Diverticules intestinaux

Diverticules intestinaux - saillie sacculée de la paroi du côlon, moins souvent l'intestin grêle de nature congénitale ou acquise. Le plus commun est la forme asymptomatique de la maladie. Les formes cliniques explicites de diverticules intestinaux se manifestent par une vague douleur abdominale, des symptômes dyspeptiques, des saignements. Pour le diagnostic par irrigographie, coloscopie, sigmoïdoscopie, échographie et scanner de la cavité abdominale. Les thérapies spécifiques comprennent l’utilisation d’un régime alimentaire riche en fibres, la nomination d’antispasmodiques, la prokinétique, les médicaments antibactériens, le lactulose. En cas d'évolution compliquée de la maladie, un traitement chirurgical est nécessaire.

Diverticules intestinaux

Les diverticules intestinaux peuvent être de nature congénitale (avec une pathologie héréditaire du tissu conjonctif) ou acquise (associée à la faiblesse de l'âge des fibres interstitielles). Les diverticules sont assez rares dans l'intestin grêle - chez 1% des patients, et dans la plupart des cas, le diverticule de Meckel contenant des tissus de l'estomac ou du pancréas est détecté. Les diverticules intestinaux sont plus souvent multiples et situés dans la moitié gauche du gros intestin (dans 70% des cas). À un jeune âge, le diverticulose n'est détecté que dans 5% des cas, entre 40 et 60 ans - dans 30% de la population, et après 80 ans, l'incidence du diverticule intestinal est supérieure à 65%. Les diverticules intestinaux peuvent être compliqués d'inflammation, de saignements, de perforations, mais ils ne sont presque jamais accompagnés de malignité. Ces dernières années, il y a eu une augmentation des cas de diverticulose dans les pays développés, qui est associée à des modifications des habitudes alimentaires, à l'exclusion du régime alimentaire en fibres et de fibres alimentaires saines.

Causes des diverticules intestinaux

Plusieurs facteurs peuvent entraîner l’apparition de diverticules intestinaux congénitaux et acquis, mais ils sont tous basés sur un tissu conjonctif faible. Dans la dysplasie congénitale du tissu conjonctif, les diverticules sont généralement multiples et situés non seulement dans l’intestin, mais également dans d’autres organes (estomac, vessie, etc.). Dans les premières années de la maladie, la paroi des diverticules congénitaux est représentée par toutes les couches de la paroi intestinale, cependant, avec l’âge, les fibres musculaires s’atrophient. La survenue de diverticules intestinaux acquis est favorisée par des erreurs nutritionnelles (utilisation de produits semi-finis, repas irréguliers, exclusion des fibres, des fruits et des légumes frais du régime), avitaminose, constipation persistante, troubles de la motilité intestinale, mode de vie sédentaire, obésité.

L'une des causes ci-dessus entraîne une augmentation de la pression intra-intestinale, un prolapsus des couches muqueuses et sous-muqueuses de l'intestin entre les fibres musculaires, la formation d'une formation cavitaire d'un diamètre de 3 à 5 cm. A 50 cm du lambeau de Bauhinia sur la paroi intestinale, une saillie en forme de doigt se forme, avec une fistule large se connectant à l'intestin. Parfois, des diverticules simples de l'intestin se forment dans le duodénum - près de la papille de Vater ou dans le bulbe duodénal (le plus souvent dans le contexte d'un ulcère duodénal). Les autres localisations de diverticulose de l'intestin grêle sont assez rares.

Dans le gros intestin, les diverticules se forment principalement dans le sigmoïde et la moitié gauche du côlon transverse. Le plus souvent, les diverticules intestinaux sont situés sur deux rangées, une de chaque côté du mésentère. Les diverticules du côlon tendent à progresser avec l’âge - augmentation de la pression dans l’intestin, stagnation du contenu des matières fécales ont un effet pulsionaire (compression), ce qui entraîne de plus en plus de nouvelles saillies de la paroi intestinale.

Classification des diverticules intestinaux

Il existe des formes congénitales et acquises de diverticules intestinaux. La diverticulose congénitale est souvent multiple, les protrusions sont localisées dans divers organes. Des diverticules de l'intestin peuvent également être un composant de la triade innée de Senta, associés à une hernie de l'orifice de l'œsophage et à une cholélithiase.

Les diverticules intestinaux acquis se forment avec l'âge dans près de 80% de la population. Ils peuvent être de type traction (avec maladie adhésive), faux (en l’absence de fibres musculaires dans la paroi de la saillie), formés dans le contexte de maladies et de lésions de l’intestin. Par localisation, distinguer les diverticules du petit et du gros intestin. Les diverticules intestinaux asymptomatiques, cliniquement manifestes et compliqués sont excrétés le long du parcours.

Les complications de la maladie comprennent la diverticulite aiguë et chronique, les adhérences et l’obstruction intestinale, la perforation et la rupture du diverticule, la formation d’abcès et la formation de fistules, une hémorragie intestinale, une dissémination bactérienne accrue de l’intestin.

Symptômes de diverticules intestinaux

Dans la plupart des cas, les diverticules intestinaux ne se manifestent en aucune manière pendant longtemps, ils sont découverts par hasard au cours de l'examen d'autres maladies. Les formes de diverticules intestinaux cliniquement prononcés indiquent le plus souvent la possibilité de complications. L’apparition de symptômes et de complications de la diverticulose est associée à une altération de la motilité de la paroi intestinale, à une congestion du contenu de l’intestin, à la fois dans l’intestin et dans la cavité protrusionnelle, à une augmentation de la pression intra-intestinale. Tous ces facteurs entraînent l’émergence d’une contamination bactérienne accrue (plus d’un million de cellules par ml), la formation de calculs fécaux, l’amincissement de la paroi intestinale aux points de passage des vaisseaux sanguins.

Cliniquement, les diverticules de l’intestin grêle se manifestent par de vagues douleurs abdominales, une diarrhée chronique. Le gonflement de la paroi du côlon peut également causer des douleurs abdominales, plus dans sa moitié gauche, souvent associées à la défécation et à la disparition de celle-ci. En outre, cette maladie est caractérisée par une instabilité des selles - la constipation alterne constamment avec de la diarrhée et des périodes de selles normales. Vu de la masse fécale formée sous forme de boules, entourée de mucus. Les patients s'inquiètent d'une augmentation de la flatulence, d'un écoulement abondant de gaz intestinaux.

Avec une stagnation prolongée du contenu fécal dans les diverticules intestinaux, des modifications irréversibles de la paroi intestinale se produisent, la flore intestinale est activée et une diverticulite se produit, une des complications les plus fréquentes de cette maladie. Un processus inflammatoire chronique peut exister longtemps, provoquant des saignements récurrents, une péritonite locale avec formation d'adhérences, des fistules reliant la cavité intestinale au vagin, à la vessie et à la peau.

Une inflammation sévère dans la cavité du diverticule peut entraîner une perforation de la paroi, la libération du contenu intestinal dans la cavité abdominale avec la formation d'un abcès inter-intestinal et, dans les cas graves, de péritonite diffuse. La perforation du diverticule intestinal est caractérisée par une clinique dite "d'abdomen aigu", qui est très souvent confondue avec une appendicite aiguë. Une erreur de diagnostic est généralement détectée uniquement lors d'une opération dans laquelle on trouve des diverticules intestinaux.

Diagnostic des diverticules intestinaux

Il est assez difficile de soupçonner que le patient a des diverticules intestinaux, car cette maladie ne présente pas de tableau clinique spécifique. Le plus souvent, les diverticules de l'intestin sont découverts par hasard, lors de la recherche de la cause de l'anémie, à l'exclusion des tumeurs intestinales. En cas de suspicion de maladie diverticulaire, un gastro-entérologue prescrira un certain nombre de tests de laboratoire: un test sanguin général déterminera les modifications inflammatoires et l'anémie, une analyse du sang occulte dans les selles aidera à détecter le saignement intestinal au fil du temps, et un co-gramme et un examen bactériologique des matières fécales permettront de diagnostiquer le dysfonctionnement intestinal.

Les patients atteints de cette maladie nécessitent une irrigation, de préférence avec un double contraste. Sur la radiographie sera visible saillie de la paroi intestinale, communiquant avec la cavité intestinale. Il faut se rappeler que s’il ya des complications de diverticules intestinaux, il faut d’abord faire une radiographie des organes abdominaux, pour s’assurer qu’il n’ya aucun signe de perforation, et seulement ensuite, prescrire une irrigation.

La consultation d'un endoscopiste est obligatoire à la fois en présence d'une forme asymptomatique de diverticules intestinaux et en cas de suspicion de développement de complications. L'utilisation de méthodes de diagnostic endoscopique (coloscopie, rectoromanoscopie) n'est indiquée qu'après le soulagement des signes d'inflammation. La coloscopie est une méthode indispensable pour trouver l'origine des saignements avec les diverticules intestinaux. Toutefois, elle peut contribuer à l'apparition de complications de la maladie. L'avantage des techniques endoscopiques est la possibilité de biopsie, étude morphologique d'échantillons de biopsie.

Pour le diagnostic différentiel avec d’autres maladies, il peut être nécessaire de recourir à une échographie, à un scanner et à un abdomen. Les diverticules intestinaux différenciés doivent être: grossesse extra-utérine, anémie hypochrome, colite pseudomembraneuse, syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, appendicite aiguë, maladie cœliaque, cancer de l'intestin, colite ischémique.

Traitement des diverticules intestinaux

Les patients présentant une forme non compliquée de diverticules intestinaux sont traités dans le service de gastro-entérologie et en cas de complications graves dans un hôpital chirurgical. Les patients sont hospitalisés pour une diverticulite chronique ou une exacerbation, une intoxication, une forte fièvre, une comorbidité grave, une incapacité d’alimentation entérale et également à partir de 85 ans. S'il existe une clinique abdominale aiguë, une opération urgente est effectuée.

Si un diverticule de l'intestin à écoulement asymptomatique est détecté accidentellement chez un patient, aucun traitement spécial n'est requis. Il est recommandé au patient d'introduire une quantité suffisante de fibres dans le régime, en adhérant aux principes d'une alimentation saine. En présence d'une clinique de diverticules intestinaux simples, un régime alimentaire riche en fibres, des antispasmodiques et des prokinétiques sont prescrits. Si toutes les recommandations pour le traitement de la maladie sont suivies, un effet clinique persistant est généralement obtenu. Si le patient a développé une diverticulite, il est recommandé d’utiliser des antiseptiques intestinaux, des antibiotiques et des laxatifs osmotiques.

Pour normaliser le travail de l'intestin devrait abandonner les lavements de nettoyage, l'utilisation incontrôlée de laxatifs. Un effet positif est également obtenu lorsque des exercices modérés sont introduits dans le régime de jour: ils aident à renforcer le corset musculaire du corps et à normaliser la motilité intestinale. Pour réduire la pression dans la lumière intestinale, un régime riche en fibres est prescrit (à l'exception des fibres très grossières - ananas, kaki, navets, radis). La quantité de fibres dans le régime augmente à 32 g / l. Il est nécessaire d’exclure les produits générateurs de gaz, les légumineuses et les boissons gazeuses. Pour obtenir l'effet souhaité, il faut consommer chaque jour au moins deux litres d'eau.

L'utilisation de laxatifs stimulants, d'anesthésiques à base de morphine et de diverticules intestinaux est contre-indiquée, car ils provoquent une nouvelle violation de la motilité intestinale et aggravent l'évolution de la maladie. Pour améliorer le passage des masses alimentaires dans les intestins, des laxatifs osmotiques sont prescrits - ils augmentent le volume des matières fécales et accélèrent leur progression le long du tube digestif. Lorsque la diarrhée, les sorbants et les astringents sont prescrits, des préparations de siméthicone sont utilisées pour soulager les flatulences.

La diverticulite aiguë nécessite l'hospitalisation du patient dans un hôpital chirurgical, la nomination d'agents de désintoxication et de substitution du plasma, de médicaments antibactériens. Le traitement dure au moins deux à trois semaines et, après la sortie de l'hôpital, le traitement d'entretien est similaire à celui pratiqué avec des diverticules intestinaux simples.

Le traitement chirurgical est indiqué pour le développement de complications potentiellement mortelles: perforation, formation d'abcès, obstruction intestinale, saignement abondant, formation de fistule. Une chirurgie planifiée est également prescrite pour les saignements récurrents et la diverticulite. Habituellement, avec les diverticules intestinaux, on réalise une résection d'une partie de l'intestin affectée par une diverticulose, suivie d'une anastomose. Dans les situations difficiles, une colostomie est appliquée pour faciliter l'écoulement des masses fécales et, après stabilisation de l'état pathologique, une opération de reconstruction est réalisée.

Prévision et prévention des diverticules intestinaux

Le pronostic des diverticules intestinaux est généralement favorable, mais cette maladie entraîne parfois le développement de complications potentiellement mortelles. La diverticulite survient chez environ un quart des patients. L'efficacité de son traitement dans le premier épisode est la plus élevée - jusqu'à 70%, tandis que dans le troisième épisode, l'efficacité du traitement diminue à 6%.

La prévention des diverticules intestinaux congénitaux n'existe pas. Il est possible d'empêcher le développement de diverticules acquis en normalisant le régime et le régime, en utilisant une quantité suffisante de fibres et de liquide, en utilisant un effort physique modéré.

Méthodes pour le traitement de la diverticulose intestinale

La diverticulose intestinale est une pathologie inflammatoire accompagnée par la formation de protrusions en forme de poche dans la région des parois intestinales. En règle générale, la maladie de l’intestin diverticulaire survient chez les patients âgés et est causée par une diminution de la résistance du corps aux effets de facteurs indésirables.

Brève description de la maladie

Les diverticules se forment dans les muqueuses des membranes intestinales. En apparence, les néoplasmes ressemblent à une hernie. En règle générale, ils sont localisés dans la région intestinale, bien qu'ils puissent apparaître dans la cavité gastrique et dans l'œsophage.

Le développement de la maladie diverticulaire se déroule selon le principe suivant: en raison d’une mauvaise alimentation et du manque d’activité physique, la motilité intestinale normale est perturbée. En conséquence, le fonctionnement du tractus gastro-intestinal est perturbé. Un gonflement fréquent et une constipation entraînent une augmentation de la pression intra-intestinale, ce qui entraîne l'apparition de néoplasmes douloureux dans l'intestin. Parmi les facteurs de risque supplémentaires peuvent être identifiés des muscles intestinaux faibles.

Conformément à la classification établie, les diverticules peuvent être congénitaux ou acquis. Dans le premier cas, leur formation est associée à un développement intra-utérin altéré. En règle générale, les diverticules acquis résultent d'un mode de vie inapproprié et d'une alimentation déséquilibrée et médiocre.

Selon les statistiques, une pathologie du gros intestin survient chez 70% des patients présentant un diagnostic de diverticulose. La maladie de l'intestin grêle est beaucoup moins commune.

Les causes

Selon les experts, des diverticules dans la région intestinale peuvent être formés sous l’influence des facteurs provoquants suivants:

  • difficulté de défécation (constipation fréquente);
  • surpoids;
  • flatulences;
  • des ballonnements;
  • infections intestinales;
  • athérosclérose intestinale;
  • mode de vie sédentaire;
  • catégorie d'âge du patient (plus de 60 ans);
  • prédisposition génétique;
  • violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux intestinaux;
  • maladies intestinales de nature infectieuse, survenant sous une forme chronique.

En outre, des diverticules peuvent également se former si le patient n’est pas correctement équilibré et déséquilibré. Cela peut être provoqué par l’absence d’une alimentation quotidienne en fibres végétales, la consommation excessive d’œufs, de produits de boulangerie, de viandes grasses et de poisson.

Selon les médecins, dans la plupart des cas, la diverticulose commence à se développer en présence de plusieurs facteurs provoquants.

Signes de diverticulose

Dans la plupart des cas, cette maladie ne se manifeste pas et est asymptomatique pendant longtemps. C’est là la principale illusion de la diverticulose, car le patient s’adresse déjà au médecin à un stade avancé du processus pathologique, avec la présence de complications associées, ce qui complique considérablement le traitement ultérieur.

En général, les signes cliniques suivants sont caractéristiques de la maladie diverticulaire:

  • des nausées;
  • des vomissements;
  • flatulences;
  • douleur, localisée dans le côté gauche de l'abdomen, avec tendance à augmenter après un repas;
  • maux d'estomac;
  • diarrhée, alternant périodiquement avec la constipation;
  • l'apparition dans les masses fécales d'impuretés de caractère muqueux;
  • besoin fréquent de déféquer, ce qui peut être faux (ténesme);
  • sensation de selles incomplètes après les selles;
  • saignements intestinaux;
  • l'apparition d'impuretés sanglantes dans les masses fécales.

Malheureusement, les symptômes de la diverticulose ne sont pas spécifiques et peuvent accompagner diverses autres maladies. En outre, selon les statistiques, près de 80% des patients atteints de la maladie pendant de nombreuses années ont une forme cachée et latente.

Toutefois, en cas d'apparition de signes suspects caractérisant la diverticulose du côlon et d'autres parties de l'organe, il est vivement recommandé de contacter un spécialiste pour diagnostiquer et prescrire l'évolution thérapeutique optimale.

Qu'est-ce qu'une diverticulose dangereuse?

Lorsque la diverticulose affecte fortement l'intestin, ce qui peut entraîner le développement de complications extrêmement dangereuses et indésirables, telles que:

  • la péritonite;
  • un abcès;
  • perforation diverticulaire;
  • phlegmon rétropéritonéal;
  • saignement intestinal interne;
  • les fistules
  • obstruction intestinale.

En outre, la maladie diverticulaire augmente considérablement le risque de formation de tumeurs malignes dans l'intestin des tumeurs tumorales.

Très souvent, il y a des cas de processus inflammatoire dans la région des diverticules. Cette complication est appelée diverticulite et se manifeste par les symptômes caractéristiques suivants:

  • fièvre
  • troubles de la fonction intestinale;
  • douleur intense dans l'abdomen;
  • état fébrile;
  • intoxication générale du corps.

Afin de prévenir l'apparition de tels effets indésirables et de minimiser les risques, il est recommandé de commencer le traitement de la diverticulose dès les premières étapes de développement du processus pathologique. Malgré les cas fréquents d'évolution asymptomatique de la maladie, un diagnostic opportun est tout à fait possible si une personne est responsable de sa propre santé et subit régulièrement des examens médicaux à des fins préventives.

En cas de signes aigus caractéristiques de la diverticulite, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Mesures de diagnostic

En règle générale, il ne suffit pas d’étudier les symptômes généraux et les résultats des antécédents recueillis pour diagnostiquer une diverticulose intestinale. Dans la plupart des cas, les types d’études suivants sont attribués aux patients: coloscopie, IRM de l’intestin, etc.

En outre, des analyses de sang sur le sang permettront de suspecter la présence de cette maladie. Lorsque la diverticulose dans le sang du patient augmente le nombre de cellules leucocytaires et érythrocytaires, ainsi que de protéines C-réactives.

Un diagnostic complet est en mesure de révéler le processus pathologique de la région intestinale aux premiers stades de son développement, bien avant l’apparition de symptômes caractéristiques.

Traitement médicamenteux pour la diverticulose

Dans la diverticulose intestinale, le traitement consiste principalement en médicaments. Dans la plupart des cas, les médicaments suivants sont prescrits aux patients:

  1. Antibiotiques - Métronidazole, Pipéracilline, Rifaximine.
  2. Les médicaments laxatifs et Forlax sont laxatifs afin de normaliser les selles et de faciliter le processus de défécation.
  3. Les médicaments appartenant au groupe des agents anti-mousse (Espumizan, Plantex) peuvent être recommandés si le patient présente des manifestations telles que des flatulences et des ballonnements.
  4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Sulfasalazine, Nimesil, Mesacol) aident à éliminer les processus inflammatoires dans la région intestinale.
  5. Les antalgiques, les antispasmodiques (Drotavérine, No-spa) sont recommandés en cas de douleur intense à l'abdomen.

Il est important de rappeler que chaque médicament doit être prescrit au patient par son médecin traitant individuellement. Le spécialiste aidera également à calculer la dose optimale de médicaments pour le patient et la durée de l’évolution thérapeutique.

En cas d'exacerbation de la maladie ou en l'absence de résultats corrects du traitement médicamenteux, le patient est hospitalisé. Un traitement supplémentaire comprend un traitement antibiotique, un lavage gastrique, un nettoyage de l’intestin avec des lavement siphon, un goutte à goutte avec des solutions colloïdales.

Nourriture diététique

Le traitement de la diverticulose du gros intestin comprend nécessairement une thérapie par le régime. Le régime alimentaire du patient devrait reposer sur des aliments riches en fibres végétales. Le menu du jour doit inclure les produits suivants:

  • gruaux de blé et de sarrasin;
  • le son;
  • huile végétale;
  • soupes de légumes;
  • bouillon de boeuf ou de poulet;
  • produits laitiers fermentés;
  • pain au son;
  • légumes et fruits cuits au four;
  • jus de fruits et de légumes.

Il est très important que le patient maintienne un régime d'alcool adéquat, consommant environ 2,5 litres de liquide par jour.

Mais les patients atteints de diverticulose intestinale devront s'abstenir de prendre les produits suivants:

  • pain blanc;
  • café
  • les pâtes;
  • le riz;
  • la semoule;
  • du chocolat;
  • saucisse;
  • la gelée;
  • viandes grasses et poissons.

Il est recommandé de manger plusieurs fois par jour en petites portions, en préférant les aliments bouillis, cuits au four et cuits à la vapeur.

Recettes folkloriques

Le traitement de la diverticulose avec des remèdes populaires ne peut être efficace que dans le cadre d'une thérapie combinée, tout en suivant un régime et en prenant des médicaments prescrits par un médecin.

Les recettes simples suivantes, issues de l'arsenal de la médecine ancienne, contribueront à améliorer l'état du patient et à accélérer le processus de guérison:

  1. Le mélange pomme-blé est un excellent remède naturel pour le nettoyage des intestins. Pour préparer le médicament, vous devez combiner dans des proportions identiques les grains de germe de blé et les pommes vertes râpées. Il est recommandé de prendre le médicament à jeun pendant un mois.
  2. Infusion de guérison. Afin de préparer une telle infusion, vous devez prendre des quantités égales d'aneth séché, de baies d'églantier, d'ortie et de pharmacie à la camomille. 1 cuillère à soupe l Le mélange à base de plantes doit être rempli avec 1 tasse d’eau bouillante et laisser infuser pendant environ 3 heures. La décoction de boire est recommandée 2 fois au cours de la journée avant les repas. La durée optimale du traitement thérapeutique est de 1,5 mois.
  3. Infusion de menthe - a un effet bénéfique sur l'état du tractus gastro-intestinal, aide à éliminer les flatulences et la douleur. 1 cuillère à café La menthe poivrée (l'herbe peut être utilisée à la fois fraîche et sèche) doit être versée dans une tasse d'eau bouillante, infusée un peu et buvez cette boisson savoureuse, parfumée et apaisante au lieu du thé habituel.
  4. Extrait d'épine - nettoie parfaitement les intestins et normalise son travail. Pour préparer une boisson médicinale, vous devez verser 3 c. l couleur noire 1 litre d'eau bouillante et donner une bonne infusion. Il est recommandé de boire 1 verre avant de manger, 4 fois par jour pendant la perfusion. La durée du cours thérapeutique est de 5 jours.

Méthodes chirurgicales

Le retrait chirurgical du diverticule peut être recommandé au patient dans les cas suivants:

  • obstruction intestinale;
  • saignement interne;
  • les abcès;
  • la formation de fistules intestinales;
  • manque d'efficacité du traitement conservateur.

Pendant l'opération, la partie affectée de l'intestin est excisée et les parties restantes sont soigneusement cousues.

Comment éviter la maladie? Comme il est assez difficile de lutter contre la diverticulose, les médecins conseillent aux patients de suivre les recommandations préventives suivantes:

  1. Bien manger.
  2. S'engager dans la gymnastique, visant à renforcer les fibres musculaires dans la région abdominale. Mener une vie active.
  3. Buvez au moins 2 litres de liquide par jour.
  4. Traitez rapidement la constipation et les maladies intestinales de nature infectieuse.

Au moins 1 fois pendant 2 ans est nécessaire pour subir un examen de l'intestin à titre préventif.

La diverticulose intestinale est une pathologie grave dont les complications menacent non seulement la santé, mais également la vie du patient. La maladie diverticulaire étant assez difficile à traiter, il est donc très important de surveiller votre alimentation et de mener une vie active pour réduire les risques d’apparition. La lutte contre la diverticulose intestinale devrait être complexe et comprendra certainement un régime thérapeutique. Seulement dans ce cas, vous pouvez compter sur les résultats bientôt favorables du cours thérapeutique.

Diverticulose intestinale: symptômes, complications, traitement

Les symptômes sévères chez la plupart des patients atteints de diverticulose du côlon sont généralement absents ou coïncident avec les symptômes d'autres maladies intestinales. Cependant, il a été constaté que la fréquence de développement de la détriculose augmente avec l’âge du patient. La fréquence de la pathologie chez les moins de 40 ans est de 10% et chez les plus de 80 ans entre 50 et 60%. En Europe, la maladie diverticulaire est constatée chez 10 résidents, dont l'âge ne dépasse pas 40 ans, après 60 ans - tous les trois ans et toutes les secondes après 75 ans.

Les symptômes de la maladie sont associés à la localisation du diverticule. Dans les pays occidentaux, au moment du diagnostic, les diverticules se trouvent le plus souvent dans les parties distales du gros intestin - 90%, dont 50 à 60% sur le côlon sigmoïde et seulement 10% sur les premières sections du gros intestin. Dans le rectum, les diverticules ne sont pas trouvés.

Le mécanisme des symptômes

La plupart des symptômes correspondant à la présence du diverticule dans le côlon sigmoïde sont associés aux caractéristiques anatomiques et physiologiques du patient. Le côlon sigmoïde a plus de coudes et un diamètre plus petit, en comparaison avec les autres sections du côlon. Cette section de l'intestin remplit la fonction de réservoir dans lequel les masses fécales s'accumulent, se condensent et se forment. En régulant l'avancement des selles dans le rectum, celles-ci sont plus souvent segmentées. Ensemble, ces causes entraînent une augmentation de la pression et l'étirement des parois intestinales.

L'apparition du diverticule est également aggravée par les modifications des fibres musculaires et du tissu conjonctif du côlon transversal liées à l'âge. Dans le contexte de ces processus, la tension musculaire et la résistance au mouvement des masses fécales augmentent, et la saillie de la membrane muqueuse à travers les troubles de la couche musculaire et la pression intra-intestinale s’aggrave.

Des modifications des plexus nerveux sous-muqueux se produisent également, le travail des barorécepteurs est perturbé, les couches longitudinales et circulaires de la couche musculaire sont épaissies, le tonus et l’extensibilité des parois diminuent, l’approche des plis circulaires (l’intestin devient semblable à une fourrure en accordéon). De tels changements conduisent à:

troubles de la motilité intestinale;

atrophie de la couche musculaire;

détérioration de la microcirculation et ischémie;

compression des vaisseaux situés dans la paroi intestinale;

la formation de zones dystrophiques, qui servent de lieu à la formation de diverticules.

Manifestations cliniques de la maladie diverticulaire du côlon sigmoïde, du gros intestin

Toutes les raisons ci-dessus sont à l'origine du dysfonctionnement intestinal et conduisent au développement progressif des symptômes de la diverticulose et de ses complications:

obstruction intestinale chronique et aiguë;

fistule interne et externe (rarement);

perforation des parois intestinales;

diverticulite (inflammation du diverticule).

La maladie se caractérise par un caractère progressif avec des symptômes cliniques, dont la gravité dépend de l'observance des recommandations du patient en matière de régime et de régime, de l'âge du patient, de la présence de maladies concomitantes, de la localisation du diverticule, des complications de la maladie diverticulaire et de la durée de la maladie.

Les diverticules simples du gros intestin sont les plus courantes. Il est présent chez près de 80% des patients atteints de cette pathologie. Pendant longtemps, on a considéré que cette forme de la maladie ne présentait aucun symptôme, mais des études récentes ont montré que chez 85% des patients, même un seul diverticule dans le côlon provoque des manifestations cliniques dont la gravité change de manière purement individuelle.

Dans le même temps, les signes cliniques de la maladie sont non spécifiques. Le plus souvent, le patient ne cherche pas du tout de l'aide et, s'il le fait, on lui diagnostique une dyskinésie du gros intestin, une colite chronique, une dysbactériose, etc., les médecins interprétant souvent mal les symptômes.

Les principaux et les plus communs symptômes de la diverticulose du côlon sont les suivants:

douleur spasmodique intermittente et récurrente, douleur paroxystique ou sourde, situées à gauche, au milieu ou au bas de l'abdomen. On pense que l'apparition de douleurs contribue à une violation de la motilité intestinale et à une augmentation de la pression interne;

la douleur peut disparaître d'elle-même après quelques heures ou augmenter après avoir mangé;

une douleur peut ressembler à une attaque d'appendicite (dans la partie inférieure droite), même si le diverticule est situé du côté gauche, dans l'intestin du sigmoïde;

parfois, la douleur irradie dans la région lombaire, l'anus, le sacrum, le fessier ou la région inguinale;

une disparition complète de la douleur ou une réduction partielle peut être observée après une selle ou une décharge de gaz.

Outre les principales manifestations de la maladie diverticulaire du gros intestin, des symptômes courants, caractérisant le dysfonctionnement intestinal, peuvent également se développer:

sensation de vidange incomplète après la défécation (très souvent signe concomitant d'un diverticule dans le côlon sigmoïde);

actes répétés de défécation ou de faux désirs;

décharge importante de gaz, ballonnements;

écoulement muqueux abondant;

la constipation, qui est remplacée par la diarrhée;

constipation nature persistante.

Pendant l'examen, il y a une douleur sur toute la longueur de l'intestin lors de la palpation, des ballonnements. Ces manifestations sont les plus caractéristiques de l'abdomen gauche, mais la tension de la paroi abdominale est absente.

La partie spasmodique du gros intestin, qui est le site du diverticule, est également palpée.

Voici quelques caractéristiques distinctives de la maladie dans différentes parties du côlon transverse:

Modifications de la couche musculaire de l'intestin et de la nature du chyme

La nature des complications les plus courantes

La formation de masses fécales denses, l'atrophie des fibres musculaires

Tendance à l'inflammation (diverticulite)

Fragmentation de l'intestin et épaississement des matières fécales

Tendance à saigner

Si une complication rejoint la maladie sous forme de perforation, de saignement et de diverticulite, les symptômes suivants apparaissent:

changement dans la nature de la douleur;

changements dans l'analyse clinique de l'urine, du sang.

À l'aide de méthodes de diagnostic instrumentales: tomodensitométrie, coloscopie, endoscopie, irrigation (examen aux rayons X effectué après remplissage de l'intestin avec un produit de contraste), vous pouvez déterminer plus précisément l'état, la localisation et la présence de diverticules.

Traitement de diverticulose sans complication

L’essentiel dans le traitement des formes simples de diverticulose est un bon régime alimentaire, qui comprend des aliments riches en fibres alimentaires. D'après des études récentes, l'utilisation d'un aliment «correct» par les patients atteints d'une maladie asymptomatique est une mesure permettant de prévenir l'apparition de complications et la progression de la maladie. Certains chercheurs avancent même que l’utilisation d’un tel régime entraîne une régression des diverticules.

Les fibres alimentaires sont une variété de substances fibreuses végétales de structure et de composition que l'intestin ne peut pas digérer et donc ne peut pas adsorber. D'après le calcul de l'apport calorique de 2500 kcal par jour, le taux journalier de ces fibres devrait être de 30 grammes. La plupart des fibres végétales contiennent des alginates, du lingine, de l'hémicellulose, de la cellulose, de la pectine et des polysaccharides non digestibles. La principale propriété de ces substances est la liaison de l'eau dans la lumière intestinale, qui aide à accélérer l'élimination des toxines et des matières fécales du corps, réduit la pression intra-intestinale et augmente le volume de chyme.

En outre, les fibres alimentaires insolubles, qui couvrent les besoins énergétiques du corps de 6 à 9%, créent également une surface supplémentaire dans l'intestin, qui sert à fixer et à contenir les bactéries intestinales bénéfiques. Les fibres étant un support acceptable pour ces bactéries, elles commencent donc à proliférer activement et améliorent en conséquence la capacité de l'intestin à supprimer la flore pathogène.

Tableau caractéristiques de l'effet positif des fibres alimentaires sur le corps humain:

Diverticulose intestinale

Le concept de «diverticulose» reflète la présence de diverticules (de Lat. Diverticulum - la route du côté), les manifestations cliniques de la maladie peuvent être absentes. L'apparition de diverticules entraîne divers facteurs, liés à la faiblesse du tissu conjonctif. Dans le cas de la formation de plusieurs diverticules, parler de diverktuleze. La maladie diverticulaire est une définition plus large utilisée en relation avec la diverticulose et ses complications.

Causes et facteurs de risque

La diverticulose est l'une des pathologies les plus courantes du tractus gastro-intestinal en Europe et est généralement caractéristique des pays développés. En Afrique rurale et chez les végétariens, il apparaît moins souvent et sa pathogenèse est généralement associée à un manque de fibres végétales dans l'alimentation. La probabilité de développer une diverticulose augmente avec l'âge.

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique.

Les personnes âgées de plus de quarante ans constituent la majeure partie du groupe à risque: à 60 ans, une personne sur trois est atteinte de diverticulose et, depuis soixante-quinze ans, une personne sur deux. L'incidence de cette maladie chez les femmes et les hommes est la même.

La formation de diverticules contribue également à:

  • l'obésité;
  • infections intestinales transférées;
  • flatulences;
  • prendre des laxatifs.
  • prédisposition génétique;
  • âge avancé;
  • constipation fréquente;
  • mauvaise alimentation, carence en fibres, excès de viande et de produits à base de farine dans l'alimentation;
  • violation de la microcirculation dans les veines intestinales.

Formes de diverticulose

Il existe trois formes cliniques principales de diverticulose:

  • asymptomatique;
  • manifestations cliniques de diverticulose;
  • compliqué

Depuis les diverticules intestinaux peuvent être congénitaux ou acquis, la diverticulose est divisée en formes héréditaires et acquises. Avec la faiblesse héréditaire du tissu conjonctif, ils parlent de sa nature innée. Dans de tels cas, les diverticules apparaissent à un jeune âge (5% des cas) et touchent principalement la partie droite du gros intestin.

La forme acquise de la maladie est à la base d'une augmentation de la pression dans l'intestin (par suite de flatulences, de constipation et de péristaltisme altéré), qui conduit à l'apparition de zones (poches) avec une pression élevée qui favorise la poussée à travers la couche musculaire et sous-muqueuse de la membrane muqueuse de la paroi intestinale. En raison de la nutrition avec un manque de nourriture végétale et de fibres de fibres et la prédominance de farine et de produits carnés, une constipation fréquente commence, la fonction motrice du gros intestin est altérée.

Symptômes de diverticulose intestinale

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique. Les patients ne présentent aucune plainte et les manifestations de la maladie sont généralement détectées par hasard lors de l'examen de l'intestin lors d'un examen physique ou lors de l'examen d'une autre maladie.

Inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments riches en fibres, boire suffisamment d'eau et faire de l'exercice régulièrement peut aider à prévenir le développement de la diverticulose.

En outre, avec le développement de la forme simple, il existe des troubles de la chaise. De tels troubles sont accompagnés de coliques intestinales, d'une sensation de distension dans l'estomac, de flatulences, etc. Dans cette phase, il est difficile de distinguer les symptômes de la diverticulose intestinale des symptômes du syndrome du côlon irritable.

La forme non compliquée de la maladie présente les manifestations suivantes:

  • douleurs abdominales spastiques brusques ou douloureuses intermittentes sans signes d'inflammation;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • un sentiment de défécation incomplète après les selles;
  • la douleur augmente après avoir mangé et disparaît après la défécation ou l'évacuation de gaz.

Dans la phase aiguë (diverticulose compliquée), des douleurs apparaissent dans la fosse iliaque gauche, des signes d'inflammation aiguë se développent.

Avec une augmentation des processus inflammatoires se produisent:

  • alternant diarrhée et constipation, selles instables;
  • perte d'appétit;
  • nausée, vomissement;
  • douleur aiguë et intense dans le quadrant inférieur gauche de la cavité abdominale;
  • fièvre
  • la présence de mucus dans les selles;
  • la tachycardie;
  • phénomènes locaux péritonéaux;
  • augmentation des leucocytes dans le sang.

À l'avenir, en cas de processus inflammatoire local, une perforation de la paroi intestinale peut survenir et la maladie d'origine locale devient diffuse.

Diagnostic de diverticulose

Le diagnostic de diverticulose est basé sur les données de l'examen primaire, l'historique et les résultats des procédures de diagnostic qui révèlent les diverticules et la présence de modifications fonctionnelles dans les tissus:

  • analyses générales de sang et d'urine;
  • coprogramme;
  • coloscopie (sigmoïdoscopie flexible);
  • irrigoscopie (examen radiologique de l'intestin avec un agent de contraste);
  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • scintigraphie (scanner avec des érythrocytes marqués au technétium).

Lors de la perforation du diverticule, de dangereuses complications purulentes peuvent se développer: cellulite, péritonite, abcès.

Au cours de l'irrigoscopie, la progression du baryum est surveillée sur un moniteur à rayons X, en visualisant des saillies ressemblant à des hernies de toute structure dépassant du contour externe de l'intestin. L'irrigation par double contraste peut être effectuée au plus tôt un mois et demi après le soulagement d'une diverticulite aiguë.

La coloscopie est prescrite dans les cas où, dans les zones de diverticulose, il est impossible d'exclure de manière fiable la présence de cartion et de petits polypes. Cette méthode est également choisie dans les cas où le patient entre avec un saignement rectal. Cependant, il est difficile de réaliser une coloscopie en présence d'un spasme, observé dans une maladie diverticulaire étendue, auquel cas le mouvement de l'instrument est difficile lorsque le segment de l'intestin est affecté par le diverticulose.

Dans les cas complexes, la tomodensitométrie et l'échographie révèlent un épaississement de la paroi intestinale et de grands abcès.

Traitement de la diverticulose intestinale

Dans la forme asymptomatique, le traitement médicamenteux de la diverticulose intestinale n’est pas prescrit. La thérapie consiste à suivre un régime alimentaire spécial et à maintenir l'équilibre hydrique, ce qui aide à éliminer la constipation et à normaliser la fonction intestinale.

Le régime alimentaire pour la diverticulose intestinale est la partie principale de la thérapie. La ration journalière doit être faite en respectant quelques règles:

  • les aliments riches en fibres, légumes et fruits doivent être introduits dans le régime alimentaire (sauf les céréales, la mer, le chou-fleur);
  • augmenter la teneur dans le régime alimentaire des produits laitiers fermentés naturels;
  • abandonner les plats frits et fumés, les plats cuisinés, les produits à base de farine;
  • limiter la consommation de plats de viande et de produits contenant des graisses animales;
  • déchets de légumineuses et de champignons;
  • comme laxatif, utilisez des pruneaux, des abricots secs ou des tisanes.

Dans la plupart des cas, la diverticulose intestinale a un pronostic favorable, la probabilité de succès du traitement conservateur augmente en cas de traitement lors du premier épisode de la maladie et est de 70%.

Dans certains cas, afin de normaliser la digestion, l'administration de médicaments réduisant la formation de gaz, d'enzymes, de procinétiques et de probiotiques est indiquée. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de laxatifs, car ils augmentent la pression dans les intestins.

Dans les cas où un processus inflammatoire dans l'intestin se produit, mais sans complications sérieuses, un traitement à domicile est pratiqué, avec respect du repos au lit. Outre le respect strict du régime alimentaire et le maintien de l'équilibre hydrique, les médicaments prescrits stimulant le péristaltisme, les préparations enzymatiques, les antibiotiques, les antispasmodiques (Mebeverin), les analgésiques, les laxatifs et les médicaments qui augmentent le volume des selles, tels que l'enveloppe d'ispaghul.

En cas de diverticulose compliquée, le patient est hospitalisé, des études de diagnostic supplémentaires sont en cours, une thérapie est prescrite, y compris des antibiotiques (céphalosporines, Amoxicilline avec acide clavulanique, métronidazole, gentamicine), administration intraveineuse de solutions salines et glucose pour la désintoxication et la correction des troubles électrolytiques.

En cas de développement de diverticulite, de présence d'attaques aiguës de diverticulose, aucun traitement conservateur n'est utilisé: le risque de perforation de l'intestin et de péritonite est trop important. Au cours de la chirurgie, une partie de l'intestin atteinte de diverticules (hémicolectomie, résection du côlon sigmoïde avec imposition d'une anastomose primaire) est retirée. Le volume de l'intervention chirurgicale et sa technique dépendent des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Pour réduire la pression intra-intestinale, de telles opérations sont souvent associées à une myotomie du côlon.

À soixante ans, une personne sur trois souffre de diverticulose et, depuis soixante-quinze ans, une personne sur deux en souffre.

Indications pour le traitement chirurgical de la diverticulose:

  • la présence de deux crises aiguës (pour les patients âgés de plus de quarante ans - une) avec l’échec du traitement conservateur;
  • saignements massifs dans la cavité abdominale;
  • développement de l'obstruction intestinale;
  • phlegmon ou péritonite de la région rétropéritonéale;
  • rupture d'abcès, fistule intestinale interne ou externe.

Complications possibles et conséquences

Une forme non compliquée de diverticulose peut survenir pendant des années, sans que vous le sachiez, mais après un certain temps (chez 10 à 20% des patients), une inflammation se développe. Avec une augmentation des processus inflammatoires peuvent développer des maladies graves:

  • perforation;
  • abcès paracolique;
  • obstruction intestinale;
  • saignements intestinaux;
  • accumulation d'infiltration inflammatoire;
  • fistule interne et externe.

Lors de la perforation du diverticule, de dangereuses complications purulentes peuvent se développer: cellulite, péritonite, abcès.

À la rupture de l'abcès qui est situé dans la cavité fermée du péritonite de diverticule, se développe la fistule interne ou externe. À la perforation du diverticule dans la vessie se forme une fistule colo-vésiculaire. Les fistules peuvent également s’ouvrir à d’autres organes et des fistules cutanées intestinales peuvent se former. Chez les patients atteints de fistules covesicales, des pneumatries et des infections des voies urinaires sont parfois constatées en l'absence de plaintes de troubles du tractus gastro-intestinal.

Parfois, les vaisseaux qui saignent dans le col du diverticule saignent. Ces saignements sont souvent abondants et se traduisent par des symptômes généraux de perte de sang et de sang dans les selles. Les saignements abondants se développent habituellement à partir d'un seul diverticule situé dans la partie droite du côlon.

Une péritonite diffuse associée à une maladie diverticulaire se développe à la suite d'une nécrose de la paroi intestinale, entraînant l'écoulement de masses purulentes et fécales dans la cavité abdominale. L’état du patient est caractérisé comme extrêmement grave, avec des manifestations aiguës de péritonite, de choc septique.

Dans le cas du développement de la diverticulite, de la présence d'attaques aiguës de diverticulose, aucun traitement conservateur n'est utilisé.

Sur le site où il y a une diverticulite à long terme, un processus d'adhésion se produit souvent, entraînant une obstruction intestinale. Hypertrophie des muscles lisses, cicatrices d'épisodes de diverticulite antérieurs, changements inflammatoires peuvent provoquer une obstruction aiguë du côlon et la fermeture complète de sa lumière.

Prévisions

Dans la plupart des cas, la diverticulose intestinale a un pronostic favorable, la probabilité de succès du traitement conservateur augmente lorsqu’elle est traitée au cours du premier épisode de la maladie et elle est de 70%. Toutefois, dans certaines situations, la diverticulose conduit à l’apparition de complications graves et de maladies représentant un danger de mort.

Prévention de la diverticulose

Inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments riches en fibres, boire suffisamment d'eau et faire de l'exercice régulièrement peut aider à prévenir le développement de la diverticulose.

Diverticules intestinaux: causes et signes, méthodes de traitement

Les diverticules intestinaux sont appelés saillies en forme de poches des parois du côlon ou de l'intestin grêle. Elles présentent un caractère à la fois inné (dû à une pathologie génétique des tissus conjonctifs) et acquis (provoqué par un affaiblissement des structures interstitielles).

Un processus pathologique caractérisé par la formation de diverticules simples ou multiples est couramment appelé diverticulose.

Les diverticules de l'intestin grêle appartiennent à la catégorie des pathologies assez rares qui ne se produisent que chez un centième patient. Elles sont généralement représentées par le diverticule de Meckel, constitué de tissu pancréatique ou stomacal.

Dans la grande majorité (plus de 70%), dans la plupart des cas, plusieurs diverticules sont localisés dans la moitié gauche du gros intestin. Il a été établi que la diverticulose évolue avec l'âge:

  • chez les patients jeunes, il est détecté dans 5% des cas;
  • chez les personnes âgées de quarante à soixante ans, on trouve des diverticules dans 30% des cas;
  • après quatre-vingts ans, une diverticulose survient chez 70 à 80% des patients.

La diverticulose du côlon est un fléau des pays très développés, dont les habitants se distinguent par un niveau de vie élevé et une longue durée de vie. Les médecins associent ce fait à un changement fondamental des habitudes alimentaires des patients et à leur refus de manger des aliments riches en fibres et en fibres alimentaires grossières.

Ils expliquent la prévalence de la pathologie dans l'environnement des patients âgés de plus de quarante ans par une diminution du potentiel de compensation de l'organisme ou, en d'autres termes, par sa capacité à résister aux effets constants de facteurs pathogènes.

Raisons

Le principal facteur contribuant au développement des diverticules intestinaux (congénitaux et acquis) est la faiblesse des structures conjonctives.

Chez les patients atteints de dysplasie congénitale du tissu conjonctif, de nombreux diverticules se développent sur les parois de nombreux organes internes (par exemple, l'intestin, la vessie, l'estomac, etc.).

Au début, les parois des protrusions pathologiques congénitales (diverticules) sont constituées des mêmes couches que les parois des organes touchés par celles-ci, mais au fil du temps se produit l'atrophie des fibres musculaires qui y sont contenues.

Les diverticules intestinaux acquis résultent de:

  • Erreurs de puissance. Les erreurs les plus fréquentes dans la préparation de l'alimentation quotidienne consistent dans l'irrégularité des repas, dans l'utilisation d'aliments préparés, dans l'abandon complet de la consommation de légumes frais, de fruits et d'aliments riches en fibres végétales.
  • Manque chronique de vitamines (avitaminose).
  • Mode de vie hypodynamique.
  • Obésité développée.
  • Constipation chronique
  • Diverses violations de la motilité intestinale.

Sous l’influence de l’un des facteurs ci-dessus, la pression intestinale augmente, provoquant une saillie des tissus muqueux et sous-muqueux de l’intestin affecté entre les structures des fibres musculaires, entraînant la formation d’une saillie dans la cavité, dont le diamètre ne dépasse pas cinq centimètres.

En conséquence, un diverticule en forme de doigt se forme sur la paroi de l'intestin grêle (à un demi-mètre de la valvule iléo-colique), qui se connecte à l'intestin avec une fistule large.

Chez certains patients souffrant d'ulcère duodénal, l'apparition de diverticules isolés, localisés sur les parois de cet organe, à proximité du bulbe ou du mamelon de Vater. Les cas de toute autre localisation de diverticules de l'intestin grêle sont extrêmement rares.

Les sites de la localisation typique des diverticules du gros intestin sont les parois de la moitié gauche du côlon transverse et du côlon sigmoïde. Formant deux rangées s'étendant le long du mésentère, elles sont généralement situées de part et d'autre de celui-ci.

Photo de diverticulite du gros intestin

La cause de la progression de la diverticulose du côlon liée à l’âge est l’effet complexe de deux facteurs: une augmentation de la pression intra-intestinale et une stagnation des masses fécales, conduisant à l’apparition d’un effet extrusion (pulsion). En conséquence, de nombreuses nouvelles saillies se forment chaque année sur les parois du côlon.

Classification

Il existe un grand nombre de classifications de cette maladie, basées sur l'un des principaux symptômes.

Selon le degré d’implication des couches de l’organe affecté dans le processus de formation de diverticules, elles sont divisées en:

  • Vrai, représentant la saillie en forme de sac de toutes les structures (représentées par les membranes musculaires, muqueuses et sous-muqueuses) qui forment la paroi de l’organe interne.
  • Faux (ou pseudodivertikuli), formé par la saillie des tissus d'une seule membrane muqueuse, émergeant dans les interstices entre les structures des fibres musculaires et ressemblant par conséquent à une hernie.

Selon l'origine des diverticules intestinaux:

  • Congénitale Dans la diverticulose congénitale, de multiples saillies des parois sont caractéristiques de nombreux organes creux. En association avec la cholélithiase et la hernie diaphragmatique, les diverticules intestinaux font parfois partie de la triade de Sant. Les diverticules congénitaux qui se forment pendant le développement du fœtus sont généralement vrais.
  • Acquis. Émergeant au cours de la vie du fait d’une exposition constante à des facteurs pathogènes, les diverticules acquis sont dans la plupart des cas faux.

Après avoir atteint un certain âge, les Pseudodivertikuli, apparaissant chez près de 80% de la population mondiale sous l'influence de forces mécaniques multidirectionnelles (selon le mécanisme de leur formation), sont:

La base de la distinction des diverticules de traction et de pulsation est la direction (soit à l'intérieur de la cavité de l'organe, soit à l'extérieur) de l'action mécanique.

La formation de diverticules pulsatiles survient à la suite d'une insolvabilité génétiquement déterminée des tissus musculaires de l'organe affecté (dans ce cas, la membrane muqueuse éclate formant une similitude avec le sac), ou en raison d'un fort effet mécanique.

La formation de diverticules de traction est une conséquence de l’étirement mécanique prolongé des parois des organes creux de l’extérieur, observé lors de la formation d’adhésions entre l’organe creux et les tissus qui lui sont adjacents. En conséquence, il se produit un étirement chronique des structures de la paroi externe, ce qui se traduit par la survenue d'un diverticule de traction.

Les diverticules de pulsation et de traction diffèrent par leur taille et leur forme. Les diverticules de traction sont en forme d'entonnoir et de taille relativement petite; la forme des diverticules pulsatiles est en forme de sac et leurs dimensions sont assez impressionnantes.

Selon l'emplacement, différenciez la diverticulose du côlon et de l'intestin grêle.

Selon l’évolution clinique, les diverticules intestinaux peuvent être:

  • asymptomatique;
  • cliniquement manifeste;
  • compliqué.

La vidéo montre brièvement ce que sont la diverticulite et la diverticulose du côlon:

Symptômes de diverticules intestinaux

Le tableau clinique de la diverticulose de l'intestin grêle est caractérisé par la présence de diarrhée chronique et de douleurs abdominales non précisées.

La partie restante des patients présente un certain nombre de symptômes non spécifiques ressemblant à des troubles intestinaux fonctionnels et présentés:

  • Flatulence accrue, accompagnée d'une décharge abondante de gaz intestinaux.
  • Coliques de la douleur abdominale.
  • L'instabilité des selles, caractérisée par une alternance constante de constipation, de diarrhée et de périodes de normalisation. À partir des matières fécales, il s’avère qu’elles se présentent sous la forme de boules immergées dans du mucus.

Pour certains patients, les symptômes légers ne causent presque aucun inconvénient, alors que pour d'autres, cela complique considérablement la vie.

La localisation du syndrome douloureux dépend de la localisation des diverticules. Les patients atteints de diverticulose de la partie ascendante du côlon se plaignent de douleurs dans la région iléale droite, et les patients atteints de diverticulose sigmoïde ressentent des douleurs dans la partie gauche de l'intestin.

L'ingestion de masses fécales dans le diverticule intestinal se heurte à leur stagnation et à l'apparition de modifications irréversibles dans les tissus de la paroi intestinale touchée. L'activation simultanée de la microflore intestinale provoque l'émergence d'une diverticulite - la complication la plus courante de cette maladie.

La diverticulite du gros intestin est une maladie très grave nécessitant un traitement qualifié, car le manque de soins médicaux peut être fatal.

Le tableau clinique de la diverticulite est caractérisé par la présence de:

  • Douleur exprimée dans le bas de l'abdomen (en particulier dans le quadrant gauche dans lequel se trouvent le sigmoïde et le côlon descendant).
  • Fièvre - un mécanisme physiologique puissant qui mobilise les défenses de l'organisme pour combattre le processus inflammatoire.
  • Phénomènes dispeptiques, manque d'appétit, faiblesse générale. Tous ces signes sont une manifestation d'intoxication du corps par un complexe de substances toxiques formées lors de l'inflammation des diverticules.
  • Diarrhée et flatulence accrue.
  • Douleur au périnée et pendant la miction (ces symptômes sont assez rares).

En cas d'abcès provoquant la formation d'une fistule rectovaginale, les patientes présentent souvent un symptôme spécifique consistant en l'apparition d'un écoulement vaginal purulent.

La perforation du diverticule avec épanchement du contenu dans l'espace rétropéritonéal entraîne parfois des douleurs dans la jambe, située du côté de la lésion.

La perforation du diverticule du gros intestin s'accompagne de symptômes d '"abdomen aigu", extrêmement similaires aux manifestations d'appendicite aiguë. Ceci est parfois la cause d'erreurs de diagnostic détectées uniquement pendant l'opération, lorsque le chirurgien, au lieu d'un appendice enflammé, trouve un diverticule avec une paroi perforée.

Des complications

La complication du diverticule de Mekkel, localisée sur le mur de l'iléon, est lourde de développement:

Les gros diverticules peuvent être compliqués en provoquant:

  • Diverticulite aiguë ou chronique.
  • Obstruction intestinale.
  • Péritonite locale (inflammation du péritoine, limitée à une petite zone et ne s'étendant pas au-delà du corps, devenue le centre du processus inflammatoire), donnant l'impulsion au développement d'adhérences et à la formation de fistules pouvant relier la cavité du gros intestin à la vessie, le vagin et la surface de la peau
  • Saignements intestinaux.
  • Colonisation bactérienne accrue du côlon.
  • Perforation et rupture de la paroi amincie du diverticule, chargée de contenus intestinaux pénétrant dans la cavité abdominale et développement d'abcès inter-intestinal (abcès délimité, localisé entre les anses intestinales, l'épiploon, le mésentère et la paroi abdominale). Dans les cas les plus graves, les patients développent une péritonite diffuse. Toutes ces conditions nécessitent une intervention chirurgicale immédiate.

Diagnostics

La difficulté de la reconnaissance de la diverticulose réside dans l’absence totale de symptômes spécifiques de cette maladie. Le plus souvent, les diverticules dans l'intestin sont découverts par hasard, au cours de recherches visant à éliminer les tumeurs tumorales dans l'intestin ou à rechercher les causes d'une anémie sévère.

En cas de suspicion de diverticulose, le gastro-entérologue prescrira à un patient un examen médical complet comprenant:

  • Numération globulaire totale. S'il existe une maladie, les caractéristiques du sang indiqueront une anémie et la présence de modifications inflammatoires.
  • Examen bactériologique des masses fécales et du coprogramme. Chez les patients atteints de diverticulose, le résultat de ces études confirmera la présence d'une contamination bactérienne accrue, de troubles digestifs et d'un dysfonctionnement du gros intestin.
  • Examen radiographique des organes abdominaux - technique de diagnostic sans contraste réalisée sans préparation préalable du patient. En règle générale, une radiographie de contrôle est effectuée en présence d'indications d'urgence. Étant donné que les images d'enquête réalisées au cours de cette procédure permettent d'établir la présence de lacunes et de perforations d'organes creux, cette étude est principalement prescrite aux patients chez qui on suspecte la présence d'une diverticulose compliquée.
  • Irrigoscopie (études de contraste aux rayons X des structures du gros intestin) à double contraste. Une substance radio-opaque est injectée dans l'intestin du patient avec un lavement - une suspension de sulfate de baryum - et de l'air est fourni pour aider à lisser les plis du gros intestin. En raison du double contraste, des modifications inflammatoires des muqueuses du gros intestin sont visibles sur toute sa longueur.

Après consultation de l'endoscopiste, une procédure peut être prescrite au patient:

  • Coloscopie - examen diagnostique de la lumière interne du côlon à l'aide d'un appareil flexible spécial - un fibrocolonoscope. Au cours de la procédure, une sonde optique insérée dans le canal anal est doucement poussée dans les parties éloignées du gros intestin, tout en attirant simultanément de l'air, ce qui contribue à lisser la lumière intestinale. À l'aide d'une coloscopie, vous pouvez non seulement évaluer l'état du gros intestin sur toute sa longueur, mais également photographier des zones pathologiques, retirer un certain nombre de néoplasmes et prélever des échantillons de tissus (biopsie) pour un examen histologique ultérieur.
  • La rectoromanoscopie est une étude diagnostique consistant à examiner la lumière du rectum et le tiers inférieur du côlon sigmoïde à l'aide d'un appareil optique, le sigmoïdoscope. Avant la procédure, le patient prend la position genou-coude ou s’allonge sur le côté gauche, appuyant ses genoux contre l’estomac. Après avoir introduit le sigmoïdoscope dans le canal anal, le médecin commence à le pousser dans la partie distale du côlon sigmoïde (un apport d'air simultané est obligatoire). Cette procédure permet également de réaliser une biopsie (pincée ou à la brosse) dans le but de procéder à un examen morphologique des tissus prélevés.

La diverticulose intestinale doit toujours être différenciée d’un certain nombre de maladies, car des manifestations cliniques similaires ont:

Pour la mise en œuvre du diagnostic différentiel est nécessaire de:

  • échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • tomodensitométrie multispirale des organes abdominaux.

Comment traiter les diverticules intestinaux?

Les patients atteints de diverticulose intestinale non compliquée sont traités dans le service de gastroentérologie. La survenue de complications dangereuses est une indication de leur transfert dans un hôpital chirurgical.

Les patients atteints de diverticulite aiguë ou chronique exacerbée, dont les symptômes sont:

  • fièvre sévère;
  • symptômes d'intoxication;
  • comorbidités graves.

Le traitement de la diverticulose intestinale est divisé en conservateur et chirurgical.

  • Les patients atteints de diverticulose asymptomatique n'ont pas besoin de traitement spécial. Le traitement de cette affection consiste uniquement à observer un régime alimentaire spécial enrichi en fibres végétales et conforme aux principes d’une alimentation saine. Pour normaliser le travail des intestins, les médecins interdisent aux patients de prendre des laxatifs non contrôlés et d'effectuer des lavement nettoyants. Un effort physique modéré mais régulier contribue à la normalisation de la motilité intestinale et au renforcement du système musculaire.
  • Le traitement de la forme manifeste de diverticulose asymptomatique et de diverticulite récurrente aiguë consiste en une combinaison de régime alimentaire et de traitement médicamenteux.

Régime alimentaire

  • Un régime alimentaire prescrit aux patients atteints de diverticulose asymptomatique implique de manger des aliments riches en fibres végétales (leur apport quotidien devrait être d'au moins 32 g / l). Les exceptions sont les légumes et les fruits contenant des fibres trop grossières (nous parlons d'ananas, de kaki, de radis, de radis, de navets et de chou cru). Le régime alimentaire du patient doit être complètement exclu des produits contribuant à la formation de gaz: pastèques, légumineuses, raisins, boissons gazeuses. Il est également nécessaire d'abandonner l'utilisation de graines, noix, céréales pouvant s'accumuler dans la cavité des diverticules. La consommation quotidienne d'eau potable devrait être d'au moins deux litres.
  • Le régime alimentaire des patients atteints de la forme manifeste de diverticulose asymptomatique nécessite une concentration également élevée de fibres dans les aliments. Dans leur alimentation quotidienne, il doit y avoir des fruits frais, des légumes-feuilles, des plats et des salades à base de légumes frais, du pain au son. En cas de constipation chronique en tant que laxatif, il est recommandé d'utiliser des aliments qui gonflent dans les intestins et attirent des liquides. Ces propriétés possèdent: des graines de plantain et de lin, du chou marin.
  • Le régime alimentaire des patients atteints de diverticulite récurrente aiguë nécessite la consommation d'aliments liquides: soupes de purée, bouillies liquides à base d'eau et boissons composées de thé faible, de kissels, de compotes, de décoctions et d'infusions d'herbes médicinales.

Traitement de la toxicomanie

  • L’utilisation de laxatifs stimulants, ainsi que d’anesthésiques contenant de la morphine, est contre-indiquée dans le traitement des patients atteints de diverticulose intestinale, car, aggravant la détérioration de la motilité intestinale, ils ne font qu’aggraver le tableau clinique de la maladie.
  • Afin d'améliorer le passage des aliments transformés, il est recommandé aux patients de prendre des laxatifs osmotiques, qui augmentent la quantité de matières fécales et accélèrent leur mouvement dans l'intestin.
  • L'élimination du syndrome de la douleur fournit l'admission des antalgiques antispasmodiques.
  • Pour améliorer la digestion des patients prescrits préparations enzymatiques.
  • Pour réduire la manifestation de la flatulence, utilisez des médicaments contenant de la siméthicone.
  • Pour éliminer la diarrhée, les patients prennent des absorbants et des préparations ayant un effet astringent.

Outre les préparations ci-dessus, on leur prescrit des médicaments qui aident à restaurer la microflore intestinale.

Un traitement complet dans un hôpital chirurgical prend environ trois semaines. Il est conseillé aux patients qui sortent de l'hôpital d'appliquer un complexe des mêmes mesures thérapeutiques de soutien que pour une diverticulose intestinale simple.

Opération

L'intervention chirurgicale est appliquée aux patients chez qui l'affection aggravée a pris le caractère d'une affection potentiellement mortelle.

La catégorie de telles complications comprend la présence de:

  • obstruction intestinale complète;
  • saignements abondants;
  • perforation de diverticules;
  • fistule interorganique;
  • abcès (adhésion au processus inflammatoire de l'infection secondaire, provoquant l'apparition d'un abcès).

Effectuer une intervention chirurgicale planifiée est inévitable également en présence de diverticulite et de saignements récurrents.

Le type de chirurgie le plus courant en matière de diverticulose intestinale est la résection (élimination) de l'intestin affecté, suivie de l'imposition d'une anastomose, destinée à rétablir la continuité et le bon fonctionnement du tractus intestinal.

Il existe deux types de chirurgies reconstructives pour imposer des anastomoses inter-intestinales:

  • entéro-entérostomie, au cours de laquelle l'intestin grêle passe dans le petit;
  • entérocolostomie reliant l'intestin grêle au côlon.

Dans les cas les plus graves, le chirurgien impose une colostomie - effectue un anus artificiel en amenant une partie du côlon sur la paroi frontale de l'abdomen. Cette opération facilite l'écoulement des masses fécales et remplace les fonctions d'une partie du côlon temporairement désactivée ou radicalement distante.

Une fois l’état du patient stabilisé (cette période peut durer de trois à six mois), une opération de reconstruction est réalisée dans le but de rétablir la continuité du gros intestin et le passage physiologique après résection du gros intestin affecté.

Remèdes populaires

L'utilisation de la médecine traditionnelle (en complément d'un régime alimentaire et d'un traitement médicamenteux) n'est possible qu'après accord du médecin traitant.

  • Vous pouvez faire face à la flatulence avec l'aide d'une infusion à base de graines de carotte. Versez une cuillère à soupe de graines avec de l'eau bouillante (au moins 250 ml), couvrez le récipient d'infusion avec un couvercle et laissez reposer 15 heures. Strain, utilisez 1/3 tasse trois fois par jour. L'infusion de graines de fenouil a un effet similaire, mais pour sa préparation, vous n'aurez pas besoin d'une salle à manger, mais d'une cuillerée à thé de matière première végétale.
  • Pour éliminer la douleur, soulager les spasmes et combattre l’inflammation, vous pouvez préparer une infusion de légumes comprenant des parties égales de graines d’aneth, d’agripaume, d’églantines, de fleurs de camomille et de feuilles d’ortie. En prenant une cuillère à soupe de la collection et en la brassant avec un verre d'eau bouillante, laissez la casserole avec infusion pendant deux heures. Après avoir filtré, le produit est prêt à être utilisé. Prenez à 120 ml le matin et le soir. La durée du cours est de quatre semaines.
  • Le son, contenant une grande quantité de fibres végétales, doit être posé sur la table d'un patient souffrant de diverticulose intestinale. Le mieux est de les absorber en les mélangeant avec du kéfir ou du yogourt (trente minutes suffisent pour insister). À partir d'une cuillère à soupe, la quantité de son doit être augmentée progressivement jusqu'à 40 grammes.

Pronostic et prévention

Le pronostic de diverticulose intestinale est dans la plupart des cas favorable, bien que le développement de complications graves menaçant le pronostic vital ne soit pas exclu.

Malgré l'absence de prévention spécifique de la diverticulose intestinale, il est possible de réduire quelque peu la probabilité de sa survenue en observant un certain nombre de règles simples:

  • Il est nécessaire de bien manger, y compris les légumes frais, les fruits, toutes sortes de céréales et beaucoup d’eau potable dans votre alimentation quotidienne.
  • Si vous avez envie de faire vos besoins, vous devriez immédiatement aller aux toilettes et vider vos intestins. Vous ne devez en aucun cas pousser inutilement: une tension excessive augmentera le risque de développer une diverticulose.
  • Pratiquer une activité physique modérée, contribuant à un meilleur passage des masses fécales dans les intestins et à une diminution de la pression intra-intestinale, constitue la meilleure prévention de la survenue de diverticules intestinaux. Les exercices les plus utiles sont les muscles abdominaux, dont le ton influence favorablement le travail de l'intestin.

Transmission vidéo de la diverticulose intestinale: