Maladies de l'intestin grêle

Les maladies de l'intestin grêle peuvent être diagnostiquées chez les personnes de tout âge. Chez les jeunes enfants, les pathologies se développent parce que le système digestif n'est pas encore mûr et chez l'adulte, le principal facteur est une mauvaise alimentation, le manque d'activité physique et le stress.

La détérioration de l'intestin entraîne une modification de l'activité des autres systèmes de l'organisme. C'est pourquoi il est recommandé de contacter un gastro-entérologue dès les premiers signes d'un trouble digestif.

Fonction de l'intestin grêle

L'intestin grêle mesure de 6,5 à 8 mètres de long, la surface de succion de plus de 16,5 m 2, car il augmente en raison des villosités et des excroissances. L'intestin grêle commence par le duodénum, ​​qui s'étend de l'estomac, et se termine dans le coin iléo-colique, où il rejoint le caecum, qui fait partie du gros intestin.

Une fois que la masse de nourriture passe dans l'estomac, elle entre dans le duodénum. Il produit une sécrétion muqueuse qui aide à décomposer les nutriments et ouvre également les canaux des glandes (foie et pancréas). Dans les sections suivantes, dans le jéjunum et l'iléon, le fractionnement de substances complexes et l'absorption se poursuivent.

La nourriture passe dans l'intestin grêle en quatre heures. La promotion du chyme est due à la réduction des fibres musculaires. Il existe deux types de mouvement: le pendule et les ondes péristaltiques. Le premier mélange les aliments, le second les favorise dans les parties inférieures du tube digestif.

Le suc intestinal est synthétisé sous l'action d'une irritation mécanique et chimique provoquée par le mouvement des aliments dans les intestins. En 24 heures, environ 2,5 litres de jus sont produits. Il contient 22 enzymes, dont l’entérokinase principale, qui stimule la production de trypsinogène pancréatique.

Dans le suc intestinal, il y a aussi une lipase, une amylase, une peptidase, du saccharose, une phosphatase alcaline. Le clivage des protéines se produit sous l'action de l'entérokinase, de la trypsine et de l'érépsine. L'amylase, la maltase, le saccharose, les hydrates de carbone de ferment de lactose. La lipase agit sur les graisses et la nucléase sur les nucléoprotéines.

Les hormones sont également synthétisées par les cellules de l'intestin grêle qui régulent le fonctionnement du tube digestif et d'autres systèmes de l'organisme. Par exemple, la sécrétine stimule le pancréas, la motiline affecte la motilité intestinale.

Il y a un risque que des substances toxiques pénètrent dans le corps avec de la nourriture. Si la perméabilité de la paroi intestinale est augmentée, cela contribue à la pénétration de protéines étrangères dans la circulation sanguine. Augmente la perméabilité avec le long jeûne, l'inflammation, la violation de l'intégrité de la muqueuse.

Une partie importante de l’immunité locale est constituée par les plaques de Peyer, situées dans l’iléon. Ils font partie du système lymphatique et protègent le tube digestif contre les micro-organismes pathogènes. En pénétrant dans les plaques de Pier, les antigènes stimulent les lymphocytes réactifs à l'antigène (cellules B et cellules T).

Ainsi, on distingue les fonctions suivantes de l'intestin grêle:

  • digestif;
  • excréteur;
  • aspiration;
  • remorquage de moteur;
  • sécrétoire;
  • de protection
  • endocrinien.

Diagnostic des pathologies

Les maladies de l'intestin grêle n'ayant pas de symptômes spécifiques de la maladie, un diagnostic est nécessaire pour établir un diagnostic. Pour l'inspection visuelle de la muqueuse intestinale peut être utilisé:

  • Endoscopie capsulaire. Le patient avale une caméra miniature qui, passant par toutes les parties de l'intestin, prend des photos.
  • Endoscopie. Un tube flexible spécial est inséré dans l'anus, équipé d'un dispositif optique et d'éclairage.
  • Coloscopie. L'étude est réalisée à l'aide d'un fibrocolonoscope (tube flexible doté d'un dispositif optique). Nommé pour évaluer l'état de la muqueuse intestinale, échantillonnage de matériel (biopsie), élimination de petits polypes.
  • Rayons X. Le médecin évalue l'état du petit intestin par rayons X. Le patient reçoit un prétraitement pour boire un agent de contraste (mélange de baryum) afin de conclure de son mouvement à l'état fonctionnel de l'intestin (son péristaltisme), s'il existe un rétrécissement de la lumière, des diverticules, des polypes.
  • Fibroscopie Le diagnostic est réalisé à l'aide d'un fibroscope. Pendant l'étude, vous pouvez prendre le matériel pour l'histologie ou arrêter un saignement de l'intestin grêle.
  • Irrigoscopie L’étude est désignée s’il existe une suspicion de tumeur dans le tractus gastro-intestinal. Il aide également à détecter les sites de saignement, les fistules, les diverticules. Il est donc indiqué pour les sécrétions purulentes ou muqueuses contenant des selles. L'irrigoscopie est réalisée à l'aide de matériel de radiographie et de contraste.
  • Rectoromanoscopie. Cette étude est réalisée à l'aide d'un appareil inséré dans l'anus. Le médecin a également la possibilité de prendre du matériel pour l'histologie.
  • L’échographie permet d’obtenir des données sur l’intégrité des parois du tube digestif, les processus inflammatoires, le cancer.

Les tests de laboratoire sur le sang et les matières fécales aident à détecter les signes de malabsorption, tels que les carences en vitamines et en micro-éléments, ou les saignements internes, l'écoulement de graisse ou de mucus des selles, signe d'une pathologie gastro-intestinale.

Pathologie de l'intestin grêle

Les maladies de l'intestin grêle peuvent être divisées en plusieurs types:

  • congénital
  • fonctionnel
  • inflammatoire,
  • tumeur.

Les troubles congénitaux surviennent pendant les premières années de la vie, les tumeurs se retrouvent généralement chez les personnes âgées. Les maladies de l'intestin grêle se manifestent par des douleurs dans l'abdomen, qui diffèrent de la norme par la consistance et la fréquence des selles, des vomissements et des nausées.

L'hyperthermie est le signe d'une maladie infectieuse et le grondement se produit lorsque le péristaltisme est accru. Si un inconfort est noté après avoir mangé, le patient cesse de manger, ce qui entraîne une perte de poids brutale.

Blessure, chirurgie, tabagisme (surtout l'estomac vide), infection, dépendance aux aliments gras ou épicés, alcoolisme, stress chronique, pharmacothérapie peuvent provoquer une maladie de l'intestin grêle.

Entérite

L'entérite survient à la suite d'une inflammation intestinale. Causée par la présence d'une bactérie ou d'un virus, protozoaires parasites, vers, pénétré avec de la nourriture ou un liquide. En se multipliant, les agents pathogènes émettent des toxines, qui provoquent une inflammation et un gonflement du tissu muqueux.

La maladie peut se développer sur le fond de la drogue ou de la radiothérapie, ainsi que sous l'influence d'agents chimiques agressifs (arsenic, chlorure de mercure).

Selon la partie de l'inflammation de l'intestin grêle qui s'est produite, ils déclenchent une jéjunite (œdème du jéjunum) ou une iléite, si les modifications pathologiques sont localisées dans l'iléon.

Si l'inflammation a touché toutes les parties de l'intestin, on parle alors d'entérite totale. L'inflammation ne peut pas provoquer d'atrophie, ni causer une atrophie villositaire modérée ou sous-totale. La maladie est parfois diagnostiquée simultanément avec une colite (inflammation du gros intestin).

La pathologie se manifeste des heures ou des jours après l’entrée du pathogène dans l’intestin. Le patient se plaint de douleurs au nombril, de diarrhée, de vomissements et d'un manque d'appétit. Parfois, il y a de la fièvre. Si l'entérite acquiert un cours chronique, des manifestations extra-intestinales associées à une fonction d'absorption altérée (carence en vitamines, ostéoporose, dystrophie) se produisent.

Selles fréquentes environ cinq fois par jour, pâteuses. Après la défécation, il y a une faiblesse, la pression artérielle peut chuter, une tachycardie, des vertiges et des tremblements apparaissent. La maladie se présente souvent sous une forme bénigne et des études supplémentaires ne sont donc pas toujours assignées pour déterminer le type d'agent pathogène (si nécessaire, une analyse des matières fécales est réalisée).

Si l'entérite est de gravité modérée, les médecins recommandent de boire plus et de se reposer. Il est déconseillé de prendre des médicaments antidiarrhéiques, car ils ralentiraient l'excrétion de l'agent pathogène. Le traitement de l'intestin grêle consiste à réduire la charge fonctionnelle (régime), ainsi qu'à renforcer le traitement symptomatique.

En raison de la perte rapide de liquide, une déshydratation peut survenir dans certains cas et doit être traitée à l'hôpital. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des modifications dystrophiques peuvent survenir dans l'intestin grêle, une hypovitaminose ou une insuffisance surrénalienne peuvent également se développer.

Les complications de la maladie sont également considérées:

  • diarrhée chronique;
  • syndrome du côlon irritable;
  • intolérance au lactose;
  • La maladie de Gasser.

Allergie

Une réponse immunitaire excessive à la nourriture provoque une modification du tissu muqueux intestinal. Simultanément, apparaissent les symptômes suivants de la maladie immunitaire de l’intestin grêle: sensibilité abdominale, vomissements, nausée, diarrhée. Outre les lésions intestinales, les réactions immunitaires provoquent des manifestations systémiques telles qu'une éruption cutanée, des démangeaisons, un gonflement, un essoufflement, une faiblesse, des vertiges.

Pour confirmer les allergies, des tests cutanés sont effectués afin de déterminer les causes d'une réponse immunitaire excessive ainsi que d'autres produits pouvant provoquer des réactions croisées. Maladie manifestée et augmentation des concentrations d'éosinophiles dans le sang. Dans les cas simples, les antihistaminiques peuvent éliminer les symptômes.

Maladie coeliaque

La maladie cœliaque ou l’entropie du gluten se développent en réponse de l’immunité à l’utilisation du gluten (protéines contenues dans le blé, le seigle et l’orge). La maladie est génétiquement déterminée et est due au fait qu’aucune enzyme ne clive le peptide de gluten. La pathologie cause des dommages aux tissus de l'intestin grêle, ce qui nuit au processus d'assimilation des nutriments par les organismes.

Les symptômes de la maladie coeliaque sont:

  • la consistance et la fréquence des selles sont différentes de la norme;
  • flatulences;
  • nausée, vomissement;
  • le développement de l'anémie et de l'ostéoporose;
  • maux de tête;
  • brûlures d'estomac.

En plus de ces symptômes, les enfants ont un retard de développement physique et sexuel, un trouble du déficit de l'attention ou de l'hyperactivité, une mauvaise coordination. Habituellement, la maladie se manifeste à l'âge d'un an et demi. Chez l'adulte, les symptômes de la maladie peuvent apparaître pour la première fois pendant la grossesse, après une chirurgie ou après une infection.

Pour déterminer la pathologie, des tests sanguins et des tests génétiques sont effectués. Les anticorps anti-gluten sont détectés dans le sang. Si nécessaire, on prescrit au patient une endoscopie de l'intestin grêle et un prélèvement de tissu afin de déterminer le degré d'atrophie des villosités et de déterminer s'il existe une accumulation de lymphocytes.

Éviter l'exacerbation de la maladie ne peut exclure du régime alimentaire que des produits contenant du gluten. Dans les cas graves, les corticostéroïdes sont prescrits. La restauration de la muqueuse intestinale peut prendre jusqu'à 6 mois.

Pour éliminer les effets de l'inflammation, il est recommandé de prendre un supplément de vitamines et de minéraux. Les patients atteints de la maladie cœliaque risquent de développer un cancer de l'intestin. Si les symptômes ne disparaissent pas, même pendant un régime sans gluten, des études sont alors menées pour aider à déterminer s'il existe des tumeurs malignes.

La maladie de Whipple

Cette maladie est assez rare, survient lors d'une lésion bactérienne du tube digestif. La bactérie colonise la muqueuse intestinale, ce qui entraîne une altération de l'absorption des nutriments. Les symptômes de la maladie de Whipple incluent:

  • la diarrhée;
  • crampes dans l'intestin, aggravées après avoir mangé;
  • perte de poids spectaculaire.

Pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrit une biopsie de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. La maladie est traitée avec des médicaments antibactériens pouvant pénétrer la barrière hémato-encéphalique. La thérapie dure plus d'un an. Les symptômes disparaissent deux semaines après le début de l'antibiotique.

Tumeur

On trouve généralement dans l’intestin grêle des tumeurs bénignes, c’est-à-dire celles qui sont incapables de métastases. Ceux-ci comprennent les lipomes, les neurofibromes, les fibromes et les léiomyomes. En règle générale, si la tumeur est petite, elle ne provoque pas de symptômes, sinon du sang apparaît dans les selles, une obstruction partielle ou complète ou une invagination de l'intestin se produit. Se débarrasser de beaucoup d'éducation nécessite une intervention chirurgicale.

Les tumeurs à croissance incontrôlée et capables d'infecter les organes voisins se développent moins fréquemment. Les plus courantes sont les adénocarcinomes, les lymphomes et les sarcomes. Des tumeurs malignes peuvent se développer en raison de troubles génétiques, de la maladie coeliaque, de la maladie de Crohn, du tabagisme, d'une consommation excessive d'alcool.

Les personnes âgées sont les plus exposées au cancer de l’intestin grêle. On le trouve plus souvent chez les hommes que chez les femmes. Le cancer de l'intestin grêle se manifeste par des douleurs abdominales, du sang dans les selles, des nausées, des vomissements et d'autres symptômes d'intoxication.

La présence d'un néoplasme dans l'intestin grêle est confirmée par une fluoroscopie avec contraste, un examen endoscopique, une endoscopie vidéocapsulaire, un ordinateur et une imagerie par résonance magnétique. Déterminer le type de tumeur n'est possible qu'après avoir étudié la biopsie au microscope.

Ulcère duodénal

Selon les statistiques, un ulcère du duodénum est diagnostiqué quatre fois plus souvent que dans l'estomac. La maladie provoque la bactérie Helicobacter, qui est capable de survivre dans l'environnement acide de l'estomac. Un traitement médicamenteux (en particulier après la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens) peut entraîner un ulcère et une maladie caractérisée par une production excessive d'acide dans l'intestin (syndrome de Zollinger-Ellison).

Toutes les personnes infectées par Helicobacter ne souffrent pas d’ulcères, mais dans la plupart des cas, elles sont porteuses de l’infection. Le tabagisme, le stress, la consommation d'alcool et une alimentation malsaine augmentent le risque de développer un ulcère peptique.

  • douleur sourde dans l'abdomen, qui disparaît après avoir mangé ou pris des médicaments qui réduisent la concentration d'acide chlorhydrique dans l'estomac, ainsi que dans le lait, et augmente après 3-4 heures, c'est-à-dire qu'il y a des douleurs "affamées" et "nocturnes";
  • éructations acides;
  • vomissements;
  • flatulences

Dangereux ulcère peptique saignement, perforation, pénétration. Les saignements sont cachés et ne sont détectés que par une augmentation de l'anémie, ou du sang peut être présent dans les vomissures ou les selles. Parfois, vous pouvez arrêter le saignement pendant l'endoscopie, si l'ulcère peut brûler.

Si le défaut provoque un saignement important, une intervention chirurgicale est nécessaire. Au cours de la perforation de l'ulcère, une péritonite se développe, qui s'accompagne d'une vive douleur lancinante, augmente avec les mouvements ou la respiration profonde et la température corporelle augmente.

La gastroscopie est effectuée pour détecter les ulcères. Il vous permet d'identifier non seulement la localisation de l'ulcère, mais également sa morphologie, en présence de saignements ou de modifications cicatricielles. Helicobacter peut être détecté à l'aide de tests endoscopiques.

Dans le traitement des ulcères, une thérapie complexe est prescrite, qui consiste à prendre des agents qui suppriment la sécrétion d’acide chlorhydrique et empêchent les bactéries de se multiplier. Le patient doit suivre le régime recommandé.

Obstruction intestinale

L'obstruction intestinale se développe à la suite d'une violation de l'évacuation des aliments, qui peut être provoquée par un facteur mécanique ou dynamique. Dans le premier cas, une obstruction se développe suite à un blocage de la lumière intestinale avec une tumeur, une hernie, une invagination. L'obstruction dynamique se produit lorsque le péristaltisme s'affaiblit ou disparaît, ce qui est dû à une péritonite, à une opération ou à une blessure.

Symptômes d'obstruction intestinale:

  • douleur abdominale;
  • accumulation de gaz;
  • absence de défécation;
  • flatulences;
  • nausées et vomissements fécaux.

L'obstruction dynamique est éliminée de manière conservatrice (les médicaments qui stimulent la contraction de l'intestin sont prescrits), lorsque la chirurgie mécanique est nécessaire.

Dyskinésie

Le diagnostic de dyskinésie de l'intestin grêle est posé si le péristaltisme de ses parois est affaibli ou renforcé. La maladie se développe dans le contexte d'autres processus pathologiques survenant dans la cavité abdominale (cirrhose, pancréatite, gastrite, cholécystite), ainsi que par suite de malnutrition. Certains auteurs appellent la principale cause de dyskinésie stress chronique.

Avec l'augmentation du péristaltisme, il n'y a pas de douleurs spasmodiques très prononcées, les selles deviennent liquides, il y a de la nourriture visible non digérée, des grondements apparaissent dans l'abdomen. Le péristaltisme affaibli entraîne une douleur sourde au nombril, une distension abdominale et une sensation de lourdeur.

Diverticule

Sous le diverticule se réfère à la saillie en forme de sac des parois de l'intestin. Le plus souvent, les gens ont trouvé le diverticule de Meckel, qui est congénital. Cela semble dû à la pathologie du tissu conjonctif.

Les diverticules acquis sont formés par une alimentation irrégulière, ainsi que par des imprécisions dans le régime alimentaire, notamment par une faible consommation de fibres, de fruits et de légumes. Les facteurs qui provoquent sont la constipation, l'obésité, le mode de vie inactif.

Les symptômes ne se développent qu’avec une inflammation (diverticulite). Les patients se plaignent de fièvre et de douleurs abdominales, de diarrhée chronique, de flatulences. La diverticulite peut provoquer des saignements intestinaux, une perforation, la formation d'une maladie adhérente ou une fistule. La divergence du diverticule est semblable à celle de l'appendicite aiguë, car un «estomac aigu» apparaît. Le diverticule est enlevé chirurgicalement.

Dysbactériose

La maladie se développe à la suite d'une violation du ratio de bactéries nocives et bénéfiques qui colonisent les intestins. La dysbactériose survient plus souvent en présence de médicaments antibactériens, d'infections intestinales, avec une alimentation déséquilibrée. La dysbactériose peut se manifester: diarrhée, flatulences, douleurs abdominales, nausées, vomissements, éructations, manque d'appétit, carence en vitamines.

Le diagnostic est confirmé par l'analyse de la dysbactériose et du bacille baccal. Des probiotiques sont prescrits (agents contenant des bifidobactéries vivantes) et des prébiotiques, des agents favorisant la croissance d’une microflore bénéfique.

Ischémie

Une mauvaise circulation de l'intestin grêle conduit à une ischémie. Dans des situations graves, le sang cesse en général de circuler dans les cellules, ce qui provoque un infarctus intestinal. L'ischémie se développe en raison d'une thrombose ou d'un rétrécissement de la lumière des artères mésentériques, de plaques athérosclérotiques.

Signes d'ischémie chronique:

  • douleur dans l'abdomen pendant 1 à 3 heures après avoir mangé;
  • l'intensité de la douleur augmente sur plusieurs jours;
  • la diarrhée;
  • nausée, vomissement;
  • flatulences;
  • perte de poids

Signes d'ischémie aiguë:

  • douleur abdominale grave;
  • l'intensité de la douleur lorsque pressée augmente;
  • l'apparition de sang dans les selles;
  • nausée, vomissement;
  • hyperthermie.

Le diagnostic est confirmé par TDM, IRM, coloscopie, endoscopie, échographie Doppler et analyse sanguine clinique. La pharmacothérapie implique la nomination d'outils capables de dissoudre les caillots sanguins et d'empêcher leur re-formation, et d'appliquer des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins, ce qui contribue à améliorer la circulation sanguine. Dans l'ischémie mésentérique aiguë, un pontage est effectué et un thrombus est éliminé.

Syndrome de malabsorption

Avec cette pathologie, la digestion des aliments est perturbée et la capacité d'absorber les nutriments est perdue. Un syndrome se développe à la suite d'une maladie infectieuse de l'intestin, de pathologies congénitales ou acquises et d'un manque d'enzymes.

Les signes suivants de dysfonctionnement intestinal se manifestent:

  • la diarrhée;
  • stéatorrhée (selles grasses);
  • grondant dans l'estomac;
  • flatulences;
  • douleur abdominale.

En outre, les symptômes systémiques apparaissent:

  • réduction de poids;
  • anémie, ostéoporose;
  • infertilité et impuissance;
  • l'aménorrhée;
  • les poches;
  • dermatite, eczéma;
  • aggravation de la coagulation du sang;
  • inflammation de la langue;
  • faiblesse

La malabsorption est détectée par des tests de laboratoire sur le sang, les matières fécales et l'urine. Il y a un manque de vitamines et d'oligo-éléments dans le sang. Le coprogramme détecte les fibres musculaires et l'amidon dans les masses fécales et, en cas de manque d'enzymes, l'acidité change.

Si nécessaire, une intervention chirurgicale est réalisée pour éliminer la maladie sous-jacente. On prescrit au patient un régime, un goutte-à-goutte avec des vitamines et des oligo-éléments, des électrolytes. Il est également nécessaire de restaurer la microflore intestinale, pour laquelle des probiotiques et des prébiotiques sont prescrits.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du tube digestif. L'inflammation se produit dans la muqueuse interne et les couches sous-muqueuses, le plus souvent la pathologie affecte l'iléon.

Symptômes de la maladie de Crohn:

  • la diarrhée;
  • douleur abdominale;
  • perturbation de l'appétit;
  • perte de poids;
  • sang dans les selles ou saignement latent;
  • inflammation des articulations, des yeux, de la peau, du foie, des voies biliaires;
  • chez les enfants, il y a un retard dans le développement physique et la puberté.

Diagnostiqué après tomographie et coloscopie. Le tomogramme vous permet de voir les fistules et les abcès, et une coloscopie montre l'état de la membrane muqueuse et vous permet de faire une biopsie pour un examen histologique plus approfondi.

Dans la maladie de Crohn du petit intestin, la thérapie consiste à réduire le processus inflammatoire et à prévenir les rechutes et les complications. Les patients sont prescrits un régime, prenant des médicaments anti-inflammatoires, des immunosuppresseurs, des hormones corticostéroïdes, un traitement symptomatique est également effectuée. En cas d'urgence, un traitement chirurgical est nécessaire.

Le traitement de toute maladie de l'intestin grêle implique nécessairement l'observance d'un régime alimentaire spécifique, qui doit être sélectionné par un spécialiste en fonction de la cause de la pathologie. Dans certains cas, vous voulez éviter les graisses et les glucides, dans d'autres, il est nécessaire d'augmenter la quantité de fibres.

Ce n’est qu’après le diagnostic que le médecin pourra prescrire un traitement médicamenteux qui permettra d’éviter les récidives ou de prolonger la rémission. Dans les maladies de l'intestin grêle, il n'est pas recommandé de se soigner soi-même, car le soulagement des symptômes entraîne le développement de la maladie et de l'atrophie de la muqueuse intestinale.

Symptômes et signes de maladies de l'intestin grêle

L'intestin grêle joue un rôle très important dans le système digestif du corps humain. Il est responsable de la digestion des aliments, de l'absorption des nutriments nécessaires à la construction des cellules, des tissus. Lorsque des maladies de l'intestin grêle apparaissent, les symptômes et les signes de la maladie sont pratiquement les mêmes. Presque toutes les maladies de l'intestin grêle sont couvertes par le concept de "malabsorption". Ils sont également connus sous le nom de «syndrome d'absorption normale».

Description de la maladie

L'intestin grêle est situé entre l'estomac, le côlon. C'est dans cette zone que se déroulent les processus de digestion les plus importants. L'intestin grêle comprend les sections suivantes:

  • duodénum. C'est la partie initiale de l'intestin grêle. Cela commence immédiatement après l'estomac. Il est associé à ces glandes digestives: foie, pancréas, vésicule biliaire;
  • jéjunum. Il est représenté par la partie médiane de l'intestin grêle. Ce site est situé entre le duodénum, ​​l'iléon. Les anses de cet intestin occupent une place dans le haut de l'abdomen gauche;
  • iléon. C'est la partie inférieure de l'intestin grêle. Cette zone commence après le jéjunum, elle se termine avant le caecum. Cette section a des parois épaisses, un grand diamètre, de nombreux vaisseaux. Il est situé sur le bas-ventre droit.

La douleur dans l'intestin grêle survient dans de telles pathologies:

  • Syndrome de Maldigestia;
  • La maladie de Crohn;
  • dysbiose intestinale;
  • entérite;
  • maladie coeliaque;
  • obstruction intestinale;
  • syndrome de malabsorption;
  • dyskinésie intestinale;
  • ulcère duodénal;
  • gonflement de l'intestin grêle;
  • diverticules intestinaux, inversion des intestins;
  • ischémie, infarctus intestinal.

Les symptômes

Si l'intestin grêle est affecté par une maladie, les symptômes suivants se manifestent:

  • douleur localisée dans le nombril;
  • transfusion dans l'abdomen que le patient peut sentir ou entendre;
  • des selles molles (la couleur est claire, elle est pâteuse, mousseuse, il peut y avoir des taches de produits non digérés, l'odeur est aigre, désagréable);
  • distension abdominale;
  • augmentation de la température (constatée dans les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. La hauteur du thermomètre dépend du nombre de microbes, de leur toxicité et de la résistance de l'organisme);
  • besoin impérieux de déféquer;
  • sensation de lourdeur;
  • gonflement.

Examinons plus en détail les symptômes de certaines pathologies de l’intestin grêle.

Entérite

L'entérite est représentée par une inflammation du petit intestin. Selon l’endroit où l’inflammation est localisée, séchez la duodénite (duodénum 12), l’iléite (iléon), la jéjunite (jéjunum).

Dans l'entérite aiguë manifestée:

  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • douleurs vives (soudaines);
  • forte fièvre;
  • douleur dans l'épigastre;
  • la déshydratation;
  • troubles cardiovasculaires;
  • intoxication.

Si une entérite chronique se développe, se manifester:

  • la diarrhée;
  • vomissements;
  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • epigastrium de douleur constante (flou);
  • diminution de l'appétit;
  • douleur à la palpation, qui se manifeste profondément dans la région au-dessus du ventre;
  • sensation d'éclatement;
  • grondant dans les intestins.

La maladie de Crohn

Cette inflammation chronique du tractus gastro-intestinal peut toucher toutes les couches du tube digestif. La maladie peut provoquer une inflammation des ganglions lymphatiques du péritoine, l'apparition d'ulcères, des cicatrices sur les parois intestinales. En cas de maladie, les symptômes suivants apparaissent:

  • nausée, vomissement;
  • douleur abdominale;
  • flatulences;
  • la diarrhée;
  • perte d'appétit, poids;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue;
  • augmentation de la température.

Ulcère duodénal

Le symptôme principal est la douleur. C'est insignifiant, poignardant, suçant, crampes. Cette pathologie est caractérisée par "une douleur affamée".

Obstruction intestinale

Cette pathologie est représentée par une altération complète / partielle de la progression des aliments dans le tube digestif. Un symptôme constant de la maladie est la douleur, qui apparaît soudainement, ne dépend pas de la prise de nourriture.

En plus de la douleur peut apparaître:

  • des ballonnements;
  • asymétrie abdominale;
  • vomissements.

Dyskinésie intestinale

Cette fonction motrice altérée de l'intestin grêle se manifeste dans:

  • douleur dans l'abdomen;
  • augmentation de la production de mucus;
  • sensation de pression, lourdeur dans l'abdomen;
  • les coliques;
  • la constipation;
  • la diarrhée.

Diverticule

Dans ce bombement sacculaire de la sous-muqueuse, apparaissent les muqueuses de l'intestin:

  • forte fièvre;
  • douleur abdominale aiguë;
  • des nausées;
  • gonflement;
  • tension de la paroi péritonéale;
  • casser un tabouret.

Dysbactériose

Cette pathologie se manifeste par une violation de la quantité et de la qualité de la microflore intestinale normale. Le patient apparaît:

  • la faiblesse;
  • une forte diminution de l'appétit;
  • malaise;
  • maux de tête;
  • diminution de la capacité de travail;
  • pâleur du derme.

Syndrome de malabsorption

Cette pathologie se manifeste par une absorption insuffisante des nutriments dans l'intestin grêle. Le symptôme principal de la maladie est des selles liquides et pâteuses. Il est mousseux, ne contient presque pas de mucus. En outre, le patient est préoccupé par:

  • des ballonnements;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • flatulences;
  • douleurs musculaires;
  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • abaisser la pression artérielle;
  • l'anémie;
  • perte de poids;
  • engourdissement des doigts, des lèvres;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations.

Syndrome de Maldigestia

Ce complexe symptomatique clinique est causé par une violation de la digestion des nutriments. Il se manifeste par un manque d'enzymes digestives, une pathologie de l'intestin grêle.

Quand cette maladie est observée:

  • douleurs de tiraillement, de nature arquée (elles sont déclenchées par une pression accrue à l'intérieur de l'intestin);
  • selles bouleversées (la diarrhée prédomine);
  • flatulences;
  • grondement, ballonnements;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations.

Maladie coeliaque

Cette pathologie est héréditaire. Il se manifeste par l'intolérance de produits contenant du gluten (seigle, orge, blé, avoine).

En mangeant des aliments contenant des produits à base de farine, les enfants se manifestent:

  • la léthargie;
  • réduction de poids;
  • perte d'appétit;
  • pâleur
  • les muqueuses deviennent brillantes;
  • augmente la taille de l'abdomen.

Peut également apparaître:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • derme sec;
  • stomatite;
  • anémie ferriprive;
  • douleurs dans les intestins, ayant un caractère douloureux, tirant;
  • diarrhée (les selles sont mousseuses, ont une odeur forte. Sa couleur est claire, grisâtre, sa consistance est caractéristique d'une teneur accrue en graisse).

Ischémie, crise cardiaque

Ces pathologies se manifestent par une altération chronique de l'apport sanguin aux parois intestinales. Le symptôme principal est une douleur abdominale sévère. En plus de la douleur dans la région du nombril chez un patient sont observés:

  • perte d'appétit;
  • nausée, vomissement;
  • ballonnements, grondements de l'abdomen;
  • diarrhée, constipation;
  • douleur en ressentant l'abdomen;
  • la présence de sang dans les selles.

Tumeurs cancéreuses intestinales

La douleur dans cette pathologie est légère. Il est difficile d'indiquer leur localisation exacte. Les principaux symptômes de la maladie:

  • perte d'appétit;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue;
  • grave épuisement du corps.

Diagnostics

Les méthodes de diagnostic suivantes aideront le spécialiste à trouver la cause de la maladie:

  1. Echographie de la cavité abdominale.
  2. Tomographie par ordinateur.
  3. Radiographie des organes péritonéaux.
  4. Examen bactériologique des matières fécales.
  5. Examens endoscopiques (fegds, coloscopie).
  6. Études histologiques. Ils sont nécessaires pour clarifier la nature de la pathologie (bonne qualité, tumeur maligne de la tumeur).

Traitement

Si une maladie a affecté l'intestin grêle, des symptômes apparaîtront et il sera très difficile au patient de ne pas s'en rendre compte. Lorsqu’une violation de la chaise, une douleur abdominale caractéristique, des nausées, des vomissements, des maux de tête, des flatulences, des éructations, vous devez faire appel à une assistance spécialisée.

Le traitement des maladies apparues dans l'intestin grêle est considéré comme un processus assez difficile. Au cours du traitement, l’essentiel est de suivre scrupuleusement les instructions du médecin, de respecter le régime alimentaire prescrit.

L'effet sur la dysbactériose est un point important dans le traitement des maladies de l'intestin grêle. Le traitement vise à normaliser le travail de l'intestin. Le patient doit prendre des médicaments antimicrobiens.

La vitamine, une série d'enzymes, est également très importante. Il est nécessaire de restaurer le corps. Les enzymes sont nécessaires à l'absorption normale des nutriments.

En outre, le médecin doit réduire l'inflammation, réduire l'intoxication du corps. Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement des infections et des inflammations:

  • médicaments antibactériens;
  • les corticostéroïdes;
  • médicaments immunomodulateurs.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas les résultats souhaités, le médecin décide de la question de l’utilisation d’une intervention chirurgicale. Pendant la chirurgie, les experts retirent le tractus intestinal touché.

Plaie de l'intestin grêle

Principales causes et symptômes de la douleur intestinale

Pourquoi l'intestin fait-il mal? Cette question est tôt ou tard posée à presque n'importe qui. Une alimentation inadéquate, un régime alimentaire ou une alimentation excessive, la prise de certains médicaments sont les causes les plus particulières de la douleur. Cependant, la douleur est parfois associée à des maladies graves nécessitant un diagnostic et un traitement. Par conséquent, lorsque la gêne apparaît, il n’est pas inutile de comprendre l’origine du syndrome douloureux et de savoir quoi faire dans une telle situation.

Intestins: où est-il et à quel point ça fait mal

Avant de vous pencher sur les causes profondes du problème, vous devez déterminer où les intestins sont touchés. Le fait est qu’il existe de nombreux organes dans l’abdomen. Il est donc difficile de comprendre la cause d’un malaise.

L'intestin est situé dans la cavité abdominale et se compose de deux segments - le côlon et l'intestin grêle. Le premier est situé principalement dans le bas de l'abdomen, bien que ses parties individuelles atteignent l'estomac et que les parties inférieures pendent souvent dans le bassin. Le rectum est situé plus haut - entre le gros intestin et l'estomac.

À partir de la nature de la douleur, le médecin peut, lors de l’examen initial, supposer en gros la cause du problème:

  • douleur aiguë dans les intestins - dans la plupart des cas, apparaît dans la colite ulcéreuse ou une appendicite;
  • syndrome douloureux nauséeux ou sourd - indique une inflammation de toute partie de l'intestin, ainsi que des helminthiases ou une tumeur;
  • douleurs coliques - parler d'irritation de la membrane muqueuse, d'infections bactériennes, d'entérite, de colite.

Problèmes possibles avec la localisation de la douleur

Il est beaucoup plus facile d'établir un diagnostic si vous savez dans quelle partie de l'abdomen se produit. Différents segments de l'intestin peuvent signaler différentes maladies. Le médecin doit donc indiquer au médecin en détail l'endroit où la cavité abdominale est le plus dérangeante.

  • Une douleur dans le bas-ventre droit peut être la cause d'une appendicite aiguë. Souvent, un symptôme supplémentaire est l'irradiation du syndrome de la douleur dans la jambe droite.
  • Lorsque les intestins du bas-ventre gauche sont douloureux, ce phénomène est un symptôme caractéristique de l'inflammation du côlon sigmoïde.
  • Si l’estomac a mal au nombril, des maladies telles que l’entérite et les helminthiases sont envisagées.
  • Avec une douleur diffuse couvrant tout l'abdomen, on peut suspecter une entérocolite, c'est-à-dire une inflammation simultanée du côlon et de l'intestin grêle.
  • Si vous craignez un inconfort au niveau de l'anus, accompagné de douleurs pendant ou après une selle, la cause probable est des fissures rectales ou des hémorroïdes.
Voir aussi: Pourquoi il y a une douleur dans le bas-ventre pendant l'ovulation

Pourquoi les intestins font mal

Afin de comprendre pourquoi l’inconfort se produit, il est nécessaire de savoir comment l’intestin est arrangé approximativement. En règle générale, la douleur est une réaction à la compression des racines nerveuses qui pénètrent dans tout l'organe. Même avec une lésion d'une membrane muqueuse dépourvue de nerfs, des douleurs peuvent apparaître, car les terminaisons nerveuses sont situées dans la couche inférieure de la sous-muqueuse et réagissent instantanément à toute blessure interne.

S'il y a une douleur dans l'intestin, les raisons de son apparition sont les suivantes:

L'inflammation

L'origine la plus commune de la douleur est associée à des processus inflammatoires qui, sous l'influence de facteurs externes ou internes, se développent dans différentes parties de l'abdomen. Selon la localisation du processus inflammatoire, il existe plusieurs maladies:

  • L'entérite est une inflammation de l'intestin grêle caractérisée par une évolution aiguë ou chronique. Dans l'entérite aiguë, il y a des douleurs soudaines dans la partie médiane de l'abdomen, souvent accompagnées de diarrhée, de vomissements et de fièvre. Avec la nature chronique de la douleur est légère, observée en combinaison avec des grondements d'estomac, la diarrhée et une faiblesse générale.
  • La colite est une inflammation de la muqueuse du côlon qui, selon la cause du développement, peut être infectieuse, ulcéreuse, ischémique ou toxique. Il existe une large classification de la colite en fonction du site de la lésion, mais dans la plupart des cas, si les symptômes en sont la cause: douleur abdominale, distension abdominale, grondement, besoin fréquent de déféquer, diarrhée contenant souvent du mucus ou du sang.
  • L'appendicite est une inflammation de l'annexe qui nécessite une intervention chirurgicale. La maladie commence par une douleur au-dessus du nombril. Progressivement, la douleur se déplace vers le bas-ventre droit et s'accompagne de fièvre, de nausées, de vomissements et d'un développement de péritonite.

C'est important! En cas de suspicion d'appendicite aiguë, appelez immédiatement une ambulance, car l'inflammation provoquée par une ordonnance de plus de 2 jours est la principale cause de décès dans cette maladie.

Helminthiase

Les infections à helminthes incluent un large éventail de maladies parasitaires apparaissant à la suite de l'intrusion de vers-helminthes dans le corps. En médecine, on connaît plus de 400 variétés de vers, mais l’intestin affecte le plus souvent les vers ronds, les oxyures, les trichures, les strongyloïdes, le ténia de bovin.

En règle générale, la maladie débute 2 à 4 semaines après l'infection et se caractérise par les symptômes suivants:

  • fièvre
  • éruption cutanée;
  • douleur intestinale;
  • gonflement du visage;
  • lésions des voies respiratoires;
  • perte d'appétit;
  • la diarrhée;
  • des ballonnements;
  • perte de poids drastique.
Voir aussi: Douleur dans la vessie chez les hommes - quelles sont les raisons?

Dans les cas graves et avec une lésion massive, se développent des pathologies sévères telles que pneumonie, hépatite, bronchospasme, troubles du travail du système nerveux central.

Lorsque vous infectez des vers, ne vous fiez pas aux méthodes populaires. Consultez votre médecin, qui vous prescrira le médicament anthelminthique nécessaire, dirigé contre un agent pathogène spécifique.

Autres raisons

Parmi les autres solutions possibles, l’intestin du bas-ventre faisant mal, on distingue les maladies et les phénomènes suivants:

  • les blessures;
  • déséquilibre enzymatique;
  • maladies auto-immunes;
  • obstruction intestinale;
  • les néoplasmes;
  • dysbactériose;
  • maladies du tube digestif.

Douleur dans les intestins après avoir mangé

Contrairement aux douleurs à l'estomac, la douleur associée au rectum ou au côlon n'a généralement aucun lien avec la prise de nourriture. Mais parfois, si la douleur dans les intestins après avoir mangé inquiète, une inflammation du côlon transverse, située directement sous l'estomac, peut en être la cause. Ses maladies font partie du groupe des colites et se caractérisent par les mêmes symptômes.

En plus du syndrome de la douleur, des ballonnements et des grondements peuvent apparaître, des selles sont perturbées, une léthargie, une faiblesse, une perte d'appétit.

C'est important! Dans la colite ulcéreuse, une perforation intestinale accompagnée d'une péritonite est possible. Par conséquent, en cas de malaise, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Diagnostic et mesures thérapeutiques

En cas de douleur intestinale, les causes et le traitement sont déterminés sur la base d’une étude diagnostique. Les maladies de la cavité abdominale sont occupées par un gastro-entérologue qui, après avoir examiné et collecté l'anamnèse, peut se référer aux événements suivants:

  • analyse des matières fécales;
  • fibrogastroduoscopie;
  • coloscopie;
  • Rayon X en utilisant des solutions de contraste (irrigoscopie).

Bien sûr, lorsque l’intestin du bas-ventre fait mal, que faire est la première question qui dérange la personne malade. Après avoir établi le diagnostic, le médecin sera en mesure de prescrire un traitement qui varie en fonction de la pathologie. Dans les maladies infectieuses, des médicaments antibactériens sont présentés et dans les infections à helminthes, des médicaments anthelminthiques sont indiqués. Si le problème est en violation de la microflore, le patient doit prendre des probiotiques. Une obstruction aiguë ou une appendicite nécessite une intervention chirurgicale.

Il faut garder à l’esprit que toute douleur est un signe de pathologie. Si la gêne intestinale dure plus de trois jours, vous ne devez pas reporter la visite à un établissement médical.

Quels sont les symptômes lorsque les intestins sont malades

Ce qui fait mal aux intestins

La longueur de l'intestin d'une personne adulte atteint 6 à 8 mètres. En état de fonctionnement, avec compression - jusqu'à 4 mètres. Le tube du tube digestif de l'estomac commence et finit avec l'anus. L'intestin a trois divisions:

  • Thin: duodénum, ​​l'intestin grêle lui-même;
  • Épais: côlon transverse, côlon aveugle et sigmoïde;
  • Division du rectum.

En fonction de la partie du processus intestinal affectant le processus pathologique, les intestins sont douloureux de différentes manières. avec une intensité variable et des manifestations associées.

Les douleurs intestinales ont un caractère diffus. Même dans le cas d'une appendicite aiguë, la réaction des récepteurs de la douleur du péritoine est si intense que le diagnostic n'est confirmé que par des études complémentaires.

Fonction altérée lorsque les entrailles sont douloureuses

Chaque section de l'intestin effectue sa tâche. Lorsqu'un processus inflammatoire se produit dans un service particulier, les dysfonctionnements se manifestent de différentes manières:

  • Intestin grêle. Il y a des processus d'absorption d'aliments digérés dans l'estomac. Les parois de l'iléon contiennent des accumulations lymphoïdes - des plaques de Peyer. Ils synthétisent des lymphocytes - ce sont les principales cellules du système immunitaire. L'inflammation de l'intestin grêle (entérocolite) conduit à une absorption réduite et à une immunité affaiblie;
  • Gros intestin. La formation de masses fécales et la production de vitamines des groupes B6 (transmission nerveuse), B12 (synthèse de l'hémoglobine), K (coagulation du sang), E (action antioxydante). En raison de l'activité de la microflore humaine bénéfique, les fibres sont transformées en molécules de glucose, qui sont immédiatement fermentées en acide lactique et acétique, ainsi qu'en alcool endogène. Dans les lésions inflammatoires du gros intestin (colite), en plus des douleurs abdominales, il existe d'autres troubles associés à un manque de vitamines, dont la synthèse s'arrête.

Maux d'intestins - causes

Les causes des douleurs abdominales avec inflammation intestinale sont variées. Ils dépendent de nombreux facteurs, tels que:

  • Agents infectieux;
  • Substances toxiques;
  • Facteurs de stress;
  • Prendre des substances médicinales;
  • Mauvaise nutrition;
  • Anomalies déterminées génétiquement.

Lorsque l'intestin est touché, les causes peuvent être associées à la destruction directe des cellules muqueuses et indirectement - en raison d'une perturbation de l'apport sanguin ou de la régulation nerveuse.

La douleur abdominale provoque des déclencheurs spécifiques en raison des conditions suivantes:

  • Processus infectieux inflammatoire. Cellules affectées de la membrane muqueuse;
  • Trouble auto-immunitaire. Les propres anticorps perçoivent les tissus du côlon étrangers et commencent à les combattre comme avec les corps étrangers. C’est ainsi que se développe la colite ulcéreuse;
  • Invasions de vers. Lorsque la fixation des parasites affecte également les intestins, les causes de cette affection sont enracinées dans les déchets produits par les helminthes. Ils irritent la muqueuse intestinale;
  • Dysfonctionnement du pancréas. Lorsque l'intestin souffre d'une pancréatite, les symptômes d'irritation de la muqueuse intestinale sont complétés par l'activation de la fermentation. c'est-à-dire une production accrue de gaz;
  • Obstruction intestinale: paralytique et mécanique. Dans le premier cas, les troubles sont fonctionnels. Dans le second cas, le péristaltisme est perturbé par un obstacle: une tumeur, un polype, une maladie adhésive. Dans les deux cas, les intestins sont douloureux, les ballonnements aggravent l'évolution de la maladie;
  • Troubles circulatoires aigus dus à une thrombose des vaisseaux du mésentère. La condition fait référence à un particulièrement dangereux, car il entraîne la mort des organes internes du péritoine;
  • Dysbactériose. La perturbation de l'équilibre entre la flore bénéfique et la flore pathogène conditionnelle conduit à un dysfonctionnement chronique du gros intestin. Des gaz se forment, les intestins sont douloureux, des ballonnements se produisent en raison de la fermentation accrue de produits métaboliques oxydés.

Douleur intestinale - symptômes

Il y a des douleurs abdominales par localisation, ce qui permet de suspecter la défaite d'une partie spécifique de l'intestin

  • Région iliaque droite - suspicion d'appendicite aiguë;
  • La région ombilicale est l'intestin grêle, ce qui indique le plus souvent une invasion helminthique;
  • Douleur dans l'anus - maladie rectale.

Les manifestations de modifications inflammatoires dans une section intestinale donnée sont toujours accompagnées de signes caractéristiques. Ainsi, si l'intestin est douloureux, les symptômes de la colite (gros intestin), de l'entérite (section de l'intestin grêle) et de la rectite (rectum) présentent des caractéristiques caractéristiques:

  • Entérite: grondement dans la cavité abdominale, localisation de la douleur dans tout l'abdomen;
  • Colite: diarrhée, souvent avec une odeur désagréable, mucus;
  • Proctite: douleur pendant les selles, apparition de saignements écarlates éclatants.

Lorsque l'intestin est douloureux, les symptômes ne se manifestent pas uniquement par la localisation du site de la lésion, mais sont fréquents et accompagnent les entérocolites et les proctites:

L'appétit est perturbé lorsque l'intestin fait mal pour une raison simple et compréhensible. Une personne empire après avoir mangé. La douleur s'intensifie nécessairement lorsque le péristaltisme intestinal est activé.

Constipation et diarrhée causées par une violation de la motilité. Une augmentation du péristaltisme entraîne une diminution des fonctions d'aspiration, de sorte que les selles deviennent liquides. L'obstruction intestinale spastique, au contraire, provoque la constipation. Le retard dans le contenu de la section épaisse conduit au fait que les intestins font mal, la distension abdominale progresse. La flatulence accompagne constamment tous les troubles intestinaux.

Les saignements du rectum provoquent la constipation. Des efforts supplémentaires dans la défécation ont conduit au développement d'hémorroïdes. Dans les ulcères duodénaux, le saignement n'a pas une couleur rouge caractéristique. La chaise devient lugubre. Avec la colite ulcéreuse non spécifique, les éléments sanguins dans les matières fécales ne peuvent être détectés qu'au microscope.

Une perte de sang partielle, insignifiante mais permanente conduit à un état d'anémie aggravé par une altération de la synthèse de l'hémoglobine. Il en résulte une situation paradoxale, les intestins sont douloureux, les ballonnements imitent visuellement un excellent appétit et, dans l'intervalle, une personne a l'air épuisée, pâle, épuisée.

Maux d'intestins - traitement

En cas de douleurs abdominales aiguës, la tactique du médecin est déterminée par la gravité de l’état du patient. Après l'examen d'urgence nécessaire, parfois, la question de l'opération est résolue. Lorsque les intestins font mal, le traitement peut être long, conservateur ou rapide et immédiat.

Indications pour la chirurgie:

  • Appendicite aiguë;
  • Obstruction intestinale mécanique;
  • Saignement ulcératif du duodénum.

Si l'intestin fait mal, le traitement est effectué de manière conservatrice dans tous les autres cas. La thrombose de l'artère mésentérique constitue une exception. Dans ce cas, la tactique du médecin attend activement. Avec la menace de la vie est une opération d'urgence. Avec une efficacité suffisante du traitement aux anticoagulants, une issue favorable est tout à fait possible.

Vous aimez cet article? Partager avec des amis.

Comment les intestins font-ils mal?

L'intestin fait partie du tractus gastro-intestinal et se situe dans la cavité abdominale de l'homme. L'intestin consiste en gros et petit intestin.

Douleur dans les intestins

Tout le monde sait probablement comment blesser les intestins. Cependant, les douleurs intestinales sont différentes:

Ces douleurs sont souvent accompagnées de spasmes. La douleur peut s’apaiser dans une certaine position ou s’intensifier lorsque vous toussez ou bougez. Après avoir vidé le rectum, il y a un soulagement. La distension abdominale indique l'accumulation de gaz dans l'intestin et la violation du péristaltisme, la constipation.

Lorsque l’intestin a mal au bas-ventre, il peut signaler des maladies graves dans l’intestin ou dans les organes du péritoine. Ces maladies peuvent être: inflammation de l'appendice, ulcère, colique hépatique et rénale, inflammation des reins, calculs rénaux, hernie, inflammation ou augmentation du côlon sigmoïde. Chez les femmes, il peut s'agir de processus inflammatoires aigus des organes de reproduction.

Une douleur abdominale peut survenir lors d'une obstruction intestinale ou d'une torsion intestinale. Chez les hommes, la douleur dans le bas-ventre peut être liée à une rétention urinaire, accompagnée de problèmes de la prostate.

Que faire avec la douleur dans les intestins

Lorsque l'intestin fait mal, que faire, malheureusement, tout le monde ne le sait pas. Parfois, il suffit de faire de petits changements dans le régime alimentaire.

  • Il devrait y avoir plus de fibres, ce qui ramollit et augmente le volume du contenu intestinal et favorise la vidange intestinale. Porridge au son, pain aux céréales, pommes de terre au four, petits pois. Cependant, avec une consommation de fibres abondante, des flatulences et des ballonnements peuvent survenir.
  • Vous pouvez utiliser des compléments alimentaires efficaces lors du travail du tractus gastro-intestinal, de la constipation et de la diarrhée.
  • Il est nécessaire d'utiliser la pectine contenue dans les oranges, les papayes et les pamplemousses. La pectine peut aider lorsqu'un intestin est malade dans le bas de l'abdomen.
  • L'eau aide à promouvoir les aliments dans les intestins, il est préférable de boire six à huit verres par jour.
  • Ne pas abuser de la caféine, qui stimule le péristaltisme, accélère la vidange de l'intestin. La caféine ne se trouve pas seulement dans le café, mais aussi dans le thé, le chocolat et les boissons à base de cola.
  • Il est nécessaire de minimiser les produits laitiers et le blé, qui sont mal tolérés par les intestins irrités.
  • Assurez-vous de bouger plus, car l'exercice (natation, jogging, marche) contribue à la promotion d'aliments digestibles.
  • Et, bien sûr, il est nécessaire de se calmer, car le stress provoque une aggravation du tractus gastro-intestinal.
  • Les laxatifs doivent être pris avec parcimonie. Constamment utiliser des laxatifs ne peuvent pas, ils doivent être changés.

Causes de la maladie intestinale

Lorsque l'intestin est douloureux, les causes peuvent être les suivantes:

La douleur dans les intestins n'est pas toujours associée à la maladie. Ils peuvent survenir lors d'un jeûne prolongé, lors de l'ingestion d'aliments irritants, ainsi que lors de l'utilisation de certains médicaments, en cas de trouble du péristaltisme.

Lorsque le péristaltisme ne fonctionne pas, les problèmes commencent: les intestins sont douloureux. Les symptômes de ce problème, dans lequel la constipation se produit:

  • vertiges, maux de tête,
  • haleine viciée
  • apathie, somnolence,
  • isolement ou vice versa irritabilité,
  • perte d'appétit
  • langue fourrée.

Douleur abdominale pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l’estomac fait l’objet d’une attention particulière de la part de la future mère. Toute gêne dans le bas-ventre provoque la panique chez une femme enceinte. Cela fait mal aux intestins pendant la grossesse, ou il est déjà possible de comprendre les problèmes liés à la menace d'avortement en se rendant chez l'obstétricien.

La douleur abdominale chez une femme enceinte peut être divisée en deux types: obstétrique et non obstétrique.

  • Obstétriciens:
    • fausse couche menacée,
    • grossesse extra-utérine
    • décollement placentaire.
  • Non obstétrique:
    • problèmes du tube digestif
    • étirement des ligaments et des muscles abdominaux,
    • déplacement d'organes internes
    • pathologie chirurgicale aiguë.

Avec la menace d'avortement dans le bas-ventre, il y a une douleur tiraillante ou douloureuse, ou une douleur dans la région lombaire, il y a un écoulement sanglant. Lors de la grossesse extra-utérine, une crampe sévère survient avant de perdre connaissance. Il peut y avoir une douleur à court terme avec un léger saignement. La rupture de la trompe de Fallope se produit dans 8-12 semaines. En cas de décollement prématuré du placenta, une douleur abdominale sévère se produit, des signes de saignement interne, une hypoxie intra-utérine apparaissent.

Pendant la grossesse, un ajustement hormonal a lieu et une constipation, une dysbiose, des ballonnements peuvent survenir. En raison de la croissance de l'utérus, les organes pelviens sont déplacés et des douleurs abdominales apparaissent. Les femmes enceintes peuvent présenter une obstruction intestinale, une appendicite, une pancréatite, etc.

Encore plus intéressant

Symptômes de la maladie - douleurs intestinales

Douleurs et leurs causes en ordre alphabétique:

douleur intestinale

La douleur dans les intestins est la plainte la plus courante pour les maladies intestinales. Elle se distingue des douleurs d'estomac par l'absence de lien avec l'alimentation (à l'exception du processus inflammatoire dans le côlon transverse, dans lequel la douleur abdominale survient après avoir mangé: douleur intestinale associée à des contractions réflexes de l'intestin lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac). Habituellement, la douleur s'intensifie avant l'acte de défécation, ce qui apporte un soulagement. La maladie de certaines parties de l'intestin est accompagnée par l'apparition d'une douleur lors d'un acte de défécation.

La douleur dans l'intestin peut être douloureuse et à l'étroit (colique intestinale). Les douleurs ressemblant à des coliques se caractérisent par de courtes attaques répétées. Les douleurs douloureuses sont persistantes, aggravées par la tension de la toux. La douleur est typique des maladies inflammatoires de l'intestin.

En règle générale, les douleurs associées aux maladies intestinales sont spastiques, c.-à-d. sont causés par un spasme (contraction aiguë des muscles lisses intestinaux). Ce phénomène s'appelle la colique intestinale et se manifeste par une entérite, une colite, diverses intoxications et des infestations de vers. Les patients au moment de la colique intestinale se sentent anxieux. En essayant de soulager leur état, ils enroulent leurs bras autour de leur ventre.

Une douleur dans les intestins peut survenir à la suite d'une distension de l'intestin avec des gaz lors de flatulences, d'une obstruction intestinale (avec des tumeurs, d'une torsion de l'intestin, d'une nodulation). Contrairement aux douleurs spasmodiques, ces douleurs sont plus constantes et ont un caractère lancinant.

Souvent, en cas d’obstruction intestinale, une douleur intense provoquée par des crampes, associée à une motilité intestinale accrue au-dessus du site de l’obstruction, est ajoutée à la douleur due à l’étirement.

Avec le développement des adhérences entre les boucles intestinales, les douleurs ont un caractère tirant, s'intensifient lorsque vous soulevez la charge, dépendent de la position du corps et sont provoquées par un lavement.

Quelles maladies provoquent des douleurs dans les intestins:

La localisation de la douleur dans les maladies intestinales dépend de la partie de l'intestin touchée:

- Ainsi, dans les maladies de l'intestin grêle, la douleur est ressentie dans la région para-ombilicale, avec une appendicite aiguë, dans la moitié droite de l'abdomen, apparaissant pour la première fois dans l'estomac et plusieurs heures plus tard, s'abaissant.

- Avec la colique appendiculaire, la douleur peut être perdue dans la jambe droite.

- Une douleur dans la région iliaque droite (la région de l'aile de l'iléon à droite) survient lors d'une appendicite, d'un cancer du côlon, d'une inflammation de l'intestin (typhlite).

- Chez les patients atteints de dysenterie, une occlusion intestinale, une inflammation du côlon sigmoïde, une colite ulcéreuse, un cancer du sigmoïde et un côlon descendant, une douleur est notée dans la région iléale gauche.

- Dans les lésions aiguës du côlon gauche (dysenterie), la douleur irradie dans la région sacrale.

- Avec les lésions du rectum (hémorroïdes, fissure anale, cancer, proctite - inflammation du rectum), la douleur est localisée dans le périnée, aggravée par l'acte de défécation, accompagnée de fausses impulsions douloureuses (ténesme).

- L'apparition d'une douleur avant les selles est associée à une maladie du côlon, du côlon sigmoïde, lors des selles - avec hémorroïdes, fissures anales, cancer.

- La douleur dans le nombril est observée dans l'inflammation de l'intestin grêle (entérite), l'inflammation et le cancer du côlon.

- Lorsque l'obstruction intestinale, les coliques se combinent à une douleur constante. Ils se caractérisent par une certaine localisation (la région du nombril ou du colon) et gagnent du fait de la motilité intestinale.

- La douleur dans la défaite de l'intestin peut être donnée dans la poitrine et prise pour des attaques d'angine.

Quels médecins contacter en cas de douleurs intestinales:

Avez-vous des douleurs dans les intestins? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec Dr. Eurolab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes extérieurs et vous aideront à identifier la maladie en fonction des symptômes, vous consulteront et vous fourniront l'assistance nécessaire. Vous pouvez également appeler un médecin à la maison. La clinique Eurolab est ouverte 24 heures sur 24.

Comment contacter la clinique: Le téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour la visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas effectuées, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d’autres cliniques.

Avez-vous des intestins? Vous devez faire très attention à votre santé en général. Les gens ne prêtent pas suffisamment attention aux symptômes des maladies et ne réalisent pas que ces maladies peuvent être fatales. Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement, il est malheureusement trop tard pour les soigner. Chaque maladie a ses propres signes, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. L’identification des symptômes est la première étape du diagnostic des maladies en général. Pour ce faire, il vous suffit de vous faire examiner par un médecin plusieurs fois par an. non seulement pour prévenir une terrible maladie, mais également pour maintenir un esprit sain dans le corps et dans le corps dans son ensemble.

Si vous souhaitez poser une question à un médecin, utilisez la section de consultation en ligne. Vous y trouverez peut-être des réponses à vos questions et des conseils pour prendre soin de vous. Si vous êtes intéressé par les avis sur les cliniques et les médecins, essayez de trouver les informations dont vous avez besoin sur le forum. Inscrivez-vous également sur le portail médical Eurolab. se tenir au courant des dernières nouvelles et mises à jour sur le site, qui vous seront automatiquement envoyées par courrier.

Autres types de douleur commençant par:

Une carte de symptôme est uniquement destinée à des fins éducatives. Ne pas se soigner soi-même; Pour toute question relative à la définition de la maladie et aux méthodes de traitement, contactez votre médecin. EUROLAB n'est pas responsable des conséquences causées par l'utilisation des informations postées sur le portail.

Si vous êtes intéressé par d'autres symptômes de maladies et de types de douleur, ou si vous avez d'autres questions ou suggestions, écrivez-nous. nous allons essayer de vous aider.

Sources: http://pigulka.ru/stati-o-zdorove/7447-ot-chego-bolit-kishechnik.php, http://elhow.ru/zdorove/problemy-zhkt/drugie-problemy-zhkt/kak- bolit-kishechnik, http://www.eurolab.ua/symptoms/pain/131

Pas encore de commentaires!

Ce qui fait mal aux intestins

La longueur de l'intestin d'une personne adulte atteint 6 à 8 mètres. En état de fonctionnement, avec compression - jusqu'à 4 mètres. Le tube du tube digestif de l'estomac commence et finit avec l'anus. L'intestin a trois divisions:

  • Thin: duodénum, ​​l'intestin grêle lui-même;
  • Épais: côlon transverse, côlon aveugle et sigmoïde;
  • Division du rectum.

Selon la partie du processus intestinal pathologique du tractus intestinal, l'intestin souffre différemment, avec une intensité inégale et des manifestations concomitantes.

Les douleurs intestinales ont un caractère diffus. Même dans le cas d'une appendicite aiguë, la réaction des récepteurs de la douleur du péritoine est si intense que le diagnostic n'est confirmé que par des études complémentaires.

Fonction altérée lorsque les entrailles sont douloureuses

Chaque section de l'intestin effectue sa tâche. Lorsqu'un processus inflammatoire se produit dans un service particulier, les dysfonctionnements se manifestent de différentes manières:

  • Intestin grêle. Il y a des processus d'absorption d'aliments digérés dans l'estomac. Les parois de l'iléon contiennent des accumulations lymphoïdes - des plaques de Peyer. Ils synthétisent des lymphocytes - ce sont les principales cellules du système immunitaire. L'inflammation de l'intestin grêle (entérocolite) conduit à une absorption réduite et à une immunité affaiblie;
  • Gros intestin. La formation de masses fécales et la production de vitamines des groupes B6 (transmission nerveuse), B12 (synthèse de l'hémoglobine), K (coagulation du sang), E (action antioxydante). En raison de l'activité de la microflore humaine bénéfique, les fibres sont transformées en molécules de glucose, qui sont immédiatement fermentées en acide lactique et acétique, ainsi qu'en alcool endogène. Dans les lésions inflammatoires du gros intestin (colite), en plus des douleurs abdominales, il existe d'autres troubles associés à un manque de vitamines, dont la synthèse s'arrête.

Maux d'intestins - causes

Les causes des douleurs abdominales avec inflammation intestinale sont variées. Ils dépendent de nombreux facteurs, tels que:

  • Agents infectieux;
  • Substances toxiques;
  • Facteurs de stress;
  • Prendre des substances médicinales;
  • Mauvaise nutrition;
  • Anomalies déterminées génétiquement.

Lorsque l'intestin est touché, les causes peuvent être associées à la destruction directe des cellules muqueuses et indirectement - en raison d'une perturbation de l'apport sanguin ou de la régulation nerveuse.

La douleur abdominale provoque des déclencheurs spécifiques en raison des conditions suivantes:

  • Processus infectieux inflammatoire. Cellules affectées de la membrane muqueuse;
  • Trouble auto-immunitaire. Les propres anticorps perçoivent les tissus du côlon étrangers et commencent à les combattre comme avec les corps étrangers. C’est ainsi que se développe la colite ulcéreuse;
  • Invasions de vers. Lorsque la fixation des parasites affecte également les intestins, les causes de cette affection sont enracinées dans les déchets produits par les helminthes. Ils irritent la muqueuse intestinale;
  • Dysfonctionnement du pancréas. Lorsque l'intestin souffre d'une pancréatite, les symptômes d'irritation de la muqueuse intestinale sont complétés par l'activation de la fermentation, c'est-à-dire une production accrue de gaz;
  • Obstruction intestinale: paralytique et mécanique. Dans le premier cas, les troubles sont fonctionnels. Dans le second cas, le péristaltisme est perturbé par un obstacle: une tumeur, un polype, une maladie adhésive. Dans les deux cas, les intestins sont douloureux, les ballonnements aggravent l'évolution de la maladie;
  • Troubles circulatoires aigus dus à une thrombose des vaisseaux du mésentère. La condition fait référence à un particulièrement dangereux, car il entraîne la mort des organes internes du péritoine;
  • Dysbactériose. La perturbation de l'équilibre entre la flore bénéfique et la flore pathogène conditionnelle conduit à un dysfonctionnement chronique du gros intestin. Des gaz se forment, les intestins sont douloureux, des ballonnements se produisent en raison de la fermentation accrue de produits métaboliques oxydés.

Douleur intestinale - symptômes

Il y a des douleurs abdominales par localisation, ce qui permet de suspecter la défaite d'une partie spécifique de l'intestin

  • Région iliaque droite - suspicion d'appendicite aiguë;
  • La région ombilicale est l'intestin grêle, ce qui indique le plus souvent une invasion helminthique;
  • Douleur dans l'anus - maladie rectale.

Les manifestations de modifications inflammatoires dans une section intestinale donnée sont toujours accompagnées de signes caractéristiques. Ainsi, si l'intestin est douloureux, les symptômes de la colite (gros intestin), de l'entérite (section de l'intestin grêle) et de la rectite (rectum) présentent des caractéristiques caractéristiques:

  • Entérite: grondement dans la cavité abdominale, localisation de la douleur dans tout l'abdomen;
  • Colite: diarrhée, souvent avec une odeur désagréable, mucus;
  • Proctite: douleur pendant les selles, apparition de saignements écarlates éclatants.

Lorsque l'intestin est douloureux, les symptômes ne se manifestent pas uniquement par la localisation du site de la lésion, mais sont fréquents et accompagnent les entérocolites et les proctites:

  • Appétit perturbé;
  • Constipation et diarrhée;
  • Flatulences;
  • Saignements intestinaux;
  • Le développement de l'anémie.

L'appétit est perturbé lorsque l'intestin fait mal pour une raison simple et compréhensible. Une personne empire après avoir mangé. La douleur s'intensifie nécessairement lorsque le péristaltisme intestinal est activé.

Constipation et diarrhée causées par une violation de la motilité. Une augmentation du péristaltisme entraîne une diminution des fonctions d'aspiration, de sorte que les selles deviennent liquides. L'obstruction intestinale spastique, au contraire, provoque la constipation. Le retard dans le contenu de la section épaisse conduit au fait que les intestins font mal, la distension abdominale progresse. La flatulence accompagne constamment tous les troubles intestinaux.

Les saignements du rectum provoquent la constipation. Des efforts supplémentaires dans la défécation ont conduit au développement d'hémorroïdes. Dans les ulcères duodénaux, le saignement n'a pas une couleur rouge caractéristique. La chaise devient lugubre. Avec la colite ulcéreuse non spécifique, les éléments sanguins dans les matières fécales ne peuvent être détectés qu'au microscope.

Une perte de sang partielle, insignifiante mais permanente conduit à un état d'anémie aggravé par une altération de la synthèse de l'hémoglobine. Il en résulte une situation paradoxale, les intestins sont douloureux, les ballonnements imitent visuellement un excellent appétit et, dans l'intervalle, une personne a l'air épuisée, pâle, épuisée.

Maux d'intestins - traitement

En cas de douleurs abdominales aiguës, la tactique du médecin est déterminée par la gravité de l’état du patient. Après l'examen d'urgence nécessaire, parfois, la question de l'opération est résolue. Lorsque les intestins font mal, le traitement peut être long, conservateur ou rapide et immédiat.

Indications pour la chirurgie:

  • Appendicite aiguë;
  • Obstruction intestinale mécanique;
  • Saignement ulcératif du duodénum.

Si l'intestin fait mal, le traitement est effectué de manière conservatrice dans tous les autres cas. La thrombose de l'artère mésentérique constitue une exception. Dans ce cas, la tactique du médecin attend activement. Avec la menace de la vie est une opération d'urgence. Avec une efficacité suffisante du traitement aux anticoagulants, une issue favorable est tout à fait possible.

Vous aimez cet article? Partager avec des amis.

Produits anti-cellulite TOP-10

Modifications de la structure de la graisse sous-cutanée qui violent la microcirculation et le flux lymphatique, entraînant une stagnation du giro.

En savoir plus Principes de base du sport

Pour obtenir de bons résultats dans le sport, vous devez suivre quelques principes importants. Leur conformité permettra.

En savoir plus Comment atteindre l'harmonie dans le mariage?

Tous les couples mariés rêvent d'harmonie dans le mariage. Mais comment y arriver? Quelles étapes aideront à établir des relations correctement et à faire.

Lire la suite Donner naissance ou vivre pour vous-même?

Il y a des couples qui rêvent d'avoir un enfant et d'autres qui veulent vivre pour eux-mêmes, considérant les enfants comme un fardeau. Pour cela, nous donnons dix arguments.

Articles de santé

Comment comprendre que la rate fait mal

Le plus souvent, la rate fait mal à cause de blessures, tombe d'une hauteur, des blessures. Dans ce cas, la douleur est aiguë, accompagnée d'ozno.

En savoir plus Enveloppement anti-cellulite à la maison

Dans la lutte contre la cellulite, l’emballage anti-cellulite est considéré comme l’un des moyens les plus efficaces. Passer un peu de temps et.

Il y a plusieurs années, une enquête à grande échelle a été menée auprès de résidents de plusieurs pays. Il a été proposé de répondre à une question.

En savoir plus Premiers soins pour les engelures

Enfin, l’hiver tant attendu est arrivé et l’inévitable compagnon de notre région dans notre région - les engelures. Les engelures sont insidieuses.

En savoir plus Liposuccion non chirurgicale

Il n'y a pas même une femme ou une fille qui ne rêve pas d'un corps parfait. Dans le même temps, pratiquement chacun de nous a des tonnes.

Lire la suite La dentisterie comme vocation

La Clinique Dentaire First Professor fête ses 15 ans le 23 octobre! Équipe cohésive sur.

Amélioration de l'intestin grêle

Une fois que les aliments sont partiellement digérés dans l'estomac, ils entrent dans le duodénum, ​​où agissent la bile, le suc pancréatique et les sucs produits par les glandes duodénales. La nourriture ainsi traitée entre dans le jéjunum, qui passe directement dans l'iléon, et dans ces deux parties de l'intestin grêle, le processus de digestion de la nourriture entre dans sa phase finale. Ici, les nutriments sont décomposés en composés chimiques. Cela est dû aux petites glandes intestinales qui sécrètent le suc intestinal. De plus, les produits chimiques sont absorbés dans les parois intestinales afin de pénétrer dans les vaisseaux sanguins à travers eux. Pour une meilleure absorption des produits chimiques, la surface interne de la membrane muqueuse de l'intestin grêle est recouverte de nombreuses villosités - excroissances de la membrane muqueuse, qui augmentent souvent la surface absorbante de l'intestin. C'est à partir de l'intestin grêle que les substances qui pénètrent dans l'organisme par les aliments pénètrent dans le sang, puis sont acheminées vers tous les organes et tissus.

La longueur totale de l'intestin grêle est d'environ cinq mètres et normalement, la nourriture se déplace sur cette distance en environ 4 à 5 heures. Cela est dû au fait qu'à l'état normal l'intestin grêle est très mobile. Il effectue des mouvements très complexes en réduisant ses muscles. Ces mouvements sont nécessaires pour mélanger les aliments et déplacer les résidus non digérés vers le gros intestin. Pour le fonctionnement normal de l'intestin, il est nécessaire que celui-ci possède une mobilité suffisante, la capacité de se contracter, de pousser des aliments, la capacité de fournir activement et en quantité suffisante les sucs digestifs nécessaires. Comme il est très mobile par nature, il est impossible de l'immobiliser complètement, mais l'activité de l'intestin grêle est perturbée par un mode de vie inapproprié, le stress et les scories. La stagnation peut commencer dans cet organe extrêmement mobile. Dans ce cas, les aliments se coincent dans les plis de la membrane muqueuse, ne sont pas complètement digérés et se déplacent mal dans le gros intestin. Tout le corps en souffre: un intestin lent et sédentaire n'est pas capable de digérer les aliments à temps et dans le temps, il ne fait pas pourrir les aliments digérés, les produits pourrissants empoisonnant tout le corps. Cet auto-intoxication provoque de nombreuses maladies touchant divers organes et systèmes. Des détails sur l'intestin grêle se trouvent sous le lien L'intestin grêle - Wikipedia.

Vidéo sur la structure et les fonctions de l'intestin grêle

Redonner aux intestins une mobilité et une activité naturelles est une tâche réellement vitale.

Signes de pathologie de l'intestin grêle

L'intestin est capable de se renouveler constamment - sa muqueuse est renouvelée toutes les 24 heures, ce qui nous permet d'éviter de nombreux problèmes: si une substance nocive pénètre dans le corps avec de la nourriture, des médicaments, l'intestin tente de s'en débarrasser le plus rapidement possible et de renouveler sa surface interne., de sorte qu'il ne reste aucune trace d'effets nocifs. Mais si les effets nocifs sont très importants, les intestins risquent de ne pas être nettoyés en temps voulu et de réagir en cas de vomissements, de troubles du travail, tels que par exemple une diarrhée aiguë. Ce sont des signes de pathologie intestinale aiguë et une douleur abdominale aiguë persistante les concerne également.

Avertissement: si les vomissements ne soulagent pas les douleurs abdominales sévères ou si elles durent plus de quatre heures, appelez immédiatement les soins d’urgence, car ils peuvent être le signe de pathologies aiguës nécessitant une intervention chirurgicale immédiate.

Signes d'autres affections pathologiques non menaçantes, mais toujours très désagréables: ballonnements, douleurs abdominales peu fortes à court terme, douleurs à la pression au bas de la taille, augmentation de la formation de gaz, nausées. Cela peut être à la fois constipation et diarrhée. Ces symptômes sont souvent liés à l’anxiété et à la tension et sont des signes de dyskinésie intestinale et parfois d’entérite - inflammation de la membrane muqueuse de l’intestin grêle. S'il y a congestion dans l'intestin, on peut alors observer des signes d'empoisonnement et de scorification du corps. Ce sont la fatigue accrue, la nervosité, les ongles et les cheveux cassants, la pâleur et la peau sèche, une tendance à former de l'acné. Tout cela suggère que l'intestin ne fait pas face à sa fonction de digestion et d'assimilation des aliments. Pour rétablir les fonctions normales des intestins, une thérapie viscérale est indispensable, et un nettoyage périodique est nécessaire.

Contre-indications à la thérapie viscérale dans l'intestin grêle: appendicite aiguë et autres pathologies abdominales aiguës nécessitant une intervention chirurgicale; grossesse, cancer, myélopathie, diarrhée; tuberculose aiguë; hépatite aiguë; saignements, température corporelle élevée; insuffisance cardiaque, période post-infarctus, conditions postopératoires.

Indications de thérapie viscérale: constipation, entérite (pas au stade aigu), spasmes, distension abdominale, douleur à l'abdomen après la levée de poids, selles (pour déterminer la position de l'intestin situé sur le dos, palpez le nombril avec l'index et le majeur de la main droite : en position normale de l'intestin, le pouls est palpable à gauche du nombril, avec dislocation intestinale - à droite).

Thérapie de l'intestin grêle

Il est nécessaire d'effectuer cette procédure soit une heure avant les repas, soit 2-3 heures après. Créez d'abord une attitude émotionnelle positive. Vous devez vous allonger sur le dos, vous détendre et vous accorder pour travailler avec les intestins - concentrez-vous sur l'abdomen, peu importe si vous ne savez pas exactement à quoi ressemble vos intestins - vous pouvez l'imaginer comme un "enchevêtrement" d'intestins. Imaginez que l'intestin commence à bouger, à palpiter, à devenir actif, à bouger. Pliez les genoux - il est plus facile de détendre l'estomac. Commencez à pousser du côté droit de l'abdomen, dans l'estomac où se trouve le duodénum. Le pressage se fait avec quatre doigts réunis vers le nombril, profondément dans l'abdomen. La force de pression est faible. Si la douleur se produit, mettez la pression en pause et tenez la main sans affaiblir la pression jusqu'à ce que la douleur cesse. Continuez ensuite la pression vers le nombril jusqu'à la prochaine douleur. Suspendre le mouvement à nouveau - reprendre lorsque la douleur cesse et continuer jusqu'à la prochaine douleur. Donc - jusqu'à ce que la douleur disparaisse complètement, mais pas plus de trois minutes. Ensuite, appuyez sur la zone autour du nombril avec votre poing ou vos doigts. Il est nécessaire d'appuyer pas fortement et doucement verticalement. En cas de douleur, n'approfondissez pas les doigts, mais ne relâchez pas la pression en attendant que la douleur cesse. Toute poussée ne devrait pas prendre plus de cinq minutes. Il est préférable d'effectuer une telle poussée tous les jours pendant dix jours, puis de faire une pause de dix jours et de répéter l'opération. Pousser constamment, chaque jour sans interruption n'est pas nécessaire. De plus, si vous en faites trop, vous pouvez réduire l'effet thérapeutique de la procédure: le corps s'y habitue et cesse de réagir correctement.

Phytothérapie pour la santé de l'intestin grêle

Pour que l'intestin grêle fonctionne normalement, vous devez le nettoyer périodiquement. Le nettoyage aux herbes sera un bon ajout à la thérapie viscérale.

Parallèlement aux procédures de poussée, il est très utile de boire des bouillons de camomille et de racine de réglisse pendant une semaine - dix jours. Cela aidera à nettoyer les muqueuses de l'intestin grêle et à réduire l'inflammation.

• Lorsque entérites - inflammation de l'intestin grêle, des crampes intestinales, troubles digestifs, perfusion aide atonie intestinale de cumin: deux cuillères à soupe de fruits de carvi ont besoin de verser 0,5 litre d'eau bouillante et laisser infuser dans un thermos pendant trois heures, puis filtrer et boire une demi-tasse 2-3 fois jour après le repas.

• Lorsque l'intoxication alimentaire, les maladies intestinales inflammatoires des muqueuses est recommandé de prendre une infusion de graines de lin: graines invaincues doivent verser de l'eau bouillante dans un rapport de 1:30, secouée pendant 15 minutes, la souche, essorez le résidu dans la bière, boire une tasse de quart 3-4 fois une journée une demi-heure avant les repas pendant deux à trois semaines. La graine de lin a un effet enveloppant qui vous permet de récupérer la muqueuse, soulager l'irritation et de l'inflammation, cet outil est aussi un laxatif doux.

• Pour rétablir la fonction motrice de l'intestin est des fruits utiles d'infusion de fenouil: 2 cuillères à soupe de fruits purée déversent 0,5 litre d'eau bouillante, d'insister dans un thermos pour une heure, filtrer et boire une demi-tasse une demi-heure avant les repas 4 fois par jour. Cet outil améliore la digestion, soulage les spasmes et l'inflammation de l'intestin.

Exercice pour l'intestin grêle

Un exercice de yoga appelé "Stork Pose" est un effet bénéfique sur l'intestin grêle. Pour ce faire, vous devez vous tenir droit, pieds joints, lever la main, respirer et vous pencher légèrement en arrière, puis lentement, penchez-vous en expirant, en essayant d'atteindre vos orteils avec vos doigts sans plier vos jambes. Cela ne fonctionnera peut-être pas dès la première fois, mais vous obtiendrez le résultat souhaité tout en vous entraînant. Lorsque vous pouvez facilement atteindre vos orteils avec vos doigts, vous devez passer à l'étape suivante de l'apprentissage de l'exercice: essayez, en vous tenant plié et en tenant vos orteils avec vos mains, appuyez votre visage contre vos genoux. Après être resté quelques secondes dans cette position, vous devez vous redresser et revenir à la position de départ. Répétez six fois. L'exercice stimule les organes digestifs, améliore le flux sanguin dans l'intestin, ce qui lui permet de reprendre son activité, commence à produire des sucs digestifs, c'est-à-dire à fonctionner normalement.

Conseils de guérisseurs populaires

• Pour la douleur, l'inflammation, les ballonnements, il est recommandé de comprimer le ventre: Diluez un quart de tasse de vinaigre litre et demi d'eau, humidifiez un morceau de tissu de coton, couché sur le ventre sur le dessus pour se cacher dans cellophane et de garder une demi-heure. Cela se fait tous les deux jours pendant deux semaines.

• Pour améliorer les intestins, en particulier pour la prévention et le traitement des ulcères, vous devez mâcher quotidiennement, pendant un mois, un petit morceau de propolis, de préférence à jeun. On pense que cet outil augmente également de manière significative la force interne et la stabilité psychologique (pendant que vous mâchez de la propolis).

• Lorsque la maladie inflammatoire de l'intestin aide les figues, vous pouvez la manger crue et cuire dans du lait.

• Lorsque les ballonnements, la léthargie des processus digestifs, des phénomènes inflammatoires de l'intestin, la gastro-entérite devraient boire de l'eau d'argile, une cuillère à café d'argile blanche, en poudre et séchée au soleil, être dilué dans un verre d'eau, peut être ajouté à un peu de miel. Buvez un verre 2 fois par jour, le cours - 21 jours.