Ballonnements après avoir mangé - causes et traitement chez les adultes

Un pourcentage élevé de personnes est confronté à un problème tel que les ballonnements. Le plus souvent, ce symptôme survient chez les personnes de plus de trente ans ou chez les femmes enceintes. Parfois, cela indique la survenue d'une maladie ou d'une pathologie des organes internes.

Le nom scientifique de ce phénomène assez désagréable, mais en même temps assez commun est flatulence. Ce phénomène consiste en ce qu’une quantité suffisamment importante de gaz, de liquides et de solides s’accumule dans l’intestin, ce qui entraîne un gonflement. En principe, le phénomène est tout à fait normal, mais s'il entraîne des sensations désagréables, voire douloureuses, nous pouvons parler de problèmes corporels.

Dans cet article, nous parlerons des ballonnements chez les adultes, des causes principales de ce symptôme déplaisant, ainsi que des méthodes efficaces de traitement à domicile.

Causes des ballonnements chez les adultes

La distension abdominale, dont nous allons maintenant essayer de déterminer les causes, peut être permanente ou se produire de temps à autre. L'augmentation constante du volume, en règle générale, parle de maladies de la cavité abdominale, par exemple, une augmentation d'organes, une tumeur, une accumulation de liquide, l'obésité. Les ballonnements périodiques sont causés par une indigestion et peuvent également être accompagnés d'une accumulation de liquide ou de gaz. La distension abdominale permanente diffère de périodique en ce sens qu'elle ne traverse pas une longue période de temps.

Les causes de la distension intestinale peuvent aller de l’abus de boissons gazeuses et d’aliments riches en gras à la présence d’une maladie grave. Considérez le plus commun:

  1. Si des aliments riches en fibres sont constamment présents dans l'alimentation, des gaz se forment dans le corps. Les glucides sont facilement digérés et commencent le processus de fermentation, ce qui entraîne une lourdeur et des ballonnements. Par conséquent, nous devons faire attention à l'utilisation de légumineuses, pommes, œufs, pain noir et kvas, et même de chou.
  2. Ballonnements après avoir mangé. En consommant des aliments, une personne en train d'avaler de l'air. Rapidement, des collations rapides, pour quelqu'un qui aime parler en mangeant, l'estomac est rempli avec beaucoup plus d'air qu'il ne devrait l'être. Cela conduit à une sensation de débordement du tractus gastro-intestinal. Les gaz peuvent provoquer des nausées, une douleur aiguë et à court terme.
  3. Trop de nourriture. C'est l'une des principales causes de ballonnements et se produit lorsque trop de nourriture est mangée en même temps. Trop de sel, les aliments riches en sel, comme les croustilles, peuvent provoquer des flatulences. Les aliments riches en sodium permettent au corps de retenir l'eau et de provoquer des ballonnements.
  4. Syndrome d'estomac irritable. Si la motilité intestinale est altérée et que ses mouvements deviennent irréguliers et chaotiques, cette maladie survient. Dans le même temps, l'intestin peut sembler parfaitement normal. Une personne souffrant de cette maladie souffre de douleurs fréquentes, il y a périodiquement des désirs de chaise ou de constipation opposée.
  5. Très souvent, nous pouvons observer des ballonnements dans la colite, la pancréatite chronique, l'entérite, la gastrite. Ainsi, vous pouvez même parfois diagnostiquer la présence de certaines maladies en vous-même. Par exemple, si l’estomac est gonflé immédiatement après avoir pris un repas, vous pouvez être sûr que la gastrite ou la pancréatite se produisent.
  6. La dysbactériose intestinale entraîne une formation accrue de gaz dans le côlon. Dans le gros intestin, les microbes sont normalement contenus, ils nous sont utiles car ils protègent notre corps des autres microbes nocifs. Lorsque les propriétés protectrices de l'organisme tombent, des microbes exotiques apparaissent dans l'intestin avec leurs propres méthodes de digestion des aliments (pourriture et fermentation), qui s'accompagnent de la formation de grandes quantités de gaz, souvent avec une odeur fétide, car ces gaz comprennent le méthane, le sulfure d'hydrogène et l'ammoniac.
  7. De plus, assez souvent, une distension abdominale survient pendant la grossesse. Au début, cela peut être dû à l'augmentation de la teneur en progestérone dans le corps, ce qui provoque non seulement un relâchement des muscles de l'utérus, mais également une réduction de la fonction motrice de l'intestin et de l'estomac. Au troisième trimestre, une augmentation significative de l'utérus peut conduire à cela.
  8. Les causes peuvent également être une déficience congénitale en enzymes digestives, une mauvaise alimentation, des maladies du tractus gastro-intestinal.
  9. Constipation Cela se produit généralement lorsque vous consommez peu de fibres ou que vous ne buvez pas assez de liquides pour soulager les selles normales.

En plus de toutes les maladies ci-dessus, des maladies telles que le blocage du système urinaire, la diverticulite, l'appendicite, les ulcères et la maladie des calculs biliaires peuvent provoquer des ballonnements.

Causes de distension abdominale permanente

Si nous considérons les causes des ballonnements constants chez les patients, alors ils sont presque toujours dans leurs maladies. Donc, ce symptôme affecte les gens s'ils ont des maladies:

Si nous considérons les facteurs de provocation pour les personnes en bonne santé, nous pouvons distinguer:

  • prise alimentaire inadéquate, avalant de grandes portions avec une mauvaise mastication;
  • consommation d'aliments riches en amidon;
  • dépendance aux sucreries et à la farine;
  • consommation de soude.

Comme pour les symptômes qui l’accompagnent, vous pouvez vous débarrasser de la formation accrue de gaz en guérissant complètement la maladie sous-jacente ou en adaptant votre régime alimentaire.

Les symptômes

Lorsque les ballonnements abdominaux se produisent, des symptômes caractéristiques apparaissent chez une personne:

  • une sensation de plénitude et de lourdeur;
  • douleurs douloureuses ou coliques dans diverses parties de l'abdomen.

Les coliques intestinales surviennent généralement après le dégagement de gaz. En outre, si l'intestin contient une grande quantité de gaz, des nausées, de la constipation ou de la diarrhée, un goût désagréable dans la bouche, de l'anorexie, une éructation, une odeur désagréable de la bouche peut apparaître.

Consultez votre médecin si les ballonnements sont accompagnés de tels problèmes:

  1. Douleur abdominale sévère, prolongée ou récurrente.
  2. Nausées et vomissements.
  3. Sang dans les selles.
  4. Perte de poids
  5. Augmentation de la température.
  6. Douleur à la poitrine.

Il faut savoir qu'avec les troubles digestifs prolongés accompagnés par une augmentation de la formation de gaz, des signes d'intoxication apparaissent - faiblesse générale, insomnie, indisposition, irritabilité, dépression, maux de tête, troubles du rythme cardiaque, essoufflement, etc.

Diagnostics

Avant de déterminer comment traiter une distension abdominale, il convient de subir un examen et de déterminer les causes de son apparition. Tout d'abord, il convient de porter une attention particulière au régime alimentaire et à l'apport alimentaire. Cela aidera à déterminer quels aliments pourraient entraîner une formation accrue de gaz.

Ensuite, le médecin traitant vous dirigera vers:

  • analyse de la microflore intestinale dans les matières fécales;
  • examen de la bile;
  • recherche de suc gastrique;
  • analyse des matières fécales bactériennes;
  • échographie du système digestif.

Le schéma thérapeutique est déterminé en fonction des données de diagnostic obtenues et de la gravité des symptômes de flatulence.

Ballonnement abdominal

Comme pour toute maladie, il est primordial dans le traitement de la distension abdominale d'éliminer la cause de la formation accrue de gaz:

  • correction de puissance;
  • traitement de la maladie sous-jacente;
  • restauration de la fonction motrice (en attribuant des prokinétiques);
  • traitement du déséquilibre de la microflore intestinale (probiotiques, produits biologiques, phytothérapie);
  • élimination des gaz accumulés dans la lumière intestinale.

À la maison, vous devriez normaliser votre régime alimentaire. Exclure des produits de régime que dans le processus de digestion émettent une grande quantité de gaz. C'est du chou, des légumineuses, du riz, du lait entier. Consommez régulièrement du pain de grains entiers, des produits laitiers, des légumes et des fruits frais.

Commencez à faire des exercices quotidiens et prenez comme règle de marcher au moins 3 km par jour. Si vous ne souffrez d'aucune maladie grave des organes internes, alors ce programme vous aidera à vous débarrasser des ballonnements.

Le traitement des ballonnements provoqué par une dysbiose intestinale, une gastrite, un ulcère peptique ou une entérocolite est réduit au traitement de la maladie elle-même, à l'origine du météorisme. Avec la flatulence, qui est une conséquence de la pancréatite chronique, à savoir l'absence d'enzymes pancréatiques, sont traités avec des médicaments contenant ces enzymes.

Pilules

La pharmacologie moderne propose de tels comprimés pour le traitement de la distension abdominale à la maison:

  1. Charbon activé libéré sous forme de pilule. Avec la flatulence, ce médicament est pris à la veille de la nourriture, 1 - 3 pcs. Les enfants de moins de 7 ans, donnent 1 à 2 comprimés. Ils sont lavés avec de l'eau bouillie ordinaire;
  2. Espumizan et autres médicaments à base de siméthicone. Prenez Espumizan sous forme de gélule ou d’émulsion, deux à trois fois par jour pendant les repas. Il est parfois recommandé de prendre ce médicament avant de se coucher. Espumizan peut également être utilisé pour soulager l'accumulation de gaz épisodique dans l'intestin, due à un régime alimentaire anormal, pendant la période postopératoire ou à la constipation.
  3. La composition des comprimés pour les ballonnements intestinaux appelée "charbon blanc" est à base de fibres alimentaires. En gonflant, ils absorbent beaucoup de toxines et de gaz. Prenez-les avant les repas pour 1 - 2 pcs.

Il convient de garder à l'esprit que les adsorbants intestinaux susmentionnés sont des médicaments à activité de surface susceptibles de collecter des gaz, mais ils ne résoudront pas la principale cause de la flatulence. Par conséquent, ces comprimés ne peuvent être utilisés qu’avec un traitement symptomatique, en cas de violation du régime alimentaire: hyperphagie, intoxication, utilisation de produits laitiers avec carence en lactose. Ces situations ne sont pas chroniques et la flatulence n’est qu’un symptôme désagréable qui peut être facilement éliminé avec une pilule pour les ballonnements.

Remèdes populaires

Bien aider à faire face à des ballonnements de telles recettes populaires:

  1. Décoction de persil - 20 g de fruit de la plante versez 1 cuillère à soupe d’eau tiède, laissez reposer pendant environ 30 minutes, puis laissez refroidir. Filtrer et consommer 1 cuillère à soupe 4-5 fois par jour;
  2. Aneth water - 1 cuillère à soupe de graines d’aneth séchées versez 1 eau bouillante, laissez reposer pendant 1-2 heures, égouttez et prenez 1/4 de tasse 2 à 3 fois par jour;
  3. Décoction d'absinthe - 1 hl d'herbe sèche verser 1 table d'eau bouillante, laisser reposer 30 minutes, filtrer, refroidir et prendre 1 cuillère à soupe 3 fois par jour avant les repas.

Si le gonflement n'est pas causé par la malnutrition mais résulte d'une maladie, la cause de la flatulence doit être traitée en consultant un médecin.

Pourquoi ventre de puchite - les principales causes de ballonnements et de gaz forts

Une flatulence accrue, accompagnée d'un inconfort et d'une augmentation du volume de l'abdomen, indique une perturbation des processus digestifs et des anomalies possibles des organes abdominaux. Aujourd'hui, nous allons parler des causes et du traitement des ballonnements et découvrir comment vous pouvez faire face à un symptôme déplaisant à l'aide de médicaments et de remèdes populaires.

Physiologie ou pathologie?

La formation de gaz dans l'intestin se produit constamment, ce processus est considéré comme la norme physiologique pour une personne en bonne santé. Le volume de gaz intestinaux émis par jour varie de 700 ml à 1,5 litre. Les gaz sont constitués de méthane, d'azote, d'un hydrocarbure volatil et de dioxyde de carbone. Leur formation contribue à l'air qui pénètre dans l'estomac si une personne est en train de manger activement. Mais la majeure partie des gaz émettent des bactéries qui habitent les intestins, en cours de digestion et de division des aliments.

À l'avenir, les composés gazeux quittent le corps sous forme d'éructations et sont partiellement absorbés dans le sang par les vaisseaux, mais la partie principale est sécrétée par le rectum. Si une personne est en bonne santé et que les processus digestifs se déroulent sans déviations, le dégagement de gaz se passe inaperçu, sans être accompagné d'une odeur désagréable et des sons caractéristiques.

Mais lorsque le système digestif fonctionne mal, il se produit des ballonnements, des flatulences et une augmentation de la formation de gaz. Une personne ressent une gêne, des larmoiements, des grondements et une lourdeur dans l'estomac. Après avoir mangé, il se produit un dégagement marqué de gaz avec une odeur désagréable, des spasmes douloureux causés par l’étirement des parois intestinales, une éructation au goût désagréable, des nausées, des selles bouleversées. Mais la gêne disparaît généralement rapidement après une selle. Pourquoi l'estomac gonfle-t-il, quelle est la cause d'une telle affection? Prenons-le haut.

Causes de distension abdominale - pourquoi l'abdomen est-il constamment gonflé?

On pense qu'une distension abdominale et une augmentation de la formation de gaz peuvent être causées par un régime alimentaire anormal ou des maladies concomitantes du système digestif. Le plus souvent, il suffit d'adapter le régime pour que les symptômes désagréables associés à la flatulence disparaissent. Tous les produits alimentaires, à partir desquels l’estomac est enflammé et la formation de gaz augmente, peuvent être divisés en plusieurs groupes:

  • produits contenant des fibres grossières. La formation accrue de gaz provoque la consommation de légumineuses (pois, haricots), de chou blanc, d'oignons, de tomates, de pommes, de raisins, de poivre bulgare, de navets, de radis;
  • les produits qui contribuent à améliorer les processus de fermentation et de putréfaction de l'intestin (pâte brisée, pain de seigle);
  • aliments riches en gluten (céréales, saucisses, sauces);
  • produits laitiers qui provoquent des ballonnements avec un manque d'une certaine enzyme digestive responsable de la digestion du lactose.

En outre, l'inconfort et les ballonnements provoquent des aliments riches en «glucides rapides» (bonbons, chocolat), boissons sucrées, bière, kvas. Les troubles de l'alimentation sont facilités par le grignotage «sur le pouce», parler en mangeant, en mangeant trop, en mangeant des aliments lourds, épicés ou gras.

Les ballonnements et la formation de gaz peuvent être la cause de stress chronique, de surmenage psycho-émotionnel, de dépression nerveuse. Tous les processus du corps sont contrôlés par le système nerveux et la violation de ses fonctions affecte négativement l'état du corps, provoquant des dysfonctionnements du système digestif et d'autres conditions pathologiques.

Chez les femmes, la cause de cette affection peut être le syndrome prémenstruel (PMS) ou la fin de la grossesse, lorsque le fœtus exerce une pression sur les organes internes et perturbe les intestins.

La flatulence matinale, causée par la difficulté de la flatulence dans une certaine position qu'une personne prend dans un rêve, est considérée comme un phénomène totalement inoffensif. Après le réveil, lorsque le corps revient au mode actif, ces phénomènes disparaissent.

Distension abdominale

Les maladies du tube digestif, en plus des ballonnements, s'accompagnent de nombreux symptômes caractéristiques: nausées, vomissements, troubles des selles, douleurs abdominales et sensation d'amertume dans la bouche. Les experts identifient plusieurs groupes de maladies qui entraînent une formation accrue de gaz:

  • Conditions pathologiques associées à une digestion altérée, à un déficit en enzyme, à une production réduite d'acide biliaire et à une stase biliaire En conséquence, la nourriture est mal digérée et absorbée, les processus de fermentation et de décomposition sont intensifiés dans l'intestin, accompagnés d'une formation accrue de gaz.
  • Ballonnements mécaniques. Se produit en violation de la perméabilité intestinale causée par un processus tumoral, des adhérences ou une sténose (rétrécissement des parois).
  • Flatulences dynamiques. Développe en violation de la fonction motrice de l'intestin. Un tel état peut être provoqué par un régime alimentaire inapproprié, un mode de vie sédentaire, un processus inflammatoire, des infections graves et une intoxication du corps.
  • Maladies inflammatoires des intestins et des organes abdominaux (hépatite, cirrhose, cholécystite, pancréatite, maladie de Crohn, syndrome de l'intestin irritable, colite d'étiologies diverses).
  • Une cause fréquente d'inconfort est une violation de l'absorption de gaz dans le sang en raison d'un œdème et d'une inflammation des parois intestinales ou du blocage des vaisseaux sanguins avec des caillots sanguins.

La distension abdominale permanente, conséquence de la maladie, ne disparaît pas après ajustement de la nutrition. Au fil du temps, la santé d'une personne se détériore et d'autres symptômes apparaissent:

  1. constipation chronique ou diarrhée;
  2. douleur abdominale d'intensité variable;
  3. manque d'appétit;
  4. nausée, vomissement;
  5. éructations, brûlures d'estomac;
  6. goût désagréable dans la bouche, plaque sur la langue.

Si le ballonnement est accompagné de diarrhée, la cause de cette affection peut être:

  • dysbactériose,
  • invasions helminthiques,
  • entérocolite allergique,
  • infections intestinales.

Ces symptômes sont caractéristiques du syndrome du côlon irritable ou de graves lésions du foie (cirrhose).

Ballonnements comme symptôme

Si la distension abdominale et la formation de gaz se produisent en même temps que la douleur, cela peut être un signe des pathologies suivantes:

  • maladies gynécologiques (inflammation des appendices, fibromes, endométriose, grossesse extra-utérine);
  • entérocolite chronique;
  • La maladie de Crohn;
  • péritonite (inflammation du péritoine);
  • obstruction intestinale aiguë;
  • dyskinésie biliaire;
  • exacerbation de pancréatite, cholécystite, maladie de calculs biliaires.

Si la distension abdominale est accompagnée d'éructations, de vomissements, de constipation, les pathologies énumérées ci-dessus peuvent être à l'origine de troubles ou d'une exacerbation de colites chroniques, de gastrites, d'obstruction intestinale aiguë, de cholélithiase, de lésions graves du foie ou du pancréas.

Dans les maladies de l'intestin grêle, des douleurs apparaissent dans le nombril et les gaz résultants gonflent l'estomac de l'intérieur. Les symptômes apparaissent après avoir mangé et sont accompagnés de grondements d'estomac et de flatulences.

Lors de l'exacerbation de l'entérite, des selles liquides apparaissent, les aliments ne sont pratiquement pas absorbés, l'état de la peau et des cheveux s'aggrave, le patient maigrit. On note une irritabilité accrue, l’abdomen est enflé et douloureux et une éructation apparaît avec un goût désagréable. Les processus inflammatoires dans les intestins et la colite sont également accompagnés de diarrhée, de spasmes douloureux, d'une augmentation du volume de l'abdomen.

Lorsque la dyskinésie biliaire perturbe la motilité intestinale, il y a constipation atonique, symptômes d'intoxication du corps, jaunissement de la peau, estomac enflé et bout, lors de la défécation, sensation de vidange intestinale incomplète. Trop manger, perturber le régime alimentaire, les facteurs de stress peuvent provoquer des symptômes désagréables.

Dans la cholécystite, l'hépatite, la cirrhose, le manque de production de bile et la perturbation de son écoulement par la vésicule biliaire deviennent la cause du ballonnement. La consommation d'aliments épicés et gras provoque des symptômes caractéristiques (ballonnements, flatulences, diarrhée, douleur dans l'hypochondre droit).
Regardez une vidéo de 2 minutes où le médecin explique en détail les causes du ballonnement et comment traiter cette affection.

Que faire en cas de symptômes alarmants et de malaises associés aux ballonnements?

Il est nécessaire de demander conseil à un spécialiste (thérapeute, gastro-entérologue), de procéder à un examen approfondi et de déterminer la cause de cette affection. Après cela, vous pouvez commencer le traitement, y compris les médicaments, l’utilisation de recettes populaires, l’adaptation du mode de vie et la nutrition.

Ballonnement abdominal - le bon traitement

Une distension abdominale accompagnée de vomissements, de douleurs abdominales aiguës, de rétention de gaz et de selles, de saignements à l’anus, d’une chute brutale de la tension artérielle ou d’une perte de conscience indique une affection que les médecins appellent «abdomen aigu». Dans ce cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance pour hospitaliser le patient à l'hôpital, où le patient sera probablement opéré.

  • Absorbants Ce sont des médicaments qui absorbent les toxines et les substances nocives, éliminent la formation de gaz et les ballonnements. Les produits populaires sont le charbon actif, Enterosgel, Polysorb, Smekta. Les médicaments sont pris conformément aux instructions, charbon actif - à raison de 1 comprimé par 10 kg de poids.
  • Les médicaments qui éliminent les flatulences (les soi-disant antimousses). Espumizan, Infacol, Simicol, Simethicon, Mezim Forte figurent sur cette liste. Les substances actives des médicaments éliminent la formation accrue de gaz, facilitent l’absorption des gaz dans le sang et leur élimination du rectum.
  • Remèdes à base de plantes à effet carminatif. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter «récolte carminative», «eau d'aneth», teinture de fenouil et de fruits au cumin, qui réduisent la formation de gaz dans les intestins.
  • Antispasmodiques. Si les ballonnements sont accompagnés de spasmes douloureux, vous pouvez prendre des médicaments - antispasmodiques (Mebeverin, Buscopan, Drotaverin, Papaverine). Les préparations enzymatiques (pancréatine, créon, festal) aideront à améliorer la digestion et à éliminer les flatulences.

Si la dysbactériose est la cause du ballonnement, prenez des probiotiques (Linex, Bifidumbacterin, Bifiform). Ces produits contiennent des bactéries lactiques bénéfiques, qui contribueront à restaurer la microflore bénéfique et à normaliser les processus digestifs.

Remèdes populaires pour ballonnements

Pour le traitement de la flatulence accrue et des ballonnements à la maison, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques éprouvées par le temps:

  1. Infusion à partir de graines d'aneth ou de fenouil. Pour sa préparation 1 c. les graines versent 200 ml d’eau bouillante, insistez 20 minutes, filtrez. Buvez ce volume de perfusion avant chaque repas pendant 10 jours, après quoi ils font une pause de 7 jours et répètent le traitement.
  2. Infusion de persil. Pour la préparation d'un remède, vous devez prendre des feuilles de persil frais (une petite quantité suffit), hacher, verser un litre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 8 heures. La perfusion finie est filtrée et prise 1/2 tasse après un repas.
  3. Thé à la menthe et au gingembre. La menthe poivrée a des propriétés apaisantes et le gingembre exerce une action anti-inflammatoire et antimicrobienne. La boisson médicinale est préparée à base de feuilles de menthe et de racine de gingembre hachées, prises en quantités égales (1 c. À thé). On verse 250 ml d’eau bouillante, insiste une demi-heure sous le couvercle, filtre et boit cette boisson avant chaque repas.

Un bon remède qui réduit les flatulences dans les intestins est une décoction de graines de citrouille, du thé à la camomille, du millepertuis ou de la sauge, une décoction de fruits de cerise, des feuilles de la mère - et une belle-mère ou un plantain. Afin de ne pas provoquer de complications indésirables, consultez votre médecin avant d’utiliser des recettes folkloriques.

Thérapie de régime

La nutrition pour les ballonnements devrait être fractionnaire. Les aliments doivent être pris souvent (5 à 6 fois par jour), en petites portions, de préférence au même moment. Cela aidera à établir le processus digestif et à améliorer la production d'enzymes digestives. En conséquence, la nourriture sera mieux digérée et les processus de fermentation et de pourriture dans l'intestin, entraînant une formation accrue de gaz, diminueront. Entre les repas, il devrait y avoir un intervalle de trois heures. Les collations fréquentes avec des aliments riches en «glucides rapides» (confiseries, produits de boulangerie) doivent être exclues, car elles augmentent la fermentation dans les intestins.

La nourriture doit être bien mastiquée, tout en respectant la règle bien connue: "Pendant que je mange, je suis sourd-muet." Autrement dit, vous ne devriez pas parler la bouche pleine, car de l'air pénètrera dans l'œsophage, ce qui, en se mélangeant aux gaz intestinaux, provoquera des ballonnements. Les aliments doivent être servis sous forme de chaleur, méthode privilégiée de traitement thermique des plats - cuisson, ébullition, cuisson à la vapeur. Ces plats, contrairement aux plats frits, sont absorbés plus rapidement et ne causent pas de sensation de lourdeur. Pour prévenir la constipation, il est recommandé de respecter le régime de consommation d'alcool et de boire au moins 1,5 à 2 litres par jour.

Dans le menu du jour, il est utile d’inclure des produits qui améliorent la motilité intestinale. Ce sont des légumes cuits au four ou cuits au four, des salades de fruits et légumes, des boissons lactées faibles en gras, des céréales friables, des viandes diététiques, du poisson maigre.

Exclure du régime

Les produits qui augmentent la fermentation et entraînent une formation accrue de gaz sont exclus du régime alimentaire:

  • viandes grasses (agneau, porc, oie);
  • légumineuses (pois, haricots, lentilles);
  • pâtisseries fraîches, muffins, confiseries;
  • bonbons, chocolat, crème glacée;
  • lait entier, crème, crème sure;
  • crudités avec fibres grossières (chou, rutabaga, radis, radis)
  • fruits et baies (pommes, raisins, figues, groseilles à maquereau, dattes);
  • soda sucré, kvass;
  • alcool, bière.

Vous ne pouvez pas utiliser de produits incompatibles, éviter de trop manger, ou de jeûne prolongé. Le respect de ces recommandations, un repos adéquat, une activité physique suffisante et l'absence de facteur de stress aideront à rétablir une digestion normale et à éliminer les ballonnements.

Ballonnements après avoir mangé: causes et traitement

Pourquoi le ballonnement se produit-il?

Les causes de la flatulence peuvent être variées, de la malnutrition à la perturbation du tube digestif. Vous pouvez déterminer le problème vous-même (par exemple, en essayant de changer de régime), avec l'aide d'un médecin et des mesures de diagnostic. Les causes les plus courantes de ballonnements sont:

  • avaler simplement de l'air en mangeant (dans ce cas, les ballonnements sont rares et ne surviennent pas périodiquement);
  • l'habitude de manger "sur le pouce" ou de parler en mangeant;

  • boire à grandes gorgées;
  • fumer pour se nourrir;
  • alimentation déséquilibrée;
  • utilisation fréquente de chewing-gum;
  • abus de boissons gazeuses, en particulier les boissons sucrées;
  • traitement des brûlures d'estomac par l'utilisation de soude (elle affecte l'environnement à l'intérieur de l'estomac, le transformant d'acide en neutre, ce qui provoque une augmentation de la formation de gaz);
  • toute maladie ou manifestation clinique accompagnée de constipation, à la suite de laquelle la nourriture commence à «disparaître» dans le corps;
  • pathologie dans le domaine dentaire;
  • pancréatite chronique, entérite (associée à un manque d'enzymes pancréatiques pour la digestion des aliments);
  • infection intestinale et dysbactériose (en liaison avec l'activité vitale de micro-organismes pathogènes, de l'ammoniac, du méthane et de l'hydrogène sulfuré sont libérés, ce qui provoque une odeur désagréable);
  • violation des contractions intestinales;
  • bulbit érosif (inflammation du duodénum associée à la pénétration de suc gastrique acide);
  • changements dans la vésicule biliaire;
  • gastrite, ulcère gastrique;
  • hypolactasie et maladie coeliaque - intolérance individuelle au lactose (composant de produits laitiers) et au gluten (contenus dans les céréales et les produits à base de farine - céréales, produits de boulangerie, etc.);
  • des problèmes avec le système cardiovasculaire et la circulation sanguine (par exemple, avec les varices, le sang peut stagner dans la région intestinale, provoquant une sensation de distension abdominale de l'intérieur).
  • Pendant la grossesse, le mécanisme du ballonnement est quelque peu différent. L'utérus de la femme est comprimé et les hormones affectent le travail de l'intestin, nuisant à son activité physique. En raison du processus décrit ci-dessus, il se produit des flatulences qui accompagnent souvent la constipation.

    Ballonnements après avoir mangé

    Une telle manifestation peut être associée soit à la composition des plats consommés, soit à la présence de certaines pathologies du tractus gastro-intestinal. Il est prouvé que les produits suivants peuvent causer des flatulences:

    • les légumineuses;
    • les sucreries (biscuits, gaufres, etc., si elles sont consommées en grande quantité);
    • les noix;
    • certains fruits, légumes, fruits (chou, aubergines, ananas, poires, etc.);
    • autres aliments difficiles à digérer (maïs, soja, etc.).


    Souvent, les ballonnements après avoir mangé sont associés à l'une des pathologies ci-dessus. Pourquoi est-ce que cela se passe? En raison du fait que les organes du tube digestif ne sont pas capables à temps et digèrent complètement la nourriture consommée, la nourriture stagne dans l'intestin. Après un certain temps, il commence à fermenter et provoque non seulement des sensations désagréables, telles qu'une lourdeur abdominale ou un soulèvement, mais également des symptômes tels que la constipation, de fortes douleurs à la saisie dans la région abdominale, etc. la distension abdominale se produit après chaque repas, quelle que soit la composition de la vaisselle.

    Types de flatulences

    Ce symptôme clinique est classé en fonction des raisons qui le provoquent:

    • nutritionnel - associé à un régime alimentaire mal formulé - abus de fruits et de légumes, de pain noir, de soda et de bière, ainsi que la mauvaise combinaison qui existe entre eux;
    • dynamique - provoquée par une violation de la vitesse de contraction de l'intestin et une digestion lente des aliments, survient le plus souvent après des interventions chirurgicales des organes digestifs ou urinaires;
    • digestif - sa cause est une violation du processus digestif (par exemple, la même hypolactasie et la même maladie coeliaque);
    • psychogène - associé à des troubles mentaux, y compris le stress ou des chocs;
    • dysbiotique - se développe en raison de changements dans la microflore intestinale, se manifeste souvent par une gastrite, une pancréatite, une maladie des calculs biliaires, etc.
    • Cette élévation est rarement diagnostiquée chez les patients, car elle est associée à une élévation importante (dans les montagnes, par exemple). Dans ce cas, la cause des ballonnements est une diminution de la pression atmosphérique.

    Symptômes associés

    Les ballonnements post-abdominaux ne sont pas une maladie indépendante, mais plutôt l'un des symptômes cliniques d'éventuelles maladies du tube digestif ou la manifestation normale d'un comportement alimentaire inapproprié d'une personne. Dans les deux cas, la flatulence peut être accompagnée d'autres problèmes:

    • la constipation;
    • mal aux dents;
    • évacuation des gaz;
    • sensation de lourdeur dans la cavité abdominale;
    • douleurs de différentes natures et localisations;
    • éructations;
    • augmentation visuelle du volume de l'abdomen;
    • nausées et vomissements.

    Dans certains cas, des problèmes de digestion peuvent affecter l’état général du corps. Ensuite, en plus des problèmes ci-dessus, vous pouvez rencontrer un malaise général, des maux de tête, une diminution des performances, des convulsions hystériques, etc.

    Que faire en cas de ballonnement

    Tout d'abord, vous devez éliminer la cause la plus fréquente de ballonnements après avoir mangé - un régime alimentaire déséquilibré. Essayez de ne manger que des aliments sains, pour les combiner correctement. De plus, suivez la culture de la nutrition. Chaque repas doit être «planifié» - manger à la table et ne pas se laisser distraire par d’autres questions. Évitez les aliments trop chauds ou trop froids. Ne pas trop manger et ne pas "jeter" le corps avec de la nourriture. Mangez lentement et régulièrement en mâchant chaque morceau avec soin.

    La pâtisserie, la bière, les sodas, les aliments salés et épicés doivent être abandonnés. Le chewing-gum ne devrait être consommé qu'après un repas et pas plus de 10 minutes. Cela aidera à éviter la pénétration d'excès de gaz dans le corps. Essayez de prendre l'habitude de boire une tasse de thé vert chaud avec de la camomille ou de la menthe après avoir mangé.

    Si vous avez un gonflement important ou si la flatulence est périodique, ne tentez pas le destin et n'essayez pas de vous débarrasser du symptôme déplaisant "de votre propre chef". Il est préférable de consulter un spécialiste et à temps pour identifier la cause de la maladie. Rappelez-vous que la prévention est plus efficace que le traitement!

    Ballonnements après avoir mangé - causes, traitement, régime, quoi faire avec des ballonnements fréquents

    Souvent, après un repas, il y a une condition inconfortable - ballonnements. Après avoir mangé, il y a une lourdeur, en particulier, cela s'exprime après un festin de vacances. Une telle défaillance du système digestif est due à des maladies existantes. Divers facteurs peuvent causer une gêne. Pour éliminer les ballonnements, il est nécessaire d’en déterminer la cause et, si nécessaire, d’effectuer un traitement complet.

    Causes des ballonnements après avoir mangé

    Lorsque la distension abdominale survient une heure après avoir mangé, il est important de faire attention à la fréquence de ce symptôme. En cas de suralimentation, de collation rapide ou d’utilisation d’un grand nombre de produits nocifs, les causes de l’inconfort sont évidentes. Dans les cas où le gonflement apparaît constamment, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir un examen approprié.

    • utilisation fréquente d'aliments causant des flatulences (sucreries, chou, légumineuses, ainsi que d'autres ingrédients riches en fibres et en amidon, la capacité à digérer et à digérer les aliments médiocres et gras, sont différents);
    • l'ingestion d'air en mangeant des aliments et des liquides (la raison de l'infiltration d'une quantité excessive d'air peut être de parler en mangeant, des collations rapides associées à une mauvaise mastication d'aliments et l'utilisation de boissons gazeuses pour manger);
    • l'habitude de manger "sur le pouce" ou de parler en mangeant;
    • boire à grandes gorgées;
    • fumer pour se nourrir;
    • Abus d'aliments gras, ce qui nécessite un temps considérable pour la digestion. Les graisses créent une sensation de surpeuplement et de lourdeur dans l'estomac, provoquant un gonflement.

    Maladies que les articles peuvent causer

    Si une distension abdominale survient après un repas, cela peut être un précurseur de maladies gastro-intestinales existantes:

    • Le ballonnement est noté dans le syndrome du côlon irritable, dans lequel la fonction motrice est altérée;
    • dysbactériose - un manque de bifidobactéries dans la microflore, provoque le développement de gaz dans l'estomac après un repas;
    • pancréatite - dysfonctionnement pancréatique (manque d'enzymes);
    • invasions helminthiques. Les vers produisent des substances spéciales qui perturbent les muscles intestinaux. En conséquence, le péristaltisme ralentit, la nourriture s'attarde et commence à pourrir. De plus, les parasites intestinaux, dans certains cas, peuvent s'accumuler dans un ballon, ce qui peut créer une barrière mécanique dans le trajet des aliments en mouvement.
    • obstruction intestinale - la formation de larmoiement, des tumeurs dans l’intestin.

    Souvent, les ballonnements après avoir mangé sont associés à l'une des pathologies ci-dessus. Pourquoi est-ce que cela se passe? En raison du fait que les organes du tube digestif ne sont pas capables à temps et digèrent complètement la nourriture consommée, la nourriture stagne dans l'intestin.

    Après un certain temps, il commence à fermenter et provoque non seulement des sensations désagréables, telles qu'une lourdeur abdominale ou un soulèvement, mais également des symptômes tels que la constipation, de graves douleurs à la saisie dans la cavité abdominale, etc. Dans ce cas, le traitement doit être rapide et opportun.

    Les symptômes

    La distension abdominale (flatulence) est une condition désagréable dans laquelle trop de gaz s'accumule dans l'intestin en raison de troubles digestifs. Il survient immédiatement après un repas et peut être accompagné de:

    • douleur abdominale basse
    • éructations,
    • flatulences
    • nausée
    • constipation
    • La gravité peut être le signe des pathologies les plus diverses du tractus gastro-intestinal.

    Distension abdominale - un symptôme alarmant des pathologies du tube digestif. Les symptômes simples ne sont pas une source de préoccupation, mais en cas d'éructations, de nausées ou de vomissements, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue.

    Traitement des ballonnements après avoir mangé chez l'adulte

    Le traitement des ballonnements abdominaux doit être choisi exclusivement par le médecin traitant et uniquement après avoir clarifié la cause première de la maladie. Ne vous soignez pas, ne prenez pas de drogues ou de remèdes populaires.

    Drogues

    Si vous ressentez des symptômes désagréables après un repas, vous pouvez prescrire les médicaments suivants:

    Ballonnements après avoir mangé

    Les ballonnements abdominaux après avoir mangé sont une condition plutôt désagréable, dans laquelle une grande quantité de gaz s'accumule dans l'intestin en raison d'une violation des processus digestifs. Un symptôme similaire s'est rencontré au moins une fois dans la vie de chaque personne. Il s’ensuit que pour lui, il n’ya aucune restriction d’âge et de sexe.

    Le principal facteur étiologique d'apparence est une mauvaise nutrition, mais si le gonflement gêne constamment la personne, vous devez contacter un gastro-entérologue, car un tel symptôme peut indiquer une pathologie des organes de l'appareil digestif.

    La distension abdominale présente certains signes spécifiques, tels qu'une augmentation du gaz ou un grondement caractéristique. Cependant, si un tel symptôme fait partie du tableau clinique d'une maladie, il sera alors accompagné d'autres symptômes - brûlures d'estomac, éructations, nausées, etc.

    Pour établir les causes d'un symptôme, les patients doivent subir une série d'examens de diagnostic en laboratoire et au moyen d'instruments, dont les résultats seront traités. Les tactiques de traitement sont souvent conservatrices, mais si inefficace, une intervention chirurgicale peut être prescrite.

    Étiologie

    Les ballonnements abdominaux après avoir mangé peuvent être dus à des facteurs à la fois pathologiques et physiologiques qui ne sont pas associés au cours de la maladie d'une personne ou à une autre.

    L’apparition périodique d’un tel symptôme est considérée comme tout à fait normale, ce qui se produit dans la plupart des cas pour les raisons suivantes:

    • ingestion de grandes quantités d'air pendant les repas. Cela peut être dû à des conversations actives au repas ou dans les cas où une personne mange devant la télévision;
    • trop manger, surtout avant le coucher. Le dernier repas doit être pris deux heures avant l'heure du coucher.
    • des collations constantes et le manque d'utilisation complète des repas;
    • un changement radical dans le régime alimentaire;
    • l'habitude immédiatement après avoir mangé de prendre une position horizontale;
    • l'incompatibilité de certains aliments;
    • mastication insuffisante de la nourriture;
    • manger des aliments sous l'influence de situations stressantes;
    • le flux de menstruation chez la femme;
    • troubles fréquents des selles sous forme de constipation.

    De plus, les facteurs physiologiques comprennent la consommation de certains ingrédients qui entraînent une accumulation accrue de gaz. Des ballonnements constants après un repas se produisent sur le fond d'utilisation:

    • chou et champignons;
    • les légumineuses et les tomates;
    • les boissons gazeuses, notamment les sodas sucrés et le kvas, la bière et le champagne;
    • pain noir;
    • un grand nombre de pâtisseries ou de confiseries;
    • oignons et chou blanc, crus et fermentés;
    • oseille et radis;
    • les épinards et les ananas;
    • lait entier;
    • pastèque et pommes;
    • poires et raisins;
    • du chocolat

    De plus, la consommation de fruits crus en dessert peut être une source de ce symptôme. La restauration rapide, les plats gras et épicés peuvent également affecter le gonflement de l'estomac. La dernière cause physiologique des ballonnements est la soude, qu'un nombre assez important de personnes préfèrent utiliser après avoir mangé pour se débarrasser des brûlures d'estomac.

    Si une personne s'inquiète d'un gonflement persistant et grave, il s'agit alors d'une raison de rechercher une aide qualifiée, car la nature de l'expression d'un tel symptôme indique très probablement des problèmes avec le tube digestif. Ainsi, les maladies suivantes jouent le rôle de facteurs étiologiques pathologiques:

    • les maladies du foie ou de la vésicule biliaire, par exemple le déroulement d'un processus inflammatoire, l'hépatite ou la cirrhose;
    • l'effet des vers, des parasites et d'autres agents pathogènes;
    • dysbiose intestinale;
    • IBS;
    • cancer de l'ovaire;
    • obstruction intestinale;
    • diverticulose;
    • ovaires polykystiques;
    • déficit enzymatique;
    • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac;
    • l'évolution d'une gastrite, d'une cholécystite ou d'une pancréatite;
    • intolérant au lactose ou au gluten;
    • entérite et colite.

    De plus, la prise incontrôlée de certains médicaments et les allergies alimentaires peuvent provoquer l'apparition de flatulences.

    Souvent, des ballonnements après avoir mangé surviennent chez les femmes pendant la grossesse. Aux premiers termes du portage d'un enfant, un tel signe est l'une des manifestations de la femme qui se prépare à devenir mère. À des périodes ultérieures, cela peut se produire dans un contexte de mauvaise nutrition, d’augmentation de la taille de l’utérus et de croissance active du fœtus, ce qui entraîne un déplacement des organes internes ou indique une exacerbation de l’une des affections susmentionnées.

    La pathogenèse du météorisme après avoir mangé est déterminée par les raisons de son apparition. Par exemple:

    • en cas de suralimentation, l'estomac ne peut pas supporter complètement un grand nombre de produits. C'est pourquoi les aliments non digérés passent dans l'intestin, où se produit le processus de dégradation.
    • avec la consommation d'ingrédients dégageant des gaz, une distension abdominale se produit à la suite de leur fermentation dans l'intestin;
    • lors d'invasions parasitaires ou helminthiques, des microorganismes pathologiques sécrètent des substances toxiques qui perturbent la motilité intestinale, ce qui provoque l'accumulation et la décomposition des aliments;
    • en cas de déficit enzymatique, les aliments ne peuvent être complètement digérés et assimilés.

    Symptomatologie

    Selon les facteurs prédisposants ayant contribué au développement de la distension abdominale après un repas, les manifestations cliniques qui complètent le symptôme principal diffèrent. Ainsi, les signes suivants seront caractéristiques d'une étiologie physiologique:

    • une augmentation significative de la taille de l'abdomen. Dans certains cas, l'abdomen est tellement élargi qu'il est difficile de ne pas le remarquer.
    • en palpant l'abdomen, on peut constater sa dureté;
    • l'apparition de la gravité et de la distension dans l'estomac;
    • saturation rapide de manger une petite portion de nourriture;
    • l'apparition de grondements et de bulles dans l'estomac, ce qui est clairement audible;
    • hoquet;
    • rots fréquents d'air;
    • douleur, apparaissant sur le fond de fort gonflement;
    • mal de tête;
    • faiblesse du corps.

    En outre, il convient de noter l'apparition d'un doute de soi et d'un inconfort émotionnel, qui se forment dans le contexte des symptômes ci-dessus.

    Si l'expression du symptôme principal a été provoquée par des maladies du tractus gastro-intestinal, les patients seront dans la plupart des cas perturbés par des symptômes tels que:

    • une augmentation significative de la température corporelle;
    • syndrome de douleur sévère, mouvement effrayant;
    • ballonnement asymétrique;
    • nausées et vomissements qui ne se produisent pas tout au long de la semaine. Dans ce désir étouffant n'apporte pas de soulagement;
    • violation des selles, qui se manifeste dans la constipation et la diarrhée persistante. Dans les masses fécales, du sang ou du pus peuvent être présents;
    • évanouissements et crampes;
    • goût désagréable dans la bouche;
    • augmentation de la formation de gaz;
    • l'aversion pour la nourriture, car un grand nombre de symptômes apparaissent juste après le repas;
    • trouble du rythme cardiaque;
    • fluctuations de la pression artérielle.

    Tous les symptômes ci-dessus sont les manifestations concomitantes les plus courantes de distension abdominale, mais le tableau clinique sera différent pour chaque patient.

    Diagnostics

    La détermination de la cause finale de la distension abdominale nécessite une approche intégrée et un large éventail d’examens de laboratoire et d’instruments. Mais avant de les prescrire, le clinicien doit réaliser de manière indépendante plusieurs activités, à savoir:

    • mener une enquête détaillée sur le patient - pour établir la nature de la manifestation du symptôme principal, ainsi que la présence et le degré d'intensité des symptômes qui l'accompagnent;
    • lire l'histoire du cas et l'histoire de la vie du patient;
    • effectuer un examen physique approfondi, qui doit nécessairement inclure la palpation de la paroi antérieure de la cavité abdominale - ceci aidera à identifier les dommages possibles à un organe particulier du tractus gastro-intestinal.

    Les tests de laboratoire comprennent:

    • analyse générale et biochimique du sang - pour identifier le processus inflammatoire, le dysfonctionnement de tout organe du tractus gastro-intestinal, ainsi que pour détecter les modifications de la composition du sang, pouvant être caractéristiques d'une maladie particulière;
    • analyse d'urine;
    • examens microscopiques des matières fécales - pour la présence de particules d'aliments ou de parasites et de vers;
    • tests respiratoires spécifiques - pour déterminer la présence de la bactérie Helicobacter pylori.

    Le diagnostic instrumental comprend les examens suivants:

    • Échographie des organes abdominaux;
    • La FEGD est une procédure endoscopique permettant d'étudier la surface interne du tube digestif, en particulier l'œsophage, l'estomac et le duodénum;
    • radiographie avec ou sans agent de contraste;
    • cholécystographie;
    • irrigoscopie - étude du côlon;
    • sondage duodénal;
    • CT et IRM.

    Après avoir étudié les résultats de toutes les procédures de diagnostic, le médecin détermine comment traiter les ballonnements chez un patient.

    Traitement

    La distension abdominale physiologique ne nécessite pas de traitement spécial, il suffit de se débarrasser de ce symptôme pour modifier votre alimentation. Dans d'autres cas, les causes et le traitement du ballonnement de l'abdomen sont deux facteurs liés entre eux. Il est souvent suffisant d’utiliser des méthodes de traitement conservateur, à savoir:

    • prendre des drogues;
    • respect d'un régime alimentaire épargné;
    • application de méthodes de médecine alternative.

    Les cliniciens prescrivent à leurs patients les groupes de médicaments suivants:

    • les enterosorbants - ils absorbent efficacement et rapidement l'excès de gaz dans l'intestin;
    • enzymes - prescrites pour leur absence de fonction excrétrice du pancréas;
    • antimousses - accélèrent la sortie des gaz du corps et améliorent l'état du patient;
    • probiotiques - pour la normalisation de la microflore intestinale.

    En outre, des médicaments sont nécessaires pour éliminer les symptômes d'une maladie.

    La lutte contre les flatulences avec un régime alimentaire prévoyant la mise en œuvre de plusieurs règles:

    • rejet complet des aliments gras et épicés, ainsi que des produits entraînant une formation accrue de gaz;
    • cuisiner les méthodes les plus douces. Les principales méthodes sont la cuisson et la cuisson à la vapeur, la cuisson au four et la cuisson sans ajouter de graisse.
    • manger jusqu'à six fois par jour, mais en petites portions;
    • la mise en place de repas tous les jours à la même heure;
    • mâcher les aliments avec soin;
    • consommation de nourriture dans une atmosphère détendue;
    • contrôle de la température des aliments - il ne devrait pas être trop chaud ou très froid.

    De plus, la médecine traditionnelle peut donner de bons résultats, mais il est préférable de consulter votre médecin avant de les utiliser. Les recettes non traditionnelles comprennent l'utilisation de:

    • eau d'aneth;
    • graines de cumin et carottes;
    • fenouil et cardamome;
    • gingembre et raifort;
    • pied de biche;
    • pissenlit et plantain;
    • Hypericum et Yarrow;
    • cerises d'oiseaux et cerises séchées;
    • graines d'anis et de racine de valériane.

    L'intervention chirurgicale est abordée avec la futilité de la médecine conservatrice, ainsi que pour les indications individuelles.

    Prévention

    Il n'y a pas de recommandations préventives spéciales pour les ballonnements après avoir mangé, il suffit de suivre quelques règles simples, notamment:

    • rejet des dépendances;
    • maintenir un mode de vie actif, notamment la mise en place de randonnées après les repas;
    • respect des directives nutritionnelles;
    • prendre des médicaments seulement tel que prescrit par les cliniciens;
    • éviter les situations stressantes et les surtensions nerveuses.

    Étant donné qu’un tel symptôme est souvent l’une des manifestations de maladies du système digestif, il est recommandé de se faire examiner plusieurs fois par an par un gastro-entérologue.

    Après avoir mangé l'estomac gonfle

    Dans le fonctionnement normal de l'intestin, les gaz ne s'y attardent pas, mais sont éliminés de manière arbitraire ou involontaire. Si le processus de leur évacuation est perturbé pour une raison quelconque, ils s'accumulent à l'intérieur, gonflant littéralement le ventre d'une personne comme un ballon. Souvent, ce problème survient peu de temps après le repas. Ci-dessous, nous comprendrons pourquoi après avoir mangé un gonflement de l'estomac, quels facteurs provoquent ce processus, quels symptômes accompagnants suggèrent des problèmes de santé et comment réduire la formation de gaz qui provoque une gêne.

    Pourquoi après avoir mangé l'estomac gonfle

    Quelle est la raison de l'enflure de l'estomac après avoir mangé?

    Les facteurs affectant la formation excessive de gaz après avoir mangé peuvent être divisés en pathologiques et comportementaux. Les premiers sont associés à la présence de maladies, le plus souvent dans le tractus gastro-intestinal. La seconde est une conséquence des mauvaises habitudes alimentaires d’une personne, de sa manière de manger, du choix du menu. Considérons deux groupes de ces facteurs sous la forme d'un tableau.

    Tableau 1. Causes de la distension abdominale

    Facteurs comportementaux

    Un certain nombre d'autres peuvent être attribués à des raisons comportementales. Ceux-ci incluent un changement radical dans le comportement alimentaire. Par exemple, une personne a pris la décision de passer à une table végétarienne et l'a fait plutôt brusquement. En conséquence, une grande quantité de fibres de légumes et de fruits pénètre dans le corps et n’est pas préparée du tout. Pour cette raison, les végétariens débutants connaissent souvent une augmentation de la formation de gaz et souffrent de flatulences. Ceci s'applique également aux compléments nutritionnels, qui incluent les fibres alimentaires. La situation est la même lorsqu'une quantité importante de produits à base d'acide lactique est introduite dans le régime alimentaire.

    Comportement alimentaire aigu conduit à des ballonnements

    Une quantité excessive d'air dans les intestins se forme chez les personnes qui aiment fumer une cigarette ou même plus d'une cigarette après le repas. En train de fumer, une personne avale l'air, mâche du chewing-gum et boit avec une paille.

    Un autre facteur comportemental associé au pathologique. Si une personne a des brûlures d'estomac, «à l'ancienne», elle peut l'enlever en prenant du bicarbonate de soude. Cependant, en entrant en réaction avec le suc gastrique, la soude crée une masse de dioxyde de carbone, qui reste dans l'intestin.

    La soude est-elle nocive pour les brûlures d'estomac?

    La catégorie intermédiaire peut inclure les ballonnements chez les femmes enceintes. Cela se produit pour deux raisons:

    1. L'utérus en croissance serre les intestins, laissant moins d'espace que la normale.
    2. L'hormone progestérone augmente dans le sang, ce qui inhibe le péristaltisme et réduit le tonus des tissus musculaires.

    La grossesse est souvent accompagnée de ballonnements

    Facteurs pathologiques

    Presque plus souvent qu'avec un comportement alimentaire inapproprié, gonfle l'estomac à la cause de pathologies. Tous les organes du tube digestif sont étroitement liés et se touchent. Le moindre échec dans le travail de l'un d'eux aggrave inévitablement le processus de digestion des aliments, ce qui entraîne des processus de pourriture et de fermentation dans l'estomac et les intestins, des toxines semi-digérées qui émettent des toxines et empoisonnent le corps.

    La moindre défaillance du tube digestif affecte le processus digestif

    En raison de maladies gastro-intestinales non détectées ou sous-traitées, le système immunitaire ainsi que les systèmes nerveux et cardiovasculaire en souffrent, une personne se sent mal et la distension abdominale ne constitue qu'une partie infime des troubles causés par des facteurs pathologiques. Selon la durée et le stade de la maladie, un abdomen gonflé peut être accompagné d'autres signes:

    1. Brûlures d'estomac fréquentes, brûlures à la poitrine.
    2. Odeur désagréable et putride de la bouche.
    3. Selles avec facultés affaiblies.
    4. Douleur dans l'épigastre.
    5. Des nausées et même des vomissements surviennent souvent lorsque vous mangez.
    6. Augmentation de la température corporelle.
    7. Somnolence, irritabilité, fatigue, même due aux choses habituelles.
    8. Troubles du sommeil, etc.

    Si ces symptômes réapparaissent ou sont présents dans un complexe, le problème doit être résolu conjointement avec un médecin. Une visite à l'hôpital aidera à identifier la cause de l'augmentation de la formation de gaz et à prescrire un traitement adéquat.

    Comment gérer les ballonnements?

    Que vous envisagiez de consulter un spécialiste ou que vous pensiez que l'abdomen distendu tient à des facteurs comportementaux, le respect de règles simples peut améliorer votre bien-être.

    Une personne peut réduire les facteurs comportementaux du ballonnement

    Pouvoir

    Tout d’abord, il vaut la peine de revoir le menu et d’y assembler correctement les plats et les produits. Il n'est pas souhaitable d'inclure une variété d'aliments différents dans un même repas - il est peu probable que l'estomac profite d'un quartier alimentaire douteux. Il faut préférer les aliments faciles à digérer: viande maigre avec garniture légère (légumes, riz), soupes au poulet, bouillon de poisson ou de légumes, une petite quantité de produits à base d’acide lactique: yaourt, kéfir, fromage cottage.

    Privilégiez les produits faciles à digérer.

    Le régime alimentaire devrait comprendre des fruits et des baies frais - il est préférable de remplacer les fruits séchés et les bonbons par des biscuits, qui produisent des gaz. L'huile animale doit être remplacée par un légume - olive, pépin de raisin, tournesol. Vous ne devriez pas boire pendant que vous mangez - il est préférable de mâcher soigneusement et soigneusement les aliments pour qu'ils se mélangent à la salive. Le processus de digestion commence dans la cavité buccale, vous n’avez donc pas besoin d’envoyer des morceaux de nourriture dans l’estomac; il devrait s'agir d’un état kashetsoobraznogo.

    Le régime devrait inclure des fruits et des baies.

    Il est important de respecter les traditions alimentaires. Refuser la nourriture sur le pouce, après avoir préparé la nourriture, vous devez vous asseoir à la table, mettre le livre ou les gadgets, complètement immergés dans l'absorption. Il est recommandé de manger une petite cuillère ou de couper les aliments en petits morceaux pour faciliter la mastication. Mauvaise opinion que vous n'avez pas besoin de mâcher les composants de la soupe - s'il y a autre chose dans la cuillère que du bouillon, assurez-vous de mâcher!

    Aider l'estomac

    Afin de renforcer le péristaltisme et de permettre aux gaz de sortir naturellement, après le repas, vous pouvez faire une promenade à pied. Vous n'avez pas besoin de surcharger le corps ni de faire des exercices: une demi-heure suffit.

    L'auto-massage a un effet positif: après avoir mangé pendant vingt minutes, vous devez caresser votre estomac dans le sens des aiguilles d'une montre en appuyant doucement dessus avec votre paume. Il ne devrait y avoir aucune gêne, mais après un moment l'envie d'aller aux toilettes est possible. Il est préférable de faire ce massage en position debout ou assise. Descendre après un repas n'en vaut absolument pas la peine. Pour cette raison, le dernier repas ne devrait pas avoir lieu avant l'heure du coucher ou un bain. Assurez-vous qu’au moins deux heures s’écoulent entre les repas et les procédures hygiéniques avant de vous coucher.

    Pour la digestion, l'état émotionnel d'une personne est important, il est donc utile de se débarrasser du stress et de mettre de l'ordre dans les nerfs. Si une personne a le sentiment que sa force est à la limite, vous devriez partir en vacances ou consulter un spécialiste qui vous prescrira des médicaments apaisants. Indépendamment, vous pouvez acheter du thé apaisant ou une tisane dans une pharmacie, ce qui est bon à utiliser le soir.

    Médicaments en pharmacie

    Il existe plusieurs groupes d'agents pharmaceutiques qui combattent efficacement à la fois l'augmentation de la production de gaz et les problèmes associés - flatulences, brûlures d'estomac, malaises gastriques après avoir trop mangé ou mangé le «mauvais» produit.

    Le premier groupe comprend les enterosorbants. Ils absorbent les toxines, les produits de pourriture et de fermentation, éliminent efficacement les gaz. Cependant, ces fonds ne sont pas adaptés à une utilisation à long terme, car, avec les substances nocives, ils sont «jetés» de l'estomac, ce qui est utile, vous pouvez donc les utiliser comme une aide rapide et ponctuelle.