Causes de la douleur à l'estomac et leur nature - traitement et médicaments contre la douleur

La gêne abdominale peut être provoquée par de nombreux facteurs: des causes les plus mineures aux pathologies graves. En même temps, afin de les éliminer, il est important de poser un diagnostic correct et d’établir: lorsque les douleurs gastriques inquiètent avant ou après les repas, pendant la respiration, la marche ou d’autres mouvements, le soir ou le matin, quels types de sensations sont fortes, brûlantes ou constantes. Seulement après avoir défini ces concepts, vous pouvez commencer le traitement.

Quelle est la douleur à l'estomac?

En médecine, ce symptôme est appelé gastralgie - sensation désagréable, crampes ou aiguë, provoquée par des maladies gastriques, un stress grave ou la présence de pathologies d'autres organes internes. Différentes intensité et localisation de la douleur sont souvent le principal et unique symptôme des problèmes du tractus gastro-intestinal. En règle générale, ces maladies sont de nature chronique: elles progressent lentement et, avec le développement, provoquent une augmentation des symptômes.

Comment est-ce que l'estomac me fait mal

Des sensations désagréables se produisent souvent sous le bord gauche, parfois peuvent donner dans le bas du dos, le bas de l'abdomen et la région du coeur. En outre, la nature du flux varie en fonction de la douleur - intense, tirant, poignard, crampes. Selon les causes des spasmes douloureux, vous pouvez remarquer la présence d'autres symptômes. Les plus fréquents sont:

  • nausée avec vomissements;
  • éructations de suc gastrique;
  • goût métallique dans la bouche;
  • brûlures d'estomac;
  • violation de la chaise - diarrhée ou constipation;
  • la faiblesse;
  • fièvre
  • des ballonnements;
  • abaisser la pression artérielle.

Pourquoi ça fait mal

Selon l'intensité des attaques douloureuses, les médecins peuvent juger de la présence d'une maladie particulière. Par exemple, la gastrite chronique est accompagnée de douleurs toujours douloureuses, de lourdeur qui survient après avoir mangé. Une douleur brûlante et insupportable indique une acidité accrue et l'activité des membranes muqueuses de l'acide chlorhydrique. Le syndrome douloureux aigu persistant survient généralement dans les cas de pancréatite aiguë, de cholécystite ou de colite. Pour les ulcères chroniques, les crampes sont caractéristiques et lors de la perforation de l'ulcère, ce syndrome se transforme en douleur aiguë.

Après le repas

Avec une certitude de presque 100%, les médecins peuvent signaler une gastrite chronique ou aiguë si de graves douleurs à l'estomac surviennent après avoir mangé. Par exemple, en présence d'un ulcère, un tel symptôme n'apparaît pas immédiatement, mais une demi-heure après un repas. Gastrite avec augmentation de l'acidité accompagnée de brûlures d'estomac, éructations, constipation possible. Les nausées, la perte d'appétit, les grondements dans l'estomac, les diarrhées sont caractéristiques d'une faible acidité. Les causes de tels processus inflammatoires peuvent être:

  • tabagisme;
  • manger des aliments épicés, salés ou gras;
  • mauvais régime;
  • Chocs nerveux et stress fréquent;
  • activité physique;
  • abus d'alcool;
  • prendre certains types de drogues.

Douleur aiguë

Se pose soudainement, comme un fort spasme, passe tout aussi rapidement et, au bout d'un moment, il revient avec une nouvelle force. Déterminer indépendamment la cause première est presque impossible, car la liste des problèmes est très longue. Cela provoque un tel inconfort:

  • empoisonner le corps avec des toxines, des poisons ou des produits chimiques;
  • maladies d'autres organes internes - inflammation, exacerbation d'une pathologie chronique;
  • maladies infectieuses;
  • troubles psycho-émotionnels;
  • aggravation des ulcères d'estomac;
  • la gastro-entérite;
  • une appendicite;
  • intoxication alimentaire;
  • exacerbation de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal;
  • intolérance individuelle à certains types de produits.

Douleur douloureuse

La sensation de pression est un symptôme direct de la sténose du pylore, et si la sensation augmente avec le temps, un gastro-entérologue peut alors suspecter une inflammation du pancréas. En outre, une douleur lancinante et sourde peut provoquer des polypes - un événement très rare. Il est possible de suspecter sa présence si la douleur survient en appuyant sur l'estomac, des nausées ou des vomissements du contenu de l'estomac apparaissent parfois.

Douleur nocturne à l'estomac

Il n'y a pas moins de causes qui provoquent une gêne chez les adultes pendant le sommeil, mais la plupart d'entre elles sont associées à des problèmes du tube digestif ou à un dysfonctionnement de l'estomac. Ces symptômes peuvent survenir en raison de:

  • Augmentation de l’acidité du contenu gastrique - en règle générale, les symptômes commencent à apparaître le matin.
  • Maladies qui s'aggravent lors du mouvement des organes internes. La position couchée et les mouvements constants du corps pendant le sommeil modifient la position de l'estomac, ce qui peut exercer une pression sur les autres organes internes.
  • Péristaltisme lent. Cela est dû au fait que des toxines et des produits chimiques, des micro-organismes pathogènes, apparaissent dans l'intestin.

Lourdeur et douleur

De tels symptômes surviennent souvent en présence d'une gastrite à faible acidité. En outre, après avoir mangé des maux d'estomac, la maladie s'accompagne d'éructations, de lourdeurs, de nausées et de distensions abdominales. Ces mêmes signes peuvent être associés à un reflux partiel d'acide gastrique dans l'œsophage et à un dysfonctionnement du sphincter. Cette condition est caractérisée par la localisation exacte de la douleur dans la région épigastrique.

Douleur pressante

Un tel symptôme - un compagnon fréquent lors de trop manger, surtout si vous mangez la nuit. En outre, de fortes douleurs à l'estomac peuvent indiquer une violation de la digestion des aliments et un manque d'enzymes hépatiques. Elles apparaissent après un effort physique excessif, ce qui est associé à une forte sollicitation excessive des muscles de la paroi abdominale antérieure. Si la localisation du symptôme se situe dans la partie supérieure de l'estomac, les raisons en sont l'abus de tabac ou d'alcool.

Bouffées de chaleur

Les symptômes de nature spasmodique peuvent être causés par une infection virale ou bactérienne. Une telle maladie est appelée grippe intestinale ou gastro-entérite virale. Car une telle pathologie est caractérisée par la présence de température, de diarrhée, de vomissements. Parfois, les crampes peuvent être un effet secondaire d'un mal de gorge, d'une bronchite ou d'une pneumonie. Dans ce cas, le malaise disparaît dès que le patient se débarrasse de la maladie sous-jacente.

Douleur persistante

Le cancer de l'estomac est l'une des maladies les plus dangereuses. Les principaux symptômes sont faibles, mais il en résulte des douleurs à l’estomac qui ne sont aucunement liées au moment de la journée ou à l’alimentation. L'apparition précoce du processus pathologique n'a pas d'autres symptômes prononcés, à l'exception de la dyspepsie et de la perte d'appétit. Aux stades ultérieurs, lorsque la tumeur pénètre à travers la muqueuse de l’estomac, la douleur s’accroît; elle se joint à d’autres symptômes dangereux de lésions de la muqueuse: saignements, vomissements de sang.

Avant les repas

Pour l’autodiagnostic préliminaire, il est utile de savoir que si l’estomac fait mal avant de manger, la raison en est probablement due à l’ulcère duodénal. Dans ce cas, le symptôme peut apparaître à la fois dans la partie épigastrique et dans l'hypochondre. Environ un tiers des patients ont une gêne d'intensité faible, d'autres patients peuvent se plaindre d'une douleur insoutenable et insupportable. En outre, de telles attaques surviennent souvent la nuit - les soi-disant douleurs de la faim.

Douleur dans l'estomac et les intestins

Peut se produire simultanément pour plusieurs raisons:

  • En raison d'une maladie infectieuse du gros intestin - colite ou transversite. Les symptômes de la maladie sont les suivants: grondements ou ballonnements, envie constante d'aller aux toilettes, diarrhée, avec mucus ou sang.
  • Syndrome du côlon irritable. Accompagné de selles rares, la présence de mucus dans les matières fécales, une fatigue chronique, des migraines.
  • Duodénite - inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Cette pathologie est accompagnée de nausée, vomissements, faiblesse, fièvre.

Nausée et douleur

La présence simultanée de tels symptômes est parfois le résultat d'une intoxication du corps par des métaux lourds, du mercure et des alcalis ou des acides pénétrant dans la zone épigastrique. De par la nature de la manifestation des symptômes, ce tableau coïncide presque complètement avec une gastrite aiguë, mais il a aussi ses différences, par exemple: faiblesse générale, transpiration accrue, vertiges.

Que peut faire mal à l'estomac chez les femmes

Des changements brusques dans les niveaux hormonaux, une diminution générale de l'immunité - tout cela chez les femmes pendant la grossesse comporte un risque d'exacerbation de maladies chroniques existantes. Parmi les raisons les plus fréquentes à noter: gastrite, ulcères, colite. De plus, pendant cette période, la femme est plus sensible aux allergènes et aux aliments. Même des aliments relativement frais peuvent provoquer des intoxications, des nausées et des vomissements.

Diagnostics

Si vous avez mal au ventre, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Lors de la réception chez le diagnosticien, vous devez expliquer la nature de l'apparition des spasmes, leur intensité et indiquer la présence de symptômes désagréables, le cas échéant. Pour l'examen de l'utilisation du patient:

  • échographie de la cavité abdominale;
  • esogastroduodenography pour voir l'état des parois de l'estomac;
  • tomographie par ordinateur;
  • analyses de sang et de selles.

Comment traiter

Le traitement est effectué conformément au diagnostic. Lorsque la gastrite est recommandée pour ajuster le régime, à exclure du menu sont nocifs pour les produits d'estomac. Selon la localisation du processus ulcératif, un traitement médicamenteux ou chirurgical est utilisé. Si les méthodes de traitement officielles n'entrent pas en conflit avec les remèdes populaires, vous pouvez boire des tisanes et des infusions en plus des comprimés.

Premiers soins pour douleurs à l'estomac

Dans les premières minutes de l'apparition de douleurs abdominales, il est important d'arrêter la sensation désagréable. Pour cela, des analgésiques sont utilisés. En outre, il est préférable d’abandonner pour la première fois l’alimentation, mais de consommer une grande quantité de boisson chaude ou de bouillon faible en gras. D'autres techniques peuvent aider dans différents cas, par exemple:

  • En cas d’exacerbation de la gastrite, les médecins recommandent d’être en position couchée sur le côté, les genoux repliés. Pour plus d'efficacité, vous pouvez appliquer une compresse froide sur le ventre ou faire un léger massage de l'abdomen. En cas de complications, il est nécessaire de boire de l'eau et de provoquer des vomissements.
  • Avec des symptômes d'empoisonnement, le charbon actif et d'autres absorbants aideront à se débarrasser de l'inconfort. Ensuite, vous devez restaurer l'équilibre de l'eau dans le corps avec beaucoup de boisson.

Drogues

Ce qu'il faut boire pour soulager la douleur à l'estomac en tant que traitement ne peut être décidé que par un médecin. Il prescrit également la posologie et le déroulement du traitement. Cependant, dans certains cas, il n'est pas possible de consulter un spécialiste. Vous devez alors sélectionner des médicaments en fonction des symptômes:

  • Avec gastrite ou ulcères avec augmentation de l'acidité de l'estomac, éructations et brûlures acides, Gastral, Anacid, De-nol, Flacarbin, Almagel vous aideront.
  • Lorsque l’inconfort est causé par une nutrition inadéquate, des repas excessifs et d’autres facteurs, prenez: Gastromax, Mezim, Omeprazole, Cimétidine.
  • Soulagez les crampes d'estomac et aidez bien: No-shpa, Besalol, Buscopan.
  • Après une indigestion et une gastrite de faible acidité, les médecins ont obtenu leur congé: Festal, Trienzyme, Panzinorm, Creon.

Régime alimentaire

Quelles que soient les causes des spasmes, le traitement doit toujours être associé à une nutrition adéquate. Pour la première fois, il est nécessaire d’abandonner complètement les aliments jusqu’à ce que le malaise disparaisse. Ensuite, la ration devrait être basée sur le tableau des produits interdits:

Que faire avec une douleur aiguë à l'estomac? Causes possibles

La douleur à l'estomac est un symptôme que chaque personne a connu au moins une fois dans sa vie. Très probablement, pour toute douleur abdominale grave, vous devriez conseiller à la personne d'appeler pour une assistance médicale qualifiée. Mais que faire dès les premiers signes de maladie, avec une vive douleur à l'abdomen?

Certes, tout le monde ne sait pas ce que le malade et ses proches devraient faire pour alléger au moins légèrement les souffrances du patient avant l’arrivée des soins médicaux et comment empêcher les médecins de déterminer les causes exactes de l’état pathologique. À propos de cet article

Quelles maladies sont accompagnées de douleurs à l'estomac

Les douleurs à l'estomac peuvent être causées par diverses raisons, dont les plus fréquentes sont les maladies de l'estomac, du pancréas, du duodénum, ​​de la rate, des vaisseaux mésentériques ainsi que la hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme.

Les crampes douloureuses se manifestent le plus souvent avec des spasmes musculaires dans les parois d'organes creux, par exemple avec une sténose pylorique. Une douleur soudaine de type «frappe de poignard» est caractéristique de la perforation d'un organe creux, de l'abcès, du saignement intra-abdominal et de la thrombose des vaisseaux intestinaux. Ci-dessous sont considérées les principales causes d'une douleur vive, aiguë et soudaine dans l'abdomen, sans cause externe visible (excès alimentaire, intoxication, etc.).

Causes courantes de douleur aigue de l'estomac

Ulcère peptique et 12 ulcère duodénal

Le principal symptôme de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal 12 - douleur dans l'épigastre (tiers supérieur de l'abdomen) après un certain temps après avoir mangé. Cela est dû à l'augmentation de l'activité motrice de l'estomac, à l'augmentation de la quantité de suc gastrique et à l'augmentation de son acidité.

La douleur à l'estomac peut être assez forte, sourde, oppressante ou, au contraire, coupante, brûlante. L'apparition de douleur dans l'ulcère peptique est clairement associée à la prise de nourriture. Chez certains patients, ils surviennent après avoir mangé et chez d'autres, l'estomac vide. Parfois, des douleurs nocturnes dans l'estomac disparaissent même après une petite collation (un verre de lait, de l'eau). La douleur augmente après avoir mangé des aliments grossiers, salés et acides, avec des excès alimentaires. Le plus souvent, la douleur à l'estomac augmente après le déjeuner et le soir. La douleur d'estomac causée par un ulcère peptique est saisonnière: elle s'accentue au printemps et à l'automne. Ulcère peptique et 12 ulcère duodénal accompagné d'une douleur limitée dans le tiers supérieur de l'abdomen.

Sténose pylorique

La sténose pylorique est une complication fréquente de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal 12. Elle se caractérise par un rétrécissement du lieu de transition de l'estomac dans le duodénum. À un stade précoce, des douleurs abdominales se contractent en raison d'une activité locomotrice accrue de l'estomac. Peu à peu, il est remplacé par une sensation de lourdeur et de plénitude dans l'épigastre. Cette douleur disparaît après des vomissements spontanés ou provoqués.

Perforation de l'ulcère

La perforation de l'ulcère est l'apparition d'un défaut traversant la paroi de l'estomac ou du duodénum par lequel le contenu de ces organes pénètre dans la cavité abdominale.

Dans cet état, apparaissent soudainement des douleurs épigastriques brutales, souvent qualifiées de «frappe de poignard». Souvent, cette douleur est accompagnée d'un évanouissement. La tension des muscles abdominaux apparaît rapidement. L'état général du patient en souffre. Après quelques heures, une péritonite se développe.

Le plus souvent, la perforation de l'ulcère se produit dans le contexte d'une exacerbation prononcée de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal 12, alors que les patients souffraient depuis plusieurs jours de douleurs abdominales intenses.

Parfois, le trou perforé est couvert par les organes voisins, une perforation couverte se produit. Les symptômes ressemblent initialement à une perforation normale, mais la douleur disparaît après 2 à 3 heures. Pendant 2 à 3 jours après cela, il reste une tension limitée des muscles abdominaux. Cette condition est dangereuse développement ultérieur d'ulcères et de fistules dans la cavité abdominale.

Syndrome pseudo-abdominal

Il s'agit d'une douleur à l'abdomen, non associée à des maladies de la cavité abdominale. Elle peut survenir avec une pneumonie au lobe inférieur, une pleurésie et un infarctus du myocarde abdominal.

Hernie diaphragmatique étranglée

Cette affection est observée lorsqu'une partie de l'estomac ou des intestins fait saillie dans la cavité thoracique par l'ouverture œsophagienne du diaphragme. La douleur est très grave, elle survient soudainement dans la partie inférieure de la poitrine ou dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur "donne" dans la région supraclaviculaire. À l'atteinte de l'intestin, une obstruction intestinale, des vomissements, une baisse de la pression artérielle, une pâleur, des sueurs froides. La température corporelle augmente.

Thrombose et embolie des artères mésentériques

Ces conditions sont causées par le blocage des vaisseaux sanguins alimentant le sang en intestins. Ils commencent soudainement avec une douleur intense dans le haut de l'abdomen. Parfois, la pression artérielle chute brusquement, un pouls rapide, des sueurs froides, une pâleur apparaissent. Bientôt des vomissements, souvent sous la forme de "marc de café", ou de selles molles et répétées mélangées à du sang. Le patient est dans un état grave. L'abdomen est d'abord mou avec une douleur limitée, le péristaltisme intestinal est absent. Plus tard, distension abdominale, tension musculaire modérée de la paroi abdominale antérieure.

Pancréatite aiguë

L'inflammation aiguë du pancréas commence soudainement sous la forme d'une crise de douleur intense dans le haut de l'abdomen. Les douleurs sont très intenses, de sorte que le patient peut perdre conscience. La douleur est souvent un zona, accompagné de nausées, de vomissements indomptables, de distensions abdominales. La durée de la douleur peut aller de quelques heures à plusieurs jours. Au début de la maladie, l'abdomen est indolore, puis il y a une douleur croissante dans les muscles de la paroi abdominale. La pancréatite aiguë peut être accompagnée d'un collapsus qui peut durer plusieurs jours et peut entraîner la mort. Dans ce cas, il y a un pouls régulier, une transpiration abondante, une chute de pression artérielle, une pâleur et une peau bleue.

Pancréatite chronique

La douleur dans la pancréatite chronique peut être paroxystique et localisée dans l'épigastre. L'attaque de la douleur survient souvent la nuit, après l'ingestion d'aliments gras, sucrés, chauds ou froids. Pour éviter les accès de douleur, les patients se limitent à manger, ce qui entraîne une perte de poids.

Que peut faire un malade?

En cas de douleur abdominale aiguë et sévère, vous devez appeler une ambulance. Une exception peut être le cas lorsque les attaques de douleur chez une personne sont du même type, il connaît le diagnostic et les méthodes pour faire face à ces attaques.
Lorsque vous consultez un médecin, vous devez avoir avec vous une police médicale, des documents, des articles essentiels, des extraits de documents médicaux.

Ne prenez pas d'analgésiques avant l'arrivée d'une ambulance. Cela pourrait modifier le tableau clinique, ce qui affectera le diagnostic et les tactiques de traitement.

Si le patient présente des impuretés inhabituelles dans les vomissures ou les selles (sang, "marc de café"), elles peuvent être conservées jusqu'à l'arrivée des médecins.

Que peut faire un docteur

Lors du diagnostic de la douleur abdominale aiguë, il est très important d’examiner le patient et de recueillir des données sur son mode de vie, etc. Des analyses de sang générales et biochimiques, des analyses d'urine, des électrocardiographies sont effectuées. Après des diagnostics préliminaires, des méthodes d'examen supplémentaires sont prescrites: radiographie des poumons et de l'abdomen, examens radio-opaques, échographie des organes abdominaux, tomographie assistée par ordinateur, laparoscopie et autres.

Quel médecin contacter

En cas d'apparition de fortes douleurs à l'estomac, notamment accompagnées de faiblesse, pâleur, sueurs froides, détérioration de l'état général, il est nécessaire d'appeler une ambulance, qui conduira le patient à l'hôpital chirurgical. Si la pathologie chirurgicale est exclue après l'examen, le patient doit consulter le gastro-entérologue, le thérapeute, dans des cas plus rares - le cardiologue, le pneumologue. Un médecin endoscopique qui mène une étude diagnostique - FGDS joue un rôle important.

Que pouvez-vous boire si vous avez mal au ventre

Le symptôme le plus courant chez l'homme est la douleur à l'estomac. Ces sentiments ont été ressentis par presque toutes les personnes.

Par conséquent, les actions et les méthodes qui contribuent à l’élimination des douleurs à l’estomac devraient être accessibles à tous. Vous pouvez aider non seulement avec des médicaments, mais aussi avec des méthodes de traitement non traditionnelles.

Que dois-je faire si mon estomac est très malade? Cet état ne peut pas se produire juste comme ça, il doit y avoir de bonnes raisons.

Par exemple, s'il y a eu des erreurs de nutrition ou à la veille de l'alcool accepté. Après cela, des douleurs à l'estomac peuvent survenir.

Puis-je vous aider si mon ventre me fait mal

La douleur à l'estomac se distingue par sa nature et sa gravité. Les raisons de leur apparition sont énormes. L'aide dépendra de la cause et de la nature du syndrome douloureux.

Pour certains, la douleur apparaît périodiquement, le caractère gémissant, d'autres ont de forts spasmes.

La nature de la douleur est généralement l’envie de la cause, mais quelle que soit la douleur, c’est en tout cas une sensation désagréable qui apporte de la souffrance à la personne.

Avant de choisir un moyen d’éliminer la douleur, il est donc nécessaire de déterminer le facteur qui l’a provoquée.

Dans le cas où l’estomac fait mal et que la personne est au courant de sa maladie, une aide peut être fournie de manière indépendante, d’une manière déjà connue et testée.

Lorsque la douleur apparaît soudainement et que la cause est inconnue, il est urgent de consulter un médecin pour clarifier le diagnostic et vous aider.

Les exceptions sont les cas d'intoxication alimentaire. Dans ce cas, vous devez fournir une assistance d'urgence, puis prendre rendez-vous pour le traitement visant à rétablir le travail du système digestif.

Que pouvez-vous faire si vous avez mal au ventre

Pour atténuer l’état général, les méthodes les plus simples peuvent aider: suivre le régime prescrit; avec des vomissements fréquents - s'abstenir de manger jusqu'à ce que le bien-être soit amélioré; boire du liquide libre.

Les remèdes populaires aident bien à lutter contre le syndrome de la douleur!

Les feuilles de pissenlit sont un remède efficace pour éliminer les brûlures d'estomac, tout en soulageant la douleur et une sensation de lourdeur dans l'estomac. Les feuilles vertes du pissenlit doivent être lavées à l'eau courante, mastiquées et avalées.

Le pissenlit quitte le gorchat, mais ce n’est pas une raison pour refuser d’utiliser ce médicament. Cela devrait être fait lors de la première douleur à l'estomac.

À partir des feuilles d'aloès, presser le jus et en absorber 10 ml, comme remède contre la douleur et réduire l'inflammation.

L'aloès favorise la régénération rapide des tissus endommagés et renforce l'immunité locale. En combinaison avec du miel, vous pouvez obtenir un effet thérapeutique plus rapide et meilleur.

Le miel peut être utilisé comme un outil indépendant. Avant de le prendre, il est dilué dans une proportion d'eau: une cuillère à café par verre d'eau. besoin d'utiliser cet outil pendant une demi-heure avant les repas.

Quels médicaments peuvent aider à soulager les douleurs d'estomac?

En raison d'une mauvaise nutrition, des douleurs de nature spastique peuvent survenir. Ces douleurs se propagent dans tout l'estomac et ne peuvent se passer de médicaments.

Les préparations normalisent le processus digestif, éliminent la douleur, la lourdeur gastrique, les nausées et les vomissements.

Le choix du médicament dépend du diagnostic. Les agents les plus courants pour le traitement pathogénique sont des médicaments qui neutralisent les agents pathogènes et éliminent l’acidité accrue.

Si le diagnostic est la formulation de "gastrite" ou "ulcère", il est alors nécessaire de prendre des médicaments spéciaux - gastroprotecteurs et médicaments anti-ulcéreux.

Les médicaments les plus connus ayant des effets analgésiques sont le Maalox, le No-Shpa, l'Almagel et le Phosphalugel.

La liste des médicaments peut être poursuivie car la médecine moderne compte un grand nombre de représentants de ce groupe.

Mais malheureusement, si vous ne buvez que ces médicaments, il est impossible d'éliminer la cause de la douleur et de normaliser l'activité du tractus gastro-intestinal. Vous devez suivre un régime thérapeutique dont l’effet est perceptible au début du traitement.

Produits qui devraient être exclus du régime: pâtisseries et pain frais, frites, boissons alcoolisées, fruits et légumes aigres, graisses animales, thé et café forts, épices et assaisonnements chauds, chocolat et produits contenant des colorants et des conservateurs.

Le régime alimentaire est nécessaire à toute maladie du tractus gastro-intestinal, ce qui normalise le travail de tout l'organisme en augmentant le tonus général.

Quelles mesures peuvent être prises si l'estomac fait mal

Ne saisissez pas tout en cas de douleurs gastriques même sévères. Pas les bonnes actions peuvent aggraver l'état général.

Vous devriez bien réfléchir avant de boire n'importe quel moyen. Il est préférable de surveiller votre état et d’exclure votre consommation de nourriture au cours des trois prochaines heures.

Ensuite, vous devriez vous détendre et vous calmer, si la cause est le stress, alors la douleur peut passer sans aucune intervention.

Il est préférable de prendre une position horizontale, avec les jambes doivent être dans une position plus haute que la tête. Vous pouvez effectuer plusieurs exercices de respiration lente et profonde.

Cela vous permet de vous détendre au maximum:

  • Parfois, vous pouvez boire de l'eau glacée en tant qu'analgésique. Mais dans le cas où la douleur ne disparaît pas, continuer à boire de l'eau n'en vaut pas la peine.
  • Très souvent, au lieu de l'aide qualifiée d'un médecin, les gens préfèrent se soigner eux-mêmes, en ajoutant à leurs connaissances sur Internet. Il existe sans aucun doute des conseils utiles et nécessaires, mais vous devez utiliser soigneusement les outils de la médecine traditionnelle.
  • Il est nécessaire de faire appel à un spécialiste qui diagnostiquera et choisira un schéma thérapeutique individuel.
  • En médecine alternative, vous pouvez boire du thé à la menthe, qui détend les muscles lisses de la paroi stomacale et élimine ainsi la douleur. Ce thé contribue à accélérer la digestion et à éliminer les nausées.

Après la cessation des douleurs aiguës ou une diminution de leur fréquence, le bouillon de poulet de la deuxième cuisson peut être bu. Des bouillons riches et forts irritent la muqueuse gastrique et sont difficiles à digérer.

De petites portions de bouillon chaud ont un effet bénéfique sur l'activité de l'estomac. Si, après avoir pris la première portion de bouillon, la douleur ne s'est pas manifestée, vous pouvez terminer le reste.

Si l'état empire, ne prenez pas de bouillon. Il est interdit de prendre de la nourriture la nuit. L'estomac doit se reposer.

Si vous avez mal au ventre

Lorsque les remèdes susmentionnés n'ont pas été apportés et que la douleur à l'estomac n'a pas disparu, des médicaments sont prescrits.

Il est nécessaire de mener une enquête pour clarifier le diagnostic. Parce que tout le monde a peur de la complexité de l'examen en gastroentérologie, beaucoup reportent leur visite chez le médecin.

Certains sont chargés de tâches quotidiennes et de travail, et la file d'attente à la clinique effraie leur taille.

Que faut-il faire dans ce cas? Vous devez suivre un régime alimentaire strict et utiliser des médicaments du groupe des antiacides, tels que Almagel. Dans le schéma thérapeutique, ajoutez des analgésiques - But-shpa, Drotaverin.

Les aliments doivent être équilibrés et de composition légère. Dans la période aiguë de la maladie, il est préférable d’utiliser des soupes, des céréales, de la gelée.

Les plats avec des assaisonnements et des épices chaudes sont exclus. La nourriture est fractionnée, en petites portions, la nourriture doit être économe de l'estomac thermiquement et chimiquement.

Les produits laitiers doivent être évités. Les produits laitiers fermentés provoquent une irritation de la muqueuse gastrique. Outre les produits laitiers, excluez tous les types de produits frits, fumés et marinés.

En cas d’ulcère gastrique ou de diagnostic de gastrite, en plus des antiacides, des adsorbants doivent être ajoutés au schéma thérapeutique. En cas de douleurs sévères, vous devez prendre des analgésiques.

Lorsque l'état général d'une personne est grave, que son estomac a de plus en plus mal et qu'il est nécessaire de faire un suivi médical constant, une hospitalisation est nécessaire.

Dans le même temps à l'hôpital fera un examen complet et un traitement complet. Un personnel infirmier qualifié contribuera à accélérer le rétablissement.

Que faire si la douleur est apparue la nuit

Les douleurs qui surviennent la nuit effrayent beaucoup une personne. Cependant, dans certaines maladies, la douleur survient précisément la nuit.

Qu'est-ce qui se passe avec la gastrite et les ulcères. Pendant la journée, une telle douleur ne provoque que de l'inconfort et la nuit, elle empêche le sommeil. Naturellement, dans de tels cas, vous devriez consulter un médecin dès que possible.

De telles douleurs s'appellent "faim". Ils surviennent en l'absence de nourriture dans l'estomac, car pendant la journée, la nourriture acceptée atténue le syndrome douloureux.

Dans ce cas, vous devez boire des analgésiques. Il suffit de ne pas oublier que l'élimination de la douleur, guérit la maladie.

Ceci est juste l'élimination d'un symptôme. Seulement en supprimant la cause, vous pouvez vous débarrasser de la maladie.

Techniques pour soulager la douleur

  • Le premier est le régime. Cette base d'une issue favorable du traitement. Deuxièmement, c'est un moyen d'éliminer la douleur. Ceux-ci incluent les jus de légumes (chou ou pommes de terre). Ils doivent être bus fraîchement préparés, le matin à jeun, un demi-verre par jour.
  • Prenez trois fois par jour, alors que la nourriture doit être prise 20 minutes après le jus. L'amélioration peut être vue le lendemain.
  • L'infusion de pommes de terre donne un très bon effet, surtout si l'estomac fait souvent mal. Pour le préparer, lavez soigneusement les pommes de terre et faites-les bouillir dans leur peau. Dans la casserole, récupérez jusqu'à 5 litres d'eau et faites bouillir les pommes de terre. La partie liquide de cette glande est prise avant les repas. Un cours d'au moins trois jours. Cela restaurera l'estomac.
  • Si, parmi les symptômes, les brûlures d’estomac et les éructations sont fortement marquées, les feuilles de pissenlit seront utiles.

Avec une longue recherche d'aliments dans l'estomac, un moyen d'éliminer l'indigestion - une infusion de feuilles de laurier. Quelques feuilles versent un verre d'eau bouillante, boire après refroidissement. C'est un très bon agent anti-inflammatoire.

Très mal au ventre

Chacun de nous a dû faire face à de graves crampes d'estomac - après un souper excessif, à cause de la faim et de médicaments, d'un stress extrême, etc. Et nous ne nous tournons vers le médecin que lorsque les douleurs deviennent permanentes et que les médicaments qui en sont administrés n’épargnent plus.

Qu'est-ce que vous devez savoir et comment agir?

Contenu de l'article:

Que sont les crampes gastriques - la classification de la douleur à l'estomac

Conformément aux raisons, conditionnellement en médecine, les crampes d'estomac sont divisées en...

  • Bio Ce sont des signes de certaines maladies du tube digestif. Par exemple, une gastrite ou généralement la suivre (si non traitée) une gastroduodénite. En outre, les raisons peuvent être des modifications de la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins. Dans ce cas, en plus de ces signes, il y en a aussi des accompagnants.
  • Fonctionnel. Développé en violation des nerfs qui conduisent à différentes parties de l'estomac. Le développement de tels spasmes survient après le tabagisme et le stress, les TRI, les allergies alimentaires et l’abus d’alcool, les intoxications et la névrose, l’hypothermie et les troubles de l’alimentation.

Causes des crampes d'estomac - pourquoi des douleurs à l'estomac et des crampes apparaissent-elles?

Si vous pensez toujours que les crampes d'estomac ne sont rien et peuvent être soignées avec No-spa (ou le mantra «tout ira bien le matin»), il vous sera utile de savoir qu'elles peuvent être le symptôme d'une des maladies du tractus gastro-intestinal.

Ce qui causera beaucoup de problèmes à l'avenir, si ce n'est à temps pour faire le traitement.

Par exemple...

  • Appendicite aiguë. Parmi les signes de la période initiale - en règle générale, les spasmes dans la région épigastrique. Ensuite, ils vont sur le côté droit de l'abdomen (environ - parfois à gauche). Symptômes concomitants - violation de l'état général et vomissements, douleur aiguë.
  • Gastrite aiguë. Son développement se produit après la malnutrition. Les spasmes sont assez forts, "se pliant en deux". Peut être accompagné de vomissements ou de nausées (et, de plus, ils n'apportent pas de soulagement).
  • Colique intestinale. Ici, en plus des spasmes, il existe également des envies de déféquer. L'état général n'est pas particulièrement affecté, mais après une selle, c'est beaucoup plus facile.
  • Syndrome du côlon irritable. Et dans cette situation, les spasmes sont également localisés dans l'estomac, mais pas intenses. Signes associés: ventre gonflé, diarrhée et selles gluantes. En général, il n'y a généralement pas de violation.
  • Coliques biliaires. En règle générale, le lieu de localisation de la douleur est le bon hypochondre, mais la douleur peut également être ressentie «sous la cuillère». Le développement de la colique se produit après le "gras et le rôti". Symptômes associés: douleur à l'épaule et / ou à l'omoplate droite, fièvre, vomissements et goût amer dans la bouche, présence d'éructations "amères", etc.
  • Colite ulcéreuse non spécifique. Le site principal de la localisation de la douleur est le bas de l'abdomen, mais l'estomac présente également des spasmes. Symptômes associés: envie fréquente d'aller à la selle (environ 10 r / jour), mucus et sang dans les selles.
  • Pancréatite aiguë. Le développement survient après une violation du régime alimentaire (échec du régime alimentaire, alcool) et, par conséquent, une forte augmentation de la production de pancréas / jus et un blocage du conduit avec une pierre dans la glande. Dans ce cas, des douleurs très graves à l'estomac peuvent survenir, qui sont données à la clavicule gauche, au dos ou à l'épaule gauche, à la diarrhée, aux nausées / vomissements, à une fièvre légère.
  • Un ulcère à l'estomac. En cas d'ulcère gastroduodénal, des douleurs sont observées après des troubles de l'alimentation (remarque - aliments trop froids / trop chauds, aliments épicés et frits, etc.) - très douloureux et après un certain temps disparaissant d'eux-mêmes. Parmi les symptômes associés, on peut noter des éructations et des brûlures d'estomac «acides».
  • Empoisonnement (infection intestinale). En plus des douleurs aiguës à l’estomac (et dans d’autres régions de l’abdomen), il peut aussi y avoir des selles visqueuses et verdâtres (remarque - parfois avec des traînées de sang), un état général grave, des vomissements et de la température.

Des spasmes peuvent également apparaître dans les cas suivants:

  • Souffrir d'un événement humain stressant ou très perturbé. Si une personne est suspicieuse et émue, alors qu'elle est "sur un estomac vide", les émotions peuvent facilement réagir par des spasmes. La durée de l'attaque dans ce cas (et en l'absence de faim) - jusqu'à plusieurs heures.
  • Dernier trimestre de la grossesse. Comme vous le savez, tous les organes internes de la femme enceinte sont écrasés par l'utérus et, en plus des crampes d'estomac, des brûlures d'estomac et des flatulences peuvent également se produire après la prise d'un repas.
  • Premier trimestre de la grossesse Au cours de cette période, la douleur et les crampes peuvent entraîner une forte augmentation du taux de progestérone, ce qui a également des conséquences sur le développement de la toxicose et du stress, en plus de l’utérus et de l’estomac.

Note:

Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic! Les conséquences d'un auto-traitement inconsidéré peuvent être déplorables: pendant que vous soignez une gastrite «trouvée» en vous-même (qui vous «convient» selon les symptômes, selon des informations sur Internet) avec du jus de pomme de terre et des herbes, vous pouvez développer un véritable ulcère à l'estomac.

Par conséquent, ne détectez pas de symptômes sur Internet, ne vous soignez pas et consultez immédiatement un spécialiste. Même les maladies graves peuvent être guéries à un stade précoce.

Que faire avec les crampes dans l'estomac - actions indépendantes avec douleurs à l'estomac

Il est clair qu'aller chez le médecin dès que la douleur commence est presque impossible (à moins que la douleur soit si forte que vous deviez appeler une ambulance) - vous devez prendre rendez-vous, attendre votre tour, etc.

Que faire quand les spasmes sont présents et que le médecin est encore loin?

  • Calme-toi. Plus vous êtes nerveux, plus votre estomac vous fera mal. Ce corps est le leader parmi tous les organes qui souffrent de nos psychoses et de nos hystériques, car souvent les causes de telles douleurs sont psychosomatiques.
  • Soulage la douleur. C'est-à-dire, prenez un certain médicament contre la douleur. Par exemple, almagel, gastal, spazmalgon, etc.
  • Rétablir le niveau de liquide pour détendre les fibres musculaires qui provoquent un spasme (en passant, la valériane ordinaire aide de nombreuses personnes à éviter les spasmes). Il est préférable de boire Essentuki sans gaz ou, à défaut, avec une solution saline (1 l / l de sel ordinaire pour 1 l d’eau).
  • De toute urgence faire un régime. Pas sur le "sarrasin-kéfir" ou la pomme, mais sur un régime qui est montré aux patients souffrant de gastrite. Il est préférable de ne rien manger du tout, mais de boire du thé sucré (biscuits secs maximum). La douleur atténuée n'est pas une raison pour jeter encore une fois de la viande rôtie, du soda et une petite salade des "petits pains" de ma grand-mère: changez complètement le régime!

Diagnostic des maladies de l'estomac - quel médecin contacter?

Comprenez la cause réelle des spasmes, car vous ne voudriez pas, vous ne pouvez toujours pas sans l'aide d'un médecin professionnel. Par conséquent, rendez-vous pour une consultation avec un thérapeute, un neurologue et un gastro-entérologue.

Vous recevrez probablement le diagnostic suivant:

  • Test sanguin général.
  • La laparoscopie.
  • Procédure pour les groupes de discussion (note - et test pour Helicobacter pylori).
  • Coprogramme.
  • Recherche sur les bactéries et les matières fécales.
  • Echographie de la cavité abdominale.

Que peut prescrire un médecin contre les douleurs à l'estomac et les crampes?

Les médicaments sur ordonnance surviennent après un diagnostic complet et de haute qualité et la recherche de la cause exacte des spasmes.

Il convient de noter que, si la cause en est l'une des maladies énumérées ci-dessus, le traitement durera plusieurs mois à plusieurs années.

Habituellement, le médecin prescrit...

  • Moyens pour soulager la douleur (note - antispasmodiques).
  • Préparations pour réduire l'acidité de l'estomac / du jus.
  • Traitement complet (pour ulcères, gastrite, érosion, etc.).
  • Traitement d’éradication (lors de la détection de Helicobacter pylori).
  • Régime raide pendant au moins 2-3 mois.
  • Changer en mode sommeil / repos - pour reposer le système nerveux.

Si les spasmes se reproduisent régulièrement pendant 2 à 4 semaines, ne remettez pas la visite au médecin!

Pourquoi l'estomac fait-il mal et que faire dans ce cas?

La douleur à l'estomac est un symptôme assez fréquent indiquant la présence d'un processus pathologique dans l'estomac et les organes adjacents (œsophage, pancréas, foie et vésicule biliaire).

Ils peuvent être aigus et chroniques, d'intensité, de durée et de caractère variables. La localisation dans la région épigastrique est souvent associée à la prise de nourriture, ainsi qu’à son caractère (épicé, sucré, etc.).

Si vous voulez savoir pourquoi votre estomac fait mal, la première chose à faire est de caractériser la douleur: décrivez son intensité, son caractère et son emplacement. Cela aidera à identifier les causes plus précises des douleurs à l'estomac et à prescrire un traitement adéquat.

Causes de la douleur dans l'estomac

La douleur à l'estomac peut provoquer des maladies de l'estomac, ainsi que des pathologies d'autres organes et systèmes du corps humain. Le problème principal ici est la violation de l'organe qui a causé la douleur dans la région abdominale supérieure.

Causes de douleurs à l'estomac causées directement par sa pathologie:

  • la gastrite;
  • ulcère peptique;
  • infections virales et bactériennes;
  • troubles fonctionnels de l'estomac;
  • dommages à la muqueuse gastrique;
  • idiosyncrasie de certains aliments et allergies;
  • intoxication alimentaire;
  • stress émotionnel et physique;
  • polypes de l'estomac;
  • cancer de l'estomac.

Causes de douleurs à l'estomac causées par des lésions d'autres organes:

  • une pancréatite;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • pathologies de l'intestin grêle;
  • pathologie du gros intestin;
  • inflammation de l'appendice;
  • spasme du diaphragme.

Le diagnostic complet ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Par conséquent, si vous avez mal à l’estomac, il serait imprudent, voire dangereux, de vous diagnostiquer et de commencer à vous auto-traiter.

Nature de la douleur

Des douleurs aiguës à coups de couteau, coupants, spasmodiques et douloureuses à l'estomac apparaissent souvent lors d'exacerbations aiguës d'une duodénite chronique ou de la maladie de l'ulcère duodénal. La douleur "poignard" accompagne la perforation de l'ulcère.

La sensation de propagation dans l'épigastre (dans la région abdominale moyenne supérieure) et sa gravité surviennent lorsque la maladie est une gastrite chronique à fonction secrète réduite. En outre, une sténose pangale accompagne une sensation de propagation dans l'épigastre et une augmentation de l'intensité de cette douleur indique souvent l'apparition d'une colite, d'une pancréatite ou d'une cholécystite.

Une douleur brûlante et agaçante qui se produit lorsqu'une maladie de l'ulcère peptique ou de la gastrite indique l'apparition d'un solarium. La douleur douloureuse et sourde accompagne la gastrite chronique avec une sécrétion préservée ou un ulcère gastrique. Plus rarement, l’ulcère gastroduodénal est accompagné de douleurs aiguës et spasmodiques.

Diagnostics

Les méthodes connues pour diagnostiquer un certain nombre de maladies gastro-intestinales sont l'endoscopie et les rayons X, ainsi que l'échographie de l'estomac. Avant de s'entraîner aux ultrasons des organes digestifs, il est recommandé de suivre un régime pendant 72 heures. Tests importants et fonctionnels, étude du suc gastrique, analyse du contenu de l’estomac, analyse d’urine, fèces, sang et bile.

Gastrite: la cause la plus fréquente de douleur à l'estomac

La maladie la plus courante, accompagnée de douleurs à l'estomac, est la gastrite, elle-même divisée en deux types principaux.

  1. Bactérienne se développe en relation avec l'apparition de la bactérie Helicobacter pylari dans le corps, qui provoque une inflammation de la membrane muqueuse.
  2. Pointu Ses symptômes peuvent être dus à des lésions chimiques ou mécaniques des muqueuses et des nerfs.
  3. Atrophique. se manifeste par un grand amincissement des membranes muqueuses des parois de l'estomac.
  4. Virale. commence en raison de l'immunité affaiblie.
  5. Éosinophile. peut commencer en raison d'une réaction allergique.

Les symptômes les plus caractéristiques de la gastrite aiguë sont:

Le symptôme le plus important de la gastrite, la douleur dans le plexus solaire, a tendance à augmenter après la prise de certains types d'aliments ou de médicaments. Souvent, les douleurs à l'estomac sont aggravées entre les repas. L’adoption peu de temps avant l’attaque douloureuse de liquides agressifs, de médicaments, de nourriture est un signe de gastrite.

La forme chronique de la gastrite se produit sans manifestations notables ou des manifestations de sa gommée. Ceux-ci peuvent être: des éructations, une mauvaise haleine, une douleur à l'estomac à peine perceptible, à laquelle les patients ne font généralement pas attention, une sensation de lourdeur dans l'abdomen. Les troubles digestifs, la dégradation fréquente des selles et la constipation peuvent également être la preuve d'un processus inflammatoire de la muqueuse gastrique.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère peptique peut également provoquer des maux d'estomac. La douleur dans ce cas apparaît généralement dans la première demi-heure ou heure après avoir mangé. Au début, la douleur n'est pas très prononcée, mais dès que la nourriture commence à digérer, la douleur s'intensifie et devient insupportable. Dès que la nourriture est digérée et pénètre dans le duodénum, ​​la douleur disparaît avant le prochain repas.

Perforation de l'ulcère

La pathologie se manifeste par l'apparition d'un trou traversant les parois de l'estomac ou du duodénum, ​​par lequel le contenu de ces organes pénètre dans la cavité abdominale. La douleur à la fois vive, selon la description de "coup de poignard", provoque parfois un malaise. Les muscles abdominaux sont tendus, l’état général en souffre. La perforation se produit principalement sur le fond des ulcères de l'estomac et des intestins.

Polypes de l'estomac

La grande majorité des polypes de l'estomac, malheureusement, sont asymptomatiques. Il est extrêmement rare que les patients s'inquiètent de la douleur dans le pancréas. La douleur sourde est généralement due à l'érosion et à l'inflammation du polype. Une douleur intense peut être un signe de pincement d'un polype sur une longue jambe mobile.

De plus, des polypes importants et / ou multiples formés près du pylore peuvent interférer avec la perméabilité de la section de sortie de l'estomac. Il se manifeste par des nausées et des vomissements avec la nourriture d'hier, une satiété précoce et une odeur désagréable émanant de la bouche.

Intoxication alimentaire

Il existe un certain nombre de signes typiques d'empoisonnement:

  • température, de bas 37-37,5 à 39-40 degrés,
  • perte d'appétit, malaise,
  • selles contrariées et douleurs abdominales crampes
  • ballonnements
  • nausées et vomissements
  • sueur froide, baisse de pression.

Les caractéristiques des manifestations cliniques dépendent de nombreuses conditions - le type de microbe ou de toxine, la quantité de nourriture ingérée, l'état du corps et d'autres facteurs.

Pancréatite

Au cours de la phase aiguë de la maladie, les symptômes de la pancréatite ressemblent aux symptômes d’une intoxication grave.

Les principaux symptômes sont les suivants:

  1. La douleur C'est le symptôme le plus prononcé, la douleur avec la pancréatite est généralement très intense, persistante, la nature de la douleur est décrite par les patients comme étant coupante, sourde. En cas de soins médicaux intempestifs et de soulagement de la douleur, un patient peut ressentir un choc douloureux. Douleur localisée sous la cuillère, hypochondre, à droite ou à gauche, en fonction du site de la lésion de la glande, dans le cas où tout l'organe s'enflamme, la douleur l'entoure.
  2. Nausées, hoquet, éructations, bouche sèche.
  3. Vomissements avec la bile.
  4. Constipation ou diarrhée.
  5. Essoufflement.
  6. Haute température
  7. Augmenter ou diminuer la pression.
  8. Changer de teint. La peau du visage pâlit, puis acquiert une teinte terreuse.
  9. Ballonnements.
  10. L'apparition sur le bas du dos ou autour du nombril de taches cyanotiques.

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car l'état du patient ne cesse de se détériorer, ce qui peut même entraîner la mort.

Traitement de la douleur à l'estomac

Que faire dans ce cas? Avec la gastrite et les ulcères, accompagnés de brûlures d'estomac, éructations acides et douleurs, vous pouvez prendre les médicaments suivants:

Pour les douleurs causées par des erreurs de nutrition:

Pour les crampes d'estomac, les médicaments suivants peuvent aider:

Pour les douleurs causées par la suralimentation, en particulier dans le contexte d'une faible acidité du suc gastrique, ainsi que l'indigestion:

Avec inflammation du pancréas, de l'œsophage, avec ulcère peptique:

Rappelez-vous: si les médicaments n’ont pas eu d’effet positif et que la douleur ne s’apaise pas, contactez immédiatement un spécialiste.

Douleur d'estomac sévère

Avec chaque douleur dans l'estomac au moins une fois dans sa vie. Il peut être monotone (à peine perceptible) ou très fort. Informations sur la nature de la douleur dans l'estomac, les causes qui peuvent la provoquer, vous devriez le savoir à tous. Après tout, la rapidité des premiers secours et la capacité de retrouver une vie normale dépendent de la compréhension des raisons pour lesquelles l’estomac a commencé à faire mal.

Nature de la douleur

Pour déterminer la nature de la douleur, il est nécessaire de bien comprendre les symptômes et les caractéristiques. Une douleur intense dans l'abdomen est divisée en trois groupes:

  • Tôt. La douleur dans le premier groupe commence presque immédiatement après un repas. La douleur précoce se caractérise par une sensation sourde et se manifeste par des convulsions. La sensation de soulagement survient après le passage de la masse de nourriture dans l'estomac et la fin de la première étape de la digestion.
  • En retard. Le deuxième groupe comprend la douleur qui commence 1 à 3 heures après un repas. Ils commencent graduellement, avec une sensation d'inconfort à peine perceptible, qui se transforme en spasmes douloureux graves. Ils surviennent principalement après avoir vidé les selles.
  • Affamé Le troisième groupe comprend les douleurs liées à la faim, qui durent au moins 30 minutes ou commencent 4 heures après avoir mangé. Ils apportent toujours des sensations désagréables d'inconfort. La douleur est aiguë, grave. Une tasse de thé sucré aide parfois à atténuer la sensation de douleur.
Retour à la table des matières

Premiers secours

Mal d'estomac - il vaut la peine de consulter un médecin. Mais il n’est pas toujours possible d’obtenir un rendez-vous immédiat ou il est nécessaire d’attendre l’arrivée de l’ambulance, mais il n’ya aucune force pour supporter la douleur. Simplifiez les procédures pour faciliter votre bien-être:

  • prendre une position horizontale;
  • appliquez un objet froid dans l'estomac;
  • sûr que la douleur du troisième groupe (faim), le thé noir ou la soupe chaude aidera;
  • boire de l'eau seulement chaude et sans gaz;
  • en cas d'empoisonnement, il est nécessaire de boire du charbon actif.

Ces procédures réduiront la douleur, mais ne résoudront pas le problème. Par conséquent, une visite chez le médecin est nécessaire.

Raisons principales

Une description détaillée de la nature de la douleur aidera à déterminer le problème possible et à comprendre pourquoi elle fait mal à la région de l’estomac. Les principaux coupables qui font frémir, considérez:

  • maladie ulcéreuse de l'estomac ou inflammation de ses parois;
  • dysfonctionnement de l'organe digestif.

Plusieurs raisons peuvent également vous faire souffrir:

  • Nourriture Une mauvaise nourriture affecte négativement le travail de l'estomac et du système digestif dans son ensemble. Irritation des muqueuses, la survenue d'une érosion est une conséquence d'une alimentation malsaine, qui s'accompagne de symptômes douloureux, de fièvre, de selles bouleversées, de flatulences.
  • Stress émotionnel, dépression prolongée.
  • Réception de médicaments, alcool, tabac.
  • Maladies de la glande thyroïde.

Maladies causant de graves douleurs à l'estomac

Il est nécessaire de préciser les maladies qui provoquent des douleurs coupantes, sourdes et douloureuses.

Déficience fonctionnelle

Les troubles de la fonction motrice ou sécrétoire de l'estomac, qui s'accompagnent de sensations douloureuses, ne peuvent pas toujours être détectés anatomiquement. Les principaux responsables des déficiences fonctionnelles sont considérés comme des situations de stress et des troubles de l'alimentation. Négativement sur le travail du tube digestif affecte le tabagisme, la consommation d'alcool. Les troubles digestifs fonctionnels peuvent accompagner des maladies:

  • système nerveux;
  • système circulatoire;
  • troubles métaboliques;
  • tractus gastro-intestinal.

Cette affection s'accompagne d'une gêne abdominale et d'une sensation d'abdomen plein. Parfois, il commence à se sentir malade, vomir, brûlures d'estomac, vertiges. En règle générale, un tel trouble ne progresse pas, il n'est pas affecté par la saisonnalité et pendant assez longtemps, il présente les mêmes symptômes.

Infection

La cause de la douleur de crampes peut être des infections. L'infection la plus courante est le rotavirus, appelé "grippe intestinale". La maladie est désagréable, les enfants et les adultes peuvent être infectés. Les signes caractéristiques, si un enfant ou un adulte est infecté, autres que des douleurs à l'estomac, sont une frustration, des vomissements, de la fièvre.

En plus du rotavirus, la douleur à l'estomac peut provoquer des infections qui provoquent des maux de gorge et une inflammation des poumons. Les crampes douloureuses sont accompagnées de troubles des selles, de nausées et de vomissements.

Spasme gastrique

Spasme de l'estomac - sensations de coupure qui compriment le haut de l'abdomen. Ce n'est pas une maladie séparée, mais plutôt un symptôme possible de nombreuses maladies. Au début, une sensation sourde se fait sentir dans le creux entre les côtes, une personne est soulagée si elle est courbée. Les spasmes peuvent être accompagnés de vomissements. Une condition similaire provoque:

  • une appendicite;
  • la gastrite;
  • bilieux, colique intestinale;
  • la colite;
  • intestin irrité.

Empoisonnement

L'expressivité des symptômes en cas d'empoisonnement peut aller de mineure à très forte. La nature des signes d'intoxication dépend de la quantité d'intoxication qui s'accumule dans le corps. Les symptômes d'empoisonnement se manifestent très rapidement (moins d'une demi-heure après l'entrée des toxines dans le corps) ou après un certain temps (1-2 jours). En règle générale, les symptômes d'empoisonnement se manifestent une à deux heures après l'intoxication. Ceux-ci comprennent:

  • vomissements, nausée;
  • selles bouleversées;
  • forte douleur dans l'abdomen;
  • la faiblesse;
  • maux de tête.
Retour à la table des matières

Pathologie d'autres organes

Il a commencé à se faire mal à l'estomac - la cause peut être une maladie des organes internes. Des plus communs sont distingués:

  • une pancréatite;
  • dysfonctionnement de l'intestin grêle;
  • dysfonctionnement du gros intestin;
  • une appendicite;
  • dommages au système cardiovasculaire
Retour à la table des matières

Que faire pendant la grossesse?

Commencer à faire mal à l'estomac pendant la grossesse peut à tout moment, que ce soit au premier trimestre ou tard. Au début de la grossesse, l'hormone de la future mère est à l'origine des sentiments déplaisants. Les changements drastiques, l'instabilité des hormones provoquent des complications de la gastrite, des ulcères et d'autres maladies.

Dans les dernières périodes, la situation est différente. L'utérus en croissance constante comprime les organes internes, réduisant leur taille et provoquant des douleurs.

L'alcool est la cause de la douleur

Les boissons alcoolisées ont un effet négatif sur les organes du tube digestif, mais le premier à en souffrir est l’estomac. L’alcool est un poison et touche tout d’abord son estomac. Déjà à travers ses parois, il passe dans la circulation sanguine et est transporté dans d’autres organes.

Les dommages aux parois du corps entraînent la destruction des vaisseaux sanguins, qui s'accompagne de douleur, coupant immédiatement après avoir bu de l'alcool. Même des quantités d'alcool faibles mais persistantes peuvent causer une douleur intense. Premièrement, la sécrétion de mucus dans l'estomac augmente, avec le temps, les parois du corps perdent leur fonction. Les boissons fortes peuvent causer des brûlures aux parois de l'œsophage et de l'estomac.

Avec une longue réception de boissons alcoolisées développe une gastrite alcoolique, ce qui peut conduire à un ulcère. Il faudra beaucoup de temps pour rétablir et rétablir le fonctionnement normal d'un organe.

Douleur nocturne

Il y a des cas où l'estomac peut être très douloureux la nuit et pendant la journée, la douleur n'est pas ressentie. Le comportement d'un tel organisme peut signaler une inflammation des parois de l'organe. Pendant la journée, manger, se calmer et la nuit un estomac vide l’aggrave. Immédiatement nécessaire de consulter un médecin et avant l'examen, la douleur peut être anesthésiée.

Quand allons-nous chez le médecin?

Ne laissez aucune force sans attention et engagez-vous dans un traitement personnel. Avec le plus petit symptôme de la douleur est de se tourner vers des experts. Il faut être particulièrement vigilant si les sensations douloureuses sont devenues permanentes ou si elles ne sont pas arrêtées pendant plusieurs jours (heures), l’appétit a disparu et le poids corporel est réduit.

Traitement

Pour la nomination d'un traitement approprié, vous devez faire un diagnostic complet et établir l'exactitude du diagnostic. Il existe de nombreuses maladies dont le symptôme est la douleur et le traitement sera individuel.

Traitement de la toxicomanie

Le spécialiste prescrira tout d'abord un médicament efficace qui non seulement soulagera la douleur, mais restaurera également le fonctionnement normal de l'organe. Il existe de nombreux noms de médicaments, mais ils sont tous divisés en médicaments destinés à rétablir le niveau d'acidité et à détruire les microbes. Les médicaments destinés au traitement des ulcères gastriques et duodénaux sont collectés dans un groupe séparé. La douleur peut être réduite ou supprimée avec les médicaments suivants:

Remèdes populaires

N'oubliez pas les recettes des gens, car ils aident dans de nombreux cas, sans encombrer le corps de produits chimiques. Mais avant d'entreprendre quoi que ce soit, ne soyez pas paresseux pour consulter un spécialiste. Efficaces dans le traitement des douleurs gastriques sont:

  • Prune Le simple fait de manger un fruit délicieux peut réduire les sensations désagréables.
  • Groseille à maquereau Faire une infusion dans les proportions de 1 cuillère à soupe. l 200 ml d'eau. Porter à ébullition, cuire 15 minutes. Prendre toutes les 3 heures, 100 ml, vous pouvez ajouter du sucre au goût.
  • Thé des feuilles de cassis, myrtille.
  • La camomille est un médicament indispensable. À faire, selon les instructions et boire seulement chaud.
  • L'huile végétale est prise avec de fortes sensations. Toutes les 2 heures pour 30 ml et assurez-vous de boire une tisane à la camomille.

La douleur peut être soulagée de différentes manières: miel, jus de choucroute, propolis. Mais si le traitement ne fonctionne pas, qu'un mois s'est écoulé et qu'un effet positif durable n'est pas observé, un médecin est indispensable.

Recommandations

La maladie viole toujours nos plans et personne ne se sent impuissant devant personne. Assez de moyens préventifs simples pour que l’estomac ne devienne pas un problème:

  • bonne nutrition;
  • inclure des aliments riches en vitamines et minéraux;
  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • Gardez vos mains et votre nourriture propres;
  • essayez d'éviter les médicaments fréquents.