Rééducation après une appendicite

Tout le monde sait que le rétablissement après une appendicite, ainsi qu'après d'autres maladies nécessitant une intervention chirurgicale, prend un certain temps. La période de récupération après une appendicite nécessite une attention particulière des médecins et des efforts du patient, car lors de la réadaptation, de nombreuses limitations et recommandations sont indispensables à la mise en œuvre du traitement.

Après une intervention chirurgicale due à une appendicite, il est nécessaire de suivre une période de rééducation pour un prompt rétablissement et la prévention des complications.

La période postopératoire et son importance

L'appendicite aiguë (code CIM-10, K-35) est une maladie courante. Chez certaines personnes, cela n’enflame pas toute la vie. L'inflammation de l'annexe est traitée avec des médicaments ou chirurgicalement. Après une intervention chirurgicale pour enlever l'appendicite, il faut un rétablissement à long terme, dont la négligence est lourde de conséquences dangereuses.

Pendant leur séjour à l'hôpital, des soins médicaux sont prodigués au patient après une appendicite. La restauration à domicile nécessite beaucoup d’efforts, car elle est réalisée de manière autonome. Si vous suivez les recommandations d'un spécialiste, le corps reviendra à la normale plus rapidement et les plaies guériront. Le non-respect des règles après la suppression de l'annexe peut entraîner une divergence des coutures externes et internes et entraîner des complications. C'est une raison pour un traitement immédiat à l'hôpital. Il est important d'essayer de ne pas bouger. Il est donc préférable d'appeler une ambulance.

Combien de temps dure la récupération après le retrait de l'appendicite?

Le temps de récupération dépend de la qualité de l'opération, de la méthode utilisée, de la façon dont le corps a réagi à l'intervention et de la gravité de la situation. Après le retrait d'une appendicite purulente ou gangréneuse, en particulier d'une péritonite, la période de réadaptation est plus longue, car il est nécessaire de lutter contre l'infection qui s'est développée, ce qui inclut l'utilisation à long terme de médicaments antibactériens.

L'appendicectomie est aujourd'hui réalisée par laparoscopie ou par chirurgie abdominale. Une intervention laparoscopique est possible si l'organe est enflammé mais que le tissu ne s'est pas encore rompu. Cette option légère de traitement chirurgical permet une récupération après le retrait de l'appendicite dans les deux semaines, moins souvent - 4. La chirurgie abdominale est plus traumatisante; par conséquent, le rétablissement complet peut prendre jusqu'à six mois. Plus précisément, combien est nécessaire pour un rétablissement complet, seul un médecin peut le faire. La récupération des enfants en bas âge et des adultes ayant un poids corporel excessif est plus difficile et longue.

Les premiers jours postopératoires

La rééducation après une appendicite commence avec la fin de la chirurgie. La période jusqu'au jour de la sortie du patient est appelée postopératoire. Les soins aux patients après une appendicectomie pendant les premiers jours sont assurés par le personnel médical. Après le retrait de l'anesthésie, le patient doit respecter les prescriptions médicales. L'anesthésie peut affecter une personne de différentes manières, ce qui peut entraîner des vomissements, des frissons et d'autres symptômes.

Soins médicaux

Le premier jour de manger est interdit. Les premières heures ne sont pas recommandés pour boire de l'eau. Comme cela fait mal au côté droit, vous devez d’abord vous coucher que du côté gauche. Après une journée, le patient est autorisé à se lever, mais si l'opération a été réalisée par laparoscopie, elle aide à se lever au bout de 5 à 6 heures et il est recommandé de marcher un peu. L'incision quotidienne est traitée avec des agents antiseptiques. En outre, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens et d’autres médicaments prescrits par le médecin. Si le patient s'inquiète de la constipation, il lui est administré un lavement.

Les premiers jours, le patient a une température corporelle élevée. C'est normal Mais si la température dure plus de 7 jours, vous devriez consulter votre médecin. Il est nécessaire de surveiller combien de temps dure le côté droit de l'abdomen et l'endroit de l'incision. L'estomac autour de la plaie ne devrait pas faire mal du tout. Après sa sortie, il est recommandé au patient de porter un bandage. Le patient sort de l'hôpital pendant 7 à 10 jours après le retrait de l'annexe, avant de retirer les sutures externes. À cette période postopératoire après le retrait de l'appendicite se termine.

Pendant tout le séjour du patient à l'hôpital, les médecins surveillent les procédures suivantes:

  • contrôle des paramètres de récupération physiologique;
  • désintoxication (par exemple, s'il y avait une appendicite purulente);
  • suivi de l’état du patient et des symptômes de complications;
  • surveiller l'état de la couture (pas de saignement).
Les caractéristiques du rétablissement après une appendicite incluent un certain nombre de restrictions sur le mode de vie habituel ou de mauvaises habitudes. Retour à la table des matières

Quelques questions

La rééducation après le retrait de l’appendicite dure de un à plusieurs mois. C'est beaucoup de travail de la part du patient. Le patient doit savoir comment se comporter pendant cette période, s’il existe des contre-indications, quelles recommandations rendent le rétablissement plus facile et plus rapide. Il est important de connaître les règles d'hygiène, de nutrition, d'activité physique et les autres procédures auxquelles le patient est confronté quotidiennement.

Baignade, piscine, sauna

Avant que la suture ne soit retirée, les médecins interdisent de prendre une douche et de se laver. L'hygiène peut être maintenue en lavant des zones individuelles. Il est préférable d’essuyer l’abdomen avec une éponge humide pour empêcher l’eau de pénétrer dans la plaie. Lavez-vous dans le bain ou nagez ne devrait pas être deux semaines après la chirurgie. Après avoir retiré les coutures sont autorisés à prendre une douche. La piscine après une appendicite n'est autorisée qu'après la guérison complète des plaies, car il faut nager. Une telle activité prématurée peut provoquer un écart de plaie. Bath est recommandé de visiter pas plus tôt qu'un mois.

Lits de bronzage et de bronzage

La première fois après l'appendicectomie n'est pas recommandée pour exposer la plaie à la lumière du soleil et aux rayons ultraviolets, il est donc interdit de se rendre au solarium ou dans des endroits où le soleil tombera sur la cicatrice (par exemple, la plage). Plus tard, il est permis de bronzer, mais gardez à l'esprit que le bronzage ne sera pas uniforme, car la coupe doit être fermée.

La thérapie par l'exercice après l'opération de l'appendice a un effet bénéfique sur la récupération globale et la récupération postopératoire. Retour à la table des matières

Activité physique

La prévention de la plupart des complications comprend des exercices de respiration. La thérapie par l'exercice comprend des exercices simples qui sont d'abord effectués en supination. Il est recommandé de faire des exercices à l'hôpital et de continuer à la maison. Le port d'un pansement n'est obligatoire que pour les enfants et les personnes à part entière. Cela aidera à prévenir les anomalies de plaies. Après quelques semaines après le congé, si les conditions le permettent, vous devez commencer à marcher. La randonnée se fait à un rythme lent. Des sports doivent être abandonnés pour compléter la guérison de la cicatrice (sceau sur le site de l'incision). Cela nécessite plus d'une semaine. Habituellement, les sports sont autorisés après une décennie, mais la presse peut être balancée et soulever des poids au plus tôt six mois.

Fumer après la chirurgie

Les amateurs de cigarettes presque immédiatement après l'opération sont intéressés par la question de savoir s'il est possible de fumer après une appendicite. Fumer est extrêmement mauvais pour le corps humain, en particulier pour le système respiratoire. Après une appendicectomie, une cigarette fumée peut déclencher un laryngospasme. Sur cette base, il est strictement interdit de fumer pendant 3 jours après la chirurgie. Si le patient a eu une péritonite, il est déconseillé de fumer 7 jours après la chirurgie.

Vie intime

Si l'opération se passe bien avec une appendicite simple, il est recommandé d'observer le repos sexuel pendant 7 jours. Parfois, il est permis d’avoir des relations sexuelles auparavant, mais sous condition d’une position passive de la part du patient, en évitant la tension de la pression abdominale. Le retour à une vie intime normale est autorisé sept jours après le retrait des fils.

Nourriture diététique

Le régime alimentaire après la sortie de l'hôpital est extrêmement important. Les symptômes qui accompagnent la reprise dépendent de quel type de nourriture. La perturbation de l'alimentation peut avoir des conséquences négatives. Parfois, les erreurs sont la cause de la mort. Il est permis de manger du bouillon faible en gras de poulet ou de bœuf, du riz, de boire des jus de fruits frais, dilués avec de l'eau. Bouillon de hanches ou de thé à base d'herbes sans sucre. Plus tard, des bouillies, des soupes de mucus, du lait aigre, de la viande maigre sont introduits dans l'alimentation. Tout produit nocif est complètement interdit. Les parents doivent veiller à ce que les enfants ne donnent pas de sucreries, car cela irrite les intestins.

Que peuvent être des complications?

Toute intervention chirurgicale est associée à des risques et à des complications. L'appendicectomie peut être accompagnée d'une perte de sang importante, qui dépend des qualifications du médecin. Il peut y avoir des problèmes respiratoires, surtout si le côté droit ou la plaie est très douloureuse. Cela est dû à l’incapacité de respirer au maximum, ce qui est source d’hypoxie. L'enflure et la rétention urinaire dues à l'utilisation de relaxants musculaires peuvent provoquer une parésie de l'urine ou des intestins. Il existe un risque de thromboembolie, d'inflammation et de fistule. Parfois, il y a des complications purulentes septiques dans la plaie (avec un mauvais traitement). Le traitement postopératoire peut provoquer une diarrhée après une appendicite, qui peut durer jusqu'à un mois.

Rééducation après une appendicite

L'appendicite est une maladie assez commune. Identifié à temps, il est rapidement guéri, mais éliminé exclusivement par chirurgie. Cependant, les chirurgiens estiment que la chirurgie visant à retirer l'appendicite est la plus grande facilité. Le développement de l'appendicite est justifié par certains facteurs, de façon inattendue ne se produit pas.

Qu'est-ce qui cause l'appendicite?

L'appendicite est une inflammation de l'appendice du caecum, appendice. La fonction de l'appendice dans le corps n'est pas complètement établie. C'est plutôt un corps rudimentaire. On suppose que lors de l'évolution de l'homme, il a perdu sa fonction digestive principale et joue aujourd'hui un rôle secondaire:

  • contient un grand nombre de formations lymphoïdes et fournit donc en partie une immunité;
  • produit de l'amylase et de la lipase et remplit donc une fonction de sécrétion;
  • produit des hormones qui fournissent le péristaltisme, ce qui signifie qu'il est semblable aux glandes hormonales.

Les causes de l'appendicite décrivent plusieurs théories:

  • revendications mécaniques que la cause de l'appendicite est l'obturation de la lumière du processus avec des calculs fécaux ou des follicules lymphoïdes dans le contexte d'activation de la flore intestinale; en conséquence, le mucus s'accumule dans la lumière, les micro-organismes se multiplient, l'enflure de la muqueuse appendiculaire, puis une thrombose vasculaire et une nécrose des parois de l'appendice;
  • La théorie infectieuse est repoussée par le fait qu'une inflammation de l'appendice entraîne un effet agressif sur le processus d'agents infectieux localisés ici. il s’agit généralement de fièvre typhoïde, de yersiniose, de tuberculose, d’infections parasitaires, d’amibiase, mais aucune flore spécifique n’a été identifiée à ce jour;
  • la théorie vasculaire explique le développement de l'appendicite par le trouble de l'irrigation sanguine de cette partie du tube digestif, ce qui est possible, par exemple, dans le contexte d'une vascularite systémique;
  • L'appendicite endocrine est basée sur les effets de la sérotonine, une hormone produite par plusieurs cellules du système endocrinien diffus situé dans l'annexe et jouant le rôle de médiateur de l'inflammation.

L'appendicite se développe souvent dans le contexte d'autres troubles du tractus gastro-intestinal. Le risque d'appendicite est élevé chez les personnes diagnostiquées avec:

  • formes chroniques:
    • colite
    • cholécystite,
    • entérite,
    • annexite
  • perififlit;
  • maladie adhésive de la cavité abdominale;
  • constipation et syndrome de l'estomac paresseux;
  • les helminthiases.

L'appendicite se développe le plus souvent entre 20 et 40 ans; plus souvent les femmes sont malades que les hommes. L'appendicite occupe la première place parmi les maladies chirurgicales des organes abdominaux.

La prévention de l'appendicite consiste à éliminer les facteurs négatifs, à traiter les maladies chroniques des organes abdominaux, à éliminer la constipation et à respecter un mode de vie sain. Le régime alimentaire doit comprendre une quantité suffisante de fibres végétales, car elle stimule le péristaltisme intestinal, a un effet laxatif et réduit le temps de passage du contenu intestinal.

Comment prévenir les complications après une appendicite?

L'inflammation de l'appendice à temps non diagnostiquée et non éliminée peut se transformer en pathologies graves. Ces derniers comprennent:

  • infiltrat appendiculaire - un conglomérat qui se développe 2 à 4 jours après une appendicite aiguë est une articulation de tissus enflammés de l'appendice et des organes adjacents (omentum, intestin grêle, caecum) soudés l'un à l'autre;
  • abcès de la cavité abdominale et abcès périapendiculaire - ils peuvent se développer autour de l'appendice et à d'autres endroits de la cavité abdominale en raison du tassement d'un épanchement infecté, d'hématomes intra-abdominaux ou de points de suture de mauvaise qualité du moignon appendiculaire;
  • péritonite (inflammation du péritoine);
  • phlegmon rétropéritonéal - processus aigu de nature purulente-inflammatoire, qui se développe dans le tissu rétropéritonéal, non délimité du tissu sain;
  • thrombophlébite des veines pelviennes et pyléphlébite (thrombophlébite septique de la veine porte et de ses branches, se développant habituellement après une appendicectomie);
  • septicémie (empoisonnement du sang).

La cause de complications après une appendicite réside dans le traitement effectué de manière non professionnelle ou dans un traitement trop tardif chez le médecin. Les symptômes de l'appendicite aiguë ne peuvent en aucun cas être ignorés et reposent sur le fait que tout s'en va tout seul. Une gêne tangible dans le côté inférieur droit, associée à une altération des selles, des vomissements et de la température, devrait constituer un motif de traitement immédiat chez un médecin professionnel.

Lorsque l'appendicite se développe, il est strictement interdit de prendre des laxatifs et des analgésiques, d'appliquer de la chaleur sur la zone douloureuse. Pendant la période préhospitalière, le patient a besoin de repos et de repos au lit, vous pouvez au contraire appliquer froid sur le côté. Confirmer la suspicion d'appendicite est une indication pour la chirurgie, les méthodes de traitement conservateur ne démontrent pas le succès.

L'intervention chirurgicale effectuée le premier jour de l'appendicite est facile à réaliser, les complications sont peu probables. La prévision est estimée favorablement. Habituellement, le patient déjà le deuxième jour après l'opération peut se retourner sur un lit, s'asseoir et se lever et marcher pendant 3-4 jours.

Au cours des prochaines semaines, le patient doit adhérer à un régime économe, à une activité physique réduite, sinon le risque de prolifération anormale de la suture après une appendicite, au développement d'une maladie de l'adhésif, d'une hernie inguinale augmente. Cela est probablement dû à l’adhérence inégale du tissu musculaire, lorsque le mésentère ou les boucles intestinales peuvent dépasser à travers les zones non conglomérées, ce qui entravera la fusion finale des muscles. Cela se produit généralement en arrière-plan:

  • mauvaise nutrition du patient dans la période postopératoire;
  • ignorer le port nécessaire d'un bandage;
  • faiblesse du cadre musculaire de la paroi abdominale antérieure;
  • effort physique inacceptable et haltérophilie;
  • processus internes inflammatoires.

Traitement appendicite

Aujourd'hui, la médecine n'offre aucun autre traitement pour l'appendicite, sauf en tant que chirurgie d'urgence. Bien que le fait de l'opération même puisse être très préoccupant chez de nombreux patients, cette stratégie de traitement comporte un minimum de danger. Si l'opération est effectuée qualitativement et immédiatement, le patient commence à se rétablir progressivement le deuxième jour.

L'accès à l'annexe est effectué selon la méthode de Mac-Burney (ou, comme on l'appelle dans la littérature nationale, Volkovich-Dyakonov), la suppression de l'annexe peut être typique ou rétrograde:

  • un type est utilisé lorsqu'il est possible d'apporter une annexe à une dissection opératoire, - le mésentère est ligoté puis coupé, la souche est placée dans le dôme du caecum;
  • rétrograde est approprié lorsqu'il est impossible de maintenir le processus dans la plaie chirurgicale, par exemple, s'il y a des adhérences ou un appendice atypique, le processus est coupé du dôme du caecum, puis la souche est placée dans le dôme et seulement après que le processus du processus du mésentère est supprimé.

En raison du travail d’accès à l’annexe utilisant la méthode Mac-Burney, il reste une petite cicatrice uniforme, ce qui n’est pas souhaitable pour de nombreux patients. Les progrès de la médecine moderne offrent des interventions chirurgicales peu invasives pour éliminer l’appendicite. Tout d’abord, il s’agit de la méthode laparoscopique - par le biais de petites perforations de la paroi abdominale (généralement trois) avec des instruments spéciaux. Une autre méthode progressive peu invasive pour retirer l'appendice est le transluminal - instruments souples insérés dans la lumière du pénis et à travers une incision dans la paroi de l'organe interne (dans la paroi de l'estomac ou du vagin). L'intervention transluminale est caractérisée par l'absence totale de défauts visibles et par le raccourcissement de la rééducation postopératoire.

Points de suture après une appendicite

Dans la version classique de l'intervention chirurgicale dans la partie inférieure de l'abdomen, une petite suture (en moyenne trois centimètres) reste. L'imposition et la résorption de sutures après une appendicite nécessitent du professionnalisme du médecin et de la responsabilité dans la mise en œuvre de ses recommandations du patient.

En l'absence de complications après l'appendicite, les sutures externes sont retirées pendant 10 à 12 jours et les sutures internes résolues en deux mois (à l'aide de fils de catgut). Ce sont les périodes nécessaires pour la restauration d'un cadre musculaire fort, la peau se régénère encore plus rapidement. En moyenne, environ 6 semaines (au moins), on recommandera à la patiente un régime particulier en douceur.

Qu'est-ce qui dépend du professionnalisme du médecin?

La collaboration avec un médecin qualifié est pertinente même au stade du diagnostic d'appendicite. Dans ce cas, il est important d'examiner minutieusement l'historique de la maladie, d'évaluer les symptômes existants et de ne pas ignorer, de ne pas ignorer les signes indiquant l'urgence du processus.

Une intervention chirurgicale avec un diagnostic confirmé est réalisée presque le même jour. L'appendicite ne donne pas de récidive, elle ne peut pas être répétée, mais son insiduité réside dans la probabilité d'une maladie adhésive. Il se développe avec une infection de la cavité abdominale, un effort physique disparate et une mobilité excessive dans la période postopératoire, dans le contexte des processus de fermentation dus au non-respect du régime alimentaire.

Probablement suppuration des coutures. Cela est dû à la négligence du personnel médical et à la désinfection insuffisante des outils. Une autre raison de la suppuration des coutures est le traitement incorrect de la surface de la plaie et l'infection nosocomiale. Le risque de sollicitation excessive de la paroi abdominale dépend de la négligence de la patiente, qui est souvent aggravée par une faible défense immunitaire.

La prévalence des complications postopératoires de l'appendicite a récemment eu tendance à diminuer en raison du fait que les patients consultent un médecin à un stade précoce de l'appendicite et que les progrès de la médecine moderne rendent possibles les interventions peu invasives.

Quelles sont les mesures recommandées après une appendicite?

Après une appendicite dans les 1-2 mois, le patient doit respecter des limitations relativement simples et réalisables. Leur exécution est assez simple, d'autant plus que les ignorer est lourd de conséquences désagréables et indésirables.

Régime après une appendicite

Après l'appendicite, l'auto-consommation d'aliments est autorisée à partir du troisième jour de l'opération, mais pendant cette période, les aliments doivent être moulus, le porridge. Le lait et la gelée de lait, les bouillies liquides (meilleures avec de l'eau), le bouillon de poulet et de légumes, les purées de légumes sont autorisés. La nutrition diététique commence le sixième jour. Certaines caractéristiques nutritionnelles sont prescrites au patient dans les 2-3 premiers mois suivant la chirurgie. Le régime alimentaire affecte la composition de la microflore intestinale et l'activité de ses fonctions. Les principes suivants doivent être suivis:

  • les repas fractionnés et fréquents, l'utilisation simultanée de grandes portions d'aliments est contre-indiquée;
  • les aliments ne doivent pas être chauds ou froids, mais seulement légèrement réchauffés;
  • la nutrition, qui fournit au corps toute la gamme de nutriments, vitamines et minéraux, car pendant la période de récupération, il faut stimuler et renforcer le système immunitaire;
  • l'exclusion des produits qui favorisent la fermentation et la formation de gaz dans le tube digestif; le régime ne devrait pas contenir de légumineuses, de graisses animales lourdes, de variétés de chou, de viandes fumées, de cornichons et de cornichons; les boissons alcoolisées et non alcoolisées sont déconseillées

Malgré le fait que la nutrition doit être complète, avec une teneur en protéines suffisante et l'exclusion des graisses lourdes uniquement, après une appendicite, il est vivement conseillé au patient de surveiller son poids. Étant donné que l'activité physique au cours de la période postopératoire est considérablement minimisée, il est facile de prendre du poids en excès, ce qui est hautement indésirable.

Pour restaurer la microflore normale du corps, du lait et des produits laitiers utiles, un régime de consommation abondante. La viande et le poisson dans les premières semaines après l'appendicite ne doivent pas être consommés; toutefois, les bouillons et la purée de viande hachée / hachée de poisson sont autorisés. Si l'utilisation de la fibre est une excellente prévention de l'appendicite, elle est au contraire indésirable au cours de la première semaine après l'opération. Il vaut mieux abandonner le pain et les produits de boulangerie, les pains, où il y a un minimum de fibres et de glucides, peuvent être une excellente alternative. Les légumes (carottes, betteraves), les bananes sont perçues favorablement par l'organisme, il est préférable de refuser les agrumes. En même temps, pour la vaccination, le corps a besoin de vitamine C, qui peut être extraite d’autres aliments ou consommée sous forme de comprimé, ainsi que d’autres vitamines et complexes de vitamines et de minéraux.

La fin du régime après une appendicite ne doit pas être abrupte. Il est recommandé d’élargir progressivement le régime. En aucun cas, ne doit pas brusquement pénétrer dans les produits précédemment exclus des produits de régime. En général, le régime postopératoire n'est pas strict et il sera donc utile de suivre les règles déjà connues depuis plusieurs mois. Cela ne profitera qu'au corps.

Activité physique après une appendicite

Une mobilité physique minimale est autorisée pour le patient le lendemain de l'opération, mais il est recommandé de ne pas se lever le troisième jour.

Au cours des 6 prochaines semaines, il se produit une contraction musculaire, dans laquelle le risque d'adhérences et même de hernies subsiste. Le levage et les exercices physiques actifs sont strictement interdits. Dans le même temps, il est à noter que la marche quotidienne avec une marche lente de 2 à 3 kilomètres l'après-midi aide à prévenir les adhérences. La gymnastique thérapeutique est prescrite. Il convient de noter que la meilleure récupération des tissus musculaires se produit chez les individus qui, avant le développement de l'appendicite, menaient une vie active et maintenaient leur corps en bonne forme.

Comme pour le régime alimentaire, l'augmentation de l'activité physique après une appendicite ne devrait pas être vive. Après quelques mois, vous pouvez reprendre un effort modéré, en complétant progressivement les exercices de physiothérapie par des exercices généraux.

Les effets de l'enlèvement d'appendice sur le corps

Comme déjà noté, l'annexe est considérée comme un atavisme. Pour la personne moderne, il s'agit d'un organe vestigial dont l'absence n'affecte pas de manière significative le fonctionnement de l'organisme et du système digestif en particulier. Dans le même temps, l'annexe produit des secrets et des hormones, il existe des formations lymphoïdes.

La suppression de l'appendice entraîne un affaiblissement temporaire du système immunitaire et, du fait de l'élimination des cellules lymphoïdes et du fait d'une intervention externe, le risque d'infection pour pénétrer dans l'organisme. Ce risque peut être surmonté en stimulant artificiellement le système immunitaire, la nutrition, en minimisant le stress et l'effort physique actif, créant ainsi un environnement globalement favorable pour la réadaptation.

Recommandations pour le rétablissement après le retrait de l'appendicite

L'appendicectomie est une opération courante. Le rétablissement de l'appendicite est la dernière étape, affectant la santé future du patient. La chirurgie pour enlever l'appendice n'appartient pas à la catégorie de complexe, mais une mise en œuvre incorrecte et une rééducation entraînent des complications.

Après la chirurgie

Après l'opération pour retirer l'appendicite, le patient est placé sur un lit avec une tête de lit basse et est étroitement surveillé. La sortie de l'action de l'anesthésie se produit individuellement. Par exemple, le patient commence à bouger soudainement, ce qui entraîne une violation de l'intégrité des coutures. Après l'opération de l'appendicite, des nausées peuvent survenir. Par conséquent, le premier jour du vomissement, vous devez tourner doucement la personne de son côté (à gauche).

La période postopératoire est lourde dans les 24 premières heures, puis les symptômes disparaissent progressivement. Si la réadaptation après une appendicite se passe sans complications, cela prend beaucoup moins de temps. Ainsi, après 8 heures, le patient peut se lever dans son lit, faire des mouvements prudents, mais il ne faut pas oublier que vous ne pouvez pas vous lever complètement dans tous les cas. La soif, qui survient inévitablement après l’utilisation de l’anesthésie, n’est pas immédiatement apaisée - il suffit d’humidifier légèrement les lèvres.

Après une appendicite chez les enfants et les personnes âgées, ainsi que chez les patients en surpoids, le rétablissement est plus lent.

La récupération après une intervention chirurgicale comporte plusieurs étapes, dont la première dure environ cinq jours. Jour après l'appendicectomie, le personnel médical surveille attentivement l'état du patient.

Dès que la salle d'opération est laissée pour compte, la période de rééducation commence. À ce stade, le patient présente souvent des signes tels que:

  • Nausée, vomissements.
  • Température subfébrile.
  • Inconfort dans les coutures.
  • Courses de chevaux
  • Difficulté à vider l'intestin et la vessie.

Les soins aux malades sont assurés par le personnel médical et la première semaine est particulièrement importante. Contrôle des fonctions physiologiques du corps, de la température, du soin des coutures. Le médecin corrige les symptômes pour éviter une évolution compliquée.

Dans la période postopératoire suivant le retrait de l'appendicite, il faut se comporter calmement, suivre les recommandations du médecin, faire attention aux symptômes caractéristiques. Il est nécessaire que le corps donne le temps de récupérer. Le traitement après le retrait de l'appendicite dans les 2 premiers jours est effectué selon le schéma suivant: des anesthésiques (injections) sont prescrits et des médicaments antibactériens sont prescrits afin d'éviter les processus inflammatoires.

Chez les adultes, le rétablissement après une chirurgie est plus rapide que chez les personnes âgées et les enfants.

La récupération après le retrait d'une appendicite simple implique des actions autorisées et strictement interdites. Le patient peut:

Vous pouvez vous retourner et vous asseoir en une journée et vous lever après 3 jours. Avec une appendicite d'une forme compliquée, il est possible de ne bouger qu'après 2 à 3 jours et de se lever - même plus tard. L'activité physique douce reste pertinente pendant un mois - c'est pour cette période que les congés de maladie après une appendicite se prolongent souvent. Quatre-vingt-dix jours - il faut beaucoup pour rétablir un régime physique intense. Deux semaines après la résolution des problèmes d'appendicite, vous pouvez effectuer les exercices recommandés par votre médecin. Un mois plus tard, la rééducation après le retrait de l'appendicite (sans complication) est considérée comme terminée et le patient reprend ses tâches ménagères normales.

L'appétit apparaîtra après 12 heures, mais vous ne pouvez pas satisfaire la faim avec tous les produits. La nutrition après le retrait de l’appendice le premier jour consiste en bouillons, gelée, bouillon de riz, purée de pommes de terre (viande, pommes de terre), bouillies aqueuses, eau non gazeuse. En outre, le régime alimentaire devient plus diversifié: vous pouvez manger des fruits secs, des pommes cuites au four, de la viande, du porridge ordinaire, du poisson frais, du pain au son. Les aliments doivent être des aliments fractionnés non gras qui ne provoquent pas de ballonnements.

Le processus se produit localement, il est nécessaire d’éviter la pénétration d’humidité dans la plaie. L'enfant devrait être baigné par un adulte. En général, le traitement de différentes parties du corps est recommandé.

  • Utiliser un pansement après la chirurgie.

Il est recommandé aux personnes obèses.

Une victime d'appendicite (ou plutôt d'inflammation de l'annexe) ne peut pas:

  1. Faire du sport professionnel. Mais l'hypodynamie n'est pas non plus une issue. Il contribue à la formation de plaies de pression, d'atrophie musculaire et d'adhérences. Par conséquent, la thérapie par l'exercice est une composante nécessaire de la période postopératoire après une appendicite.
  2. Soulever des objets lourds, surcharger les abdominaux.
  3. Mangez trop ou mangez des aliments gras, fumés et salés. Exclure les légumineuses, le chou, les raisins, la cuisson au four, l'assaisonnement, le soda.
  4. Il est interdit de boire de l'alcool.
  5. Avoir une vie sexuelle (dans la première semaine après la chirurgie pour l'excision de l'appendicite).
  6. Nagez complètement dans la douche ou prenez un bain avant de retirer les points de suture.
  7. Les saunas, les bains et les piscines sont contre-indiqués dans les deux prochains mois.

Il faut faire en sorte que le mode physique soit calme, la nutrition est utile, et il vaut mieux abandonner les mauvaises habitudes. Le respect des recommandations du médecin dépend de la rapidité avec laquelle le patient récupère.

Caractéristiques de la cicatrisation

La couture après l'appendicite est un moment postopératoire important. Après quelle heure les points de suture sont enlevés et combien de jours la plaie guérit sont également des sujets d'actualité. Une couture est une combinaison de tissu après une intervention chirurgicale. Ils sont internes et la peau. Le premier relie les muscles abdominaux et le second - la peau coupée.

Une suture de 10 cm est située au-dessus de la partie pubienne.

Vue de la suture après l'appendicite montre la photo. Il est situé au-dessus du pubis à droite et a une longueur maximale de 10 cm. Les surfaces de suture de la peau sont solides. Lors de la couture, les fils sont utilisés résorbables après l'opération (pour les sutures internes) et ceux qui doivent être retirés.

La suppression des points de suture se produit dans le délai spécifié par le médecin. Habituellement, les points de suture après l'appendicite sont retirés après une décennie, mais le jour spécifique pour lequel la procédure sera programmée est décidé individuellement en fonction de la formation d'une croûte (granulation). La patiente souffre-t-elle lorsque des sutures externes sont retirées? Il y a un certain inconfort, mais pas plus.

Si la couture fait mal, il y a des phoques, écoulement, démangeaisons, cela suggère que les coutures sont séparées. Si la suture externe est dispersée, il se produit une hyperhémie, des démangeaisons et une desquamation, et lorsque les sutures internes se dispersent, la situation est plus grave: douleur intense, vomissements, infiltration ou autre néoplasme.

Avec des soins inappropriés et une mauvaise rééducation, les coutures peuvent se briser. Les raisons pour lesquelles les coutures sont différentes résident dans le non-respect des recommandations du médecin traitant, ainsi que dans le traitement des plaies de mauvaise qualité. En conséquence, le temps alloué à la guérison des points de suture est directement proportionnel à l'observance du régime hospitalier et aux postulats de stérilité.

Si un enfant est opéré, les parents ou les infirmières suivent les règles. Les enfants sont sous surveillance médicale constante, car la négligence entraîne une divergence des coutures, la survenue d'une inflammation. Par conséquent, l'hôpital après une appendicite devient plus long.

La durée de la récupération dépend du type d'opération sur l'appendicite (plus précisément, l'appendice). La laparoscopie d'appendicite, par exemple, vous permet de minimiser les symptômes négatifs et de réduire considérablement la période postopératoire. En conséquence, cela affectera la durée de l'hôpital. Lors de la réalisation d'une laparoscopie, les médecins dispensent du travail d'une période d'une semaine environ. L'appendicectomie, réalisée par laparoscopie, est préférable de choisir, bien sûr, en l'absence de contre-indications. L'aspect esthétique de la suture est plus esthétique car il est moins visible si une chirurgie laparoscopique est effectuée.

Après la chirurgie, ils accordent un congé de maladie en moyenne pendant un mois. Le nombre de patients incarcérés dans l'unité d'hospitalisation est une question individuelle, dépendant de l'absence de complications. Le plus souvent, après 10 à 12 jours, en retirant les points de suture, les médecins laissent le patient rentrer chez lui avec la condition de l'observance d'un régime doux. L’hôpital des personnes âgées et des enfants dure plus longtemps - ils devraient être surveillés. Chez l'adulte, il est délivré pour une période de 15 à 30 jours. Dans tous les cas, la durée de la liste de maladie est décidée par le médecin traitant et dépend également du type d’opération.

Après la sortie

Après sa sortie de l'hôpital, le patient doit continuer à respecter les règles de base:

  1. Pas grand chose à manger.
  2. Marche quotidienne à un rythme lent sur de courtes distances.
  3. Ne soulevez pas d'objets lourds pendant environ trois mois.
  4. Après le bain, recouvrir la zone de couture avec de la peinture verte.
  5. Les athlètes et les personnes souffrant d'obésité, il est préférable d'utiliser un bandage.
  6. La natation, la danse et le saut sont autorisés après 3 mois.

Il est nécessaire de rétablir progressivement le cours habituel de la vie, en recherchant la réhabilitation complète du corps.

Des complications

Si la suture est malade, que la fièvre a augmenté et que des sécrétions purulentes sont apparues, vous ne devez pas essayer de vous débarrasser des symptômes, de frottis dans la zone enflammée ou de prendre l'antipyrétique vous-même. Au contraire, vous devez immédiatement en informer le médecin. Les complications peuvent être déclenchées par une immunité réduite, des problèmes d'assainissement, le manque de professionnalisme du médecin, le non-respect du régime. Les symptômes se manifestent au jour 4 après l'appendice.

  • Infiltrer.
  • Perte de sang
  • Retard des selles et miction.
  • Hernie après une appendicite. À cela conduisent le refus de porter un pansement, une infection de la plaie, un excès physique. charge.
  • Fistule
  • Dysfonctionnements de la fonction respiratoire.

La présence de ces complications est un prétexte à l'extension de la liste des malades, car le patient reste incapable plus longtemps et a besoin d'une assistance médicale. La durée maximale d'un hôpital avec un parcours compliqué est d'un an.

En conclusion, il convient de noter que la mise en œuvre des règles de récupération après une intervention chirurgicale assure une récupération rapide et un retour au mode de vie habituel. L'appendicite n'impliquant pas la survenue de rechutes, une rééducation compétente joue donc un rôle essentiel dans le rétablissement de la santé et la guérison de qualité d'une plaie postopératoire.

Caractéristiques de la rééducation après le retrait de l'appendicite

La rééducation après une appendicite dure environ deux mois, durant lesquels le patient doit adhérer à certaines restrictions. Son terme dépend de l'état de santé général de la patiente, de son âge et de la présence de complications avant ou après la chirurgie.

Restaurer plus rapidement les personnes jeunes et d'âge moyen, adhérer à un mode de vie actif. Les enfants et les patients en surpoids ont besoin de plus de temps pour retrouver une vie normale et normale.

Les premiers jours après la chirurgie

À la fin de l'opération, le patient sur le chariot est transporté vers le service, où il sera sous la surveillance étroite du personnel médical afin de surveiller le processus de récupération de l'anesthésie. Afin de prévenir la suffocation en cas de vomissement, qui peut être dû à l'effet secondaire du médicament, le patient est retourné du côté sain. S'il n'y a pas de complications, 8 heures après l'opération, le patient peut se lever et faire des mouvements prudents. Après le retrait de l'appendicite, des analgésiques injectables sont prescrits pendant plusieurs jours, ainsi que des antibiotiques pour la prévention des complications infectieuses.

Si vous vous conformez à toutes les recommandations du médecin, le rétablissement après une appendicite est généralement sans complications. Les premiers jours sont les plus difficiles pour le patient. En règle générale, le temps passé à l'hôpital ne dépasse pas 10 jours.

Pendant cette période, conduisez:

  • surveillance quotidienne de la température corporelle;
  • mesure régulière de la pression artérielle;
  • contrôle de la récupération de la miction et de la défécation;
  • inspection et ligature de la suture postopératoire;
  • contrôle du développement de possibles complications postopératoires.

Lorsque l'appendicite est retirée, la période postopératoire, à savoir sa durée, sa gravité et la présence de complications, dépend en grande partie de la méthode d'intervention choisie (laparoscopie ou chirurgie abdominale).

Nutrition après la chirurgie

La rééducation après une appendicite consiste à suivre un certain régime pendant au moins deux semaines. Le premier jour postopératoire, vous ne pouvez pas manger, il est uniquement permis de boire de l'eau plate et minérale sans gaz ou du kéfir à 0% de matières grasses. Le deuxième jour, il est nécessaire de commencer à manger pour restaurer le tractus gastro-intestinal. Vous devriez manger des aliments qui ne provoquent pas de ballonnements ni de sensation de lourdeur dans les intestins. Le régime alimentaire doit être fractionné: il est recommandé de manger en petites portions, réparties en 5 ou 6 réceptions.

Recommandation: Dans la période postopératoire, l'utilisation de produits laitiers faibles en gras est utile. Ils contribueront à la normalisation rapide du tractus gastro-intestinal et à la restauration de la microflore intestinale brisée après la prise d'antibiotiques.

Produits autorisés dans la période postopératoire

Les trois premiers jours après la chirurgie, vous devez manger de la gelée ou une consistance liquide facilement digestible. Les aliments suivants sont autorisés:

  • des bouillies liquides;
  • purée de pommes de terre, carottes, courgettes ou potiron;
  • eau de riz;
  • yaourt ou kéfir faible en gras;
  • viande de poulet bouillie sous forme minable;
  • bouillon de poulet;
  • gelée et gelée.

Le quatrième jour, vous pouvez ajouter du pain noir ou au son, des pommes au four, de la purée de pommes de terre à l'aneth et au persil, des céréales dures, de la viande bouillie et du poisson maigre à l'alimentation. Chaque jour, il sera possible d’élargir de plus en plus la liste des produits en reprenant progressivement le régime alimentaire habituel du patient. Régime alimentaire utilisé doit être obligatoirement convenu avec votre médecin. Malgré certaines limitations, vous avez besoin d’une alimentation complète, riche en vitamines et en minéraux, car pendant la période de réadaptation, le corps a besoin d’un soutien supplémentaire.

Parmi les boissons autorisées décoction de rose sauvage, jus dilués fraîchement pressés, compotes, eau minérale sans gaz, tisane ou thé noir faible. La quantité de liquide consommée par jour devrait être de 1,5 à 2 litres.

Produits interdits dans la période postopératoire

Après avoir quitté l'hôpital pendant 14 jours supplémentaires après le retrait de l'appendicite, il n'est pas autorisé à utiliser des produits susceptibles de provoquer une irritation de la membrane muqueuse, la formation de gaz et des processus de fermentation dans l'intestin. Tout d'abord, le but d'un tel régime est de prévenir la rupture des sutures internes et de réduire la charge nutritionnelle du corps. Il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  • limiter la quantité de sel;
  • ne pas ajouter d'épices et d'assaisonnements pendant la cuisson, ainsi que du ketchup et de la mayonnaise;
  • exclure du régime des légumineuses;
  • refuser les produits de boulangerie;
  • évitez de manger des légumes comme les tomates, les poivrons, le chou et les oignons crus;
  • éliminer complètement les viandes fumées, les saucisses, les viandes grasses et le poisson.

En période postopératoire, il est également interdit de boire des boissons gazeuses, du jus de raisin et du chou, et des boissons contenant de l'alcool.

Activité physique dans la période postopératoire

En cours de rééducation après le retrait, l'appendicite doit respecter certaines restrictions en matière d'activité physique. Cela accélérera la récupération et minimisera le risque de complications possibles. Il est permis de sortir du lit et de marcher trois jours après l'opération. Lors de la première période de récupération, il est recommandé d'utiliser une bande de soutien, en particulier pour les patients en surpoids.

Astuce: pour éviter la divergence des coutures, il est recommandé de tenir l'abdomen lorsque vous effectuez des mouvements brusques tels qu'éternuer, tousser ou rire.


Un mode de vie sédentaire au cours du processus de réadaptation n’est pas moins dangereux qu’un effort physique intense. Cela peut entraîner la formation d'adhérences, une altération de la circulation sanguine ou le développement d'une atrophie musculaire. À cet égard, presque immédiatement après l'opération, en consultation avec le médecin en décubitus dorsal, il est recommandé de réaliser un complexe spécial de thérapie par l'exercice.

Au cours des deux premiers mois, l'activité physique devrait être limitée aux promenades quotidiennes et aux exercices thérapeutiques. Pendant cette période, il est interdit de porter et de soulever des poids pesant plus de 3 kg. Après 14 jours après l'opération, s'il n'y a pas de contre-indications, il est permis de reprendre la vie sexuelle. Lorsque la cicatrice postopératoire est complètement cicatrisée, une visite à la piscine est recommandée.

Plus d'informations sur les règles de nutrition après une appendicite peuvent être retirées de la vidéo:

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Appendicite. Diagnostic et traitement. Récupération après enlèvement

Diagnostic de l'appendicite

Examen du patient avec une appendicite

Laparoscopie diagnostique pour l'appendicite

Tests d'appendicite

Échographie d'appendicite

Diagnostic de l'appendicite chronique

Changements possibles dans l'appendicite chronique

  • identifier les signes d'inflammation.
  • leucocytose modérée;
  • augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.
  • éliminer la pathologie des organes urinaires.
  • pas de changements pathologiques.

Échographie des organes abdominaux

  • identifier la pathologie de l'appendice;
  • éliminer la pathologie des organes pelviens et de l'abdomen.
  • épaississement (plus de 3 millimètres) du mur de l'appendice;
  • dilatation de l'appendice (diamètre supérieur à 7 millimètres);
  • un signe d'inflammation sous la forme d'une échogénicité accrue des tissus.

Radiographie de l'intestin avec un agent de contraste

  • identifier les signes d'effacement partiel ou complet de l'appendice.
  • retard d'un agent de contraste dans la lumière de l'annexe;
  • pas le passage d'un agent de contraste dans la cavité de l'appendice;
  • remplissage fragmenté de l'annexe.

Tomodensitométrie de la cavité abdominale

  • déterminer l'état de l'appendice;
  • éliminer la pathologie d'autres organes.
  • inflammation de l'appendice et des tissus environnants;
  • augmentation de la taille de l'appendice et de ses murs.
  • confirmation visuelle du diagnostic d'appendicite chronique;
  • exclusion d'autres pathologies des organes abdominaux.
  • modifications de l'annexe dues à une inflammation chronique (élargissement, courbure);
  • la présence d'adhérences entre les organes et les tissus entourant l'appendice;
  • hydropisie, mucocèle, empyème appendiculaire;
  • inflammation des tissus environnants.

Types d'opérations de suppression d'appendicite

Ablation de l'appendicite par la méthode classique (appendicectomie classique)

Tissu adipeux sous-cutané

L'aponévrose des muscles abdominaux obliques externes

Incision avec des ciseaux spéciaux.

Muscle abdominal oblique externe

Décalé sur le côté de l'écarteur (instrument chirurgical servant à retirer les tissus mous).

Muscles abdominaux obliques et transverses internes

Étaler avec deux instruments contondants - des pinces fermées - parallèlement aux fibres musculaires ou aux doigts.

Bias sur le côté avec un objet émoussé ou les mains.

(coque interne de la cavité abdominale)

Prenez deux pinces ou pinces et coupez-les entre elles avec un scalpel.

Récupération de l'appendicite

L'appendicectomie est considérée comme le traitement standard pour l'inflammation de l'appendice. Le résultat à long terme de l'opération dépend de la qualité de l'intervention, de la présence de complications et du mode de rééducation après une appendicite.

Etat postopératoire typique

Toute opération perçue par le corps humain comme une sorte de blessure et, par conséquent, réagit par une réaction spécifique. La température après le traitement chirurgical de l'appendicite à des valeurs normales ne peut pas diminuer simultanément. La fièvre autour de 37,5-37,8 ° C pendant la période postopératoire précoce est un indicateur satisfaisant. Les patients ont noté le premier jour de faiblesse, de léthargie, de somnolence. À ce stade, la douleur dans la région de la plaie tirante est également caractéristique.

Sur les complications possibles et la prévention de leur développement

Les principaux troubles pouvant survenir après un traitement chirurgical incluent:

  • thrombose veineuse des membres inférieurs;
  • inflammation purulente dans la région de la plaie;
  • abcès, phlegmon de la cavité abdominale, péritonite;
  • hernie après une appendicite;
  • les adhérences;
  • insuffisance respiratoire et cardiovasculaire.

Il y a une période postopératoire précoce et tardive après le retrait de l'appendicite. Chacune des complications possibles peut être évitée avec beaucoup de confiance en suivant un certain algorithme et des règles.

La suppuration de la plaie se produit souvent pendant l'intervention par le biais d'un accès ouvert. L'utilisation de techniques laparoscopiques permet d'exclure le contact du processus infecté avec les tissus. Cette tâche est accomplie en extrayant un appendice coupé de la cavité abdominale en plongeant préalablement l’organe dans un récipient en latex improvisé.

Le chirurgien opérant assume une part importante de la responsabilité de la prévention de la péritonite et de l’inflammation locale dans la région de l’annexe. Effectuer un examen suffisant, assainir la cavité abdominale, suturer de haute qualité le moignon de l’appendice réduit le risque de développer des complications suppuratives. Cet objectif est également poursuivi par la stimulation progressive de la motilité du tube digestif et la prévention des flatulences.

Chaque intervention chirurgicale est effectuée en violation de l'intégrité des vaisseaux. Dans le même temps, les changements hémostatiques deviennent une certaine régularité. Les patients dans le sang ont tendance à la thrombose. La prédominance de l'activité du système de coagulation et la longue position forcée du patient sont à la base de la thrombose veineuse dans les jambes. Par conséquent, les médecins sont des partisans de l'activité motrice précoce. Dès les premières heures, la rééducation commence pour normaliser l’état après le retrait de l’appendicite. Quand il est impossible de bouger, il est recommandé de faire des exercices élémentaires au lit. L’exercice de physiothérapie au début de l’opération consiste en une flexion des jambes dans les genoux, une rotation des pieds et en d’autres activités faciles qui ne causent pas de gêne.

Rééducation physique après une appendicite à long terme

La poursuite de l'expansion de l'activité motrice consiste à prévenir la formation d'adhérences dans la cavité abdominale après une chirurgie de l'appendicite. Un patient qui sort de l'hôpital sera utile pour marcher pendant plusieurs heures. Avec la stabilisation d'un état de santé satisfaisant, vous pouvez commencer progressivement à renforcer les muscles abdominaux. Des pressions dosées et non saturées sur la presse contribuent à la formation de la cicatrice et empêchent la survenue de hernies postopératoires. Le problème est particulièrement pertinent pour les patients ayant subi une appendicectomie ouverte. La zone où l'incision a été faite tissu, affaibli et ne peut pas empêcher complètement la pression intra-abdominale. À cet égard, les personnes précédemment entraînées qui négligent leur régime alimentaire ont la constipation, il existe des risques de sortie des anses intestinales au niveau de la suture de guérison.

En ce qui concerne les activités sportives, la natation dans la piscine est autorisée car il s’agit du type d’entraînement le plus sûr qui supporte le tonus musculaire général. Les relations intimes peuvent reprendre quelques semaines après le retrait des points de suture, sous le contrôle absolu du bien-être.

Régime alimentaire et alcool après une appendicite

Le patient, qui n'est transféré que dans le service, se voit prescrire une table affamée pendant plusieurs heures. Il est interdit de prendre de la nourriture. Il n'est pas recommandé de donner le liquide dans les 3 heures, car cela peut provoquer des vomissements réflexes en arrière-plan de l'état anesthésique. Après environ 12 heures, le bouillon non arrangé est autorisé à boire. Après une journée, donnez des aliments en purée, de la purée de pommes de terre et des yaourts. Après l'apparition des selles, le patient peut commencer à prendre un morceau de nourriture. Pendant toute la période postopératoire, le patient est sous la surveillance du personnel médical, de sorte que les problèmes de nutrition sont en partie contrôlés de l'extérieur.

Des circonstances extérieures aux murs de l'hôpital transfèrent complètement la responsabilité de la qualité de la nutrition au patient et à ses proches. Les aliments doivent être chauds, en petites portions. Il est interdit d'utiliser des produits chauds et froids. Le patient doit abandonner les petits pains, les muffins, les aliments gras, fumés et épicés, pour exclure le chou, les tomates et les oignons frais. Le thé, les jus de fruits, les jus de fruits et l'eau non gazeuse ne sont pas limités.

Soutien aux médicaments

L'intervention est réalisée sous le couvert d'antibiotiques. Dans les jours qui suivent l'opération de l'appendicite, le patient reçoit jusqu'à plusieurs doses de médicaments antibactériens pour prévenir les complications infectieuses.

Comme le patient ressent de la douleur même si la période de récupération est favorable, le médecin lui a prescrit un analgésique narcotique au cours des 12 premières heures, puis est passé aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La température disponible dans les chiffres sous-fébriles après une chirurgie pour une appendicite n'est pas sujette à une diminution des médicaments.

Après quelques mois, vous pouvez utiliser des médicaments qui rendent moins visible la cicatrice postopératoire formée (Fermencol, Kontraktubeks, Venitan Forte, etc.).

Cause de préoccupation

La cicatrisation d'une plaie postopératoire est un processus difficile qui s'accompagne de sensations douloureuses qui disparaissent au fil des jours. Dans les premiers jours suivant l'intervention, la température peut augmenter légèrement. Cependant, un certain nombre de signes indiquent un déroulement défavorable de la période de récupération:

  • la douleur après le retrait de l'appendicite dans la région des coutures augmente;
  • les bords des plaies suturées deviennent rouges, deviennent œdémateux, un écoulement purulent s’échappe;
  • il y a des douleurs de la cavité abdominale;
  • la température après le retrait de l'appendicite maintient pendant une longue période, atteint des valeurs fébriles (38 ° C et même plus);
  • saillie est notée dans la zone de la cicatrice en formation.

Toutes les manifestations suspectes doivent être immédiatement signalées au médecin.

Il existe un lien évident: plus l'inflammation est grave (principalement avec la présence de complications), plus il est difficile d'éliminer les effets après la maladie. Il est important de consulter un médecin dès que possible pour une appendicite, car Ceci, à son tour, détermine en grande partie le pronostic du patient et permet à l'avenir de survivre moins douloureusement à la période postopératoire.