Comment traiter l'indigestion

L'indigestion (dispersion) est un ensemble de symptômes désagréables, apparaissant généralement après avoir trop mangé, mais il existe d'autres raisons à ce phénomène. L'indigestion n'est pas une maladie, mais cette condition peut parfois indiquer une maladie grave. Selon les statistiques, environ la moitié de nos compatriotes se plaignent régulièrement de symptômes d'indigestion.

Heureusement, une indigestion peut être facilement traitée à la maison. Son traitement est réduit à un régime temporaire (ou à la famine), ainsi qu'à l'utilisation de divers remèdes populaires. Il existe de nombreuses herbes et aliments qui normalisent l'acidité de l'estomac, facilitent la digestion et éliminent les symptômes douloureux. Si une indigestion est observée chez un enfant, la médecine traditionnelle aidera à mettre rapidement le petit patient sur ses pieds, tout en évitant les effets secondaires souvent observés lors de l'utilisation de médicaments en pharmacie.

Causes du problème

Listons les causes de l'indigestion:

  • trop manger;
  • l'utilisation de nouveaux plats auxquels notre système digestif n'est pas adapté;
  • motilité anormale de l'estomac;
  • Infection à Helicobacter pylori;
  • habitudes alimentaires irrégulières (alimentation irrégulière, dépendance aux aliments gras, frits et fumés);
  • les médicaments qui irritent la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal;
  • facteurs émotionnels (stress chronique);
  • fumer;
  • abus d'alcool.

Si l'indigestion est répétée très souvent chez un patient, des causes plus graves peuvent être suspectées (gastrite, ulcère gastrique, dyskinésie biliaire, tumeur, etc.).

Les symptômes

L'indigestion provoque les symptômes suivants:

  • sensation de plénitude dans l'estomac;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • flatulences;
  • hoquet;
  • des nausées;
  • constipation ou diarrhée.

L'enfant peut commencer à vomir ou à faire de la fièvre, le bébé montre une anxiété générale et une léthargie. Dès que vous remarquez de tels signes, vous devez immédiatement commencer le traitement.

Régime alimentaire

Pendant plusieurs jours, jusqu'à la disparition des symptômes désagréables, vous devez manger des aliments faciles à digérer: viande cuite, maigre, soupes légères, légumes bouillis ou cuits à la vapeur. Abandonnez les conserves, les plats préparés et tout aliment fini du magasin. Abandonnez le café, le cacao et les boissons alcoolisées et gazeuses. Avec une forte indigestion, ne manger que de la chapelure et du thé chaud et sucré.

Comment éviter une récidive de la maladie?

Les maux d'estomac sont reconnus comme l'une des maladies de la civilisation moderne. Nous avons l'habitude de manger vite, de faire face à toutes sortes de stress, de manger des aliments avec des conservateurs et d'autres additifs alimentaires nocifs. Comment éviter l'indulgence?

  1. Mangez lentement en mâchant chaque portion avec soin. Plus la nourriture que vous avalez est petite, plus il est facile à digérer pour l'estomac. Apprenez à un enfant à bien manger dès son enfance.
  2. Vous ne souffrirez pas d'indigestion si vous refusez les aliments gras et frits. Nourriture particulièrement dangereuse, qui est préparée sur du beurre utilisé à plusieurs reprises (pâtisseries, belyashi, frites).
  3. Arrêtez de fumer. La nicotine affecte la circulation sanguine dans l'estomac et les intestins, ce qui complique grandement le processus de digestion et d'absorption appropriés.
  4. Bouger. L'activité physique aide le système digestif. Après avoir trop mangé, il est recommandé de se promener lentement pour soulager un estomac plein. Le mouvement est également un antidote efficace contre la constipation, qui est souvent un symptôme d'indigestion.
  5. Apprenez à faire face au stress. Avec une tension nerveuse, notre corps concentre toute sa force sur d’autres fonctions, en négligeant la digestion. Ainsi, les personnes vivant dans un stress chronique sont plus susceptibles de souffrir d'indigestion et de brûlures d'estomac. Les médicaments n'apportent qu'un effet temporaire. Les psychologues conseillent: soit de changer votre style de vie ou un endroit qui vous affecte de manière déprimante, soit de changer votre attitude face aux événements de la vie et aux circonstances dans lesquelles vous vous trouvez.

Remèdes populaires

Nos grand-mères ont préféré traiter l'indigestion gastrique avec des remèdes maison. Le résultat a toujours été positif: l'équilibre des substances s'améliorait rapidement et l'organe malade fonctionnait à nouveau correctement. Nous vous donnerons certaines des recettes les plus éprouvées.

Gingembre

Les ingrédients du gingembre améliorent la digestion et ont un effet antispasmodique. Après avoir mangé, vous devriez manger un petit morceau de la racine de cette plante (la mâcher soigneusement) ou faire du thé au gingembre (versez une cuillerée à thé de racine de gingembre fraîche râpée avec un verre d'eau bouillante, mélangez, attendez 10 minutes, filtrez et buvez). Très vite, tous les symptômes désagréables vont disparaître.

Camomille

La camomille agit comme un relaxant musculaire, c'est-à-dire qu'elle détend les parois de l'estomac et apporte un soulagement au patient. Nous recommandons de boire 3 fois par jour entre les repas du thé à partir des fleurs de cette plante. Pour ce faire, préparez une cuillère à soupe de matière première dans 300 ml d’eau bouillante, couvrez avec un couvercle, filtrez au bout de 10 minutes et buvez à petites gorgées. Même pour un enfant en bas âge, la camomille est autorisée.

Menthe poivrée

La menthe a des propriétés antispasmodiques et carminatives. Il devrait être consommé immédiatement après un repas. Vous pouvez simplement manger quelques feuilles d'une plante fraîche ou en faire du thé. En outre, utilisez le traitement des autres remèdes populaires.

Aneth et cumin

Après avoir trop mangé ou consommé des aliments lourds, vous aiderez votre estomac si vous prenez une cuillerée à thé de graines d’aneth ou de cumin. Ces plantes contiennent des huiles essentielles qui soulagent les crampes dans l'estomac et accélèrent la digestion. Pour un enfant, la portion du produit est réduite à une demi-cuillère à thé.

En cas d'indigestion grave, les herboristes recommandent de préparer une décoction d'aneth, de cumin et de graines d'anis. Mélanger les ingrédients dans la même proportion, verser 1 cuillère à thé du mélange de graines avec un verre d'eau bouillante et laisser sous le couvercle pendant 2-3 minutes, puis filtrer, diviser en 2-3 portions et boire avant de manger. Continuez le traitement jusqu'à ce que tous les symptômes désagréables disparaissent.

Bicarbonate de soude

La soude neutralise les acides de l'estomac et aide à la flatulence. Pour traiter les maux d'estomac, vous devez dissoudre une cuillerée à thé de soda dans un verre d'eau et boire ce liquide.

Remarque: il arrive parfois que le bicarbonate de soude entraîne la formation d'un excès de gaz dans l'estomac (chez un patient, des éructations commencent). Pour éviter cela, il est recommandé d’ajouter quelques gouttes de jus de citron à la boisson gazeuse. Ce remède est contre-indiqué pour un enfant de moins de 12 ans.

Vinaigre de pomme

Après un repas copieux ou un abus d'alcool, il est recommandé de prendre un remède à base d'une cuillerée à thé de vinaigre de cidre naturel et d'un demi-verre d'eau. Cet outil peut être sucré avec une petite quantité de miel.

Absinthe

Wormwood normalise rapidement la digestion en éliminant tous les symptômes désagréables de l'indigestion. Pour préparer le médicament, vous devez prendre 3 cuillères à soupe d'herbe d'absinthe, verser 1 litre d'eau, faire bouillir le mélange pendant 15 minutes, puis laisser infuser pendant 5 minutes, filtrer et boire le verre 3 fois par jour après avoir mangé un verre. Pour un enfant, les médicaments d'absinthe sont contre-indiqués.

Mélanges à base de plantes

Et maintenant, nous allons partager avec vous des recettes des meilleurs mélanges à base de plantes de problèmes d'estomac. En voici un:

  • Herb Hyssopus officinalis - 50 g;
  • Fleurs d'oranger - 50 g;
  • Feuilles de menthe poivrée - 100 g

Une cuillerée à thé du mélange est versée dans un verre d'eau bouillante, en attendant 10 minutes, puis bue par petites gorgées d'un verre après un repas. Pour un enfant de 6 à 10 ans, une dose unique de médicament est de 100 ml. Prenez la perfusion pendant plusieurs jours pour bien établir le travail du tractus gastro-intestinal.

Quick Relief apporte la collection suivante:

  • Racines d’Angélique - 100 g;
  • Feuilles de myrtille - 50 g;
  • Myrtilles séchées - 50 g;
  • Feuilles de mélisse - 100 g;
  • Graine de lin - 50 g;
  • Romarin - 25 g

Insister dans un thermos 3 cuillères à soupe du mélange avec un litre d'eau bouillante, après 2 heures, filtrer l'outil et prendre sous forme de chaleur dans un demi-verre toutes les 3-5 heures.

Bien aide avec les ballonnements, les brûlures d'estomac et les nausées tel thé:

  • Feuilles de mûre - 20 g;
  • Feuilles de framboise - 10 g;
  • Feuilles d'ortie - 10 g;
  • Pelure de pomme - 10 g;
  • Feuilles de fraise - 10 g.

Infuser une cuillère à soupe du mélange dans 300 ml d'eau bouillante, boire au lieu de thé pour tout symptôme d'indigestion.

Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

Façons de traiter l'indigestion

L'indigestion chez un enfant ou un adulte est l'une des raisons les plus fréquentes de consulter un gastro-entérologue. En médecine, cette violation est appelée dyspepsie. Il n'est pas considéré comme excessivement dangereux pour la santé. Cependant, il s'accompagne de symptômes plutôt désagréables nécessitant un traitement et, en outre, caractéristiques de nombreuses autres maladies. Il est très important non seulement de différencier la dyspepsie et les pathologies plus graves des organes internes, mais aussi de savoir comment se débarrasser des manifestations de la maladie à la maison, car souvent les symptômes de la dyspepsie apparaissent soudainement et prennent par surprise, perturbant le rythme de vie habituel.

Qu'est-ce que la dyspepsie et comment se manifeste-t-elle?

La dyspepsie de l'estomac est une violation du fonctionnement normal de l'organe digestif, accompagnée d'une digestion douloureuse et difficile des aliments. Dans environ la moitié des cas, la survenue de phénomènes dyspeptiques est associée à des pathologies gastro-intestinales - ulcère gastrique, gastrite, reflux gastro-oesophagien. Des symptômes d'indigestion peuvent également être observés dans les cas de cholélithiase et de pancréatite chronique. Si le désordre gastrique est causé par les maladies ci-dessus, ils parlent de dyspepsie organique.

Cependant, il existe des situations où l'indigestion survient en l'absence de toute pathologie grave. Une telle violation est appelée dyspepsie fonctionnelle. Avec ce type d'indigestion, les sensations désagréables dans la région gastrique sont souvent associées à des régimes alimentaires malsains, à la consommation d'alcool, au tabagisme, au stress fréquent et aux médicaments. En outre, la dyspepsie fonctionnelle se produit avec une production accrue d'acide gastrique, une motilité gastro-intestinale réduite, une infection de la muqueuse gastrique de Helicobacter pylori et certains types de déficit enzymatique.

La dyspepsie gastrique chez l’adulte se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleur et inconfort dans la région épigastrique (épigastrique);
  • une sensation rapide de plénitude et de plénitude de l'estomac, apparaissant rapidement après le début du repas;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • ballonnements, augmentation de la formation de gaz;
  • nausée

La dyspepsie fonctionnelle est caractérisée par un inconfort persistant dans la région épigastrique. L'estomac peut souffrir de menstruations dont la durée totale est d'au moins 12 semaines au cours de l'année. L'absence de relation entre les symptômes de violation et le rectum est un trait distinctif du trouble dyspeptique fonctionnel. Les manifestations de la dyspepsie ne diminuent pas et ne disparaissent pas après les selles, et la chaise avec une indigestion ne devient pas moins fréquente et ne change pas de consistance.

En cas de dyspepsie de type organique, les crises d’inconfort se produisent de façon saisonnière, le plus souvent en automne et en hiver. Souvent, une telle violation est accompagnée de douleurs nocturnes constantes, qui disparaissent rapidement si le patient commence à manger immédiatement. Ceci est particulièrement caractéristique des troubles dyspeptiques causés par l'ulcère peptique.

Phénomènes de dyspepsie chez l'enfant

Non seulement les adultes, mais aussi les enfants peuvent souffrir d'indigestion. Ainsi, l'apparition de symptômes de dyspepsie est souvent observée chez les bébés des premières années de la vie, et le trouble chez eux évolue quelque peu différemment par rapport aux enfants plus âgés. Chez le nourrisson, l'indigestion se manifeste par une augmentation de la nature des selles, une forte colique intestinale, une formation constante de gaz, une régurgitation, des vomissements. La détérioration de l'appétit et le refus de manger entraînent le fait que l'enfant cesse de prendre du poids. Cette condition peut durer de 2 à 7 jours. Dans de rares cas, les nourrissons développent de la fièvre, des vomissements répétés, une fontanelle tombe et la peau s'assèche, ce qui est un symptôme de la dyspepsie toxique, extrêmement dangereuse pour les bébés. Un enfant souffrant de ce trouble a besoin d'un traitement immédiat, et si un tel signe apparaît, la meilleure solution consiste à appeler l'équipe d'ambulances.

Les enfants plus âgés souffrent beaucoup moins souvent d'indigestion et les manifestations de la dyspepsie fonctionnelle ressemblent à bien des égards aux symptômes de la maladie chez l'adulte. En règle générale, les enfants d'âge préscolaire et les écoliers commencent à ressentir des douleurs et des malaises à l'estomac après avoir mangé. Des nausées, des brûlures d'estomac, des éructations peuvent également se produire. L’alternance constipation et diarrhée est l’un des signes de la dyspepsie chez l’enfant. Souvent, la violation est associée à un stress psycho-émotionnel excessif.

Comme dans le cas des adultes, la dyspepsie infantile doit être différenciée des pathologies du tractus gastro-intestinal. De plus, il est nécessaire d’exclure la présence d’infections, de vers, de déficience enzymatique et de dysbiose. Cela dépend en grande partie du type de traitement qui sera attribué à l’enfant.

Troubles du traitement de la toxicomanie

Pour mener une thérapie efficace contre la dyspepsie, il est d'abord nécessaire d'identifier la source du trouble. Avec l'indigestion organique, la maladie sous-jacente est nécessairement traitée, car la suppression des symptômes dyspeptiques sans éliminer la cause de leur survenue n'apportera pas le résultat souhaité. En présence de certaines pathologies des organes internes, l'utilisation de tout médicament uniquement sur prescription d'un médecin est autorisée. Le schéma de traitement est fait dans chaque cas individuellement.

La dyspepsie fonctionnelle se prête assez bien au traitement à domicile et ne nécessite pas d'hospitalisation, mais la consultation d'un spécialiste avant de commencer le traitement est obligatoire. Lorsque l'indigestion gastrique est prescrit à plusieurs types de médicaments:

  1. Antiacides. Ce sont des médicaments conçus pour neutraliser l'acide chlorhydrique. Ils aident à se débarrasser des brûlures d'estomac et des maux d'estomac. Les antiacides les plus couramment utilisés à base d'aluminium - Maalox, Almagel. Pour neutraliser l'acide et éliminer rapidement les symptômes boisson et médicaments avec une composition combinée - comprimés Renny, Gaviscon, Gastal.
  2. Prokinetic - signifie visant à améliorer la motilité du tube digestif. Ceux-ci comprennent les comprimés de dompéridone et de Tsisaprid.
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons - médicaments antisécrétoires utilisés pour réduire rapidement et efficacement le niveau d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Le traitement avec ce groupe de médicaments est effectué à l'aide d'oméprazole et de ses analogues.

Si des problèmes d’estomac sont associés à l’activité de Helicobacter pylori, le patient doit suivre un traitement d’éradication obligatoire visant à la destruction complète des micro-organismes pathogènes. Cela inclut la prise d'antibiotiques selon l'un des programmes mis au point par la Société scientifique des gastro-entérologues de Russie.

Le traitement avec des pilules n'exclut pas une nutrition appropriée et des changements de mode de vie. L'adhérence constante à un certain régime alimentaire et l'observance d'habitudes saines associées à un traitement médicamenteux ont un effet positif durable. Les patients atteints de troubles dyspeptiques ont démontré un effort physique adéquat, des promenades régulières au grand air et une renonciation totale à l'alcool et au tabac. Les médecins conseillent non seulement de suivre un régime et d'adopter un mode de vie sain, mais également d'éviter le stress, car la dépendance de l'apparition de la dyspepsie sur la tension nerveuse est prouvée.

Nourriture santé

Pour commencer à traiter les troubles dyspeptiques, vous devez accorder une attention particulière à votre régime alimentaire. Le régime alimentaire est peut-être la principale étape dans l'amélioration de l'état du patient, avec le traitement médical. La correction de la nutrition vous permet de vous débarrasser rapidement des symptômes du trouble et de maintenir le fonctionnement normal de l'estomac pendant une longue période. Le premier jour d’exacerbation de la dyspepsie, il est recommandé d’arrêter de manger ou de réduire de manière significative le nombre de repas consommés. Dans le même temps, les aliments ne peuvent être consommés que sous forme minable. Ces mesures sont nécessaires pour éliminer les effets irritants des produits sur la muqueuse gastrique et réduire ainsi les manifestations d'indigestion.

Le régime alimentaire pour la dyspepsie implique le respect de certaines règles de la cuisine et de l'alimentation. Il est nécessaire de manger de manière fractionnée, c'est-à-dire en petites portions 5 fois par jour, en évitant les excès alimentaires et la sensation de faim, en mâchant soigneusement les aliments et en ne se laissant pas distraire par d'autres choses (regarder la télévision, lire un livre). La température de la nourriture doit être chaude.

La cuisson doit être cuite à la vapeur, il est également permis de faire bouillir et cuire sous le papier d'aluminium. La nourriture frite est exclue, car elle entrave considérablement le travail de l'estomac et provoque une irritation grave des parois de l'organe. Pour la même raison, tous les aliments gras, épicés, fumés, épicés et marinés sont exclus. Vous ne devriez pas manger de pâtisserie, de légumes crus ni de fruits. Et, bien sûr, le régime thérapeutique implique un rejet complet du café, du thé noir fort, des boissons gazeuses et de l'alcool.

Les règles de base d'un régime alimentaire sain pour les personnes souffrant de dyspepsie doivent être respectées à tout moment, et en cas d'exacerbation du trouble, il est recommandé de respecter un régime alimentaire particulièrement strict. Cela vous permettra de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables de l'indigestion et d'améliorer considérablement votre bien-être.

Thérapie populaire

Le traitement de la dyspepsie peut être effectué non seulement à l'aide de médicaments, mais également à l'aide de recettes folkloriques. De nombreux médecins sont autorisés à combiner les méthodes de traitement traditionnelles à l’utilisation de préparations pharmaceutiques, à condition qu’il n’y ait pas de contre-indications.

Faire face aux symptômes de la dyspepsie aidera les recettes suivantes:

  1. Verser 1 cuillère à soupe. l graines de céleri 500 ml d'eau bouillante, insister 2 heures, filtrer. Boire 2 c. l 4 fois par jour.
  2. Mélangez 2 c. l fleurs de souci séchées et 2 c. l mûres, ajouter 1 litre d’eau bouillante. Insistez pour manger 0,5 verre avant chaque repas.
  3. Combinez dans des proportions égales les graines de cumin et de marjolaine, prenez 2 c. l mélanger, verser 1 verre d'eau chaude. Laisser agir 15 minutes. Les guérisseurs conseillent: boire le médicament 2 fois par jour, 100 ml.

Ces méthodes folkloriques simples mais efficaces aident à éliminer la douleur et l’inconfort de la région épigastrique, à normaliser les processus digestifs, à éliminer les nausées, les brûlures d’estomac et la formation accrue de gaz, mais vous devez toujours consulter un spécialiste avant de commencer le traitement.

Maladies: Dyspepsie (indigestion)

Espumizan

Formes de libération et de conditionnement du médicament Espumizan Capsules: forme ronde avec une surface en gélatine sans coutures internes - un liquide visqueux incolore. Emulsion: un liquide laiteux légèrement visqueux avec une odeur de banane. Le médicament est pris par voie orale, se présente sous les formes suivantes: émulsion (flacons de 100 ml)...

Hilak Forte

Formes de libération et d'emballage du médicament Hilak Forte Drops pour administration orale. 1 et 2 bouteilles de 30 ou 100 ml. Composition et principe actif Hilak Forte contient: 100 ml contient: Substances actives: un substrat de produits métaboliques sans eau...

Hofitol

Formes de libération et d'emballage du médicament Hofitol Non décrit. Non décrit Composition et principe actif La composition de Hofitol comprend: Non décrit. Action pharmacologique Hofitol - un agent cholérétique. L'effet pharmacologique du médicament est dû au complexe de substances biologiquement actives présentes dans les feuilles d'artichaut....

Filtrum STI

Formes de libération et d’emballage du médicament Filtrum-STI Comprimés 10, 20, 30, 50 ou 60 pcs. Composition et principe actif La composition de Filtrum-STI comprend: 1 comprimé contient: Substance active: 0,4 g de lignine hydrolytique (polyphane) (à 100% de la substance) Excipients:...

Phosphalugel

Formes de libération et d’emballage du médicament Phosphalugel Gel pour administration orale 20 et 26 sachets de 16 et 20 g chacun. Composition et principe actif La composition de phosphalugel comprend: 1 sachet contient: Substance active: phosphate d’aluminium Substances auxiliaires:...

Pancréatine

Formes de libération et de conditionnement du médicament Comprimés de pancréatine, comprimés enrobés 50 et 60 pcs. Composition et principe actif La pancréatine contient: La substance active: La pancréatine à 250 et 500 mg Action pharmacologique La pancréatine est un agent enzymatique digestif. Compense l'insuffisance de la fonction exocrine du pancréas....

Novo-Passit

Formes de libération et d’emballage du médicament Novo-Passit 1. Comprimés 2. Solution pour administration orale 1. 10, 30, 60 comprimés 2. 100 ml, 200 ml ou 450 ml dans un flacon en verre foncé muni d’un bouchon doseur. La bouteille contient une étiquette qui représente la...

Motilium

Formes de libération et d'emballage du médicament Motilium Comprimés pour la résorption, comprimés, comprimés en suspension dans un emballage de 10 et 30 pcs. Suspension dans une bouteille de 100 ml. Composition et principe actif La composition de Motilium comprend: Motilium Comprimés lingual 1 comprimé contient: Substance active: la dompéridone...

Chlorure de sodium

Modes de production et de conditionnement du médicament Chlorure de sodium Solution injectable 0,9% 5 ml - ampoules (10) - emballages en carton. 10 ml - ampoules (10) - emballages en carton. 100 ml - flacons de substituts de sang (1) - emballages en carton. 200 ml -...

Motilak

Formes de libération et d'emballage du médicament Motilak Comprimés, comprimés pelliculés pour la succion. 10 et 30 pièces Composition et principe actif Motilak contient: Motilak Tablets 1 comprimé contient: Substance active: dompéridone 10 mg Substances auxiliaires: amidon de pomme de terre lactose MCC...

Mezim

Formes de libération et d'emballage du médicament Mezim forte Comprimés, enrobés. 20 et 80 pièces Composition et principe actif La composition de Mezim forte comprend: 1 comprimé contient de la pancréatine avec une activité lipolytique minimale: 3 500 UI de Ph.Eur. activité amylolytique - 4...

Maalox

Formes de production et d'emballage du médicament Maalox Comprimés à croquer, suspension pour administration par voie orale Comprimés à croquer en boîtes de 10, 20 et 40 p. Suspension pour administration orale dans un flacon de 250 ml et 30 sachets de 15 ml. Suspension (mini) dans un paquet 10,...

Symptômes et traitement rapide de l'indigestion

Le terme utilisé dans le titre est utilisé dans le langage courant pour désigner le syndrome dyspeptique - un trouble de l'absorption des aliments, accompagné de douleurs abdominales, de flatulences et d'autres signes caractéristiques. Selon la CIM 10, la pathologie porte le code K30 (à l’exception des variétés nerveuses, névrotiques et psychogènes). Dans 90% des cas, le trouble digestif est fonctionnel.

Causes de l'indigestion

Les facteurs causant la dyspepsie comprennent:

  • Quantité excessive d'aliments consommés ou mastication insuffisante. Cela, ainsi que l’autre, ralentit le fractionnement d’un produit en composants distincts. La nourriture n'a pas le temps de se recycler, commence à pourrir, ce qui conduit au développement d'une flore pathogène, à une intoxication, à l'apparition d'une clinique pour la dyspepsie.
  • Le manque de fibres végétales grossières - une substance insoluble impliquée dans la formation et la promotion de gros morceau de nourriture dans l'intestin. Normalement, une personne devrait recevoir 20 à 45 grammes de ce composant chaque jour. Sinon, le passage des aliments dans le tractus gastro-intestinal ralentit, une fermentation se produit et des microorganismes pathogènes se développent activement.
  • Stress psychologique prolongé. Les expériences qui ne s’arrêtent pas avant plusieurs jours ou plusieurs semaines entraînent un affaiblissement des processus immunitaires, ce qui provoque l’activation de bactéries opportunistes dans l’intestin.
  • Gastrite, ulcères et autres maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal - des substances toxiques sont libérées dans la zone touchée, ce qui irrite les parois intestinales. Le péristaltisme augmente, il y a sécrétion de liquide dans la lumière, ainsi que des diarrhées, des flatulences et des douleurs.
  • Lésion traumatique ou spontanée des troncs nerveux innervant les structures digestives (intestin neurogène). Sur fond d'échecs dans le processus de fractionnement des aliments, le patient peut souffrir de diarrhée et de constipation.

La présence de dyspepsie n'indique pas une maladie particulière et n'est pas un symptôme spécifique. Un état pathologique survient en cas de lésion organique de l'intestin et de ses structures innervantes, ainsi qu'en cas de troubles fonctionnels.

Symptômes d'indigestion chez l'adulte

Le syndrome dyspeptique conduit à l'apparition de plusieurs symptômes caractéristiques chez un patient. Le plus vif est ballonnements. Les patients se plaignent d'une augmentation de son volume, d'une sensation de lourdeur, de gargouillis ou de grondements. Avec le dégagement de gaz qui ont une odeur désagréable, l'état s'améliore, mais devient rapidement le même.

La dyspepsie de l'estomac s'accompagne d'une sensation d'inconfort et de lourdeur dans la région épigastrique, située dans le tiers supérieur de l'abdomen. Des nausées et des vomissements peuvent survenir. Après cela, un patient adulte se plaint de brûlures d'estomac qui se développent lorsque le suc gastrique pénètre dans la muqueuse de l'œsophage.

Les vomissements qui surviennent pendant la dyspepsie apportent un soulagement temporaire. L'absence totale de cet effet suggère l'origine cérébrale de la nausée.

Si l'indigestion a été causée par un processus inflammatoire, le complexe de symptômes comprend les conditions suivantes:

  • L'hyperthermie.
  • Douleur dans les muscles, les os.
  • Faiblesse
  • Atonia.
  • Fatigue

Le sommeil est également brisé, l'état psycho-émotionnel change. Une personne devient pleurnicheuse.

Types de dyspepsie

Il existe deux formes principales de troubles intestinaux:

Dans le premier cas, le tableau clinique de la maladie est la conséquence de réels changements dans la structure de l'intestin causés par un traumatisme, un processus atrophique et une tumeur. Les troncs nerveux, les couches musculaires ou la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal peuvent être endommagés. Une dyspepsie de ce type entraîne:

Ainsi que des maladies accompagnées d'une atrophie des troncs nerveux.

Les troubles fonctionnels en l'absence de modifications organiques sont fonctionnels. Il n'est souvent pas possible d'établir la cause exacte de tels états. Par conséquent, le type d'indigestion considéré est considéré comme idiopathique. Avec l'élimination du facteur étiologique, la maladie passe sans l'intervention de médecins.

Que faire en cas d'indigestion

La dyspepsie fonctionnelle est éliminée relativement facilement. Par conséquent, le premier jour de la maladie, il est permis de consulter un médecin. Dans cette situation, il est recommandé de prendre les médicaments suivants:

  • Enterosorbents (Enterosgel, charbon actif).
  • Enzymatique (Créon) et carminatifs.

Si, après une journée, l'état du patient ne s'est pas amélioré, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste ou un gastro-entérologue. Avec la détérioration rapide de la santé et la "clinique" brillante de la maladie, le refus de se rendre dans un établissement médical est inacceptable. Le patient est transporté à l'hôpital le plus rapidement possible.

Diagnostic précis

Les symptômes de l'indigestion se manifestent dans de nombreuses maladies. Par conséquent, le diagnostic différentiel dans la pathologie considérée nécessite un grand nombre d'interventions. Le premier exclu l'origine organique de la dyspepsie. Pour ce faire, on prescrit à la patiente une fibrogastroduodénoscopie avec biopsie, échographie, radiographie de l'estomac. Dans ce dernier cas, évaluer l'état fonctionnel du tractus gastro-intestinal à l'aide d'un mélange de contraste - baryum.

En plus de ce qui précède, une personne effectue quatre autres enquêtes:

  • Analyse générale du sang et de l'urine.
  • ECG
  • Test de la flore pylorique.
  • Vérifiez les selles pour la présence de globules rouges.

Au début du diagnostic, il est nécessaire d'éliminer les symptômes d'anxiété: dysphagie, vomissements de «marc de café», tumeurs palpables à l'abdomen, perte de poids déraisonnable. La présence de ces phénomènes est une indication pour un examen oncologique ciblé.

Le diagnostic de "dyspepsie fonctionnelle" est posé dans le cas où des causes organiques n'ont pas été établies. Elle est considérée comme une véritable maladie lorsque pas moins de six mois se sont écoulés depuis ses débuts et que les symptômes n’ont pas disparu au cours des trois derniers mois.

Traitement de la dyspepsie

Le traitement par l'indigestion dépend de ses causes et de sa gravité. Les changements organiques nécessitent l'élimination des malformations pathologiques (les tumeurs sont enlevées, l'ulcère est amené à la rémission). De bons résultats dans la correction des troubles fonctionnels peuvent être obtenus avec une combinaison de trois types d’effets: les médicaments, les remèdes populaires à base de plantes et le régime alimentaire.

Drogues

La trousse de médicament utilisée pour traiter la dyspepsie peut varier. Leur choix dépend de la pathologie spécifique. Pour éliminer les troubles épisodiques à court terme, utilisez les médicaments suivants:

  • Enzymes (Créon) - contribuent à la dégradation complète des aliments et à leur absorption.
  • Antiémétique (métoclopramide) - bloque les récepteurs de la dopamine, soulage les nausées et les vomissements.
  • Antidiarrhéique (lopéramide) - ralentit la motilité du tube digestif, réduit la perméabilité de la paroi intestinale, a un effet fixant.
  • Enterosorbents (charbon actif) - se lient et entraînent dans l’environnement les produits toxiques formés dans le tractus gastro-intestinal.

Pour l'élimination accélérée des toxines et des résidus d'aliments non digérés, le patient peut subir un lavage gastrique et effectuer un lavement nettoyant. La première manipulation est effectuée avant la prise d'absorbants.

Une dyspepsie grave et persistante, provoquée par une hypersynthèse de l'acide chlorhydrique, nécessite le recours à de longs traitements médicamenteux. Ils sont composés d’antiacides (oméprazole, famotidine), qui réduisent la production de suc gastrique, et de médicaments dirigés contre les bactéries pyloriques (amoxicilline, Flemoxin, azithromycine).

Remèdes populaires

Recettes à base de plantes aident avec les troubles à court terme. La dyspepsie sévère ne peut pas être guérie avec des bouillons de plantes. Les ingrédients naturels sont affectés ici en complément. Vous pouvez utiliser:

  • L'aneth
  • Infusion de fenouil.
  • Cumin moulu.
  • Céleri-rave haché.
  • Feuilles de mûre.

Technologie de cuisson des décoctions et des infusions communes à toutes les recettes. Dans le premier cas, la matière première est versée avec de l'eau dans un rapport de 1: 5, bouillie pendant 10 minutes, puis refroidie et filtrée. La deuxième méthode de fabrication de médicaments ne nécessite pas d'exposition au feu. Les matières premières sont coulées dans de l’eau chaude, couvertes d’un couvercle et laissées pendant 60 minutes. En outre, le médicament est filtré et consommé conformément aux recommandations du médecin.

Bonne nutrition

Régime alimentaire - la base du traitement de la plupart des maladies du système digestif. La dyspepsie ne fait pas exception. Le premier jour, la faim est recommandée. De plus, la nourriture est consommée par petites portions, 6 fois par jour. Des biscuits, du pain d'hier, des soupes aux mucosités, de la viande hachée, des fibres (légumes) doivent figurer sur la table du patient. Bouillon de poisson, thé faible, eau sont acceptables.

Restriction alimentaire commune au tube digestif. Interdit épicé, acide, salé, amer. Devrait abandonner la viande en conserve et rôtie. Alcool fortement contre-indiqué. L'absorption de grandes portions entravant le travail de l'intestin et créant une charge accrue sur l'estomac, le pancréas et le foie n'est pas autorisée.

Indigestion chez les femmes enceintes

Aux derniers stades de la grossesse, une dyspepsie survient chez 50% des femmes enceintes. Ceci est dû à la pression accrue de l'utérus sur l'estomac et au changement du tableau hormonal, dans lequel le ton du sphincter cardiaque diminue, ce qui provoque un reflux de l'acide chlorhydrique dans l'œsophage, le développement de l'œsophagite, des brûlures d'estomac, des douleurs derrière le sternum, la dyspepsie. En raison de la pression du tractus gastro-intestinal, une femme est rapidement saturée en mangeant de la nourriture et ne peut pas manger la partie nécessaire.

Si une femme enceinte tolère assez facilement la dyspepsie, il est préférable de refuser une correction médicale de la maladie. On conseille au patient de ne pas fumer, de ne pas prendre d’AINS et d’antidépresseurs. Dans les troubles graves, les antiacides sont indiqués.

Boire une solution de soude pour neutraliser l'acide chlorhydrique lors de brûlures d'estomac est inacceptable. Lorsqu'une réaction chimique se produit, des gaz sont libérés, ce qui étire l'estomac et renforce la "clinique" de la dyspepsie.

Indigestion chez les enfants

Une fonction intestinale anormale est fréquente chez les nouveau-nés, l'environnement microbiologique dans le tractus gastro-intestinal n'étant pas encore formé. Les nourrissons qui commencent également à recevoir des aliments complémentaires souffrent également. Dans ce dernier cas, la cause est la mauvaise composition quantitative ou qualitative de l'aliment.

La dyspepsie fonctionnelle chez les jeunes enfants nécessite des effets thérapeutiques minimes. Les pédiatres prescrivent des probiotiques (Linex), contribuant à la formation de la composition correcte de la microflore, adaptent la nutrition du nourrisson. En cas de spasme, l'enfant est affecté d'un effet de non chaleur et de chaleur locale (coussin chauffant sur l'estomac).

Complications possibles

Un seul trouble qui ne survient pas du fait de la présence de changements organiques n’entraîne aucune conséquence et disparaît au bout de quelques jours. Les processus chroniques qui se produisent pendant 3 à 6 mois deviennent une cause de perte de poids et de déshydratation. Il peut y avoir des ruptures de la muqueuse œsophagienne accompagnées de saignements (syndrome de Malory-Weiss).

Les effets de la dyspepsie organique dépendent de la maladie qui a provoqué des troubles intestinaux. Un ulcère à l'estomac peut perforer, saigner, le cancer peut détruire les tissus environnants, métastaser. La prévention de ces processus incombe au gastro-entérologue impliqué dans le traitement du patient.

Avis médical

En soi, la dyspepsie n'est pas une maladie mortelle et répond assez bien au traitement. L'exception est la pathologie de la nature organique, causée par des processus graves. Afin de découvrir rapidement la cause et de commencer le traitement, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers jours d’indisposition. Seul un spécialiste est en mesure de procéder à un examen compétent et de prescrire des médicaments qui élimineront les symptômes désagréables et, éventuellement, sauveront la vie du patient.

Indigestion: de quoi s'agit-il et comment traiter?

L'indigestion est un complexe de symptômes sous forme de sévérité et de malaise dans l'abdomen et les intestins. L'inconfort est souvent associé à la suralimentation, bien qu'une indigestion puisse survenir pour d'autres raisons, par exemple le stress.

Symptômes d'indigestion

Principaux symptômes de l'indigestion:

  • inconfort, douleur dans le haut de l'abdomen;
  • brûlures d'estomac, éructations après avoir mangé;
  • sentiment de plénitude, de flatulence;
  • nausée, perte d'appétit.

Chez les enfants, les symptômes d'indigestion se manifestent de la même manière, seuls des symptômes mineurs peuvent être ajoutés aux principaux signes, par exemple:

  • faiblesse physique;
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête;
  • peur d'un repas complet, car chaque fois après avoir mangé, il y a une douleur à l'abdomen.

L'indigestion peut se produire une fois, par exemple, dans le contexte de la suralimentation, ou apparaître régulièrement.

Causes de l'indigestion

Parmi les causes les plus courantes d'indigestion sont:

  • suralimentation: manger une grande quantité de nourriture à la fois entraîne l'apparition de lourdeur, de douleurs et de ballonnements;
  • faible teneur dans le régime alimentaire en fibres végétales;
  • hâte pendant les repas: les aliments mal mastiqués ne sont pas imbibés de salive et les gros morceaux de nourriture qui pénètrent dans l'estomac empêchent la digestion;
  • stress constant et surcharge psycho-émotionnelle, ce qui peut déclencher des processus pathologiques dans les organes et systèmes internes et réduire l'immunité;
  • la présence de maladies chroniques ou ulcéreuses du tractus gastro-intestinal: pancréatite, cholécystite, ulcère duodénal. La gastrite chronique est l'une des maladies les plus courantes en gastroentérologie. Selon les statistiques, la gastrite chronique représente 85% de la masse totale de toutes les maladies de l'estomac diagnostiquées.

Parfois, des dysfonctionnements du système digestif peuvent même déclencher des facteurs tels que le changement climatique. Les changements drastiques dans l'environnement, l'utilisation de nouveaux plats inhabituels - une cause fréquente de l'inconfort de l'indigestion.

Traitement de l'indigestion

Le traitement est le plus souvent effectué à domicile, l'hospitalisation n'étant indiquée que pour les recherches complexes et la détérioration de l'état de santé.

Le régime alimentaire est une étape importante du traitement. De l'alimentation, il est nécessaire d'exclure les produits qui nuisent à la digestion et irritent la muqueuse intestinale. Ceux-ci comprennent:

  • nourriture frite;
  • nourriture épicée;
  • soda sucré;
  • assaisonnements et sauces;
  • café fort;
  • viande grasse;
  • produits semi-finis.

Il est recommandé de bien mastiquer la nourriture. Abandonnez l'habitude de manger vite, mangez devant un ordinateur portable ou une télévision. Ne permettez pas de longues pauses entre les repas: une augmentation de l'appétit menace de devenir excessive. Les repas doivent être fractionnés, jusqu'à 5-6 repas, collations comprises.

Toute forme de dyspepsie (indigestion résultant d'une élimination insuffisante des enzymes digestives ou d'une alimentation insuffisante) nécessite l'abandon complet de l'alcool. Les boissons alcoolisées brûlent littéralement les parois de l'estomac, augmentant ainsi l'inflammation. Affecte négativement le tabagisme, tant actif que passif.

Pour éviter l'apparition des symptômes de l'indigestion, vous n'avez pas besoin de boire de la nourriture ni de manger des desserts et des fruits immédiatement après le repas principal. Une transition rapide d'un plat principal à un dessert peut améliorer la fermentation.

Un auto-massage facile, un appareil de chauffage sur le ventre, une activité physique, par exemple quelques squats ou une promenade à l'air frais aideront à atténuer les symptômes désagréables de l'indigestion. Vous pouvez également aider votre corps à faire face à la lourdeur, aux ballonnements et aux nausées en prenant des préparations enzymatiques telles que Creon®.

Le médicament Kreon® de l'indigestion

Creon® contribue à améliorer les processus digestifs et à normaliser le bien-être avec les symptômes d'indigestion. Les enzymes pancréatiques qui font partie du médicament fournissent un fractionnement de haute qualité des nutriments et une absorbabilité maximale dans l'intestin.

Creon® aide à éliminer les symptômes d'indigestion. Il se présente sous la forme de gélules contenant de petites particules de la substance active, des microsphères. L'enveloppe de la capsule de gélatine se dissout instantanément dans l'environnement acide de l'estomac et les microsphères minces sont mélangées de manière homogène à la nourriture, contribuant à l'absorption efficace de tous les oligo-éléments nécessaires.

Le médicament doit être pris pendant ou immédiatement après un repas, en buvant beaucoup d'eau. S'il est difficile d'avaler une gélule entière, vous pouvez mélanger des mini-sphères avec un aliment légèrement acide. Par exemple, vous pouvez ajouter des mini-sphères à la sauce aux pommes, au yogourt ou au jus de fruit (pomme, orange ou ananas). Il n'est pas recommandé d'ajouter le contenu des gélules aux aliments chauds.


Le matériel a été mis au point avec le soutien d’Abbott afin de sensibiliser les patients à l’état de santé. Les informations contenues dans le document ne remplacent pas les conseils d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin

RUCRE172658 du 25/07/2017

1. Isakov V.A. Epidémiologie du RGO: Est et Ouest // Gastroentérologie clinique et expérimentale 5, 2004.

2. Diagnostic et traitement de la dyspepsie Recommandations de l'American Gastroenterological Association // Pharmacologie et thérapie cliniques -1999 -№1.

3. Vasiliev Yu.V. Gastrite chronique // Consilium medicum, App. Numéro 3-2002.

4. Dorofeev G & Troubles fonctionnels de l'estomac L, 1976.

5. Grigoriev P. Ya., Yakovenko A. In. Gastro-entérologie clinique - Agence d'information médicale, 1998.

6. Instructions pour l'utilisation médicale du médicament Kreon® 10,000 à partir du 03.05.17.

Dyspepsie. Traitement, prévention, nutrition pour la dyspepsie

Traitement de la dyspepsie

Médicaments pour la dyspepsie

Accélère la vidange gastrique grâce à une augmentation de la fréquence de ses contractions et réduit le temps de transit des aliments. Augmentez également l'amplitude des contractions de l'œsophage et réduisez la quantité de reflux gastro-œsophagien.

Contrer la relaxation gastrique en éliminant les symptômes de "l'estomac paresseux".

10 milligrammes (un comprimé) 15 minutes avant les repas.

5 milligrammes (un comprimé) 30 minutes avant les repas.

10 milligrammes (un comprimé) ou 10 millilitres de suspension 15 minutes avant les repas.

Schéma à trois composants, option 1

Oméprazole 20 milligrammes trois fois par jour + clarithromycine 500 milligrammes deux fois par jour + métronidazole 400 milligrammes deux fois par jour.

Schéma à trois composants, option 2

Au lieu de métronidazole, l’amoxicilline est utilisée à raison de 1000 milligrammes deux fois par jour.

Pantoprazole, 40 milligrammes deux fois par jour + métronidazole, 500 milligrammes trois fois par jour + tétracycline, 500 milligrammes trois fois par jour + bismuth, 120 milligrammes 4 milligrammes 4 fois par jour.

Sur une cuillère à mesurer à l'intérieur de la nourriture.

Pour 150 milligrammes (un comprimé) 2 fois par jour avant les repas.

Pour 20 milligrammes (un comprimé) 2 fois par jour avant les repas.

Pour 20 milligrammes (un comprimé) 2 fois par jour avant les repas.

Pour 20 milligrammes (un comprimé) 2 fois par jour avant les repas.

Indigestion et traitement approprié

L'indigestion de l'estomac, dont le traitement devrait être effectué après l'apparition des premiers symptômes, peut entraîner de graves pathologies et le développement de maladies du tractus gastro-intestinal. En règle générale, le traitement tardif de la maladie s'accompagne de l'apparition d'une gastrite chronique et d'ulcères d'estomac.

Symptômes de la maladie

Le système digestif est un système chargé d'obtenir le corps en nutriments, oligo-éléments et vitamines. L'indigestion (dyspepsie) peut complètement perturber la digestion, provoquant beaucoup d'inconfort et d'inconfort.

  1. Douleur, malaise et malaise dans l'estomac après avoir mangé.
  2. Saturation rapide après le début d'un repas.
  3. Un violent grondement dans l'estomac.
  4. Malaise, faiblesse, apathie.
  5. Lourdeur dans l'estomac.
  6. Crampes d'estomac et sensation de gonflement grave (le plus souvent la nuit).
  7. Éructations fréquentes.
  8. La présence de brûlures d'estomac et de sensation de brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen.
  9. Nausée, parfois vomissements.
  10. Constipation soudaine et diarrhée.
  11. Flatulence accrue dans les intestins.
  12. Selles irrégulières et fréquentes, le plus souvent de couleur foncée, avec une odeur désagréable.
  13. Dans les stades avancés de l'intoxication et des maux de tête graves.
  14. L'insomnie.

Dans la plupart des cas, des signes de dyspepsie apparaissent après une collation rapide, une alimentation grasse, un effort physique important. Si les symptômes sont observés à temps, la définition des causes de la maladie peut être accélérée. Cela vous permettra de prescrire le traitement correct et opportun, ce qui empêchera le développement de pathologies et la transition de la maladie en une forme chronique.

Les principales causes de la maladie

L'indigestion peut être fonctionnelle et organique. Les causes de l'indigestion fonctionnelle:

  1. Prise de nourriture rapide. Les aliments mal mastiqués compliquent le processus d’excrétion du suc gastrique et compliquent la digestion.
  2. Trop manger En raison d'un excès de nourriture, le tractus gastro-intestinal est perturbé. L'estomac n'a pas le temps de digérer une grande quantité de nourriture.
  3. L'utilisation de boissons gazeuses, qui provoque des ballonnements et une indigestion.
  4. Réception de plats frits, gras et épicés.
  5. Boire du café fort et du thé. La caféine contribue à augmenter l'acidité et à augmenter l'irritation de la muqueuse gastrique.
  6. L'alcool affecte également négativement la muqueuse gastrique.
  7. Consommation très fréquente ou très rare de nourriture.
  8. Exercice significatif après les repas.
  9. Le stress.
  10. Réception de médicaments et de médicaments hormonaux.
  11. La présence de bactéries Helicobacter pylori dans le corps.

Les raisons de l'indigestion organique comprennent:

  1. Maladies de l'estomac et des intestins.
  2. Maladie du foie (cholécystite).
  3. Augmentation de l'acidité dans l'estomac, brûlures d'estomac.
  4. Maladie biliaire.
  5. Pancréatite
  6. Tumeurs malignes dans le tractus gastro-intestinal.

La dyspepsie organique se caractérise par de fréquents spasmes et des accès douloureux. Les exacerbations de la dyspepsie se produisent le plus souvent à la fin de l'automne ou au début du printemps.

Thérapie et premiers soins pour détecter la maladie

Dès la détection des premiers signes de la maladie, il est nécessaire de prendre des mesures visant à éliminer la douleur, à réduire la formation de gaz, à réduire l’intoxication, à arrêter la diarrhée et d’autres troubles. Avant de prendre des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin.

Les médicaments suivants ont un effet positif:

Ils soulagent rapidement l’intoxication, règlent la digestion, réduisent les ballonnements. Ces médicaments sont utilisés dans l'indigestion aiguë.

Les experts recommandent à l'époque de s'abstenir de manger. Vous pouvez utiliser de la gelée légère et du thé chaud. Ne pas se soigner soi-même. Si les symptômes s'aggravent, consultez immédiatement un spécialiste. Le médecin vous prescrira le traitement et les médicaments appropriés.

Le traitement de la dyspepsie vise à faciliter et à accélérer les processus de digestion. Très souvent, la maladie survient après une utilisation prolongée de médicaments antibactériens. Les symptômes apparaissent sur le fond de la dysbiose générale, presque tous les antibiotiques détruisent la microflore intestinale et l’estomac. Parmi les moyens les plus efficaces, on peut nommer Linex, Bifidumbacterin, Lactobacterin. Ces médicaments contiennent des cultures de bactéries vivantes résistantes aux antibiotiques et autres produits chimiques.

Avec des symptômes plus légers, il est nécessaire de réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal.

N'oubliez pas que vous devez traiter non seulement l'estomac, mais tout l'organisme. Par exemple, une attention particulière devrait être accordée à l'état psycho-émotionnel du patient. Il est nécessaire de protéger le patient autant que possible du stress, de l'anxiété, du stress psychologique et des situations négatives. Le régime alimentaire pour la dyspepsie exclut l'utilisation de:

  • aliments gras et épicés;
  • viande fumée;
  • des conservateurs;
  • café
  • boissons froides, chaudes et gazeuses;
  • l'alcool;
  • muffin.

L'utilisation de prokinetics contribue à l'amélioration de la motilité intestinale, mais il convient de traiter avec ces médicaments sous la vigilance du médecin. Cela est dû au fait que les prokinetics (Motilium) peuvent nuire au système nerveux central. Pour améliorer la digestion, des préparations enzymatiques sont prescrites (Festal, Creon, Mezim). En ce qui concerne les remèdes populaires, les opinions des gens sont partagées. Certains sont partisans du traitement de la toxicomanie, d'autres sont favorables à la prise de remèdes naturels et de préparations à base de plantes.

Phytothérapie pour les troubles digestifs

Quant au traitement avec des remèdes populaires, il suggère immédiatement un axiome voulant que les herbes, les préparations et les perfusions ne puissent produire l'effet souhaité qu'avec un diagnostic précis et un traitement approprié de l'indigestion. Pour poser un tel diagnostic et prescrire ce dont vous avez besoin, ne pouvez que consulter le médecin traitant. Les recettes les plus célèbres de la médecine traditionnelle sont les suivantes:

  1. Le cumin avec de la marjolaine aidera à régler la digestion après l'ingestion d'aliments gras. Pound dans un mortier avec 1 cuillère à café de cumin et 1 cuillère à café de marjolaine. Verser le mélange avec 1 tasse d'eau bouillante et laisser reposer pendant 15-20 minutes. Prenez la perfusion 2 fois par jour pour une demi-tasse.
  2. Le miel, l'aloès et le vin rouge normalisent le métabolisme et accélèrent la digestion. Prenez 0,6 kg de miel, 0,37 kg d'aloès et 0,7 litre de vin rouge. Écraser les feuilles d'aloès, mélanger avec du miel et du vin. Prenez le mélange pendant 5-14 jours, 1 cuillère à café 3 fois par jour. Il est nécessaire d’utiliser les moyens 1 à 15 heures avant le début des repas.
  3. Lorsque des douleurs dans l'intestin facilitent l'infusion de l'achillée millefeuille, des feuilles de menthe, de la camomille et de la sauge. Les herbes sont mélangées dans des proportions égales et brasser 1-2 tasses d'eau bouillante. Mélange insister 30 à 40 minutes dans un endroit sombre. Infusion boire 0,5 verre plusieurs fois par jour.
  4. Le fenouil fait face à l'indigestion. Pour préparer le bouillon, vous devez prendre 10-11 g de fruits de fenouil et les verser avec 1 tasse d’eau bouillante. Ensuite, le bouillon est chauffé au bain-marie pendant 20 minutes, puis filtré et refroidi. Prenez l'outil en petites portions tout au long de la journée.
  5. Pour lutter contre les éructations, vous pouvez utiliser une décoction de poires et d'orge. Pour préparer cet outil, vous devez prendre 100-110 g d'orge et 5 poires moyennes. Les poires et l'orge bouillent pendant 20-30 minutes à feu doux. Ensuite, le bouillon est refroidi et consommé dès l'apparition des premiers signes d'éructations.
  6. La perfusion d'elecampane normalise les processus digestifs et fournit également au corps une énergie supplémentaire. Pour préparer la perfusion, vous devez couper la racine de l’élécampane. Ensuite, prenez 1 cuillère à café de racines prêtes à l'emploi et couvrez avec 1 tasse d'eau bouillie. L'eau doit être à la température ambiante. Laisser infuser 12 heures dans un endroit sombre et frais. Prenez une infusion de 20-30 g pendant une demi-heure avant les repas.

L'essentiel est de ne pas déclencher la maladie, car une indigestion, dont le traitement cause beaucoup de problèmes, peut facilement se transformer en formes chroniques de la maladie.