibrocolonoscope est une sonde en fibre optique durable;
  • Une autre particularité de la fibrocolonoscopie issue de la coloscopie est le meilleur équipement, les instruments sont équipés d'instruments de haute précision pour prélever du matériel de biopsie, la coagulation et l'extraction de tumeurs, ils ont une optique améliorée et une caméra vidéo;
  • pour le patient, les principales différences concernent moins d'inconfort - le fibrocolonoscope est plus subtil et flexible, ce qui facilite le passage à travers les parois et les courbures de l'intestin, minimise l'inconfort;
  • Pour les médecins, l’avantage de la fibrocolocoscopie réside dans la haute précision du matériel - elle améliore les méthodes de diagnostic et de traitement, permet d’identifier les pathologies à un stade précoce, de détecter les déviations même mineures.

Le médecin doit expliquer ce que sont la coloscopie et la fibrocolonoscopie, comment elles sont effectuées et les différences entre les deux méthodes. Les patients préfèrent FAC parce que leurs recherches sont plus informatives et moins douloureuses. En outre, la différence de prix est faible - 1 à 2 000 roubles. En moyenne, pour chaque type de procédure devra payer de 5 à 10 mille roubles.